Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Interview de Édouard Cour Interview de Édouard Cour (01/08/2012)
Pour sa première œuvre, Édouard Cour a choisi de revisiter de façon bien personnelle les 12 travaux du demi-dieu grec Hercule ou Herakles. Nous avons voulu en savoir plus sur ce jeune auteur prometteur sorti de nulle part en lui posant quelques questions...

Retourner à la liste des articles Retourner à la liste des articles   Modifier
Édouard Cour Bonjour Édouard, tu viens de faire une entrée remarquée dans le monde de la bd mais peu de gens te connaissent encore, peux-tu te présenter stp ?
Salutations. Je suis un graphiste/illustrateur/webdesigner de formation mais passionné d'image en général. J'ai 25 ans et des poussières, aimerais beaucoup pouvoir parler aux animaux et avoir plus de choses intéressantes à dire sur moi-même.

Quelles sont tes influences en bd, qu’est ce qui t’a donné l’envie de franchir le pas ?
Pour ce qui est influences, il y a de tout. J'ai grandi avec du franco-belge. Puis j'ai mûri avec des mangas et des comics. Si bien qu’aujourd’hui, si je devais citer tous ceux à qui j'ai ''piqué'' des trucs et des idées, il n'y aurait pas la place de tout caser. Toutefois pour Héraklès je dirais que c'est surtout Matsumoto Taiyou, Nicolas de Crécy et Christophe Blain. Mais franchement, il y en a plein d'autres et je le revendique.

Cliquer pour voir une illustration de Héraklès Reprendre le personnage d’Hercule pour une première œuvre, n’est-ce pas un lourd héritage à porter ? Pourquoi ce choix ?
Tout a commencé avec une simple illustration. Je me suis dit : Tiens, et si je dessinais Hercule ? Le résultat m'avait bien plu et certaines idées graphiques ont commencé à en émerger. (résultat : voir image ci-contre) Ensuite, en relisant des textes sur le mythe d’Héraclès, j'ai commencé à réaliser que je ne connaissais vraiment pas l'histoire malgré sa célébrité. Mais ce qui m’intéressait le plus c'était le statut fluide et changeant de l'histoire, toutes les versions et variations créées au fil de millénaires de transmission orale. C'est comme d'avoir un scénariste qui vous dit « H rencontre X, H tue X » mais avoir toute latitude pour expliquer comment et pourquoi, pour choisir les textes et même pour décider quand le placer dans le récit.

Est alors née l'envie de soumettre le projet à des éditeurs pour la première fois ! Certes, la pression était énorme quand j'ai réalisé qu'il fallait vraiment le faire mais c'était comme si mon personnage traversait les épreuves avec moi. En plus, les scénaristes sont tous morts alors je ne risquais pas de les décevoir.

Cliquer pour voir une planche de Héraklès La succession des travaux d’Héraklès m’a immédiatement fait penser à des levels à franchir comme dans les jeux vidéo, est-ce un choix réfléchi ou inconscient de ta part ?
Plus ou moins conscient... C'était plutôt comme une évidence. Le jeu vidéo occupe une place importante dans ma culture visuelle mais cette structure est aussi inspirée du découpage en chapitres des mangas, ou en épisodes des séries. L'idée de centrer la découverte du personnage sur les 12 travaux était le point de départ du projet et très vite, cette narration en levels s'est imposée.

Mais il est vrai qu'en y repensant, les mythes antiques ont souvent cette structure de quête principale entrecoupée de quêtes secondaires dont le jeu vidéo use à profusion... Coïncidence ?

D’ailleurs si tu es un gamer, que nous recommanderais-tu ?
Artistiquement, je dirais Braid, Shadow of the Colossus, Portal 2 et Journey pour ces dernières années. Mais ici aussi, j'ai l'impression de faire l'impasse sur beaucoup de bons jeux.

Accéder à la BD Héraklès En dépit du contexte mythologique respecté, tu ajoutes des touches de dialogue typiquement contemporaines, j’adore ce décalage. Est-ce un choix délibéré de rompre avec l’école Disney ou les écrits d’origine ?
Pour ce qui est des écrits d'origine, il n'y en a tout simplement pas, et c'est là tout l'intérêt évoqué plus tôt. C'est justement dans des éléments comme les dialogues que ma liberté était totale. Un ton moderne/familier semblait un bon moyen d'aider le lecteur à s'identifier et à comprendre les personnages sans avoir à connaître les codes de la Grèce antique.

Le chapitre de la poursuite de la biche est un de ceux qui m’ont le plus éclaté, as-tu des films aussi drôles et rythmés à nous prescrire en ordonnance ? :)
J'ai Mind game, un film d'animation japonais, qui me vient à l'esprit. Pour le côté jusqu’au-boutiste et surréaliste de l'action. Mais pour le coup, je pense que cette scène tient plus du jeu vidéo que du cinéma.

Un héros aussi brutal que maladroit et aussi attachant mérite bien un second tome, j’imagine que le travail est dense, y aura-t-il également 150 pages ? Tu as bon espoir de le voir publier l’an prochain ?
C'est en réflexion. Je sais que je ne veux pas dépasser deux tomes mais la deuxième partie est si dense que ça sera peut-être plus dans les 200 pages... Pour être tout à fait honnête, je pense qu'il faudra plutôt attendre début 2014 pour la voir en rayon. Je ne pense pas que je pourrais y consacrer autant de temps que pour la première. Mais rien n'est impossible.

Cliquer pour voir une planche de Héraklès D’autres héros de prévus ? Ou des personnages 100% « mad » et made in Edouard Cour ?
Oui, j'ai des personnages et des histoires en tête, mais pour l'instant je me concentre sur Héraklès. Je laisse les autres mûrir en parallèle. J'aimerais aussi bosser avec des scénaristes à l'occasion.

Est-ce compliqué de tout coucher sur papier de façon réfléchie ou travailles-tu de façon spontanée ?
J'ai fait un storyboard complet avant de réaliser les planches et retravaillé maintes fois les textes jusqu'aux derniers jours. Toutefois, le rythme de réalisation des planches finales (1 par jour pour tenir mes délais) m'a obligé à prendre rapidement des décisions sur le plan visuel. Pour le deuxième tome, je pense même passer plus de temps sur la phase préparatoire, pour être vraiment à l'aise lors de la phase de dessin.

Pour une première œuvre c’est très fort en mouvements et expressions, j’y vois du Blain ainsi que du Sfar, tu ne serais pas leur enfant caché par hasard ? :)
Oui, surtout les couvertures de Blain pour l'aspect visuel. Quant à leur série Socrate le demi-chien, je dois avouer qu'elle fait partie des choses qui ont réveillé mon intérêt pour ce personnage. Par contre, au delà du rapprochement visuel, leur travail de découpage est, je pense, très différent.

Cliquer pour voir une illustration de Héraklès Pourquoi ce choix des teintes à dominance ocre jaune qui rend ton travail si unique ?
Deux raisons. D'une part, faire référence à l'esthétique des poteries grecques bien sûr. D'autre part, un léger daltonisme ainsi compensé par la diminution du spectre coloré. En raréfiant le bleu, j'avais beaucoup moins de risques de faire des choix de teintes choquants.

D’ailleurs d’un point de vue technique, de quelles manières procèdes-tu ?
D'abord, je dessine sur papier avec un criterium et des mines 2B. Ensuite, dans Photoshop, je pousse un peu les niveaux pour obtenir des noirs bien profonds et colorise numériquement le tout. Je fais aussi quelques incrustations photographiques pour obtenir des matières différentes. Pour finir, j'ajoute les cadres et les bulles dans Illustrator. (voir image ci-contre)

Les diverses critiques et conseils reçus à l’issue de ce premier tome vont-ils t’influencer ou le second tome est-il déjà rédigé et enfermé dans un coffre-fort ?
Forcément un peu. Ne serait-ce que pour éviter de reproduire des erreurs ou des maladresses. Mais je suis surtout attentif aux attentes pour savoir comment surprendre les lecteurs, savoir sur quels événements je devrais insister pour être compris. En tout cas, comme j'en suis encore à la phase d'écriture, rien n'est figé dans le marbre (sauf l'histoire originelle bien sûr).

Cliquer pour voir une illustration de Héraklès As-tu d’autres projets en parallèle ? Et à venir ? Peux-tu nous en dire davantage ?
Beaucoup d'envies et de projets (graphisme, illustration, narration interactive,...) mais trop peu d'opportunités lucratives pour les développer. Après une année dédiée à ce projet, je dois avant tout remplir les caisses... Mais promis, je ne compte pas m'arrêter là. Pour les détails, il faudra venir voir mon site à l'occasion (www.edouardcour.com).

Avec qui aimerais-tu travailler à l’exception d’Akileos et de moi-même ? :)
Voilà encore une liste qui pourrait être interminable. Pour faire simple, on va dire avec tous ceux qui pensent que mon boulot colle à leur imaginaire (si en plus j'admire ce qu'ils font, c'est tant mieux).

Si tu devais résumer Héraklès à une seule épreuve personnelle, laquelle serait-ce ?
La vie, tout simplement...

Et bien merci pour toutes ces informations et à très bientôt dans la belle ville de Metz ! :)

Interview réalisée le 01/08/2012, par Jetjet.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque