Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Interview de Fred Duval Interview de Fred Duval (15/10/2007)
Fed Duval, auteur incontournable pour tout fan de BD science-fiction, notamment connu pour ses séries Travis et Carmen Mc Callum, répond aux questions de BDTheque.

Retourner à la liste des articles Retourner à la liste des articles   Modifier
Fred Duval - ©O. Roller Bonjour Fred, pourrais-tu te présenter ?
Si la démocratie était vacillante, si mes scénarios ne trouvaient plus lecteurs ni dessinateurs, alors oui, je pourrais tenter une reconversion dans la politique et donc, me présenter.

Un petit retour sur Lieutenant Mac Fly, à ce jour ta seule BD d’humour ?
Oui… Non, car j’ai aussi fait Mâchefer qui était une série d’aventure avec un ton plus léger que mes séries B…

Tu as fait deux incursions dans le western, avec 500 fusils (Wayne Redlake) et Gibier de Potence. Tu vas continuer ?
J’aimerais bien. J’ai un One Shot bien détaillé dans ma petite tête, j’attends la rencontre avec un dessinateur qui acceptera se s’y coller, rien ne peut vraiment aboutir si je n’ai pas rencontré le dessinateur et revu mon projet en fonction de son dessin.

Mâchefer a été arrêté, faute de public il me semble... je suppose que la série est définitivement enterrée (Vastra parti faire Eclipse chez Vents d’Ouest) ?
Mâchefer s’est mal vendu, c’est sûr, mais nous sommes allé au bout du projet avec Sébastien Vastra, enfin nous avons veillé à ce que les lecteurs (il y en avait quelques-uns tout de même !) aient le sentiment que le mot fin avait été posé après une mini série en 3 livres. Pour l’anecdote nous avions une idée assez sympa pour démarrer un tome 4, mais ça ne se fera, hélas, pas.

Accéder à la fiche de Hauteville House La grosse majorité de tes scénarios se déroule dans un univers SF. Quels sont tes auteurs préférés, tes lectures dans le genre ?
En SF, Philip K. Dick avant tout, mais aussi Norman Spinrad, William Gibson… Le déclencheur d’Hauteville House fut Les voies d’Anubis de Tim Powers, lu sur les conseils de Cailleteau au début des années 90. A cette époque j’avais imaginé Gavroche adulte évoluant dans le Paris du second Empire…

J’ai beaucoup apprécié Hypérion de Dan Simmons, ça se verra dans ma prochaine série SF : Meteors dessinée par Phippe Ogaki et qui paraîtra chez Delcourt en mars 2008.

Dans une série portant le nom du héros, il est rare de voir les seconds rôles prendre autant si ce n'est plus d'importance que ce dernier. Ce procédé était-il voulu dès le début de la série pour Travis ou s'est-il laissé emporter par Pacman et Vlad ?
Vlad devait mourir dans le tome 1 qui était (est) construit comme un one shot… L’histoire aurait pu s’arrêter là. A mesure que nous avancions Christophe et moi, le personnage Vlad prenait le pouvoir « graphique » dans l’album… A l’époque je démarrais carrément dans le scénario, un copain plus expérimenté m’a dit : quand on tient un méchant comme ça on ne le tue pas après 46 pages ! Vlad était sauvé ;-). Pacman a pris de l’importance plus tard, lorsque j’ai beaucoup travaillé après le tome 1 pour construire une suite en 4 épisodes… Pacman devient un personnage clef à partir du tome 3. Ceci dit, cette prise de pouvoir des personnages au détriment de Travis était aussi une petite manœuvre de ma part pour préparer le coup de théâtre final et la révélation de la véritable fonction de Travis… Du coup, le boyscout perdant aussi son innocence, à la fin du tome 5, on savait enfin pourquoi la série s’appelle Travis… J’aime bien brouiller les pistes.

Accéder à la fiche de Carmen+Travis - les Récits Est il un jour envisageable d'avoir un "vrai" cross-over à l'américaine entre Carmen et Travis (Je dis "vrai" parce que Carmen+Travis - les Récits, ça reste très anecdotique et que finalement, ils ne se croisent malheureusement que très peu) ?
Je n’en sais rien. J’avais une seconde histoire courte en préparation relatant leur brouille. Un vrai cross-over n’est pas du tout dans mes envies d’écriture. Si un jour une idée imparable me vient autour de ces deux là, alors peut-être… Par contre j’ai une idée pour la fin, celle de Carmen, de Vlad, de Travis… Je sais comment ça se termine, mais je me le garde, (il y a encore des milliard de dollars à se faire !).

Risque t-on de voir les séries Carmen Mc Callum et Travis se diriger vers la ceinture d'astéroïde etc., car cela revient souvent dans les deux séries…
Pour Carmen, c’est certain, le tome 8 qui sortira en décembre prochain (2007) s’y déroule en bonne partie.

Pourquoi créer des séries parallèles à la série principale ? Cela permet d'utiliser des idées de scénarii difficilement intégrables à la série principale ? Pour augmenter le rythme de production en faisant appel à de nouveaux dessinateurs ? Simplement pour enrichir le background ? Ou bien est-ce à la demande de l'éditeur ?
En fait, je fais ça depuis le départ… Travis est un second point de vue sur le monde de Carmen Mc Callum et j’ai écrit le One Shot Travis Huracan alors que Carmen tome 1 n’était pas encore publié… (je précise cela pour bien insister que dès le départ le ressort n’était pas de rebondir sur un succès, même si ce n’est pas sale, le succès !)…
Ensuite, les deux séries se sont développées, avec l’une et l’autre une rencontre avec un public assez fidèle…
J’avais les 5 tomes de Code Mc Callum en gestation dans un coin de ma tête depuis longtemps… Manquait que Didier Cassegrain (pub : tome 3 en avril 2008). Après les 5, on s’arrêtera.

Accéder à la fiche de Travis Travis Karmatronics c’est une tentative de faire autre chose qu’un scénario de « Genre » dans le monde Carmen/ Travis… L’idée était de s’interroger sur la nouvelle dimension qu’est Internet…

Les récits courts c’est au départ une manière de répondre positivement à la création du mensuel Pavillon Rouge… Puis c’est devenu une façon assez sympathique de bosser avec des copains ou de jeunes auteurs sans s’engager sur un long album…

Le Travis 6.2 avec Ludwig Alizon c’était un pari qu’on a fait avec Christophe Quet de réaliser un 92 pages et d’en confier la moitié à un dessinateur au style très différent du sien tout en parvenant à garder une cohérence en assurant en commun la mise en scène graphique…

Bref, je crois que chaque série ou album parallèle a sa propre histoire… Ce qui m’intéresse c’est de développer ce monde et de l’enrichir graphiquement. Cela se fait avec plus ou moins de bonheur, mais je ne regrette rien. Je suis même assez fier de tout ce que nous avons tenté, en fait…

Sans être franchement opposé au principe, ça oblige le lecteur à investir dans de nouvelles séries, s'il veut vraiment suivre la série principale, non ?
Je ne crois pas. Je veille à ce que les 2 séries restent indépendantes. Je rencontre souvent des lecteurs qui ne lisent que Carmen Mc Callum ou que Travis, et jamais je n’ai eu vent d’une séquence incompréhensible dans une série à cause de l’existence des autres.

Par contre, évidemment, ceux qui ont lu tous les albums peuvent apprécier certains recoupements ou croisements. Dans le Travis tome 8, il y a référence à Travis Karmatronics et à un des récits courts, vous remarquerez que je n’ai pas placé d’astérisque pour renvoyer le lecteur à ces ouvrages. Pour apprécier ce tome 8 il suffit d’avoir lu les 7 premiers Travis. Là, sur le thème central de l’eau, je travaille aussi sur les Carmen Mc Callum 9, 10 et 11.

Sur les nanotechnologies, il y a eu les tomes 4 et 5 de Carmen (nano extérieures en forme de nuage toxique) et aussi Travis 3 (nanos dans le corps de Vlad pour le maintenir en vie)… Tout se croise, comme dans la vie (j’habite une petite ville).

Accéder à la fiche de Carmen Mc Callum A lire Travis et Carmen Mc Callum, on retrouve une ambiance cyberpunk très réussie rappelant pas mal de références du genre. Quelles sont tes sources d'inspiration principales ? Neuromancien, le Samourai Virtuel, ... ? Et as-tu joué dans ta jeunesse au jeu de rôles Cyberpunk dont le background ressemble fortement à celui du monde que tu as imaginé ?
Neuromancien, c’est certain. Un ouvrage clef dans une époque où la SF était en disgrâce après la fougue des années 70… En BD une série comme Aquablue a montré que la SF pouvait encore intéresser le public de la fin des années 80.

Sinon, le cinéma, le film Blade Runner (d’après Dick mais c’est esthétiquement que ce film a été un vrai choc puis un fondement). Et puis les premiers Alien du même R. Scott et de James Cameron…

J’ajoute Tron, Mad Max et Terminator et vous avez « mes » ingrédients du Cyber Punk.

Au niveau de mon travail, mon film référence reste 2001 et les livres Docteur Bloodmoney (Dick) et Jack Barron et l’éternité (Spinrad).

Pour les jeux de rôle, j'ai surtout joué à L'Appel de Cthulhu avec des potes dans les années 80... Quand j'ai commencé à écrire Carmen, c'était les débuts de série B et j'ai rencontré Jean-Pierre Pécau qui avait réalisé "Cyber Age", un bon résumé de tout ce qui avait à l'époque été publié dans le genre Cuber Punk.

Combien y’aura-t-il d’albums pour Hauteville House ?
Le quatrième tome boucle la première aventure « les amériques » et là nous partons sur une trilogie dans les mers du sud.

Accéder à la fiche de Travis Karmatronics Qu'est ce qui pose réellement problème à une suite sur Travis Karmatronics ?
Les ventes du premier. Le projet tournait autour de 3 « one shots »… Donc, heureusement, le tome 1 n’était pas « à suivre »… C’est un livre que j’aime particulièrement, seulement voilà il n’a pas du tout trouvé son public. Vu le peu de temps dont je dispose, je préfère tenter d’autres expériences plutôt que de m’aigrir en maudissant un public potentiel qui n’est pas venu. Ce bouquin a eu sa chance, des gens l’ont adoré, peu ont accepté de le lire… Du coup on en a offert 5000 avec le nouveau Travis (merci Fred Blanchard !) pour qu’au moins les gens le lisent…

Quels sont tes projets ?
Meteors avec P. Ogaki
Tartuffe (collec ex libris) avec Zanzim et Hubert (la sirène des pompiers)
Un western avec celui qui voudra s’y coller
Des projets secrets (plein)
Changer de gouvernement

Après musicien et auteur de BD, à quand un métier sérieux ?
J’ai un métier sérieux depuis 8 ans : parent.
Pour tout le reste, autant s’amuser sans trop se prendre au sérieux, non ?

Fred, merci !



A voir aussi :
Les séries de Fred Duval postées sur BDTheque

Interview réalisée le 15/10/2007, par Spooky, avec la participation de Chelmi, Don Lope, Erik, Golgoman, Kalish, Pacman et Ro.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque