Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Interview de Jean David Morvan Interview de Jean David Morvan (30/05/2007)
Les sources d'inspiration de JD Morvan sont multiples : franco-belge, comics, manga. Il est d'ailleurs le seul à oeuvrer dans les trois sphères majeures de production du 9ème art. Rencontre avec l’un des scénaristes les plus productifs du moment.

Retourner à la liste des articles Retourner à la liste des articles   Modifier
Jean David Morvan Jean David, la plupart des amateurs de bande dessinée savent qui tu es, il est donc inutile de te présenter, mais peux-tu nous raconter comment tu es venu au 9ème Art ?
Finalement en ayant simplement envie d'en faire (tout en en lisant, encore, beaucoup). Depuis que j’ai 11 ans, et mon premier Valérian, je sais que c'est le métier que j'aime. Mais même avant, j'aimais qu'on me lise des BD, depuis tout bébé.

J'ai eu une sacrée chance d'y arriver, parce que je ne connaissais personne dans la BD. Entre copains, on s'est épaulés, et puis ça a marché. J'ai signé mon premier album à 20 ans. Ça a failli être le dernier, mais encore une fois, chance. Et boulot bien sûr.

Pourquoi n’as-tu pas tenté ta chance en tant que dessinateur ? Tu dessines pourtant très bien les Casimir…
Parce que les droits de Casimir ne sont pas libres justement. En fait, je préférais avoir fini de dessiner que dessiner. Et j'avais des potes plus doués que moi. En revanche, j'avais des petites idées qui leur plaisaient… ça s'est fait naturellement. Pour autant, je ne suis pas frustré.

Quels sont les auteurs qui t’ont inspiré ? Que tu admires ?
Au premier plan, Christin. J'aime ses histoires à la fois aventureuses et sociales. Vraiment, j'adore. Sinon, en vrac : Otomo, Miller, Loisel, Bézian, Tranchand, Quitely, Cothias, Koike, Kishiro, Peyo, Shurato, Jodorowsky et tant d'autres…

Quand on regarde le nombre de séries en cours que tu as, c’est assez impressionnant, comment est-ce que tu travailles ? Comment est-ce que tu jongles entre toutes ces séries pour pouvoir dissocier tout les univers et personnages que tu crées car ce doit être une vraie gymnastique ? Et du coup comment fonctionnes-tu dans tes relations avec les dessinateurs ?
Accéder à la fiche de Je suis morte J'essaye d'écrire un "scène par scène" de l'album à l'avance, et après, j'écris des pages par séquences, au fur et à mesure que le dessinateur avance. J'aime l'idée que les choses peuvent changer au fur et à mesure. Car des idées peuvent venir en 1 an de production. Je trouve dommage de passer à côté de ça.

J'aime bien regarder les boards et donner mon avis si la narration ne semble pouvoir être améliorée, parfois.

Mais je dois écrire un peu moins pour avoir plus de temps avec mes copains dessinateurs, afin de s'amuser encore à faire de la BD. C'est important, parce que c'est pour ça qu'on en fait, en fait.

Pour quand est prévue la suite de Je suis morte ? Pourquoi ce délai entre le tome 1 et 2 ? Une simple question de priorité ? De quantité de travail ? Ou un souci sur la série ?
La vie… Celle du dessinateur, la mienne. Des soucis. Mais le tome 2 est fini là, il ne va pas tarder.

Et pour Fléau.world ?
Idem, et idem :)

Combien de tomes sont-ils prévus pour Zorn et Dirna ? La fin du troisième semblait terminer un cycle... La famille est recomposée... L'histoire pourrait presque s'arrêter là...
Non, car il manquerait toute la part de la cour, et du Roi. Il y a encore plein à dire, sur les tenants et les aboutissants de cette terrible histoire. Le monde va changer… Mais je ne crois pas qu'il va redevenir comme le nôtre, question mort.

Accéder à la fiche de Le petit monde Concernant Le petit monde... Une publication est-elle prévue au Japon ? Les allusions à Peter Pan sont-elles juste anecdotiques ou peut-on considérer Le petit monde comme une transposition futuriste du roman de Barrie ? Les tomes suivants vont-ils aller dans le même sens ?
Oui, le petit monde sera publié au Japon. On attend juste que l'histoire soit entièrement dessinée pour que la prépublication commence. Au Japon, on n'attend pas un an entre chaque album…

Mais oui, c'est clairement une cybernatisation de Peter Pan, presqu'aussi violent que le roman original. On va suivre l'histoire, mais avec mes petits arrangements, quoi. Je crois que c'est paradoxalement la version la plus proche de l'original de pas mal d'adaptations, une fois qu'on a compris le principe. Il faut dire que j'adore ce texte de Barrie.

Est-il vrai que le quatrième tome de La Mandiguerre sera le dernier ? Le troisième tome ouvre tellement d'autres perspectives que l’on a du mal à envisager comment la série pourrait s'achever en un seul tome...
Elle s'arrête parce qu'elle ne se vend pas. On aurait déjà dû arrêter au 2, mais Delcourt a accepté de me laisser la possibilité de finir au mieux. C'est chic de sa part. On a donc essayé de mettre les choses en 43. Mais si on en vend 50 000 du 4, on en fera peut-être un de plus.

La BD, c'est un mélange entre l'art et le commerce, il faut l'accepter.

Accéder à la fiche de La quête des réponses Peux-tu nous parler de La quête des réponses ? Comment cette série de sketches est-elle née ? Avais-tu des actions dans Dragon magazine ?
NON :). Avec Philippe Buchet, on n'avait pas de travail à l'époque. Alors quand j'ai vu que Crisse finissait son run dans le mag (que je survolais d temps en temps parce que j'avais des potes fans de jeux de rôles) on les a contactés. Mais ils étaient aussi en contacts avec Delcourt. Alors voilà, le deal s'est fait. On n'était pas joueurs avec Philippe, mais on a fait des histoires plus sur la narration BD que sur le jeu de rôle finalement. C'était marrant,… Jusqu'au rachat du titre. Ensuite on a subi les affres des guerres de chefs. Heureusement on avait presque assez de matos pour faire un album. On a arrêté après.

Les raisons de l’arrêt de ta collaboration sur la série Spirou et Fantasio n’apparaissent pas clairement après seulement 3 tomes où vous commenciez avec Munuera à prendre vos marques avec les personnages et l’univers qui les accompagne, et alors qu’il semblait que vous travailliez sur le tome 50. Tu peux nous éclairer un peu plus ? Sans compter que tu travailles sur la partie spin off d’Une aventure de Spirou et Fantasio par..., comment cela se gère-t-il ?
Je ne peux pas faire de commentaire là dessus pour le moment. Je peux juste te dire que c'est très dur à vivre. Encore ce mélange d'art et de commerce… et de guerre des chefs. Finalement, on revit ce qu'on a déjà vécu. Quid du Spirou « manga » ? J'aimerais tant pouvoir te répondre, c'est que je saurais à quoi m'en tenir.

Et te voilà, depuis peu, directeur de la collection Ex-Libris chez Delcourt. A quels besoins répond-elle ? Ne crains-tu pas la concurrence avec des collections comme Commedia, chez Vents d’Ouest ?
Je ne vois pas ce métier comme un métier de concurrence. Le tout, c'est de faire le choses comme on les sent, le mieux possible. Sérieusement sans se prendre au sérieux. On a notre concept, qui n'est pas le même que Commedia, alors on le suit. Appropriation des œuvres par des auteurs tous très différents et fidélité au roman original. Plusieurs albums au besoin. Voilà, on s'est dit ça, on le fait. Et je suis très fier du travail des auteurs.

N’as-tu jamais pensé à adapter un de tes scenarii pour le cinéma ? Ou de bosser carrément pour le 7ème Art ?
Pas encore. Mais c'est moins kiffant que la BD, pour moi. Le succès d'une BD ne se calcule pas au fait qu'elle devienne un film. Pour moi, la BD est nettement plus forte narrativement que le cinéma. Et le travail du scénariste BD, c'est le rêve, par rapport au ciné où il faut sans cesse écouter des producteurs sans avis artistiques.

Mais ne jamais dire fontaine…

L’un de tes thèmes de prédilection est la guerre, sous toutes ses formes. Tu en as mis dans une partie de tes histoires. Penses-tu que c’est un élément incontournable dans la vie ?
Oui, bien sûr. C'est le fait de confronter l'être humain à une position basique : 1/ je vis 2/ je meurs. Ça entraîne des réactions très intéressantes chez les protagonistes, je crois. L'homme face à la guerre, c'est passionnant pour moi. Que de problèmes éthiques, moraux etc.

Envisages-tu de faire d’autres séries racontant la jeunesse de tes héros fétiches, comme "Nävis" par rapport à Sillage ?
Non.

Accéder à la fiche de Wolverine - Saudade Récemment tu t’es attaqué au Comics. Etait-ce un one-shot pour te faire plaisir ou est-ce un « appel » vers les grands du nom Outre-Atlantique ?... Si oui, c’est un univers qui t’attire et dans lequel tu aimerais évoluer comme tu évolues aujourd’hui dans le manga ? Et quels sont les dessinateurs américains avec lesquels tu aimerais travailler ?
L'envie, c'est de faire de la BD dans les pays de BD dont je suis fan. Donc US et Japon en plus d'ici. Et tant qu'à aller aux States, autant bosser sur les super héros, non ? Au niveau dessinateurs, plein : Pearson, Hitch, Quitely, Sale, Madureira, Lee, Bermejo etc…

Pour quels auteurs francophones aimerais-tu écrire ?
Oulah… Eh bien Pellejero, Hermann, Boucq, Prado, Yslaire c'est sûr. Et tant d'autres, même moins connus mais tout aussi doués.

Après, c'est une question de rencontres aussi. D'envies communes. Le but est d'aller dans la même direction pour faire de bons albums. C'est le but, car faire un mauvais album avec quelqu'un qu'on adule, c'est pas malin non plus.

Avec 27 séries et plus de 60 albums au compteur, tu es l’un des rares auteurs à œuvrer dans les 3 grandes sphères géographiques : la BD franco-belge, les mangas et les comics. Tu as également tâté de pas mal de genres. Y’a-t-il encore des voies que tu aimerais explorer ?
Plus de 100 albums, je crois. Dans les 120 là, non ?

J'ai envie de progresser encore, d'apprendre de nouvelles choses, de faire des rencontres fortes, de développer des collections, des séries multimédia avec des gens motivés. Tellement de choses à faire, et si peu d'heures…

Quels sont tes projets ?
Haha, on en reparlera :) Je retourne écrire un scénario !

Jean David, merci.
Merci à toi !!!



A voir :
Les séries de Jean David postées sur BDTheque

Interview réalisée le 30/05/2007, par Bab et Spooky (avec la participation d’Alix, ArzaK et Pollux29).

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque