Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Interview de Laurent Sieurac Interview de Laurent Sieurac (16/01/2008)
Laurent Sieurac a appris à dessiner tout seul. Il fait une entrée remarquée en publiant des récits d'heroic fantasy, un genre qui lui colle à la peau puisqu'après plusieurs séries on lui propose d'adapter L'Assassin royal, best-seller du genre écrit par Robin Hobb, adapté par Jean-Charles Gaudin. Rencontre avec un fan qui vit un rêve éveillé.

Retourner à la liste des articles Retourner à la liste des articles   Modifier
Laurent Sieurac Bonjour Laurent, peux-tu te présenter ?
Hello.

Que dire pour me présenter… Disons que je suis un autodidacte, futur père de famille, passionné par la BD et la littérature fantastique et qui finalement a réussi, à force de persévérance et en suivant un chemin pas tout tracé, à vivre de sa passion.

En 2000 ta première production, Les Prophéties Elween, sort aux Editions Clair de Lune. L’heroic fantasy, déjà… Tu étais seul sur ce projet. Avec le recul, referais-tu la série de la même façon ?
Sans rien regretter à cette série, à laquelle il manque toujours la publication du dernier tome, (qui est cependant fini !) il est clairement évident que je ne l’appréhenderais pas de la même manière. Simplement car j’ai maintenant bien plus d’expérience et de maturité tant graphique que scénaristique que je n’en avais à l’époque.

Il faut rappeler que je suis autodidacte et que je me forme sur le tas… Du coup, j’ai pas mal évolué depuis. Mais dans l’ensemble je suis très fier de ce premier travail, qui a été de plus relativement bien accueilli !

Accéder à la fiche de Les Princes d'Arclan D’ailleurs puisqu’on en parle, j’ai toujours le projet de sortir en autoédition une intégrale N&B regroupant les 4 albums ainsi que des illustrations et des textes inédits.

En 2004 tu enchaînes avec Les Princes d'Arclan, scénarisé par Jean-Charles Gaudin, spécialiste du genre (Marlysa, Galfalek, Le Feul…). Cette série n’est cependant pas terminée, combien comptera-t'elle d’albums au final ?
En fait si, elle est finie depuis la parution du tome 4 en septembre 2007.

Par contre, Jean-Charles a laissé suffisamment de portes ouvertes (trop peut-être ?) pour que nous puissions enchaîner sur des one-shots ou des diptyques nous permettant d’explorer plus avant les personnages ainsi que l’univers d’Arclan. Il est cependant bien trop tôt pour savoir quant nous allons éventuellement relancer la série car de mon côté je ne manque pas de travail d’autant que j’aimerais vraiment bien plus participer à l’écriture des suites !

Accéder à la fiche de La Geste des Chevaliers Dragons Tu as aussi travaillé sur le tome 6 de La Geste des Chevaliers Dragons, scénarisée par Ange. Tu es, selon plusieurs lecteurs, celui qui a réalisé le plus beau dragon depuis le début de la série. En prime, tu as l’insigne honneur de lui faire cracher le feu ! Cette collaboration est-elle un bonus pour toi ?
Il est évident que c’est toujours flatteur de travailler sur une série telle que La Geste. Maintenant, concernant le dragon, j’ai simplement eu la chance qu’il soit incorporé dans le scénario… Briones n’en avait pas eu dans le quatrième opus et Varanda, Paty ou Guinebaud n’ont pas forcement eu l’occasion de dessiner autant de pages avec un dragon que moi. Quand je sais ce dont est capable Sylvain, je pense qu’il aurait pu nous en mettre plein les yeux !

Je ne dirais pas que cette collaboration est un bonus, disons plutôt une expérience… que je ne qualifierais pas forcement de bonne. Mais dans tous les cas c’est une expérience et je ne risque pas de la renouveler !


Et puis en 2006, on te propose d’adapter graphiquement le gros roman de Robin Hobb ! Quelle a été ta réaction ?
« Ouais cool, j’ai lu et c’est plutôt pas mal du tout même si, pour moi, légèrement derrière Le Trône de fer… mais bon pourquoi pas ! » :lol
Après il y a eu des essais, que j’ai fait alors que j’attaquais La Geste et j’ai été retenu quelques mois plus tard pour l’adapter !

Extrait de Assassin Royal Il semblerait que 9 albums soient prévus pour boucler le premier cycle. Cela va être un gros et long travail d’adaptation…
En effet, j’ai souhaité que nous ayons la place pour faire vraiment quelque chose de bien, une œuvre de laquelle les premiers lecteurs du roman n’auraient pas à rougir. Dans l’idée, même s’il y aura des coupes, l’essentiel du roman devrait y être et l’objectif est vraiment d’en montrer un maximum. Maintenant je tente de le faire comprendre à Jean-Charles :D

Comment les tomes seront-ils découpés ?
A priori, au moment de la négociation nous avions convenu de ces 9 albums car ça nous permettait de pouvoir couper chaque tome US en 3 albums BD, ce qui permettait quand même d’avoir largement la place d’incorporer l’essentiel du roman.

Ainsi, le premier tome de la BD couvre les évènements du premier volume jusqu’aux évènements de forge. Le second jusqu’au départ de Fitz pour le royaume des montagnes.

Visiblement Jean-Charles et toi avez décidé de coller le plus possible au roman, histoire de décevoir le moins de fans (dont vous êtes tous les deux) possible. Cette décision a-t-elle été bien perçue par l’éditeur ou la directrice de collection, Mélanie Turpyn ?
C’était également une volonté de la directrice de collection que de coller le plus possible au roman. Donc de ce côté, a priori pas de soucis.

Extrait de Assassin Royal Lorsqu’une histoire a beaucoup de succès, chacun se forge une interprétation différente, notamment sur l’aspect des personnages. C’est l’une des questions qui taraudent les lecteurs à l’annonce d’une adaptation en bande dessinée. Comment Jean-Charles Gaudin et toi vous êtes-vous entendus sur ces aspects ? Est-ce sa vision, la tienne ou un compromis entre les deux qui apparaîtra sur le papier ?
Les personnages n’ont pas été un vrai sujet de discussion, les visuels ont plu tout de suite même si le Fou a été vraiment le seul à poser quelques problèmes et a dû faire l’objet de quelques réajustements.

L’un des traits essentiels du roman est la psychologie des personnages. Comment allez-vous par exemple retranscrire les échanges de pensées entre certains d’entre eux ?
Nous gardons le principe de la narration, donc les lecteurs auront pas mal d’infos sur le ressenti de Fitz par exemple. C’est une technique qui a fait ses preuves, même si pour certains passages je me bats pour qu’ils soient bien moins présents justement pour privilégier l’aspect visuel plutôt que littéraire. C’est un débat que j’essaie d’instaurer avec Jean-Charles et Mélanie concernant par exemple l’Art, mais ce n’est pas gagné ! :p

Afin de rendre de façon plus efficace la complexité de l’univers de Robin Hobb, l’éditeur envisage-t-il de compléter la BD par des dossiers, par exemple, ou cette complexité sera-t-elle « raccourcie » (sans sous-entendu péjoratif) par le scénariste ?
Il y aura forcément des raccourcis par rapport aux écrits de Robin Hobb, mais l’objectif est que les albums forment un tout et que les lecteurs n’aient pas besoin d’avoir les romans à côté pour comprendre ce qu’il se passe, ni de dossiers annexes.

Cependant, l’un des objectifs est quand même de faire un travail qui donne envie aux lecteurs qui découvriront la BD de basculer également sur l’œuvre littéraire.

Extrait de Assassin Royal Les Editions Soleil sont très axées sur la fantasy. Ne crains-tu pas que cette série passe inaperçue au sein des centaines d’autres ?
Pas vraiment du fait que l’AR est d’abord et avant tout connu par des gens qui ne lisent pas forcement de bandes dessinées. Ces lecteurs y viendront peut-être, mais par le biais des romans, par forcement par le biais de la BD.

Ensuite, c’est également à nous de nous démarquer du gros de la production Soleil par une qualité scénaristique (là c’est facile vue la matière première !) et graphique.

Vas-tu réaliser les couleurs de ces albums ?
A priori non, c’est Fabien Alquier qui s’y colle en ce moment et sur ce que l’on a vu, il a fait un très bon travail !
De mon côté, je reviendrai à la couleur, mais sur un projet où j’aurai les coudées franches, sans l’opinion prépondérante d’un scénariste !

A l’heure où tu répondras à ces questions tu auras peut-être bouclé le premier tome. Une idée sur la date de sortie ?
Le premier tome est fini pour ma part depuis maintenant la mi-Novembre et a priori je ne pense pas que nous l’aurons dans les bacs avant fin juin… même si nous pourrions avoir un petit quelque chose pour le festival des mondes imaginaires d’Epinal (en plus de l’exposition des planches originales !).

Lorsque tu rencontreras Robin Hobb, que lui diras-tu ?
"Hello Robin, please to meet U !" :D En fait, difficile a dire car j’aimerais éviter le côté fan-boy qui est sympa mais quand même un poil lourd :D

Extrait de Assassin Royal Lorsque tu auras fini l’adaptation de L’Assassin royal, tu auras 112 ans. Que feras-tu alors ?
Même pas vrai d’abord :p
J’ai fait le premier tome en 6 mois donc si le scénariste suit, les autres devraient arriver relativement vite derrière, même si, je dois le reconnaître, je risque d’être détourné de ma tâche dans les mois à venir par un petit bout de chou ainsi que par un autre projet sur lequel je planche depuis plusieurs mois et que j’aimerais travailler en parallèle.

…Hum, je me rends compte que j’ai été sérieux dans ma réponse… Bon ben comme L’AR va cartonner, je pourrai m’acheter une île et y vivre avec femme&enfant(S) en touchant moultes royalties… Mais je crois bien que je partirai quand même avec ma table lumineuse, mes crayons et du papier !

Es-tu un grand fan d’heroic fantasy ? Mis à part L’Assassin royal, quelles sont tes lectures dans ce genre ?
En littérature oui, pas forcément en BD.
J’ai une affection particulière pour les écrits de David Gemmell, G.R.R. Martin, Eddings, Weis&Hickman, Mc Caffrey, etc. et je regrette simplement de ne pas avoir plus de temps pour lire plus (je pense à Goodkind par exemple qui a une excellente critique !)
…Mais pour ça, il faudrait que j’arrête de lire des comics également et que je me contente de faire un seul album par an :D

Laurent, merci.

Interview réalisée le 16/01/2008, par Spooky, avec la participation de Ceres, Helice, Lui, Ottonegger et Ro.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque