Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Interview de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat Interview de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat (21/02/2013)
Après avoir fait une entrée remarquée dans la BD avec Block 109, le dynamique duo Brugeas/Toulhoat remet ça avec Chaos Team, une série gonflée aux hormones qui nous projette dans un futur alternatif, dans une Terre envahie par des extraterrestres bien discrets…

Retourner à la liste des articles Retourner à la liste des articles   Modifier
Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat (photo : http://talent.paperblog.fr) Salut les gars, on va commencer par un petit bilan de Block 109 «Première époque»… Que peut-on en dire ?
V&R : Formateur. Je crois que c’est le mot qui revient le plus et qui représente le mieux ce que nous avons vécu. Block 109 et la série ont été un magnifique terrain de jeux, où nous avons expérimenté de nombreux choix (parfois malheureux par ailleurs), de nombreuses envies.
Nous sortons de cette période en sachant exactement ce que nous voulons faire et comment le faire.
Enfin, ce fut aussi une chance, une énorme chance de rejoindre dans l’univers de la BD avec un tel ticket d’entrée.

Cliquer pour voir une illustration La série continue, donc ? Que nous réservent les prochains épisodes ?
V : Les prochains épisodes vont se concentrer de l’autre côté du globe, dans le Pacifique. Après S.H.A.R.K et ses prisonniers allemands perdus en Australie, nous suivrons les pas des seuls rescapés américains de l’Holocauste nucléaire, les anciennes flottes du Pacifique. Ces dernières ont trouvé refuge en Australie et en Nouvelle-Zélande et ses membres ont une envie de revanche terrible. Ce sont désormais plus des corsaires que des soldats, à mi-chemin entre le pirate et le biker (illustration ci-jointe). L’idée est aussi d’introduire très rapidement des personnages récurrents, qui permettront à chaque album de prendre plus d’ampleur.

L’idée est aussi d’éviter à Ryan Lovelock (le nouveau dessinateur) d’avoir à dessiner des éléments que Ronan aurait inventés. Je souhaite le laisser prendre ses marques et s’approprier l’univers. C’est un fan des vieux films de guerre des années 50 et 60 et pour l’instant sa touche personnelle nous ravit.

Notre rôle est désormais de le mettre à l’aise et de l’aider à réaliser ce qui sera tout de même son premier album. R: Je ne quitte pas pour autant le navire puisque je suis au story-board (donc la mise en scène) et à la couverture.

Accéder à la BD Chaos Team Depuis un an et demi vous travaillez donc sur votre nouvelle série, Chaos Team. Quelle en est la genèse ?
V & R : La genèse est tellement simple et bête qu’elle peut faire peur. Vincent la raconte d’ailleurs dans l’album, donc nous laissons la primeur à ceux qui nous suivent. Pour résumer, c’est une bande-annonce, un déclic, une idée prometteuse et quatre mois de boulot derrière pour qu’elle convienne à tout le monde (nous et l’éditeur).

Vous faites une sorte de teasing continuel sur la série, avec la prépublication des premiers épisodes en ligne…
V & R: Plus qu’un teasing, c’est aussi une manière de retrouver un peu le goût des séries publiées en magazine. La prépublication est ainsi prise en compte dans la manière de raconter, avec des épisodes calibrés et des cliffhangers adaptés. C’est notre façon de prendre en compte le numérique, en l’utilisant comme un complément de la lecture papier, en raccourcissant les délais entre chaque livre et en permettant au lecteur de suivre au plus près le déroulement de l’histoire et de nous faire part de ses commentaires (via notre site ou notre page Facebook).

C’est un aspect que nous essayerons de développer à l’avenir, avec une lecture en ligne interactive, des infos supplémentaires. Cependant, cela demande du temps et, pour l’instant, la sortie papier, seule source de revenus, reste prioritaire.

Cliquer pour voir une planche de Chaos Team Le premier tome mélange deux types de récit : au passé, nous permettant de découvrir les différents membres du commando, et au « présent », presque quatre ans après l’arrivée des extra-terrestres… Pourquoi ce mélange ?
V : C’est un moyen efficace, à défaut d’être original, pour pouvoir connaître et développer les personnages. L’équipe de la Chaos Team et ses membres sont le centre et le principal intérêt de notre histoire, là où les personnages issus de Block 109 avaient parfois du mal à exister face à un univers très pesant.

Clem, le leader des mercenaires, garde une certaine zone d’ombre dans ce tome 1. Je me demande si le véritable maillon faible de son équipe, ce n’est pas lui…
V : Hé hé. Un SEUL maillon faible ?

On va voir un peu plus les aliens dans la suite ?
V: Dès le tome 2, comme peut le laisser entendre la fin du tome 1. J’ai pris le pari risqué de faire une histoire d’invasion extra-terrestre sans extra-terrestre. Cela s’expliquait aussi par leur absence troublante qui trouvera son explication dès l’épisode 7. Donc en mai sur la toile.

D’ailleurs… J’ai rêvé ou ils parlent anglais ? C’est ce que laisse supposer un passage…
V: J’aime les lecteurs attentifs. Alors, je précise, ce n’est pas une coquille.

Cliquer pour voir une planche de Chaos Team Pourquoi ne pas avoir appelé la série Blackfire ? Je trouvais que ç’aurait fait un bon titre (j’aime bien Chaos Team aussi, hein !)
V: Parce que le premier rôle appartient à la Chaos Team. Blackfire n’est que son employeur. Du moins, pour le moment…

Quelle liberté de création le bicéphale Akileos vous laisse-t-il ?
Totale… ou presque ! En réalité, Akileos se donne surtout un rôle de conseiller. Savoir si notre scénario, notre découpage, les planches fonctionnent et ne contiennent pas des erreurs. Ils sont aussi là pour nous remettre les pieds sur terre, et quand on nous connaît un petit peu, c’est un sacré travail !

V.B : Richard (Saint-Martin, l’un des deux éditeurs, nd Spooky) adore notamment pinailler sur mes dialogues, les rendre plus crédibles ou plus simples. Je suis souvent d’accord avec lui, cependant, je sais que j’aurai le dernier mot et c’est rassurant.

R.T : Richard n’aime pas le violet. :) Plus sérieusement (même si c'est vrai), il sert d'œil neuf sur mes pages fraîchement dessinées. Il se peut que je laisse passer des erreurs de proportions, de perspectives, ou que ma mise en scène ne soit pas si claire que cela sur la page finalisée. Après plusieurs heures de travail sur une même page, on ne voit plus grand chose, du moins, on manque de recul.

Cliquer pour voir une planche de Chaos Team Le dernier Pape disparaît au début du premier tome… Avoue Vincent, Benoît XVI t’a raconté des trucs avant d’annoncer son renoncement !
V : Non, mais cela prouve que notre analyse géopolitique est d’une finesse incomparable… ou que nous avons le cul bordé de nouilles…

Ce Pape siège d’ailleurs à Grenade, perle de l’Andalousie… Pourquoi avoir choisi cette ville ?
V : Grenade est la dernière ville reprise par les chrétiens d’Espagne lors de la Reconquista, en 1492. Quoi de mieux pour commencer la seconde Reconquista ?

Etrange cette idée de faire descendre les extra-terrestres tous les six mois, tirer quelques missiles et redécarrer aussi sec pour laisser les Humains se démerder, et surtout s’entretuer…
V: Etrange, c’est vrai, mais cela trouvera une explication logique. C’était aussi une façon de se démarquer des récits d’invasion habituels. Enfin, d’un point de vue réaliste, quand on connaît les capacités de résistance de l’être humain, vous imaginez la puissance nécessaire pour mettre à bas toutes nos capacités de défense ? Les besoins en matériels ? Et tout ça, juste après avoir traversé la moitié de l’Univers ?

Cliquer pour voir une planche de Chaos Team Guerre de religion autour de la Méditerranée, cartels surpuissants en Amérique latine… On va voir des Triades en Asie pour la suite ?
V: On verra l’Asie dans la saison 3, mais pas de triades… quoique…

On n’a pas encore trop vu la population civile, celle qui n’est engagée dans aucun des camps… Par la suite ?
V: Il doit bien y avoir quelques communautés isolées qui survivent ici ou là, mais vous pensez vraiment qu’elles peuvent avoir les moyens de résister aux Zêtas ? Au Front Islamiste ? Dans cet univers, il n’y a plus de population civile.

Par contre, relis l’épisode 1, Blackfire ne se réclame d’aucun camp, mais cela pourrait-il vraiment durer longtemps ?

Ronan, tes couleurs sont un peu sombres dans les premiers épisodes, et c’est un peu plus clair (et agréable) par la suite… Tu as changé de méthode ?
R : Avant tout, il faut savoir que maintenant je travaille exclusivement en numérique, sur une tablette graphique Cintiq 24HD (pour les connaisseurs) et avec Photoshop ce qui me permet de gagner énormément de temps et d'optimiser à fond mon processus de travail tout en gagnant en lisibilité et en détail (cela va aussi de pair avec ma pratique quotidienne du dessin et donc de sa maîtrise). La colorisation fait donc partie intégrante de ma méthode de travail.

J'ai en effet changé de méthode de colorisation en cours de route, mais je ne voulais pas faire ça n'importe comment. J'ai changé lorsque l'équipe arrive en Amérique latine pour trancher avec l'ambiance grisâtre et sinistre régnant dans les locaux de Blackfire. Le premier épisode est un peu à part car dans les tons beige et poussiéreux, à la Black Hawk down.

Cliquer pour voir une planche de Chaos Team De manière générale, c'est mon "problème" : je vais systématiquement évoluer au cours d'un album. J'apprends et travaille beaucoup pour m'améliorer constamment. De fait il y aura toujours des évolutions au sein de mes albums. Il suffit de voir l'écart entre un BLOCK 109 (le gros) et le Chaos Team, et les 3 ans d'écart entre les deux...

En combien de tomes est prévu Chaos Team ? Ca va sortir de façon aussi serrée que pour Block 109 ?
V & R : Trois saisons de deux tomes, donc six volumes en tout. Puis nous passerons à la série suivante, totalement différente, mais avec la même méthode de parution et de prépublication.
Ce sera donc, dans les faits, encore plus serré que Block 109. L’expérience sûrement…

A quand le prochain épisode ?
V & R : Le prochain épisode est prévu pour mi-avril, sur notre site www.label-vinwatt.com. Les deux épisodes suivront respectivement en mai et en juin.
Le tome 2, lui, sortira en septembre.
Si nous tenons les délais, chaque saison se composera de deux tomes, l’un en janvier et l’autre en septembre avec une prépublication en ligne qui s’intercalera entre les deux.

D’autres projets en cours ?
V & R : Pas mal, mais rien de signé. Donc ce sera pour une prochaine interview !

Merci les amis :)
Merci à toi !

Interview réalisée le 21/02/2013, par Spooky.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque