Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Alchimie Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (2) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis2
Note moyenne2.50 / 5
Pour l'achat0%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Alchimie sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 03/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le duo Roman/Nolane, que j’apprécie sur sa série consacrée à Harry Dickson, me semblait tout à fait apte à produire une série digne d’intérêt dans cette nouvelle collection de Soleil, judicieusement nommée 1800. Toutefois, le début du récit m’a fait peur, car du XIXème siècle il n’est absolument point question. Au contraire, je me retrouve (une fois de plus, serais-je tenté d’écrire) avec des Templiers.

Mais le récit bascule rapidement et, pour une fois, les Templiers sont utilisés d’une manière originale puisque dépositaires d’un savoir alchimique. Nous nous retrouvons alors entre 1820 et 1850 pour un récit où les clins d’œil sont nombreux et les personnages célèbres bien présents (à commencer par Vidocq, en chair et en os). J’ai le sentiment d’être passé à côté de nombreuses références, ce qui a partiellement gâché ma lecture.

L’intrigue en elle-même est bien menée sans être trépidante. Ce premier tome s’avère être une solide mise en place mais tout se jouera dans la seconde partie du diptyque. C’est la cause principale de ma déception : j’ai envie de dire que ce tome compte presque « pour du beurre ». De plus, il est facile de s’égarer dans ce récit qui multiplie les époques, les références et les personnages. Par moments, il m’a vraiment fallu m’accrocher pour ne pas perdre le fil de l’histoire.

Au dessin, Roman livre un beau travail. J’ai retrouvé avec plaisir son tic de construction des planches, qui consiste à créer un décor qui s’étend sur plusieurs cases. L’artiste maîtrise de mieux en mieux cette technique, que je trouve amusante et qui permet de créer des décors d’une belle amplitude. En règle générale, c’est d’ailleurs dans la composition de ses planches que l’artiste excelle vraiment. Par ailleurs, son dessin, très classique, manque sans doute de personnalité mais demeure tout de même d’une très belle facture.

La colorisation est dans l’air du temps. Je peux pas dire que j’en sois baba mais elle est adéquate et assez bien nuancée.

Après ce premier volet, il m’est difficile de me faire une idée de la qualité d’ensemble. Tout se jouera sur le second tome. En attendant, j’accorde un petit 3/5 sans conseil d’achat (mais j’achèterai ce second volet sans trop hésiter).

Avis posté par Ro Infos posteur le 28/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Note : 2.5/5

Cette BD pêche à mes yeux par son manque d'originalité, une narration parfois confuse et un dessin trop raide.

Il y avait une certaine innovation à présenter par la suite un récit situé au coeur du 19e siècle, plus précisément en 1842. Bien peu de personnes, et moi le premier, ne connaissent effectivement bien les évènements qui se sont déroulés sous le règne de Louis-Philippe, époque du fameux Vidocq et des romans feuilletons d'aventure populaire. C'est là, à mes yeux, le principal bon point de cette série en deux tomes.

Hélas, les défauts qui l'entravent sont trop nombreux à mon goût.
D'une part, il y a toute la base de l'intrigue qui me semble trop cliché, trop déjà-vu dans le domaine du récit fantastique. Une malédiction datant de l'époque des Templiers, un complot s'étalant sur des siècles, une sorte de secte d'assassins, un ennemi mystérieux doté de pouvoirs magiques bien pratiques pour le scénariste (immortalité ou voyage dans le temps, hypnose...) que l'auteur n'explique que par la pirouette facile de pouvoirs acquis grâce à l'Alchimie, et enfin un héros journaliste-romancier, flanqué d'une jolie fiancée voyante, qui va enquêter dans les bas-fonds parisiens aux côtés du fameux Vidocq et lever le voile sur ce fameux complot.
Des ingrédients déjà-vus mais dont le cocktail aurait pu donner quelque chose de bien pour peu que ça soit bien raconté.
Mais ce n'est pas le cas à mes yeux.
Après une introduction décousue et obscure pour qui ne connait ni l'histoire des Templiers, ni l'assassinat du Duc de Berry en 1820, l'intrigue s'entame pour de bon en 1842. La narration se révèle alors étonnamment mièvre et convenue pour des auteurs qui ont autant d'expérience que Nolane et Roman. Les dialogues sonnent faux, les personnages semblent mal jouer leur rôle, les scènes d'action sont embrouillées... Et je passe outre la scène de cul complètement gratuite et inutile en plein milieu d'album.
Même le dessin, pourtant d'aspect correct à première vue, se révèle décevant. Les personnages paraissent en effet raides et sans naturel et les cadrages sont parfois si basiques qu'on pourrait croire à une bande dessinée de débutants. Heureusement, la finesse du trait, les décors détaillés et l'assez belle colorisation permettent de passer outre.

En tout cas, je n'ai pas été convaincu. J'ai l'impression d'avoir lu trop souvent ce type d'intrigues. S'il fallait deviner la fin de cette histoire, j'imaginerais facilement un combat fatidique avec un peu de magie dans l'antre du méchant, le tout se terminant in-extremis dans les flammes d'un incendie naissant par une dernière imprécation de l'ex-templier annonçant la mort de la royauté française quelques années plus tard.
Alors peut-être le tome 2 me contredira-t-il, mais je ne suis guère pressé de le lire pour le moment...

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque