Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Assassin Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (6) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis6
Note moyenne3.17 / 5
Pour l'achat83%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Assassin sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 27/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Mais que cette série est nulle ! Je ne comprends absolument pas pourquoi ce dyptique figure parmi le best of de 2011. La série est zéro du début à la fin avec le final du tome 2 qui est d’un ridicule rarement vu (on le voit venir une page avant tellement c’est énorme) pour bien nous rappeler une dernière fois au cas où que cette série aura été lamentable de bout en bout. Alors c’est difficile de décrire ce que j’ai ressenti durant ma lecture sans faire de spoilers mais je ne vais pas me gêner parce que franchement ce n’est pas possible de considérer ça comme le top du top.

Je commence par le dessin qui est le point sur lequel j’ai le moins à redire puisqu’il est plutôt bon même si je n’ai pas aimé, c’est juste une question de goût. Le dessin est trop figé je trouve, le cadrage ne varie pas suffisamment ce qui fait qu’on se retrouve tout le temps avec des toutes petites cases et des dessins minimalistes. Il n’y a pas un seul dessin en pleine page, signe d’une technique moyenne. Voilà, je trouve qu’on a vu beaucoup mieux que ça même si ça reste plus ou moins agréable à regarder.
De même, les couleurs ne m’ont pas impressionnée. Le dessin est figé, mais les couleurs sont froides, ça ne colle pas à l’ambiance je trouve, qu’on soit à Berlin, en Angleterre ou à Jérusalem, c’est pareil. Et comme il y a un changement de coloriste dans le tome 2, c’est pire encore.

Le pire, j’y viens, c'est le scénario. Que d’incohérences dans cette histoire, des situations qui n’ont pas de sens, des deus ex machina et j’en passe. C’est le genre de bd blockbuster qui mise tout sur l’apparence mais qui n’a rien dans le fond. Le synopsis, vous l’avez lu, semble plutôt fun et décapant de prime abord mais j’ai vite déchanté à la lecture. Exemples de situations complètement absurdes et qui feraient passer des films du style Avengers ou Sucker Punch (pour faire une comparaison cinématographique) pour des monuments du cinéma :
Ces fameux assassins protègent un secret millénaire qui, s’il venait à être découvert par de mauvaises personnes, plongerait le monde dans le chaos (selon eux) : l’accession à l'immortalité. Et donc, ces assassins, qui se veulent de bonnes vertus, tuent toutes personnes s’approchant trop près de la vérité sans même chercher à découvrir leurs intentions (le héros Lawrence d’Arabie en fera les frais). Les mecs sont vachement cohérents, ils disent tuer uniquement par nécessité et pourtant on nous raconte en légende qu’ils ont justement profité de cette immortalité pour devenir des assassins et vendre leur talent aux plus fortunés. Allez comprendre leur logique… Et puis, si seuls les gens bons ont le droit d’être initié, pourquoi ne reste t-il plus qu’un seul assassin ? Leur ordre est millénaire, ils sont immortels et pourtant ils sont en voie d’extinction ? D’ailleurs je dis qu’il n’en reste plus qu’un mais on en voit deux autres au début mais « pouf », ils vont tomber dans un trou du scénario et on ne va plus les revoir.
Mais dès le début l’intrigue est foireuse ! L’histoire commence vraiment avec cette histoire de papyrus sur lequel est écrite la formule pour accéder à l’immortalité et les deux personnages principaux (qui sont censés protéger le secret je le rappel) ont la brillante idée de voler le papyrus pour… euh… pour rien en fait, ils peuvent l’examiner sur place mais non, ils veulent le voler. Et tout ça alors qu’ils sont suivis par des nazis qui eux, aimeraient bien devenir immortels et qui n’auraient jamais eu connaissance du papyrus si les deux autres abrutis n’avaient pas eu l’idée d’y jeter un œil.
Il y a aussi la façon dont les personnages reviennent à la vie : pendant la période où ils sont morts, ils sont dans une sorte de dimension noire avec une petite lumière blanche et pour revenir à la vie, il faut prendre une porte… Mouais. On est dans Docteur Who ou quoi ?! Pourquoi pas une cabine téléphonique pendant qu’on y est ?!

Pff, j’en passe des pires et des meilleurs, mais bon, lisez-la, vous verrez, c’est comme ça du début à la fin. Une bd qui ne mérite pas qu’on s’y attarde.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 26/01/2011 (dernière MAJ le 26/07/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En général ne j’adhère pas aux scénarios qui introduisent du fantastique dans l’Histoire, et je déteste par-dessus tout l’utilisation de la période nazie, ces deux éléments sont pour moi fondamentalement rédhibitoires, et pourtant... J’ai été totalement conquise, ça m’a presque donné envie de me découvrir toutes ces uchronies que j’ai toujours évitées jusqu’à présent. En fait je ne me suis penchée sur cette lecture que pour le graphisme, je n’avais même pas remarqué le symbole nazi sur la couverture !

Tout d’abord je précise qu’on est à la limite de l’uchronie, mais pour l’instant ce n’en est pas une car les évènements historiques en eux-mêmes ne changent pas, seules les raisons qui les ont provoqués sont modifiées, ainsi que tout ce qui reste dans l’ombre et dans le domaine du secret ; à voir si par la suite ça reste sur cette voie ou si Peru décide de changer l’Histoire.

L’histoire est rondement menée, sans jamais traîner, une fois passées les premières pages on est totalement happés par l’atmosphère générale, rendue avec beaucoup de précision par Pacurariu et les couleurs à l’ancienne de Panarin, toutes en dégradées de marron. J’ai souvent été captivée par un certain nombre de cases, totalement fascinée par l’ambiance qu’elles dégagent.

Le récit visite plusieurs époques de l’Histoire mais sans s’y attarder juste pour lui faire prendre racine, les Haschichins y ont une place prépondérante leur donnant le secret de la vie et la mort, allant bien au-delà de leur rôle moyenâgeux, les installant dans l’Histoire bien avant l’avènement de l’ère chrétienne. Une bonne petite trouvaille qui « expliquerait » bien des choses… à découvrir dans la bd.

A mon goût il n’y a qu’une seule petite facilité scénaristique, la façon dont sont ressuscités les morts, je trouve l’idée bonne et originale mais en même temps un peu facile pour ce qui est d’éviter le pourrissement des corps qui n’est pas évoqué, mais bon, on peut facilement passer outre.
La chute de ce premier tome est mortelle, et surtout quand vous l’aurez en main n’allez pas voir les dernières planches ça pourrait vous gâcher une partie du suspense. J’ai hâte d’avoir la suite.

Tome 2
Niveau scénario le second tome est dans la ligné du premier, avec en plus une chute royale et bien amenée, tout en gardant l’Histoire intacte telle que nous la connaissons. De ce côté-là je suis plutôt satisfaite car on n’est pas aller vers un grand n’importe quoi qui était le piège à éviter.

Par contre je suis un peu déçue du graphisme de ce second opus. Si les couleurs et les textures sont restées les mêmes, la colorisation est un poil plus grossière et les décors nettement moins fouillés, on n’a quasiment pas de très belles cases comme dans le premier tome, le dessinateur s’est plus contenté d’aller à l’essentiel et le coloriste ayant changé, le travail n’est plus le même.

Un très bon diptyque tout de même, peut-être y aura-t-il une autre histoire à suivre ? Ce serait bienvenu d'autant que voir évoluer les personnages est plutôt intéressant.

Avis posté par dexter Infos posteur le 26/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais grandement apprécié le 1er tome avec qui plus est une fin qui donnait très envie de lire la suite et là (merci Papa Noël) je viens de lire le second tome et ce fut encore meilleur ! De nombreuses références historiques qui s'intègrent parfaitement à l'histoire, de subtils rebondissements, pas trop de mièvrerie. La fin est elle aussi surprenante et semble laisser une ouverture même si la série est annoncée comme terminée (quel dommage !).
Quant au dessin je le trouve plutôt réussi (même si je dois convenir que je m'intéresse prioritairement à l'histoire plus qu'au dessin et que je ne suis donc pas un spécialiste !)

Avis posté par Matt Infos posteur le 06/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Dans cet album, on se sent comme dans un bon Indiana Jones. Peru mélange très habilement des personnages historiques, Lawrence d'Arabie et des nazis avec des assassins du moyen orient venus d'une secte qui avait tué quelques croisés bien des siècles plus tôt. Il aborde le thème de la résurrection avec une idée novatrice (mais chut c'est l'un des secrets après lequel tous les perso courent) et il revisite, au passage, l'histoire du Christ. L'histoire et les personnages avancent tout le temps et le final est grandiose ou plutôt horrible. En tout cas, la dernière page de cet album est à vous faire tomber l'album des mains.
Quant au dessin, il est magnifique. Pacurariu fait des planches tout en crayonné et en lumière qui nous transportent littéralement dans les époques visitées par le scénario. Certaines cases font même penser à des cartes postales.
Une excellente surprise et une très belle bd !

Avis posté par jurin Infos posteur le 18/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On ne s’ennuie pas lors de la lecture de cette BD, cela ne manque pas de dynamisme ni d’action, le récit se lit avec facilité.
Sur le fond du récit je suis assez circonspect, du moins sur une grande partie de ce premier tome où je pense qu’il y a un manque de crédibilité et trop de facilités, je prends pour exemple la mission nébuleuse de Lawrence, ou bien le mystère de la résurrection bien vite découvert.
Olivier Peru réussit à rendre la fin passionnante, c’est prometteur pour le deuxième tome.
Le dessin est joli. Cristian Pacararui utilise très bien les perspectives et les visages sont bien travaillés, cela donne assez de consistance au récit.

Avis posté par Ro Infos posteur le 02/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série qui s'entame présente bien des qualités.
Elle joue dans le cour des romans d'aventure fantastique à l'ancienne, style que ne renieraient pas les amateurs d'Indiana Jones notamment. De méchants nazis, un secret multi-millénaire, un beau héros blond, un acolyte exotique, un vieux professeur, une belle traitresse, tous les ingrédients y sont. Et malgré ces clichés, le cocktail prend bien.

Le dessin est très réussi. Son trait réaliste s'apparente parfois à celui hachuré d'un René Follet ou des BD de gare rétro, le tout étant rajeuni et dynamisé par une colorisation très actuelle. Cela donne de très jolies planches.

L'intrigue est dense et rythmée. Je lui reprocherai cependant un soupçon de facilité, dans la manière dont l'histoire est revisitée à toute vitesse, dont les héros et les hashishins réussissent leurs coups, dont les méchants découvrent leur secret pourtant resté gardé pendant des milliers d'années, etc. Tout cela rappelle de nouveau les récits d'aventure à l'ancienne, ce qui peut paraitre sympathique, mais a une légère tendance à m'ennuyer par le côté convenu que cela implique.

Heureusement, la toute dernière page du premier tome relance l'intrigue avec une menace nouvelle et d'envergure. On se demande comment les héros feront pour l'affronter et comment les choses évolueront par la suite. J'attends donc de la lire pour savoir si je dois augmenter ma note ou si le tout reste dans des chemins un peu trop tracés à l'avance.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque