Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




Frenchman Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (24) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(9)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(13)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis24
Note moyenne3.71 / 5
Pour l'achat95%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Frenchman sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par sloane Infos posteur le 27/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal mais tendant vers le franchement bien, ce qui m'empêche de mieux noter c'est l'histoire qui est un peu trop basique avec des personnages pour lesquels je n'ai jamais été en empathie. Le trappeur taiseux, le trop vilain Big Jim, le fils du comte balloté par les événements. Seul le jeune Alban trouve quelques grâces à mes yeux.

Mais... il y a le dessin de Prugne! Tout a été dit dans les avis précédents, aussi je n'en rajouterai pas sinon pour dire que c'est carrément superbe. A offrir un si beau dessin on en vient à vouloir un scénario du même ordre ce qui n'est pas tout à fait le cas.

Achat conseillé pour le magnifique visuel.

Avis posté par Blue Boy Infos posteur le 12/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La première chose qui saute aux yeux ici, ce sont évidemment ces splendides dessins à l’aquarelle, dédiés en grande partie aux paysages des Grandes Plaines US et d’une beauté immersive, comme pouvait l’être la nature dans ces régions encore très sauvages à l’époque de la conquête de l’Ouest. Des aquarelles aux tons quasi surnaturels (arbres bleus sur ciel ocre…), dans un style proche de l’impressionnisme. Une association réussie avec la ligne plus « BD » qui se réserve pour les humains et tout ce qui est à leur échelle. Le trait est élégant mais les visages apparaissent un peu fades et parfois difficilement reconnaissables. L’album se termine d’ailleurs par des croquis, annotations et essais de couvertures, un petit bonus bienvenu qui montre que Patrick Prugne prend son travail au sérieux… où l’on peut vérifier notamment qu’un grand soin a été porté sur le cadrage et la mise en page.

Si l’action est bien présente dans ce western écolo, elle semble étrangement s’être diluée dans les aquarelles. Cela plaira peut-être aux esprits contemplatifs, moins sans doute aux amateurs de scénarios mouvementés. Je n’ai pour ma part pas été complètement convaincu de la crédibilité de certaines situations, de la même façon, les personnages manquent quelque peu de relief.

Ne connaissant pas du tout cet auteur, c’est d’abord par la couverture que j’ai été attiré par ce titre. Et là, je n’ai pas été déçu, c’est vraiment de la belle ouvrage. Heureusement qu’il y avait ça, car l’histoire en elle-même n’est pas si transcendante. Cela étant, pour moi qui n’ai jamais été trop amateur de western, j’ai trouvé ça dans l’ensemble plutôt concluant. J’ai d’ailleurs bien apprécié le petit rappel du contexte historique en avant-propos ainsi que la reproduction de la carte d’époque sur le contreplat. Par contre, je n’ai pas bien compris pourquoi Napoléon avait eu besoin de lever une armée (en octobre 1803) pour se rendre dans ces contrées alors qu’il venait de vendre la Louisiane aux Etats-Unis, même en faisant des recherches sur le net… si un historien ou spécialiste de la question tombe sur ma critique, qu’il n’hésite pas à m’en dire plus…

Avis posté par fab11 Infos posteur le 12/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oh le bel album que voilà ! Patrick Prugne nous renvoie à nouveau dans l'Amérique du début du XIXème siècle, après l'avoir fait avec le sympathique Canoë Bay .C'est une période historiquement intéressante finalement et que l'on ne connaît pas trop sauf si l'on est fan de Blek le roc ou de Cap'tain Swing, même si l'album de Patrick Prugne se déroule vers 1800 alors que les deux séries précitées se déroulent plutôt vers 1770 .
Ce dessinateur de talent nous fait voyager en grande partie grâce à son superbe dessin , à de magnifiques couleurs , mais aussi grâce à une histoire bien plus intéressante que celle du précédent one shot que j'ai cité un peu plus haut.

L'auteur nous transporte dans ce nouveau monde ou le danger est permanent . Par contre on s'aperçoit vite que ce ne sont pas les indiens les plus dangereux finalement. Un jeune noble de Normandie part pour ces nouvelles contrées afin de retrouver un garçon de condition plus modeste qui fut enrôlé de force dans l'armée à sa place .Bien sûr le jeune Comte part à la recherche de ce pauvre malheureux car il est amoureux de sa sœur et qu'il lui a fait la promesse de lui ramener son frère. Vu comme ça cette histoire peut paraître un peu "simple" mais finalement on s'y plonge avec plaisir et l'on ne s'ennuie pas le moins du monde.
Prugne nous montre une Amérique telle qu'elle devait être à cette époque . Il nous décrit la manière de vivre de ses habitants qu'ils soient indiens ou européens avec la précision d'un historien. Je suis d'ailleurs persuadé qu'il s'est énormément documenté pour arriver à ce résultat.

Je ne peux que dire bravo à Patrick Prugne qui nous livre un album de toute beauté grâce à un dessin époustouflant. Quel talent ! Mais bon je me répète car j'avais déjà vanté les mérites de son magnifique graphisme .
Il me tarde donc de lire Pawnee la suite de cet album. D'ailleurs je vous laisse car je ne peux plus attendre et j'y vais de ce pas.

Avis posté par PAco Infos posteur le 24/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Moi qui ne suis pas franchement un fan de cette période historique, j'avoue que le travail graphique de Patrick Prugne m'a littéralement absorbé le temps de cette lecture.

Ça m'a replongé dans ma toute jeunesse où je récupérais au gré de mes coups de chance chez les bouquinistes les aventures de Blek qui paraissaient dans le mensuel Kiwi. Ici le point commun ne concerne que la trame de fonds, car si Blek ne brillait pas spécialement par la qualité de son dessin et de sa colorisation, Prugne au contraire nous en met ici plein les yeux. Quelle maîtrise de l'aquarelle !
Ses planches sont tout simplement magnifiques.
Certains pourront lui reprocher de nuire à la narration... moi je dis : profitons de la vue et du paysage ! On ne va quand même pas regretter qu'un auteur nous sorte le grand jeu pour un album qui s'y prête en plus merveilleusement ! Et puis, rien n'empêche de suivre le fil du récit pour revenir ensuite prendre le temps de contempler les planches de ce très bel album.

Concernant l'histoire en elle même, si comme de l'avis général je ne la trouve pas extraordinaire, elle est pour moi pourtant bonne. C'est juste que le dessin étant si bon, on aurait tendance à attendre un scénario du même cru... Là, il fait juste son boulot, servi par un dessin, une mise en page et en couleur plus qu'efficaces, qui nous plongent dans les atmosphères et les ambiances de cette Amérique encore sauvage.

A lire pour passer un très bon moment ; à relire pour le plaisir des yeux !

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 08/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L’histoire n’est pas alambiquée, elle est même des plus bateau, classique, déjà vu ou lu. Mais cette simplicité du récit est parfaitement voulue pour mieux plonger le lecteur dans les superbes décors de cette Amérique encore sauvage et peinte avec brio par Patrick Prugne. Je parle de peinture parce que nous sommes d’avantage dans l’illustration et la démonstration technique que dans une BD.
J’ai aimé cette longue fuite des deux personnages à travers ces terres où l’animal règne et je me suis laissé aller à imaginer et ressentir l’humidité des feuilles et des herbes superbement dessinées et coloriées à l’aquarelle dans les cases où nos héros se réveillent dès potron-minet.
Ce fut aussi une surprise pour moi, ne connaissant pas Patrick Prugne, j’ai découvert un dessinateur des plus talentueux. J’espère le revoir sur un autre thème que l’Amérique du XVIIIème siècle dont c’est également ma première lecture en bande dessinée.
Le carnet de croquis et d’essais de couverture à la fin rajoute un côté carnet de voyage à cet album.

À posséder, même si le prix neuf est assez élevé, ou bien essayez de le dénicher à prix d’occasion. Mais que ce soit en très bon état car c’est vraiment un bel objet qu’on tient là.

Avis posté par cac Infos posteur le 05/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il doit y avoir l'unanimité sur la beauté visuelle de cet album, déjà rien que la couverture soigneusement choisie parmi plusieurs propositions comme le montrent les pages en postface est impressionnante, une quiétude s'en dégage avec cet indien accroupi sur une rive brumeuse avant la tempête qui s'annonce.

J'ai pris l'histoire pour ce qu'elle est sans me poser la question du trop court ou non, de sa vraisemblance historique ou factuelle ou bien encore du caractère des personnages. Il faut avouer que sur un format court que reste malgré tout une bande dessinée face à un roman, il faut allier finement le graphisme et le fond. Certes les personnages sont un peu caricaturaux dans le genre un bonhomme = un trait de personnalité, pour certains candides et idéalistes, pour d'autres cruels et bas du front. Mais l'ensemble reste d'un bon niveau avec ce décor d'Amérique fraîchement indépendante où tout est à bâtir, y compris la cohabitation avec les indigènes.

On suit Alban Labiche qui se retrouve injustement envoyé outre-Atlantique dans l'armée de Napoléon et où il va rapidement devenir une cible à abattre au milieu d'une faune nouvelle pour lui le petit français, aussi fascinante que dangereuse.

A titre personnel je ne pense pas que j'aurais mis presque 20 euros dans un livre de ce type que j'ai lu en quasiment autant de minutes, mais ses dessins sont une vraie réussite qui en justifie presque l'achat bien que je privilégie plus souvent un bon scénario qu'un bon dessin. Mais on ne peut pas dire du tout que le scénario soit mauvais dans le cas présent.

Avis posté par jc_denton Infos posteur le 18/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une BD que l'on va acheter presque uniquement pour sa couverture. Puis on la feuillette et on se dit que chaque case aurait sa place dans une exposition. Et c'est là la force et la faiblesse de cette bande dessinée ; chaque planche est tellement réussie, les couleurs tellement belles (avec un léger bémol sur certains visages, pas assez vivants et trop figés parfois), que l'on perd énormément en fluidité de lecture. On est un peu trop dans la contemplation, certaines cases n'ont qu'un intérêt esthétique et ne servent pas forcément l'histoire, si bien que l'on a du mal à lire cette bd d'un trait.

Mais on la posera sur une table en la laissant ouverte, tellement les dessins sont beaux et ce sont finalement eux qui nous inviteront à y revenir plus tard. L'histoire n'est pas très originale ni très intéressante d'ailleurs. Ce qui est dommage car le contexte de cette traversée de l'Atlantique et de découverte de l'Amérique coloniale au début du 19ème siècle aurait pu servir une histoire bien plus épique et mouvementée (je pense au film Le Dernier des Mohicans par exemple). Ici le rythme est lent, les personnages peu attachants, le guide à la Davy Crockett trop caricatural, et la fin tombe un peu à plat. En fin de compte, on retrouve les mêmes qualités et défauts que dans Canoë Bay du même auteur, bd à laquelle celle-ci ressemble finalement un peu trop.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 06/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne vais pas être très original, car l'essentiel de mon ressenti après la lecture de cet album a déjà été dit dans les avis précédents.

C'est surtout un plaisir pour les yeux. Mais alors quel talent ! On a l'impression d'ouvrir le carton à dessins d'un peintre qui préparerait une exposition à thème.

Quant à l'histoire (puisqu'une bonne bande dessinée n'est pas qu'une suite de dessins), elle est plus conventionnelle, et surtout semble avoir été bâclée. C'est bien dommage, car depuis les Hugo Pratt (Fort Wheeling entre autres), cette période de l'histoire de l'Amérique du Nord Est n'avait pas été très (bien) traitée (sur une autre trame Prugne avait participé à Canoë Bay chez le même éditeur).

Avis posté par Erik Infos posteur le 15/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est toujours avec une certaine joie que j’aime découvrir les œuvres de Patrick Prugne. Il faut dire que son dessin est l’un des plus beaux de la bande dessinée actuelle. Les couleurs sont magnifiques et nous plongent directement dans son univers. Il est vrai que le monde de Gorn paraît lointain car l’auteur traite désormais de sujets sérieux ayant un rapport avec un contexte historique précis. Ce n’est pas plus mal !

En l’occurrence, nous découvrons les nouveaux territoires américains après que Napoléon ait cédé l’immense territoire de Louisiane à cette jeune nation ayant acquis son indépendance. Nous allons suivre le parcours d’un frenchman, l’un de ses trappeurs exilés du Canada suite à la guerre avec les anglais. Pour autant, il ne sera pas le personnage principal de la bd qui porte son titre. Tout commence par l’histoire d’un frère arraché à sa sœur en Normandie. Le frenchman apparaît dans ce contexte comme un simple élément du récit. On aurait aimé une relation plus approfondie.

Il est vrai que le scénario est simple et qu’on en attendait sans doute beaucoup plus de ce côté-là. La fin de ce récit n’entrera pas dans les annales par exemple. On ressort un tantinet déçu mais pas tant que ça en raison de la qualité du dessin et le fait d’avoir passé un agréable moment de lecture.

Avis posté par Frolier Infos posteur le 12/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Comme tout le monde : j'ai été bluffé par le dessin, déçu par le scénario.

Cela dit, aussi beau que soit le dessin, il dessert parfois l'histoire: l'aquarelle est une technique qui "adoucit" tout, et la violence ou la dureté de cette histoire sont complètement estompées par cette délicatesse constante (peut-être à dessein ?)

L'histoire, quant à elle, mériterait un développement dans un second tome, voire un troisième. On a l'impression de n'avoir eu que le prologue.

Et surtout : à mon avis, (et c'est assez rare pour le signaler), PRUGNE S'EST TROMPÉ DE PERSONNAGE PRINCIPAL ! L'histoire de Louis, qui n'est qu'esquissée, serait beaucoup plus intéressante à développer que celle d'Alban. Sa quête, sa culpabilité, sa place au milieu des deux hommes qui l'accompagnent, son rapport à sa famille et à sa classe sociale, son histoire d'amour tragique et, bien entendu son destin final... C'était cette histoire qu'il fallait raconter !
(message personnel à l'auteur : il n'est jamais trop tard).

Avis posté par Casou Infos posteur le 24/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Frenchman est vraiment une très bonne et belle bd !

Le dessin somptueux et le cahier graphique sont un régal pour nos mirettes.

Avec les cases de l'aurore, on ressent la fraîcheur du petit matin, on foule l'herbe les pieds mouillés dans la mousse, on met nos pas dans ceux laissés par les mocassins des Pawnees. En silence, on traverse les plaines paisibles du Nebraska où paissent d'imperturbables bisons, on est tenté de s'arrêter un instant, d'admirer une case comme on admirerait l'horizon immense et ses infinités de destins, on se sent un peu perdu au milieu de cette flore rayonnante mais on a un bon guide, Toussaint le trappeur qui connaît le territoire sur le bout des doigts et le temps presse alors on accélère le pas, il faut fuir. Aux senteurs des sous-bois, se mêle imperceptiblement un parfum d'enfance: Bleck le Rock et James Fenimore Cooper ne sont plus très loin. Mais dans ce théâtre magnifique, la tragédie se met en place et l'aventure, aussi classique qu'elle puisse paraître, est passionnante.

Contrairement à ce que laisse présager la couverture, tout commence en Normandie où les notables du village tentent à coup de pièces d'or d'inverser le cours du destin. Par un habile retour en arrière, nous voilà parmi les paysans de la Normandie, ce qui permet à Prugne de mettre en place une idylle improbable entre Angèle et Louis, une petite paysanne et le fils d'un puissant. D'emblée, les paysans mesquins et le père de Louis, figure puissante du village, tous condamnent cet amour dont l'issue ne pourra être que funeste. A cela s'ajoute le sort d'Alban, le frère d'Angèle, d'abord chanceux puis poissard, il doit quitter sa Normandie pour les Amériques.
Le Destin, dieu cruel, n'aura de cesse de s'acharner sur lui jusqu'à ce que l'aventure trouve enfin son épilogue douloureux et scelle de manière irrémédiable le sort de chacun.

Bien sûr, l'aventure ne serait pas totale si nous ne croisions pas la fière tribu des Pawnees . Le choix de Prugne de leur accorder une place discrète malgré leur rôle essentiel, est judicieux, il renforce le sentiment d'instabilité de la région, de cohabitation précaire entre les Blancs et les farouches guerriers. Les Indiens se déplacent comme des ombres et parlent peu. Si Toussaint lui aussi avare en parole semble le seul à pouvoir les comprendre (l'essentiel de la communication est ailleurs, les paroles dans ces immensités sont dérisoires) , la fracture entre les Blancs et eux semble elle aussi irrémédiable. Après cette scène, l'équilibre instable entre les deux peuples vacille, condamnant un peu plus nos personnages qui tentent en vain de se dérober à leur destin.
La fin tout en simplicité est réussie et serre la gorge. Une douce mélancolie émane des cases finales, le destin est parfois bien capricieux.

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 14/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Malgré moi, je ne peux pas me résoudre à mettre plus de 3 à cette BD, et cela pour les mêmes raisons que citées dans les autre commentaires : le scénario, qui, en tenant la route, aurait mérité d'être plus étoffé, voire même de donner lieu à un autre tome sans souci. Cependant, je ne sais pas si l'auteur voulait l'éviter au vu du travail nécessaire (qui est visible dans les bonus) ou du temps passé pour les dessins (ce qui doit être long).

Car cette BD est véritablement un bijou dans son dessin. Magnifique sur chaque planche, on se sent transporté dans les pages au fil des événements. On le relit facilement et avec grand plaisir.

C'est vraiment à contrecœur tellement le dessin est superbe, mais le scénario ne mérite pas plus, c'est franchement dommage. Cependant, n’hésitez pas à l'acheter, le dessin le vaut.

Avis posté par Michelmichel Infos posteur le 14/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Difficile à noter, c'est mieux que "pas mal", mais, par équité vis-à-vis de mes autres avis, je ne pense pas que 4 étoiles soient justifiées.

Le gros point fort de cette BD, comme beaucoup l'ont déjà souligné, c'est le dessin. Parfaitement maîtrisé, on en prend plein la vue, dès la couverture, qui est tout simplement somptueuse, avec ces nuances de verts qui nous plongent d'emblée en pleine nature américaine.
Le trait, les proportions, les couleurs à l'aquarelle: tout est parfait, il n'y a rien à redire.

Les dernières pages en bonus apportent un vrai plus à cet album, j'ai beaucoup aimé ce making of où l'auteur nous livre ses commentaires, ses difficultés à trouver LA couverture idéale, et une partie de ses recherches historiques. C'est intéressant de voir son dessin à plusieurs stades: du brouillon griffonné au crayon de bois, à l'aquarelle vendue aux enchères.

Le bémol vient de l'histoire elle-même: courte (j'ai d'ailleurs été surpris par cette fin presque brusque, car je n'avais pas vu que les dernières pages étaient un supplément "bonus"), certes intéressante, mais pas transcendante.
J'ajoute que quelques points du scénario m'ont un peu gêné.

[SPOILER]
Tout d'abord j'ai eu du mal à croire à l'histoire du type engagé pour protéger Louis...Le comte qui arrive à demander ce service à son pote de toujours, resté en Amérique...??
Louis n'a-t-il pas fui dans le dos de son père ? D'autre part comment le comte aurait-il pu prévenir son dévoué ami aussi vite ? Je ne crois pas que le courrier allait si vite à l'époque, et il ne me semble pas que le téléphone existait en ce temps là...

Autre point qui me fait tiquer : la lettre envoyée par Alban à sa soeur...En 1805, les jeunes paysans de la Normandie profonde savaient-ils lire et écrire ??? Pas sûr...
[SPOILER]

Bref, une très belle BD, mais le plaisir est surtout visuel, ce qui est à mon sens insuffisant pour justifier de nombreuses relectures.
(102)

Avis posté par js Infos posteur le 20/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
(3.5/5)

Les avis du site m'ont poussé à acheter cette BD et ce fut un bon choix !

Le graphisme est beau. Là-dessus, tout le monde est unanime et je ne dirai pas le contraire !
Les décors sont sublimes, le trait parfaitement maîtrisé et le cadrage excellent.
Cette lecture transporte le lecteur dans une Amérique encore sauvage. C'est très agréable pour les yeux et la tête. On sent la Nature à chaque planche, la faune et la flore envahissent notre imaginaire et on s'attend à voir un indien en levant les yeux. J'ai été bluffé et remercie l'auteur de ce voyage !
Dans le dessin, une chose m'a un peu rebuté par moment : les couleurs. Elles sont superbes, certes. Mais l'auteur utilise assez régulièrement une nuance un peu rosée qui m'a un peu lassé... Enfin bref, un détail !

Le scénario m'a un peu moins séduit. Je m'attendais à suivre une "expédition far-west" avec toutes les péripéties que cela peut engendrer. Mais non. Le début de l'histoire est sympathique mais un peu long pour arriver en Amérique.... Puis le récit va finalement se centrer sur Alban uniquement.
La fin du récit est abrupte et du coup, une frustration se fait sentir : nous n'avons quasiment rien appris des personnages.... L'aspect 'Frenchmen' n'est pas assez exploité dans l’œuvre et les indiens resteront pour moi des personnages secondaires....


Une BD au scénario sans grand rebondissement et une histoire assez frustrante dans son développement....
Cependant, grâce au dessin et à sa passion, l'auteur arrive à nous faire voyager le temps d'une lecture, et c'est bien là la force de ce récit (qui se lit d'une traite).
Le cahier graphique de la fin est très complet, plaisant et l'auteur est un vrai passionné !

Avis posté par McClure Infos posteur le 22/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne peux que m'insurger quant aux précédents avis sur ce one shot. Non cela n'est pas possible de ne pas souligner ce qui crève les yeux. Cette BD a un défaut énorme : c'est trop court..........

C'est tellement beau qu'on en prendrait bien pour 45 tomes.

Mazette quel dessin, quelle peinture. C'est bien simple, lecture faite de cette histoire, j'ai replongé mes yeux dans un case par case pour saisir toutes les subtilités des aquarelles qui illuminent ce bouquin. C'est tout simplement grandiose. Cela va plus loin, j'ai vraiment eu le sentiment que l'artiste avait été se servir dans mon imaginaire pour illustrer son histoire, ces indiens, ces sous-bois sont ceux que je voyais enfant en lisant Fenimore Cooper. C'est grandiose, les croquis et dessins de fin d'ouvrage complètent admirablement. C'est de la belle ouvrage. Il nous fait aussi voyager, des bayous aux forêts denses en passant par les grandes plaines. Quel pied décidément.

Le scénario est lui extrêmement classique, trop rapide à cerner et ne se démarque pas assez à mon goût des classique du genre. J'aurais aimé un meilleure utilisation de cette somptuosité graphique. Je pense que l'auteur aurait pu (du) trouver à partir de ce démarrage, une trame plus fine (ou moins convenue) en la calquant sur l'expédition de Lewis et Clark et ainsi nous faire encore plus voyager sur 5/6 tomes.

Quoi qu'il en soit, j'achète.

Avis posté par Dogue-Son Infos posteur le 15/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Graphiquement, cet album est magnifiquement maîtrisé, les couleurs sont superbes, les dessins aussi. L'immersion est totale comme le dépaysement. Une belle réussite.

Côté scénario par contre, c'est plus mitigé. Le début de l'histoire est bien maitrisé, les personnages et les situations bien posés. Le développement suit un cours normal et bien pensé, et puis, patatras, on sent une précipitation vers la fin qui laisse un goût d'inachevé.
Comme si le récit, prévu sur plusieurs tomes, s'était retrouvé en cours de route à devoir tenir en un seul.

Il n'en reste pas moins un bon moment de lecture et une bande dessinée qui se relira à plusieurs reprises avec plaisir.

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 09/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Comme les planches sont belles. Avec cet opus, Prugne continue cette veine nord Américaine déjà exploitée dans Canoë Bay. Si l’on sent que l’auteur a voulu des ambiances crédibles, le travail graphique n’en demeure pas moins magistral. Les sous bois vivent dans les planches, le lecteur se cache derrière les mousses pour éviter des indigènes furieux, que dis-je j’ai les mains humides des rosées matinales. Le dessin somptueux donne au lecteur cette impression de voyage perpétuel dans le temps et la nature. La couleur magnifie les plans de chaque case soigneusement travaillés. Les personnages eux même dégagent une odeur de cuir et d’aventure franchement agréable à suivre.

Hélas le scénario n’arrive pas à tenir cette exigeante qualité graphique. L’album sera une perpétuelle fuite en avant, permettant certes de diversifier les paysages et d’être en perpétuel mouvement, mais omettant de donner la profondeur à des personnages trop lisses ou trop « décor ». Les amérindiens vendent du rêve esthétique mais n’esquissent jamais le moindre caractère, les salauds font bien leur rôle (parents) et disparaissent dans leur caricature, les 3 héros même semblent au mieux légers, les deux masculins sont en mouvement perpétuel mais manquent de corps. En cela le soudain geste tueur qui vaudra la cavale intervient un peu comme un cheveu sur la soupe. Il en va de même pour la jeune fille amoureuse éplorée. Reste effectivement Toussaint, seul personnage à dégager quelque chose. Mais l’histoire est trop rapide et fugace pour qu’on en apprenne davantage et qu’on l’apprécie.

Au final ce somptueux objet graphique perd en contenu, le lecteur passera un merveilleux moment de voyage mais en ressortira indemne. Un graphisme magistral avec un scénario pas mal ne donne hélas qu’une BD pas mal. On l’achètera tout de même car le relire fait toujours sentir les mousses des bois à défaut de faire réfléchir.

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 07/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour commencer, un gros 5/5 pour le dessin, c'est tout simplement magnifique ! En dehors de deux personnages trop ressemblants que je n'ai distingués qu'au motif du chapeau et de la chemise, je n'ai rien à dire pour la partie graphique, tous ces paysages tout en aquarelle, c'est un vrai régal pour les yeux, je suis même plus séduite que dans Canoë Bay.

En revanche côté scénario, je reste sur un sentiment de frustration. La faute sans doute au cahier graphique qui laisse croire qu'il reste encore plein de pages pour développer l'histoire alors que ce n'est pas le cas, du coup je suis arrivée au mot fin de manière trop rapide à mon goût.
J'ai surtout trouvé un peu trop vite expédié le devenir de Louis (je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise) et je reste malheureusement sur ce sentiment mitigé parce que jusque là je me laissais doucement et délicieusement porter par le récit et le voyage que nous offre Monsieur Prugne.

Franchement pas mal du tout, arrondi à 4/5 pour le dessin et à acheter rien que pour la beauté des planches.

Avis posté par jurin Infos posteur le 30/10/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une superbe couverture de Patrick Prugne, Turner le maître de l’aquarelle l’aurait probablement apprécié, le contenu du livre est da la même veine chaque case est à découvrir, chaque case est une petite merveille.
Patrick Prugne nous fait découvrir les magnifiques paysages du territoire du Mississippi et décrit avec beaucoup de talent l’ambiance et les enjeux de l’ époque.
Même si l’histoire est sans beaucoup d’originalité je me suis jamais ennuyé, le scénario est écrit par Patrick Prugne (Canoë Bay par Oger) et prouve donc qu’il a le sens du rythme et de la narration.
Dommage ce scénario trop convenu, j’ai hésité entre 4* et 5* assez longtemps.

Avis posté par Alix Infos posteur le 26/10/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je ne vais pas verser dans l’originalité : Frenchman est une véritable claque visuelle. Le dessin, la mise en page, et surtout les couleurs aquarelles font que chaque case est un délice pour les yeux, autant de mini-tableaux composant des planches magnifiques et lumineuses.

L’histoire, tout en restant classique, est plus développée et intéressante que celle de Canoë Bay (album précédent de Patrick Prugne). Elle est ancrée dans une période historique intéressante et bien retranscrite, et ce qui aurait pu être une banale chasse à l’homme nous fait découvrir un lieu sauvage et inexploré, la Louisiane du 19eme siècle, avec ses autochtones et ses colons. La dureté de la nature humaine y est pleinement explorée, ainsi que sa faiblesse et sa lâcheté (à ce titre la fin est très belle).

Une chouette histoire magnifiquement mise en image, qui a réussi à me transporter et me faire rêver. J’ai beau essayer, je n’arrive pas à formuler le moindre reproche à l’encontre de cet album. La note maximale donc.

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 17/10/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Quels dessins, nom de Zeus, c'est magnifique! Le format d'édition contribue, lui aussi, à rendre l'aventure visuellement splendide. Une claque, tout simplement!

Quant au récit, je l'ai trouvé plus accrocheur que Canoë Bay, plus rythmé et moins convenu. Cette histoire ne peut se résumer en une simple chasse à l'homme, c'est tellement plus; un pan de l'histoire amérindienne, la confrontation entre la fragilité de la jeunesse et la dureté de la jungle, l'amour et ses sacrifices, la barbarie des hommes et la beauté de la nature,... Autant de thèmes, habilement abordés par l'auteur, dans un one-shot; personnellement, j'ai dévoré l'album.

Au final, c'est avec un énorme plaisir que j'ai lu cette histoire et admiré, une nouvelle fois, la beauté du travail graphique de Patrick Prugne. Il a réussi ici ce qu'il manquait peut-être à Canoë Bay: une histoire dynamique et intense. Pour moi, ce sera un 5/5. Cet album est rentré dans l'humble panthéon de ma bibliothèque...

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 06/10/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A l’instar de Canoë Bay, ce nouvel album de Prugne enchante principalement par sa beauté graphique, une beauté bien mise en valeur par le format de l’album d’une part et grâce à une mise en page aérée d’autre part.

Il se dégage de ces planches un sentiment de plénitude et de douceur. Sentiment engendré par la finesse du trait, par l’harmonie des teintes et par la beauté naturelle des paysages, théâtres de cette histoire.

L’histoire, elle, n’est qu’un prétexte à la découverte de cet univers… et j’ai apprécié cette approche. J’ai suivi cette aventure sans réelle surprise avec plaisir. Elle est suffisamment simple pour laisser la place au dessin et cependant assez intéressante pour que j’aie envie d’en connaître le fin mot. Les personnages sont agréablement convenus : on sait directement à qui on a affaire. Mais cela n’enlève rien à leur charisme et je me suis rapidement (et complaisamment) attaché à eux.

Une belle promenade dans un cadre à la beauté sauvage, placée dans un contexte historique cohérent, et enrobé par une dramatique classique : un livre que je relirai avec plaisir.

Enfin, soulignons le copieux carnet de croquis présent en fin d’album. Il est richement fourni et recèle de quelques bien beaux travaux de recherche. Un agréable bonus.

Franchement bien, en somme, même si l’histoire est sans surprise.

Avis posté par herve Infos posteur le 29/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Patrick Prugne est un auteur que je suis depuis la superbe série L'auberge du Bout du Monde. Déjà, à l'époque son dessin m'avait subjugué. Et puis, avec le temps est venu Canoë Bay, superbe one shot , toujours chez Daniel Maghen.
Avec ce nouveau one shot, Patrick Prugne reste seul aux commandes.
Toujours sous les auspices des Etats Unis naissants, nous suivons l'histoire d"Alban Labiche, jeune recrue qui, contre son gré se retrouve en Amérique .
Ce qui fait la force de cette bande dessinée, c'est surtout la beauté du dessin de Patrick Prugne, un dessin qui de page en page éblouit le lecteur.
C'est superbe, tout en couleur directe, le tout coiffé d'une magnifique couverture.
De par mes goûts littéraires, j'ai retrouvé un peu les sentiments d'un Chateaubriand débarquant sur le nouveau continent (mais la comparaison s'arrête là).
Agrémenté d'un superbe cahier de croquis, cette bd est une des sorties incontournables de cette rentrée.
Certes le scénario est assez léger mais Patrick Prugne possède un talent tel que nous plongeons dans ce récit avec délice.
Une bande dessinée que je relirai avec plaisir.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 20/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Encore un bel album signé Patrick Prugne. Une nouvelle fois dans le Nouveau-Monde, toujours avec des Indiens. Il ne s'en lasse pas et nous non plus.

Cette histoire de fuite et de traque est une nouvelle fois un régal pour les yeux. Après une première partie dans les brumes de la Normandie, Alban et Louis vont devoir courir les bois de ce qui deviendra les Etats-Unis. Je trouvais la première partie, qui prend pied en Normandie, intéressante, et j'avais hâte de lire la suite, en Louisiane. Bien sûr, c'est très beau la Normandie, mais le dessin de Prugne ne s'exprime jamais mieux que dans les grands espaces, au sein de la nature indomptée. C'est dans la vallée du Mississippi que sa palette de couleurs explose, que ses aquarelles explorent de nouvelles sensations, et que sa mise en scène est la plus efficace. Il y a un certain nombre de cases muettes dans ses planches, parfois des pleines pages, toutes emplies d'émotion. Il est remarquable que nombre de ces cases muettes mettent en scène des Indiens (Pawnees) pour souligner leur rapport à la nature, un cadre qu'ils ne polluent pas avec des paroles, contrairement aux Blancs.

Dans un tel décor, il fallait un récit simple, sans fioritures, et là encore c'est le cas. Les enjeux sont faciles à comprendre, les personnages francs (sauf un, mais sa duplicité est vite démasquée), et au final c'est le rapport des Indiens à la nature qui l'emporte.
Deux petites maladresses à relever dans cette débauche de louanges : la "révélation" de la vraie nature d'un personnage secondaire me semble un peu maladroite ; par ailleurs le look du trappeur qui accueille Alban et Toussaint à Saint-Louis le fait beaucoup ressembler au chasseur de primes qui les suit ; cela a amené une petite confusion dans ma lecture.

Mais ce sont de menus défauts, à considérer comme tels, car l'ensemble est tout simplement magnifique.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque