Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Thorgal Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (117) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(27)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(41)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(40)
Nombre d'avis117
Note moyenne3.94 / 5
Pour l'achat82%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Thorgal sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

1 2 3 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Erik Infos posteur le 14/02/2007 (dernière MAJ le 14/11/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J’éprouve une affection toute particulière pour cette série "mythique". J'ai lu un tome puis je suis allé chercher d'un coup la collection entière. Je suis d'un genre un peu impulsif. La vendeuse n'y croyait pas ! C'est sans doute la série qui m'a donné la fibre alors que j'étais un jeune adulte. J'ai pratiquement commencé ma collection de bande dessinée par ce titre.

Il faut dire que cette collection est signée par le maître des scénaristes à savoir Jean Van Hamme alors au sommet de son art. Depuis 2007, Yves Sente a repris le flambeau pour essayer de renouveler la série en apportant un souffle nouveau, voire une véritable cure de jouvence. Il est également un talentueux scénariste mais il ne possède pas le génie de son prédécesseur. On ne le sent pas totalement à l'aise avec le genre. Sa méthode est de diluer l'intrigue principale sur un certain nombre de tomes en multipliant des séries avec des intrigues secondaires qui doivent se croiser. Cela ne semble pas plaire au public même si certains fans s'amusent à croiser les événements. Cela devient trop compliqué et pas assez limpide. On apprend avec le 35ème album de Thorgal qu'il est débarqué au profit de Xavier Dorison ce qui semble encore aggraver le cas de cette série. Il est vrai que les derniers albums montraient un Thorgal beaucoup trop éloigné de sa personnalité. C'était certes innovateur mais pas au goût du public. Son travail sur près de 10 albums (dont la série parallèle consacré à Kriss de Valnor) est tout de même assez méritoire. On a compris qu'avec Xavier Dorison, Thorgal doit revenir aux fondamentaux. Mais bon, le résultat de ce nouveau Thorgal est loin de celui espéré. La créativité semble manquer cruellement.

Les aventures de Thorgal commencent lorsqu'un chef viking découvre un bébé dans une mystérieuse embarcation. On se croirait dans Moïse! Il adopte l'enfant et le nomme Thorgal en référence à ses dieux (Thor le dieu de la foudre et Ægir le géant des mers). Le petit garçon ainsi adopté va devenir un formidable guerrier très habile au tir à l'arc. Il vivra une enfance difficile car rejeté par le peuple viking. Heureusement, son amitié avec Aaricia va le sauver. Ils tomberont amoureux et auront au fil de l'histoire deux enfants avec des pouvoirs tout aussi extraordinaires. Mais surtout, ils aspireront à une vie tranquille loin des tourments de la guerre mais les nombreux dangers du monde semblent les rattraper à chaque fois. Le destin de ce héros le pousse à rencontrer des ennemis de la pire espèce comme l'emblématique Kriss de Valnor qu'on adorera détester!

Cependant Thorgal va progressivement remonter à ses véritables origines. L'aventure nous mènera assez loin jusqu’aux confins de la science-fiction puisque Thorgal est également appelé "l'enfant des étoiles". J’ai véritablement adoré le cycle du pays de Qâ que je considère comme véritablement culte. Ce voyage sur le continent américain jusque-là encore inconnu réserve bien des surprises et nous en révèle beaucoup sur les origines mystérieuses de Thorgal. J’ai également frissonné dans « Alinoé ». J’ai beaucoup aimé l’album « au-delà des ombres » qui fut d’ailleurs primé en son temps. « La cage » m’a également interpellé quant à l’attitude de la courageuse Aaricia. Les derniers albums sont beaucoup moins bons et cela se ressent (par exemple scénario identique aux « Archers » dans « le Barbare »).

Cependant, la reprise du flambeau par le fils de Thorgal à savoir Jolan et son initiation par le mystérieux Manthor peut réserver encore de bonnes surprises. C'est dommage cependant que l'histoire semble un peu s'inspirer de 'la communauté de l'anneau'. Le plaisir semble rester intact. Je dois même avouer que ce renouvellement produit son effet. L'essoufflement de la série semble être totalement oublié. Il ne faudrait surtout pas à mon avis que Jolan soit un clone de son père (genre "qu'est-ce que ferait Thorgal dans une telle situation?). On sait également que ce fuit juste une aventure scénaristique le temps de plusieurs albums pour revenir ensuite sur le père, notre héros qui revient en sauveur de son autre enfant (celui qu'il a eu avec Kriss).

Un mot également sur la qualité du dessin de Rosinski qui ira en s'améliorant depuis 1977 puis en se dégradant à nouveau. C'est devenu un véritable adepte de la couleur directe. Son style, tout en couleurs et pinceaux donc, s'est orienté vers un équilibre assez subtil entre photoréalisme et impressionnisme. Cela apporte une nouvelle résonance plus poétique à cette grande saga. La vérité ou la réalité me pousse à dire que les derniers tomes de Thorgal ne sont pas vraiment bons du point de vue graphique. Même Roman Surzhenko semble faire mieux ce qui est quand même une bonne nouvelle.

A noter qu'il existe 2 BDVD pour compléter cette collection : "Entre les faux Dieux" et "Dans les griffes de Kriss". C'est une bonne expérience à vivre pour un fan afin d'enrichir l'univers de Thorgal. Le fantastique occupe également une part importante à travers les mythologies nordiques. Nous avons là une ambiance à la fois médiévale et fantastique dans une véritable dimension héroïc fantasy. Sur le plan de vue du succès: près de 14 millions de titres vendus avec une traduction dans 18 langues. Il ne manque plus qu'une adaptation TV en série ce qui sera bientôt chose faite.

Parce que "Thorgal" m'a donné envie de lire d'autres BD et de commencer une véritable collection, elle mérite d'être qualifiée de "culte". C'est la bd qui m'a donné la passion pour la bande dessinée.

Je me suis un peu amusé à noter chacun des titres pour le fun comme suit :

Tome 1: La Magicienne trahie
Tome 2: L'île des mers gelées
Tome 3: Les 3 Vieillards du pays d'Aran
Tome 4: La galère noire
Tome 5: Au-delà des ombres
Tome 6: La chute de Brek Zarith
Tome 7: L'enfant des étoiles
Tome 8: Alinoë
Tome 9: Les archers
Tome 10: Le pays Qâ
Tome 11: Les yeux de Tanatloc
Tome 12: La cité du Dieu perdu
Tome 13: Entre terre et lumière
Tome 14: Aaricia
Tome 15: Le Maître des montagnes
Tome 16: Louve
Tome 17: La gardienne des clés
Tome 18: L'épée-soleil
Tome 19: La forteresse invisible
Tome 20: La marque des bannis
Tome 21: La couronne d'Ogotaï
Tome 22: Géants
Tome 23: La cage
Tome 24: Arachnéa
Tome 25: Le mal bleu
Tome 26: Le royaume sous le sable
Tome 27: Le Barbare
Tome 28: Kriss de Valnor
Tome 29: Le sacrifice
Tome 30: Moi, Jolan
Tome 31: Le bouclier de Thor
Tome 32: La Bataille d'Asgard
Tome 33: Le Bateau-Sabre
Tome 34: Kah-Aniel
Tome 35: Le feu écarlate

Note Dessin : 4.5/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4.5/5



Avis posté par Kanibal Infos posteur le 23/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà une série très fourre tout, de la SF, du fantastique etc... Pour êtres franc, j'ai pas accroché dans l'ensemble.

Il y a que 6 albums qui sortent du lot :
Les Archers
Louve
La Marque des Bannis
La Cage
Le Barbare
Kriss de Valnor

Ce sont les albums où les récits sont assez terre à terre et où le fantastique et la science-fiction sont quasi inexistants.

Même si les dessins sont de bonne facture, je ne comprends toujours pas l'engouement pour cette longue saga.

Avis posté par Puma Infos posteur le 04/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
115 avis ... je doute que le mien change quoique ce soit aux statistiques...

J'ai découvert Thorgal en album quand le tome 3 venait de paraître, et ensuite, année après année, j'ai découvert patiemment et annuellement la suite de cette longue et belle épopée.

D'emblée, c'est le travail du dessinateur et peintre polonais Rosinski qui m'a le plus touché ; quel graphisme ; quelle claque visuelle, et quel talent !

Vient ensuite les scénarios réussis de Van Hamme, qui soit dit en passant, en tant que scénariste, a eu bien de la chance d'être secondé par un tel maestro du dessin. Certainement le meilleur de son époque (± 1977 ). Ensemble, ça détonnait !

Le passage à Sente crée une creux scénaristique évident.

Vivement que Dorison dans les prochains épisodes trouve ses marques dans cet univers qui devrait lui aller comme un gant.

Avis posté par Frenchkamit Infos posteur le 30/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Du très bon !
Je n'ai pas lu tous les albums (c'est quand même une série fleuve qui en compte une trentaine en tout, et certaines histoires me donnait la mauvaise impression de n'être que des digressions ininteréssantes, ex : "Alinoë", "Aaricia"...), en plus de ne pas avoir respecté l'ordre chronologique, mais il n'empêche que j'ai pris un réel plaisir à m'immerger dans ce tourbillon d'aventures magistralement scénarisé par Jean Van Hamme.

Contrairement à ses autres séries à succès (XIII, Largo Winch), dans Thorgal on quitte notre époque contemporaine pour se retrouver plongé en plein âge Viking, ou le centre d'interet se focalise sur un individu qui est connu sous le nom de Thorgal Aegirsson, un homme droit et honnête, attaché à sa famille, et qui n'aspire à rien d'autre qu'à la quietude d'une vie simple loin de la frénésie sanguinaire des hommes. Par ailleurs,il ne se reconnait pas dans la culture viriliste et belliqueuse de son peuple d'adoption, les Vikings, qui l'a recueilli enfant alors qu'il errait dans l'océan à bord d'une navette spatiale.

L'épine dorsale de la saga semble être le mystère entourant les origines de Thorgal, ainsi que l'évolution des facultés surnaturelles de sa descendance, Louve et Jolan; le voile qui embrume la vérité ne se dissipera qu'après une longue série d'odysées ou Thorgal entraînera l'effondrement d'un royaume (la Chute de Brek Zarith), découvrira des civilisations perdues aux confins du monde (le Cycle du Pays Qâ) et forgera des amitiés et inimitiés qui bouleverseront sa vie.

Une oeuvre épique, homérique, qui prouve que les aptitudes scénaristiques de Van Hamme ne se cantonnent pas seulement au thriller et peuvent s'aventurer avec succès sur les terres de la high fantasy.

Avis posté par Thobias Infos posteur le 22/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Série brillante qui regorge de pépites. Des albums tels que Au-delà des ombres, Le mal bleu, le maître des montagnes, Kriss de Valnor et tout le cycle de Qa sont de véritables merveilles. Même si c'est inégal pas un album n'est mauvais (Même si Le royaume sous le sable est assez raté il faut bien l'avouer). Kriss de Valnor est un personnage qui restera dans l'histoire de la bd, impitoyable, sexy, cruelle et en même temps si fragile. Contrairement à Largo Winch ou XIII Van Hamme a su ici s'arrêter à temps et a pu ainsi éviter de faire sombrer sa série dans la médiocrité.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 07/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ignore la raison réelle, mais je n'ai jamais accroché à "Thorgal" au début lors de ma découverte du héros dans le journal Tintin en 1977. Et pourtant, ce début qui recouvre aujourd'hui les 2 premiers tomes, évoluait dans un contexte purement viking, univers que j'aime particulièrement. Je devais sans doute être détourné par d'autres séries, mais heureusement, j'ai lu cette saga de légende bien plus tard, vers 2000/2001 par l'ami qui bosse à la Fnac, un vrai fan qui possède toute la série. Comme pour XIII, j'ai pu la lire en continuité sans attendre de nouvelles sorties, mais je me suis arrêté au tome 24. Je n'en suis pas devenu fan, mais je trouve que c'est une très bonne série, un monument de la BD qui apporte de grands moments de lecture, et je comprends parfaitement qu'il y ait eu un engouement incroyable autour d'elle, avec de nombreux fans.

Pourtant au départ, il n'était question que d'un récit assez court qui serait décliné en maxi-chapitres (spécialité du journal Tintin), et il ne serait axé que sur l'univers Viking, où dès le premier épisode, Thorgal est présenté comme un scalde amoureux d'Aaricia. Le succès a dû faire changer les auteurs qui tenaient là un filon juteux. C'est pour ça que j'ai arrêté au tome 24, je reproche à la série son côté interminable, c'est toujours comme ça avec Van Hamme, comme il l'a fait sur XIII, il brode et rebrode à n'en plus finir, c'est dommage car la série s'alourdit maintenant depuis plus de 35 ans, et il n'y a plus grand chose à exploiter, une conclusion est souhaitable depuis longtemps. La reprise par Yves Sente au scénario n'arrange rien, il fait du Van Hamme en étirant au maximum et en pressant le fruit jusqu'à ce qu'il n'ait plus de sève. C'est ce qui explique la qualité inégale des albums.

L'autre aspect qui me gêne un peu, c'est ce trop grand mélange de genres ; même si plusieurs épisodes évoluent dans un contexte Viking, la série prend une tournure plus fantastique, notamment avec le tome 7 L'enfant des étoiles, puisque Thorgal apprend ici qui étaient ses parents, sinon, ça brasse l'aventure proprement dite, la SF, la mythologie scandinave, l'univers merveilleux, le médiéval, le tout dans une dimension d'heroic fantasy qui fera d'ailleurs beaucoup pour ce genre, lui apportant ses lettres de noblesse dans les années 80 et 90. Je trouve que la série aurait pu être tout aussi crédible sans l'aspect de SF qui est un peu de trop ; les dieux auraient suffi.

Ces réserves étant faites, soyons positif. Ce qui me plaît bien, c'est que Thorgal, au contraire des héros d'aventure de ce type, est un pacifique qui aspire à vivre en paix avec Aaricia et leurs enfants, ne se battant que pour défendre et protéger ceux qu'il aime. C'est un homme à la fois fort et fragile, vulnérable, avec des faiblesses, mais profondément humain, où chacune de ses aventures est une succession d'épreuves dont il sort vainqueur, parfois meurtri mais fortifié. De nombreux personnages secondaires croisent sa route, c'est un peu normal sur une aussi longue série, mais la perfide Kriss de Valnor qui prend plaisir à faire souffrir et destabiliser le héros, se montre la plus présente. Elle a irrité de nombreux lecteurs, mais le personnage est d'une grande richesse pour une Bd de ce type. Aaricia subit aussi des épreuves et se montre courageuse, car il y a des épisodes centrés sur elle, où Thorgal n'apparaît pas (La Marque des bannis), un comble pour un héros, ce qui prouve la force qu'a atteint cette série, où l'on peut louer la qualité de texte de Van Hamme.

De son côté, Rosinski a atteint une maturité dans ses dessins, ses décors et ses mises en page. Et puis, le premier album si décrié ici par certains posteurs, je l'aime bien moi, je trouve qu'il a du charme, le dessin n'est pas ridicule comme c'est le cas sur certains premiers albums de séries à rallonge. Bref, tout ceci a fait de "Thorgal" une incontestable réussite, engendrant un héros emblématique et un des plus gros best-sellers du 9ème Art.
Quant à l'achat, sur une série aussi longue, mieux vaut opter pour l'emprunt.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 07/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n’aime pas Thorgal, j‘ai lu une quinzaine de tomes et feuilleté les derniers, histoire de me faire plaisir visuellement avec la nouvelle colorisation de Rosinski. Le cycle de Qâ très estimé par les lecteurs m’est carrément tombé des mains.

Parfois il a certaines séries un peu moisies au ton un peu naïf qui passent plutôt bien, telles que Hans, Storm ou Le Mercenaire par exemple, Thorgal, lui, m’a horripilée. Le discours est souvent puéril et manichéen, les raccourcis trop nombreux et trop faciles, les personnages pas forcément attachants, voire même énervants surtout chez les principaux, avec la palme pour Jolan et Kriss, qui me provoqueraient presque des pulsions meurtrières. J’ai plus apprécié les personnages secondaires, peut-être que leurs défauts ressortent moins vu qu’ils sont moins présents.

Mais ce qui m’agace le plus c’est que cette série ne sait pas sur quel genre danser, de prime abord c’est du médiéval fantastique, mais c’est surtout la dimension science-fictionnesque qui stagne en trame de fond sans jamais vraiment ressortir que je trouve désastreuse, car totalement inaboutie. Ce qui me fait penser qu’écrire des histoires de vikings demande moins d’imagination que des histoires de S.-F. où il faut faire preuve de plus d’imagination, au niveau du background en général et de la technologie. J’ai juste entraperçu Thorgal tenant un flingue sur l’un des derniers tomes, ce qui à mon goût arrive un peu tard. Bref, si je comprends le succès que peuvent avoir De Cape et de Crocs ou Universal War One, sans avoir apprécié ces lectures, j’avoue que je ne saisis pas vraiment celui de Thorgal.

Le graphisme malgré ses couleurs vieillottes me plait bien, même si Rosinski a fait bien mieux, et évidemment encore plus dans les quelques tomes avec la nouvelle colorisation. Malgré tout certaines cases et surtout visages laissent un peu à désirer, avec un trait un peu trop hachuré par moments.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 02/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cela fait largement plus de vingt ans que je suis cette série, et ce n’est que relativement récemment que j’ai ressenti un certain épuisement du filon d’où sont sorties pas mal de pépites.

Alors bon, c’est sûr, plusieurs albums ne sont pas au niveau de l’ensemble. C’est le cas du premier, qui a pris un coup de vieux dans tous les domaines et certains des derniers, comme la queue de la comète qui s’estompe… Quelques lourdeurs parfois, quelques redites, mais Van Hamme a ici moins qu’ailleurs tiré sur la corde du succès.
Et j’ai pris tellement de plaisir à lire et relire cette saga qu’avec une relative mauvaise foi j’en aurais presque "oublié" les faiblesses dans ma notation, qui a failli aller jusqu’aux 5 étoiles.

Car beaucoup d’albums, voire de cycles entiers (Qâ par exemple) sont vraiment prenants et supportent aisément la relecture.

Le mélange des genres (saga nordique, SF, médiéval), s’il n’est pas nouveau, est ici réussi et ne fait quasiment jamais gadget. L’idée de développer la petite famille et les aventures qui les impliquent est bonne – même si les spins offs récents risquent de lasser en jouant à fond la carte commerciale. A voir donc…

Le personnage de Thorgal est un héros quasi parfait, justicier à son corps défendant, et incarnation de l’homme, du mari et du père idéal. Sa force est peut-être la seule faiblesse de l’histoire ? Quelques fêlures quand même, Thorgal est moins lisse que Tintin. Et surtout il y a des trouvailles scénaristiques qui le mettent en danger, l’amènent aux frontières du mal.

Le mal, justement. Hitchcock disait je crois à propos des bons films qu’un bon méchant faisait la réussite d’une histoire. Avec Kriss de Valnor on en a la confirmation. Une jolie confirmation qui plus est… Et qui dynamise souvent le récit en laissant ses scrupules de côté. Même si dans ses dernières apparitions elle était devenue moins monolithique (ce que la série Les Mondes de Thorgal - Kriss de Valnor confirme).

Enfin, mais il aurait presque fallu commencer par ça, le dessin de Rosinski est vraiment excellent ! Et pas seulement du point de vue « technique ». C’est vraiment beau et il a très rapidement trouvé le trait juste dans la série.

Ultime qualité, et pas des moindres ! Thorgal est accessible pour de jeunes lecteurs comme pour les adultes, j’en ai fait l’expérience avec mon fils. L’enfant des étoiles en mériterait presque 5 !

Avis posté par jul Infos posteur le 14/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Thorgal ... Que dire de plus sur cette série fleuve (plus de 30 ans... ). Chacun a ses albums préférés. Pour ma part c'est un sans faute jusqu'à "La Forteresse Invinsible", qui clôt, à sa manière, un certain cycle. Après je n'ai plus suivi ("La marque des bannis", "Géants" ... bof, j'ai décroché... ). Je n’achète plus les albums de Thorgal et il y en a sûrement des bons, des nouveaux cycles... ).
Je ne m'étendrai pas sur les qualités de cette saga, tout a été dit. J'ai été bercé par ces aventures. Pour faire simple, mes albums préférés sont (dans le désordre) :
- Le cycle du pays Qâ
- La chute de Brek Zarith
- Alinoë
- La gardienne des clefs
- Les 3 vieillards du pays d'Aran
- Au-delà des ombres
- Le maître des montagnes
- Aaricia
- Louve

Bref un monument de la bd.

Avis posté par victorismael Infos posteur le 20/10/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je ne comprends pas qu'on ne mette pas "culte" à Thorgal.
C'est comme Tintin, personnellement je ne supporte pas cet adolescent imberbe et asexué de 40 kilos qui met KO les méchants en un coup de poing (sérieux Tintin, fais nous plaisir : trouve toi une meuf). Pourtant si je devais le noter je mettrais "culte", pas le choix, l'histoire nous l'a démontré.

Donc pour Thorgal c'est pareil. Que dire du héros ? Il est juste parfait.
Fort, beau, généreux, intelligent, dévoué... et en plus il a horreur de la violence et ne se bat que lorsqu'il y est contraint (heureusement car à lui tout seul on lui doit la clef du deuxième monde, la chute de Brek Zarith, la victoire de xijins sur les chaams, la mort d'Orghoff l'Invincible, Shaigan sans merci...).
Il voyage, entre les mondes et les continents.
Archer hors pair, le meilleur album de la série en sera intitulé.

Des personnages secondaires somptueux, je pense notamment à Kriss de Valnor (mon premier fantasme d'adolescent avec Iguegue de "Salut les musclés" bon là ce n'est pas le même registre).

Que dire du cycle du pays Qà ? Rien, lisez-le et relisez-le.

Pour les détracteurs je vous l'accorde la série n'est pas parfaite, il y a quelques incohérences entre certains albums, la série s'essouffle lorsque l'on arrive au 22-23ème album, Van Hamme à tendance à en faire trop (comme à son habitude), malheureusement c'est vrai.
Par contre le dessin de Rosinski est impeccable, proportions, visages expressions souvent dans les BD réalistes on a tendance à confondre certains personnages, là impossible de confondre Thorgal à Tjall ou Jorund le Taureau à Wor le Magnifique.

Enfants des étoiles, super-héros sans super-pouvoir (si ce n'est celui du coeur), les femmes l'aiment, les hommes le jalousent.

En définitive, Thorgal c'est l'homme qu'on adore ou qu'on déteste mais il ne laisse pas indifférent.

Avis posté par Alix Infos posteur le 16/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je lis des BDs presque quotidiennement depuis plus de 10 ans, et c’est la première fois que j’arrive à terme d’une série aussi longue sans me lasser… et là, je crois que tout est dit.

Bien sûr, tous les tomes ne sont pas aussi bons. Le premier a terriblement vieilli. Le cycle où Thorgal est amnésique traine un peu en longueur. Les histoires de voyage dans le temps ne m’ont guère convaincu… L’album « La gardienne des clés » m’a complètement laissé indiffèrent. Mais il y a aussi de véritables pépites. Je ne surprendrai personne en disant que le cycle du pays de Qâ m’a émerveillé, et sans doute marqué pour la vie. Les derniers albums sur la magie rouge m’ont aussi beaucoup plu.

Alors certes, 33 tomes, cela fait beaucoup… Mais cette longueur est beaucoup plus justifiable que pour des séries comme XIII par exemple… cette dernière présentait une intrigue avec un coupable, une fin logique etc… et rajouter des tomes artificiellement pouvait être vu comme une trahison. Dans Thorgal, l’auteur nous raconte la vie d’un homme et de sa famille, et à ce titre, il y a de quoi faire. Il est possible de varier les intrigues, de s’intéresser à différentes époques, différents personnages etc… moi après 33 tomes, j’en redemande !

On pourra aussi reprocher à Thorgal d’être un héros un peu trop lisse, trop parfait… la rengaine « je suis un homme simple, je veux vivre avec ma famille loin des conflits, ne tuer que pour me défendre et me nourrir » devient un peu mielleuse à la longue. On rencontre heureusement une pléthore de personnages lors de nos aventures, et tous ne sont pas aussi mono-facette.

Un mot sur le dessin : il est sublime. Rosinski est au sommet de son art, et la mise en couleur est tout simplement sublime… certaines planches font vraiment rêver.

J’ai adoré cette série, pas de doute, et j’attends la suite avec impatience. Quelle aventure !

Avis posté par Sebastiano Flament Infos posteur le 25/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Au même titre que le Manga Gunnm, Thorgal fait partie de mes coups de coeur.

C'est une bande dessinée magnifique où les graphismes sont parfaitement colorés et soignés ainsi que les scénarios qui sont très recherchés, rares sont les tomes où le scénario est faible, je pense d'ailleurs qu'il n'y en a même pas (!).

La majorité des histoires sont touchantes et certaines risquent même de vous faire pleurer tant la psychologie et le dessin des personnages sont développés.


L'album le plus remarquable est "Au delà des ombres", les graphiques sont à couper le souffle et l'histoire est très touchante.

"Aaricia, oui mais à quel prix...? Rassure toi petite fille, je ne t'oublierai pas si vite..."

Avis posté par McClure Infos posteur le 12/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je viens de me replonger dans l'intégralité de la série, et quel pied.

J'ai abordé cette série il y a quelques années (disons 2/3 décennies) et je n'en avais retiré alors qu'une lecture trop superficielle. Et je n'avais pas su, trop jeune, me dépatouiller de ce mélange onirico-SF-historique-fantasy.

En reprenant la série aujourd'hui, je me suis véritablement régalé.

Bien évidemment, la qualité du dessin permet de plonger dans chaque tome avec gourmandise, mais c'est en se faisant une idée très générale de l'oeuvre qu'on l'apprécie le plus. C'est comme si une 30aine de petites toiles "réussies" faisaient, en se reculant, une fresque génialissime. La complexité du monde créé, les implications et retours nombreux vers le background de l'enfant des étoiles, la justesse de chaque nouvelle pierre posée à l'édifice, c'est du grand art. On découvre certains tomes avec une petite baisse d'intensité dans la lecture (je pense aux historiettes de l'enfant des étoiles et de Aaricia) puis, au détour d'un album ultérieur, les références refont surface. On se replonge alors avec plaisir dans les tomes "délaissés". Je trouve que les auteurs ont su trouver le moyen scénaristique pour que nous utilisions tous les chemins de traverse entre les tomes, à notre convenance, comme une toile d'araignée dont nous emprunterions les différents fils à notre guise, le tout sans perdre le fil, l'intérêt...
Du tout bon.

Comme je l'ai dit, il y a des tomes plus ou moins réussis à titre individuel mais qui ont un impact réel sur l'oeuvre globale et c'est en ce sens qu'il faut la regarder.

Mon fils de 9 ans vient de plonger dedans (le "cycle" des Archers et du pays Qâ avec la jolie Kriss) et il est scotché. Comme quoi le temps n'a pas de prise non plus sur l'oeuvre. Magnifique.

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 07/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai beaucoup apprécié les séries XIII et Largo Winch de Jean Van Hamme. Je me suis donc laissé tenter par Thorgal dont je ne connaissais la série que de nom. Et bien je n’ai pas été déçu, j’ai lu les 33 albums qui composent actuellement la série en un peu plus de deux mois. Alors je n’ai pas été totalement convaincu, Thorgal a de nombreux défauts, mais le contenu m’a suffisamment emballé ou même disons le, envoûté, pour que je lise la série jusqu’au bout, le plaisir fut presque instantané.

A la base je déteste les mélanges des genres : fantasy, science-fiction ou fantastique, j’aime savoir dans quel type de lecture je vais être plongé et dans Thorgal on a un peu de tout. Je partais donc avec un à priori défavorable mais très vite le scénario s’est révélé être le gros point fort de la série. Il est difficile d’évoquer l’histoire ou le scénario de Thorgal sans en révéler les secrets donc par respect pour ceux qui ne l’ont pas encore lu et qui tombent sur cet avis, je dirai simplement que Thorgal est un humain d’origine extra-terrestre, élevé par des vikings, qui n’aspire qu’à vivre la belle vie dans la simplicité avec celle qu’il aime mais comme il a en lui certaines capacités hors normes (dues à ses origines), il a tendance à s’attirer des ennuis et des ennemis comme des mouches. Thorgal est un vrai anarchiste, préférant vivre à l’écart de la folie des hommes mais il a aussi un côté exaspérant, c’est le genre à tendre l’autre joue et à pardonner les crimes de ses ennemis (et après il s’étonne d’avoir des emmerdes…), j’ai parfois eu envie de le secouer histoire qu’il se montre un peu plus brutal. Aussi, les dieux nordiques ne l’ont pas à la bonne parce qu’il échappe à leur contrôl, ses petits copains vikings complotent en permanence pour le tuer et ajoutez à cela des gens de sa race qui ne lui veulent pas que du bien et de nombreux autres ennemis. Par contre, comme dans XIII ou Largo Winch il s’attire les faveurs des belles gonzesses (classique chez Van Hamme). C’est un des problème je trouve, la série continue et la liste des ennemis de Thorgal s’allonge et j’ai ressenti comme une usure sur les derniers albums, surtout après le tome 29 qui aurait pu faire une jolie conclusion. C’est donc dommage de poursuivre alors qu’il n’y a plus aucune révélation à attendre sur l’identité ou le destin du héros (il m’a paru bien mollasson sur les tomes 27, 28 et 29).

Alors forcément avec 33 albums parus, ne vous attendez pas à ce que le premier album qui date un peu quand même, déchire tout graphiquement ni au niveau du scénario. En fait le premier album se laisse lire, sans plus, mais ce serait trop bête de juger une série sur un seul album. C’est à partir du tome 3 que tout démarre parce que la fin du tome 2 est pleine de révélations (déjà) et on sent aussi une amélioration du dessin qui va d’ailleurs aller crescendo au fil des albums.
Comme j’ai tendance à d’avantage retenir les points négatifs, le cycle où Thorgal devient amnésique est interminable et sans passion de même pour celui où il devient esclave. Je vais aborder aussi brièvement les derniers albums qui à mon humble avis n’apportent plus grand-chose. A partir du tome 30 Jean Van Hamme quitte la série et laisse sa place à Yves Sente au scénario et du coup Rosinski en a également profité pour revoir entièrement le style graphique. Le dessin est totalement différent des précédents albums et m’a vraiment repoussé. Il est trop réaliste est les couleurs sont d’une froideur… tandis que les précédents livres se rapprochent plus d’un XIII pour essayer de les décrire. L’histoire aussi prend une autre tournure puisque Thorgal passe le flambeau en quelque sorte à son fils qui occupe la moitié des albums. Il y a donc deux histoires développées en parallèle. Pour ma part ça m’a un peu chamboulé ce changement alors je me mets à la place d’un lecteur de la première heure, ça a du le surprendre. Bref, vivement la fin de la série et que les auteurs écrivent quelque chose de bien, histoire de terminer la série en apothéose.

Achat conseillé ? Oui et non. Je me trompe peut être mais vu le nombre d’albums sortis je ne pense pas que la série parvienne à gagner de plus jeunes lecteurs. Pour ma part j’ai grandement apprécié et je poursuivrai ma lecture mais je ne me vois pas acheter la série. Je pense que ce genre de héros (droit, moral impeccable, courageux et autres superlatifs) ne correspond plus à la demande d’aujourd’hui. Seuls ceux qui ont rencontré la série il y a dix ou vingt ans poursuivront l’achat.

Un dernier point, tous les albums ne se valent pas donc, deux albums à retenir : T5 « Au-delà des ombres » ; j’en ai eu la larme à l’œil et T7 « L’enfant des étoiles ».

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 14/11/2008 (dernière MAJ le 06/11/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'attendais la sortie et la lecture du "Bouclier de Thor" pour préparer un avis sur la série, c'est chose faite.

Thorgal, pour moi, c'est la BD qui m'a fait "tomber dedans", celle que j'ai lue et relue, tranquille dans mon coin pendant les interminables fêtes de familles. Celle que j'ai empruntée et réempruntée à la bibliothèque pour les vacances d'été. Celle qui a fini à une place de choix sur mes étagères et dont j'attends impatiemment tous les ans, voire tous les deux ans le nouvel opus.

Thorgal c'est la parfaite alliance de l'aventure, du fantastique, de la magie, des sentiments humains plus ou moins reluisants, le tout avec une pincée de vie quotidienne et de rêve. Mine de rien, le fait que tout ce petit monde grandisse, prenne de l'âge, évolue au fil des épisodes, ça donne une BD qui a grandi avec moi, contrairement à d'autres qui, je trouve, ont mal vieilli (à moins que ce ne soit moi...).

Pourtant, il faut bien reconnaître que c'est franchement caricatural ce grand, beau, fort et bon héros tellement ouvert, altruiste et incompris, avec sa femme, si belle, si blonde et (pourtant) si forte et si généreuse, mais je crois que quand on est tombé dedans dès l'enfance, on reste accro et on pardonne tout. J'ai trouvé malgré tout que la série s'était essoufflée à partir du n° 17 "La gardienne des clés", les histoires assez pauvres scénaristiquement, sans densité, me laissaient vraiment sur ma faim quand j'arrivais au bout, comme si l'auteur ne savait pas quoi faire de son héros et naviguait à vue en attendant l'inspiration.

Le passage de témoin à Jolan avec le changement de scénariste a permis à la série de rebondir mais paradoxalement, j'ai peur qu'on se retrouve embarqué dans une "saison 2" où le fils suivrait la même route que son père (et je pense que c'est déjà un peu le cas avec le Bouclier de Thor dans lequel j'ai cru revoir des thèmes déjà utilisés pour "Les 3 vieillards du pays d'Aran", mais sans parvenir à égaler cet épisode-là), avec les mêmes bons sentiments (gagner sans marcher sur la tête de ses ennemis, voire leur sauver la vie quand c'est possible) et que tout ça nous mène, dans 20 épisodes à ce genre de série interminable qui ne trouve pas le moyen de s'arrêter. Y. Sente a peut-être des velléités de laisser son empreinte sur un nombre non négligeable d'épisodes, mais j'espère malgré tout que les pères de Thorgal nous préparent et nous conduisent vers une fin digne de ce nom. Je ne voudrais pas que, comme pour d'autres séries, les Survivants dénaturent et spolient ce monument de la BD comme c'est arrivé à d'autres.

Le dessin, franchement pas beau dans le premier album a rapidement gagné en qualité et reste pour un moi un des attraits majeurs de la série. Le style a radicalement évolué depuis les premiers tomes, et les véritables peintures des derniers albums (depuis "Le Sacrifice") sont juste à tomber par terre tellement elles sont belles.

Thorgal, ça pourrait être culte sans le creux de la vague mentionné plus haut et si je ne sentais pas poindre la menace de l'épisode de trop. Je reste donc, méfiante que je suis, sur une note de 4/5.

Après lecture du tome 32, que j'ai précédé par la relecture des 5 précédents de la série pour me rafraichir la mémoire, je reviens sur ce que j'ai dit plus haut : "non, je ne veux pas que ça se termine !!". La nouvelle direction prise autour de Jolan et Aniel me tiennent à nouveau en haleine, je suis fan !

Après lecture du tome 33 je persiste à dire que la série a bien fait 1/ de changer de scénariste et de partager les rôles principaux entre Thorgal et Jolan et 2/de passer à la peinture pour le dessin, c'est magnifique. Elle prend un nouveau départ et un nouveau souffle bienvenus !

Avis posté par Al Macino Infos posteur le 31/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Depuis le temps que je surfe sur BDthèque il était temps que je poste mon premier avis ! Je choisis donc bien sur LA BD qui m'a fait aimer la BD.
Tout d'abord un univers vaste, dense, maîtrisé, passionant, bref on en redemande, moi encore plus en tant que fan de fantasy. Ensuite des personnages plus qu'attachants (un petit faible pour Kriss de Valnor) mais surtout Thorgal : un homme, un vrai plus droit et courageux que l'on peut l'être, on en arrive même à l'envier.
Les différents scenarii sont bien sûr inégaux mais globalement toujours aussi prenants surtout les cycles de plusieurs albums comme le cycle Qâ qui reste à mon goût un must de cette série.
Le dessin enfin est somptueux certains paysages sont à tomber par terre de vérité.
On pourrait modérer tout cela avec quelques tomes un peu trop "commerciaux" (Arachnéa ?...) mais il y a un renouvellement que je trouve plutôt réussi avec le passage de flambeau à Jolan.
Pour résumer une BD à acheter les yeux fermés et à dévorer sans hésitation !!

Avis posté par Tiri Infos posteur le 29/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici une BD que je lis depuis maintenant plusieurs années, avec plaisir.
J'aime beaucoup l'univers mis en place qui fait la part belle à la mythologie nordique (normal pour des vikings en même temps !).
L'histoire baisse en qualité dans les épisodes autour des tomes 20-25.
Par contre, on suit le fils, Jolan, depuis le tome 30, et ça permet un certain renouvellement donc c'est intéressant.

Quant au dessin, rien à redire. A noter un changement radical à partir du 30.

En tout cas, grâce à cette longévité, cela a permis à la série de bâtir un véritable univers où l'on retrouvera des personnages secondaires au gré des aventures.

Avis posté par romano76 Infos posteur le 10/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Qui est Thorgal ? L'archer, anarchiste, aventurier. Le juste par excellence, je "kiffe" ce type là.
Je trépigne chaque année à la sortie de l'album, même si j'avoue qu'à partir de l'album 22 la série dégringole dans mon estime jusqu'à vraiment s'essouffler (voir les albums 24 et 25 purement insipides).
Cassant, certes mais j'aime tellement le perso, l'univers qui l'entoure et la féérie de la série que peut-être Rosinski et Sente liront mon post et réagiront pour faire perdurer la série comme ils sont à nouveau en train de le faire avec le cycle de Jolan amorcé par un génial "sacrifice" (n°29).
En tout cas, je resterai fidèle à Thorgal et je lui souhaite longue vie, à lui, ses persos, ses auteurs, ses lecteurs... la liste est très longue.

Mes 3 albums préférés :
- Alinoë
- L'épee Soleil
- Moi, Jolan

Les plus Bof :
- Le mal bleu
- Le royaume sous le sable

Les 3 albums de la série à lire :
- l'enfant des étoiles
- La couronne d'Ogotai
- Le sacrifice

Avis posté par antony Infos posteur le 19/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Thorgal est une formidable série.
Le dessin est énergique et réaliste. Les personnages ont une réelle personnalité, les méchants sont particulièrement réussis.
Les aventures du héros sont variées, entre science fiction, fantastique, conte et mythologie. Bien qu'inégales, elles restent de très bonnes factures.

Les 3 meilleures aventures :

Le cycle QA (3 tomes)
8 - Alinoé
15 - Le maître des montagnes

Le moins bon :
17 - La gardienne des clés

Avis posté par Bleitos Infos posteur le 13/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Que dire de Thorgal ? Peut-être LA BD qui m'a donné la passion de la BD !

Van Hamme-Roskinsky, la "dream team" pour une BD géniale dans un monde mêlant habilement le fantastique, la mythologie viking et la S-F.

Les épisodes Shaigan-sans-merci ou le cycle Tanatloc sont pour moi les meilleurs moments avec la personnalité ambivalente de Kriss de Valnor qui lui donne tellement de charme. Je ne me lasse pas de l'évolution qu’a pris la BD avec le focus sur Jolan, même si le niveau a assurément baissé.

Une BD excellente pour tous les âges !!

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 04/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Thorgal est sans nul doute l’un des personnages qui m’a le plus marqué dans l’univers de la bande dessinée d’aventure.

Déjà, cette série est un audacieux fourre-tout, qui combine une dimension historique (le peuple viking), une dimension fantastique (les dieux du peuple viking), une dimension issue de la science-fiction (un peuple venu des étoiles) et des éléments issus de l’héroïc-fantasy.

La cohérence de la série souffrira d’ailleurs quelque peu de la richesse de ce terreau (il suffit à cet effet de comparer les révélations faites dans « la magicienne trahie » et celles du « Pays Qâ » pour s’en convaincre), mais qu’importe ! L’essentiel n’est pas là, mais bien dans l’Aventure (avec un grand A) que nous fait partager ce grand garçon au cœur tendre.

Le style narratif de Van Hamme est d’une grande efficacité, et le ton emphatique ou mélodramatique souvent employé me fait invariablement penser à Greg. C’est vivant, prenant, épique !

Je tiens également à souligner la diversité des formats proposés par Van Hamme. En, effet, l’auteur passe de la courte nouvelle au format classique ou au récit à suivre tout au long de la série, sans que je puisse dire que l’un est inférieur à l’autre.

Rosinski est lui aussi pour beaucoup dans la réussite de la série. Son trait réaliste, tordu et fouillé dispose d’une grande personnalité. De plus, la qualité de ses couvertures est telle que plusieurs figurent parmi mes préférées (j’ai longtemps dormi avec l’enfant des étoiles accroché au dessus de ma tête).

J’avoue avoir profité du sacrifice (et de son changement de scénariste) pour abandonner la série, qui depuis pas mal de temps, souffrait tout de même d’une baisse de qualité. En fait, depuis « le Maître des Montagnes » (sans doute mon préféré), et malgré quelques bons moments (« Kriss de Valnor », par exemple), je n’ai plus retrouvé ce charme qui me rendait cette série si chère à mon cœur. Les tomes demeurent, en général, raisonnablement bons mais me donnent une impression de production industrielle trop bien rodée et dont l'enthousiasme des débuts aurait disparu.

L’encombrante famille du héros est pour beaucoup dans la chute de mon enthousiasme. C’est la raison pour laquelle je conseillerais à un nouveau lecteur de se concentrer sur la période allant du tome 4 au tome 15.

Un incontournable, qui m’aura fait voyager des années durant, et que je quitte aujourd’hui sans regrets (enfin, je relirai encore bien souvent certains tomes, hein).

Avis posté par Thaugor Infos posteur le 26/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
"Thorgal" est une série mythique que tout le monde connait au moins de nom ou de vue. Pour ma part, j'étais toujours passé devant sans jamais avoir pris le temps de la lire. Le seul frein qui m'en empêchait était l'ampleur du nombre de tome. Mais profitant d'une petite grippe qui m'a tenue pendant 3-4 jours enfermé, j'ai alors emprunté toute la série à ma médiathèque.

Et là, j'avoue : très agréable surprise ! J'avais un peu peur que le début soit vieillot vue la date où cela à commencé, et la fin en peu « on profite de l'effet projecteur ». Mais pas du tout, j'ai enchaîné la lecture de tous les tomes avec peu de pause et j'y ai pris énormément de plaisir.

Déjà, les styles sont variés : on alterne entre l'époque moyen-âgeuse, les mythes nordiques, la science fiction et le nouveau monde (un peu de civilisation inca), etc. Ça permet d'en avoir pour tous les goûts et de ne pas lasser le lecteur.

La plupart des histoires sont assez courtes (de 1 à 3 tomes) avec une continuité globale et quelques tomes flash-backs pour raconter son enfance. J'avais peur de la répétition alors que je ne me suis jamais ennuyé. L'histoire est centralisée sur le personnage de Thorgal qui est un « super héros » à la Van Hamme, sachant tout faire et se sortant de toutes les situations, avec une morale et une volonté sans faille. Mais de nombreux personnages viennent enrichir le scénario avec à chaque fois une personnalité propre et fouillée.

Les dessins de Rosinski sont très bons, détaillées, fouillés et de qualité. Ils sont très bien adapté à ce style globalement moyen-âgeux et aventurier.

Maintenant, en ce qui concerne, la suite de Thorgal (à partir du tome 30) qui pourrait presque être un deuxième cycle, reprise au scénario par "Sente", je la trouve de bonne qualité et tout à fait dans l'esprit du reste de l'œuvre, et l'idée de se centrer sur Jolan permet d'atténuer le changement de scénariste car on est focalisé maintenant sur un autre personnage.

Bref, c'est une très bonne série qui est vraiment incontournable. Je comprends que certaines personnes n'aiment pas certains passages, mais moi, j'ai apprécié toutes les histoires dans leur ensemble.

Pour l'achat, ça se discute vu le nombre de tomes, mais en achetant petit à petit ou cycle par cycle : sans hésitation.

Avis posté par Chéreau Infos posteur le 25/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'hésite entre pas mal et franchement bien. Aurais-je un peu honte d'aimer Thorgal ?

J'ai au moins l'argument du dessin : Rosinski est un maître à la virtuosité effarante.

C'est davantage du côté des personnages que la série tombe un peu dans le cliché : Thorgal est d'une telle perfection ! Beau, brun, ténébreux, guerrier intrépide et courageux tout autant que père attentionné amoureux de sa tranquillité. On n'y croit pas une minute mais peu importe. Je soupçonne d'ailleurs Van Hamme d'y mettre, à force, un peu d'autodérision.

Autodérision que je retrouve dans le côté poissard de ce malheureux Thorgal. Il y a une vraie forme de sadisme à lui faire tomber avec une telle constance une telle série de tuiles sur la tête. Tuiles qu'il affronte avec une impavidité suspecte. Aimerait-il ça, au fond, les aventures palpitantes qui le jettent dans le danger et les bras de jeunes donzelles forcément folles de lui, sous ses airs de bon papa amoureux de son train-train et de sa ménagère (balèze quand même, la ménagère, une belle blonde viking quand même) ?

La série s'épuise un peu après une quinzaine de tomes et les mêmes ficelles scénaristiques commencent à revenir. Mais je recommande particulièrement les Archers et les 3 vieillards du pays d'Aran.

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 24/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
« Thorgal » est à mes yeux, au même titre que « Astérix », « Tintin » et « Spirou et Fantasio », un pilier de la bande dessinée. Pourtant, malgré toutes les recommandations de mes amis, je n’avais jamais lu aucun album jusqu’à il y a quelques jours !

J’ai emprunté les 31 albums de la série à un ami et hop ! Quelques jours plus tard cette faute de bédéphile était corrigée !

Je ne considère pas le dessin de « Thorgal » comme le point fort de la série même si tout devient plus beau après une dizaine d’album. L’ambiance est pourtant bien retranscrite et l’univers de « Thorgal » dégage véritablement une atmosphère envoutante.

Le scénario m’a plu dans l’ensemble. J’ai été surpris par le mélange des styles : fantasy, médiéval fantastique, aventure, et même science-fiction !! Les histoires ont plus ou moins toutes construites sur le même schéma : Thorgal se balade, arrive dans un nouveau lieu où des gens, sorcières, rois, etc., l’entraînent dans une nouvelle aventure. Le schéma est classique mais ne vous y trompez pas... la série est très divertissante et très agréable à lire.
Forcément, après 31 tomes, ça devient un peu répétitif mais on se demande toujours ce qui pourra bien se passer dans le tome suivant.
Le cycle de Qâ est très réussit ainsi que plusieurs albums isolés.

J’ai longtemps hésité entre les 3 ou 4 étoiles. Je penche finalement pour les 3 étoiles pour les raisons suivantes :
- La longueur de la série toujours en cours qui aurait pu être déjà achevée (défaut récurent avec Van Hamme).
- La répétition des aventures.
- L’attitude trop gentille de Thorgal qui continue de sauver la vie de ses pires ennemis se refusant à les abandonner à un sort mille fois mérité.
- Le mélange médiéval fantastique et science fiction pas toujours très habile (bien que très original).

Malgré ces quelques points négatifs, « Thorgal » reste une grande et divertissante série qui ravira petits et grands. Je recommande l’achat malgré les 31 tomes pour l’évasion que vous procurera cette série.

PAR ODIN !

Avis posté par laikikou Infos posteur le 18/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme d'autres c'est surtout le début qui nous intéresse, vu qu'après, ça devient un tout petit peu répétitif. Les auteurs l'ont bien vu et ils ont décidé de partir sur un spin-off : le nouveau personnage principal devient Jolan. Ça ne donne pas mal du tout dans ces deux 'premiers' tomes. Mais c'est vrai que ça change de Thorgal : On part plus dans la magie et l'imaginaire, partie que je préfèrerais éviter dans cette série. J'attends donc la suite avec impatience.

Avis posté par GiZeus Infos posteur le 28/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une série sympathique et d'un bon niveau jusqu'aux tomes 14-15, d'un niveau honnête jusqu'aux tomes 20-21 et qui tire beaucoup trop sur le filon au delà.

Tout avait pourtant bien commencé avec la première partie de la saga. Van Hamme mêlait fantasy, fantastique et SF avec brio. On avait donc tout loisir d'être agréablement surpris, chaque aventure étant différente des précédentes. Van Hamme avait l'audace de mélanger les genres tout en nous proposant des aventures originales, passant allègrement du voyage dans des mondes parallèles au voyage dans le temps. Cette mixité stimulait l'imagination alors fertile de l'auteur, nous proposant des péripéties inoubliables telles le cycle de trois tomes commençant à La Galère noire et les quatre tomes composant se déroulant au pays Qa. Ces deux périodes sont véritablement celles pour lesquelles je conseille l'achat de la série, un souffle épique et un suspens incroyable se dégageant de ces passages qui marqueront le monde de la Bande Dessinée.

Après cette période faste et excitante, on retrouve des aventures sympathiques, d'un bon niveau mais un peu décevante en regard de la période passée. Cinq, six tomes d'un niveau correct, puis Van Hamme nous rejoue le coup de « XIII ». C'est l'occasion de découvrir un Thorgal au visage nouveau, de changer la série d'orientation. Malheureusement la mayonnaise ne prend qu'à moitié, et Thorgal perd encore un peu de sa superbe.

La fin de la période sus-dite peut signifier un renouveau, on peut espérer retrouver l'héroïsme des premiers temps. Hélas, c'est le contraire qui se produit, la série sentant le réchauffé à plein nez, les aventures devenues insipides, l'inspiration semble s'être tarie. J'ai ainsi abandonné au tome 27 mais il se pourrait que je reprenne, au vu des bons échos que reçoivent les nouvelles aventures avec Jolan.

Au delà du niveau déclinant des aventures, on peut reprocher à Van Hamme de n'avoir pas su faire évoluer son héros. Son idéalisme perdure constamment malgré le fruit de ses expériences. Un Thorgal plus terre-à-terre, parfois cruel par nécessité, n'aurait pas été pour me déplaire. Son côté gentil et compréhensif quoi qu'il arrive est lassant à la longue, surtout passé le cap des 20 albums.

Si je mets 4 étoiles, c'est uniquement en souvenir de la première partie de la série, la moyenne n'étant pas arithmétique. J'en conseille l'achat jusqu'au tome 18 environ.

Avis posté par Bedelisse Infos posteur le 14/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un commentaire très court pour ma part car beaucoup a déjà été dit !
Ce que j’aime le plus dans Thorgal, est cette part de mystère qui l’entoure concernant ses origines. A travers certains albums « clés » on nous livre la vérité de façon très subtile et justement dosée. Le dessin est magnifique. Concernant la mise en couleur, je trouve que sur les premiers albums, cela n’a pas très bien vieilli.
Pour ma part je me suis arrêté à l’album 13.

Avis posté par karibou Infos posteur le 17/02/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pourquoi, mais pourquoi les auteurs de Thorgal n'ont-ils pas su arrêter cette série à temps, c'est-à-dire vers le tome 17 ?

Ce mélange d'aventure, fantastique et SF en fait une série bien à part dans le monde de la BD. Le trait graphique, bien pauvre au début, s'améliore au fur et à mesure des épisodes.

Van Hamme est bien inspiré, avec des pointes de génie le temps de certains, comme par exemple pour le cycle de Qâ. Certains albums dénotent complètement, le mot Thorgal n'étant que prétexte à leur édition, comme par exemple le fabuleusement inquiétant Alinoë.

De plus, cette série se laisse et relire avec toujours le même plaisir à tout âge.

Avis posté par zbah Infos posteur le 29/01/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
La série est juste culte. Malgré des passages à vide, l'ensemble inspire le respect. Je ne ferai pas un jugement critique sur l'ensemble, mais plutôt sur le dernier que je viens de lire : "Le sacrifice" (je sais, je suis en retard)

Surprenant cet album, dans son style graphique, et surtout très touchant, plus que ce que je m'y attendais, en fin de compte. J'y ai été à rebours, à reculons, certains pages, en feuilletant semblaient très "moches" - ce fut une grande surprise. La tonalité du dessin, respire l'émotion, le texte aussi, comme si l'auteur et le dessinateur avait senti une finalité avec cet album, un passage de relais. La moitié du volume est un peu "creuse", déjà vue, mais on suit a travers ce Thorgal "fatigué et désabusé", les sentiments de son auteur (je l'ai ressenti comme tel) , et le passage de témoin a la fin, et cette dernière case, avec un Thorgal marqué, pleurant, en gros plan, est comme un coup de poing émotif, ou on sent un Van Hamme triste de quitter un personnage qui nous touche tous.

Et peut être que cette relation père-fils, prend d'autant plus son ampleur, du fait que l'on ait commencé à lire cette série dans notre jeunesse, et de découvrir cet album, maintenant, où dans notre vie nous sommes peut être déjà devenu père nous même, donne un retentissement nostalgique, vraiment, réellement percutant.

C'est peut être galvaudé comme terme, mais ce "sacrifice" proposé par Van Hamme est juste "beau".

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 13/01/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai connu Thorgal au tout début des années 90, lors de ma première année de fac, grâce à la section Loisirs de la bibliothèque scientifique, bibliothèque que je ne remercierai jamais assez car c'est grâce à son excellent rayon BD que ma passion pour la bande dessinée est née (finalement, c'est bien les études). J'ai commencé à les lire dans le désordre (forcément, dans une bibliothèque remplie d'étudiants qui ne bossent pas beaucoup...), et j'ai bien le concept de ce héros extra-ordinaire qui ne demande rien de mieux que d'être ordinaire et qu'on lui fiche enfin la paix.

J'ai fini par acheter bien longtemps après les 4 tomes de la collection Anthology de Niffle. Forcément, il a fallu que l'éditeur abandonne tout ce qu'il avait commencé pour me faire regretter mes achats. D'autant plus que je ne désirais pas aller au delà des tomes 19/20, trouvant la suite un peu trop farfelue.

Et puis le Papa Noël 2008 est arrivé avec plein de Thorgal en couleur dans sa hotte (tous, en fait, y compris la nouvelle "saison" scénarisée par Yves Sente). J'ai donc été obligé de tout relire, histoire de ne rien louper, et dans l'ordre en plus ! Et bien, j'ai finalement trouvé le tout plutôt très bon.
Je continue à penser qu'il y a une baisse de régime sur les tomes 22 et supérieurs de Van Hamme (mais bon, cela reste largement moins pire que ce que Van Hamme a fait sur la deuxième partie de son XIII), mais Sente a réussi à redonner du souffle au tout depuis le tome 30. Et j'ai confiance en ce que ce dernier peut faire, suite à la lecture du La vengeance du Comte Skarbek, lui aussi réalisé en duo avec Rosinski.

Thorgal, une série pas ordinaire, toujours aussi moderne presque trente ans après la parution du premier tome. Que ne l'ai-je pas découverte lorsque j'étais enfant ! Un must have, sans aucun doute.

Note : 4,5/5, à cause des tomes 22 à 29 que je juge moins bons.

Avis posté par tolllo Infos posteur le 26/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Ah Thorgal, LA bd qui ma fait aimé la bd.

Les 18 premières BD sont vraiment exceptionnelles, après de la 19 à la 22 c’est encore très très bon, ensuite c’est moins bien (surtout le tome 26 qui est vraiment mauvais et je suis pourtant un fan inconditionnel). Après ces petits passages à vide le 30eme épisode est une très bonne surprise qui n’augure que du bon ! !

Pour ceux qui désirent commencer la série mais qui ne veulent pas lire 5 BD (du tome 9 au tome 13, le cycle de Qâ, le plus intéressant et le plus aboutie), il y a un tome qui résume pas mal l’esprits de la bd, que l’on peut lire indépendamment des autres et qui est très bon, c’est le tome 15, « le maître des montagnes », avec ça vous pourrez vous faire votre avis

(21/20) mais bon je ne suis pas très objectif.

Avis posté par Yorn Infos posteur le 18/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Haaaa, Thorgal

C’est vraiment ma première collection avec XIII, que j’avais commencée il y a maintenant plus de 15 ans… Je partage l’avis de beaucoup ici sur la séparation de l’œuvre en deux parties : La magique et son pays Qa qui vaut son 5/5 et la deuxième moitié jusqu'à l’épilogue du 29 qui peine à maintenir un intérêt et surtout perd la magie de la narration.

Un peu comme XIII justement, ce sont les seconds rôles qui finalement prennent le pas sur le héros trop pâlichon et caricatural. Un héros qui à force de dire qu’il en a marre d’être un héros se discrédite et se rend « chia… » pour être poli. Ici c’est vraiment Kriss de Valnor l’héroïne et qui est le fil d’Ariane de la série et aussi sa vraie couleur.

Les créateurs l’ont sûrement compris puisque pour le 30ème tome, celui qui lance la transition de la saga, le spectre de Kriss refait surface et laisse présager encore une longue série au delà même de Jolan le nouveau héro.

30ème tome justement : Une bonne surprise je dois dire ! Le dessin est plus beau que jamais et les couleurs magnifiques, c'est une vraie réussite graphique. Pour le scénario, on reste dans la lignée des derniers tomes, sans grande surprise justement, mais quelques révélations suffisent à pousser jusqu’au suivant… Album de transition donc, mais qui se laisse déguster quand même. Le petit Jolan est quasi inexistant même si l’album porte son nom, mais finalement, ce n’est pas plus mal. Cependant, le 31 devra vraiment mais alors vraiment mettre le paquet pour ne pas faire sombrer la série, car là, il n’y aura plus d’excuses…

Avis posté par eusèbio, Lapin Spooguiste Infos posteur le 10/08/2002 (dernière MAJ le 13/01/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Que dire, que dire..?

Ben, que le dessin a bien évolué depuis la magicienne trahie. Les tout premiers tomes ont pris un sacré coup de vieux, esthétiquement parlant, mais ils sont toujours plaisants à parcourir.

La série entière est d'ailleurs agréable à suivre... jusqu'au Maître des Montagnes seulement, hélas!

Après, ça faiblit doucement, mais sûrement, en déclinant encore plus franchement avec L'Epé-Soleil pour finir avec un 26ème album abominable, vraiment en-dessous de tout. Le scénario de ce dernier est tout simplement inepte, minable, et le dessin, vraiment torché ('tain, quand on voit ce que Rosinski a fait pour Western...).

Le cycle des Archers, ça c'était de la grande aventure... c'était beau, fluide, avec des personnages secondaires très intéressants et une histoire captivante. Mais que faut-il donc aux auteurs pour nous faire voyager comme avant?

Dévorez les premiers mais fuyez les derniers...

Avis posté par Gaston Infos posteur le 15/09/2007 (dernière MAJ le 02/01/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Je ne comprends pas trop pourquoi autant de personnes trouve cette série exceptionnelle.

Je n'ai rien à dire contre le dessin qui est superbe. C'est plutôt au niveau du scénario que j'ai un problème. Il y a des bons personnages, mais Thorgal lui-même ainsi que sa famille me laisse indifférent. Les premiers albums sont en fait les meilleurs, mais le niveau est au mieux sympathique pour moi.

C'est le genre de série dont je n'ai pas de problème de lire un ou deux albums de temps en temps, mais qui ne me passionne pas trop et qui ne fait pas parti de mes séries cultes.

Avis posté par Tetsuo Infos posteur le 09/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une de mes séries préférées d'adolescent attardé !

Les scénarios tiennent en haleine (en particulier "Le maître des montagnes", "Les Archers" ou "Louve"), la multitude de personnages bien construits permet une immersion encore plus forte et surtout un dessin magnifique en font une série à ne surtout pas manquer (admirer les couvertures de "L'enfant des étoiles" ou "Le maître des montagnes").

Mais malheureusement la série s'arrête au tome 17 avec "La gardienne des clés". Pas nécessaire de continuer plus loin, sous peine d'avoir de bien mauvaises surprises et de dénigrer cette série !
En effet, c'est difficile de penser que l'on peut se perdre à ce point alors qu'on a atteint des sommets avec des albums réellement magiques ! Sur les derniers albums, que dis-je, la moitié de la collection (18 à 29), il n'y a peut-être que "La marque des bannis" et "La couronne d'Ogotaï" qui sont à peu près lisible. Oui, je suis extrêmement critique, car pour moi (fan de la première moitié de Thorgal) cette série a perdu son âme. Est-ce du à une pression des éditeurs, un manque d'implication de Van Hamme, un héros qu'on ne décide pas à quitter ou tout simplement une baisse de régime ? On assiste dans les derniers tomes à du réchauffé, un manque cruel de souffle épique et même le dessin, pourtant très bon, ne rehausse pas la qualité des premiers albums. Toujours est-il qu'on peut regretter la grande époque où le valeureux viking ne cherchait que la paix pour sa famille.

Alors, me direz-vous, pourquoi ce 4/5 ? Et bien, sachez que j'ai longuement hésité, mais Thorgal reste une série que je relis régulièrement, un amour d'adolescent dont je ne peux et dont je ne veux pas me séparer...

Avis posté par Nijal Infos posteur le 22/08/2007 (dernière MAJ le 05/11/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Si je ne devais prendre qu'une seule BD sur une île déserte, ce serait "Thorgal". "Culte" au sens non galvaudé du terme, pour moi cette oeuvre l'est assurément ; c'est la seule BD dont j'ai relu les épisodes maintes et maintes fois, celle qui a constitué un choc sans précédent dans mon adolescence, plus encore qu'Alix, et qui m'a donné envie de découvrir le monde grandiose de la bande-dessinée.
Mais au-delà des accents lyriques qu'exhale toute oeuvre "fondatrice", plus objectivement et avec le recul du temps, je reconnais en "Thorgal" une oeuvre unique, un des chefs-d'oeuvres de la bande-dessinée franco-belge. C'est en quatre points que je vais tenter de cerner l'intérêt de "Thorgal": l'univers, les personnages, le symbole, la qualité globale de l'oeuvre.

Un mélange des genres unique : aux croisées du mythe et de la science-fiction

Comment définir "Thorgal"? Pas une simple BD d'aventure, ni d'héroïc-fantasy, ni même de science-fiction. Plutôt un amalgame unique de ces différents genres, qu'on ne voit nulle part ailleurs. Tout d'abord, c'est une plongée au pays des Vikings du Nord, leurs drakkars, leurs coutumes, les relents belliqueux qui imprègnent chaque aspect de leur existence, mais surtout, surtout, leur mythologie. Les personnages légendaires des récits d'Asgard, leurs dieux, se matérialisent pour quelques privilégiés.
Mais aux mythes des peuples du Nord se superposent aussi ce qu'on peut apparenter à de la science-fiction. Vaisseaux spatiaux, armes futuristes, technologies avancées font parfois leur apparition, et sèment le trouble dans des esprits qui croient encore aux elfes et aux démons, et qui leurs donnent corps, sans pourtant jamais les voir. C'est là tout le génie de Van Hamme que d'avoir réussi à créer un univers cohérent et magistral, au carrefour de l'Histoire, des légendes et du space-opera.

Une affaire de personnages

Que serait "Thorgal" sans les diverses personnalités qui composent cette BD, qui lui donnent une âme ? Ils semblent se ranger dans deux catégories : les "proches" et amis de Thorgal, et ses ennemis. Van Hamme n'a pas fait de Thorgal un héros solitaire, mais l'a doté d'une famille. Aaricia, sa femme, et ses enfants qui apparaîtront au fil des épisodes, Jolan et Louve, deviendront parfois les personnages principaux, éclipsant ainsi Thorgal.
Du côté des ennemis de Thorgal, plus intéressants que ses amis, les auteurs nous offrent parmi les "méchants" les plus emblématiques du 9ème art : les trois vieillards du pays d'Aran, Saxegaard, Shardar, un tyran aussi lucide et intelligent que détraqué et inquiétant, et surtout, Kriss de Valnor, un des personnages les plus complexes de la BD, dont la vanité se confronte à ses sentiments à l'égard du héros.

Un homme, un symbole

Thorgal fait partie de ces héros qui ne demandent pas à en être. Il a une responsabilité -veiller sur sa famille-, et un idéal -vivre en paix loin de la folie des hommes. Mais voilà, il a le malheur d'être trop apprécié des dieux et d'être rattrapé par ses origines mystérieuses. Se demandant qui il est vraiment, il n'aura de cesse de lutter contre un destin imposé par des forces qui le dépassent. Et quand enfin il trouvera le moyen de se faire oublier des dieux, il s'oubliera lui-même.
Le personnage de Thorgal dépasse celui du héros, c'est un symbole, le symbole du destin, de la fatalité écrasante, mais aussi celui de la rébellion, de la liberté, de l'honneur. C'est un personnage torturé et parfois perdu, et c'est ça qui, au-delà des abstractions qu'il revêt, nous le rend paradoxalement si profondément humain.

Une oeuvre de qualité quoique ternie

Rendons hommage à un dessinateur exceptionnel, Rosinski. En parcourant son oeuvre, on voit sur un quart de siècle l'évolution de son style graphique. Ce qui est étonnant, c'est qu'il parvient très vite à maturité : dès "les trois vieillards du pays d'Aran", le dessin, les couleurs atteignent une qualité remarquable, qui attendra son apogée dans "Louve". Il nous offre aussi parmi les plus belles couvertures de la bande-dessinée.
Mais "Thorgal", ce sont aussi des scénarios maîtrisés, prenant le temps de développer les récits. Les épisodes fonctionnent généralement par cycle de quelques albums. Parmi les deux cycles les plus dignes d'intérêt, citons le cycle de "Shardar le puissant" (tomes 4, 5 et 6), ainsi que le célèbre "cycle de Qa" (tomes 9 à 13) où la série atteint son apogée. Les albums "solitaires" sont aussi remarquables, comme l'époustouflant huis-clos d'"Alinoë", ou les voyages dans le temps du "Maître des montagnes". A partir du tome 21, la série perd malheureusement de son intérêt, abandonnant le souffle qu'elle avait jusque-là.

Sans doute la série a-t-elle duré trop longtemps... Le tome 29 a sonné le glas du "Thorgal" tel que nous le connaissions. Désormais, sans son créateur Van Hamme, la série s'attachera à décrire les aventures de Jolan.
Mais il n'empêche que cette oeuvre de grande qualité a laissé une marque indélébile sur l'histoire de la bande-dessinée, et continuera longtemps, je le pense, à captiver des générations de lecteurs...

Avis posté par Jugurtha Infos posteur le 04/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série sans doute très inégale, qui brasse trop de genres -aventures, mythologie, science-fiction, fantastique, etc...- pour toujours plaire d'une façon équivalente, mais elle est portée par l'énergie du tandem Van Hamme/Rosinski qui ont su finalement construire un univers cohérent et attachant.

Action menée de main de maître, mais aussi des personnages soignés qui expliquent le succès de cette série : Thorgal perd rapidement tout idéalisme et ne songe qu'à s'éloigner des hommes avec sa compagne et son fils. Cette attitude de rejeter le monde plutôt que de chercher à le transformer, ainsi que la relation trouble du héros avec la redoutable Kriss de Valnor, font le piment de cette saga qui possède son propre caractère, et ça , nul ne pourra le contredire. Certes, passé une vingtaine d'album, on tourne en rond, et le départ de son rôle de scénariste de VanHamme coïncide avec la mise sur la touche un peu précipitée de Thorgal, ce qui signifie qu'il était bien temps de passer le relais.

Coté dessin, Rosinski commence sur un trait déjà très souple et réaliste, mais le graphisme deviendra bien vite plus détaillé, magnifiquement construit plastiquement pour atteindre une virtuosité et une beauté sans égales. Conjugué à la narration fluide et soutenue de VanHamme, on peut dire que les deux compères offrent des récits d'aventure de référence. Pour moi, deux titres sont intouchables : "les archers" et "le maître des montagnes".
Là aussi, on sent une lassitude chez Rosinski sur les derniers albums avec des personnages de plus en plus caricaturaux et des décors simplistes. Le passage à la couleur directe apporte un peu de nerf à tout cela, on sent le dessinateur beaucoup plus appliqué.

Et c'est là qu'arrive Yves Sente pour poursuivre la saga avec (un fade) Jolan le fils de Thorgal. Et puis bon, ça commence mollement, on subit pas mal de considérations humaines qui ralentissent un récit qui peine vraiment à décoller. Et puis... surprise ! Une fois digérées les informations laissées par Van Hamme dans les précédents épisodes, Sente donne un coup de fouet à son intrigue en jouant avec la mythologie de la série pour ouvrir des perspectives très intéressantes. Disons qu'il utilise un personnage précédemment apparu pour rajouter du mystère et du suspense à la série, et la surprise est non seulement de taille mais intelligente, ce qui est un plaisir pour le lecteur. Alors, à suivre...

Une série riche et distrayante, qui attend de beaux lendemains, alors pourquoi hésiter à la découvrir ?

Avis posté par Emmeraude Infos posteur le 19/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai commencé toute jeune à lire cette série et je la lis et relis sans cesse. Les dessins sont superbes (quoique j'aie de la difficulté à m'habituer au style adopté dans le dernier album sorti de la série), les scénarios prenants et la plupart des personnages très attachants. D'après moi, la série vaut la lecture au moins pour Kriss de Valnor, un personnage secondaire au caractère complet, une méchante à sentiments qui n'est pas tout simplement cruelle. De tous les films, livres et bds, c'est selon moi la méchante la plus complexe qui ne se contente pas simplement d'être désagréable.

"Les archers" et "Au-delà des ombres" sont réellement exquis, mais le scénario piétine vers les derniers albums que je n'ai lus qu'une ou deux fois. Quoiqu'il en soit, il s'agit d'un incontournable en bd d'aventure.

Avis posté par Ems Infos posteur le 15/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai passé de bons moments de lecture avec Thorgal, mais j'ai décroché depuis un bail, je n'apprécie plus du tout les séries à rallonge, encore moins quand cela est du au côté lucratif de l'affaire.

Si le scénario l'imposait, mais cela n'est plus le cas, Mr Van Hamme est doué mais aime trop l'argent, cette série se vend bien mais ne laisse pas de souvenirs impérissables. Le constat est le même que pour XIII et Largo Winch. Au moins avec Les Maîtres de l'Orge, il avait su mettre le mot "FIN" en temps voulu...

Avis posté par Kud Infos posteur le 26/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jusqu'au tome 21 inclus, on peut acheter les yeux fermés, ça mérite 5 étoiles facilement : Dessin + scénario, c'est extra.
Ensuite, c'est plus par attachement aux personnages car les histoires deviennent complètement décousues, sans trame de fond, de logique réelle.
Cela dit, même dans ce cas-là, je me suis arrêté au 25 car vraiment, j'avais un peu l'impression de me faire avoir. Même certains personnages me tapaient sur le système à réitérer les mêmes erreurs.

Peut-être que si on nous annonce la fin définitive de "Thorgal", j'achèterais pour terminer la collection mais pas sûr.

Comme beaucoup donc, je conseille les 21 premiers tomes.

Ceci était mon premier post, j'ai décidé de me mettre à commenter alors que ça fait longtemps que je viens ici.

Bonne lecture à tous.

1 2 3 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque