Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
La Brigade du rail Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (2) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis2
Note moyenne3.50 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD La Brigade du rail sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Ro Infos posteur le 29/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Note : 3,5/5

D'ordinaire, je n'aime pas trop les polars, encore moins les polars français, mais cela ne m'a pas empêché de trouver que cette série frôlait le franchement bien.

Il y a d'abord son originalité de prendre pour héros la police du rail, même si le héros principal vient de la criminelle en ce qui le concerne. On sent un véritable intérêt pour le monde ferroviaire et une envie de parler aux passionnés du thème. L'abondance de détails techniques, de noms de trains, de locomotives et d'anecdotes précises est presque surprenante mais on s'y fait et, moi qui ne m'intéresse pas du tout au monde du rail, je trouve ça assez amusant au final.
Il y a ensuite cette mise en scène réussie de l'ambiance des années 50 et 60 en France. Sans être vieillot, on se sent bien transporté à l'époque. C'est à la fois vivant et intéressant.
Tout cela est mis en image de belle manière, dans un trait réaliste mais fluide et à la narration claire.
Et puis, selon les albums, les auteurs nous permettent de visiter de manière plutôt agréable les différentes régions de France où se déroulent les enquêtes.
En ce qui concerne ces dernières, elles sont intéressantes et bien menées. Les personnages sont assez sympathiques, avec un héros principal moderne pour l'époque avec son air débraillé, son t-shirt et son blouson noir contrastant avec le côté moustachu à la Hercule Poirot de son collègue.
Là où le bât blesse, c'est que le rythme de ces investigations est un peu inégal. Parfois on est complètement pris dans l'histoire, d'autres fois ça stagne un peu et on ne s'attache que moyennement aux agissements du héros.

Bref, il en faudrait peu pour que je trouve cette série franchement bien mais je n'arrive pas à y accrocher totalement.

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 18/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà de la BD qui fleure bon l'époque qu'elle décrit !

Après avoir épuisé jusqu'à la lie le filon des récits d'aviation, les éditions Zéphyr se sont lancées dans les récits de sous-marins, avant d'attaquer les aventures ferroviaires. Comme dans Combattants du rail, les auteurs puisent leur inspiration dans l'évocation nostalgique de l'époque des locomotives à vapeur, des chefs de gare omniprésents sur le quai, et des « buffets touristiques » accueillant les voyageurs entre deux trains. La Brigade du Rail, c'est un peu comme si les revues la Vie du Rail version vintage et Faits divers se télescopaient.

L'atmosphère de la fin des années 1950 est plutôt bien rendue, tant dans l'évocation ferroviaire qu'en ce qui concerne l'atmosphère des rues de Paris ou d'une petite cité de province.
On sent que les auteurs s'appliquent à créer une ambiance nostalgique qui évoque la France de Robert Doisneau.

Au scénario, Marniquet fait son boulot consciencieusement. Il parvient à bâtir une intrigue qui se laisse lire sans déplaisir, même s'il ne faut pas s'attendre à des rebondissements époustouflants. Les situations sont souvent convenues, et les personnages extrêmement stéréotypés ; tout est bien à la place où l'on s'attend à le trouver.
Les dialogues lorgnent vers Michel Audiard, avec quelques saillies qui ne portent guère. La langue d'Audiard supporte mal le passage à l'écrit, Philippe Chanoinat s'y est déjà essayé, parfois avec Marniquet, dans des séries comme Les Teigneux ou Les Affreux, sans réellement produire de chef d'œuvres, reconnaissons-le. Sans la voix et le débit goguenard de Bernard Blier, de Jean Gabin ou de Lino Ventura, il faut bien admettre que la verve d’Audiard, faux argot mais prose très littéraire, sonne bigrement artificiel.
Marniquet s’applique pourtant, comme à son habitude. Ses héros sont très bavards, mais les dialogues interminables (voir la dernière planche de l’album) finissent souvent par être redondants et ralentissent le rythme du récit.

Marniquet a aussi la bonne idée de confier le dessin à un autre, ce qui nous épargne le style « sous-E.P. Jabobs » qui est le sien. Olivier Jolivet s’applique lui-aussi dans un style réaliste, un peu froid et figé, comme s’il fixait des photographies avec sa plume ; pas très moderne, mas ça ne colle pas si mal au récit.
Je trouve que la couverture est plutôt réussie puisqu'elle m'a donné envie d'ouvrir, puis d'acheter cet album.
Les personnages bougent efficacement, même s’ils semblent parfois flotter dans des décors correctement rendus, pas très fouillés dans la plupart des cases, mais suffisants pour servir le récit. Les acteurs de cette histoire, presque exclusivement masculins, manquent un peu de personnalité car ils ont un peu tous la même tête, du genre moustachu émacié. Le scénario n’est pourtant pas très subtil et en fait des types caricaturaux. Le dessinateur aurait pu forcer le trait pour les rendre mieux identifiables.

En résumé, je ne m’avance guère en affirmant que la Brigade du Rail ne sera clairement pas la BD de l’année 2014. Pas très moderne ; aucun prix à attendre à Angoulême (mais beaucoup d’auteurs, et non des moindres, y survivent parfaitement)…
Cependant, l’histoire tient la route, sans surprise mais sans temps mort. Elle est servie par un dessin très classique, sans personnalité particulière, mais qui restitue efficacement son ambiance de polar à la grand-papa.
Tout cela n’est pas déplaisant. J’ai lu cet album comme j’aurais regardé un bon vieux Maigret.
La Brigade du Rail mérite un 2,5≈3/5.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque