Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Un océan d'amour Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (19) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(10)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(4)
Nombre d'avis19
Note moyenne3.95 / 5
Pour l'achat94%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Un ocean d'amour sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Jérem Infos posteur le 16/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Belle surprise que ce volumineux album !
L’odyssée de ces deux petits vieux bretons est à la fois drôle et passionnante à suivre. Le choix de la BD muette est audacieux et original, surtout pour un ouvrage aussi long, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce parti pris narratif donne beaucoup de personnalité au récit et renforce encore l’expressivité des magnifiques dessins de Panaccione. L’histoire est moins légère qu’il n’y parait avec beaucoup de thèmes abordés comme l’écologie et la sauvegarde des océans, la critique de la société de consommation ou la satire politique de régimes autoritaires. Tout cela est finement intégré en arrière-plan des multiples aventures rocambolesques de nos deux héros. Le ton est rafraichissant et l’humour, omniprésent, fait souvent mouche.
Un Océan d’amour est un très bel album.

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 28/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Plus je relis cette BD et plus j'aurais envie de lui mettre la note maximale. Car faire une telle œuvre en se contraignant à ne pas écrire le moindre texte, c'est quelque chose. Et bon dieu, que cette BD est plaisante !

C'est tout autant le dessin, qui a quelque chose d'humoristique dans sa façon d'être et dans les expressions, mais qui sait aussi se faire grand pour mettre en image ce qu'il faut. Et puis, l'auteur arrive à faire des gueules connues dans un style de dessin qui n'hésite pas à déformer les proportions, et le tout sans qu'on ne se rende compte de rien. C'est fort !

Mais surtout, qu'est-ce que ce scénario est drôle et bien écrit ! J'ai adoré ces deux petits vieux bretons, partis pour un improbable voyage chacun de leurs côtés, entourés d'un peu tout et n'importe quoi. Le récit se prend le temps de poser quelques considérations (un peu de politique, un brin d'écologie, un rien de critique) et pour le reste, il nous fait vivre une aventure formidablement drôle et touchante autour de cet océan atlantique.

C'est typiquement le genre de BD que j'adore relire parce qu'elle me met le sourire aux lèvres, que je la finis avec une grande bouffée d'optimisme et que j'en ris encore après plusieurs lectures. Les auteurs ont réussi, formidablement réussi. Lecture et achat chaudement conseillés !

Avis posté par Walran Infos posteur le 24/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En empruntant cet album en bibliothèque, je ne m’attendais absolument pas à tomber sur quelque chose d’aussi bon.

J’avais une vague souvenance d’avis positifs glanés ça et là sur le net (et notamment sur notre cher site), et même si je suis loin d’être un inconditionnel de Wilfrid Lupano, jeune scénariste vedette qui a décidément le vent en poupe, j’apprécie sincèrement certaines de ces séries, Alim le tanneur et L'Assassin qu'elle mérite en tête. Enfin, je ne connaissais pas du tout Panaccione, et ne savais donc pas à quoi m’attendre d’un point de vue graphique.

Comme un autre posteur l’a souligné, difficile de ne pas songer d’entrée de jeu à l’univers de Sylvain Chomet et notamment aux fameuses « Triplettes de Belleville ». Le côté très expressif des personnages et les trognes des héros rendant la narration très fluide et les dialogues finalement superflus. Le côté muet, qui pourrait déstabiliser de prime abord, ne dérange pas le moins du monde.

Et je me suis tant régalé à la lecture de ces truculentes tribulations que j’ai lu l’album deux fois de suite, avec un plaisir égal ! Le ton est d’une justesse rare : c’est habile, drôle, vivant, émouvant, sans tomber dans le militantisme écologique pénible ou dans la mièvrerie. Il y a des nuances, un humour que je trouve génial, des situations farfelues et hilarantes (le coup des napperons et des crêpes sur le bateau, tellement drôle !), des personnages attachants à souhait et un côté bienveillant et bon enfant qui, tout simplement, fait du bien et donne le sourire.

Un album original et rafraîchissant, qui doit autant à la beauté et à la finesse du dessin, du découpage, qu’à la justesse et à la qualité du scénario.

Un bonheur de lecture !

Avis posté par Puma Infos posteur le 25/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Album que j'ai lu d'une traite, assez vite, ... et que je n'aurais pas pu coter ensuite ! Je ne le cernais pas exactement.

J'avais ce trouble que quelque chose, dans la lecture, m'avait échappé. Les cases de nuit à l'extérieur (en début d'histoire) me semblaient également trop sombres, masquant l'intelligibilité du dessin.

A ce pavé, j'y suis revenu depuis, et plus j'y reviens, plus je trouve cet ouvrage singulier et attachant.

Mais il reste à mon sens moyennement hermétique à une première lecture. Peut-être par ce trop plein d'informations graphiques lâchées.

Pour cette raison, un juste 4* !

Avis posté par Spooky Infos posteur le 25/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oui, je suis parfaitement à la bourre pour découvrir cet album plébiscité par mes camarades. j'en profite pour les remercier, car en temps normal je n'y aurais sans doute même pas jeté un coup d'oeil.

Il a été dit beaucoup de choses à son sujet, tout ce qu'il fallait en dire peut-être. Mais je vais quand même vous dire pourquoi je lui mets cette belle note. Parce que comme ebaucoup, j'ai été pris dans l'ambiance, particulièrement oppressante, malgré le fait que l'on soit pendant 85% du bouquin en pleine mer. il faut dire que celle-ci est loin d'être calme, entre les tempêtes, les pirates et maints autres périls. Tous très bien dépeints par les deux auteurs, dans une osmose qui nous fait oublier l'absence de dialogues, une véritable performance.

ce qui frappe aussi dans le récit, c'est son absolue simplicité, sa véracité, entre ce marin-pêcheur qui ne joue pas les surhommes et s'entiche de son seul compagnon et sa femme qui est prête à partager tout ce qu'elle sait, sans rien demander en retour, sauf si on a vu son mari... Une atmosphère bon enfant qui rend le récit charmant.

Vraiment sympa.

Avis posté par PAco Infos posteur le 19/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Va savoir pourquoi, moi qui adore le travail de Lupano et qui ai découvert Gregory Panaccione avec son récent et excellent Match, je n'étais pas attiré par cet album...
Comme quoi, rester sur ses préjugés, c'est vraiment pas ce qui se fait de mieux !

Car "Un océan d'amour" est vraiment un excellent album ! Par sa forme d'abord, chacun appréciera le soin apporté à l'objet et à sa présentation en premier lieu, mais surtout le nouveau tour de force qui consiste à nous servir un récit muet, palpitant, drôle et sensé à la fois. Panaccione à ce don pour faire passer les émotions, les impressions, les idées... Tout transpire et reste limpide dans ce récit sans qu'un mot ne soit nécessaire. Son trait que j'avais déjà trouvé très expressif dans le noir et blanc qu'il a utilisé pour Match est à nouveau parfaitement exploité ici, et l'aquarelle qu'il utilise pour la mise en couleur renforce encore cette impression.

Mais c'est aussi un album tout en subtilité dans le récit. Car réussir à faire passer autant de choses à travers cette relation amoureuse forte et peu banale tient d'un remarquable talent de funambule. Et Lupano s'en tire haut la main, même sans les savoureux dialogues auxquels il nous avait habitué ces derniers temps. Cela ne l'empêche pas d'aborder les thèmes sociétaux qui lui tiennent à cœur en lançant de-ci de-là quelques piques bien senties, mais toujours avec un humour latent qui nous épargne un côté moralisateur qui plomberait le tout. Et son sens de l'épique reste omniprésent pour le plus grand plaisir du lecteur !

Un album qui conjugue donc les talents de deux grands auteurs et qui mérite largement toutes louanges et les prix qu'il continue de recevoir. A lire sans modération !

Avis posté par Erik Infos posteur le 01/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai découvert assez récemment le talent de Gregory Panaccione avec la partie de tennis Match. En l'occurrence, il s'associe avec l'un de mes scénaristes préférés qu'on ne présente plus depuis son carton avec Les Vieux Fourneaux. Je dois bien avouer que le résultat est bluffant. J'ai littéralement adoré cette aventure maritime sur fond d'amour. Pas de lipides, et que des protéines et du glucide !

C'est difficile de raconter une histoire sans introduire le moindre dialogue à l'horizon. C'est un véritable défi pour le dessinateur qui doit alors retranscrire les sentiments et nous faire comprendre le sens du récit. Il a réussi son pari haut la main. Cela me rappelle un peu Pinocchio de Winshluss dans la démarche.

Il y a également une subtile critique de la société de consommation, des modes, du gaspillage, de la pollution de la mer. Cela oscille entre l'humour et la tendresse. On passe de la Bretagne et des ses crêpes suzette à la Havane de Castro. La réussite est totale. C'est une bd innovante et passionnante. Un océan d'amour est touchant et bouleversant à la fois. Tout y est. Tout est juste.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 24/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une belle surprise.

J'ai hésité avant d'acheter cet album en forme de boîte de sardines. Je craignais qu'en contant une histoire sans parole, Lupano se livre à un exercice de style un peu stérile ; et puis les histoires d'amour m'ennuient un peu, moi qui n'aime que les westerns avec plein de coups de feu…

Les critiques enthousiastes postées sur BDthèque m'ont convaincu d'en faire l'acquisition pour l'anniversaire d'une amie un peu fleur bleue. Je l'ai heureusement lu avant de l'emballer et suis revenu sur ma première impression… C'est aussi un cadeau qui est vite passé de mains en mains et qui a été apprécié, et pas seulement par les midinettes. Je regrette mes préjugés ; Lupano est un grand auteur.

Un océan d'amour est donc un bel album, avec une histoire tendre et absurde, ponctuée de grands éclats de rire. Le dessin que j'avais d'abord trouvé brouillon s'avère plus esthétique que je ne l'aurais cru et il est bien adapté à ce récit surréaliste.
Une lecture agréable, que je conseille à tous.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 29/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En terminant une première lecture, j’étais un peu déçu. Il faut bien dire que j’attendais énormément de cet album. Le nom de son scénariste, le thème de la mer, le style muet, le talent du dessinateur entraperçu sur les premières planches de l’album, tout me laissait espérer que j’allais trouver là une petite perle.

Mais non… L’album est agréable à lire, sympathique, bien illustré mais avec quelques longueurs. C’était là ma première impression.

Seulement, j’y suis revenu. D’autant plus facilement que cet album 100% muet se lit avec plaisir. Et sans cette pression causée par des attentes sans doute trop importantes, je dois bien avouer avoir bien plus apprécié ma deuxième lecture. La subtilité avec laquelle les auteurs parviennent sans la moindre parole à transmettre des idées tout de même bien élaborées m’est apparue plus évidente et plus marquante. Les personnages ont gagné en nuance. Le dessin a révélé des finesses que je ne lui avais pas vues dans un premier temps. L’humour m’est apparu plus fin, plus subtil.

J’aurais sans doute attribué seulement 3/5 si je m’étais arrêté à ma première impression. Le fait de posséder le livre, de pouvoir y revenir à l’envi, m’a permis d’en extraire un plus grand plaisir de lecture. Je pense sincèrement que cet album se déguste, qu’il faut prendre le temps de le lire et d’y revenir, de s’attarder sur certains passages peut-être moins marquants de prime abord mais qui révèlent beaucoup de finesse à la relecture.

Une perle ? Non, peut-être pas, mais un très bel album et un exercice du muet réussi sans que les auteurs aient fuit le moindre obstacle.

Avis posté par Blue Boy Infos posteur le 06/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il n’est pas si courant d’avoir dans les mains une boîte de sardines qui ressemble à s’y méprendre à un livre, avec du vrai carton et du vrai papier. Ainsi est-il précisé au dos de cet étonnant (et joli) emballage, entre les ingrédients et les infos nutritionnelles : « Garanti sans dauphins, sans textes ni onomatopées. » Car de textes, il n’est pas question ici. Parti pris qui fonctionne généralement bien et fait ressembler cette histoire à un vieux dessin animé muet, dans le même esprit farfelu que « Les Triplettes de Belleville », où il était d’ailleurs question d’une traversée de l’Atlantique, exactement comme ici. Pourquoi une boîte à sardines d’ailleurs ? Parce que, ironie de la chose, c’est la pitance quotidienne (et détestée) de ce « héros malgré lui » quand il est en mer, glissée d’autorité dans sa besace par sa charmante épouse.

Je ne dévoilerai rien de plus de l’intrigue, mais les tribulations pleines d’imprévus de ce pêcheur freluquet perdu au milieu de l’océan et de sa bigoudène bien aimée qui affronte vents et marées pour le retrouver nous entraînent avec une certaine jubilation dans leur sillage.

Sur le plan du graphisme, cet album vaut selon moi davantage pour son utilisation réussie de l’aquarelle que pour le dessin en lui-même, très efficace pour rendre le mouvement grâce à son côté « cartoon » mais auquel je n’ai pas trop accroché. Incontestablement, le point fort de cet album est encore une fois le scénario de Lupano (décidément une valeur sûre), qui s’inscrit à fond dans le genre picaresque. Une histoire d’amour à l’humour tendre et aux rebondissements ébouriffants, souvent amusants, avec un message écologique glissé dans une bouteille et jeté dans les flots avec un scepticisme à la fois inquiet et désinvolte, sans lourdeur et sans mièvrerie. Un album qui marquera l’année par son originalité, déjà en lice pour Angoulême l’an prochain. Il ne faudra donc pas être surpris si l’on aperçoit des nuées de mouettes au-dessus de la ville pendant le festival.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque