Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Tseu Hi, la dame dragon Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (3) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis3
Note moyenne4.00 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Tseu Hi, la dame dragon sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Erik Infos posteur le 01/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je pensais innocemment que la collection sur les reines de sang chez Delcourt ne concernait que les souveraines françaises. Il est vrai que nous avons eu droit à Aliénor, Isabelle et plus récemment Frégonde (que je n'ai pas encore lu). Ma surprise vient du fait qu'on va se situer en Chine pour découvrir la dame dragon dans les années 1848.

Je dois dire que c'est une grande réussite à tous les niveaux. Le dessin est sublime dans la reconstition de cette époque avec ses décors colorés. Par ailleurs, ce récit est passionnant. C'est une histoire peu connue qui se situe pendant les guerres de l'Opium dans l'Empire du milieu. On peut parfois accéder au pouvoir par accident ou par chance.

Nous avons en effet une femme prête à tous les sacrifices. On rencontrera également son alter égo masculin qui perdra d'ailleurs ses attributs pour réussir derrière les murs de la cité interdite. Il y aura beaucoup de violence et également de passion. Le cocktail est d'ailleurs explosif d'autant que la base historique est solide.

Comme dit, j'aime cette collection qui met en valeur des reines pas forcément connues mais qui ont pu marquer le cours de l'Histoire. Bref, c'est l'un des meilleurs titres de cette collection à suivre de près.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 01/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La civilisation chinoise est séculaire et très riche, mais il faut vraiment être passionné pour bien l'approcher, car elle compte de nombreuses subtilités propres à la culture asiatique, aussi il n'est pas toujours aisé pour un Occidental de bien la comprendre.
De la cour impériale chinoise, je n'ai que de vagues connaissances apportées d'abord par le cinéma et quelques lectures de ci, de là sur cette impératrice Tseu Hi au moment de la guerre des Boxers. A ce titre, le film les 55 Jours de Pekin donne une vision certes hollywoodienne de cette souveraine, mais la direction artistique et le soin apporté par la production, peuvent séduire..

Cette Bd ne m'attirait donc pas outre mesure, n'étant pas passionné par cette civilisation chinoise, mais je la préfère à celle du Japon médiéval. Je me suis lancé sans trop de conviction, et une fois entré dedans, j'étais conquis.

Dans ce tome 1, on suit le parcours presque initiatique de la toute jeune héroïne alors qu'elle est une concubine mandchoue : son accession dans la Cité interdite, son initiation aux rudiments du plaisir, son statut de favorite de l'empereur Hien-Fong, ses joies et ses humiliations... C'est encore une belle jeune fille qui sait jouer de ses charmes et de sa séduction, d'où un érotisme raffiné qui envahit cet album, c'était inévitable je crois ; la couverture d'ailleurs est explicite.

De même qu'elle n'est pas véritablement encore une reine de sang, ou plus exactement une concubine de sang, elle le sera lorsqu'elle accédera au trône et qu'elle deviendra très vieille et très moche, cachant sa laideur sous d'épais maquillages, car elle vivra jusqu'après 70 ans ; sa cruauté sera à ce moment légendaire. Cependant, certaines pages sont quand même sanglantes car les coutumes barbares et parfois brutales de ce peuple ne sont pas épargnées au lecteur, on y voit pas mal de tranchages de têtes et autres mutilations, en général les sabres ne chômaient pas en ce temps là. Cet aspect de la civilisation chinoise devait aussi être montré, et les auteurs le font avec justesse.

Ce qui est remarquable justement, c'est la description précise de tout un cérémonial qui nimbe cette cour impériale, d'abord grâce à un texte assez verbeux et riche, puis grâce à un dessin évocateur magnifique, au trait assez épais ; j'aime bien ce type de dessin qui convient très bien au sujet et qui sait reproduire la splendeur et les fastes architecturaux de la cour impériale tels qu'on a pu les apercevoir dans des films comme le Dernier empereur ou la Cité interdite ; sans oublier la richesse du mobilier et des costumes.

Je suppose que le tome 2 montrera le gouvernement de Tseu Hi, usant d'un pouvoir absolu, laissant se développer une large corruption, et on y verra sûrement sa démagogie xénophobe qui conduira à cette fameuse révolte des Boxers... cette femme aura eu 2 visages, on assiste ici à celui qui est le plus gracieux et le plus séduisant, mais on devine son caractère bien trempé sous cette défroque sexy. Pour l'instant, c'est donc très plaisant et très soigné ; si les auteurs abordent les détails que j'ai cité plus haut, ça promet du bel ouvrage et une nouvelle réussite dans cette collection.

Avis posté par Sloane Infos posteur le 03/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Aliénor, Isabelle et Frédégonde, la collection Reines de Sang s'expatrie aux confins de l'Empire céleste à l'époque de l'ascension au pouvoir de Tseu Hi corollaire de la reine Victoria mais en plus sanglante, certains diraient radicale.

D'emblée, rendons hommage à un grand écrivain français : Lucien Bodard, fils de consul, élevé en Chine et qui nous a laissé de nombreux écrits sur ses années passées dans ce pays. L'écrit qui nous concerne est "La vallée des Roses", qui justement nous narre l'accession au pouvoir de Xhingzen, future Tseu Hi, quinze ans, belle, orgueilleuse et surtout ambitieuse jeune fille de l'ethnie Mandchoue.

A cette époque la condition des femmes est tout simplement une horreur, quand elles ne sont pas noyées à la naissance elles subissent les désidératas de leurs pères qui les marient contre leur gré. Xhingzen, sans éducation particulière est une jeune fille hors de son temps, ou plutôt en avance sur celui-ci. Une seule solution s'offre à elle, devenir une des multiples concubines de l'empereur, et surtout être remarquée par lui. En effet, et cela est véridique, à l'âge de 25 ans si elles n'avaient jamais été convoquées par l'empereur elles étaient jetées à la rue et devenaient de simples prostituées. Dans le roman de Bodard on suit tout le calvaire de cette très jeune fille qui doit apprendre d'un eunuque tous les arts de l'amour et mettre sa vallée des roses à la disposition de son amant. Dans le roman, le lien intime mais obligatoirement chaste entre les deux jeunes gens est parfaitement rendu, ici dans la BD il est forcément édulcoré (nombre de page oblige). Et puis la future Tseu Hi rencontre l'empereur. Là aussi un petit souci historique, il se trouve que le grand empereur préférait chez les femmes "la porte de derrière", aussi pour les concubines qui trouvaient le summum de leurs pouvoir dans le fait d'être enceintes, la difficulté était grande de faire croire à leur impérial amant qu'il s'aventurait au bon endroit. C'est par un subterfuge que la véritable Tseu Hi parvint finalement à donner un héritier mâle à la Chine.

Alors cette adaptation, qu'en penser? Pour les néophytes qui ne connaissent pas l'histoire de la Chine je dirais que c'est une excellente première approche. Pour les autres qui sont plus au fait des évènements de cette période, je dirais que c'est une bonne lecture des évènements de l'époque quoique un peu rapide. Dans ce premier tome, commencent à être évoquées les puissances étrangères, la France et l'Angleterre qui inondaient littéralement la Chine d'opium en vue d'asservir le peuple et déstabiliser le pouvoir en place.

Mon avis final est que nous avons là un bien bel ouvrage, dessiné de belle manière dans un style réaliste, mais je ne pourrais que conseiller l'ouvrage de Mr Bodard, dans un style à nul autre pareil, qui se lit comme un roman d'aventure.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque