Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Big Man Plans Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (6) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Commandez cette série en V.O. sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis6
Note moyenne3.67 / 5
Pour l'achat83%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Big Man Plans sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Sloane Infos posteur le 11/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Permettez moi, un fois n'est pas coutume de débuter cet avis par une petite histoire.

Dans un classe la maitresse demande aux élèves un mot qui commence par la lettre M. Tous de lever la main et de s'écrier en chœur "Maman". La maitresse demande alors un mot qui commence par la lettre P. Tout le monde veut répondre et s’écrie Papa. Plus dur dit la maitresse, un mot qui commence par le lettre N. Silence sauf le cancre que la maitresse n'ose jamais interroger, à chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour dire des horreurs. Voyant que malgré tout personne ne semble trouver le réponse elle finit par donner la parole au cancre qui fort gentiment dit un "Nain". La maitresse se tourne vers le tableau pou y ecrire la réponse et l'on entend alors le cancre ajouter: un nain mais avec une paire de couilles!!

Voila à la lecture de cette histoire ce à quoi j'ai immédiatement pensé. Quelle histoire mes aïeux, mais quelle histoire! pour rendre hommage à qui vous savez j'ai envie de m'écrier : Rhaa Lovely!!! Quel pied!!. Ah que c'est bon de lire de la bonne grosse BD qui sort l'artillerie lourde sans craindre de froisser les ligues de moralité, car ici de moralité il n'est point question . Notre petit bonhomme n'est pas en mousse et il le fait savoir arrivant à un âge ou certains penserait plutôt à s'acheter Le camping car de leur rêve, lui préfère investir dans un marteau outil oh combien utile lorsque l'on veut se venger d'années de rebuffades et autres humiliations.

Bourrin me direz vous ? Ben oui mais pas que, habilement le scénariste ne nous laisse pas en plan et revient sur le genèse de cette colère qui saisit un jour notre héros. Bref c'est rudement bien fait un peu dans l'esprit "Doggy Bags" dont les qualités ne sont plus à vanter. Je recommande fortement, une bouffée d'adrénaline "sang pour sang" efficace faite tourner. Je ne verrais jamais plus les gentils compagnons de Blanche Neige de le même manière.

Avis posté par Erik Infos posteur le 20/07/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette bd commence de manière très bourrine mais nous allons vite comprendre peu à peu. Il faut dire que les dessins sont très expressifs. Les personnages prennent corps. Quand le dessin arrive à nous faire percevoir les sentiments des personnages, c’est presque gagné. J’ai rarement vu un tel effet de maîtrise au niveau du dessin. Je dois dire que j’ai été conquis.

Il est question évidement de vengeance. Celle-ci se réalisera de la manière la plus violente et brutale possible par un simple nain. Il y a d’ailleurs un haut degré de sadisme qui atteint un niveau inédit. Pour autant, je pense que cela fait du bien de se vider l’esprit de cette manière après tant d’horreur dans les actualités. Il y a des gens sur terre qui mérite ce que notre petit nain vengeur leur fait. Certes, il perd toute notion d’humanité pour laisser transparaître la bête et le monstre. Mais bon, c’est presque parfois salutaire.

Une lecture qui fait réellement du bien par les temps qui courent. On pourra contredire le philosophe grec Sénèque qui disait : un nain a beau se tenir sur une montagne, il n’en est pas plus grand pour cela. Moi, je dirai qu’il ne faut jamais embêter un nain sinon gare...

Avis posté par eric2vzoul Infos posteur le 20/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
D'ordinaire, dans la bande dessinée, les nains portent une barbe, manient la hache contre les orcs, ou le pic pour creuser des galeries dans les montagnes. À moins qu'ils ne jouent le rôle du bouffon à la cour du roi.
En somme, le nain est soit un grincheux teigneux, opiniâtre et sanguinaire, soit un souffre-douleur grotesque.

Le Big Man de cet album est tout cela à la fois. Enfant martyrisé, adulte paumé, amoureux transi, soldat perdu, amant ridicule, psychopathe cruel…

C'est l'histoire d'un nain qui retourne dans son village natal de gros ploucs arriérés, quelque part dans la Bible belt. Il revient pour se venger. De quoi ? Nous l'apprenons peu à peu, par une suite de flashbacks qui dévoilent les épisodes marquants de son existence, vouée dès le départ à une suite de turpitudes lamentables.
En tous cas, le nain est vraiment très énervé et ses anciens petits camarades de jeunesse vont en prendre plein la tête, et le genoux, et les couilles, et les bras, et les doigts… alouette…

C'est du pur Eric Powell, aussi barré et bourrin que dans The Goon ; on n'est pas obligé d'apprécier, moi ça m'amuse. J'aime bien aussi son dessin, mélange de réalisme trash et de gros nez cartoonesques, coloré en tons pastels.

D'accord, l'histoire n'est pas hyper originale (hormis l'infirmité du personnage principal), et ses développements sont un peu téléphonés, mais notre nain met tant de cœur à démembrer des pourris qui font honte à l'humanité toute entière qu'on en redemanderait presque !

Si vous appréciez les histoires qui ne se prennent pas au sérieux, voici une bonne série Z bien déjantée.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 28/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis nettement déçue de cette lecture, je m’attendais à beaucoup mieux au vu des bonnes critiques d'ici et d'ailleurs, de plus j’apprécie plutôt bien ce genre de récits en général. Grosso modo le début jusqu’à une petite moitié est assez sympa même si on reste tout de même dans la surenchère, le nain est attachant et les dialogues tout en finesse. Puis arrive la seconde partie et c’est la déception, on tombe dans une boucherie totale sans intérêt qui verse tant et si bien dans les exagérations à tous niveaux que c’en est presque grotesque, alors que le récit s’encre, lui, bien dans la réalité. Récit qui par ailleurs manque cruellement d’originalité et de surprise, il est d’une banalité déconcertante, en dehors du fait d’avoir pris un nain pour personnage principal.

Concernant le graphisme c’est la même chose mais en moins pire, seules quelques scènes se déroulant dans le passé sont travaillées en une sorte de crayonnage pas beau du tout couleur diarrhée qui plus est. Ça tranche d'autant plus avec le beau dessin du reste de la B.D.

Avis posté par PAco Infos posteur le 21/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ahhhhhhhh !!! La voilà la BD complètement déjantée que j'attendais depuis quelques temps !!! Eric Powell est de retour, et il ne fait pas semblant avec cet album !

La couverture nous mets d'emblée au parfum : et y'a pas tromperie sur la marchandise ! Ça va saigner ! Car notre Big Man (un nain un peu véner' au passé douloureux) a comme une grosse envie de se soulager et de crier VENGEANCEEEEEE !!! Et comme tout artisan amoureux du travail bien fait (Môôôssieur est bricoleur...), on appréciera le soin qu'il porte à l'ouvrage et son abnégation.
Comme une grenade restée trop longtemps goupillée, ce récit nous pète à la gueule, tant par son histoire que par son dessin. Ici, pas de chichi, on ne joue pas avec la dentelle. Une dent est une dent ; une pince est une pince... Une promesse est une promesse...

Heureusement, ce récit ne se contente pas de se la jouer Boucherie Sanzot. L'histoire est tout d'abord sacrément bien construite, alternant les flashbacks et les petites révélations qui nous font avancer et comprendre les motivations de notre nain. La psychologie des personnages est solide et bien amenée, sans lourdeur, et l’alchimie de ce petit cocktail Molotov n’attendait qu’une étincelle pour inaugurer ce joli feu d’artifice.

Le dessin n’est pas en reste. Il soutient de façon percutante et sinistrement réaliste le parcours de notre demi-portion de service, sans être avare sur les détails. Eric Powell se fait ici plaisir en mettant en scène l’histoire qu’il co signe avec Tim Wiesch, et ma fois, le sieur est partageur, car on en prend nous aussi plein la gueule !

Une TRÈS bonne BD uppercut, comme je les aime, et dont je recommande plus que chaudement la lecture pour les amateurs du genre !

Avis posté par pol Infos posteur le 14/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'idée même de cette histoire est barrée à souhait et on se demande où l'auteur puise son inspiration. Toujours est-il qu'ici, il nous livre l'histoire d'un nain vétéran de guerre, déprimé et colérique, qui revient dans son petit village natal. Il a une idée en tête : se venger de quelque chose, évidemment au début on ne sait pas de quoi, mais en tout cas il est énervé, très énervé même. Et ça va saigner fort.

Il faut forcément aborder cette lecture avec beaucoup de détachement et de second degré. Et vue sous cet angle, ça marche. ! On rentre tout de suite dans le vif du sujet. La rapide introduction est efficace, on comprend à qui et à quoi on a à faire. Malgré la violence ambiante, ce personnage original apparaît vite comme charismatique. L'intrigue est bien fichue car, entre les flash-back et les bribes de réponses, on a envie de savoir ce qui justifie autant d'hémoglobine. Car oui c'est gratuitement violent, certains passages sont trash. On ne nous cache rien du collier à base d'oreilles de cadavres, ou des doigts arrachés à la tenaille un par un. A coté de ça, il se dégage parfois un peu d'humour de certaines scènes, ce qui confirme bien que, plus qu'un polar noir qui se voudrait réaliste, cette BD est avant tout un gros délire.

Dans la même histoire on peut donc enchaîner des plans assez choquants, avec détails sordides à rebuter les plus sensibles, et 3 pages plus loin, on peut se marrer lorsqu'on voit notre nain se faire arrêter la bite à l'air. Cette touche loufoque tombe parfois de manière inattendue, et apporte juste ce qu'il faut d'originalité et de style pour faire de cet album quelque chose de bien plus malin qu'une enième histoire banalement violente.

Le dessin est au diapason et correspond bien à l'ambiance recherchée en jouant entre le côté malsain et le côté décalé de l'histoire. Au final, un album très sympa qui ne plaira évidemment pas à tous, mais moi je me suis bien amusé.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque