Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Le Bourreau Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (7) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis7
Note moyenne2.71 / 5
Pour l'achat57%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Le Bourreau sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par PAco Infos posteur le 17/06/2016 (dernière MAJ le 03/05/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà une série qui s'annonce plutôt bonne et dont j'attends la suite avec une certaine impatience. En effet tous les ingrédients sont là pour faire de celle-ci une série à suivre.
Tout d'abord, des personnages principaux qui s'imposent rapidement ; une trame de fond intéressante, bien maîtrisée et bien rendue : ici, c'est Paris au Moyen-Age ; enfin, un petit cross-over des genres assez original : placer des pseudos super héros dans ce cadre moyenâgeux.
Alors, non, faut pas déconner non plus, c'est pas Batman au Moyen Age, mais il est vrai que les attributs de nos deux personnages principaux ont un peu de ça malgré eux, avec une petite touche de fantastique en prime.

La construction de ce récit de Mathieu Gabella est efficace et rythmée pour poser dans ce premier tome introductif toutes les bases des personnages et de l'intrigue qui va nous accrocher. Les aller-retours entre le présent de notre héros et son passé son bien gérés et dévoilent progressivement l'histoire du personnage.
Notre bourreau, main impartiale de la justice de cette bonne ville de Paris, va alors se retrouver pour la première fois aux prises avec un adversaire mystérieux et à sa mesure. Cette rencontre va aussi susciter chez notre Bourreau un questionnement quant à son rôle et son pouvoir...
Reste à voir où tout cela va aller...

Pour ce qui est du dessin, ce sont trois auteurs qui s'y collent : Julien Carette, Jérôme Benoit, et Jean-Baptiste Hostache. J'ai eu un peu de mal avec le graphisme au début, surtout à cause de la très belle couverture réalisée par Jean Bastide. Si il y a vraiment un truc qui m'énerve en BD ce sont les couvertures réalisées par un/d'autre(s) dessinateur(s) que le reste de l'album. Le trio s'en sort pourtant très bien, mais quand on s'attend à un dessin vendu en couverture, je trouve ça gênant... Reste qu'une fois rentré dans l'histoire, on se laisse prendre par ce récit percutant et bien conduit.

Alors, en attendant la suite voilà un bon 3.5/5 très encourageant pour ce premier tome

*** Tome 2 ***

Ouch ! Mais qu'allaient-ils donc faire dans cette galère ??? C'est vrai quoi ! Autant le premier tome m'avait séduit par son dessin et titillé ma curiosité en distillant indices et mystères à bon escient, autant là ça part dans tout les sens ! Ça m'a même fait remonter en tête une phrase de Vincent Brugeas (Le Roy des Ribauds) rencontré ce week end : "un bon scénariste, c'est quelqu'un qui trouve 4 bonnes idées... mais qui en garde une seule".
Car à vouloir trop en faire, on noie le poisson... ou le lecteur. J'avoue que cet éclatement de la narration pèse lourdement sur la lecture et laisse juste un grand sentiment de frustration face au gâchis ressenti.
Alors oui, je pense que je terminerais ma lecture avec le ou les tomes à venir mais c'est cette fois-ci avec une grande circonspection, histoire de voir jusqu'où tout cela nous mène.

Je descend ma note à 2 en attendant de lire la suite.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 20/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bah voila, la grosse déception, elle est là, lourde, éprouvante, imprévue, évidente et surprenante, mais bien réelle hélas ! Je me faisais une joie de lire cette Bd, j'avais trouvé ce tome 1 en occasion il y a 6 mois (déjà, est-ce un signe ?), et normalement, ce genre de Bd aurait pu , aurait dû logiquement me plaire, avec son contexte médiéval. Et crac, tout se casse la gueule, qu'est-ce qui s'est passé ? et pourquoi ? Ben à vrai dire, j'en sais trop rien, mais je ne suis pas parvenu à me passionner pour cette ambiance, pourtant entourée de mystère, il y a une certaine fascination, mais c'est tordu, ça part dans un délire scénaristique trop torturé, avec une vision de super-héros médiéval qui se prend pour Batman en scrutant des toits ses victimes. Dans un avis précédent, on parle d'Assassin's Creed, je connais mal cet univers, mais ce personnage principal de bourreau m'a tout l'air d'avoir la même silhouette. Et que dire de cet hurluberlu qui lui fout une tannée sur le parvis de Notre-Dame ?

Non, vraiment, cette pseudo transposition de super-héros dans un autre univers peut parfois avoir de l'intérêt, mais dans le cas présent, j'ai trouvé ça vraiment limite. En plus, le gars qui a la peau dure comme du fer, qui reçoit des haches dans la tronche ou des couteaux dans le bide, ne saigne pas et ne sent pas la douleur... ce n'est pas crédible, ou alors on est dans du fantastique, et ce n'est pourtant pas explicitement indiqué. D'autre part, certaines scènes sont outrancières ou surprenantes, comme ce meurtre sauvage de la putain, et cette scène de dialogues en fin d'album où le héros est torturé inutilement, m'a semblé totalement ridicule et grotesque.

En voyant le nom du scénariste Gabella, je ne m'étonne pas en fait, car toutes les Bd que j'ai lues de lui ne m'ont pas plu : La Licorne, j'ai détesté d'une force, 3 Souhaits, Sept prisonniers étaient très moyens, La Grande évasion - Le Labyrinthe était raté... seuls les récits de la collection Ils ont fait l'Histoire étaient bons (Philippe le Bel et Catherine de Médicis).
On est donc ici dans un délire indescriptible et très fantoche, avec un personnage mal cerné, on ne connait pas grand chose encore de cette histoire, on n'est pas plus avancé, car il ne s'est rien passé de vraiment transcendant, et le final n'est même pas un cliffhanger pour faire saliver... il faut donc que j'attende les 2 autres tomes pour éventuellement changer ma note, c'est ce que je souhaite, car le décor me plait, il faut absolument que ça évolue en bien. Et surtout le dessin me botte vraiment, j'adore ce type de graphisme très puissant et épais, aux cases très remplies et à la mise en page adéquate, déjà rien qu'avec cette première page (celle qu'on voit en galerie) sur les toits de Paris au Moyen Age, c'est très accrocheur.

Avis posté par Erik Infos posteur le 25/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le bourreau me semble à la lecture une honnête série. Il est vrai qu’on se croirait dans le Bossu de Notre-Dame. Il ne manquerait plus que Quasimodo et la belle Esmeralda qui apparaissent au détour d’une case. Pour autant, il faut accepter que le décor et l’époque soit la même mais pour une tout autre histoire un peu plus mystérieuse.

Il est en effet question d’un don qu’on acquiert si on fait vœu de solitude. On se transforme non pas en super-héros mais en super-bourreau indestructible pour mener une justice impitoyable contre les criminels au service de notables ayant adopté la tolérance zéro même envers les enfants. Voilà pour le concept. Je crois que cela peut trouver son public, les fans de justice expéditive.

J’ai bien aimé le dessin avec ses plans des ruelles de Paris ou les vues sur la cathédrale. Ce n’est pas nouveau mais cela fait toujours du bien. Je suis plutôt fan de ce genre de graphisme qui soigne les décors.

Ce premier tome est loin d’être parfait mais il possède d’indéniables qualités qui nous donne envie de continuer pour suivre le combat du bourreau contre le bouffon qui est lui aussi capable de magie et qui sauve une petite victime de sa justice divine et implacable.

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 06/07/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Notre bourreau saute de toits en toits ou traverse anonymement les rues populeuses du Paris médiéval, caché sous une cape à capuche. Puis il assassine les meurtriers qu'on lui désigne. Il est protégé par un « don » qui le rend quasi-invincible, mais doit payer un lourd tribut pour le mériter…
Niveau ambiance, c'est un peu Assassin's Creed® chez Notre-Dame de Paris.

Ce premier album est loin d'être déplaisant, mais je vais attendre que la trilogie parvienne à son terme avant d'en conseiller l'achat. En effet, si les auteurs nous ont bien exposé la situation, à ce stade, le récit principal n'est guère avancé et l'on n'est pas encore vraiment entré dans le vif du sujet.

Avis posté par Sloane Infos posteur le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La formule "Wait and see" me vient à l'esprit après la lecture de ce premier tome. Bon ça ne veut pas dire qu'il faut tout jeter mais méfiance. Personnellement je trouve que ce volume est plein de qualité, tome introductif, il nous présente un univers original et que dire de son personnage principal "super héros" moyenâgeux. Bon pour autant nous ne sommes pas chez DC comics ou Marvel et ce qui fait toute la différence c'est incontestablement le background de ce Paris fort bien rendu au demeurant avec des envolées graphiques de bon aloi.

Le récit est plutôt bien construit avec des allers retours dans le passé qui ne plombent pas la dynamique de l'histoire. Vous l'aurez compris j'attends la suite avec impatience et cela me permettra de me faire une idée véritable sur l'ensemble, pour l'instant je pars avec un a priori positif

Majoration après la sortie du tome 2

Et hop je baisse ma note d'un cran. Ce qui est en cause c'est avant tout le scénario. Pour ce qui est du dessin je n'ai pas grand chose à dire sinon que de nombreuses planches font de l'effet avec le petit bémol souligné dans d'autres avis à savoir le fait que la couverture n'est pas de ceux qui dessinent l'intérieur.

Non mon insatisfaction provient du scénario, les gars et les filles accrochez vous sévère. Entre flashbacks intempestifs et propos abscons il est difficile de s'y retrouver. Je n'ai rien contre les récits non linéaires mais là les auteurs m'ont perdu à de nombreuses reprises m'obligeant à faire des retours en arrière. C'est d'autant plus dommage que l'idée de départ, un super héros, au moyen âge avait un côté alléchant. Batman, le Bouffon pourquoi pas. En fait j'ai la furieuse impression que les auteurs ont voulu en mettre trop dans leur histoire. Plutôt que de nous conter une histoire ils nous en content plusieurs s'égarant sur trop de pistes, l'enfance et l'apprentissage du héros, une sombre histoire de jumeau du roi, l'homme au masque de fer!!

Sans doute victime de son trop plein d'ambition cette série n'aura réussi qu'à me perdre et je doute fort de lire le troisième tome final.

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 30/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est une idée originale que de retranscrire le mythe du super-héros moderne des comics américains dans une ambiance historique française moyenâgeuse de la fin du XVème siècle.

Ce fameux Bourreau ne manque pas d’allure avec une dégaine entre le film d’horreur Nightbreed, le Fantôme Masqué dans Batman (par ailleurs le côté enquête fait très Batman Dark Ages), psychologiquement proche du cynisme-tragique d’un Rorschach, implacable et infréquentable tel un Spawn reclus dans sa forteresse de solitude. C’est l’anti-héros assez classique, plutôt badass et terreur de toute la ville.

Ni bon ni mauvais, il pense exercer la justice divine d’où il tire son pouvoir jusqu’à ce qu’un événement inattendu vienne ébranler sa foi. Dès lors le Bourreau se fait enquêteur et ce qu’il va découvrir pourrait bien le faire basculer en mode Punisher, car le bras vengeur de Dieu sert-il réellement la foi ? Ou bien n’est-il qu’un chien de guerre aux mains des riches et des puissants qui s’en servent pour défendre leurs petits intérêts ?

Toute la panoplie est là : masque, costume, arsenal, flash-back aux origines et développement de la relation maître / apprenti, double-identité, Némésis aux pouvoirs supérieurs à ceux du héros. Le récit de Mathieu Gabella est parfaitement découpé et plutôt bien rythmé pour un premier tome qui se veut essentiellement introductif, et le ton est grimdark à souhait. C’est un travail à plusieurs mains dont il faut aussi saluer l’apport de Virginie Augustin au story-board.

Le trio officiant sur les graphismes, Julien Carette, Jérôme Benoit, et Jean-Baptiste Hostache, réussit son pari avec quelque chose d’assez uniforme. Le dessin semi-réaliste de Carette me convient très bien, les décors de Paris signés Benoit sont assez impressionnants, surtout pour les scènes de plongée et celles se déroulant autour de la cathédrale Notre Dame, et les couleurs directes de Hostache apportent vraiment un plus. Je dois cependant confesser que j’ai avant tout été aimanté par l’illustration (magnifique) de couverture de Jean Bastide, dont j’admire de plus en plus le travail. J’ai un petit regret de ne pas le voir dessiner et colorier tout l’album, d’autant plus qu’il a de l’expérience sur cette période avec Notre Dame.

Une sympathique petite série donc qui n’a nulle autre ambition pour le moment que de plaire au plus grand public (avant pourquoi pas d'envisager des crossover façon Marvel ?...).

Avis posté par pol Infos posteur le 26/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les aventures de ce bourreau sont prévues en 3 tomes. Le premier présente les personnages principaux, le contexte et sème tranquillement les prémices de l'intrigue. Coté dessin, le trait soigné fait la part belle à l'ambiance, et on plonge avec un certain plaisir dans ce Paris de la fin du moyen âge. On découvre un mystérieux homme masqué qui donne rendez-vous à des gens pour les faire passer publiquement de vie à trépas. Il y a un petit coté mystique dans ces rendez vous mortuaires, dans la façon dont ceux ci sont fixés et surtout dans le fait que les victimes ne peuvent s'empêcher de se rendre affronter la mort. Le personnage du bourreau est plutôt énigmatique et charismatique. Les flash back fréquents qui rythment le récit nous permettent d'en apprendre plus sur le passé de notre bonhomme.

Il y a aussi un 2e personnage masqué, encore plus mystérieux que le bourreau qui s'impose d'emblée comme son fidèle ennemi. On se retrouve en présence d'un binôme de rivaux et ce coté super héros 250 ans avant l'heure est assez prometteur et agréable. Cette rivalité saupoudre de piment cette première partie, mais on voit finalement trop peu cet adversaire. Ce tome 1 reste quand même un peu trop introductif, et il faudra attendre la suite pour voir si l'histoire décolle pleinement. En tout cas c'est original et prometteur pour le moment.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque