Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
A coucher dehors Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (7) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis7
Note moyenne4.00 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD A coucher dehors sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Sloane Infos posteur le 03/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Malin, très malin le premier tome de ce diptyque qui est en fait un éloge de la différence, il dit sans avoir l'air d'y toucher que le premier regard compte certes mais qu'il ne faut pas s'y arrêter.

Une bande de SDF improbables qui citent les écritures de leurs religions respectives c'est bien sur trop beau pour être vrai, quand en plus ceux ci se piquent de philosophie et quand en plus ils doivent prendre en charge un jeune trisomique rêvant d'étoiles il faut une bonne dose d'abnégation pour avaler la couleuvre. Mais ça marche, grâce à une narration enlevée, dynamique et également un dessin que je qualifierais d'enjoué, c'est le premier terme qui me vient à l'esprit en lisant cette BD.

Aurélien Ducoudray au scénario ne cache pas ses références évidentes mais celles ci ne sont pas prégnantes et ne plombent en rien un récit qui possède de belles envolées dans les dialogues qui rappellent là aussi un célèbre faiseur de mots au cinéma. Bon il n'y à pas que nos trois rois mages qui soient un peu improbables, l'enchainement des évènements est forcément heureux et notre fameux dessin rajoute la touche qui fait que l'on sort de cette lecture le cœur ravigoté et en attente impatiente du deuxième tome.

A lire!

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 10/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sur des sujets qui auraient pu être casse-gueule (la trisomie, les clochards), Aurélien Ducoudray a évité et le misérabilisme et l’angélisme, en développant une histoire autour de personnages certes atypiques, mais vraiment attachants.

Sans que ce soit a priori extraordinaire, j’ai bien aimé cette lecture, agréable, fluide, montrant la rencontre entre des individus vivant hors des normes de la société et qui, plus ou moins consciemment, s’accommodent de cette mise à l’écart, en bâtissant une société qui leur est propre, en gardant leur dignité, par-delà – ou même à cause du regard des « bien-pensants », ici personnifiés par la police.

Une histoire sympa, des personnages bien typés, à quoi s’ajoute le dessin d’Anlor, lui aussi très fluide et réussi : voilà de quoi vous recommander cette lecture, et la suite annoncée.
Note réelle 3,5/5.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 08/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Enfin je lis une histoire de Ducoudray que je trouve formidable. Jusqu'à présent je trouvais au mieux que ses histoires étaient sympathiques à lire.

Le sujet est intéressant (un SDF hérite d'une maison et d'un trisomique) et c'est bien traité. Ce que j'ai aimé c'est l'humour. Un scénario sans imagination aurait simplement fait une histoire triste du genre 'regardez ce brave SDF qui essaie de s'occuper de son pauvre cousin trisomique et qui est martyrisé par les méchants flics'. C'est traité avec humour et j'ai bien rigolé. Les dialogues sont savoureux et chaque personnage est mémorable.

L'autre point fort c'est que le scénario est imprévisible. Je m'attendais juste à ce que le SDF soit méchant avec son cousin handicapé et puis qu'au final il finisse par l'aimer parce qu'au fond de lui il a un gros cœur et j'ai été bien surpris. Il y a plein de rebondissements inattendus et aucune scène ne m'a semblé plus faible que les autres. La fin donne vraiment envie de lire la suite !

Le dessin est vraiment beau avec de très belles couleurs.

Avis posté par herve Infos posteur le 03/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec " A coucher dehors" les auteurs surfent sur la mode des anti-héros, que l’on retrouve chez Lupano, par exemple avec Les Vieux Fourneaux ou alors avec Zidrou dernièrement avec L'Adoption.
Le personnage d’Amédée tout en couleur est fort attachant et peut faire penser parfois, de par ses jurons, à un certain Capitaine Haddock qui aurait mal tourné, ou alors qui n’aurait pas encore rencontré son "Tintin ". C’est d’ailleurs peut être le but de cette histoire, de celle d’une rédemption… On en saura plus dans le deuxième et dernier tome. Car, il faut l’avouer, la dernière page m’a laissé sur ma faim !
En tout cas le dessin d’Anlor est très bon. Elle nous offre des trognes de SDF saisissantes, une galerie de portraits étonnante, le tout servi sur un scénario bourré d’humour de Ducoudray. Hommage ou clin d’œil, je n’ai cessé de penser au professeur Sprtschk de Franquin, dans " Le voyageur du Mézozoïque " en découvrant le personnage du notaire Hubert Troigneau (mêmes lunettes, même coiffure, même trogne presque)
Même si tout va finir par tourner autour du jeune Nicolas, un adolescent trisomique, le trio de SDF est fort bien réussi et forme à eux trois le personnage principal de ce premier volume.
La faiblesse de cet opus réside peut être dans la volonté du scénariste d’en faire un peu trop dans les dialogues, de faire du Audiard à chaque case, ce qui alourdit souvent la lecture. Trop de bons mots tuent un peu les dialogues.
Sinon, une très belle découverte pour moi.
Je lirai le second volume sans hésiter.

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 24/09/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
À coucher dehors est un des très bons albums de la rentrée, avec un propos pertinent et des personnages très humains.

Amédée et ses copains de galère, Prie-Dieu et La Merguez, vivent sous les ponts dans des tentes “2 secondes” crasseuses. Ils font taches sur les quais de Seine, alors les autorités rêvent de les délocaliser loin du regard des touristes…
Alors que la police s'apprête à les embarquer, Amédée apprend fort opportunément qu'il hérite d'une vieille tante, laquelle lui lègue un pavillon de banlieue. Sauvé de la rue ? voire… car en prime, il doit s'occuper du jeune Nicolas, trisomique passionné par l'espace et admirateur compulsif de Youri Gagarine !

Aurélien Ducoudray est un scénariste touche-à-tout et multigenre (Clichés de Bosnie, Bob Morane Renaissance, Mobutu dans l'espace…). Avec À coucher dehors, il écrit un récit solide, d'apparence simple, mais qui multiple les rebondissements, s'achève sur un bel effet de suspense et laisse traîner quelques interrogations qui donnent furieusement envie de lire la suite.
Surtout, il invente une galerie de personnages attachants, très humains, à la fois compatissants et égoïstes, raisonnables et immatures. Des gens presque ordinaires, que l'on pourrait croiser quotidiennement, mais avec un brin de folie qui leur confère un supplément d'âme romanesque. Ducoudray leur invente ce qu'il faut d'exagération et de cliché pour les rendre intéressants, et il les dépeint avec beaucoup de tendresse, même quand ils incarnent la laideur du monde (l'huissier-commissaire priseur, le flic…).
Peut-être qu'avec des auteurs comme Lupano, il est en train d'inventer la « bande dessinée sociale ». Un ton adulte, mais sans prétention, léger et grave. Ou l'inverse.

Une petite remarque, pour Erik, qui dit préférer Neil Armstrong à Youri Gagarine : le cosmonaute était incontestablement instrumentalisé par la propagande de PCUS, mais son exploit et ses discours ont fait rêver toute une génération ; le voyage vers la Lune d'Armstrong était la réponse du camp capitaliste, tout aussi prompt à dégainer l'idéologie derrière le rêve… Alors Gagarine, pourquoi pas ? Nicolas ne me fait pas l'effet d'être un grand idéologue politique, mais dans sa bouche, les paroles du premier cosmonaute prennent des airs de poésie.

Le dessin léché et expressif d'Anlor, déjà complice de Ducoudray sur l'excellent Amère Russie, participe grandement au charme de cet album. J'aime bien son approche réaliste, avec une pointe de caricature assumée qui donne un vrai caractère aux personnages. Anne-Laure est une auteure qui conquiert ses lettres de noblesse au fil des albums, et devient une des grandes signatures du neuvième art, à suivre absolument.

Je recommande donc chaudement ce premier volume d'un diptyque dont j'attends d'ores et déjà la suite avec impatience.

Avis posté par Erik Infos posteur le 18/09/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cela fait parfois du bien de lire des bds un peu légères qui donnent dans l'humour et dans les bons sentiments. Cette bd est le pendant parfait de la série à succès Les Vieux Fourneaux de Lupano. On y retrouve exactement les mêmes ingrédients. On aura compris que ce n'est pas l'originalité qui va nous pousser à cette lecture.

Non, il y a autre chose comme le parfum des jours heureux, celui du vivre ensemble et même avec des handicapés mentaux dans une société solidaire. L'ennemi ici est le flic de quartier qui représente l'autorité froide et glaçante. Un clochard hérite d'une maison assez coquette et du tutorat d'un enfant trisomique orphelin qui se rêve d'être Youri Gagarine. On aurait préféré Neil Armstrong mais bon, on acceptera les références communistes.

C'est une bd plutôt relevée avec des dialogues recherchés. Il y a u côté frais et légèreté qui m'a bien plu. On évite également les écueils de la sensiblerie à deux balles. Comme dit, c'est une lecture agréable qui peut n'apporter que du bonheur. On va pas coucher dehors quand même.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 14/09/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis de près la carrière d'Aurélien Ducoudray, scénariste qui met souvent un vernis, voire plus, de social dans ses récits. Ici le social sert de toile de fond à cette histoire d'héritage, de famille reconstituée et de nouveaux départs.

Enfin de nouveau départ il n'y en a pas le temps, l'intrigue se déroule sur seulement quelques jours, tout va très vite pour Amédée et ses amis. Ce qui est sûr c'est que le récit est vraiment prenant, on a envie de savoir ce qu'il va arriver à ces trois SDF qui se retrouvent avec Nicolas, pas forcément facile à gérer. Pas de misérabilisme chez Ducoudray, les personnages sont handicapés, sans le sou, sans éducation parfois, mais les plus à plaindre ne sont pas forcément ceux que l'on croit.

En plus il y a une surprise, un retournement vers la fin du récit (oui, avant la dernière séquence) qui me fait penser penser que Ducoudray n'a pas tout dit, qu'il aurait besoin d'un tome 2, ou alors qu'il faut que je relise l'album... J'ai l'impression qu'il y a anguille sous roche, à la manière de'Amère Russie... Mais après vérification, c'est bien le premier volet d'un diptyque, et la lecture du tome devient tout de suite indispensable et pressée.

Côté graphisme, Anlor est une jeune dessinatrice que j'apprécie beaucoup depuis ses débuts sur Les Innocents coupables. Elle semble franchir encore un palier dans ce nouveau projet, accroissant sa maîtrise des expressions, sa mise en scène est quant à elle impeccable.

A suivre.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque