Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




Blanco (Le Chien Blanco) Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (13) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis13
Note moyenne3.31 / 5
Pour l'achat46%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Blanco sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 04/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Houlà… méchant, le toutou !… mais il n’y peut rien, le pauvre ; on ne lui a pas demandé son avis pour –génétiquement modifié- devenir une véritable machine de guerre, un arsenal de puissance, un Rambo à pattes !..
« Blanco » est aussi une belle leçon de vie, de liberté face à des médecins ( ?), des « expérimentateurs »… euh… qui n’osent jamais tenter telle ou telle expérience sur eux-mêmes !… Y sont pas cons !…
Alors, ils se font bouffer, attaquer, croquer ?… Tant mieux !.. Fallait pas commencer !..

A part ça, j’ai lu et vu quelque chose qui renferme pas mal d’atouts : une action bien rythmée, une dynamique dans le style, une belle mise en page avec des découpages comme dans les story-boards de cinéma.
Une série « mordante ». Pas mal.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 21/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Le dernier Jiro Taniguchi disponible à ma bibliothèque qu'il me restait à lire et je n'ai pas terminé par son chef d'œuvre. Je précise que j'ai lu la vieille édition de 2 tomes avec des couvertures un peu moches.

L'histoire se laisse lire et le rythme est bien fait. La lecture n'a pas été exigeante même si vers la fin je trouvais l'histoire ennuyeuse. Le premier tome est pas mal bien que ça part un peu dans tous les sens avec plusieurs personnages qui veulent le chien ou qui ont un lien avec le chien. J'avais un peu de difficulté à me souvenir de leurs rôles dans l'histoire. D'ailleurs, je pensais que le méchant gouvernement était le gouvernement canadien, mais leur armée semblait avoir un budget donc c'était peu crédible. À part ça la lecture était agréable.

Et puis vers le milieu du deuxième tome j'en avais un peu marre. Les scènes sur Blanco semblent similaires (il court, il tue un type, il court, il bat le records du monde de vitesse, il décide de tuer plus de gens que Rambo). Et puis ses pouvoirs deviennent de plus en plus invraisemblables. Au début, il est juste un peu plus fort que les chiens mais, après, ses pouvoirs deviennent tellement extraordinaires que ça ne m'aurait pas étonné qu'il fasse un kamehameha comme dans 'Dragon Ball'. Le coté sentiment avec la fille du scientiste est un peu chiante aussi alors que l'auteur nous a habitué à bien mieux dans ce domaine (je crois que c'est une œuvre de jeunesse).

Comme je l'ai dit, cela se laisse lire, mais l'auteur a déjà fait beaucoup mieux.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 27/05/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Amateur et complétiste de Taniguchi, cela faisait des années que je tournais autour de cette série, hésitant eu égard aux notes moyennes qui lui ont été attribuées, mais aussi attendant que les 4 tomes soient disponibles dans ma bibliothèque municipale.

Ma lecture a confirmé certaines de mes craintes ; le scénario est très mince, même s'il y a deux cycles de deux tomes dans cette série. Le second cycle reprend à peu de choses près le fil narratif du premier, à savoir l'histoire d'un chien génétiquement modifié qui traverse un continent (et même presque deux !) d'une traite ou presque pour retourner à ses racines, indifférent aux obstacles de plus en plus impressionnants que des puissances militaires mettent sur sa route. La dimension géopolitique sous-jacente est d'ailleurs assez restreinte à cette occasion, Taniguchi se contentant de quelques dialogues de ronds-de-cuir pour expédier cet aspect.

Je l'ai dit, l'histoire est assez simplissime, et l'essentiel peut se résumer à des vues de chiens monstrueux en train de courir, de bondir (en volant quasiment !) et de mutiler des humains. Si l'on passe sur l'argument de l'animal génétiquement modifié, les performances dont il est doté sont carrément ridicules. Plus que la simplicité de l'histoire, je pense que c'est ce côté "too much" qui a le plus fait du mal à la série.

Le dessin est toujours très beau, même s'il s'agissait là -je crois- d'une oeuvre de jeunesse de Taniguchi. L'auteur prend vraiment du plaisir à dessiner les pays froids, goût qu'il évoquera dans d'autres oeuvres ultérieures, se passant en haute montagne par exemple.

Un tout petit 3/5, parce que le rythme est soutenu et que malgré ses défauts, ce manga se laisse largement lire.

Avis posté par raistlin Infos posteur le 13/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime énormément le travail de Tanigushi, et Blanco est assez surprenant par rapport à ce que je connaissais de lui. En réalité, certaines choses m'ont gêné. Je n'ai rien contre la science-fiction, ou les combats qui s'enchaînent, mais là, c'était un peu trop. J'ai lu les 4 tomes, sans déplaisir, mais sans énorme plaisir non plus. Beaucoup de scènes d'action, énormément de massacres, des combats totalement improbables, j'ai quasiment eu l'impression de lire une sorte d'Akira croisé avec un shonen de combat vu et revu, le tout avec des chiens comme héros. Le décalage entre les pouvoirs délirants de ces chiens et l'ancrage dans la réalité m'a laissé dubitatif. La répétition des combats m'a lassé. Les interventions en pays étranger d'espions voire de l'armée m'ont paru peu crédibles.

Mais, le récit est dynamique, le scénario de traque pas trop mal, et les dessins sont toujours d'une incroyable qualité. Les personnages ne sont pas mis de côté. L'auteur arrive aussi à transmettre certaines émotions, comme à son habitude.

Je reste donc mitigé au final. Disons que je préfère ces autres œuvres les plus connues, et qu'il faut savoir qu'on est sur le point de lire une BD assez surprenante et riche en décapitations...

Avis posté par Romuald Infos posteur le 01/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Outre la qualité des dessins, Taniguchi traite d'un sujet grave : l'armée agissant en toute impunité. Il parle aussi de liberté, de courage de loyauté, du lien liant l'homme à son ami canin.
Comme à chaque fois, l'auteur nous emmène dans son monde, conduit par des dessins superbes, un graphisme dynamique.
Il arrive, sans tomber dans l'antropomorphisme, à transmettre les émotions de l'animal à travers le regard.
Jusqu'à présent aucune de ses oeuvres ne m'a laissé insensible, n'hésitez pas à lire ses autres livres, ils arrivent toujours à nous faire réfléchir.

Avis posté par fred0873 Infos posteur le 03/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà, je viens de terminer les 2 tomes de Blanco. Je ne sais pas trop quoi penser si ce n'est que je n'ai pas éprouvé un réel plaisir à la lecture de ce diptyque.
C'est un peu vieillot, ça me fait penser à la bande dessinée des années 50/60. Je n'ai pas vraiment été intéressé par l'histoire de ce chien hors norme. C'est tellement improbable.
Je préfère de loin les histoire plus terre à terre de Taniguchi telles que Le Journal de mon père ou Quartier lointain.
Ce qu'on peut en tirer, c'est que Taniguchi aime les animaux et plus particulièrement les chiens qui reviennent assez souvent dans ses albums.
De plus, j'ai cru comprendre que la version que j'ai lue a été massacrée par l'éditeur. Je vais essayer de me procurer la version plus récente et modifierai mon avis le cas échéant.
En attendant, c'est loin d'être le meilleur de cet auteur. Achat non conseillé.

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 10/07/2009 (dernière MAJ le 12/02/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Tomes 1 et 2 :
Blanco est la réédition des deux tomes du Chien Blanco parus en 96 et 97 chez nous. Il est (enfin) possible de découvrir cette œuvre, ma préférée de Taniguchi, dans une version non massacrée. Rappelez-vous... les pages étaient inversées (mais des fois non), le papier jauni n'était pas de très bonne qualité, et les couvertures en carton trop fin rendaient l'objet très fragile. Désormais, tout est nickel avec cette nouvelle édition chez Casterman/Sakka.
Comme je le disais, c'est à mes yeux la meilleure œuvre de l'auteur, souvent boudée sur les forums parce que c'est de la vraie aventure et pas du simple contemplatif comme l'auteur en fait (trop AMHA) souvent.
À noter une fin particulièrement bien mise en scène et très chargée en émotions. Y'a pas à dire, à mes yeux, c'est dans ce genre d'histoire que le talent de Taniguchi se révèle vraiment (ou encore plus, c'est selon).

Tome 3 et 4 (2010) :
Cette suite sur la descendance de Blanco est dans la droite lignée de la première série, partagée entre action et émotions. On y retrouve toujours les mêmes politiciens, le même programme militaire, et deux chiens aux capacités exceptionnelles au lieu d'un seul. Une course poursuite spectaculaire, toujours aussi haletante. Une œuvre énorme, tout simplement.
Ce nouveau cycle me conforte dans l'idée que Taniguchi a un talent fou, et pas uniquement pour les histoires intimistes, loin de là. Ce manga d'action très violent, centré sur la nature, en est le parangon.

Avis posté par Erik Infos posteur le 10/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai acquis dernièrement dans un marché aux puces les deux exemplaires originaux qui composent l'une des premières histoires de Taniguchi publiées en Occident. J'étais un peu réticent car je n'avais pas vraiment aimé Au Temps de Botchan qui date de la même époque. Peu importe, je me devais d'essayer.

Je viens tout juste de finir de les lire et je suis plutôt très impressionné par le travail de l'artiste. C'est un peu différent de ce qu'on connaît mais il y a beaucoup de thèmes qui reviennent comme la nature ou encore l'amitié. Et toujours cette superbe capacité de raconter une histoire poignante. Cela pourrait paraître peut-être pour certains lecteurs un peu pesant et répétitif surtout vers la fin. Cependant, on pardonnera facilement devant autant de talent narratif.

Le chien Blanco fait un peu peur au début. On se dit qu'on a en face un monstre sanguinaire de par la violence de ses attaques. Petit à petit, on commence à comprendre et à véritablement aimer ce chien pas comme les autres pourchassé par des militaires sans vergognes. Les espaces nord-canadiens sont superbement retranscrits. C'est du pur bonheur... pour les fans de Taniguchi bien entendu. Je ne regrette absolument pas mon achat.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Avis posté par Brotch Infos posteur le 07/09/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour sûr, l’artiste n’a pas été aidé par l’éditeur, qui sauvagement assassine son œuvre. Transposant tout d’abord le sens de lecture, du sens originel au sens conventionnel européen, on est saisi par l’incohérence du texte avec le graphisme, mais de plus, n’attirant pas le lecteur en résumant l’histoire à une simple fuite de son héros.

En effet, dans ce récit, Blanco est plus qu’un chien ! La moindre de ses expressions l’humanise. On s’identifie alors à cette victime. Mais à la différence de XIII, le chien a les réponses aux questions que le lecteur se pose : Pourquoi cette traque ? Qu’est-ce qui rend unique cet animal ?

«L’homme mesure l’instinct des animaux uniquement par rapport à lui. Un animal a des talents sauvages qu’il ne déploie que lorsqu’il se trouve dans un milieu naturel» (Taniguchi- d’après Ralph Hellfar). Blanco est un super héros, il serait dommage de ne le considérer que comme une sorte de Wolverine à quatre pattes.

Magnifiquement imagé par l’un des plus grands maîtres du manga, Blanco est une histoire des plus passionnante : mêler une aventure dans le grand Nord à des actions top secrètes, suivre les traces d’un fugitif attachant d’«impuissance» face au rôle qu’on voudrait lui faire jouer, quoi de plus passionnant ? Un véritable complot qui nous mène dans les plus hautes latitudes de notre sphère.

P.S. : Je conseille l’achat du premier et, pour moi, unique tome de Blanco. Le second volet, à part une dizaine de pages qui pourraient figurer en bonus, n’apporte rien à l’histoire.

Avis posté par cac Infos posteur le 27/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le scénario est sensiblement différent de ce qu'on connaît par ailleurs de Taniguchi en France, à savoir de la science-fiction avec un chien génétiquement modifié en quelque sorte. Un chien arme de guerre qu'on essaie tant bien que mal d'arrêter dans sa folle course à travers le continent nord-américain.
Passons sur Superchien et sa super aura sur les loups etc. mais ce que j'ai trouvé un peu plus invraisemblable encore c'est la relation entre le chien et sa jeune maîtresse.

C'est un peu long pour un sujet pareil, il courre pendant 2 tomes quand même, et on est près de se lasser avant d'en voir le bout. C'est bien gentillet tout ça, je lui mets quand même 3 étoiles je vais pas faire mon méchant parce que je peux pas dire que la lecture fut un supplice.

Et puis le dessin est très correct, Taniguchi dessine bien les chiens

Enfin juste un mot sur l'édition très moyenne de Casterman avec inversion des planches mais pas tout le temps, problème de main gauche droite etc. Bof Bof.

Avis posté par PouetLaChouette Infos posteur le 15/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Si vous souhaitez vous mettre à Taniguchi, surtout ne commencez pas par Blanco !

Cette succession d'aventures à la "Croc-Blanc" lasse très vite et ne rend certainement pas hommage à la finesse dont est capable l'auteur dans Le Journal de mon père ou Quartier lointain. Les deux avis précédents sont très complets, je vais donc les plagier allègrement : pouvoirs du chien invraisemblables, poursuite répétitive, en fait ça ressemble à aux mangas que l'on connait. A recommander donc aux fans de mangas, pas aux fans de romans graphiques.

Avis posté par okilebo Infos posteur le 14/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le chien Blanco est un hymne à la vie. A travers cette série, on comprend mieux la signification du mot volonté.

Jiro Taniguchi nous présente un récit dans la lignée du roman de Jack London: "Croc-Blanc". Bien évidament, il y a rajouté des ingrédients plus actuels c'est-à-dire de l'espionnage, du terrorisme, ect...
Il en résulte de cela, une histoire très agréable à lire.
Blanco est le produit de manipulations génétiques. Ce super-chien s'est donné pour but de retrouver sa maîtresse à New-york, il devra pour cela traverser l'Alaska et le Canada........en courant. Bien évidament, sa route sera semée d'embûches.
Peu crédible à la base, cette histoire se révèle plutôt plaisante à lire et on suit les aventures de ce fin limier avec beaucoup d'interêt. Bon, évidament, on est loin du chef-oeuvre Quartier Lointain mais on décèle malgrès tout la sensibilité typique de cet auteur. Celle-là même qui nous avait fait vibrer dans l'album précité.
Beaucoup d'éléments viennent se greffer dans le récit à travers une galerie de personnages assez impressionnante.

D'un point de vue graphique, pas vraiment de surprise. Le dessin de Taniguchi est toujours aussi beau. Certaines doubles pages sont tout simplement superbes et les traîts des personnages sont toujours aussi expressifs.
Deux points pourraient, malgrès tout, vous rendre réticents vis à vis de cet album. Le premier se situe au niveau de la couverture qui n'est pas ce qu'on appelle une réussite(surtout le tome 1) et puis à l'arrière de l'album on trouve cette phrase vraiment douteuse: "Cours, Blanco, cours, toutes les polices sont à tes trousses !"

Ceci-dit, Le chien Blanco reste un album très plaisant à lire et je vous le conseille vivement !

Avis posté par Cassidy Infos posteur le 08/11/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La couverture du tome 1 est bien moche, et le texte au dos assez débile ("Cours, Blanco, cours, toutes les polices sont à tes trousses !") ; voilà qui n'était pas très encourageant au départ. En plus, je ne suis pas particulèrement fan de Taniguchi, de manga, et d'histoires d'animaux héroïques...
Pourtant, la lecture du "Chien Blanco" s'est révélé plutôt plaisante. Oh, rien de génial, hein ; il y a même plusieurs défauts assez importants. Par exemple, alors que l'histoire se situe dans un contexte réaliste, les pouvoirs sans cesse grandissants du chien sont de plus en plus invraisembables : il vole presque, aucune balle ne peut l'atteindre, il peut tuer en 5 secondes une escouade entière de soldats armés et bien entraînés sans même être égratigné, il perçoit les appels de ceux qu'il aime à des milliers de kilomètres... Hé, c'est pas Blanco qu'il fallait l'appeler, c'est Krypto, comme le chien de Superman ! Quand on pense que les principaux superpouvoirs des véritables chiens se limitent à leur super-souplesse qui leur permet de se lécher les couilles, et à leur estomac super-bien accroché grâce auquel ils peuvent supporter toute la journée l'odeur immonde de leur propre haleine, et renifler sans gerber le cul puant de leurs congénères...
Bon, bref. A part ça, la poursuite devient un poil répétitive au bout d'un moment. On a un peu l'impression d'assister plusieurs fois aux mêmes scènes, les rebondissements ne sont pas légion...
Mais bon, comme je disais, cette petite série (contrairement à beaucoup de mangas qui s'étendent sur 3000 tomes, celui-ci se finit au bout de 2) se laisse lire. Rien d'excellent, rien d'inoubliable, mais agréable quand même.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque