Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
I hate fairyland Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (6) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Commandez cette série en V.O. sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(4)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis6
Note moyenne3.67 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD I hate fairyland sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par PAco Infos posteur le 06/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Huhuuuhuuhuuh !!! Le voilà l'album LSD de ce début d'année ! "I hate fairyland" nous sort l'artillerie lourde pour taper juste et fort !

Si le jeu du contraste entre un univers "flashypopguimauve" et un personnage principal hors cadre, bourrin et grossier n'est pas nouveau, quand c'est fait de si belle manière, on ne peut que saluer cette réussite. Car notre jeune Gertrude catapultée dans ce Fairyland du haut de ses 6 ans est aussi peu douée pour retrouver la clé qui lui permettrait de retrouver son monde qu'elle excelle à coller des coups de hache. Faut dire qu'au bout de 27 ans à rester coincée dans son corps de 6, on comprend qu'elle puisse jurer la "poupinette" ! Ce qui est d'ailleurs un des ressorts comique de la série, puisque tous les jurons sont édulcorés façon pâtisserie ou sucrerie, "petit monde féérique" oblige
J'ai également beaucoup apprécié son "ange gardien", une espèce de mouche défoncée qui lui sert de Jimini Cricket ; un excellent faire valoir du personnage principal à l'humour décapant qui permettent à l'auteur de nous gratifier de dialogues assez hallucinants !

Côté dessin Skottie Young accorde son trait et sa palette à cet univers à la Alice où "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... ou presque !". Couleurs flashies, trait marqué voire caricatural, tout est fait pour accentuer les contrastes nécessaires au ressort de son récit et c'est très réussi !

Alors si l'envie de passer un gros moment de détente dans un univers déglingué avec des personnages pas piqués des hannetons, "I hate fairyland" est fait pour vous ! Il y a longtemps que je m'étais pas autant marré avec une série BD ! Hâte de lire la suite !

Avis posté par Miranda Infos posteur le 16/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’avoue que j’ai eu un peu de mal sur les 30 premières planches environ, j’ai eu l’impression d’avoir affaire à l’alter égo de Gon ce petit salopard psychopathe qui torture et tue pour le plaisir. Passé ces quelques planches voire même quelques-unes de plus j’ai finalement saisi la colère qui anime la petite miss cheveux couleur dégueuli. Après quelques scènes de carnage l’histoire prend enfin forme et l’intrigue devient intéressante. J’ai finalement sinon « très » mais tout au moins envie de connaitre la suite en espérant qu’elle réserve quelques originalités. J’ai aussi été déroutée par les gros mots détournés d’un langage enfantin que je n’ai pas vraiment apprécié, mais à force je les ai intégrés et il m'ont même fait sourire de temps en temps.

Le dessin ultra coloré m’a bien plu. Le trait légèrement gras et l’allure enfantine du dessin se marient parfaitement bien avec le côté trash du récit.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 06/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album inaugural joue sur l’opposition plus ou moins violente entre un décor assez sucré, guimauve (que ce soient les couleurs ou la « gentillesse » des personnages), type monde des Bisounours, « Fairyland » donc, et cette fillette projetée dans cet univers décalé par rapport à sa personnalité : c’est une petite peste, violente et vulgaire (les gros mots sont remplacés par des termes plus aseptisés), qui prend un malin plaisir à trucider, malmener et saccager ce monde de conte de fées qu’elle déteste.

Si le contraste est amusant et constitue évidemment l’ingrédient principal de ce petit défouloir, on est toutefois loin ici de Bang et son gang, qui jouait beaucoup plus brutalement sur le même genre de contraste. On a là un album faussement trash je trouve, même s’il se laisse lire.

La suite ? Même si cet album est d’une lecture rapide et agréable, cela me semble un peu ronronner, et je crains que, faute de renouvèlement (dans le ton, ou dans les personnages, dans les gags, etc.) l’intérêt soit décroissant.
A lire, sans en attendre des miracles non plus.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 07/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Faire du trash avec l'univers des contes de fées n'est pas nouveau, mais ici c'est bien fait.

Le dessin très mignon de l'auteur va très bien avec l'univers féerique qu'il a créé et le décalage entre ce dessin et le coté trash de l’héroïne marche bien. L’héroïne est d'ailleurs assez attachante et j'aime bien son attitude misanthrope alors qu'elle a gardé le corps d'une fillette. La narration est fluide, le dessin dynamique, c'est rempli de rebondissements, l'auteur a de l’imagination, je ne me suis pas du tout ennuyé durant ma lecture et l'humour m'a fait rire plusieurs fois.

Il faudrait toutefois que la série s’arrête avant de devenir lourde et répétitive.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 03/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jouissive ! Voilà sans doute le terme qui caractérise le mieux cette nouvelle série, profondément décalée et excessive en tout (mais vachement bien maîtrisée, mine de rien, dans le développement de son scénario). L’idée de départ est amusante et très bien exploitée dans ce premier tome. La folie furieuse de notre héroïne anime on ne peut mieux ce monde merveilleux et les oppositions de caractère offrent matière à de nombreux gags.

Se dégagent rapidement quatre personnages :

- tout d’abord Gertrude, idiote enfant gâtée devenue adulte aigrie, violente et extrême ;
- son guide, ensuite, luciole flegmatique, peu motivé mais qui essaie tout de même de contenir les excès de sa protégée ;
- la reine, on ne peut plus exaspérée par Gertrude, et qui cherche une solution pour débarrasser le Pays Merveilleux de cette horreur de la nature humaine ;
- Happy, tendre enfant émerveillée par cet univers qu’elle découvre avec ses grands yeux emplis d’étoiles (mais qui ne s’en laisse pas compter pour autant).

Les interactions entre ces différents personnages nourrissent le récit pour le relancer sans cesse. Voici le premier ressort comique.

Deuxième ressort : l’univers même dans lequel se déroule cette histoire. Un monde merveilleux, un univers de conte de fée d’apparence classique mais traité avec le plus grand irrespect par Skottie Young. Le trait cartoonesque de l’auteur joue en plein pour rendre cet univers totalement parodique. Les poétiques petites étoiles qui se font dégommer, les soldats champignons réduits à des « têtes de gland », l’ensemble de cet univers est altéré par la trublion démente incarnée par Gertrude.

Troisième ressort comique : le langage fleuri de l’héroïne, dont les jurons sont autocensurés au travers d’expressions en rapport avec la nourriture (je vous laisse deviner ce qui se cache derrière un « sucreur de frites » pour exemple).

A la longue, ce type de concept risque de s’épuiser mais dans le cas présent, ce premier tome tient largement la distance. Je suis on ne peut plus partant pour en reprendre un second mais j’espère que Skottie Young aura l’intelligence de s’arrêter à temps. Quoiqu’il en soit, si vous êtes à la recherche d’un récit humoristique décalé qui taille à la hache mal aiguisée l’univers kawaï des contes de fées, je vous suggère furieusement de faire une halte par ici.

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 07/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Gertrude, six ans, a été projetée dans un monde imaginaire exubérant appelé "Fairy land". La reine lui a promis de pouvoir retourner dans le monde réel si elle trouve la clef (magique) qui ouvre la porte (magique, elle aussi). Vingt-sept ans plus tard, elle ne l'a toujours pas trouvée, et si elle est restée en apparence une petite fille de six ans, elle est devenue une redoutable guerrière au langage fleuri. La reine, effrayée par les carnages que « cette gourde incapable de trouver une clé » perpétue dans Fairy Land, décide de l'éliminer ; ça va gicler...

Servi par un dessin cartoonesque à souhait, "Fairy land" marie le trash et la guimauve avec un mauvais goût assumé pour le plus grand bonheur de nos zygomatiques. L'ensemble est assez barré mais tient aussi la route en terme de scénario dans sa trame générale, ce qui est parfois plus difficile avec ce genre de titre.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque