Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Les Chevaliers d'Héliopolis Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (4) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis4
Note moyenne2.75 / 5
Pour l'achat50%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Les Chevaliers d'Heliopolis sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par herve Infos posteur le 26/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce qui fait la force de cette bande dessinée c'est le dessin de Jeremy, que j'avais découvert avec la série Barracuda. Il est aussi à l'aise dans les palais royaux que dans le monde de la piraterie.
Quant au scénario de Jodorowsky, il est d'une insolence sans pareil.
En imaginant cette uchronie, il ose vraiment tout: Un Louis XVI (méconnaissable au demeurant) abusant de la gente féminine, très loin de l'image que l'on en a habituellement, et un prisonnier du temple (Louis XVII) assez étrange.
Le côté ésotérique cher à Jodo est très appuyée dans ce premier volume avec les allusions à Nostradamus, à Imothep,

Un premier volume qui suscite une certaine curiosité, même si je reste assez réservé sur le parti pris de Jodorowsky sur cette période de l'histoire de France.

Prévu en 4 volumes, je suis assez impatient de connaître la tournure que prendra cette histoire.

Avis posté par Erik Infos posteur le 18/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les chevaliers d'Héliopolis commencent avec une scène d'introduction plutôt réussie car emprunte de mystère et un parfum d'ésotérisme et une pointe d'alchimie. Par la suite, cela deviendra un peu incroyable avec un fils de Louis XVI hermaphrodite qui échappe de peu à la mort en captivité dans la prison du temple. On sait malheureusement la réalité historique de la fin tragique de Louis XVII mais c'est toujours intéressant de voir une autre variation sur le mode du complot politique.

J'ai bien aimé le trait de ce dessinateur qui fait les choses dans la nuance. Jodorowski assure toujours au scénario tout en essayant de rester convaincant malgré la direction prise dans le fantastique et dans l'extravagance qui le caractérise assez souvent. Finalement, ce duo d'auteur arrivent à temporiser pour une bd qui s'avère efficace.

Avis posté par Sloane Infos posteur le 13/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais pas mal mais vraiment de justesse. Ben oui j'ai encore fait un achat un brin compulsif. Ce qui me gêne dans l'affaire c'est le grand n'importe quoi du scénario. Vus me direz avec Jodo j'aurais du m'en douter, mais là c'est le pompon comme disait l'autre. Louis XVII est un hermaphrodite!!!!! Non content de cela voilà t'y pas qu'il se retrouve au sein d'une mystérieuse académie où il devient une sorte "d'Assassin's creed" du pauvre étant obligé de combattre une sorte de singe, si, si, dont il vient à bout en se mettant nu face à lui et en lui lâchant cette phrase dont on dirait du Van Damme dans le texte: "De toutes les armes, la beauté est la plus dangereuse". Quant à la connerie s'il elle pouvait tuer... mais là je m'égare.

Là tu stoppes ta lecture, tu vas te faire un café, tu respires un grand coup et on s'y remet. Je vous passe les pérégrinations du gars qui se retrouve en fin d'album à devoir se battre en duel avec trois fines lames et je veux pas spoiler mais allez voir chez votre libraire préféré, c'est là aussi grandiose!!

Bon pourquoi pas mal alors ? Ben à cause du dessin de Jérémy qui lui n'est vraiment pas mal, pas grandiose mais le mec à du se poiler grave quand Jodo lui a dit "donc le singe est techniquement battu car il voit un hermaphrodite à poil". La suite sans moi.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 16/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Jodorowsky fait feu de tout bois, et nous sort une nouvelle série – et on y retrouve certaines de ses obsessions, en particulier du mystique plus ou moins obscur et tordu. C’est un auteur très créatif, avec une imagination très fertile, mais qui est aussi souvent décevant.

Avec cette nouvelle série, on est clairement dans le n’importe quoi qui traverse certaines créations de Jodo. Je n’ai pas du tout accroché à cette histoire. Prévue visiblement en quatre tomes, cette série se poursuivra sans moi !

Outre l’intrigue, à laquelle je n’ai pas du tout accroché, j’ai été gêné par la représentation de certains personnages historiques.
En particulier Louis XVI, qui ne ressemble absolument pas du tout à l’original. Physiquement d’abord. Mais aussi et surtout il est ici plus mature et sûr de lui que dans la réalité, Jodo en a carrément fait une sorte d’obsédé sexuel, alors qu’il était plutôt introverti et peu dégourdi dans ce domaine. Quant à l’assassinat de Marat par Charlotte Corday, on est là dans une revisite très spéciale de l’histoire. Le passage avec Louis XVIII est lui aussi grand guignolesque.

Au milieu de cette trame historique, en plus du mystique et de l’ésotérisme chers à Jodo (Fulcanelli et autres recherches alchimiques sont convoqués), le fantastique est mal lié au reste (passage où les fantômes du couple royal interviennent par exemple), et dès le départ, l’apparition de ce gorille humanoïde m’a paru inadaptée au ton qu’aurait dû adopter l’histoire. Quant au personnage principal, enfant bâtard et hermaphrodite ! de Louis XVI, il est lui aussi hautement improbable (comme pas mal de parties du scénario d’ailleurs, mais ce serait trop long de les lister).

Reste le dessin. Jodo a presque toujours su s’entourer de très bons dessinateurs, et c’est le cas ici. Le trait de Jérémy est très bon, léché – même s’il y manque peut-être de la folie ou de la personnalité (ceci contrebalançant l’apport de Jodo…). C’est essentiellement ce dessin qui m’empêche de ne mettre qu’une seule étoile. La couverture elle, n'est pas franchement originale, et amène un air de déjà vu...

Bref, la suite se fera sans moi !

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque