Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
La Horde du contrevent Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (2) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis2
Note moyenne3.50 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD La Horde du contrevent sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Spooky Infos posteur le 03/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici donc l'un des albums les plus attendus, sinon le plus attendus de l'année pour moi. Parce que j'ai lu la Horde du Contrevent il y a déjà quelques années, que ce fut une véritable claque littéraire pour moi, et que j'étais curieux de voir ce que ça pouvait donner en BD, à condition qu'un vrai travail d'adaptation, respectueux mais en même temps appliqué, soit fait dessus.


Le travail d'Eric Henninot correspond, selon moi, à ce critère. J'ai eu la chance de le rencontrer au moment où il commençait les planches, il y a à peu près deux ans, et le plaisir de le retrouver pour discuter de ce projet de façon moins informelle. Les intentions d'Henninot sont nobles : proposer sa version d'une oeuvre qui l'a lui aussi véritablement marqué. Il a pour cela rencontré l'auteur, Alain Damasio, travaillé, retravaillé son script, jusqu'à en être satisfait, et commencer à travailler ses planches, après avoir bien sûr défini l'univers graphique et le look des différents personnages.

Car ils sont nombreux dans la Horde du Contrevent. 18 exactement au sein de la Horde, un peu moins que dans le roman, et l'adaptateur a pris le temps de bien les développer, prenant en cela des libertés avec le roman original, et aussi nous permettre à nous, lecteurs, de nous les approprier, de les différencier et de nous identifier à eux.

Exit la narration multiple de Damasio, bande dessinée oblige. Henninot opte pour un point de vue objectif, avec le personnage de Sov, le scribe, en voix off. Ce choix n'est pas anodin, il est celui qui, après Pietro, lie les membres de la Horde, au sens propre comme au sens figuré. Sov n'est donc qu'un personnage "saillant" parmi d'autres, et on le reconnaît bien.

Le travail graphique d'Henninot est remarquable. Il a su s'emparer de l'univers de Damasio, très riche, mais paradoxalement parfois avare en descriptions, pour y imprimer sa marque et nous proposer un panorama inventif, aux looks et designs extrêmement travaillés. Il y a aussi de très belles vues de paysages qui parsèment ce premier tome, déjà riche en rebondissements.


Vivement la suite !

Avis posté par PAco Infos posteur le 02/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ahhhh la Horde ! Terrible roman d’Alain Damasio qui a fait beaucoup de bruit quand il est sorti en 2004, ne laissant de marbre aucun de ses lecteurs : ils ont adoré… ou détesté ! Pour ma part je rentre dans la première catégorie, plaçant même l’auteur dans mon trio français des meilleurs auteurs de SF. Car ce qui à mon sens donne toute sa puissance à ce roman c’est autant son jeu et sa précision sur le fond que sur la forme. La richesse de cette œuvre tient à l’équilibre subtil entre ce souffle épique d’une force brute et un jeu avec la langue que je n’avais jamais trouvé dans ce genre d’ouvrage.

Alors quand on me dit adaptation de ce genre de référence ça fait à la fois rêver et tiquer… Car même si une adaptation réussie n’est pas chose impossible, tout est question d’appropriation et de retranscription de l’auteur, l’écueil de la langue concernant ce roman me semblait quand même des plus ardu à surmonter… A moins de trouver le Golgoth de la BD apte à relever ce défi ?

Et notre apprenti Golgoth est ici en l’occurrence Eric Henninot qui s’attaque de front au dessin et au scénario. S’il n’en est pas à ses débuts pour le dessin, c’est par contre sa première scénarisation. Môôôssieur semble aimer les défis… les GROS défis ! Et alors je parle, je parle, mais ça donne quoi ce premier tome !!!???

Hébé… Pour faire concis, je dirais pas mal mais pas transcendant. Mes appréhensions concernant l’adaptation du travail d’écriture d’Alain Damasio se sont rapidement vérifiées ; mis à part quelques rappels au niveau du vocabulaire dans les dialogues, l’énorme force du langage que véhiculait le roman s’est pris un gros coup de furvent… Dommage à mon sens car, si la Horde a besoin de tous ses éléments avec chacun ses aptitudes pour garder force et équilibre pour remonter à la source du vent, cette œuvre complète en demande autant à mon sens sur le fond et la forme. Ici, on part déjà avec un handicap…

Alors peut-être que mon erreur ou ma frustration tient à ce besoin de comparaison qui n’a peut-être pas lieu d’être, mais quand un roman vous fait si forte impression, dur de ne pas s’y plier.
Car pourtant sorti de cet aspect, l’album se tient très bien. Le dessin d’Eric Henninot fait plus qu’assurer le travail et nous propose le portrait d’une Horde qui tient parfaitement la route. Que ce soit les nombreux personnages qui la composent ou les décors qu’ils traversent, on se laisse assez facilement embarqué dans l’aventure. Comme dans le roman il faut un certain temps pour apprivoiser les personnages, mais on s’y plie assez vite. Concernant la narration, c’est aussi plutôt réussi, même si j’ai eu l’impression que cela allait un peu vite par rapport au roman (mais ma lecture de ce dernier remonte à plus de 10 ans, alors me trompe-je peut-être sur ce point…).
Alors au final, et bien on se laisse embarquer par la force épique de ce récit soutenu par un dessin agréable et réussi, mais pour moi la comparaison s’arrête là. On ne compare pas la petite bise matinale au furvent…

Mais ça ne m’empêchera pas de suivre la suite par curiosité et attention 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque