Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
L'Homme gribouillé Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (8) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(4)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis8
Note moyenne4.00 / 5
Pour l'achat87%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD L'Homme gribouille sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par herve Infos posteur le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Annoncé comme la bande dessinée à lire en 2018, je me suis finalement lancé dans ce one-shot de plus de 330 pages.
Je dois dire que j’ai adoré le dessin en noir et blanc de Peeters, qui mérite amplement qu’on s’y attarde. Il excelle aussi bien dans les scènes d’actions, que celles se déroulant à Paris et même les planches muettes sont superbes ! Vraiment du très bon Peeters sur le coup. Superbe travail !
Côté scénario, la première partie va crescendo et l’intrigue nous tient en haleine constamment au fil des pages, on sent la tension monter. Et puis vers la fin, j’avoue que le recours aux légendes du Judaïsme, même si je m’y attendais, a un peu refroidi ma lecture. C’est sans doute mon côté rationnel qui en prend un coup.
En mêlant le destin de Max le Corbeau à celui de la mystérieuse créature, on finit par ne plus savoir le rôle de chacun, comme si le scénariste Serge Lehman, ne savait pas comment achever son récit de manière linéaire. A trop mélanger les légendes, on finit par s’y perdre et avoir un goût d’inachevé, une fois le livre reposé. Le rôle de Max depuis encore plus obscur au final , et je ne crois pas avoir vu d’explication précise sur l’origine de ce personnage.
Reste un très bon travail des deux auteurs, une réflexion sur les origines, et les silences au sein d’une famille assez particulière, il faut dire.

Avis posté par canarde Infos posteur le 02/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Attachant et rondement mené.

Le dessin a quelque chose qui rappelle ceux de Catel (la technique au feutre peut-être...) mais avec des fonds sombres ou gris sur une grille clairement délimitée. Le format aussi: 328 pages quand même. Le fait que les femmes y sont le sujet principal... Bref il y a une parenté.

Mais ça s’arrête là. C'est une fille qui se trouve obligée de retourner vers ses origines. Sa mère est dans le coma, et elle mène l'enquête avec sa propre fille sur cette mère qui semble de plus en plus mystérieuse à chaque pas. Un écrivain raté et obsédé sexuel, un rabbin qui porte les lunettes d' Yves Mourousi (il n'y a que les vieux qui peuvent comprendre), un créature ailée qui traverse le ciel de Paris, des tremblements de terre inexpliqués dans le Jura, des sectes de scientifiques pluridisciplinaires, et une ado qui n'a pas peur des chiens...

Si vous aimez les belles brunes en pull rayé, si vous n'êtes pas rebuté par le Paris pluvieux et étrange d'Adèle Blanc-sec, si les dialogues de Zazie dans le métro vous réjouissent, si vous avez lu quelques lignes sur les mythes fondateurs du judaïsme, une BD de Sfar par exemple (sans même l'avoir appréciée, cela n'est pas nécessaire), alors vous aimerez cet homme gribouillé.



Laissez-vous aller

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 02/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est souvent une bonne idée de se laisser guider par des avis élogieux sur une BD. On se retrouve ainsi avec des petits chef-d’œuvre dans ce genre sur sa liste de lecture, et ça fait beaucoup de bien !

Le duo d'auteur à réussi un tour de force en faisant cette BD, qui mélange les inspirations mystiques et folkloriques avec des personnalités bien campées. Les femmes de ce récit (qui en sont les personnages principaux) sont excellemment bien traités, avec un réalisme et une sensibilité perceptible. J'ai adoré les suivre tout au long de cette enquête/aventure, qui connait bon nombre de rebondissements.
D'ailleurs toutes ces découvertes successives nous entrainent bien vite dans le cœur de la BD. On est happé par le récit qui ne nous relâche que lorsqu'on a fini le livre, avec une fin qui tient de tout le reste et conclut d'une belle façon son propos.

Le dessin n'est pas en reste, l'auteur n'étant plus à son coup d'essai, mais il faut lui reconnaitre un sacré travail sur les nuances et les gris. C'est très beau, et particulièrement prenant comme atmosphère. Il faut ajouter que la tension est parfaitement bien retranscrite dans les cases ou apparait Max, qui devient une menace presque palpable.

Bref, un duo qui a vraiment tout cassé avec cette BD, sans doute un incontournable de ce début d'année. Si je devais être un tantinet chatouilleux, je dirais que la fin aurait presque méritée quelques pages supplémentaires, mais c'est être un poil râleur. Dans l'ensemble, cette BD a tout d'un futur immanquable !

Avis posté par Jetjet Infos posteur le 29/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Visiblement je n'étais pas le seul à attendre le nouvel album de Frederik Peeters, auteur précieux et discret à qui l'on doit de jolies pépites originales.
Depuis l'annonce de ce projet avec l'exigeant Serge Lehman, il me tardait de mettre la main sur ce généreux récit de plus de 300 pages au titre mystérieux et dont on pouvait déjà deviner qu'il allait nous entrainer dans des contrées sans autre limite que celle de l'imagination fertile de ces 2 auteurs.

De ce côté, on n'est guère déçu avec le portrait d'une génération de 3 femmes, de l'ado espiègle à la grand mère protectrice et sans oublier le rôle principal de Betty, quadra célibataire mal dans sa peau et un peu paumée. Sublimé par un Paris noyé sous une pluie constante, le quotidien présumé banal de ces trois femmes va être bousculé par une menace surnaturelle surgie du passé. Betty et sa fille Clara vont mener l’enquête et apprendre à se connaitre dans une seconde partie surprenante qui les emmènera au delà de la capitale et de la pluie vers une province remplie de brume et d'amertume.

Toujours aussi à l'aise, les dessins de Peeters sont superbes, une constante chez cet auteur qui retrouve le noir et blanc de son chef d'oeuvre Lupus tout en parvenant à insuffler un rythme plus rapide qu'à l'accoutumée malgré le confort apporté par les nombreuses planches de l'Homme Gribouillé.

Son sens du découpage fait également mouche lors d'une scène d'action dans un lieu public où certains protagonistes sont occis à la vitesse de la lumière par un assassin méthodique et redoutable; Mais c'est surtout une fois de plus dans la construction de ses personnages principaux ou secondaires que l'on prend le plus de plaisir au point où l'on pourrait presque lire ce pavé sans se rendre compte que Serge Lehman est aux manettes. Au scénariste de lancer les thèses de sa légende urbaine et à Peeters de brouiller les pistes par ses cases poétiques. L'ensemble serait presque parfait si la dernière partie n'était aussi brusque et maladroite dans son raisonnement. Rien de bien méchant au contraire mais on a l'impression d'être passé à côté d'un conte gigantesque en refermant le livre puis en repensant finalement que l'histoire importe peu mais que le traitement du quotidien est croustillant et qu'on a passé un beau moment.

Et comment ne pas tomber amoureux des héroïnes notamment Betty, si expressive dans ses regards profonds qui confinent au silence.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque