Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Arale Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (2) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis2
Note moyenne2.50 / 5
Pour l'achat0%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Arale sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 26/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Arale est un récit uchronique déroutant, le but des auteurs semblant réellement être d’égarer un maximum le lecteur en début d’album pour progressivement apporter les explications nécessaires au fil des événements.

Il faut donc s’accrocher en début de lecture et si la fin n’en vaut pas la peine, la déception n’en est que plus grande. A titre personnel, cette fin ne m’a pas déplu et je trouve que la série peut s’arrêter là sans engendrer une quelconque frustration.

Maintenant, ce mélange d’uchronie et de fantastique (mais l’uchronie n’est-il pas du fantastique ?) sur fond historique est peut-être un peu trop riche. Il y a des sujets qui ne sont que survolés et d’autres qui auraient mérité plus d’explications. Là, la volonté des auteurs de laisser le lecteur un peu en plan joue contre eux. Mais le synopsis est quand même bien pensé et si les auteurs n'avaient autant cherché à égarer leur lectorat, je pense que plusieurs idées auraient fait plus facilement mouches.

Le dessin, bon mais sombre, apporte encore un peu plus de noirceur au récit, ce qui lui convient bien. La colorisation nous donne l'impression de lire un album des années '90, ce qui n'est pas désagréable en soi.

Donc voilà, je l’ai lu et je ne regrette pas vraiment cette lecture. De là à conseiller l’achat, il y a un pas que je ne franchirai pas. A voir si vous êtes fans d’uchronies et d’univers slaves.

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 17/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Arale, rien à voir avec le personnage créé par Akira Toriyama dans Dr Slump. Arale est une histoire d’uchronie de fiction fantastique imaginée par Tristan Roulot dans laquelle l’auteur se pose la question : et si la révolution bolchevique avait échoué en octobre 1917, que serait-il advenu de l’empire russe et de la guerre ? Mais le scénariste ne s’en tient pas à cette seule hypothèse. Il introduit dans son uchronie une grosse dose de fantastique et de science-fiction en faisant du conseiller Raspoutine un Gandalf « maléfique » manipulant son monde et suivant ses propres projets géopolitiques grâce à des pouvoirs, dirons-nous « magiques », accordés par une mystérieuse vieille femme.

Je vous sens un peu paumés, hein ? Ben dites-vous que ça ne va pas s’arranger par la suite parce que c’est là le gros point faible de cette histoire : son créateur veut raconter beaucoup de choses en seulement 62 pages, cependant de grosses zones d’ombre resteront en l’état puisque, apparemment, il s’agit d’un « stand alone », un et unique tome est prévu. Bon… ce n’est pas mal, il y a des idées. Cela pioche du côté d’Inception pour la descente du héros Kyril dans l’esprit nébuleux du tsar, du côté de Pacific Rim et de la « dérive » pour expliquer le processus neuronal reliant le tsar à Kyril, du côté de La Guerre Éternelle et du roman Fatherland pour l’aspect état de guerre perpétuel que vit la Russie, etc.

Si l’histoire se termine vraiment ainsi et qu’aucune suite n’est prévue au programme, on ne peut pas dire que ce soit très « jouasse » comme récit. C’est même carrément pessimiste tendance dystopie. Pas de problème avec cet aspect mais le plus gênant est qu’il demeure moult questions restées en suspens. On ne parle pas ici de petites zones d’ombre scénaristiques qui donnent du grain à moudre aux lecteurs qui peuvent ensuite de leur côté spéculer et s’amuser à imaginer le pourquoi du comment. Non là il y a carrément de gros segments de l’intrigue qui sont laissés dans le vague, sans qu’aucune esquisse de réponse ne soit abordée, ce qui est assez stupéfiant. On est là, on se dit « oui, et ? C’est tout ? Pourquoi ceci et pourquoi cela ? ». C’est frustrant.

Les dessins de Denis Rodier sont agréable avec ce trait presque crayonné mais en même temps appuyé par un encrage solide et profond. Je n’ai pas été enthousiasmé en revanche par les couleurs pâlottes de Bruno Tatti qui font franchement vieillot.

J’ai vraiment eu ce sentiment de « bof, sans plus ». À trop vouloir caser tel ou tel élément fantastique ou SF, et laisser en plan telle ou telle piste narrative, les auteurs ont fini par me perdre dans les limbes de leur imagination un poil trop intrigante pour un simple one shot.

PS: note et avis à réviser si suite il y a...

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque