Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Retour sur Aldébaran Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (2) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis2
Note moyenne3.00 / 5
Pour l'achat50%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Retour sur Aldebaran sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Erik Infos posteur le 13/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce retour sur Aldébaran n’a pas été aussi déplaisant que cela. Il faut savoir que les quatre séries sur les mondes d’Aldébaran constituent l’une des épopées de science-fiction les plus abouties de ces deux dernières décennies.

Notre héroïne Kim a 26 ans mais elle a vécu déjà pas mal d’aventures. Et puis, il y a la dernière à savoir Manon qui fait partie des survivants ayant fait un bond de 100 ans dans le temps pour rejoindre l’époque de Kim. Elles ont incontestablement des points communs car ce sont des femmes fortes et très courageuses qui font honneur au genre.

Certes, ce premier tome est centré sur la rencontre de ces deux femmes semblables mais aux situations différentes puisque Kim est par exemple une mère de famille qui sera d’ailleurs victime d’un odieux attentat mené par une clique de religieux fanatiques et intolérants racistes. Oui au droit de s’accoupler avec des extra-terrestres !

Le rythme est lent mais l’auteur a pris la peine de prendre son temps pour un album dans un format plus long qu’à l’accoutumé. J’ai beaucoup apprécié cette mise en place malgré quelques petites maladresses dont on ne tiendra pas rigueur car le plaisir est bien là pour les fans de la série. Le retour sur le monde d’origine de Kim était attendu depuis bien longtemps.

Et puis, il y a une véritable relance de l’intrigue avec ce mystérieux cube ouvrant sur des mondes inconnus et le tout sur une coopération entre le peuple terrien et extraterrestre. La dimension diplomatique ne sera pas oubliée également. On pense nécessairement à des liens avec l’actualité existante.

Globalement, je trouve que c’est un très bon démarrage pour la suite des aventures avec une bonne idée de départ que la réunion de nos deux héroïnes. Gageons qu’elles vont faire des ravages ! Un nouveau cycle qui promet plein d’action et de mystère !

Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 24/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Avec ce Retour sur Aldébaran, la série allait-elle retrouver l’allant et l’exotisme qui m’avaient séduit au début de la saga ?

Non…
Vraiment pas…
Mais alors pas du tout !

Pour deux raisons.
La première est que la plupart des planches proposées se centrent exclusivement sur les personnages. Si vous aimez la faune et la flore telle qu’imaginées par Leo, vous resterez furieusement sur votre faim avec ce premier tome.
La seconde vient de dialogues que je ne peux m’empêcher de trouver de plus en plus consternants. Plats, sans émotion, remplis de lieux communs, ils me rappellent « Et si l'amour c'était aimer ? » de Fabcaro… mais dans une version ‘premier degré’ (et c’est bien là tout le problème). Associés à des visages aux sourires ‘Pepsodent’ crispés en un rictus étrange, ils ne cessent de me désarçonner.
En fait, je m’ennuyais si profondément durant ces longues scènes de dialogues insipides que j’ai constaté qu’un des personnages s’appellait Sertip, ce qui donne ’pitres’ lorsqu’on l’écrit à l’envers. Voilà, voilà… sincèrement, avec des dialogues plus prenants, mon esprit n’aurait pas sombré dans ce type de consternante considération.

Sinon la série permet d’intégrer les personnages principaux de Survivants - Anomalies quantiques au groupe de la Mantrisse, de nous parler un petit peu de l’intolérance vis-à-vis des étrangers et de nous appâter avec une porte vers un autre monde intrigant, dont on ne verra finalement pas encore grand chose (c’est clairement le mystère qui tient en éveil l’attention du lecteur et l’empêche de s’endormir).

Alors oui, en soi c’est pas mal fait, surtout dans la manière dont le mystère est amené. Et les fans de l’auteur devraient apprécier ce nouveau cycle. Mais si comme moi vous avez décroché depuis le premier (et agréable) cycle, ce retour aux origines de la série n’apporte pas de nouveau souffle.

A réserver aux fans absolus, donc…

PS : pour en revenir à ces dialogues que je considère comme peu passionnants, un simple exemple permettra d’illustrer mes propos. Page 26, un tiers de la planche est consacré aux dialogues suivants :

- Bonjour ! Je suis Claudia Bellini, je dois vous conduire à Kim Keller
- Je suis Alex, le compagnon de Manon. Puis-je l’accompagner ?
- Bien sûr, montez…

Un tiers de planche pour ça...

Alors, y en a peut-être que ce type de précision passionne. Mais pas moi… Honnêtement, je me moque éperdument de connaître le nom d'une chauffeure au rôle des plus secondaires et ce n’est pas la peine de me préciser qu’Alex accompagne Manon. On le voit. Enfin, on se doute bien qu’il va monter. Si la chauffeure lui avait dit « Bien sûr, accrochez-vous au garde-boue avec cet élastique fuschia tandis que j'enclenche la propulsion par fission de vers de vase. » Là, ça m’aurait intrigué mais ici, à quoi servent ces cases sinon à remplir l’album via des propos insipides et sans intérêt. Et mon problème est que je trouve que deux tiers de l’album sont constitués de dialogues peu naturels, tirés en longueur et à l’intérêt très discutable.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque