Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Les Ailes de Plomb Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (16) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(12)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis16
Note moyenne2.88 / 5
Pour l'achat50%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Les Ailes de Plomb sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 26/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis généralement pas fan des changements de dessinateur en cours de série. Et ici, c’est encore plus le cas, car je préférais le dessin de Barral, à celui de Gibelin (pas mauvais en soi, très « propre », froid, mais presque trop léché). Question de goût certainement, car objectivement, il est plutôt bon quand même.

Ces changements à la fin du « premier cycle » (trois premiers albums) ne sont pas que graphique. Je pense d’ailleurs que Gibelin aurait peut-être pu s’arrêter à ces trois albums – et alors mieux conclure ce cycle. En effet, la fin de miss Merle est bâclée (et peut claire) : je l’aurais bien vu continuer, à la rigueur (s’il fallait relancer l’intrigue) à jouer les méchantes, user de son charme avec quelques coups retors.

Toujours est-il que Gibelin relance l’histoire, sans miss Merle, avec un nouveau dessin, mais aussi avec un nouveau Plomb (qui est passé pour le coup trop rapidement et abruptement du tombeur fanfaron dépassé par des évènements qu’il subit, à un homme sûr de lui et ayant les idées bien en place : le ton a trop changé à mon goût). Le quatrième album, de transition, est sensé faire passer le relais avec le cycle suivant de trois album (ce quatrième tome est certainement celui que j’ai le moins aimé).

Alors que les trois premiers tomes restaient franco-français pour ce qui est des coups fourrés de barbouzes (grosso modo les tensions liées à la guerre d’Algérie, et l’arrivée imminente de de Gaulle au pouvoir), du tome cinq au tome sept, c’est le contexte de la guerre froide qui est exploité, avec la guerre que se livrent services secrets de l’Est et de l’Ouest, avec Plomb comme pion.

Si j’ai préféré le premier cycle, le second se laisse lire. Mais un grand nombre de dialogues sont alors en Allemand (parfois des pages entières !) sans qu’ils soient traduits ! Si mes souvenirs d’Allemand m’ont permis de comprendre l’essentiel (mais forcément pas tout), il aurait été bien vu de les traduire. Et ce d’autant plus qu’à la fin du septième tome, tout d’un coup, ces dialogues en Allemand sont écrits dans un Français utilisant une police gothique pour les distinguer (et la dernière phrase d’Olivier en Allemand est même traduite) : pourquoi Gibelin ne l’a-t-il pas fait plus tôt ?

Pour finir, relevons quelques clins d’œil disséminés dans la série : un majordome prénommé Nestor ressemblant à celui de Haddock, un policier à l’allure de Lino Ventura (ces deux détails dans le premier cycle), et deux barbouzes aux airs de Laurel et Hardy : mais ce dernier point est un peu trop accentué et improbable à mon goût.

Une série qui se laisse lire, et pourquoi pas acheter… Surtout si vous êtes amateurs de bagnoles et d’avions des années cinquante : Gibelin s’est fait plaisir ici – et il faut dire que cet aspect est vraiment très réussi au niveau des reconstitutions.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 14/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La série s'appuie sur un thème courant en BD ou à l'écran : l'individu sans histoire propulsé par hasard dans un univers dangereux et mouvementé (surtout dans le premier triptyque), en l'occurrence le monde de l'espionnage des années 50.

En effet, ça évolue dans le milieu des barbouzes avec un peu d'humour qui peut se comparer au film de Lautner, les Barbouzes. On y voit des sosies de Laurel & Hardy, un vieux truand qui ressemble à un Spencer Tracy fatigué, et plein d'autres petits clins d'oeil... le tout malaxé en un bon mix de fictif et de réalité historique sur la politique française de 1958 autour du général De Gaulle. Je ne suis pas connaisseur de cette période que je n'ai pas vécue et qui m'intéresse assez peu, mais j'aime l'époque pour ce qu'elle a de "singulier" et je dirais même "d'exotique" si je puis m'exprimer ainsi. On a l'impression que tout sonne vrai. La description géographique est également correcte, autour de Biscarosse et de l'étang de Cazaux situés presque à la frontière avec la Gironde.

Le premier récit en triptyque n'est pas mal, malgré un côté déjà vu et peu surprenant, quelques imperfections aussi. C'est un festival de situations qui s'enchaînent avec des rebondissements tant bien que mal, quelques incohérences et quelques situations pas toujours très claires, mais l'ensemble est bien mené, je suis seulement un peu déçu par un final trop rapide concernant la disparition trop vague de Valérie Merle.

Les récits suivants sont un peu moins passionnants ; le tome 4 est un tome de transition pour préserver une continuité qui se relie au triptyque précédent, il est moins réussi car l'évolution de Patrick Plomb marque un trop grand contraste. Entre le coureur de jupons irresponsable des débuts dans l'hôtel pyrénéen de sa mère et le garçon aguerri qui a son brevet de pilote et apparemment doué pour le journalisme, il y a un sacré écart. Le triptyque suivant devient complètement fou et bien trop rocambolesque, même si on a l'impression que ça a l'air plausible. En tout cas, il m'a intéressé moyennement. D'autre part, les nombreux dialogues en allemand dans le tome 5 auraient pu au moins se fendre d'une traduction.

J'ai attaché un plus grand intérêt au dessin. Il est vraiment agréable et séduisant, surtout dans les décors et les voitures très soignées des années 50, on sent que c'est un vrai plaisir pour les dessinateurs de reproduire les Simca Aronde ou Ariane, les Dauphine Renault, les DS Citroën et autres Alfa Romeo Giuletta... Je préfère cependant le dessin plus appliqué et d'une plus grande netteté, très propre de Gibelin à partir du tome 4, et il s'améliore en suivant.
Voici donc une série ni tout à fait captivante, ni tout à fait médiocre, qui propose des aventures classiques et assez courantes vues dans des Bd plus anciennes, mais l'effort sur la re-création d'époque fifties est méritoire.

Avis posté par sloane Infos posteur le 28/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ma note n'est valable que pour le premier cycle (tomes 1, 2 et 3).

Que tout cela est sympathique! Avouons-le, ce qui m'a fait craquer c'est le ton "Les barbouzes", "Les Tontons Flingueurs". Dans cette histoire les seconds couteaux sont à l'honneur, ils ont des gueules, du tempérament et sont brut de pommes. Au début de ma lecture j'ai eu un peu peur de tomber sur une histoire assez basique de jeunots, coureurs de filles. Mais finalement j'ai trouvé un polar un peu à l'ancienne. Le fait qu'il se déroule dans les années 50 rajoute une petite touche nostalgique pour une époque que je n'ai pas connue.

Alors oui c'est basique, c'est de l'espionnage à la papa, sans artifice James Bondien, la touche humoristique est juste comme il faut, un petit peu de fesses, comme on disait, j'ai au final passé un agréable moment de lecture.

Le dessin ne m'a pas paru vieillot et retranscrit l'atmosphère de ces années là.

Plaisant vous dis-je et sans prise de tête.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 28/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bienvenue aux nostalgiques des années ’50. Mais les autres peuvent continuer à lire, car ceci pourrait bien leur plaire.

Gibelin, un auteur que je trouve très inégal, a réussi à me séduire avec ce récit d’espionnage, ce polar noir, cette histoire policière légèrement humoristique, enfin ! avec ce drôle de brol que sont « les Ailes de Plomb ». J’ai trouvé l’histoire très plaisante à lire, les rebondissements sont nombreux et la personnalité du héros apporte cette dimension humoristique qui dédramatise le propos (mais certains seconds rôles contribuent également grandement à cette dédramatisation).

Le premier cycle, composé des 3 premiers tomes, est très réussi, et j’en recommanderais l’achat sans hésitations.

Le quatrième tome est un tome de transition. Il ferme certaines portes laissées entrouvertes à la fin du premier cycle, et permet à Patrick Plomb (le héros de la série) d’entamer une nouvelle carrière dans le journalisme et l’aviation (alors qu’à la base, nous avions à faire avec un fils à maman gérant un hôtel des Pyrénées avec une grande parcimonie de ses effort, hormis dans sa quête d’amour (menée tambour battant auprès de toute personne de sexe opposé et de plastique appétissante)). Un album de transition est rarement une réussite, et la règle se confirme une fois de plus dans le cas présent.

Le cinquième tome débute un nouveau cycle très prometteur, même si Patrick Plomb a perdu une bonne part de son charme en même temps que sa candeur, si séduisante durant le premier cycle. Le scénario est cependant suffisamment tordu, dense et riche, et les rebondissements sont suffisamment nombreux et bien amenés pour maintenir mon attention.

A noter également que depuis le quatrième tome, Gibelin assume tout seul. Personnellement, même si lui et Barral n’ont pas des techniques identiques, je n’ai pas remarqué de baisse de niveau. Cela reste du travail soigné, mais le graphisme n’est pas à mes yeux la qualité principale de cette série. Un lecteur ne la choisira sans doute pas pour son trait, mais ne la rejettera sans pas non plus à cause de celui-ci.

Entre franchement bien (les tomes 1, 2, 3 et 5) et bof (le tome 4), la moyenne est à la satisfaction du lecteur que je suis.

Oublions ce tome 4 (pourtant nécessaire à la transition) et espérons que cette série ne prenne plus du plomb dans l’aile à l’avenir (rien n’est acquis, monsieur Gibelin ! Ne tombez pas dans la facilité et restez vigilants afin de conserver ce très haut niveau de finition qui m’incite à coter votre série d’un « franchement bien » méritoire).

Avis posté par tolllo Infos posteur le 06/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Vraiment trop basique, trop classique, voilà mon premier ressenti après la lecture de ce premier cycle.
J’ai eu l’impression d’être devant une série télé des années 80, sans envergure.
Elle me parait vieillotte : bien sûr cette histoire se déroule dans les années 50 mais le contexte historique n’est pas en cause, cela est bien dû au dessin, aux dialogues et à son scénario. Si on y regarde de plus près Halloween Blues se situant à peu de chose près à la même période, ne souffre aucunement de ce coté vieillot...

Le personnage principal et l’héroïne sont relativement attrayants mais l’histoire est, comme je le disais plus haut, bien trop conventionnelle et en souffre véritablement,
Malheureusement le scénario n’aide en rien cette série, le coté "barbouze", les multiples représentants de l’ordre comme le souligne Pol, finissent par nous perdre dans cette histoire finalement quelconque.
Et que dire de la fin bouclée, pour ne pas dire bâclée en 2 pages... j’exagère ? Pas tant que cela...

(10/20)

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 23/02/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bon thriller mâtiné d’espionnage.
Mais… bon… l’histoire du mec qui s’attache à une bonne femme, laquelle est poursuivie par des barbouzes qui veulent s’emparer d’une invention qu’elle détient… ça m’a un goût de déjà vu/déjà lu ; bien que ce soit sous d’autres formes.
Le scénario, quand même, a ceci d’intéressant qu’il met en scène –à sa façon- un attentat dont le Général de Gaulle devra être la victime.

J’ai ainsi suivi une course-poursuite qui –heureusement- se laisse lire et regarder comme un bon vieux polar d’il y a cinquante qui serait ici dessiné.
Les personnages sont bien typés, le décor général fleure bon l’ancien demi siècle et, je le reconnais, l’ensemble est divertissant autant qu’intéressant.

Le graphisme est agréable, le jeu d’ombres portées faisant bien ressortir sujets et décors des cases.
Tout ça pour ?… une série intéressante à lire, divertissante, mais avec un petit goût de « réchauffé ».

Avis posté par Pacman Infos posteur le 26/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis porte sur le premier cycle de trois tomes, le reste étant à mon avis, largement dispensable tant au point de vue du dessin que du scénario.

Le premier triptyque, donc, démarre fort bien avec pas mal d'humour, du rythme, quelques références historiques intéressantes, et surtout une ambiance film de barbouzes d'après guerre "à la française" plutôt réussie. Puis, il semble que le scénariste n'ai pas trop su ou aller, ou bien qu'il ait du finir sa série plus vite que prévu, parce que tout d'un coup, au troisième tome tout s'emballe, et voila, c'est fini (???). Un peu dommage, cette fin en queue de poisson, d'autant que le dessin est propre, les visages et les expressions bien travaillés, les décors soignés (les Pyrénées, l'étang de Cazaux), les engins impeccables (avions, voitures d'époque, ...).

Au final, un 3/5 tiré par les cheveux, et l'impression d'avoir raté l'occasion de lire une bonne série...

Avis posté par pol Infos posteur le 26/06/2006 (dernière MAJ le 16/05/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un thriller d'espionnage qui partait bien, mais qui m'a finalement déçu au fil de ma lecture. Le dessin sans être parfait est pas mal. Je regrette un peu le découpage des planches beaucoup trop standard. Les couleurs sont plutôt neutres mais assez bien choisies.

Au début on fait connaissance avec les personnages, et passé les 2 ou 3 clichés réglementaires, on entre dans une prometteuse histoire d'espionnage sur fond d'attentat contre le général De Gaule. J'ai trouvé que ça partait plutôt très bien. Et sans pouvoir dire à quel moment ça dérape, je me suis retrouvé décroché de l'intrigue en me demandant dans quelle direction l'auteur nous emmenait. Entre les truands qui ne s'apprécient pas entre eux et se font des coups bas sans explication, la gendarmerie du coin, la police nationale, les agents délégués de l'état, la DST, on ne sait plus qui court après qui..... Un nouveau méchant qui apparaît, le grand chef qui disparaît, bref on ne sait plus où on en est !

Et puis subitement arrive la fin. Tombée du ciel sans qu'on s'y attende et limite sans qu'on la comprenne. Je peux dire que je suis resté sur ma faim.

Le tome 4 commence un nouveau cycle. Le dessinateur a changé. Si le dessin y gagne en netteté, les personnages eux ont perdu leur identité, puisqu'ils ne se ressemblent plus trop..... L'histoire ne m'a pas emballé du tout, c'est un peu n'importe quoi.
2 étoiles seraient un peu trop sévères mais c'est un tout petit 3 / 5.

Avis posté par Ems Infos posteur le 28/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après lecture des 4 premiers tomes.
J'avais lu les 3 premiers tomes il y a un certain temps, et je n'avais pas vraiment apprécié ce premier triptyque.
Aujourd'hui j'ai remis le couvert avec en complément le tome 4.
Et bien, ça reste toujours "Bof, sans plus".
L'histoire est décousue, je n'arrive pas à être captivé par le scénario.
Le dessin est correct, je n'aime pas les couleurs dans les 3 premiers tomes, ce problème est corrigé dans le quatrième, mais je me demande l'intérêt de poursuivre une série poussive...
L'ensemble me donne l'impression d'avoir terriblement vieilli.
Je ne reviendrai plus sur cette série, quand ça ne le fait pas, autant passer à autre chose.

Avis posté par Gevaudan Infos posteur le 13/07/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette BD, joli clin d'oeil au polar/film de barbouzes des années 50/60, aux personnages hauts en couleurs (mais qui ne sombrent pas pour autant dans la caricature) et à l'humour souvent cynique mais très efficace. L'esprit d'Audiard n'est pas loin, et j'ai trouvé l'exercice autrement plus réussi et plus fin que dans d'autres BD qui ont tenté la même approche (je pense notamment aux Teigneux, dont la subtilité du scénario n'a rien à envier à une charge de panzers, ou à une histoire d'Arleston).

Je suis un très grand fan du dessin de Barral. Il a une véritable originalité, et il confère une grande humanité à ses personnages. Les expressions (surprise, colère, bêtise) sont rendues avec brio et contribuent beaucoup au plaisir de la lecture. C'est donc une grande partie du charme de la série qui s'en va lorsque Barral n'est plus au crayon.

La première partie de la série est pour moi une vraie réussite, je suis plus mitigé quant à la suite.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 18/12/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une bonne petite histoire de gangsters, de plans secrets et d'espionnage. Ca ne casse pas des briques, mais ça se laisse lire sans déplaisir, car l'histoire de Gibelin est bien dans l'air du temps de la fin des années 1950, et les recherches graphiques (design, décors, automobiles, vêtements, coiffures) correspondent bien aussi au temps. Et quel plaisir pour moi de voir mises en scène mes chères Landes... Nicolas Barral, dont c'était l'une des premières BD, y montrait déjà un style assez affirmé, fait de réalisme et d'un brin d'humour.
Une série sympathique, mais qui n'est pas inoubliable.

Avis posté par steamboy13 Infos posteur le 21/09/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mis à part la partie graphique que j'ai trouvé intéressante, tant au niveau des dessins qui sont vraiment agréables à regarder que des cadrages impeccables et du choix des couleurs qui est idéal, pour le reste je ne suis pas convaincu.
Le début m'a laissé dubitatif, cette histoire commence de façon bien légère et l'action s'installe plutôt mollement. De manière générale, si les tomes un et deux ont des côtés plaisants avec un suspense qui s'installe au fil de la lecture, le troisième m'a déçu avec sa fin un peu facile et assez abrupte.
Il est vrai que la reconstitution historique à l'air d'avoir été travaillée, mais ce n'est pas suffisant pour élever cette BD au rang d'oeuvre réussie.
Très très moyen, une BD qui se fera rapidement oublier.

Avis posté par hipopom Infos posteur le 30/08/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une bonne vieille histoire de barbouzes !! Ca mérite le coup d'oeil et après avoir lu un tome autant se finir l'histoire avec les deux restant (de toute façon on a bien envie de voir la suite).
Graphiquement c'est moyen, mais correct, ça cadre plus ou moins avec l'époque. Les voitures elles sont réussies. Les scènes d'action sont bien, donc sans être exceptionnel, le dessin sert bien l'histoire.
Celle-ci est prenante, et vraiment haletante. Elle décrit bien cet univers sombre et secret de ces hommes violents. Bien bien... Et les personnages sont réalistes, humains.
Au final une bd prenante, originale d'une certaine façon, un polar bien ficelé.

Avis posté par Ro Infos posteur le 20/05/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bon petit thriller qui se lit sans déplaisir.
Le dessin est bon, voire très bon. Lisible, bien foutu, clair, agréable à regarder, j'aime bien. Par contre, j'ai un peu plus de mal avec le choix de colorisation. Il a été choisi sciemment par les auteurs de jouer sur la colorisation en laissant de grandes zones de dessin blancs et en utilisant la couleur avec parcimonie à beaucoup d'endroits. Ca augmente la lisibilité du tout mais je trouve que ce n'est pas toujours très joli. Je pense qu'un peu plus de couleurs par moment n'aurait pas gâché les planches, loin de là.
Quant à l'histoire, elle a un décor sympathique puisque c'est la France de la fin des années 50 qui est là très bien retranscrite. On s'y croit assez facilement car l'ambiance y est : radios et télés nous rappellent l'actualité historique du moment, les voitures, vêtements et décors sont exacts, les personnages sont psychologiquement typés pour montrer leur intégration à leur époque (les méchants sont des anciens collabos ou des anciens des colonies, les jeunes parlent en mélangeant Français et Américain car l'Amérique c'était "in" à l'époque, etc...). Très bonne ambiance d'époque donc qui donne son originalité à cette série.
Côté intrigue, celle-ci se lit bien mais force m'est d'avouer qu'elle n'est guère captivante. Il manque une touche de mystère, d'envie d'en savoir plus, de possibilité d'être pris par le suspense. Le scénario est bien ficelé et assez intelligent mais il n'arrive pas à me passionner, sans pour autant vraiment m'ennuyer.
C'est sympa, bonne ambiance, mais pas vraiment immanquable.

Avis posté par SAGERA Infos posteur le 08/09/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette histoire policière qui a le goût de certains films français du genre, se laisse suivre avec intérêt.
Très bien maîtrisée sur le plan graphique, elle bénéficie en outre du regard sans complaisance de Gibelin (à la limite du pessimiste d'ailleurs).
J'ai lu les trois tomes avec un constant intérêt.

Avis posté par Brian Infos posteur le 05/07/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ces albums recréent une ambiance très proche des films policiers de cette époque, rarement traitée dans le monde de la BD.
Les dessins sont remarquables, notamment par la recherche des points de vue, au service permanent du mouvement de l'action.
L'histoire est sympa, même si on peut rester un peu sur sa faim après le dernier tome...

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque