Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
100 bullets Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (19) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Commandez cette série en V.O. sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(4)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(11)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis19
Note moyenne3.58 / 5
Pour l'achat78%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD 100 bullets sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Jérem Infos posteur le 09/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien) Coup de coeur du moment ! Coup de coeur
Après la lecture des 18 tomes de la série.
Autant le dire tout de suite, 100 Bullets est une grande réussite. J’ai rarement vu un scénario de polar aussi ambitieux et bien construit. Risso prend son temps pour amener ses nombreux personnages (très réussis pour la plupart) et surtout développer très, très progressivement une intrigue extrêmement dense et complexe, qui pourtant accroche le lecteur dès les premières pages pour ne plus le lâcher. Suspense, révélations, rebondissements, tout est habilement dosé et l’on avale avec délectation tous les volumes jusqu’au feu d’artifice final.
Graphiquement, pas grand-chose à redire : c’est parfaitement illustré. L’ambiance sombre et paranoïaque est très justement rendue par un trait percutant et dynamique.

Série culte alors ? Malgré la grande qualité de la saga, certains défauts ont quand même sensiblement atténués mon plaisir. En vrac : la redondance de certaines situations, un manque d’explications sur certaines intrigues secondaires, une colorisation un peu criarde et surtout le côté quasiment invincible, pour ne pas dire surnaturel, des Minutemen.

100 Bullets est une série brillante.
A découvrir absolument !

Avis posté par Sloane Infos posteur le 02/08/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mais que oui, double oui, franc et massif. Je ne reviendrai pas sur le pitch de départ mais j'avais un peu peur en le lisant que les auteurs n'arrivent pas à tenir la distance. Mais, au fur et à mesure des épisodes, on finit par en apprendre plus sur le mystérieux GraveS et l'agent Shelter. Petit à petit, des connexions se mettent en place avec des éléments passés et c'est un vrai plaisir d'assister à cette construction scénaristique que je trouve personnellement plus qu'efficace.

En ce qui concerne le dessin je ne peux qu'en dire du bien, il est lisible, très élégant avec des cadrages innovants. Quant à la colorisation, elle est très bonne. Une série maline que je conseille à tous les amateurs de polars bien fichus, je dirais même intelligents.

Avis posté par Serge BOISSAT Infos posteur le 18/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Le même plaisir que la vision d'une grande série télé (Breaking Bad, Justified ou autre Sopranos), début facile, on pourrait croire que chaque volume est une histoire complète (one shot), et puis non, plus on avance dans les tomes, plus une vision d'ensemble s'ajuste.
Les personnages de tomes différents se rencontrent, le scénario se construit petit à petit, et là il devient difficile de lâcher la lecture.
Et ça continue comme ça avec l'intrigue qui se complique à souhait, jusqu'au 100ème épisode qui clôt la série en apothéose.
Vraiment une série addictive comme une drogue dure, au début on peut penser qu'on s'arrêtera quand on voudra, et ce n'est surtout pas la cas, on essaie, mais le manque est là et il faut replonger.
Si vous ne voulez pas être malade SURTOUT NE COMMENCEZ PAS, ensuite il sera trop tard...

Avis posté par Gaston Infos posteur le 16/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai lu les quatre premiers tomes parus chez Urban Comics et je ne compte pas lire la suite. J'aime bien le personnage de Graves et les scènes avec lui sont excellentes (d'ailleurs, la seule histoire que j'ai aimée est celle du numéro 11 où il passe les trois-quarts du récit à parler avec une femme), mais les autres personnages m'ennuient. Il y a quelques bonnes scènes, mais ses histoires de vengeance ne m'ont pas du tout intéressé.

Bon, il y a tout de même le mystère entourant Graves et la mystérieuse organisation à laquelle il appartient qui est un peu intéressant, mais il y a tellement de tomes que j'ai l'impression que je ne vais pas savoir les réponses aux questions que je me pose avant plusieurs tomes et je préfère abandonner ma lecture tout de suite.

Quant au dessin, j'aime bien Risso lorsque son dessin est en noir et blanc et ajouter de la couleur est une mauvaise idée. Cela rend le dessin moche alors qu'habituellement j'aime bien le dessin de Risso.

Avis posté par Erik Infos posteur le 24/07/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'aime les bds résolument adultes et qui ne font pas dans la naïveté. J'ai besoin parfois de cela non pas que le monde soit déjà bien triste. Il est ici question des pires raclures qui peuvent alimenter les réseaux mafieux de tout genre. Il y a un rythme qui fait très Miami Vice.

C'est également une série qu'il faut lire dans son ensemble pour apprécier car il s'agit d'un puzzle à reconstituer petit à petit. Il est juste dommage que cela soit encore une de ces séries qui ne se terminent jamais. Trop long et trop violent en ce qui me concerne...

Avis posté par Aurélien V Infos posteur le 13/04/2010 (dernière MAJ le 11/11/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
La note maximale ! Sans la moindre hésitation !!!

‘100 bullets’ est la série qui m’a convaincu que les comics ne se limitent pas à de la bande dessinée de qualité inférieure.

Caïds, flics, joueurs et bookmakers, voleurs, tueurs psychopathes et assassins, junkies, barmen et strip-teaseuses, détective privé, taulards… C’est finalement toute la faune des bas fonds urbains que les auteurs ont décidé de mettre en scène.

Le concept de base de ‘100 bullets’ est bien connu : le mystérieux agent Graves révèle à une personne l’identité d’un tiers qui lui a causé du tort et lui offre la possibilité d’une vengeance impunie, en lui fournissant une arme de poing et une centaine de cartouches non identifiables. Ainsi, dans différents récits, indépendants en apparence, le petit jeu de Graves permet d’exposer des losers en tout genre à un choix des plus cornéliens.

Il importe toutefois de ne pas s’y méprendre : l’agent Graves et sa fameuse mallette ne sont que le point de départ. Toutes ces histoires sont imbriquées et interconnectées. La compréhension de la série réclame d’ailleurs un véritable investissement de la part du lecteur. Personnellement, je dois avouer que, sans une relecture attentive et diverses clés de lecture glanées auprès d’autres lecteurs, je serais sans doute passé à côté de différents éléments de l’intrigue. ‘100 bullets’, ce n’est pas du tout le genre de bouquin dont on se dit, après l’avoir lu, que jamais plus on ne l’ouvrira, puisqu’on en connaît à présent la chute. Pas du tout ! Même après une dizaine de lectures de ce comic book, on est susceptible de tomber sur un détail, un raccord qui ne saute pas aux yeux de prime abord, une information d’apparence anodine mais qui prend tout son sens avec une vue d’ensemble.

N’ayons pas peur des mots : Brian Azzarello est un génie ! Au fur et à mesure des épisodes, il tisse soigneusement une toile immense, par le biais d’indices soigneusement parsemés, d’intrigues enchevêtrées et de scènes simultanées. La trame de fond se développe au fil des épisodes et amène progressivement réponse aux questions, que tant les protagonistes que le lecteur se posent : qui est l’agent Graves ? Pourquoi s’intéresse-t-il à tous ces laissés pour compte ? Comment peut-il être à ce point au-dessus des lois ? Qui sont les minutemen ? Qu’est-ce qui a foiré à Atlantic City ?

Concernant Risso, j’ai toujours trouvé son dessin incroyablement classe et élégant. Son graphisme est à la fois épuré et expressif. Ses cadrages sont souvent originaux. Ainsi, il propose, par exemple, au lecteur le point de vue d’un crâne qui rencontre une balle, d’un tableau sur lequel on peint, d’une bouche sur le point d’engouffrer un hotdog, du fond d’une mallette qu’on ouvre, etc. Le dessin de Risso est relativement sombre, ce qui contraste intelligemment avec les couleurs dynamiques qui le rehaussent.

Azzarello et Risso forment un binôme exemplaire. Ces deux-là sont plus que complémentaires : on dirait franchement qu’ils ne font qu’un !

En conclusion, ‘100 bullets’, « c’est de l’art, sous sa forme la plus vitale, la plus vibrante… une forme qui défie toute définition. C’est indescriptible. C’est bruyant, sanglant, extrême et ça repousse les limites fixées par le genre. C’est à la fois un terreau de théorie du complot, une odyssée mafieuse, une saga de justice urbaine ».(*) Pour ce qui me concerne, ‘100 bullets’ est tout simplement la meilleure série de comics et le meilleur polar qui soient ! A découvrir de toute urgence, si ce n’est déjà fait !!!


(*) : Rob Elder, introduction du tome 7.



-------------


M.A.J. 11.XI.2010 – après lecture des tomes 9 et 10


On m’a offert il y a quelques semaines les deux derniers tomes de ‘100 bullets’. J’ai résisté à l’envie de les dévorer sur le champ, en me disant que j’en profiterais encore davantage si je relisais les premiers tomes de la série avant de les attaquer. Ce qui m’a donc permis de redécouvrir tous les personnages et de me rappeler comment chacun d’eux est relié aux autres.

[SPOILER]

Le tome 9 se déroule en prison où on retrouve Loop (qu’on avait abandonné à la fin du tome 4) qui, malgré sa réputation de taulard réglo, a réussi à se mettre à dos un des caïds locaux. Les relations de Loop avec le gardien en chef ne sont par ailleurs pas des plus cordiales. Il ne manquait donc plus que l’arrivée d’une vieille connaissance pour achever de noircir le tableau.

Le tome 10, quant à lui, se concentre, au départ, sur Jack (qu’on avait quitté dans le tome 5). Ce dernier se rend à Atlantic City avec son pote Mike. Les deux junkies vont toutefois faire une halte chez Garv’, le cousin de Mike, qui gagne sa vie grâce à un zoo peu commun.

Le quatrième chapitre du tome 10, enfin, met en scène de nouveaux personnages, à savoir une bande de braqueurs, et offre de nombreuses réponses quant aux origines du Trust et des Minutemen.

[/SPOILER]

Je persiste et signe : ‘100 bullets’ est le meilleur comic book qui soit ! À la fois rythmé et intelligent, il s’agit incontestablement du polar le plus efficace que j’aie jamais lu !!!

Avis posté par Miranda Infos posteur le 01/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis entièrement d'accord avec Don Lope sur le scénario, une bonne idée moyennement exploitée et surtout qui tire en longueur. Saturée, j'ai laissé tomber au tome 4. Toutes les histoires se ressemblent et les personnages sont pratiquement tous sortis du même milieu social et sont très stéréotypés, ce qui fini par ajouter à la monotonie scénaristique. Le tome 3 se passe à Paris ce qui apporte un peu de nouveauté et l'histoire avance aussi un peu plus laissant entrevoir quelques secrets concernant l'organisation secrète, mais le tome 4 retombe dans son train-train habituel infiniment pénible.
Une série à rallonge qui perd tout son intérêt au fil des tomes.

Pour ce qui est du dessin c'est du Risso classique que j'aime bien, en dehors du fait que la colorisation change au tome 3 et c'est assez perturbant, puisque au tome 4 elle reprend son style premier. Les deux me plaisent mais je préfère lorsqu'un graphisme garde un style unique tout au long du récit, et ne pas avoir cette désagréable sensation que les auteurs ne savent pas ce qu'ils veulent.

Avis posté par AqME Infos posteur le 28/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici un flingue avec 100 balles non identifiables ; vous êtes au dessus des lois. Le tuerez-vous ou est-ce que vous lui pardonnerez ?

Voila en gros la phrase culte de cette série qui accumule bien trop souvent les phases relativement excellentes.
Le dessin est accrocheur, tout en rondeur, avec des donzelles relativement bien foutues mais sans tomber dans le cliché "manga" (gros seins et petit cul pour parler crument), mais aussi avec une mise en couleur particulièrement bien rendue. En effet, les couleurs orangées nous font ressentir cet aspect chaud, moite et tendu du milieu des gangs et des quartiers chauds américains. On ressent aussi toute la violence latente entre les flics et les voyous ainsi que les ripoux qui sont monnaie courante dans ces milieux.
Le scénario est assez bien tourné, on ressent un gros travail axé sur le passé des protagonistes, et tome après tome on désire en savoir encore plus. Ce qui est génial, c'est que l'auteur fait du nouveau avec un milieu acculé et perclus de clichés, et donc, on ressort agréablement surpris de cette lecture.

Une bien bonne surprise que ce "100 bullets" qui par bien des aspects fait penser au jeu vidéo GTA mais qui reste novateur et passionnant, donc je conseille fortement!

Avis posté par Nain Infos posteur le 30/08/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Série vraiment très sympa, dessin très agréable mais pas particulièrement original.

Les deux premiers tomes traitent d'histoires ponctuelles de différents protagonistes, ils paraissent donc sympathiques mais limités dans le scénario. Mais en lisant la suite (en V.O en ce qui me concerne donc avec beaucoup d'avance sur la VF), je peux vous assurer que l'histoire devient super prenante, les personnages des premiers tomes ré interviennent évidemment, on commence à comprendre ce qui se trame et l'histoire de fond qui n'apparaissait pas vraiment au début s'éclaircit véritablement.

On a donc un passe-passe entre trame de fond et histoires ponctuelles qui se complètent parfaitement.

A lire, je vous assure, mais ne vous arrêtez pas au premier tome, ce serait une erreur.

Et pour ceux qui aiment, et qui maitrisent un minimum l'anglais, la VO est encore mieux, beaucoup plus de réalisme dans les dialogues (le langage est très variable en fonction de qui parle, argotique, espagnol, français...) et elle vous permettra d'avancer beaucoup plus dans la série et donc dans le suspens.

Nain

Avis posté par Thomas B Infos posteur le 26/02/2008 (dernière MAJ le 27/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avis posté suite à la lecture des 10 premiers tomes en VO.

100 bullets, avant tout, c'est un peu une série maudite en France. Soleil commence à l'éditer puis s'arrête au bout d'un tome. Puis Semic commence à l'éditer puis perd la licence DC Vertigo. Et maintenant, Panini commence à l'éditer et pas beaucoup de nouvelles depuis le tome 4 (le tome 5 sort au mois de février 2008 alors que j'écris ces mots, d'accord, mais bon c'était quand même long alors que plus de 10 tomes sont sortis aux US). 100 bullets, c'est surtout l'alliance d'un très bon scénario très complexe (parfois un peu confus aussi), d'un dessin et d'une mise en scène vraiment excellente.
Un cocktail savoureux à déguster sans modération, vraiment un gros coup de cœur de ma part !

Mention spéciale à la version en VO (j'ai pas lu la traduction) mais l'une des forces de cette BD est de nous faire un portrait de l'Amérique de la rue présentant son énorme melting pot avec toutes les dérives que la langue anglais a subi ces dernières avec les afro américains ou les hispaniques ! Je ne sais si la traduction en français traduit bien ce voyage.

Mise à jour : lecture terminée du tome 13 en VO, fin de série
Je suis assez déçu par la fin mais je garde ma note de 4/5 car 100 bullets nous donne de grands moments de BD polar comme on les aime. Les dessins de Risso sont fantastiques de bout en bout ! L'histoire est bonne mais si elle perd un peu la tête à mon sens ! Mais à lire tout de même

Avis posté par JJJ Infos posteur le 01/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une petite envie de se divertir avec un polar à la fois musclé et facile d'accés?
100 Bullets est la BD idéale!
Des personnages multiples tous plus retors les uns que les autres, différentes histoires tordues, une atmosphère gangster très bien retranscrite et une ambiance hors du temps empruntant autant a l'univers gangsta qu'a la série noire. Tels sont les ingrédients utilisés par les auteurs nous ayant concocté 100 Bullets.

Les histoires indépendantes ont des scénarii très classiques, cela n'empêche pas cette BD de tirer sont épingle du jeu et de se montrer novatrice, car le liant entre ces histoires est un homme aussi fascinant qu'énigmatique. Il s'agit de Graves, l'agent Graves, agent de quoi? Pour qui?
On l'ignore... et Graves apparait sporadiquement, comme un cheveux sur la soupe, à des moments parfois clés des histoires. Chacune de ses apparitions attise la curiosté. Va-t-il enfin en dire plus sur lui? Cette intrigue va-t-elle en révèler plus sur son passé?
Au fur et à mesure que l'on progresse dans la série, les révélations sont apportées par petites touches, c'est très subtil mais en avançant dans la lecture il y a de quoi échafauder de minces hypothèses.
Le rythme de cette série est un autre de ses avantage. Tout va très vite, les histoires commencent fort. Inutile pour les auteurs de perdre du temps de mise en place, au bout de quelques épisodes le lecteur est en terrain connu.
Ce qui pose problème et m'inquiète un peu pour la suite est le fait que, cet espèce de jeu de chat et de la souris livré par Graves et d'autres personnages se greffant à la trame principale au fil de son déroulement, finisse par lasser... Le mystère c'est bien, il ne faut cependant pas en abuser. On sent bien que les tenants et aboutissants de cette série sont tissés avec de la ficelle plutôt mince, trop y tirer dessus risque de tout faire craquer.

Risso officie aux pinceaux, le style dur et noir de cet artiste se prête parfaitement aux ambiances sombres, cependant sur cette série de belles couleurs adoucissent l'âpreté du trait. Si cela peut paraître surprenant en début de lecture, en tournant quelques pages on se rend vite compte que visuellement c'est très réussi.

Après lecture des quatres tomes parus, je suis plutôt fan de cette série, cependant un certain essouflement commence à se faire sentir. J'espère que la suite de la série va moins jouer sur l'esbrouffe et commencer à avancer de façon plus concrète.
Mais en l'état 100 Bullets reste une BD de qualité, qui malgré ses défauts reste agréable et est souvent amusante, et ce n'est déja pas mal!

JJJ

Avis posté par marcel Infos posteur le 18/01/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La sortie (enfin !) du tome 3 chez Panini me donne l'occasion de donner mon avis.

L'agent Graves, personnage mystérieux, rend visite à différentes personnes à priori sans lien (si ce n'est un drame personnel passé) et leur propose le même deal : dans une mallette, un flingue, 100 balles et une photo. Sur la photo, la personne responsable de leurs malheurs. Et grâce à l'arme et aux balles non-identifiables, l'assurance absolue de ne pas être poursuivis.

Sur cette idée de base maligne, Azzarello développe des histoires autonomes sur 1 ou plusieurs épisodes, mais finalement toutes liées par la trame générale de la série, qui prend lentement forme en filigrane. Que veut Graves ? Qui manipule qui ?
Et pour servir son scénario, le formidable Eduardo Risso, tout en ombres savamment réparties, fait merveille pour traduire l'ambiance polar.

Bref, un must.

Avis posté par Ro Infos posteur le 18/01/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Note approximative : 3.5/5

N'étant pas amateur de polar, c'est uniquement parce que je l'ai trouvé d'occasion et que j'en avais beaucoup entendu parler sur le Net que j'ai acheté ce comics. Au final, je ne suis pas trop mécontent de mon achat.
Le dessin de Risso est original. Il ne fait pas du réaliste sombre comme trop souvent dans ce type de polar noir, il garde un côté sombre bien sûr mais y mêle un dessin un peu plus fun, des voitures qui sautent comme dans les cartoons, des grimaces caricaturales, etc. Ca donne une vraie atmosphère visuelle au comics qui n'est pas désagréable et qui tranche agréablement avec la dureté et la noirceur du récit.
Le récit, justement, part sur une base identique pour raconter des histoires courtes qui finissent par être liées entre elles. La base, c'est qu'un homme mystérieux, l'Agent Graves fournit à des gens les preuves et les moyens de venger par le meurtre tous les torts qu'une ou plusieurs personnes données leur ont infligés. Pourquoi ? On l'apprendra au fur et à mesure. Et pour quel résultat ? Eh bien justement, le résultat diffère suivant les histoires, avec une vengeance réussie mais amère par-ci et un foirage total par-là. Bref, ce n'est pas répétitif et c'est assez original à lire.
Bon récit, bon dessin, une série polar noir sympa que j'aurais sans doute encore plus appréciée si j'étais amateur du genre.

Avis posté par Valoche Infos posteur le 16/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’adore!
Le scénario est pour l’instant original –pas la peine que je re-précise l’histoire, et surtout on découvre les tenants et les aboutissants par petites touches. Pas de gros exposé sur 20 pages avec le méchant qui explique son plan, non ici, on en apprend un peu plus sur les motivations et les agissements de l’agent Grave au détour d’une conversation de autour d’un verre, et hop on repart sur une autre petite tranche de vie. Bref, ça promet encore de nombreuses surprises.

Le dessin de Risso est sombre mais pas brouillon. Il n’y pas d’esbroufe ou de plans voyeurs. Il sert l’histoire, et pas le contraire.

J’ai une petite préférence pour le tome 1 –sûrement le charme de la découverte, mais j’attends la suite avec impatience.

Avis posté par steamboy13 Infos posteur le 29/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voila une BD au sujet assez inédit: Un type qui connait tout vos malheurs et leurs responsables, vous propose une vengeance à assouvir quasi sans risques.
Donc pour ce qui est du premier volume on a droit à deux histoires qui suivent ce shéma: Grave connait votre vie, il vous refile la mallette, et tous les renseignements nécessaires...
Pour le deuxième volume c'est pareil mais on commence à en savoir plus sur Grave et ses potes...
Mais 100 Bullets c'est bien parce que la façon de parler des personnages est "cool", les dialogues valent vraiment une lecture!
100 Bullets c'est bien aussi pour les dessins, les tronches des personnages (galerie de clichés mais ils ne sont pas là longtemps alors...) sont réussies les décors sont variés et c'est joliment mis en case, que du bon.
Un dernier truc que vraiment j'adore c'est les couleurs, pas de fioritures pas de couleurs pétantes et l'ensemble est trés homogène, ça apporte un confort de lecture non négligeable.
Conclusion: Vivement le n°3.

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 09/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le thème me fascine, c'est ça qui m'a donné envie de lire ce premier tome d'une série à la flatteuse réputation outre-Atlantique. J'ai été malheureusement extrêmement déçu : à aucun moment, je n'ai senti monter l'adrénaline. Alors oui, c'est bien foutu, le canevas de départ est vraiment génial (je buterais bien moi-même un ou deux gars avec qui c'était Chicago dans la cour de récré en maternelle), mais ça tire quand même vachement en longueur et manque cruellement de densité. La deuxième histoire est de plus nettement moins convaincante et crédible que la première, ce qui ne m'a pas aidé à lire ça d'une traite tellement c'était lassant par moments. Le dessin est de plus assez brut de fonderie dans le mauvais sens du terme : il manque de finesse et la couleur se place là comme un cheveu sur la soupe. Bref, une excellente idée pas super bien exploitée à mon avis.

Avis posté par ThePatrick Infos posteur le 05/01/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Dans la valise de l'agent Graves, vous trouverez une arme banalisée et cent cartouches. Vous trouverez également les preuves irréfutables des torts que vous avez subis, le nom des assassins de vos proches, leur identité, leur adresse… Il reste une chose à savoir, l'essentiel. Si vous utilisez l'arme et les cartouches, il est impossible de remonter jusqu'à vous. L'immunité totale."

Evidemment, quand on tombe sur une idée comme ça on est déjà un peu intéressé.
Evidemment aussi, quand c'est Eduardo Risso (le grand Eduardo Risso, siouplé !) qui dessine le tout, l'intérêt monte encore. Son dessin, très caractéristique, est toujours aussi superbe. Les expressions des visages sont souvent farouches, hargneuses, mauvaises, et très, très bien rendues. Les couleurs, dans l'ensemble très homogènes, confèrent à l'album une atmosphère mi-terne mi-glauque réussie. Et le découpage est dynamique, avec des cadrages variant beaucoup, et utilisant allègrement plongées et contre-plongées.

Quant à l'histoire, elle est bien exploitée dans le sens où le petit résumé ci-dessus n'est qu'un résumé de la base de l'histoire, et non de l'ensemble : en effet, ce premier tome comporte deux histoires comportant la même base, mais vraiment très différentes. En particulier, si la première peut paraître un peu classique, la deuxième (malheureusement plus courte) est vraiment excellente, et noire à souhait. On se retrouve donc un peu dans l'idée de "Fog", avec un thème commun, mais une grande variation dans le développement des différents épisodes. Forcément on risque d'être déçu à un moment ou à un autre, mais pour l'instant ce n'est absolument pas le cas.

Outre les qualités précitées, les personnages sont bien développés. Ils sont certes un peu monolithiques (ils jouent leur rôle et ne sont pas là pour évoluer), mais cela fait partie de la force de "100 Bullets". En plus les dialogues sont parfois assez géniaux, avec en particulier un passage qui m'a fait hurler de rire :
- C'était délire. Des mecs qui sortent avec des meufs que c'est des mecs.
- Sans déc' ?
- Elles étaient grave bonnes en plus, t'aurais vu ça.
- Ouais, mais quand tu veux leur frotter la chatte, tu te retrouves la main pleine de couilles.
(oui, c'est élégant, je sais, je sais… )

Bref, un bon album bien noir, assez cynique, et très bien réalisé.

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 24/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
« 100 Bullets », cette série phare du label Vertigo (la section « adulte » de chez DC) bénéficie enfin d’une traduction française digne de ce nom. Il y avait déjà eu la version « Soleil » éditée en grand format (c’était la version « vendeur de papier »), sans que cela soit réellement utile, intitulée « A bout portant » (titre d’une banalité affligeante à peine digne des soirées « Hollywood night » de TF1) et qui n’a jamais dépassé le premier tome (une habitude chez cet éditeur).
Cette édition Semic est, non seulement plus abordable, mais plus respectueuse du titre et du format du comics original. Dans ce premier tome, on a droit aux deux premières histoires. Et déjà, on sent le schéma narratif bien huilé. Dans chaque histoire, l’agent Graves, triste sire habillé de noir des pieds à la tête, vient trouver une personne qui a tout perdu, victime d’un crime impuni…A chaque fois, cette personne n’a plus aucun espoir qu’un jour justice sera faite. Graves lui propose alors de remédier à sa propre déchéance en assouvissant son désir de vengeance, lui apportant à chaque fois, un moyen de l’accomplir sans craindre en retour les foudres de la justice.
C’est donc à une énième variation sur le thème de la vengeance que l’on a affaire ici. Avec un postulat de départ pareil, on a toujours un peu peur de tomber dans l’apologie imbécile et fascisante de la vengeance « made in USA » (façon « Steven Seagal »), de l’auto-justice ou encore dans le thème annexe de la peine de mort… Premier soulagement : ce comics est au-dessus de ça, il parle des pulsions vengeresses, sans pour autant justifier moralement ces actes. Le scénariste prend soin de laisser les personnages en face de leur choix, sans chercher à la juger ou les justifier. C’est donc, à chaque fois, un nouveau cas de conscience qui est posé. On sent alors toutes les possibilités que peuvent s’offrir les auteurs de vilipender une société américaine inégale où le plus forts gagnent souvent sans se soucier d’écraser les plus faibles. La critique sociale, est présente dans ce premier tome, en filigrane, reste à savoir ce qu’en feront les auteurs dans les épisodes suivants…
Les dessins du dessinateur argentin Risso sont d’une qualité proche de l’irréprochable. Le découpage est incisif, la mise en page très plaisante et les cadrages souvent inventifs.
Des deux histoires présentes ici, j’ai une nette préférence pour la seconde. La première me semble tellement envahie de clichés que j’ai du mal à « croire » que le personnage est autre chose qu’un archétype un peu usé, aux réactions trop stéréotypées que pour prétendre à quelque authenticité. La seconde m’amuse beaucoup plus et j’attends avec impatience le deuxième tome de ces « 100 bullets » avant de donner mon avis définitif sur cette série qui commence plutôt bien.

P.S. : Allez faire un tour du côté du site officiel, il est bien foutu.

Avis posté par JBT900 Infos posteur le 13/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Feuilleté dans un coin de la librairie, cet album ne m'attirait pas vraiment, il faut bien l'avouer. Mais encouragé par les avis enthousiastes des lecteurs, je l'ai finalement rajouté à ma petite liste et emporté chez moi. Et il faut bien reconnaître que j'ai bien fait…

Le dessin de Risso est bien ce qui m'avait fait hésiter… Enfin non, pas le dessin car le trait est vraiment très bien foutu, j'aime vraiment le travail de Risso. Mais les couleurs par contre… quelle catastrophe! Alors oui ça passe dans le fil de l'histoire, on est absorbés par les personnages et par le scénario mais pardon, ces couleurs m'ont littéralement fichu la nausée. Trop de nuances de beige et de marron à mon goût, trop de couleurs proches, pas assez d'éclats ni de teintes vives… C'est pour moi le plus gros point faible de cet album, très bon à tous les autres points de vue.

Car l'idée de départ qui nous parle de vengeance, de totale impunité, de meurtres, de balles… est une idée drôlement séduisante pour un scénario de BD. Et Brian Azzarello nous propose ici une histoire efficace dans laquelle on plonge très vite, avec un étonnement que semblent partager certains des protagonistes. Car le personnage de Graves n'est pas commun, et son rôle est tout à la fois celui de la main armée et du rédempteur : avec une arme et une sacoche contenant des preuves, il donne à ceux qu'on a roulé la possibilité de se venger, ou d'oublier…
100 bullets s'appuie vraiment sur une idée qui véhicule une question de fond très forte et qui donne toute sa dimension à ce comics.

Les personnages sont peut-être parfois un peu trop jusqu'au-boutistes, mais ils restent dans la droite ligne des situations extrêmes auxquelles ils sont confrontés. C'est surprenant, bien fichu, inattendu et c'est fait avec intelligence.
Bref, c'est à lire.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque