Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Druuna Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (34) Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(10)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(8)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(10)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(5)
Nombre d'avis34
Note moyenne2.50 / 5
Pour l'achat29%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Druuna sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par tonioT900 Infos posteur le 13/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Eh bien, je viens de lire les avis les plus sévères et je suis ... d'accord!

Certes le personnage de Druuna est plus que plantureuse et sur le plan de la maîtrise du trait, le talent est présent mais le scénario et les textes font mal aux yeux (sans parler des couleurs qui nécessitent après lecture un contrôle de vision des couleurs chez l'ophtalmologue). Ca ne passe pas. En film, le soir tard même sur une chaine publique cela ne vaudrait pas le coup de veiller.

J'en ai lu 4 tomes et cela ne se fera qu'une fois.

Avis posté par herve Infos posteur le 30/09/2017 (dernière MAJ le 28/01/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
tome 0 : les origines

Dans cet album inédit, Serpieri s'offre une pause bucolique dans la vie de Druuna, mais qui n'est pas sans danger. En rendant hommage à Moëbus dans les premières pages de cette aventure, Serpieri nous offre des planches magnifiques. Ce récit, certes muet, sur près de 70 pages peut décontenancer certains lecteurs mais, pour ma part, je suis resté sous le charme, avec le dessin de Sepieri, qui se met lui même en scène , comme il le fera dans les albums suivants.
Ce préquel est d'une qualité graphique indéniable, et il est suivi d'une histoire inédite de 7 pages qui porte les prémisses des aventures de Druuna.

Un très bel album, qui bénéficie d'une très belle édition chez Glénat, qu'il faut vraiment souligner.


intégrale 1 : Morbus Gravis/Delta

J’ai découvert cette série assez tardivement et j’avais déjà l’ensemble des albums dans l’édition « «Bagheera ». Mais avec la réédition, en intégrale, chez Glénat, j’ai de nouveau craqué.
Il faut souligner la qualité de cette nouvelle intégrale, qui en plus du récit, propose « des archives » quasi inédites : des planches en noir et blanc, des illustrations, des couvertures, des croquis, bref que du bon.
Pour ceux qui ne connaissent pas encore « Druuna », il faut rappeler que cette belle femme, véritable Vénus callipyge, (Serpieri lui avait donné, au début, les traits de Valérie Kaprinsky , en créant son héroïne) vit des aventures incroyables dans un monde post apocalyptique, où se mêlent mutants, prêtres, des robots, scientifiques déjantés et monstres de tout genre.
Dans ce premier cycle « Morbus Gravis/Delta », Druuna essaie d’aider Shastar, mutant, à se procurer du sérum pour échapper à une transformation inéducable. Elle devra évidemment jouer de son corps pour arriver à ses fins et va se retrouver plonger dans un combat entre un ordinateur central et un certain Lewis, qui va l’aider par télépathie.
Ces deux premiers volumes sont assez violents et surtout le sexe y est très présent. D’ailleurs cette intégrale est à réserver à un public très averti.
Serpieri est un maître pour dessiner les courbes de Druuna, ce qui fait de cette série un must dans le genre de la bande dessinée dite « pour adulte ».
Contrairement aux prochains albums de Drunna, qui s’enfonceront, au fur et à mesure, dans un scénario presque incompréhensible, « Morbus Gravis » et « Delta » reposent sur un scénario linéaire et abordable.
Bref, un dessin magnifique au service d’une histoire de science- fiction qu’il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 08/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai enfin lu cette série érotique qui semble être une des plus connues dans le monde de la BD. Enfin, je n'ai lu que le premier tome qui m'a tellement ennuyé que je n'ai pas envie de lire la suite.

C'est peut-être parce que je n'ai lu que ce tome que je ne trouve pas que c'est aussi vulgaire et nul que certains disent. Ou peut-être que c'est parce que j'ai vu ou lu tellement de trucs avec du gore et de la nudité qu'en comparaison Druuna est souvent soft.

Au niveau des qualités, l'auteur dessine bien les femmes et Druuna est très jolie. Le problème c'est que c'est une BD et non un art book et le scénario est sans grand intérêt. Ça se passe dans un niveau post-apocalyptique et l'héroïne se promène un peu partout. On dirait juste une suite de scènes et le seul prétexte du scénario c'est de mettre du gore et de l'érotisme. À la limite cela passe si je ne fais que regarder le dessin, mais je m'ennuie dès que je lis le texte.

Avis posté par FLO Infos posteur le 13/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
A tout ceux qui diront que Druuna a un scénario niais, et que ce n'est que de la bd porno ou érotique, je rappelle que Serpieri l'auteur a une formation en Art.

Regardez comment il dessine un corps féminin. Et il a dessiné des chevaux (demandez aux étudiants en art la difficulté de dessiner un cheval et ses muscles).

Des courbes féminines exagérées diront certains (seins, fesses) mais le peintre Ingres dans son odalisque n'a t'il pas exagéré le dos de son modèle ?

Serpieri est au delà de la BD. Chaque planche est un travail graphique avec une volonté d'art. Mais l'art est obscur pour certains...... (a dit quelqu'un, vieux, sage, et peut être chinois ?,,,).

Avis posté par sloane Infos posteur le 28/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Me voilà bien embêté pour noter cette histoire, ou plus exactement cette série, car d'histoire il n'y en a point trop.

Serpieri est un immense dessinateur; alors oui ses femmes sont sublimes mais également ses monstres ainsi que les décors où tout ce petit monde évolue. C'est un vrai plaisir que de s'attarder sur ses planches. Mais hélas, mille fois hélas, cela ne suffit pas. A l'époque où j'ai découvert cette BD j'avoue n'avoir été obnubilé que par une seule chose, les courbes de Druuna et quelques unes des "aventures" qui lui arrivaient. C'était carrément révolutionnaire pour l'époque. Le temps a fait son oeuvre et si les courbes de la demoiselle n'ont pas pris une ride, il faut bien s'avouer que ce qui compte ici c'est de mettre en scène une héroïne dans des situations bizarres mais qui lui permettent de nous offrir son anatomie sous tous les angles, qui justement ne sont pas anguleux.

Alors BD érotique voire porno, oui, et pour le plaisir des yeux cela peut être un bon investissement, en faisant fi de situations plus que scabreuses voire malsaines. Je maintiens que Serpieri est un grand bonhomme à qui sur ce coup là il a manqué un scénariste aussi génial que lui.

Avis posté par crac Infos posteur le 13/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Oui, c'est une BD de genre. A côté de l'heroic fantasy et du vengeur masqué, il y a aussi l'érotique pervers. Et, étant donné le nombre de BD dans cette veine qui se vendent, il semble que ce soit un goût finalement assez répandu. Il faut prendre les choses avec humour, notamment quand Serpieri fait dire à un personnage: "mais pourquoi es-tu si allergique aux vêtements, Druuna?"
La perversité de Serpieri est plus subtile qu'on ne pourrait le croire. Le corps plantureux et ultra-sain de l'héroïne se découpe sur un univers de cauchemar en ménageant un contraste extrême entre couleurs chaudes et froides, ses rondeurs parfaites et les monstruosités (visuelles et psychologiques) qui l'entourent. Serpieri associe le dessin le plus classique à des éléments qui susciteront autant le dégoût que les meilleurs films d'horreur (on peut penser aussi à Cronenberg); le tout avec une technique si irréprochable qu'on se sent mal à l'aise de se laisser envoûter par tant d'atrocités. Les monstres sont abominablement laids à la mesure d'un dessin abominablement virtuose et magnifique dans sa précision et sa grâce.
L'intrigue dépasse très largement le maigre scénario de la gamme porno de base. On connaît des BD de SF sans érotisme qui ne font pas mieux. Je dirai même que cette BD se laisse lire pour son histoire, même si cette dernière a parfois tendance à partir un peu dans toutes les directions et que Serpieri ne recule pas toujours devant certaines facilités narratives et les raccords tirés par les cheveux. Toutefois, on admirera le travail de l'artiste qui écrit et qui dessine, ce qui n'est pas si habituel. Un style bien à lui qui choque et qui marque. Tout cela permet à cette BD de figurer parmi les chefs-d'oeuvre du genre.

Avis posté par McClure Infos posteur le 19/07/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Druuna a d'abord été un fantasme pour moi, jeune lecteur lorsque j'allais en douce dans le rayonnage BD adulte de la médiathèque locale, dans le seul but de voir ces courbes affriolantes.

Je n'arrive pas à comprendre en lisant certains avis, que ce personnage est mal croqué. Si je peux concevoir qu'on n'apprécie pas la série, que le personnage est creux (hum, pas de jeu de mot ici), que Druuna est peut etre trop plantureuse pour certain(e)s; à l'image d'une Monica Belluci des années 80, mais la trouver mal dessinée, j'avoue ne pas trop comprendre.

Avec un regard plus adulte aujourd'hui, je trouve cette BD pas si mal que ça. Sans etre irréprochable, notamment dans la profondeur (hum encore....) des personnages, dans certaines parties de l'histoire mal travaillée et un scénario qui parfois ne sert que le sexe, il y a beaucoup de BD "classiques" dont l'histoire est bien plus pourrie que celle ci.

Serpieri arrive à nous pondre une série alliant monde apocalyptique, histoire SF et porno et le faisant pas si mal que ça.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 26/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette splendide brune aux courbes très très généreuses est arrivée dans Charlie Mensuel en1985, je m'en souviens encore tant c'était révolutionnaire à l'époque une Bd comme ça, érotique limite porno, aussi bien dessinée. Et plus j'en ai lu, plus je me suis dit que Serpieri gâchait son talent dans une histoire pareille. Parce qu'il n'y a pas d'histoire, on se fout totalement de ce qu'il s'y passe du moment qu'on peut voir à poil l'héroïne, c'est tout ce qui compte. L'avantage d'une telle Bd, c'est de la feuilleter pour la beauté du dessin et surtout les formes anatomiques et la sensualité agressive de Druuna.


Ce semblant de scénario est une SF assez violente et très glauque, peuplée de monstres et de mutants souvent repoussants, un univers malsain que Serpieri embellit par des filles fantastiques toujours très opulentes et peu vêtues, en tête Druuna qui se balade avec un bustier très court et un minuscule cache-sexe qu'elle perd très souvent, dévoilant alors sa lourde poitrine et sa nudité candide, libre et sans complexes. Les ébats de son héroïne callipyge généreusement offerts au public (surtout masculin), révèlent un érotisme parfois sulfureux, et la plupart du temps totalement gratuit, quand ce n'est pas répugnant avec cette manie de jeter son héroïne dans les bras de créatures immondes.

La série qui au départ était un modeste récit de SF, est devenue au fil du temps de plus en plus érotique, et je désespère de voir un dessinateur aussi talentueux pour illustrer l'anatomie féminine, s'égarer dans un récit aussi peu intéressant ; quelle réussite ça aurait pu être si Serpieri avait placé Druuna dans un contexte de western, genre qu'il avait souvent abordé à ses débuts, et où ses Indiennes nues étaient déja très belles, révélant un trait très sûr.
Un sujet vraiment gâché.

Avis posté par zébu Infos posteur le 09/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture de cinq albums.

Une série dont la principale force reste avant tout ces dessins ; magnifiquement exécutés.
On ne peut que saluer le superbe travail de Serpieri, on y retrouve un sens du détail très précis, mais surtout des personnages féminins à la plastique parfaite souvent dénudées et de toute beauté, prenant parfois des pauses lascives. Les couleurs sont elles aussi pas mauvaises, quoique un peu trop épurées dans les premiers albums, mais elles s'améliorent par la suite.

Niveau scénario, c'est pas bien fantastique car même si on évolue dans un monde futuriste dangereux et violent un minimum construit ; tous les évènements ne sont que des prétextes pour déshabiller notre héroïne ou la mettre en scène dans des relations sexuelles avec des personnages de toutes sortes (hommes, femmes, robots, monstres difformes,...).

Pour beaucoup cette part de violence omniprésente peut s'avérer fort choquante car en plus d'un langage injurieux et graveleux à souhait accompagné de nombreuses scènes d'assassinats gores ; le plus déconcertant restera sans doute cette image d'une héroïne, sorte de nymphomane femme objet, qui utilise son corps pour arriver à ses fins même si elle doit subir diverses relations très "poussées" ou contre nature (prostitution, abus sexuel limite viol, homosexualité, zoophilie,...).

Bref, une série violente destinée avant tout à un public masculin et qui ne vaut donc principalement que pour l'esthétique de ses personnages féminins.
Mais après tout cette série possède un but érotique évident et assumé, donc on peut très bien admettre que le scénario puisse passer au second plan même si on aurait pu espérer quelque chose de mieux.
Aussi, il faut vraiment savoir dans quoi on s'embarque avant de commencer la lecture d'une telle série et je conçois aisément que ceux qui restent insensibles aux formes généreuses de l'héroïne ou au style de Serpieri trouvent l'ensemble totalement désastreux.

Avis posté par Yannis Infos posteur le 15/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La 100ème pour une belle.

Voici une oeuvre lue à l'adolescence et dont le souvenir est toujours là. Non pas à cause de son scénario exceptionnel, non bien au contraire, car à ce niveau là c'est léger. Léger comme les habits de l'héroïne qu'elle perd rapidement. Et c'est à ce niveau là que les trois étoiles arrivent. Car lire Druuna c'est avant tout regarder car Serpieri est un très bon dessinateur. La demoiselle bien en chair (cela change des mannequins siliconés de chez Soleil) est très agréable à regarder et pour une fois les proportions sont je trouve réalistes. Le reste des personnages et ne sont pas en reste et les détails des corps (pour ceux qui ne sont pas mutants) sont remarquables.

Une oeuvre à découvrir, lisez au moins un album pour la qualité du travail de Serpieri.

Avis posté par niggy Infos posteur le 05/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je crois qu'il faut remettre les choses dans leurs contextes, à savoir qu'il s'agit ici d'abord d'une BD érotique avant d'être une BD de science fiction, je peux comprendre que les personnes s'étant initiés à Druuna avec l'espoir de lire une BD de science fiction puissent être déçus.
Druuna c'est donc avant tout une héroïne à qui tout prétexte est bon pour entretenir des relations sexuelles avec d'autres personnages, qu'ils soit humains, robots, ou bien même des animaux.
Mais ce qui fait de Druuna une BD culte, ce n'est pas uniquement la plastique parfaite de l’héroïne, mais aussi l'ambiance unique qui se dégage de l'oeuvre dans son ensemble, les dessins contribuent d'ailleurs beaucoup à cette ambiance, détaillés et épurés, ils installent avec brio une atmosphère froide et obscure qui agrémente ce sentiment de folie malsaine dont l'oeuvre témoigne.
Le scénario bien que n'étant pas la principale qualité de l'oeuvre est bien supérieur à un bon nombres de BD que j'ai pu lire dernièrement, celui-ci a au moins le mérite d'être cohérent et de nous donner envie de lire la suite.
Bref, Druuna ne peut pas plaire à tout le monde, mais n'en demeure pas moins pour moi une BD culte dans le style érotique, et voir même dans celui de la science fiction à condition d'être averti de son contenu, une lecture que je conseille donc, pour les amateurs d’héroïnes pulpeuses et d'aventures sensuelles...

Avis posté par Erik Infos posteur le 20/05/2008 (dernière MAJ le 25/09/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On ne peut que tomber sous le charme de cette héroïne franchement un peu dévêtue au doux nom de Druuna. C’est justement là où le bas blesse : trop, c’est trop diront la majorité! Il y a certes une parfaite gratuité dans les scènes érotiques. Or, je ne cautionne guère ce genre de surenchères. Quoique...

Pourtant, le graphisme est somptueux. On voit que le dessinateur a du génie dans la création de ce monde futuriste. Que dire également des formes ? Je suis époustouflé par tant de grâce dans le dessin.

Le scénario est inutilement alambiqué. On arrive à suivre mais difficilement dans tous ces méandres. Personnellement, j’ai beaucoup aimé le tome sur la « planète oubliée ». J'avais lû cette bd qu'on m'avait prêtté il y a quelques années. Je l'avais alors totalement rejetté. j'ai changé d'avis avec le temps. Il m'a fallu quand même plus de 10 ans pour y revenir et curieusement pour l'apprécier.

Je sais très bien que je devrais me joindre en choeur avec les partisans jouant aux vierges effarouchés mais je ne peux pas ! Au fond de moi, j'aime l'audace de ce cocktail entre sexe et science-fiction car c'est d'un genre totalement inédit. Une oeuvre brûlot assez exquise !

Avis posté par ulys31 Infos posteur le 23/05/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En fouillant dans mes BD je viens de retrouver 2 tomes de Druuna. Pourtant j’étais persuadé avoir lu les 4 premiers il y a bien longtemps… Bref, je n’en garde pas un mauvais souvenir. Le scénario dépasse largement celui de beaucoup de BD HF ou de romans graphiques a tendance nihiliste, et pour le cul je suis d’avantage choqué par les BD tous publics où s’étalent des scènes érotiques souvent niaises et sorties de nulle part. Le genre de truc qui m’exaspère et me fait refermer la BD.

Au moins, ici, rien qu’a regarder la couverture on sait ce qu’on va trouver à l’intérieur. Donc on y trouve une héroïne charmante (surtout au niveau du postérieur éh éh !), admirablement dessinée, dont l’esthétique correspond au fantasme de nombreux mâles. Rien de vraiment choquant en somme, hormis quelques situations vicieuses. L’univers SF est assez bien foutu et le coup des mutants plus original que si la pépée pratiquait ses ébats au bord de la piscine du milliardaire en chapeau de cow-boy. Bref ça peut se lire sans problème si vous aimez le genre surtout que le dessin est au top, ce qui est le point fort de la BD. Sinon il y a aussi d’autres BD plus intéressantes à acheter…

Avis posté par iannick Infos posteur le 12/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
A l’époque (à la fin des années 80), ce qui était marrant avec « Druuna », c’est que les albums de cette série pornographique ne restaient jamais à la même place sur les étals et ce, dans n’importe quelle librairie. Ainsi, le lecteur pouvait en cherchant un tome des « tuniques bleues » par exemple tomber sur un album de Druuna…
Ce qui était assez incroyable aussi à cette époque, c’est que les bds pornographiques comme « Druuna » étaient librement en vente dans toutes les librairies. Ainsi, les jeunes lecteurs pouvaient facilement les feuilleter si les vendeurs ne les surveillaient pas…

Il faut dire que les couvertures de « Druuna » sont vachement agréables à contempler (du moins pour les bédéphiles masculins) avec cette femme à la plastique généreuse (siliconée ?).
L’intérieur est du même acabit, « Druuna », l’héroïne est montré (très) souvent dénudée.
Le dessin est vraiment bon : les décors regorgent de détails et les personnages sont magnifiquement illustrés… surtout les femmes…

Druuna évolue dans un univers futuriste et apocalyptique où elle doit se vendre auprès des mutants pour survivre. Le scénario n’est pas original, seul l’univers dans lequel évoluent les personnages peut représenter un réel intérêt pour les lecteurs.
Le gros problème que j’ai rencontré cette bd, c’est que les nombreuses scènes pornographiques à la limite du gore et du sado-masochisme m’ont rapidement rendu la lecture écœurante. Je n’ai rien de contre les bd, films érotiques ou pornographiques surtout si ces œuvres possèdent une grande beauté visuelle et une morale saine où l’amour prime. Avec cette bd, Druuna se prostitue auprès de nombreuses créatures laides ou se fait violer pratiquement à chaque coin de rue… c’est vraiment du n’importe quoi, l’héroïne ressemble plus à une bête qu’à une humaine. Je me demande ce que pensent les lectrices de « Druuna »…

Finalement, « Druuna » est une série assez repoussante par sa perversité et par son quasi-absence de scénario. Seuls, la plastique de l’héroïne, les décors assez détaillés peuvent représenter un intérêt pour les lecteurs, en tout cas, ce sont les seules choses que j’ai retenues de cette série.

Avis posté par Jessyfesse Infos posteur le 09/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Alors là je vous trouve trop sévères. Pour ma part je suis d'accord avec le dernier avis. Cette BD a un vrai charme... Tous les ingrédients sont réunis, ça me rappelle l'age d'or du magazine "Métal Hurlant" - pas de tabou, tout y est montré, le gore comme le porno. Le scénar est franchement pas mal et on se laisse agréablement charmer dans ce mélange de phantasmes, de cruauté, de sexe, d'onirisme, d'esthétisme industriel, et de science-fiction bien barré. Et le tout tient bien la route.

Le côté "virginal" de Druuna - et oui ! - (par rapport à ce monde maladif) est une chose assez amusante et osée - et oui il y a quand même pas mal d'humour là-dedans, il ne faut pas tout prendre au sérieux. Voilà un délicieux divertissement, bien vicieux de surcroît. J'adore les dessins, et j'avoue que Druuna, ben moi j'ai beaucoup de sympathie pour elle, je sais pas mais vous êtes un peu difficiles quand même.

Franchement cette BD me semble (malheureusement) unique en son genre. L'absence de moralité, voilà peut-être ce qui en fait une oeuvre culte !

Avis posté par gumly Infos posteur le 20/12/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 5/5 (Culte !)
Alors, je mets un 5/5 pour rétablir un peu l’équilibre, car je trouve les critiques assez injustes avec cette série.

N’oubliez pas que Druuna est un succès éditorial qui dépasse de loin la plupart des BDs ‘porno’, bien que je ne sois pas vraiment d’accord avec cette classification. Il y a évidemment des scènes hard, voire très hard, mais en tout, il n’y a que deux ou trois scènes de pénétration par tome en moyenne. La plupart des BD hard que j’ai lu, une fois l’intrigue posée, ressemble à des films porno avec des scènes de pénétration toutes les deux cases, ce n’est pas le cas ici.

Evidement si vous êtes une fille hétéro je ne vous conseille pas cette BD car le seule personnage d’esthétique, c’est justement Druuna, les autres personnages sont le plus souvent laid, voir monstrueux, ce qui peut en déranger certains. Et je le comprends très bien, la première fois que j’ai lu cette BD je n’ai pas du tout accroché, pourtant c’est en la relisant que j’ai perçu ses qualités. Dont le coté graphique, ça manque peut être de couleurs, mais ça fait partie du style. Druuna est à mon avis indéniablement bien dessiné avec une finesse des traits et une sensualité érotique rarement égalée, et pourtant ce n’est pas vraiment mon type de femme, normalement je suis plutôt amateur des femmes de Manara, sauf ici.

Quant au scénario, il a le mérite d’exister, étant amateur de SF moi-même, je le trouve convenable, en tout cas pour une BD hard, par contre il est évident que Serpieri n’est pas un dessinateur SF, les vaisseaux spatiaux sont affreusement mal dessiné, mais tant pis.

Pour conclure je dirais que le succès international de cette série, qui, il me semble puisse être comparé à celle de Manara, a sûrement une raison d’être, Druuna plait sûrement à plus de gens que cette page de critiques ne le laisserait penser.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 12/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Inspirée -par ses formes- de l'actrice Valérie Kaprisky, Druuna fait son apparition dans Charlie Mensuel
C'est... je dois dire... assez "chaud".

Obligée de se prostituer dans l'histoire, son auteur ne cache pas grand chose de ses ébats, tant physiques que cérébraux (elle entretient même de drôles de rapports télépathiques avec un cerveau conservé intact depuis des siècles !).

Druuna ?... Une série à part. Une sorte de fable de science-fiction meublée, en outre, des habituelles "bestioles d'autres mondes" et fluctuations espace-temps.

J'ai lu quelques albums. C'est pas mal, mais je n'en ai pas gardé un fantastique souvenir...
La Terre anéantie suite à un ultime séisme, un satellite artificiel avec à son bord des humains qui vont être victimes de mutations, un sérum (comme par hasard) qui peut arrêter cette dégénérescence physique, non contaminée l'héroïne en veut quand même sa dose (j'aime bien cette phrase !), etc... un postulat simple dans sa conception, mais dont les qualités narrative et graphique réservent quand même quelques bons moments.
Mais sans plus. J'ai mis 3/5. Et c'est bien payé !..

Avis posté par Gros Robert Infos posteur le 02/01/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Le scénario est excellent, très travaillé, original.
Les personnages ont beaucoup de psychologie, et ce sont même des poètes délicats.
Druuna n'est pas du tout racoleuse, n'a pas des jambonneaux à la place des fesses...
Et ce n'est pas de la pornographie sauvage, non, non...

Si au moins Serpieri avait le courage d'assumer ce qu'il fait, comme Dany et ses bd érotiques, on saurait à quoi s'attendre.
Mais franchement, il n'a rien trouvé de mieux à faire de son talent ??

Avis posté par Cassidy Infos posteur le 20/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Avant d'entrer dans le vif du sujet, je dois avouer que je n'ai lu que le 1er tome de la série, donc je ne sais pas si ça devient, par la suite, si catastrophique que certains l'affirment ici. Mais en tout cas, honnêtement, faut pas exagérer : après lecture de Morbus Gravis, je trouve un peu injuste de présenter ça comme une BD porno vulgaire et débile au scénario ridicule ou inexistant.

Évidemment, on ne va pas se mentir : on ne lit pas Druuna pour la profondeur et la subtilité de son intrigue élaborée, la magie de ses brillants dialogues, la finesse avec laquelle sont dépeints les rapports entre les personnages. On lit Druuna pour Druuna, la pulpeuse héroïne dessinée de main de maître par Serpieri. Bon, c'est sûr, il faut aimer les brunes aux seins lourds, au hanches larges, aux fesses rebondies, sinon forcément, on passe un peu à côté du seul véritable intérêt de l'album. Mais quand on aime, pfffffffou, bah c'est beau, hein. Je vous assure, c'est joooooli, c'est artiiiistique, c'est pas vulgaire… La gironde brunette passe quasiment chaque planche à se balader à poil en toute innocence, quelle que soit la situation, elle est comme ça, la pauvre petite Druuna, elle fait une allergie aux vêtements, que le Docteur Ottonegger n'a apparemment jamais réussi (ou jamais cherché ?) à guérir, elle en porte de temps en temps mais vraiment juste le temps de les enlever, quoi, et que voulez-vous que je vous dise, on ne va pas l'en blâmer, notre callipyge arpenteuse des bidonvilles post-apocalyptiques, parce que tout ça, c'est beau ; allez, soyons fous, osons le dire : c'est carrément poétique (poétique : qui émeut par la beauté, le charme, la délicatesse, me dit mon ami Robert, et Dieu sait si les roberts sont à l'honneur dans Druuna). Beaucoup plus intéressant que les scènes de cul, sans mentir. Parce que les scènes de cul dans Morbus Gravis, bof… Déjà, je dirais que ça reste soft : certes les situations elles-mêmes sont limites, vu que soit Druuna copule avec un monstre tentaculaire, soit elle doit donner son corps à des brutes vicieuses en échange de sa vie ou d'un service (le sexe consenti, sans rémunération, entre êtres humains, ça n'existe pas dans ce 1er tome), mais visuellement, c'est pas du porno, "au sens où on voit pas la bite" comme disait je-sais-plus-qui ; ça ne montre rien de plus qu'un téléfilm du dimanche soir sur M6 et en plus, il n'y a pas TANT de scènes de cul que ça (mais non, je vous assure que j'écris tout ça sans déception aucune).

Bon, bref. Druuna, donc, est très jolie, et on ne remerciera jamais assez Serpieri de savoir si bien la dessiner. Mais voilà, le problème, donc, c'est que l'intérêt du personnage se limite à ça. Son physique mis à part, elle n'a vraiment rien pour elle… bon, comme à peu près n'importe quelle héroïne de n'importe quelle bande dessinée, dans le fond. Pour ne pas qu'elle ait trop l'air d'être ce qu'elle est, c'est-à-dire une femme-objet soumise qui, en définitive, aime se faire prendre brutalement par tous les salauds qui passent, Serpieri essaie de nous la faire passer pour une fille admirable, une espèce de pute au grand cœur prête à tous les sacrifices par amour de son prochain, une quasi-sainte dans le fond, genre "Ils peuvent violer son corps mais ne souilleront jamais son âme, et malgré tous les sévices, sa force de caractère et son amour feront qu'elle restera pure jusqu'au bout dans ce monde de laideur et de pourriture". Mais bon, ça ne passe pas du tout, on n'y croit pas une seconde, et Druuna reste donc une lascive poupée nymphomane qui se laisse passivement bourrer le fion comme une grosse salope à tous les coins de rue par n'importe quel mâle en rut (oui, là pour le coup, je suis moins lyrique que tout à l'heure), ce qui en fait donc un personnage assez limité.

À part ça, le scénario n'est pas complètement minable, faut pas en rajouter quand même. Il y a des BD de SF ou d'heroic fantasy où le semblant de scénar n'est qu'un prétexte pour aligner des scènes de batailles (genre Chroniques de la Lune Noire, voyez ?), et personne n'ira dire que le scénar est indigne, déshonorant, pitoyable, inexistant, etc. : on dira juste que c'est une BD de divertissement, à lire pour pas se prendre la tête. Mais là évidemment, c'est du sexe, alors ça gêne, ça pose problème, faut faire mine de s'offusquer ou on pensera que vous êtes un pervers. Pourtant, ce n'est pas sale. Le sexe est une chose naturelle et merveilleuse. Enfin, pas dans Druuna, hein, mais dans la vie réelle, quoi. Enfin, pas dans la vie réelle de tout le monde, évidemment, je ne parle pas des Belges ou des webmasters de sites de bandes dessinées, mais disons, dans la vie réelle des gens sains et équilibrés et beaux et séduisants et raffinés comme moi . Bref, je m'égare, revenons-en à la BD. Donc, ici, le scénar n'est effectivement qu'un prétexte pour amener l'héroïne à se déshabiller puis à se faire sauter comme une chienne ; c'est crétin mais bon y a pas de quoi hurler au scandale à mon sens. C'est de la SF sans génie, quoi, un monde post-apocalyptique, des mutants, une dictature, des âmes perdues dans les bas-fonds, un être élu, la routine habituelle, pas plus tarte que Les Technopères.

En résumé, donc, parce que ça commence à faire beaucoup de texte pour une BD à 2/5 dont j'ai lu qu'un seul épisode, je dirais donc que Morbus Gravis n'est ni une merde ni un chef-d'œuvre, juste une petite BD de SF assez con-con dont on peut se passer mais pas non plus désagréable à lire, et qui bénéficie quand même de dessins très réussis et surtout de la présence envoûtante d'une divine et voluptueuse créature dénudée, dont les rondeurs appétissantes envahissent chaque planche. C'est pas grand'chose, mais y a pire pour passer le temps.

Avis posté par Où sont les toilettes ? Infos posteur le 03/03/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le paquet de silicone sur pattes qui se promène dans un monde égoût dans le seul but de se faire troncher par le premier venu.

NAN, il n'y a pas de scénario (je ne vois pas comment on peut le prétendre) et le seul prétexte c'est le cul. Autant regarder un film dans ce cas, d'ailleurs je recommanderais... hum, bon, c'est pas l'endroit pour ça...
L'héroïne est si peu excitante qu'on se prend souvent à lui préférer les mutants qui la prennent (d'autant plus qu'il y en a qui sont sexy dans leur genre).
Plus sérieusement, ce n'est pas le glauque qui me dérange (moi j'aime bien ça, c'est pour ça que j'ai ouvert l'album) et le porno ne me dérange pas non plus (c'est carrément pour ça que j'ai ouvert l'album), mais avec un scénario si nul et un schéma si répétitif, non merci (c'est pour ça que j'ai vite refermé les albums).
Le porno intelligent, je ne sais pas si ça existe mais Druuna est beaucoup trop répétitif même si bien dessiné.
On s'arrête au premier album et on oublie bien vite la série.

Avis posté par Pacman Infos posteur le 08/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
2/5 pour la pulpeuse Druuna, que j'aurais aimée dans un autre genre. Mais bon, c'est vraiment beaucoup trop gore pour moi. Du sexe traité comme ça, je trouve ça malsain. Et puis, y a pas de scénario...

Avis posté par sagera Infos posteur le 01/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Alors là franchement, je ne suis pas du tout d'accord avec l'ensemble des critiques que j'ai pu lire sur cette série. Ok, le scénario qui prend la science fiction pour postulat de départ est plus que léger. Ok, on se dit souvent que Serpieri semble finalement très peu motivé par l'histoire qu'il essaye de raconter, qu'il a du mal à articuler son propos avec ce qui semble l'intéresser en premier lieu, c'est à dire les scènes de cul.
Mais au final, ce qu'il faut retenir je pense, c'est la qualité indéniable du graphisme. Serpieri est véritablement un grand dessinateur. J'adore la façon dont il dessine ses personnages. Quant à Druuna, quand je lis que certains trouvent son physique vulgaire ou mal fichu, je reste pantois. Ca illustre assez bien le dicton "les goûts et les couleurs...". Moi je préfère 1 Druuna à mille mannequins anorexiques. Enfin, ça ce n'est que mon humble avis.
Maintenant, et là je pense que je rejoins la majorité des avis, cette série aurait gagné à bénéficier d'un scénario digne de ce nom. Cela aurait donné une autre dimension aux scènes érotiques. Erotiques et pas pornographiques. Car si effectivement Druuna est souvent croquée tandis qu'elle subit les assauts de mâles en tout genre, je n'ai jamais eu l'impression de me retrouver face à un spectacle du style "film porno". C'est sûr, c'est très chaud, mais jamais vulgaire. Dans le même genre, j'avais beaucoup plus été choqué et écoeuré par les fantasmes de manara dans "Le déclic".
Bref pour moi, Druuna, sans être de la bd extraordinaire, vaut largement le coup qu'on s'intéresse à elle.

Avis posté par Ro Infos posteur le 30/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mélangez de la SF, du gore et pas mal de pornographie, et vous aurez une sauce sensée attirer le chaland. Et c'est vrai qu'en bon mâle, on se sent l'envie de voir (ou d'être plutôt le voyeur) des frasques de la pulpeuse Druuna dans ce monde étrange.
Les dessins de Serpieri sont bons, les femmes sont bien en chair, excitantes et bien foutues.
Mais c'est illisible ! Si l'on s'attarde uniquement sur les scènes de cul, il n'y a pas grand chose dans ces BDs. Et si on essaie de lire vraiment l'histoire (ce qui n'est pas facile), c'est sans queue (hum) ni tête, et surtout sans intérêt : juste une suite de scènes destinées à montrer encore plus de scènes de cul...

Avis posté par dut Infos posteur le 03/03/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Que lis-je ? Druuna de la SF ? Mouais, permettez moi d'etre un peu sceptique quand meme, moi je vois plutot une histoire pas géniale, assez ennuyeuse et qui y est un prétexte pour montrer les fesses de Druuna à chaque coin de rue et en train de se faire violer par homme ou mutant, peu importe... Brrr, je trouve ca super glauque moi...
Ensuite niveau dessins, toute objectivitée gardée, je trouve pas ca terrible, je trouve Druuna dessinée de façon vulgaire, ses formes sont exagérées et je trouve ca vraiment laid... Et pis les couleurs, et pis le trait... Tout ca donne quelque chose de super confus et pas du plus bel effet...
Donc en bref, Druuna, c'est glauque et c'est pas de la SF ou alors, c'est vraiment de la mauvaise SF...

Avis posté par nao Infos posteur le 12/01/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai lu cette série...euh..3 tomes car il y avait Serpieri et un scénario d'un genre que j'affectionne la SF. A la sortie du troisième tome, très vite lu, ainsi que les deux précédents,j'étais quelque peu énervé...argh!!! 3 tomes à revendre...C'est nul, le scénario est très faible et les dessins de Serpieri très baclés. Comme BD érotico / SF...elle est dans la catégorie de celles qui tuent l'amour... Une grosse déception car Serpieri est un dessinateur extra mais pas en BD.

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 29/11/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Si Serpieri voulait faire une bd de SF c'est franchement raté, l'histoire est à chier. S'il voulait faire une BD de cul, c'était bien parti: il dessine superbement, son héroine est assez canon et peu farouche (moi j'aime bien son cul), il ajoute la violence au sexe (ça marche bien en ce moment) et les scènes chaudes sont plus que fréquentes. Mais à ce moment faut pas nous emmerder avec des monstres et un scénar à deux balles; faut assumer ce qu'on fait. Tout ce qu'il arrive à faire au final, c'est à nous endormir.

Avis posté par Piehr Infos posteur le 30/09/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Arf, arf et re-arf !

Certains de mes confrères posteurs (comme c'est pompeux ) ont vu ici un véritable scénario... Ooooohhhhh. Nous ne devons pas avoir les mêmes critères, je pense

Bon, Druuna, c'est de la BD pornographique, tout le monde le sait (et non pas érotique, tellement c'est sauvage parfois).
Mais alors... bienvenue dans le n'importe quoi libidien !

Un "scénario" très bancal prétexte à toutes les chevauchées de la belle Druuna (dans le cochon, tout est bon ), une pseudo-histoire qui ne tient pas la route d'un bout à l'autre de l'album, vraiment rien ne va. Et je ne dois pas être normal, mais vraiment, ca ne m'excite pas, ca me répugne. Eurk

Concernant le style graphique, c'est ma fois assez travaillé. Heureusement ! Car que vaut une BD érotique, dont le scénario est la plupart du temps au ras des paquerettes, sans un dessin de qualité ?

Ne revons pas, c'est pas le 7eme ciel non plus. Sympatique dans le trait, la mise en couleur est assez spéciale, et l'ensemble n'est pas vraiment de mon gout...

Druuna est une grosse blague, tout simplement. Et aussi une pointure chez beaucoup d'amateurs de BD erotiques. Ah bon.

Avis posté par sousoune Infos posteur le 30/06/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est en lisant ce genre de truc qu'on se dit que 0/5 devrait exister...

Pas vu où était l'histoire, c'est moi ou c'est normal ??? Les dessins sont pas supers et je parle pas des couleurs...

Bref, j'ai lu les 2 premiers tomes (eh oui, j'ai tenté le 2ème !!!) et je crois que j'ai du m'endormir à force de rien comprendre mais aussi de voir Druuna se faire prendre toutes les deux cases... Sûre que même les ados boutonneux ne trouveront rien d'excitant à ça...

Enfin, si vous avez une grande envie de vous faire chier (scusez cet écart de politesse mais là ça le mérite vraiment) vous avez trouvé la bonne BD !!!

Avis posté par brunelle Infos posteur le 17/05/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Alors ça... Comment saboter un scénar de SF ? Editez Druuna. Il y a une trame. Peu développée, certes, mais il y en a une. Si, si, cherchez bien, là, juste derrière le cul de la grosse vache qui se fait violer toutes les 3 cases. C'est ça le problème. L'ambiance est tellement lourde de gore et de malsainité qu'on arrive à se demander si ce scénar n'est pas créé que pour justifier les crades aventures de la poupée gonflable. Et elle, parlons en. Pas belle, pas exitante, pas interessante. Comme bd érotique, j'ai carrément connu mieux. Et quand on a la prétention de donner envie aux lecteurs, on soigne au moins le dessin...
Mais bon. Du cul, de la violence, du cul, du glauque, et du cul. Il paraît que ça plaît, ce genre de recettes.

Avis posté par Sonia Infos posteur le 25/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au début, je l'avais acheté car ayant visité son site web, je me suis dit que ce serait une très bonne Bd érotique (disons porno). J'ai donc acheté le tome 1. En fait, coté sexe je l'ai trouvée pourrie par rapport aux images du site... j'attendais beaucoup mieux ! Et puis, il ne montre que la nana (j'suis pas lesbienne moi m****!). Bref si vous êtes une fille et que vous aimez les hommes, ne l'achetez pas pour ça.

En revenche, il y a un véritable scénario (ce qui m'a vraiment surprise). C'est de la très bonne SF et j'ai hâte de lire le tome 2. Très bon univers, suspens, retournement de situation et une bonne intrigue en prime !

Il y a par contre un autre point négatif : des fois les images des monstres sont vraiment totalement gore ou bien choquantes. Cette BD est vraiment dégueulasse et à des cotés malsains.... mais j'aime bien quand même.


Petite modification : maintenant que j'ai lu tout les tomes, je dois dire que côté sexe ça s'améliore vraiment ! Il y a de très bonnes scènes à partir du tome 3. De plus le scénario ne faiblit pas ! C'est du tout bon !

Avis posté par régis Infos posteur le 29/01/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
A la limite le premier tome n'est pas si mal, il y a au moins un semblant de scénario avec une mise en ambiance correcte. En plus le dessin est assez plaisant. Par contre par la suite il n'y a plus rien si ce n'est de dessiner sa tendre à poil sur les 3/4 des images. Assez limite comme intérêt.

Avis posté par toce Infos posteur le 13/01/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je viens tempérer les avis puisque jusqu'ici c'était soit culte, soit completement nul. Et bien moi je trouve ça... moyen. C'est vrai qu'à la fin du tome 1, on entrevoit un scénario de SF interessant qui saurait exploiter le monde post-apocalyptique tres séduisant de Serpieri. Mais le tome 2 m'a plus endormi qu'autre chose, autant le dire, je me suis limite fais chier parfois. Toutefois, j'estime que les critiques qui sont adressées à cette bd ne sont pas les bonnes. Comme l'a dit quelqu'un: ce n'est pas une bd de cul !! Ceux qui le disent avaient certainement dejà cet avis avant de la lire et ne veulent pas en démordre. Ca semble en choquer plus d'un qu'il y ait des scenes érotiques dans une bd. Moi pas, et je ne pense pas que ce soit indicateur d'une quelconque pervertion de l'auteur ou du lecteur... Je trouve pas ça gore non plus, et faut pas carricaturer du genre "elle se fait troncher par des monstres, c'est gore, etc." vous implifiez un poil là. Le monstre qui la tronche c'est quand même son mec à la base, en train de muter, en tout cas je trouve pas ça malsain du tout...
Je ne suis pas non plus d'accord pour dire que c'est un chef d'oeuvre (encore que je n'ai lu que les 2 premiers tomes, on sait jamais...), parce que ça ne m'a pas laissé un souvenir imperissable. Les dessins sont de tres bonne facture et les couleur m'ont semblées très bien, ça change des clichés actuels et ça colle à l'univers.
Non, je comprends pas que ça vous déchire à ce point... C'est une bd moyenne, point.

Avis posté par Elrik Infos posteur le 25/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Une femme "plastique" qui se fait mener par le bout de...
C'est dommage le monde aurait pu être le réceptacle d'un truc bien. C'est de la pornographie pour frustrés qui voudraient soumettre ce qu'ils ne peuvent avoir.
Enfin, chacun ces goûts, si vous aimez le gore pourquoi pas.

Avis posté par Kael Infos posteur le 29/09/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Eh oh ?! Oh éh ! Z'avez pas vu le scenar ? Je l'ai pas vu moi en tout cas... C'est normal ? Bon, me voilà rassuré.
Sinon, le dessin... Pfff, ça passe une page ou 2, mais les couleurs sont faites par ses enfants nan ?
Résumé : une BD sans scenar où une nana se fait troncher par tout le monde. C'est vraiment malsain.

Et pis j'aime pas son cul.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque