Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Complainte des landes perdues Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (47) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(12)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(14)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(19)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis47
Note moyenne3.23 / 5
Pour l'achat70%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Complainte des landes perdues sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

1 2 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Jérem Infos posteur le 08/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je viens juste de relire l’intégrale (fort belle par ailleurs) de La Complainte des Landes perdues. Et l’impression que m’a laissée la série est contrastée.
Cet univers médiéval-fantastique brumeux, d’inspiration celtique, est tout à fait réussi. Il regorge de mythes et de légendes tout en proposant un visuel de grande qualité. Il faut dire que Gregorz Rosinski aux crayons !
Côté intrigue, Dufaux nous fait de l’archi-classique. Soyons clairs, les deux cycles sont agréables et se lisent avec plaisir mais l’histoire générale manque vraiment d’ambition et d’originalité. Les personnages sont manichéens et les rebondissements sont sans surprise. De plus, Dufaux « pompe » allègrement de nombreux éléments de son récit, ce qui accentue un coté « déjà vu » prononcé.
C’est dommage car je pense que La Complainte des Landes perdues aurait pu être une grande série. Cependant, les cycles suivants (Les Chevaliers du Pardon et Les Sorcières) relancent l’intérêt de la série tout en la développant.
Je la conseille tout de même aux amateurs de fantasy et de médiéval-fantastique.

Avis posté par DamBDfan Infos posteur le 05/12/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca faisait bien 10 ans que je n'avais plus ouvert et relu le premier cycle de la complainte.
Quel plaisir de retrouver cette belle aventure pleine de poésie, d'imagination, de rêve, de magie, de légendes, de maléfices,...
Impossible de s'ennuyer lors de la lecture, toute la verve de Dufaux est présente à travers ces 4 tomes sans oublier les excellents dessins de Rosinski.
S'ajoute à cela, une galerie de personnages attachants (Sioban, le Ouki, Seamus) et diaboliques (Blackmore, Obla, Gerfaut,...) sur des décors brumeux, pluvieux de l'île d'Eruin Dulea qui donnent à cette série une ambiance très particulière avec pas mal de tension et retournement de situation.
Un classique incontournable (pour ma part)!

Avis posté par sloane Infos posteur le 29/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si j'avais du donner mon avis au moment de la sortie de cette série en 1993, nul doute que ma note aurait été supérieure.

Parce que oui cette histoire m'a fait rêver, grâce à elle, j'ai pu connaitre des aventures ancrées dans la "celtitude"; sans doute est ce en lien avec mes origines et le fait que depuis tout petit j'entendais des histoires tirées ou inspirées de la légende arthurienne. Ici il n'en est pas franchement question, encore que, et la dose de fantastique est suffisamment présente pour réjouir l'amateur que j'étais et suis encore. Alors à l'époque j'ai beaucoup aimé, avec une préférence pour Sioban et Blackmore, les deux opus suivants m'ayant moins accroché.

Quelques années plus tard on se retrouve à donner son avis, alors forcément une relecture s'impose. Avant cela j'avais jeté un oeil sur les avis précédents et je les trouvais ma foi fort sévères. Aie, aie, je dois avouer que je ne donne pas totalement tort au Grand A. Oui il y a du pompage, le personnage du Ouki rappelle furieusement un certain Fourreux, les chevaliers du pardon ont un air de chevaliers Jedi.

Sur le dessin de Rosinski je ne serais cependant pas aussi sévère, ce ne sont pas certaines planches de Thorgal, mais soyons juste le gars maîtrise tout de même son affaire (les ambiances brumeuses sont assez réussies).

Malgré ces réticences cette Complainte des landes perdues reste un immanquable de la BD de cette époque même si cela n'atteint pas la qualité d'autres séries du genre médiéval-fantastique-héroic fantasy.

Avis posté par Thobias Infos posteur le 28/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avis portant sur les deux premiers tomes seulement. C'est sympa mais peu prenant. Dans le thème héroic-fantasy ça ne vaut pas La quête de l'oiseau du temps ou Thorgal. Le dessin de Rosinski pourrait être plus travaillé et les couleurs sont fades, il a quand même fait nettement mieux sur Thorgal. L'histoire sans être follement originale est pas mal du tout, j'adore l'héroic fantasy donc j'adhère facilement à ce type d'univers et d'aventure. Je déplore cependant qu'elle ne soit pas suffisamment développée, et la fin de ce premier cycle est particulièrement bâclée, avec un combat final vite expédié. Les personnages eux mêmes sont insuffisamment approfondis (en particulier Seamus qui semble important mais se révèle au final très secondaire dans ce cycle) et l'héroïne n'est pas spécialement attachante. Le ouki qui est la seule créature merveilleuse de cette bédé sert strictement à rien si ce n'est mettre un peu d'humour, alors que l'on aurait pu espérer un rôle plus conséquent et que les planches consacrées au cuisinier lui courant après aurait pu servir à autre chose surtout qu'elles font une rupture de ton assez mal venue. En revanche l'humour fonctionne mieux avec le personnage, réussi, de Droop, soldat s'improvisant poète pour tenter de séduire une dame de la cour. Sinon Blackmore constitue un méchant assez classique mais très classe et j'ai personnellement été surpris par la révélation finale à son égard, alors que c'était assez évident quand on y pense... Les flashbacks explicatifs sont également très intéressants.

3,5/5

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 24/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai essayé mais même en tentant de dégager des aspects positifs ou de trouver des circonstances atténuantes, il m’a été difficile d’apprécier pleinement cette série.

Complainte des landes perdues sort en 1993 et va perdurer sur quatre albums jusqu’en 1998. Dans les années 90 la Fantasy est à bout de souffle, « Willow » sorti en 1988 est le dernier vrai bon film et il faudra attendre 2001 et la trilogie du Seigneur des Anneaux pour relancer le genre. En littérature ce n’est pas mieux, le début de la décennie est moribond, en France la nouvelle vague portée par les romans de George R.R. Martin et Robin Hobb n’a pas encore atteinte nos côtes. La Complainte a eu le mérite de persévérer dans un genre qui n’était clairement plus à la mode à l’époque. « Faute de grives, on mange des merles » comme on dit, c’est peut être l’une des raisons du succès de la série ajoutée au fait qu’elle soit portée par deux grands noms : Gregorz Rosinski qui fait le boulot, et Jean Dufaux qui, à défaut de faire preuve d’originalité sait comment conter une histoire.

Cette saga possède pourtant quelques charmes, notamment visuels avec tout un décor celte irlandais très prononcé, les paysages de brumes laissent souvent rêveurs ainsi que la célèbre Chaussée des Géants qui est presque redessinée à l’identique (j’ai parlé du manque criant d’originalité). Mais au moins c’est plutôt beau.

Si seulement le scénario pouvait faire preuve d’un peu plus de subtilité quand il cite des références du genre, mais non, on ne parlera même pas d’inspiration mais carrément disons-le, d’un honteux copier-coller. Et vas-y que je te place une créature de La Quête de l'Oiseau du Temps, et vas-y que je te mets du mythe arthurien avec la duperie d’Uther Pendragon… On ne ressent pas la patte personnelle du scénariste.

Ou bien des fois se sont des ellipses qui n’ont pas lieu d’être. Un élément qui pour moi était crucial dans la compréhension de l’histoire mais n’est pas évoqué, c’est en quoi la lignée des rois de Sudenne est aussi importante au point qu’une gamine orpheline issue justement de cette lignée puisse déclencher par sa simple existence une guerre de pouvoir pour le contrôle des terres d’Eruin Dulea alors qu’elle n’a ni argent ni armée ni terres, rien. Le sang des Sudenne serait-il d’essence divine ? On ne sait pas, ils règnent depuis toujours sur cette terre, point.

Sinon, le manichéisme ambiant ne me dérange pas en général, j’ai une zone de confort assez large, mais là franchement c’est exacerbé au-delà de ce que je peux supporter. Le méchant souverain despotique et diabolique qui a du sang de bâtard (impur forcément…) vivant dans un château qui a littéralement l’apparence d’une tête de mort… vive le cliché quoi.
J’évoquais le manque de crédibilité : le maître d’armes dans le tome 2 qui n’est pas capable de rivaliser physiquement avec un bossu maigrelet, aidé en plus par ses soldats. On se demande s’il y a eu relecture du scénario définitif tellement tout cela semble foireux.

Le personnage du Ouki qui représente ce que j'appelle le sidekick comique, c’est-à-dire un personnage qui sert de caution humoristique, est complètement inapproprié et en décalage avec ce type de récit au ton résolument sombre. Le Ouki en fait c’est le Fourreux de la Quête de l’Oiseau du Temps et pas seulement reconnaissable à son aspect graphique (remarquez encore une fois le pompage sans originalité), sauf que la Quête s’inscrivant dans une Heroic Fantasy burlesque, cette créature cabotine y a toute sa place, mais ce n’est pas le cas ici. Le Ouki se révèle être un Jar-Jar Binks, un ratage complet.

Je suis franchement déçu, sans en attendre quelques choses d’exceptionnelle, j’espérais au moins passer un moment agréable. Je précise quand même être allé au bout de cette tétralogie. Le deuxième cycle est plus surprenant déjà avec pas mal de suspens et une tension dramatique qui m’a bien tenu en haleine. Pour cela je ne baisse pas davantage ma note.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 15/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En lisant les avis des autres posteurs, je m'aperçois que beaucoup qualifient cette série d' heroïc fantasy; je ne suis pas tout à fait d'accord, pour moi, c'est plutôt du médiéval fantastique. Dufaux dirige cette saga comme étant directement inspirée des légendes anglo-saxonnes d'avant la chrétienté. Encore une fois, il a le don de créer une atmosphère envoûtante grâce à sa plume pleine de vie et de passions; ici, il n'est pas soumis à l'obligation historique et peut librement brasser plusieurs thèmes, en s'appuyant sur la mythologie celtique des îles britanniques, au coeur d'un Moyen Age obscur et très ancien. C'est aussi une histoire de pouvoir, de malédiction et d'amour contrarié.

Rosinski, délaissant Thorgal, illustre tout l'enchantement, le souffle fantastique et la folie de certains personnages qui imprègnent cette série, mais il le fait hélas sans trop de conviction, car plus préoccupé par sa série principale que par celle-ci qu'il a dû accepter par amitié pour Dufaux et pour sortir un peu de sa routine sur Thorgal. Son dessin n'atteint pas ici la qualité de cette dernière. Aussi, quand Delaby débarque au nouveau cycle, il écrase tout et n'a aucun mal à faire oublier la prestation modeste de Rosinski.

Une série ensorcelante qui probablement l'était encore plus à sa création car depuis, beaucoup d'autres dans le même genre sont passées, elle ne m'a d'ailleurs pas emballé plus que ça, mais peut-être faudrait-il que je la relise, ma note pourra alors évoluer, qui sait ?

Avis posté par jul Infos posteur le 12/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une série assez classique de Rosinsky mais cette fois il transpose son style dans une Irlande (ou Ecosse) moyenâgeuse et imaginaire. Et sur un grand format, plus classieux que les albums de Thorgal. Rien à dire de vraiment particulier sur cette série sinon que c'est très fort, très réussis.
L'ambiance celtique brumeuse de ces landes perdues est superbement rendue, plus homogène que les éléments de Thorgal par exemple. Ce que je veux dire c'est que n'avons pas affaire ici à un vaisseau spatial ou à des voyages dans le temps qui viennent "s'incruster". C'est plus classique mais dans le bon sens du terme. Les couleurs sont douces, envoûtantes ( surtout celles en exterieur, dans les fameuses landes perdues, les intérieurs sont plus communes).
Sioban est un bon personnage d’héroïne ainsi que Blackmore, très "Luciférien". Dame Gerfaut également. Elle ressemble beaucoup à la sorcière maléfique de la belle au boit dormant. Et puis son fils surtout : un odieux personnage, lâche, cruel, laid et repoussant (quoique malheureux je crois). On retrouve là beaucoup de caractéristiques de personnages de Thorgal (Volsung de Nichor, Breck Zarith... ). On est en terrain connu.

Donc une très belle série, influencé par beaucoup de choses mais pas de manière gênante. C'est limpide, extrêmement soigné et gracieux, ça manque peut-être un peu de folie et d'originalité mais le résultat en impose quand même grâce au talent de Rosinsky (aucune faute de goût) et au très beau scénario de Dufaux.

De plus les couvertures sont vraiment superbes.

Avis posté par pewi Infos posteur le 13/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les éléments de scénario qui se déploient au début m'avaient paru très prometteurs lorsque (il y a 19 ans déjà !) j'ai mis le nez dans le premier tome. À tel point que je ne me souviens pas avoir remarqué, à l'époque, les hideuses colorisations de certaines cases. (Je trouve que Rosinski est bien meilleur dans le noir et blanc, la preuve en est Le Grand Pouvoir du Chninkel première édition.)
Alors, en croisant la suite dans ma bibliothèque favorite, je me suis léché les babines.
Ce fut une très grande déception. Le récit m'a paru très convenu, le scénario développe une intrigue sans originalité et le dessin n'est pas toujours agréable.

Restent tout de même deux points positifs : le running gag avec le ouki, qui m'a paru original et bien mené et le fourmillement de bonnes idées de scenarii potentiels dans cet univers de fantasy.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 08/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai lu la série il y a un moment, d’ailleurs je l’avais achetée sur l‘insistance de ma libraire et la réputation des auteurs, mon avis se fera sur quelques souvenirs, dont le plus marquant est celui d’un ennui lattant tout au long de l’histoire, avec des personnages peu attachants et insipides, portés par un scénario ultra classique. J’ai quand même bien aimé Ouki, mais c’est certainement la seule chose que j’ai appréciée.

Comme pour être en phase avec ce scénario très moyen, le dessin de Rosinski est le pire qu’il ait fait, les couleurs sont moches et jetées sur le papier à coup de vulgaires aplats, seules les couvertures sont bien meilleures. Si je reconnais le style de l’auteur je n’y vois ni son talent ni la classe qu’il a donnée à ses autres séries, ce n’est pourtant pas sa première production, ce qui est étonnant.

En trois mots : classique, ennuyeux, médiocre.

Avis posté par Baniwae Infos posteur le 04/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série possède un scénario très intéressant, et des pointes d'humour comme il faut.
L'ayant lue il y a un bon moment, je l'ai relue avant de poster et j'ai à nouveau apprécié tant pour les personnalités ou le mystère des personnages (Seamus, Sioban) que pour le dessin qui pour moi donne une dimension toute particulière à cette histoire.

Avis posté par rank xerox Infos posteur le 22/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pour commencer, je n'ai pas trop accroché sur le dessin que je trouve un peu daté, mais cela, ma foi, peut être affaire de goût. Mais surtout, le récit nous gratifie de tous les clichés et poncifs de l'heroic fantasy dans un mode celtisant :

1) Un affrontement entre un Bien et un Mal caricaturaux :

Les bons sont quasiment tous blonds ou roux (sauf Seamus), ils ont un regard clair et noble (quoi qu'un peu absent), des épaules larges, et un visage droit.

Les méchants sont bruns ou chauves, et très laids (sauf la mère entrevue de Beda) et leur vilenie se lit sur leur face. Ce sont souvent d'ignobles avortons repoussants (nains contrefaits, bossus...) ou alors ils sont tellement ridicules qu'on se dit que les forces du Bien doivent manquer un peu de perspicacité pour ne pas détecter les malfaisants à 500m.

2) Une espèce de métaphysique vaseuse sur l'interrogation "le mal est-il au cœur de l'amour ou l'amour est-il au cœur du mal ?" qui passe à la limite une fois, mais qui fatigue quand c'est le leitmotiv de l'album.

Dans le premier diptyque encore, Blackmore a une certaine tenue, et les décors sont réussis, mais dans le second, la famille Gerfaut est d'un ridicule achevé. Quelques personnages secondaires sauvent un peu l'histoire et l'allègent un peu avec des petits passages comiques (le maître d'armes poète, le cuisinier parano...). Mais je n'avais pas été convaincu.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 08/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je me souviens qu’au moment de sa sortie, cette série n’avait pas répondu à mes attentes (qui étaient très élevées, j’en conviens).

A la relire au jour d’aujourd’hui, j’admets de bon cœur que c’est tout de même bien fait et agréable à lire. Le style sentencieux de Dufaux me gène toujours légèrement aux entournures mais le scénario se tient, les personnages sont classiques mais attachants et il y a quelques trouvailles dans les décors et accessoires utilisés qui sortent des lieux communs.

Pas mal du tout, en somme. Et une série que j’ai eu bien du plaisir à relire. A noter que ces histoires peuvent se lire indépendamment (mais par couple).

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 02/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Encore une série découverte grâce à ce site. 3 diptyques forment la série avec un changement pour le troisième (tome 5 et 6) le dessin étant repris par Delaby.

Le premier diptyque nous présente un univers inquiétant semi fantastique. Les personnages, certes un peu uniformes dans leur caractère, suivent une aventure très prenante. L’univers décrit, le fil narratif et l’intrigue forme un ensemble cohérent. Le dessin montre un certain âge pour une lecture actuelle tout en restant agréable, l’univers se laisse apprivoiser. On pourrait reprocher quelques passages brusques et changements intempestifs de comportements, mais globalement la fluidité du récit fait passer certaines ficelles scénaristiques un peu trop présentes. Et puis les Oukis forment une bien jolie trouvaille ! Ce premier récit agréable met dans le bain et donne un bon avant goût que l’on a envie de voir développer plus avant pour corriger quelques facilités scénaristiques et des personnages trop binaires.

Les tomes 3 et 4 donnent un piment fantastique plus prononcé du meilleur effet. En approfondissant certains points mystérieux tout en reformant un récit homogène prenant, les auteurs nous livrent un excellent ouvrage plus travaillé. Dessin et profondeur de personnages s’améliorent pour un très bon rendu final. Ce tome clôt le premier cycle du récit

Une certaine déception enfin de voir le cycle suivant (La Complainte des landes perdues - Les chevaliers du pardon) remonter le temps, car j’aurai vraiment apprécié de lire une suite au tome 4.

Avis posté par Kikid Infos posteur le 11/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sans atteindre la qualité de certains poids lourds de l’Heroic-Fantasy, « La Complainte des Landes Perdues » n’en reste pas moins une série de qualité, à mon avis indispensable à tout amateur du genre.

Le monde imaginé par Dufaux n’est certes pas d’une originalité folle, mais a le mérite d’être cohérent et doté d’un charme non négligeable. Il s’agit d’un monde médiéval qui pourrait être normal si la magie n’avait de cesse de servir le mal. Le premier cycle est composé de deux histoires de deux albums. Des histoires rapides donc, qui opposent l’héroïne Sioban à des puissances maléfiques. Le déroulement des albums est classique, la fin tombe vite – un peu abruptement – mais la sauce prend. Le Ouki, petite bestiole qui occupe de nombreuses pages alors qu’il ne fait pas grand-chose, est sacrément attachant et augmente le capital sympathie de la série.

Rosinski s’est occupé de cette série en restant très proche de son travail sur « Thorgal ». J’aime beaucoup son style, je trouve que ses planches ont toujours un certain équilibre et sont bien mises en couleur. Ici, j’ai trouvé certains passages apaisants, planants, comme lorsque Sioban est dans les Landes Perdues ou que la Complainte résonne enfin.

En tout cas je conseille cette très bonne série de fantasy. A lire.

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 21/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Encore une série qui trainait sur mes étagères et que je n'avais jamais lue. Série achetée probablement à cause de Rosinski, le dessinateur de ma série de prédilection.

Je dois dire que dans l'ensemble, je suis plutôt déçue.
Par le dessin pour commencer, il est plus que moyen, c'est du Rosinski bas de gamme qui semble fait à la vas-vite et la colorisation n'est pas très belle non plus.
Par le scénario ensuite : pourquoi ne pas avoir développé l'histoire de Sioban qui défait Blackmore sur les 4 tomes du premier cycle ? C'est en tous les cas ce à quoi je m'attendais et du coup j'ai été déçue par la rapidité avec laquelle est bouclé le retour des gentils Sudenne sur le trône.
Et puis je n'ai trouvé strictement aucun intérêt à la partie Dame Gerfaut / Kyle of Klanach, c'est prodigieusement ennuyant, c'est mal dessiné, c'est invraisemblable et truffé de facilités et de raccourcis pour être bien certain de récupérer tous les gentils qui vont bien à la fin.

Les personnages sont globalement fades, j'aimais bien Droop, ou le cuistot, eux au moins avaient quelques traits de caractères relativement intéressants, les autres sont beaucoup trop lisses, trop "parfaits" pour leur rôle de gentil ou de méchant.

J'hésite à me lancer dans le deuxième cycle, qui semble pourtant au vu des avis que j'ai pu lire, de qualité nettement supérieure. Peut-être me laisserai-je tenter un jour ou l'autre.

Avis posté par Pacman Infos posteur le 02/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il y a des fans du dessin de Rosinski, je n'en fais pas partie. Et ce n'est pas ce cycle qui va me réconcilier. Je trouve son style un plutôt caricatural, le trait un peu grossier, les personnages secondaires pas très soignés. Enfin, je ne voudrais pas dénigrer un dessinateur qui a fait ses preuves, mais ce n'est décidément pas ma tasse de thé.

Pour ce qui est du scénario, là aussi, Dufaux n'était manifestement pas dans une période faste. On l'avait connu mieux inspiré (Sang de Lune, Giacomo C., ...). Ici, certaines parties sont vraiment tirées par les cheveux, et notamment les dénouements, qui sont d'une platitude et d'une banalité affligeantes.

Bon, à part ça, c'est de l'héroic fantasy, on n'est pas là pour se prendre la tête, et pour ma part, pas du tout attiré par cette série à priori, je suis quand même arrivé au bout sans trop de lassitude.

Avis posté par Amateur_de_fantasy Infos posteur le 26/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'avis de Dakhan résume assez bien le mien. A vrai dire, je n'ai lu que le volume 1, et même si on m'a dit du bien de cette série, il ne m'a pas vraiment donné envie de lire la suite.

Le fond de ma pensée est très simple: bon dessin, très bon même (de toute façon on sait que Rosinsky est une valeur sûre en la matière) mais scénario insipide. D'après les avis que j'ai pu lire, l'histoire ne décolle pas vraiment dans les volumes suivants. Dommage donc, pourtant les idées de base étaient bonnes, il y avait sans doute mieux à faire.

Avis posté par Erik Infos posteur le 14/02/2007 (dernière MAJ le 09/11/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans un pays poétique, aux multiples légendes, nous est contée l'histoire d'une famille royale, tourmentée par les malédictions.

Une légende mystérieuse prédit cependant que le jour où, dans les landes perdues qui virent la perte du dernier des Sudennes, Loup blanc, et de toute son armée, une complainte retentira.

C'est un récit bien poétique qui nous est conté sur fond de sorcellerie et de magie avec une légère touche d'humour personnifié par le petit animal de compagnie de l'héroïne : un petit Ouki assez malicieux. Cette histoire tragique au parfum d’irréalité demeure sérieuse.

J’aime beaucoup l’effet que font les 4 premières couvertures superposées. C'est un véritable mélange de celtique et de fantastique, bref un classique de l’héroic-fantasy !

Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

Avis posté par guillaumeru Infos posteur le 03/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Autant l'avouer d'entrée, je ne suis vraiment pas fan de l'héroic fantasy. J'ai les Thorgal, mais je n'ai pas accroché dans l'ensemble, et c'est à peu près tout ce que je possède dans ce style.

Et pourtant, je me suis laissé tenter il y a quelques années par cette série, et je ne le regrette absolument pas :
L'histoire se décompose en 2 cycles pour le moment, le 1er de 4 tomes ici présent et le second en cours avec 2 tomes sortis pour le moment : La Complainte des landes perdues - Les chevaliers du pardon.

Le 1er cycle peut se diviser en 2 également. Les 2 premiers tomes sont excellents, l'histoire mi-celtique, mi-fantasy est très prenante, les personnages sont très attachants, les dessins sont dans l'ensemble de très bonne facture. Une réussite.
Les 2 tomes suivants sont légèrement en-dessous au niveau de l'intrigue avec une histoire plus convenue, mais ça se lit sans problème.
Les protagonistes ne sont pas aussi simples qu'en apparence (Lady O'mara par exemple), même si les scènes finales sont effectivement un peu courtes.

Bref, une excellente série que je recommande à ceux qui comme moi ne sont pas tentés par ce genre.

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 02/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La Complainte des Landes perdues est une série que j'ai connue lors de mes études, il y a plus de 10 ans.

Ce premier cycle se divise en deux parties, de deux tomes chacune. La première simplement formidable : ça ressemble un peu à Thorgal sans le côté "futuriste", mais en mieux (cette dernière série commençait à s'essouffler à l'époque). Les personnages sont travaillés, les méchants bien méchants, et les gentils pas toujours gentils. Le dessin de Rosinski est toujours au top. La seconde partie est un chouia moins passionnante, mais toujours très bien racontée.

Une saga que j'apprécie toujours autant, un de piliers de l'Heroic Fantasy "classique".

Avis posté par Gaston Infos posteur le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En lisant les autres avis, je me demande si j'ai lu la même série qu'eux.

Ce n'est pas totalement mauvais, il y a plusieurs bonnes idées dans les quatre premiers tomes, mais ce n'est pas bien utilisé. Un bon exemple est la fin du tome 2 quand le méchant fait des révélations. L'idée est bonne, mais elle n'est qu'effleurée et en plus l'héroïne défait le méchant très rapidement. Un autre exemple, c'est la bague dans le tome 4 : D’où vient-elle ? Quels sont ses pouvoirs ? À qui elle appartenait avant ? On n'en sait pas grand chose et c'est vraiment frustrant.

Avis posté par Tetsuo Infos posteur le 02/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais, à moitié convaincu par cette série. Disons que le premier cycle est vraiment intéressant, l'ambiance bien posée et l'histoire se tient, mais les suivants sont beaucoup moins attractifs. On assiste à un réchauffé du début, sans avoir cette densité au niveau de l'histoire.

Les deux premiers permettent une immersion totale dans cet univers Moyenâgeux, rempli de gadoue, de sueur et de bruit (on l'imagine bien sûr !). Le côté fantastique très léger fait fortement penser aux légendes celtiques, les longues landes désertiques peuplées de chimères féériques... De ce point de vue, les deux auteurs réussissent parfaitement leur ambition de créer un monde à part entier avec son ambiance mystérieuse.
Par contre, niveau scénario, l'histoire est quand même assez basique. Les éléments s'enchaînent quand il faut, sans réelle surprise et avec quelques facilités.

J'adore le dessin de Rosinski, véritable peintre, certaines cases font figures de chef-d'oeuvre ! Son style est quasiment à son sommet avec cette série. Il arrive à retranscrire les émotions des ses personnages, à représenter des paysages avec brio et à instituer un style graphique personnel.

A lire pour les 2 premiers, après à vous de voir si vous avez accroché...

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 12/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Je dirais même plus" : franchement pas mal…

Mon avis ici ne concerne que la première intégrale regroupant les quatre tomes initiaux.

L’histoire proposée, sans être terriblement originale, est assez agréable à découvrir : sur un background assez fantasy, une adolescente de sang royal décide d’affronter la tyrannie d’un homme, aidée d’un mystérieux moine dont on est amené à découvrir le passé. Le scénario est certes classique mais le plaisir de lecture est toutefois présent, les deux premiers tomes forment un premier cycle, ce qui permet d’éviter une histoire qui tire abondamment sur la longueur. Le cycle suivant est tout aussi intéressant et tient le lecteur en haleine.

Rien à redire, la construction de Dufaux et les dessins de Rosinski forment une alchimie de bonne qualité.

Les dessins, même si je n’aime pas employer ce genre de formule, sont très caractéristiques de son auteur (sans blague me direz-vous; ben oui, c'est vraiment du Rosinsky).

Vous aimez Le Grand Pouvoir du Chninkel ? Cette saga ne peut que vous combler ; sans remplacer le génie du Chninkel, les auteurs vous feront découvrir une autre valeur sûr de la fantasy.

Avis posté par Kalish Infos posteur le 24/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très belle histoire que cette complainte des landes perdues.

Dufaux s’essaye à l’ heroïc fantasy qu’il accompagne de poésie celtique. Certes, il ne renouvelle pas le genre, mais c’est joliment raconté dans un univers nordique rarement évoqué en bd. Evidemment pour ce style d’histoire le dessinateur de Thorgal et ses très beaux entrelacs, paraît tout indiqué ; même si d’habitude je ne suis pas un grand fan de son trait en ce qui concerne les humains (préférez les Chninkels), c’est sa patte qui m’as permis de m’attacher autant aux personnages de Seamus et de la belle et fragile Sioban. Et c’est effectivement ce qui fait la force de cette série (une de plus) ; ces personnages. En conséquence, j’ai beaucoup apprécié le second cycle qui permet de retrouver ces derniers pour une histoire, il est vrai, moins fascinante, mais qui reste dans la continuité de ce qui a déjà été lu. Le premier cycle seul m’aurait laissé une impression d’inachevé.

Pour la suite, Dufaux a visiblement complètement changé d’histoire ( et de dessinateur ). Pas encore eu l’occasion d’y jeter un œil…

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 04/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une belle série, mais au postulat un peu convenu : un royaume dirigé par des puissances occultes, un mage tout puissant, un guerrier qui va aider une jeune fille à combattre ces puissances...

Belle série, écris-je, car le scénariste s'est inspiré de légendes celtiques pour en réaliser l'écriture.
Ce qui m'a valu d'être plongé dans une sorte de monde ancestral et d'assister -une fois de plus- à un énième combat entre le Bien et le Mal.

Le dessin ?... Rosinski (Thorgal) prend ici ses distances avec son héros le plus connu ; bâtissant un monde d'heroic-fantasy fort imaginatif.
La "complainte" ?... c'est, une fois de plus, le Bien contre le Mal, c'est vrai ; mais une série qui pose aussi la question : "où est le Bien, où est le Mal ?..." Et parfois il est difficile de les départager.

Avis posté par Jugurtha Infos posteur le 14/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série qui fonctionne avec de vieux ingrédients, mais par deux auteurs qui connaissent leur métier.

On sent le plaisir de Dufaux d'exploiter l'univers de la Fantasy, et il faut reconnaître qu'il en joue le jeu sans chercher à bouleverser le genre. L'histoire de Sioban peut paraître trop classique, mais maîtrise du scénariste pour construire ses récits est évidente, pour leur imposer un rythme particulier et les peupler de personnages intéressants qui mènent les intrigues sans défaillir.
La patte de Dufaux est particulièrement reconnaissable dans les dialogues, qui peuvent parfois paraître pompeux, mais brillants et intelligents ils permettent toujours une lecture fluide et passionnante.
Certes, les deux premiers cycles de deux albums possèdent des points communs et une chute un peu rapide (ce qui reste préférable à une fin interminable), mais le succès de l'oeuvre s'explique par le plaisir communicatif de Dufaux à créer sa "Complainte des Landes Perdues", évoquer la bataille de "Nyr Lynch" ou les exploits du "Loup Blanc", bref, chercher des ambiances celtes pour de grands récits épiques et fantastiques.

Rosinski ne s'éloigne pas de l'univers de Thorgal pour signer cette série avec une maîtrise jamais démentie, même si son style manque parfois d'une certaine épure et que son trait est parfois exagérément torturé. Ce manque d'élégance n'est que ponctuel et son graphisme réaliste s'adapte à merveille avec l'univers de Dufaux.

Bref, le tandem Rosinski/Dufaux livre un travail un peu classique mais solide, tandis que le tandem Delaby/Dufaux parvient à exploiter le même univers tout en créant des situations plus inattendues dans le nouveau cycle La Complainte des landes perdues - Les chevaliers du pardon : les deux peuvent se lire indépendamment mais dans les deux cas, c'est une oeuvre populaire et maîtrisée qui n'a pas finit de séduire une large public.

Avis posté par Nijal Infos posteur le 10/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Prenez une princesse, des méchants vraiment très méchants, des créatures bizarres, des châteaux forts, des paysages désolés; agrémentez cela d'une prophétie quelconque, d'une ou deux batailles, rajoutez un zeste de romance, et enfin n'oubliez pas un titre bien pompeux. Touillez bien, et vous obtenez une série d'héroïc-fantasy archi-convenue: "La complainte des landes perdues"!

Publiée pour la première fois en 1993, "La complainte des landes perdues" est actuellement composée de trois cycles de deux tomes chacun, dont le dernier est en cours d'achèvement. Rapidement, cette série s'est imposée comme un des plus gros succès de l'héroic fantasy, aux côtés de Thorgal et autres Lanfeust De Troy.

Cette série concentre en effet tous les poncifs de l'héroic-fantasy, avec un pays imaginaire régi par les codes d'un Moyen-âge fantasmé, ce celticisme exacerbé qu'on retrouve dans les paysages de landes et les noms des lieux et personnages, ces créatures et autres monstres étranges; bref toute cette mythologie dont les sources originelles remontent aux contes et légendes d'Europe du Nord, que Tolkien a fait surgir à la face du monde, et qui depuis a fait l'objet d'une exploitation systématique, à laquelle la bande dessinée n'a pas échappé.

Surfant sur l'engouement pour ce genre de littérature, "La complainte des landes perdues" y tire sa sève substantielle, et la régurgite en un agglomérat informe où l'esprit de l'héroïc-fantasy se trouve galvaudé au profit de la facilité de lecture, de la mise en place d'une "ambiance" recherchée.

Cette ambiance, dont il est difficile d'échapper au caractère purement artificiel, est magnifiée par le graphisme idéal de Rosinski, qui avait déjà fait ses armes en matière d'héroïc-fantasy sur Thorgal. Grâce à des planches superbes quoique parfois un peu faciles (aucun variation dans les paysages lunaires), l'atmosphère suintante, sombre, fait merveille dans les scènes d'intérieur.

Mais à force de s'acharner à vouloir user toutes les plus grosses ficelles du genre, la qualité et l'originalité du scénario s'en ressentent forcément. Même si à première vue, cette histoire de prophétie, agrémentée de magie noire, tient la route, il suffit d'un regard quelque peu critique pour déceler la multitude de facilités scénaristiques que Dufaux s'est permis,pour éviter au lecteur le moindre effort de réflexion, et pour améliorer la fluidité du récit. Des questions apparaissent pêle-mêle, et restent sans réponse. Des exemples parmi d'autres: qui sont les "chevaliers du pardon"? D'où vient l'armée qui vient soutenir Sioban à la fin du tome 2? Qui est à l'origine de la prophétie?

Ce ne serait pas le plus grave, si l'auteur ne s'était pas senti obligé de ridiculiser la trame de l'histoire par une utilisation éhontée de quelques caractéristiques propres à l'héroïc-fantasy. Comment ne pas sourire en lisant les incantations magiques qui s'apparentent plus à un charabia d'un bébé de deux ans? Comment ne pas rester insensible au caractère parfaitement ridicule de certaines scènes, comme celle où l'armée des morts revient à la vie? Et comment ne pas rester coi devant ces expressions récurrentes: "l'amour est au coeur du mal", "le mal est au coeur de l'amour", comme pour souligner encore plus que le scénario ne se résume qu'à un bête affrontement du Bien contre le Mal?

Plus jeune, j'avais vraiment aimé cette BD, et la profonde désillusion de ma dernière relecture n'en a été que plus grande. Le tome 5 semble amorcer une amélioration scénaristique, mais il est encore trop tôt pour s'avancer.
Il semble bien que "La complainte des landes perdues" n'est pas seulement le signe de l'incapacité de l'héroïc-fantasy à se renouveler, bien plus que cela, elle peut résumer les fourvoiements contemporains d'une industrie bédéssinée dans des considérations trop commerciales.

Avis posté par Gros Robert Infos posteur le 28/12/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il est vrai que cette série, qui au départ était un diptyque, ne brille pas par son originalité. Mais c'est complètement assumé, bien pris au sérieux, et ça fonctionne.
Cependant je commenterais les différents "morceaux" de cette désormais saga séparément :

Les deux premiers : sans doute les meilleurs, avec du très grand Rosinski, on sent qu'il a pris du plaisir, et l'ambiance est tout simplement magique. Son moyen-âge est sale et irréel à la fois. La simplicité de l'histoire est suffisamment bien menée pour devenir un classique dans le bon sens du terme
Note : 5/5

Les deux suivants : succès aidant, nos deux compères Dufaux et Rosinski remettent une couche ; car c'est bien de cela qu'il s'agit. L'histoire se répète en moins bien, et le tempérament naturel de notre cher dessinateur polonais reprend le dessus : je bâcle, consciencieusement, mais je bâcle.
Note : 2/5

Avis posté par Dakhan Infos posteur le 24/07/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bien sûr, il y a le superbe dessin de Rosinski, mais cela pèche du côté du scénario. On dirait que Dufaux s'est contenté de reprendre différentes idées qui ont eu du succès pour les assembler. Mais cela ne suffit pas à faire un bon scénario ; cela laisse juste une grande impression de déjà vu.

Avis posté par Monu Infos posteur le 19/08/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une bonne petite série de Fantasy, je trouve que le dessin de Rosinski est mis en valeur par une colorisation moins sec que dans "Thorgal". Le premier cycle est vraiment bien, bonne histoire, beaux dessins.
Le deuxième cycle est certes un peu en dessous mais se laisse lire.

Avis posté par nobo Infos posteur le 03/07/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Et bien moi j'ai du mal avec cette bd, autant j'ai adoré Le Grand Pouvoir du Chninkel, autant là je me suis ennuyé ferme. J'ai du m'y prendre à plusieurs fois pour aller jusqu'au bout et il faut bien avouer que je me suis vraiment forcé. Le dessin n'est pas trop mal, mais l'histoire ne m'a pas du tout conquis, je trouve ça banal, ennuyeux, j'ai vraiment rien éprouvé pour les personnages... Bref pas pour moi cette bd!

Avis posté par Ro Infos posteur le 19/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De beaux dessins, un joli royaume et une belle héroïne, de la fantasy avec une touche de celtisme. Bref, cette série a tout pour plaire et pour me plaire.
Néanmoins, ayant acheté récemment l'intégrale, j'en ai éprouvé une certaine déception.
L'histoire se compose de 2 cycles de 2 tomes chacun. Et chaque cycle est construit de la même manière : au début, un problème apparaît et puis la situation empire, devient de pire en pire, et dans les 10 dernières pages du 2e tome de chaque cycle, hop, tout est réglé, tout va mieux et tout est bien qui finit bien.
Ce que je reproche donc à cette série, c'est que le scénario ne se foule pas trop pour raconter la fin de l'histoire, que tout à coup, presque par miracle, tout va mieux et les méchants ont perdu à la fin de chaque cycle. Bref, des fins d'histoires un peu trop faciles à mon goût.

Avis posté par pierig Infos posteur le 20/01/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Tome 1 & 2
Je trouve les avis postés ci-avant fort sévère. 'La Complainte des landes perdues' est, selon moi, culte ! On prend une gifle en pleine figure à la lecture des 2 premiers albums !Tout y est : le mélange du celtique et du fantastique avec des contes et légendes qui rejaillissent grâce à une frêle jeune fille qui va devenir une redoutable guerrière ! Dans mon appréciation, je ne considère bien évidemment que les 2 premiers tomes qui forment la seule et unique histoire de la Complainte !

Tome 3 & 4
Comme le souligne Odin, les 2 derniers tomes propulsent l’histoire dans une toute autre direction (le complot d’une mère et de son fils pour prendre le pouvoir sur l’île). D’ailleurs, la fin du 4e opus laisse suggérer une suite . . . qui ne verra sans doute jamais le jour . . . quoique, certains bruits de couloir laissent penser le contraire !

Si vous êtes fan de Tolkien, vous pouvez acheter 2 premiers tomes les « yeux fermés » puisqu’ils se suffisent amplement à eux-mêmes ! L’achat des 2 derniers est discutable et personnellement, je ne le conseille pas sinon à la lecture !

Dommage qu’une intégrale alternative ne soit pas paru, rassemblant uniquement les 2 premiers tomes !

NB : Le Ouki est une petite bestiole étrange qui a le pelage du Fourreux et les yeux du Chninkel, vous ne trouvez pas ?

Avis posté par Frédéric Infos posteur le 23/12/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une des grandes séries de ces dernières années.
Un scénario envoûtant et les dessins sont bien. Une saga fantastique enfin disponible en intégrale et contrairement à thorgal l'histoire ne tire pas en longueur !

Le 5 ème tome vient de voir le jour tout simplement superbe !

Avis posté par EXjulien Infos posteur le 05/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Rhoooo, mais quelle banalité cette histoire! C'est pitoyable.
Je m'étais promis de ne pas noter cette bd par égard aux dessins de Rosinski (toujours aussi beaux quoique.... inchangés depuis des temps immémoriaux); mais après la comparaison avec Légendes des Contrées Oubliées,Le Roi Cyclope ou La Quête de l'Oiseau du Temps....

Quelle accumulation de clichés. L'heroic-fantasy dans toute son incapacité à se renouveler.

A moins d'etre un inconditionnel du travail du maitre (de ce coté la, rien à redire, c'est du Rosinski motivé, pas du Rosinski bacleur des derniers Thorgal), évitez ce truc !

Avis posté par BoF Infos posteur le 03/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une fois mes yeux sont en désaccord avec ma tête... C'est très très très joli (les paysages sont fabuleux) MAIS c'est très très très banal, et la fin est risible de mièvrerie... C'est du grand Rosinski.

Avis posté par ThePatrick Infos posteur le 18/06/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Déçu.
Je n'ai lu que les deux 1ers tomes pour l'instant, mais ça ne m'a vraiment pas donné envie de connaître la suite.
J'ai l'impression de lire de la mauvaise fantasy : on a quelques personnages, il y a une prophétie, et pouf ! il arrive des trucs, une armée de morts revient, Sioban massacre un gros monstre, tout ça sur fond de cette question "L'amour est-il au coeur du mal ?".
Ouais, ben non, moi ça ne me plaît pas, surtout après avoir lu Terres d'Ombre qui dans le genre est bien plus original et sympathique.

Avis posté par Titou Infos posteur le 24/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les gros points forts de cette série :
- les dessins, très soignés, superbes (il n'y a qu'à regarder les couvertures),
- l'ambiance mystérieuse, sombre, intimiste...celtique, quoi !
Le scénario donne l'impression d'avoir été écrit pour renforcer cette ambiance plutôt que le contraire, et on ne s'en plaint pas. Les personnages sont exactement ceux qu'on attend dans un monde comme celui-là.
Quand on lit La Complainte des Landes Perdues, c'est comme si on se téléportait dans un autre monde : le dépaysement est total.
A lire absolument.

Avis posté par okilebo Infos posteur le 23/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé mais ce cher Rosinski devrait de temps en temps changer de registre.Oui je sais ,il a dessiné WESTERN , un one shot écrit avec devinez qui ?
Jean Van Hamme .Mais,c'est sûr, cet homme n'aime pas le risque . Vous me direz que pour les COMPLAINTES DES LANDES PERDUES,
Il a travaillé avec Dufaux !oui c'est vrai
mais le résultat me fait penser à un bon
THORGAL sans plus.
On pourrait imaginé,qu'un jour il nous écrive une série de s-f avec Arleston ou
xavier Dorison... non ,impossible. La prise de risque serait trop considérable pour lui

Avis posté par Spooky Infos posteur le 18/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le dessinateur de Thorgal a été tenté de réaliser une autre... saga d'heroïc fantasy, avec Jean Dufaux, très bon scénariste. Cela donne la Complainte, une série sans fin véritable, avec une lecture à tiroirs, des héros oscillant entre ombre et lumière, magnifiés par la peinture (car Rosinski est avant tout peintre !) de l'illustration.

Dufaux ouvre de grandes perspectives dans ses 4 premiers tomes. Il décide de les explorer avec deux nouveaux cycles en prévision, avec pour illustrateur Philippe delaby. Le tome 5 est proprement superbe, car je n'ai pas vu une seule faute de perspective, de proportions, et que dire du trait ? Quant à l'histoire, comme l'ont dit mes camarades, il s'agit purement et simplement d'une chasse aux sorcières, avec moins de bataclan religieux. Dufaux a un peu délaissé la fantasy pour explorer le "simple" médiéval fantastique. A suivre pour mieux juger.
Une oeuvre fortement recommandable.

1 2 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque