Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Berceuse assassine Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (89) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(19)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(55)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(13)
Nombre d'avis89
Note moyenne3.89 / 5
Pour l'achat92%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Berceuse assassine sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

1 2 3 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Jérem Infos posteur le 28/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3 personnages, 3 haines, 3 volumes et 3 points de vue…
L’idée d’avoir le point de vue d’un personnage différent par album n’est pas nouvelle mais elle se révèle ici diablement efficace. L’intrigue, noire, très noire, est passionnante et la subjectivité de la narration, outre de complexifier l’histoire, ajoute un vrai plus. Les personnages, peu nombreux, sont particulièrement travaillés et crédibles.

Les dessins sont à la hauteur du scénario, c'est-à-dire magnifiques. Le rendu de ce New York sombre et violent est remarquable.

Je suis, par contre, déçu par le 3ème tome. Peu rythmé et nettement moins intéressant que les deux premiers volumes, il laisse un peu le lecteur sur sa faim, bien qu’il conclut logiquement la trilogie.

Berceuse assassine est un excellent polar dont je recommande vivement la lecture.

Avis posté par sloane Infos posteur le 30/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Véritablement excellent ! D'abord cette histoire vue sous trois angles différents, au niveau scénaristique c'est très bien construit, cela nous permet de comprendre les motivations des uns et des autres, leurs réactions face aux événements.

Le récit est noir, très noir, il y a des moments très forts entre Telenko et sa femme où l'on sent la haine entre les deux. Même si l'univers est différent, j'ai pensé au film ''Le Chat'' avec Gabin et Signoret. Même si les choses sont assez explicites, à la fin de ma lecture j'ai repris l'ensemble et j'ai trouvé intéressant de retrouver les personnages d'abord secondaires qui prennent une place plus importante par la suite.

Disons le, si j'ai été pris par ce récit, c'est non seulement par l'histoire mais aussi grâce à la qualité graphique avec des cases qui rendent parfaitement l'atmosphère âpre, glauque, triste. Les taches de couleurs, notamment le taxi mais surtout les motifs tribaux Navajo, viennent souligner le reste.

Voilà donc une trilogie où l'ambiance monte peu à peu, une tension s'installe et chaque tome apporte son lot de révélations. Tous différents, ils n'en forment pas moins quelque chose d'unique.

Dans la catégorie du polar noir et glauque, à faire découvrir ou à relire.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 31/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les récits vus sous différents angles, ça peut être très bon, je garde un souvenir frappant d'un épisode réalisé par Hitchcock sur sa série TV Alfred Hitchcock présente, intitulé "I saw the whole thing", où différents témoins donnaient leur version d'un accident, et le Maître traitait le sujet d'une façon virtuose. Je partais donc confiant avec cette Bd, mais malheureusement, je fus déçu.

C'est pas l'histoire en elle-même qui importe le plus, elle est plutôt banale, ordinaire, sans grand intérêt et m'a passablement ennuyé, non, c'est le concept du récit justement qui est intéressant, vu sous 3 angles différents : 3 personnages, 3 destins brisés qui forment une trilogie en forme de thriller à la mécanique narrative innovante, mais qui n'a pas réussi à me séduire véritablement. A quoi ça tient ? une ambiance un peu glauque et terne ? sans doute ; un côté déprimant ? certes ; une fin décevante ? sûrement ; plus quelques menus détails indescriptibles qui s'ajoutent ça et là.

On m'avait tellement parlé en bien de cette Bd, que j'en attendais beaucoup, et finalement, il en ressort une semi-déception. Dès le début du second tome, j'avais envie d'en finir, heureusement que ça se lit assez vite grâce à de longues pages sans dialogues. Certaines scènes sont même stupides et ne servent à rien, comme celle où Dillon tue ce chien à coup de pierre, ou celle où Telenko descend dans l'égoût chercher le flingue...
Seul le dessin me plaît et m'empêche de mettre une note plus basse, j'aime bien cette sorte de bi-chromie où les tons sépia sont rythmés par les jaune et noir du taxi de Telenko, le tout participe grandement à l'errance des personnages. Dommage qu'il n'y ait pas une histoire plus forte pour aller avec.

Avis posté par fab11 Infos posteur le 23/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne vous cacherai pas que je n'ai pas autant été séduit par cette série que la plupart des aviseurs du site. J'ai passé un moment sympathique mais je m'attendais à beaucoup mieux de la part de ces deux auteurs. Je pensais que le scénariste de la superbe série Soda aurait réussi à me faire accrocher un peu plus aux tribulations de ces trois personnages dans la belle ville de New-York.

Pourtant le concept de cette série était très intéressant , un tome par personnage et surtout par point de vue. Les deux premiers tomes m'ont beaucoup plu, grâce bien sûr à des personnages étonnants malsains et finalement très attachants, avec une petite préférence pour Telenko ce chauffeur de taxi assez surprenant. Mais c'est le troisième et dernier tome qui m'a fait décrocher de cette trilogie.
Je trouve le scénario de ce dernier légèrement tiré par les cheveux. Cette histoire de vengeance est aussi improbable que surprenante.
Par contre cette série se lit rapidement et sans ennui, alors je ne vais pas essayer de décourager d'éventuels lecteurs d'autant que les intégrales sont très belles notamment grâce à des couvertures accrocheuses.

Par contre j'ai beaucoup apprécié le dessin de Ralph Meyer qui est à mon avis réussi.
D'ailleurs j'avais déjà aimé son travail sur d'autres série en particulier dans Asgard dans laquelle il fut associé à Xavier Dorison quelques années plus tard.

Je ne vais donc pas être trop méchant avec cette trilogie qui risque de plaire aux passionnés de polars et de récits originaux et dont je conseille la lecture.

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 05/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai grandement apprécié le dessin de Ralph Meyer que je connaissais grâce à « XIII Mystery » et « Asgard » et je trouve pour le coup que Berceuse Assassine surpasse ces 2 dernières sur tous les plans. Je ne saurais pas trop dire en quoi, peut être un dessin plus détaillé, une mise en couleur recherchée. Cette dernière me fait penser à « Sin City » où tout est noir et blanc sauf sur certains objets clés qui sont colorés. Ici le jaune est la couleur dominante (les taxis new yorkais, les béquilles…) mais le reste est également plaisant.

Côté scénario ça démarrait plutôt bien avec l’histoire de Telenko dans un premier temps, ensuite sa femme dans le second album. L’histoire de ces deux personnages brisés moralement et physiquement par la vie et par eux-mêmes est vachement prenante. On est dans un thriller oppressant. Par contre l’apparition de l’indien dans le 3ème tome m’a décontenancé. Son histoire s’intègre elle aussi dans le récit et dans la vie des deux personnages précédents mais je ne sais pas… j’ai le sentiment que ça a cassé le rythme des 2 précédents volumes car Telenko et sa femme n’apparaissent quasiment par dans cet ultime album.
Ajouté à cela un dénouement qui m’a laissé carrément sur ma faim et on se retrouve avec une série intéressante, très bien réalisée, mais qui laisse dubitatif pour ma part.

Je conseille l’achat pour l’intégrale histoire d’avoir un bon one-shot. Mais prit séparément alors non.

Avis posté par DamBDfan Infos posteur le 16/07/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bonne série à ne pas manquer. Le dessin est excellent et le scénario n'est pas prévisible et réserve de bonnes surprises sans oublier le découpage très original. Le personnage de l'indien est attachant et exemplaire. Bluffé par cette BD. Indispensable.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 22/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Raconter une même histoire successivement et selon plusieurs points de vue peut s’avérer une bonne idée scénaristique lorsque c’est bien fait. Ce qui est plutôt le cas ici.

Cela dynamise le récit. Surtout que le point de départ, un couple désuni par les liens du mariage, qui nourrit une haine réciproque de toutes les rancœurs nées d’une vie vécue comme un échec, est assez glauque. Et pas forcément original.

C’est donc trois tomes qui se lisent bien, même si j’avoue avoir trouvé l’ensemble un peu long. Le troisième tome m’a paru le plus intéressant dans l’absolu, même si plus décalé par rapport aux deux premiers.

Au final, sur une trame banale, une histoire dont je vous recommande la lecture. Pour méditer sur les vertus du divorce…

Avis posté par dut Infos posteur le 30/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quelle bonne surprise pour moi cette trilogie !

Tout d'abord j'adore l'ambiance polar noir de ce New York un peu glauque, un peu sombre. Et ce jaune qui vient juste faire le contraste qui va bien, j'aime ! Le dessin est parfait avec ces couleurs, Vraiment une réussite graphique.

Quelle bonne idée de traiter l'histoire du point de vu de 3 protagonistes de l'histoire (1 par tome). Ça nécessite un scénario béton et bien maitrisé, et c'est le cas ici.
Les 2 premiers tomes fonctionnent vraiment par pair, et le 3ème vient se rajouter dessus et vient rajouter un peu d’épaisseur et de background aux personnages de Martha et Telenko, tout en rajoutant l'histoire de Dillon.
Tout se recoupe entre les 3 tomes, c'est vraiment bien foutu ! J'aime bien ce genre "d'astuces scénaristiques"

Je vais pas trop en rajouter, les nombres d'avis hyper positifs ici devraient finir de vous convaincre que lire Berceuse Assassine...

Avis posté par Chéreau Infos posteur le 27/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une excellente trilogie, fondée sur le procédé désormais classique des regards croisés. Trois personnages différents vivent la même séquence d'événements, dans chacun des trois albums. Et on découvre, par le regard des autres, ce que chacun peut avoir à cacher, y compris à soi-même.

Le premier tome nous emmène à la suite de Telenko, chauffeur de taxi devenu cardiaque à force de subir la haine de son épouse paraplégique. Pourquoi cette haine ? Et pourquoi Telenko s'obstine-t-il à rester avec elle, alors qu'il la trompée assidûment ? On ne le découvrira pas dans ce premier tome. Mais une série d'événements, en faisant déborder le vase de sa rancœur et de sa frustration, vont briser la routine mortifère de Telenko...

Les personnages, tendus et musculeux, évoluent dans un décor aux teintes délavées, dans une ville à la misère poisseuse qui fait songer à Gotham City.

Peu d'espoir et d'optimisme pendant l'essentiel de cette série, mais pas de temps morts non plus. Le suspense est très habilement construit et on parvient à s'attacher à ces personnages abîmés par la vie, malgré leurs mensonges et leur acharnement à faire les mauvais choix.

Un léger bémol sur Martha, l'épouse de Telenko, que j'ai trouvé peut être un peu trop univoque. Idem pour le personnage de Dillon.

Mais l'impression générale est très bonne. Une série à lire et à recommander. Un des meilleurs polars BD que j'ai pu lire.

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 06/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est vraiment une trilogie curieuse que celle qu'on a ici. Une de celles que j'aime bien.

L'intrigue, sans revenir dessus, est juste parfaitement bien maitrisée, et le troisième tome élargit parfaitement le cadre, donnant encore une nouvelle dimension à la trilogie.

Le dessin est bon et complète à merveille le récit.

Dans l'ensemble, une excellente BD, très bien menée et prenante, qui fait poser plusieurs questions et donne à réfléchir. Ce qui n'est pas pour me déplaire.

Un bon 4/5 !

Avis posté par zébu Infos posteur le 08/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après la lecture des trois albums.

En gros l'histoire parle d'un chauffeur de taxi cardiaque et de sa femme clouée sur un fauteuil roulant qui se détestent tellement qu'ils vont tenter mutuellement de s'éliminer.

Voici la base d'un bon vieux thriller bien noir comme on les aime.
Dans chaque album on change de narrateur et donc de point de vue ; du coup toutes les certitudes que l'on avait sur les différents protagonistes s'en trouvent balayées ou bouleversées ; voilà toute l'originalité et la force d'un scénario qui nous dépeint les côtés les plus sombres de l'humanité (haine, vengeance, chantage, manipulation, tromperie, appât du gain...).
Une originalité marquée aussi par la colorisation des dessins (très bons d'ailleurs) puisque entièrement en dégradés de noir, blanc, gris et jaune.

Au final nous sommes devant une oeuvre traitée de manière atypique qui s'avère très prenante (perso, j'ai dévoré les 3 albums d'affilée) et très intelligemment écrite même si j'aurais préféré une fin moins vague en ce qui concerne les personnages principaux.

Avis posté par gdev Infos posteur le 28/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Berceuse et assassine : deux termes qui dans beaucoup d’esprits appartiennent à deux registres différents, celui de l’enfance et de l’innocence et celui de la culpabilité et de la cruauté. Deux termes réunis comme un cadavre exquis qui, porté en titre de cette série, ne peut qu’annoncer quelque chose d’assez contrasté. Le plus fort, c’est que ce n’est pas qu’un effet d’annonce.

On nous présente dans cette série des personnages contrastés, réunis autour d’un même événement. Des personnages que l’on découvre et qui de découvrent au fil des tomes. Je ne vais pas revenir en détail sur les rôles de Joe, Martha et Dillon (vous avez 77 autres avis ci-dessous pour vous faire une idée de qui est qui) mais tout le secret et toute l’originalité de cette série reposent sur l’ingéniosité avec laquelle la présentation de ces personnages est amenée. Un présentation qui ne crée que des surprises, qui ne fait que remettre en cause ce que vous avez déjà lu tout en restant très cohérent, et qui tome après tome, m’a personnellement amené à des sentiments très contrastés sur chacun des personnages. C’est une série qui vous permettra de découvrir les bas fonds de New York et les tréfonds de l’âme des protagonistes, et qui montant en puissance au fil de chaque tome, vous fera partager des problèmes conjugaux, des drames personnels ou des tragédies plus universelles. Dans cette série, tout est histoire de rythme, de dosage, pour que chaque tome respecte une trame générale tout en apportant son lot de révélations, pour que chaque tome présentant une vision différente d’un même événement complète les deux autres et ne vienne pas les contredire. L’exercice est bien mené et le pari est gagné.

Cette série gagne en intensité à chaque tome et le dernier de ce triptyque consacre selon moi l’ensemble de la série. Après deux tomes présentant respectivement les points de vue de Joe et de Martha, couple uni par la haine et non plus par l’amour, je trouve que ce dernier tome permet d’apporter une richesse supplémentaire à ce polar noir. Un plus value de chamanisme, une valeur ajoutée de surnaturel qui viennent donner une nouvelle dimension au récit. Ne venant pas polluer la trame générale, cette dimension se pose comme un nouveau contexte à cette histoire et permet de porter le message final des auteurs : un message un brin démagogique sur ces minorités que l’on préfère ne pas voir (et d’ailleurs, je me suis surpris à vérifier dans les deux premiers tomes que ce personnage était bien présent), une idée un peu philosophique sur le sens de la vie et la destiné, et surtout, dans cet environnement très sombre et très glauque, une vision plutôt optimiste de tout ce qui s’est passé. A chaque tome, à chaque coup, les auteurs ont su faire naître en moi des sentiments différents et je trouve que c’est une très belle performance.

Le dessin est parfaitement maîtrisé et très bien réalisé. Un style réaliste qui verse parfois dans la caricature nous permet de nous vautrer dans cette glauquitude, dans cette noirceur. Il faut dire que le graphisme, qui joue sur les nuances de brun, tout juste réhaussé par des touches de jaune fait forte impression. En feuilletant les albums, j’avais peur que cette colorisation un peu uniforme ne rende le récit monotone. Il n’en est rien, le dessin et les couleurs retranscrivent bien cet univers dans lequel tout notre petit monde évolue ainsi que leurs sentiments. Quelle bonne idée d’avoir choisi cette association brun/marron/jaune (à croire que le coloriste s’est inspiré de la charte graphique de BDThèque) pour faire vivre cette histoire. L’utilisation de la couleur jaune m’a vraiment frappé : elle vient donner de touches de peps ici où là, mais c’est également avec cette couleur que les auteurs font passer leur message : le jaune, utilisé tout d’abord pour désigner les « prisons » des protagonistes (le taxi de Joe, le fauteuil de Martha), pour souligner cet enfermement et cette noirceur responsables de leur haine, est employé dans le dernier tome pour souligner la liberté de Dillon, qui grandit à chaque pas de son voyage quasi initiatique vers les destins de Joe et Martha. En bref, graphiquement, c’est beaucoup plus nuancé, voire contrasté, que ce que pouvait laisser présager un premier coup d’œil rapide. Encore une fois, la série a su créer de la surprise.

Alors, forcément, ce 4/5 fleure bon le 4,5, voire le 5, tant j’ai trouvé la série bien réalisée, bien construite, bien dosée. Tant je l’ai trouvée intéressante par sa mise en image et par son histoire qui ne se résume pas à un polar noir. Mais je reste sur cette note car certains éléments du scénario m’ont semblé plus obscurs et plus difficiles à croire, comme cette histoire avec un malfrat que l’on embauche en intérim de façon bien commode, comme ce message qui verse parfois dans le pathos et dans le démago, comme ces dernières vignettes bien énigmatiques, comme ce mystère autour des jambes de Martha qui n’ont toujours pas, à mon sens, livré tout leur secret. Je trouve que les auteurs ont également essayé de ménager le lecteur en fin d’ouvrage, et une solution plus définitive m’aurait semblé plus appropriée.

Ca reste une très bonne série, pleine de surprises et de tensions, pleine de révélations, qui propose également de prendre un peu de hauteur. Et tout cela en trois tomes seulement. Une belle réussite.

Avis posté par js Infos posteur le 26/08/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Couleurs originales, scénario original, organisation originale ; un bon triptyque.

La berceuse assassine (joli titre d'ailleurs) ou l'art de raconter trois fois la même histoire de façon intelligente et intrigante.

Les deux premiers tomes sont excellents. On suit ce couple complètement atypique et en totale rupture où la communication a disparu depuis longtemps.
On pense avoir bien cerné les protagonistes à la fin du tome 1, mais le tome 2 montre une toute autre facette de l'histoire et c'est ce qui fait la force de ce récit et qui rend la lecture si excellente.
Le tome 3 fait un peu tâche à mon goût. L'histoire est présentée par un troisième personnage, extérieur au couple. Ce tome ne m'a pas plus enchanté que cela, il n'est pas indispensable pour l'histoire et son côté un peu 'merveilleux' est bizarre.

Le dessin est également un pur régal. Un trait dynamique, expressif, précis. Les décors sont pittoresques. J'adore les visages des personnages et j'aime l'"énergie" qu'ils dégagent.
La colorisation originale colle parfaitement au récit et a un rendu stupéfiant qui fait le charme de cette série.


A lire, à posséder car Berceuse assassine est une BD excellente et surprenante !

Avis posté par Aurélien V Infos posteur le 30/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tout a sans doute déjà été écrit à propos de cette série. Je me permettrai donc d’être bref.

Le scénario de ‘Berceuse assassine’ est haletant et parfaitement maîtrisé. Se focaliser sur la même histoire à travers le point de chacun de trois personnages distincts permet une approche relativement originale.

Le dessin et les couleurs sont, eux aussi, une vraie réussite.

A lire !

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 29/09/2004 (dernière MAJ le 28/11/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A la recherche d’un bon polar, mon vendeur de bandes dessinées m'avait dit : « Berceuse Assassine », tu vas voir c'est du sur mesure ; tu ne seras pas déçu... Et force est de reconnaître qu’effectivement, cette série est de qualité.

3 albums, 3 fois les mêmes événements mettant en scène Telenko et Martha, époux mariés pour le meilleur, mais surtout pour le pire puisque l’amour a été remplacé par la haine et l’envie de tuer. Chaque album permet évidemment au lecteur de comprendre un peu plus le drame de ce couple jusqu’au dénouement final.

L’ambiance est noire à souhait et oppressante. Telenko est un conducteur de taxi de nuit et Martha une femme paraplégique en fauteuil roulant. Le plus surprenant, c’est que si les personnages sont odieux et cruels, on arrive quand même à ressentir de la compassion et de l’intérêt pour eux.

Le dessin est vraiment superbe. Noir, glauque, violent mais terriblement à propos et mis en valeur d’une main de maître par sa mise en couleur dans les tons bruns, noirs et blancs. La seule bouffée d’oxygène nous vient de la seule autre couleur : le jaune, comme le taxi de Telenko. L’effet visuel est garanti et véritablement unique.

Ce tryptique est un immanquable et doit absolument être lu et possédé.

Avis posté par GiZeus Infos posteur le 10/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quelle meilleure thérapie de couple que le meurtre de l'être désormais haï? Bon entre nous, ce n'est pas tout à fait la solution universelle. Mais c'est pourtant la voie qu'a choisi de suivre Tome avec cette trilogie ma foi bien sympathique.

Le concept des deux premiers tomes est plutôt intéressant. Sur une histoire développée dans le premier volume et suivie du point de vue de Jo, le second viendra apporter quelques éclaircissements d'après la version de son épouse sur une histoire que l'on aurait pu penser claire comme de l'eau de roche. Quant à l'ultime tome de la trilogie, rien ne le justifie scénaristiquement parlant. Et même si le rapport est plutôt entre ce dernier et les deux premiers opus, j'ai apprécié suivre la vie de cet indien, jusqu'à une fin plutôt plate.

Mais l'important n'est pas tant la fin que le reste de la saga. Berceuse assassine, forte de son concept dans l'ensemble réussi, s'appuie également sur une ambiance assez noire. Normal lorsque l'on projette d'assassiner froidement son compagnon. Les personnages sont d'ailleurs assez froids, calculateurs et peu enclins à l'empathie. Peut-être le reflet de cette ville de New-York qui les abrite?

On notera également le dessin de Meyer, qui compte pour beaucoup dans l'ambiance crasse qui domine ce polar. Les teintes à consonance marron foncé priment sur toute couleur, à l'exception du jaune, seule couleur à venir contrebalancer l'hégémonie des nuances glauques de la ville.

Au final, c'est une série assez prenante que l'on tient. Bien que le premier tome fasse office pour moi de bonne introduction, c'est à partir du second que j'ai vraiment pu apprécier le style de Tome. Quant au dernier volume, il m'a également bien plu malgré son détachement des deux tomes précédents.

Avis posté par tthierryyy Infos posteur le 02/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellente BD. Du moins les deux premiers tomes. Le 3ème n'est malheureusement pas à la hauteur. D'ailleurs l'histoire pourrait très bien s'arrêter au 2ème, le dernier tome étant trop décalé pour apporter un éclairage intéressant sur la vie de ce couple qui se déchire.

Les planches sont magnifiques, du dessin à la couleur en passant par la composition. L'ambiance est pesante, l'intrigue est intéressante, le récit se dévore. Surtout si l'on oublie d'acheter le 3ème...

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 12/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les deux premiers tomes sont tout simplement formidables. Tome nous sert un polar noir de chez noir, animé par des personnages détestables d’aigreur, de rancœur et de lâcheté. Le pire (et c’est tout le talent du scénariste), c’est que ces ignobles individus parviennent à m’émouvoir, et Télenko en particulier. Cet aspect n’est rendu possible que grâce à cette merveilleuse narration, qui nous permet de partager les pensées des différents protagonistes en fonction du tome lu (Télenko dans le premier, son épouse dans le deuxième).

La structure du récit s’assimile à du travail d’orfèvre. En effet, chaque tome débute au même moment et nous retrace donc la même histoire, mais vu sous un autre angle. Seules, les dernières pages du tome 2 dévoilent quelques minutes du dénouement final (mais il n’y a pas de redondance, car toutes les pages nourrissent l’aspect psychologique de l’intrigue).

Le troisième tome utilise le même procédé, jusqu’au dénouement final (qui demeure un point d’interrogation) mais se présente sous un aspect moins déprimant, moins pessimiste. Il fait appel aux bons sentiments du lecteur et se teinte de chamanisme indien. Cet aspect m’a quelque peu dérangé lors de ma première lecture, tant je me délectais du côté sombre de l’histoire. Je dois cependant avouer qu’en relecture, la dimension philosophique de ce dernier opus ne me dérange plus. Je dirais même plus : elle est justifiée et clôt d’une manière étonnante mais adéquate cette berceuse assassine.

Au niveau graphique, le style de Ralph Meyer est agréable et en symbiose avec le récit. Je le situerais entre Will Eisner et … Dany (dans le style le plus réaliste de ce dernier). La colorisation en noir et blanc rehaussée de jaune « taxi newyorkais» apporte un style à l’ensemble et le singularise de la production habituelle. C’est une réussite totale, à mon goût.

Au final : une grande réussite, malgré ce troisième tome déroutant.

Avis posté par Alix Infos posteur le 19/03/2002 (dernière MAJ le 25/01/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ouais bien sympa ce polar, si vous êtes fan du genre, vous aller aimer, pas de toute. Le dessin colle vraiment bien à l’histoire, l’intrigue est bien foutue.

Mais effectivement ce qui différencie cette histoire des autres, et qui fait que je lui donne 4/5 au lieu de 3/5, c’est la trouvaille des 3 tomes. Le fait que la même histoire soit racontée par 3 protagonistes différents. Même le 3eme tome, que certain trouvent moins bon, apporte une touche de sensibilité. Ce qui est fou, c’est que les 3 personnages semblent tous « avoir raison », passe tous pour la victime. Une belle leçon de morale : ne pas se fier aux apparences.

Je conseille donc l’achat de cette BD à l’histoire somme toute classique, mais à la mise en scène superbe ! Et puis prenez le coffret tant qu’à faire, il est superbe !

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 16/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Nous sommes restés liés par l'espoir de pouvoir un jour contempler le cadavre de l'autre, n'est-ce pas magnifique ?"

Berceuse assassine est un thriller psychologique construit autour du chiffre trois. Trois tomes, pour trois points de vue différents de la même histoire, trois vies gâchées, trois désirs de vengeance.
Telenko le chauffeur de taxi cardiaque en a marre de sa triste et étouffante vie et surtout de sa femme Martha. Martha, ex-danseuse devenue paraplégique par la faute de son mari le lendemain même de leur mariage, est très aigrie par ce triste gâchis et le lui fait payer jour après jour. A côté de ce couple uni par la haine, Dillon, indien Navajo sans domicile fixe dont je ne dévoilerai pas ici le rôle pour ne pas gâcher le plaisir des lecteurs de le découvrir par eux-mêmes.

Cette façon de nous conter à peu près la même tranche de vie par les yeux de trois protagonistes principaux est plutôt originale, même si pour la partie consacrée à Martha, j'ai eu un peu peur de finir par m'ennuyer, heureusement, le chapitre consacré à Dillon, qui conclut ce triptyque et dénoue les fils de l'histoire a bien reboosté mon intérêt ! J'ai adoré le premier tome, vu par les yeux et les pensées de Telenko. Le style "journal intime" et la psychologie des personnages, complètement cyniques, hypocrites, mesquins et désabusés m'ont un peu rappelée Le tueur par moments. Le dernier chapitre est un final excellent, rien à dire, le scénario a été écrit de main de maître.

J'ai également beaucoup aimé le dessin (alors que je le redoutais a priori) et surtout les couleurs (ces touches de jaune éclatant sur fond sépia), les fonds de page noirs, cela crée vraiment une atmosphère pesante, très en accord avec ce qui se trame au fil des cases.

Avis posté par Jetjet Infos posteur le 13/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"1..2...3....4....5....6....7.....8.....9.....10 Je suis toujours vivant !"

Telles sont les paroles de Telenko préférant écouter les palpitations de son coeur aux plaintes répétées de Martha, son épouse handicapée.

Martha ? Parlons-en, tiens, elle lui pourrit la vie, Martha, l'accable de paroles cinglantes, l'empêche de vivre tiens comme son ami Arthur, bon vivant depuis qu'il est veuf... Tiens, tiens et si c'était ça la solution pour Jo Telenko ? Se débarrasser de sa femme, revendre ce taxi new yorkais pourri et refaire sa vie, fumer, baiser et ne plus entendre tous ces reproches qui vont provoquer tôt ou tard l'attaque cardiaque fatale...

Et puis comment faire ? Elle est rusée Martha... Il faut en avoir du sang froid pour tuer sa femme, ne pas se faire accuser mais ce n'est plus possible de vivre ainsi, dans ce job minable de taxi de nuit entre tous ces tocards, indiens, flics, dealers à trimballer pour qu'elle en profite ? Ah non pas question... Telenko va devoir agir vite.... et surtout .... bien et proprement....

Son univers ? Un New York crasseux et humide parsemé de personnages paumés, pittoresques et névrosés. Sa vision est limitée en magnifique sépia jaune et brun bicolore d'où seuls les taxis, lunettes, chaises roulantes et chevalières ressortent par contraste...

Mais si on prenait le point de vue de Martha dans le second tome ? Martha ? Une femme magnifique mariée avec un imbécile. Elle voit sa carrière de danseuse brisée par un bête accident la clouant dorénavant dans un fauteuil et la privant de l'usage de ses jambes. Telenko doit payer pour toutes ses négligences, elle ne vit plus que pour ça, Martha, voir son abruti de mari souffrir et payer pour tout le ratage de leurs vies respectives.

Mais en conclusion, on ne pourrait passer à travers la vie de Dillon Bowie, pauvre américano-indien en marge des petits drames quotidiens du couple Telenko mais qu'a t-il donc à voir avec eux ?

Tout cela, vous l'apprendrez en lisant cette fabuleuse petite trilogie noire qu'est Berceuse Assassine et dont le titre ne prend forme que dans le dernier volume tant décrié et pourtant indispensable à mes yeux de cette série. Le dessin est magnifique, les couleurs rappellent Rusty James de Coppola et le découpage, les histoires noires du Tarantino de Jackie Brown (dont on fait un clin d'oeil évident avec Reservoir Dogs en fond d'écran) et Guy Ritchie dans sa meilleure veine à savoir Snatch ou Crimes, Arnaques et Botanique.

La trame est simple et se laisse facilement lire mais on arrive en pleine immersion dans une histoire qu'on devine fatale et dont les tous derniers plans sont magistraux. Contrairement aux avis postés ici en majorité, je considère le troisième et dernier tome comme une oeuvre à part et magistrale et bien plus intéressante qu'il n'y parait au premier coup d'oeil.

"La Rancune est une prison que l'on partage avec son bourreau" et j'invite vivement les lecteurs de bons polars à partager la manipulation de Tome et Meyer à l'égard de cette oeuvre définitivement culte : Berceuse Assassine.

En tous cas, de ma mémoire de lecteur de BD, on n'a jamais vu plus belle illustration de l'expression courante : "différents sons de cloche" ! A lire et à relire avec un plaisir coupable...

Avis posté par Erik Infos posteur le 14/02/2007 (dernière MAJ le 09/11/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une série originale sur la variation du point de vue : une même histoire de haine entre deux époux sous 3 angles différents !

Une intrigue prenante sur un thème peu exploité jusqu’ici (la haine au sein d’un couple). Chaque récit expose les raisons d’une haine qui exhorte à l’assassinat.
Le dessin avec sa colorisation noir et jaune contribue à rendre une atmosphère particulière à ce récit. Une habile mise en couleurs en quasi bichromie.

Chaque tome apporte un peu plus d’éléments permettant la compréhension de cette histoire dramatique. Cette complémentarité parfaite fait de cette œuvre un must de la BD moderne. Un polar dur très bien construit pour un récit bouleversant !

Je trouve qu'une édition intégrale pour cette série est plutôt mal venue. En effet, chaque tome reflète un point de vue différent et doit rester unique. La séparation semble de rigueur d'un point de vue formelle.

Note Dessin : 4/5 – Note scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4.25/5

Avis posté par Seb94 Infos posteur le 07/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J'ai acheté l'intégrale "Berceuse assassine" et je dois dire que j'ai été complètement scotché par cette histoire. Cette dernière se déroule en 3 actes, racontant tous le même moment mais vu par des points de vues différents. A la fin du 1er tome, on pense avoir un avis très tranché sur chacun des personnages...Erreur fatale! La suite nous démontre que rien n'est tout blanc ou tout noir, mais que les protagonistes évoluent dans un univers grisailleux ou chacun a de bonnes raisons d'agir comme il le fait.

Le 3ème tome est un peu déroutant au début, car on semble démarrer une nouvelle histoire, mais en fait il n'en ait rien, l'ensemble est lié et il nous apporte une vision extérieure à l'intrigue et de nouveaux éléments, qui permettent d'avoir une vision d'ensemble de cette chronique de la haine. A noter, dans ce dernier tome, une part de "mystique" qui pourra peut-être en rebuter quelques uns, mais qui ne m'a pas gêner loin de là, compte tenu des origines du personnage principal de ce dernier opus.

Le rendu graphique basé sur un noir/blanc/marron plutôt sombre et réaliste, est rehaussé par un jaune vif du plus bel effet, essentiellement sur le taxi, les lunettes de Telenko et le fauteuil roulant de Martha.
Je ne peux que conseiller la lecture de ce polar noir, ce thriller déroutant et original, pour moi une petite merveille!

"La rancune est une prison que l'on partage avec son bourreau".

Avis posté par daggerman Infos posteur le 04/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est à l'occasion de la sortie du triptyque que j'ai décidé d'acheter Berceuse Assassine (BA).
J'ai lu les trois volets le temps d'un trajet en train, un vrai régal !

Ce qui frappe de prime abord c'est la mise en couleur (avant même le dessin à proprement parlé), délibérément sombre, les tons marrons/sépia dominent avec une touche de jaune "flashi" qui frôlerait le mauvais goût dans un autre genre de BD.
Mais ici, la sauce prend admirablement bien, ce taxi jaune (presque fluo - j'insiste !) dans ces décors lugubres rappelle qu'il est le trait d'union entre les trois autres principaux protagonistes.

La mise en scène et la construction globale de la BD est à la hauteur du scénario.
On retrouve dans la découpe de cette BD des façons de faire de certains cinéastes que j'affectionne (Snatch de Guy Richie pour ne citer que lui). La manière de raconter la même histoire selon plusieurs points de vue est admirablement bien gérée.
Ce qui semble de prime abord une histoire assez manichéenne avec des partis pris bien tranchés, glisse au fur et a mesure dans les nuances ou chacun des personnages à ses raisons et ses motivations propres que le lecteur ne peut que comprendre.
Enfin, le dessin au trait précis et presque rugueux de MEYER a un parfum de comics qui sied parfaitement à l'affaire, la gestion des jeux d'ombres et de lumière fait ressortir encore plus cruellement la dureté de l'univers proposé ici.

Nous avons là une BD qui ne fait aucune concession que ce soit dans le scénario ou dans le dessin, on aime ou on n’aime pas, personnellement j'adore !

Avis posté par fonch001 Infos posteur le 06/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J'ai profité de la sortie de l'intégrale pour acheter cette série. Une bien belle intégrale grand format, de qualité, avec une couverture que je trouve plus belle que celles des tomes originaux, le tout à un tarif très honnête puisque les trois tomes sont au prix de 2.

Je ne suis pas grand fan de policier et/ou de thrilleurs. Mais cette œuvre m'a totalement conquis. Les 2 premiers tomes surtout, car le troisième n'a, à mon sens, aucun intérêt. On peut le lire comme un one-shot ou un hors-série complémentaire mais il est totalement dispensable. Ce sont donc ces 2 premiers tomes qui racontent l'amour et la haine que se vouent un mari et sa femme tantôt observé coté masculin, tantôt coté féminin qui m'ont paru si intéressants.

Difficile d'expliquer ce qui m'a plu sans raconter l'histoire... Je dirais que j'ai trouvé dans berceuse assassine plus d'amour que de haine. Ces 2 personnages qui se cherchent, qui prétendent se haïr m'ont surtout semblé s'aimer, être paumés et ne pas savoir l'exprimer. J'ai adoré explorer la psychologie si bien faite de ses personnages. Et assister impuissant à leur maladroite descente aux enfers progressive était vraiment une sensation... frustrante! Ce qui démontre combien on entre profondément dans l'univers de cette superbe BD. On dit souvent que lorsque que quelqu'un tente de se suicider, son geste est avant tout un appel à l'aide. Cette œuvre ne parle pas de suicide, mais c'est avec la même réflexion que j'ai abordé cette lecture qui m'a rappelé (en bien mieux) le film la guerre des Roses.

Les tons sépia utilisés sont du plus bel effet et collent à merveille aux si beaux dessins de cette BD et participent à créer une ambiance lourde, parfaitement en accord avec le scénario. Magnifique.

Avis posté par tolllo Infos posteur le 06/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les 2 premiers tomes, des oncles Tome et Meyer m’ont tout à fait séduit. Pas d’atome crochu par contre avec le troisième tome, à base « de tomahawk and co. »

Trois points de vue différents d’une même histoire.
Une approche scénaristique différente et maîtrisée sur le bout des doigts.
Tout cela m’a presque complètement emballé...
Mais... Il y a un mais et pas des moindre.

Les 2 premiers, centrés sur l’homme puis sur sa femme sont tout à fait différents et pourtant vraiment complémentaires.

En effet le deuxième album apporte véritablement un angle et une approche divergente de la première partie, tout en gardant une narration excellente.

Par contre, le troisième œil de ce « huis-clos ménagé » me semble vraiment trop étranger à la trame qui se joue dans ce couple, et m’a un peu désappointé. Effectivement je ne m’attendais pas à cela.

Il a le mérite d’apporter sa part de révélation, et encore une fois une autre vision des choses, mais celle-ci ne me convainc qu’à moitié.


(14/20)

Avis posté par Rom1 Infos posteur le 11/08/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai énormément apprécié les deux premiers tomes. J’aime beaucoup les histoires qui se racontent d’un point de vue différent. L’histoire en elle-même est intéressante, et les personnages sont réellement profonds et tourmentés.

Mais pour moi le gros point fort vient de l’esthétique. La trichromie noir/jaune/blanc fonctionne très bien et crée une atmosphère qui colle parfaitement à l’histoire.

En fait, j’aurais mis 4 voire 5 si le 3ème et dernier tome avait été différent. Je le trouve trop éloigné des deux premiers, avec trop peu de liens, et surtout avec un point de vue surprenant et, pour ma part, décevant. Avant la lecture du 3ème tome j’étais curieux de le lire. Je ne savais pas à quoi m’attendre et je voulais être agréablement surpris par l’auteur. Surpris, oui, mais déçu. Dommage…

Avis posté par Gaston Infos posteur le 08/08/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce qui est génial avec ce thriller, c'est qu'on a droit à une version différente à chaque album. Dans le premier tome, j'avais pitié de l'homme que je pensais victime de la femme alors que dans le tome deux j'ai eu le sentiment contraire ! Puis, dans le dernier album j'avais l'impression que les deux personnages n'étaient en fait que des salauds.

C'est fou comme la perception des choses change selon le point de vue. Je crois d'ailleurs que l'intrigue policière n'est qu'un prétexte pour illustrer ce fait. Il n'y a pas de manichéisme et les personnages sont terriblement humains. J'aime bien la conclusion finale qui montre à quel point les gens peuvent être prisonniers de la haine.

Avis posté par Thaugor Infos posteur le 16/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Le scénario de cette série est assez simple mais intéressant. C'est un polar classique, mais ce qui fait l'originalité, c'est le fait de raconter la même histoire avec 3 regards de personnes différentes (un par tome).

À la lecture du premier tome, l'histoire pourrait s'achever là, mais on continue dans le deuxième tome de raconter la même histoire et on apprend des choses par le regard de cette nouvelle personne qu'on ne connaissait pas. Il faut attendre le 3e et dernier tome pour que tout s'entremêle et que l'on ait toutes les billes pour comprendre le fin mot.

Cette façon de raconter une histoire ainsi que d'avoir très peu de personnages permet de bien cerner et comprendre la personnalité de chacun.

C'est bien ficelé, c'est décalée et attrayant comme approche et les dessins à dominante noir et blanc pour accentuer l'effet polar et l'ajout de jaune flashy pour rappeler le métier du personnage principal : chauffeur de taxi, ce tout donne une série qu'il faut absolument lire voire plus si affinité.

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 23/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellent triptyque dans le genre policier / thriller !

L’histoire d’abord, assez classique mais noircie au maximum afin d’offrir au lecteur une ambiance lourde, malsaine, haineuse et dérangeante. L’auteur y parvient parfaitement. Le lecteur sombre grâce à cette série dans les travers les plus profonds de l’Être humain.

Les trois volumes racontent une seule et même histoire, mais abordée par les deux protagonistes principaux dans un premier temps, puis par un troisième intervenant, jusqu’à la conclusion finale qui relie l’ensemble de l’ouvrage.
Postulat original et parfaitement maîtrisé... Superbe !

Les dessins sont bien adaptés et réalistes, la palette des couleurs utilisées n’est pas très large; tant mieux, cela apporte le poids nécessaire à l’ambiance souhaitée sombre du récit.

En conclusion, série excellente, qui fait référence dans ce genre. Je la conseille ardemment !

Avis posté par ManuB Infos posteur le 28/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette trilogie m’a marqué pour 2 raisons : son dessin et son traitement.

Le graphisme basé sur un noir et blanc très réaliste est rehaussé uniquement par la couleur jaune. D’un premier abord un peu repoussant, cette technique renforce le côté sombre, le côté « sale » de cette histoire.
Pour le traitement, il est des plus original. En effet, la même histoire est reprise 3 fois, par 3 points de vues différents et en apportant à chaque fois un élément supplémentaire pour finalement mettre à jour toute l’intrigue à la fin du 3ème tome. C’est le gros point fort de cette série et même si le final est un peu décevant, il ne faut pas bouder le plaisir que l’on a eu tout au long de la lecture.

A lire absolument, car vous vous souviendrez de votre lecture quoi qu’il arrive !

Avis posté par Kalish Infos posteur le 21/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tome nous a déjà régalés avec d’excellentes séries comme Soda, on pouvait donc aisément lui faire confiance pour ce thriller se situant lui aussi à New York.

Tout d’abord la qualité du dessin saute aux yeux, un trait fin et réaliste qui n’est pas sans rappeler celui de Gazzotti, servi par une bichromie du plus bel effet. Le jaune tachant le noir et blanc donne une très bonne ambiance glauque, salissant cette histoire, ça m’a rappelé l'épisode "Cet enfant de salaud" de Sin City.

L’histoire est bien imbriquée sans être ultra originale, elle se laisse suivre dans le premier tome grâce à cet "enfoiré" de Telenko. Le deuxième tome nous donnant le point de vue de Martha fait monter la pression, on s’attend à un superbe final.

Et c’est là que la note chute ; trop de décalage avec ce troisième tome, pas assez de rapport direct avec l’histoire comme entre les deux premiers. Ca reste bien ficelé mais sans plus.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 02/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le postulat ?.... ben... simple : un chauffeur de taxi, aigri par la vie que lui fait mener sa femme, décide de la supprimer. Et c'est vrai qu'il la hait, sa femme.
C'est tout ?... ben oui...

Seulement voilà : cette même histoire est narrée par des intervenants différents, et ce vraiment sombre polar n'en fait alors que s'étoffer.
Drôlement (si je peux dire) bien fichu !...
Un graphisme qui fait ressortir des ambiances "noir de noir", un texte direct, une palette qui utilise parfois des couleurs "sales"... c'est régulièrement glauque à souhait pour un triptyque assez fracassant.
Et quelles couvertures !...

Ca a débuté il y a dix ans. Ca n'a pas pris une ride. Et c'est plutôt rare dans une production souvent "kleenex" du "rapidement lu, vite oublié".
Un long polar décapant, vrai de vrai. Ma note : 3,5/5

Avis posté par klechko Infos posteur le 26/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est une bonne Bd remarquablement construite avec deux histoires racontées autour d’un seul évènement. Le scénario de ce polar est très cohérent et efficace.

Les dessins sont bons et se prêtent bien aux ambiances un peu sombres qui entourent ce récit.

Ma note n’est que 3/5 car malgré les qualités indéniables de cette Bd, je suis resté un spectateur un peu détaché lors de la lecture sans vraiment arriver à me passionner pour le récit même si je ne m’y suis pas ennuyé.

C’est à lire.

Avis posté par Gevaudan Infos posteur le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sombre, bien sûr. Mais aussi, efficace et réglé avec une froide précision. Ce polar en trois tomes, relatant les destins tragiquement mêlés d'un couple new-yorkais englué dans la haine et la rancœur, et d'un indien brisé, est une belle pièce de 9ème art, où tout m'a semblé finement pesé et construit.

Le jeu de l'intrigue croisée, perçue du point de vue d'un des protagonistes pour chaque opus, est admirablement maîtrisé. Néanmoins, les poncifs du genre ne sont pas toujours évités et on verse parfois dans une certaine forme de caricature du genre Noir à l'américaine.

Sur le plan du dessin, c'est remarquable. Le trait est précis et sans défaut, et le choix de la bichromie (avec quelques taches, toujours symboliques, de jaune) cadre bien avec le ton du récit.

Un (petit) bémol quand même. Le dernier tome, qui fait sortir l'histoire du champ de la rivalité entre Martha et Telenko pour y inclure un troisième larron, m'a paru en décalage par rapport aux deux premiers, qui sont vraiment étroitement imbriqués et interdépendants.

Avis posté par Manuel Infos posteur le 05/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
3 versions pour une même histoire tragique dans un style intéressant.

Le scénario, tout simplement excellent.
Les 3 tomes correspondent aux 3 personnages principaux. Mais, le plus intéressant, c'est d'avoir la fin du tome 2 et 3 qui prolonge la fin du tome précédent. Ainsi, on comprend le conflit entre les personnages, l'histoire presque banale d'un couple.

Les dessins, les textes et le découpage, très bien réussis, nous plongent réellement dans l'histoire, un gros travail dans l'ensemble, très agréable.

Quant à la couleur, ça surprend, mais pourquoi pas, peut-être m'y suis-je habitué pour vraiment apprécier les tons de brun et de jaune. Que dire de plus ?

Si, je la conseille à tout le monde (sauf peut-être au très jeune public, évidemment).

Avis posté par scapin Infos posteur le 11/01/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Vraiment une très bonne série avec un dessin splendide et des couleurs très sombres, un scénario en béton et une histoire racontée de 3 points de vue différents qui nous font détester un personnage dans un tome et l'adorer dans le suivant.

Bref un bon polar, très noir, très new-yorkais avec une ambiance étouffante et un magnifique dessin.

A posséder dans sa bdtheque.

Avis posté par mikedub Infos posteur le 14/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellent, superbe dessin, noir à souhait, triste et tellement humain…

Un dessin efficace, portant une émotion, certes un peu caricaturale, mais de bon aloi, nous plongeant dans un New York tendu, sale, brutal, manichéen dans ses dialogues et dans la forme avec ses couleurs noires et jaunes. Bref un vrai film sur carton.

Un must pour les accros du polar ambiance USA.

Avis posté par JAMES RED Infos posteur le 07/07/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série originale, mais qui bizarrement ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Pourtant, je dois admettre que le scénario de Tome est plutôt bien trouvé et en cela le deuxième tome (le plus abouti à mon avis) montre bien toute la mécanique diabolique de cette histoire.
Le plus intéressant dans cette BD est certes la variation de point de vue (chaque tome : un changement de focalisation), mais aussi la construction et la caractérisation des personnages réalisées par Tome. Ceux-ci sont bien campés et remarquablement dessinés par Ralph Meyer.
Alors, me direz-vous pourquoi une note si moyenne ?
Je n'ai pas été convaincu par le troisième tome et je ne crois pas avoir envie de relire l'intégrale car l'effet de surprise ne tient plus au cours d'une seconde lecture.

Avis posté par wiwi Infos posteur le 01/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un petit bijou, original autant par le choix des couleurs que celui de la narration. Personnellement, j'ai eu du mal à décrocher après avoir commencé. Pour ce qui est de la violence (qui aurait posé problème à certains), il me semble avoir vu bien pire que cette Bd.

1 2 3 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque