Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Agent secret X-9 Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (3) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Commandez cette série en V.O. sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis3
Note moyenne3.33 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Agent secret X-9 sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 30/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici ce qui fut probablement l'une des plus prestigieuses bandes policières américaines de la grande époque, où une quantité de stéréotypes se mettront en place, influençant dessinateurs et scénaristes, plantant les jalons durables qui serviront dans des Bd ultérieures. Dick Tracy peut aller se rhabiller, cette bande n'a, au contraire de beaucoup d'autres, jamais faibli, tout au plus a-t-elle connu quelques petits aléas dus aux changements nombreux d'auteurs.

Les héros raymondiens sont intouchables, beaux et forts, pourchassant inlassablement le crime, glorifiant les valeurs propres d'une Amérique en proie à la récession économique et au gangsterisme. Même si on prend du recul pour lire aujourd'hui "Agent Secret X-9", on se replonge dans l'ambiance des films noirs, une ambiance hard-boiled qui pourra paraître très datée pour certaines jeunes générations, mais qui vaut le détour pour sa mythologie fascinante.

Sur un scénario original de Dashiell Hammett (qui écrivait pour les pulps et qui est devenu ensuite avec Raymond Chandler, le plus grand auteur de romans noirs), Alex Raymond conçoit ce héros qui est un combiné subtil entre 2 célèbres héros de Hammett, le privé Sam Spade (incarné à l'écran par Bogart dans le Faucon Maltais) et le Continental Op. Le personnage évolue au fur et à mesure des reprises par plusieurs dessinateurs, les méthodes d'investigation se modernisent et deviennent plus sophistiquées. Mais Hammett qui écrit 4 épisodes, se retire après le premier et ne donne pas suite, de même que Raymond délaisse son héros pour se consacrer à Flash Gordon.

La bande va connaître alors une succession d'auteurs graphiques : Austin Briggs, puis Mel Graff qui lui donne enfin un nom, Phil Corrigan, et une fiancée du nom de Wilda. De 1960 à 1967, Bob Lubbers reprend la bande de belle façon, mais la plus belle période de X-9 correspond à l'arrivée d'Al Williamson qui lui redonne toute sa splendeur, dans un style proche de Raymond, sur des scénarios remarquables d'Archie Goodwin qui le rebaptisent Agent Secret Corrigan et le replacent dans son milieu d'origine, ressuscitant ainsi le climat trouble des années 30, où l'Amérique sombrait dans la corruption et le banditisme. Ces 2 là venaient de chez Marvel et avaient pondu des épisodes de super-héros qui restent parmi les meilleurs ; Williamson excellait à dessiner des héroïnes à la beauté troublante, de véritables vamps hollywoodiennes et très glamour, bref, la bande retrouve un vernis étincelant, et ce jusqu'en 1979, date où la bande est reprise par d'autres auteurs.

J'ai découvert cette bande en 1975 dans le journal Tintin qui en a diffusé 4 épisodes couleurs (période Williamson/Goodwin), et comme à l'époque j'étais en plein trip film et roman noirs, j'étais conquis. J'ai eu ensuite l'occasion de lire les 4 bouquins Futuropolis de la collection Copyright, édités entre 1980 et 84, c'était somptueux. Lu aujourd'hui, comme je l'ai dit, il faut se replacer dans le contexte, et la mode n'est plus au rétro années 30, mais c'est à essayer quand même. Une grande Bd pionnière à la qualité graphique impressionnante.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 27/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Vous avez quelques minutes ?...
Je voudrais vous parler d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître...
Je voudrais vous parler de "Secret Agent X-9"...

"X-9" fait ses premiers pas dans le quotidien américain Evening Journal du 22 Janvier 1934.
L'origine de son histoire ?... Sa femme et son fils ont été assassinés par une bande d'horribles crapules. De simple flic qu'il est, il va rapidement devenir un impartial défenseur de la loi. Il n'hésitera jamais à se lancer dans les enquêtes et entreprises les plus insensées tant est énorme sa haine des gangsters.
Pour mettre en scène ce qui sera une des plus formidables bandes dessinées policières américaines d'Avant-Guerre (celle de 40), le scénariste Dashiell Hammett -par ailleurs célèbre romancier de l'époque- va faire appel au dessinateur Alex Raymond.

Nous sommes dans l'Amérique des années 30... Une Amérique en proie à la récession économique, au chômage... C'est l'Amérique de la prohibition, des gangs qui règnent sur les grandes villes, des règlements de comptes en tous genres et du mépris des lois. Secret Agent X-9 -titre original de la série- va de suite plaire -et grandement- aux lecteurs.
Sa longue saga sera imaginée par plusieurs dessinateurs-scénaristes :

1935.
En Novembre, Alex Raymond cède sa place à Charles Flanders ; également un "gros calibre" du dessin de l'époque. Hammett va bientôt abandonner le scénario de la série. Il sera remplacé -haut la main- par Leslie Charteris (l'auteur du "Saint").

1938.
Nicholas Alfonsky remplace Flanders au dessin. Charteris, accaparé par ses romans du "Saint", cède le relais des scénarios à Robert Storm, suivi par Max Trell.

1939.
Austin Briggs reprend le dessin à Alfonsky.

1940 à 1960.
Du nouveau dans la vie de "X-9". Mel Graff, nouveau dessinateur de la série, lui donne un nom : Phil Corrigan.
Graff va le faire accompagner d'un partenaire : Bing, et aussi d'une fiancée : Wilda Dorray. Graff anime la série jusqu'en 1960. Au fil des années, Corrigan va faire appel aux méthodes d'investigations les plus pointues d'alors ; faisant plus souvent appel aux laboratoires scientifiques qu'aux indics des bas-fonds urbains.

1960 à 1967.
Bob Lubbers prend le relais graphique sur des scénarios concoctés par Bob Lewis.

1967 à 1979.
Nouveau changement d'équipe. Archie Goodwin (scénarios) et Al Williamson (dessin) reprennent la saga et la baptisent "Secret Agent Corrigan".
C'est une certaine fin des enquêtes scientifiques. Ils replongent Corrigan dans son milieu d'origine : la police urbaine. Ils renouvellent dans leurs histoires ce sombre climat social des années 30 où une partie de la société américaine d'alors vivait dans la corruption et la délinquance.

1979.
Georges Evans, seul aux commandes, reprend la série.

Et en France ?...
C'est dès 1937 que les lecteurs découvrent cette série dans l'hebdo Aventures. Ces "histoires de bandits" feront également les beaux jours d'hebdomadaires d'époque : Jumbo, Paris-Jeunes, Johnny...
Les "Récits Complets" d'alors lui feront la part belle dans la collection "Aventures et Mystères". Ces histoires -dont seuls les textes sont traduits en langue française- d'une trentaine de pages, en noir et blanc, grand format "à l'italienne" feront la joie et procureront des frissons aux jeunes lecteurs de l'époque.
Imprimés sur mauvais papier d'Avant-Guerre, ces "albums" sont très difficiles à trouver, qui plus est en bon état. J'en possède, précautionneusement rangés et protégés dans mes étagères de "vieux machins".

"Agent Secret X-9" aura en France, outre les éditions en récits complets, celles en albums "normaux". Le premier sera un broché édité chez Hachette en 1935 jusqu'à celui des éditions Glénat-Denoël de 2003.
Ce dernier N'EST PAS une "intégrale". Il ne reprend que certaines histoires parues entre 1934 et 1935, concoctées par le duo Hammett-Raymond.

Qu'en dire ?...
"Agent Secret X-9" est une magnifique série qui plonge le lecteur dans ce qu'était l'Amérique des années 30. De simple flic, Corrigan, au fil des opus, va devenir une sorte d'expert et démêler des intrigues "noir de noir".
Série sombre au départ, vrai polar à l'ancienne, Corrigan va devenir une référence du "policier" ; aidé en cela par une palette des plus grands scénaristes et dessinateurs d'époque.
Pourquoi on l'aime ? Parce que c'est un homme simple, un flic, qui suite à l'assassinat de sa famille, va poursuivre sa quête -qu'il sait sans fin- à la poursuite des malfrats. "Bof", me diront certains d'entre-vous, "l'histoire est tellement simple qu'on l'a déjà vue ou lue maintes fois dans un autre style !..." C'est vrai. Mais cette saga débute en 1934 et nombre d'histoires de ce genre -que vous avez lues ou vues- ont été inspirées par cette dernière.

Et les auteurs dans tout ça ?...
Alex RAYMOND. (Période 1934-1935).
Dessinateur-scénariste de nationalité américaine, il naît à New Rochelle le 12 Octobre 1909. Il décède à Westport le 6 Septembre 1956 (pour les puristes : dans un accident de voiture sur la route de Clappboard Hill, dans le Connecticut).
Il est le créateur de "Flash Gordon", de "Jim la Jungle", "Rip Kirky" et moult autres collaborations et créations surtout connues sur le marché américain.

Charles FLANDERS. (Période 1935-1938 ).
Dessinateur-scénariste de nationalité américaine, né à Maryville (Etat de New York) en 1907 et décède à Majorque (Espagne) le 10 Janvier 1983.
Outre "X-9", on lui doit aussi "King, le roi de la Police Montée", "Lone Ranger", "Ivanhoé", L'île au trésor et autres créations et adaptations.

Austin BRIGGS. (Période 1939).
Dessinateur américain, né à Humbolt (Etat du Minnesota) le 8 Septembre 1908, il décède à Paris le 10 Octobre 1973.
Pour les puristes : il dessinera "X-9" du 7 Novembre 1938 au 4 Mai 1940. Il a surtout collaboré à Flash Gordon dont il a dessiné quelques planches et, surtout, continuera les aventures de ce dernier de 1940 à 1944.

Mel(vin) GRAFF. (Période 1940-1960).
Dessinateur-scénariste américain, il naît à Cleveland (dans l'Ohio) en 1907. Il décède à Orlando (Floride) le 1er Novembre 1975.
Connu pour cette série.

Bob (Robert) LUBBERS. (Période 1960-1967).
Dessinateur-scénariste américain, né à LOng Island (New York) le 10 Janvier 1922.
Egalement connu pour ses séries "Rip Carson", Tarzan, "le Saint". Mésestimé, méconnu, oublié de la "jeune" génération, c'est pourtant un dessinateur très doué qui -malheureusement- n'a signé que peu de planches en son nom propre. Il était surtout collaborateur graphique sur d'autres séries.

Archie GOODWIN. (Période 1967-1979).
Dessinateur-scénariste américain, né à Kansas City le 18 Septembre 1937, décédé le 3 Mars 1998.
Ici en tant que scénariste, il crée le "nouveau X-9". On lui connaît aussi "Sub-Mariner", "Les Quatre Fantastiques", "Docteur Stange", "Iron Man".
Surtout, il constitue l'équipe qui mettra en dessins les épisodes de Star Wars. On ne lui compte plus, aux USA, ses nombreuses réalisations. Le "Jean-Michel Charlier" américain. Une véritable "pointure".

Al WILLIAMSON. (Même période).
Dessinateur-scénariste américain, né à New York le 21 Mars 1931. Ici dessinateur, mais connu en tant qu'adaptateur de "L'empire contre-attaque" chez Marvel. A transcrit graphiquement "Blade Runner" et travaille toujours sur des séries "made in USA".
Toujours en activité.

Georges EVANS (période 1979 à nos jours).
Dessinateur-scénariste américain, né à Harwood (Pennsylvanie) le 5 Fev 1920.

Quel long avis, hein ?...
C'est peut-être parce que je l'aime bien, moi, ce X-9. Si vous trouvez ses aventures, plongez-y de bon coeur ; retrouvez cette Amérique des années 30 qui nous faisait rêver avec Al Capone et les Incorruptibles.
Malgré ses divers dessinateurs et scénaristes, voici une véritable saga, robuste, plaisante graphiquement, réalisée par nombre de "grands" de l'époque.
Souvent imitée, jamais égalée. De l'excellent travail d'artistes, au sens noble du terme.

Un "petit dernier" pour les puristes fous ?..
Ces histoires ont fait l'objet de séries télévisées.
La première, en 1937 (12 épisodes), réalisée par Ford Beebe et Cliff Smith, avait Scott Kolk dans le rôle principal.
La seconde, en 1945 (13 épisodes), réalisée par Ray Taylor et Levin Collins, avait Keye Luke dans le rôle de X-9.
C'était "il y a longtemps". C'est, je pense, complètement oublié. Mais ça a existé...

Je viens de me relire... et de boire mon cinquième café...
Mon dieu, quel long avis ! J'espère ne pas vous avoir trop embêté...

Avis posté par le poulpe Infos posteur le 09/07/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce très beau volume (tranche noire, format presque carré et couverture jaune très graphique, type art-déco) rassemble les quatre épisodes nés de la collaboration Raymond-Hammett, à raison d’une saynète par page, recréant le rythme de lecture d’origine.

Même si l’histoire est de facture classique, voir désuète, les dialogues de Hammett suffisent à l’intérêt de l’ensemble.

Honnêtement, le noir & blanc a favorisé le vieillissement de cette BD, contrairement à Flash Gordon (Guy l'éclair) du même dessinateur.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque