Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Prophet Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (39) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(17)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(15)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis39
Note moyenne3.26 / 5
Pour l'achat64%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Prophet sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 05/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En collaboration avec Xavier Dorison, puis seul à la baguette à partir du deuxième tome, Mathieu Lauffray s’est ici clairement fait plaisir.

Il est clair que le bonhomme a un sacré coup de crayon, et il s’en donne donc à cœur joie, privilégiant les décors grandioses. C’est d’ailleurs un travers qu’il partage avec certains de ses collègues (Alice, Recht par exemple) : la démesure, les falaises en surplomb, les immeubles gigantesques, les gouffres sans fond, les grottes aux airs de dôme céleste, etc, il semble que Lauffray privilégie toujours le panoramique au détail.
Pourquoi pas ? Mais son dessin frise parfois l’illisible, comme certaines pages du dernier tome, au dessin confus, alors même que globalement il est plus léché.

Quant à l’histoire, si le point de départ (découverte fantastique dans l’Himalaya) sent le déjà vu, la fin du premier tome annonce clairement la bascule vers du fantastique pur. Lauffray seul – après quelques errements ? (changement d’éditeur, délai assez long entre les deux derniers tomes) – choisit d’y aller à fond.

J’avoue n’avoir pas forcément accroché à cette histoire, dont je n’ai d’ailleurs pas forcément saisi tous les tenants et aboutissants. Je l’ai trouvée parfois trop obscure, comme si manquait une ligne claire (dans tous les sens du terme d’ailleurs…), un scénario suffisamment construit.
Note réelle 2,5/5.

Avis posté par herve Infos posteur le 25/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il aura fallu 14 ans à Mathieu Lauffray pour venir au terme de cette série, "Prophet", débutée en 2000.

Quatorze années de péripéties, de changement d'éditeur (on passe des Humanoïdes Associés à Soleil pour le tome 4), de changement de scénariste (Xavier Dorison jette l'éponge à la fin du tome 1) et d'une autre série en chantier (Long John Silver) qui connait un succès critique et public amplement mérité.
Bref ces quatorze années s'achèvent enfin avec ce quatrième volume "De Profondis" qui conclue avec talent cette histoire apocalyptique.

Avec ce dernier volume, les éditions Soleil ont réédité l'ensemble des 3 premiers volumes, en corrigeant les anomalies chronologiques présentes dans les éditions originales où Lauffray s'emmêlait les pinceaux entre 2001 et 2006 ; il est d'ailleurs délicieux de constater que Lauffray, même dans le dernier volume, commet encore cet impair lors de la remise des prix (planche 26) alors que la scène se déroule en 2006, le prix est daté de 2001 !
Néanmoins, j'ai été enchanté de suivre les aventures de Jack Stanton, véritable détonateur de l'Apocalypse.

J'ai été assez surpris que cette conclusion trouve son terme dans un album plus intime, plus réaliste où contrairement aux autres, les scènes "titanesques" sont moins nombreuses.
A noter que j'ai lu ce dernier tome dans sa version grand format et en noir et blanc qui donne un cachet particulier à ce final.

La fin n'est peut-être pas à la hauteur de ce que certains attendaient mais au moins le lecteur n'aura pas une série inachevée dans sa bibliothèque.

Au niveau des dessins, même si Lauffray a fait appel à Eric Henninot et Patrick Pion pour l'aider, je suis toujours aussi bluffé par la qualité des planches, qui ressort encore plus en n&b (c'est la raison pour laquelle j'avais déjà craqué pour la version n&b du tome 3)
Pour ceux qui ont apprécié par exemple Sanctuaire de Christophe Bec, cette série est faite pour vous.

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 15/08/2011 (dernière MAJ le 24/08/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Réécriture en un bloc de mes impressions sur les 4 tomes.

Pas facile de cerner les objectifs de cette série exigeante ni l’ambition affichée par son auteur. Sans aller jusqu’à dire que c’est le projet d’une vie, il témoigne beaucoup de son évolution artistique, à la fois en tant que dessinateur et scénariste. Entre la sortie du premier et du dernier tome, quatorze années les séparent. Certainement plus en vérité, car l’idée est née après que Mathieu Lauffray ait vu publier sa première bande-dessinée Le Serment de l'Ambre, en 1995. On pourrait presque dire que Prophet est un projet expérimental où l’auteur s’est cherché, a tâtonné dans différents genres et sous-genres en essayant de rendre cette combinaison équilibrée au possible, évitant le patchwork indigeste. Il n’y a qu’à regarder les pages du cahier graphique présent dans l’édition intégrale pour s’en rendre compte : au tout début, lorsque l’envie d’écrire du fantastique en était à ses balbutiements, Prophet était bien partie pour devenir une série heroic fantasy ! (l’idée ne m’aurait pas déplu au passage). Tour à tour inspiré par les romans et nouvelles de Robert E. Howard (pour l’univers heroic fantasy, les mondes barbares, ou ses héros nihilistes ? ) ; H.P. Lovecraft (l’ouverture sur le monument de 8000 ans, immense, invraisemblable, une passion partagée pour les bâtiments vertigineux, les personnages paranoïaques dépassés par les événements) ; W.P. Hodgson (démons issus de l’abîme, le cosmicisme) ; le film La Planète des Singes de 1968 (tome 2 après le crash de l’aéronef), et allez pourquoi pas, l’imaginaire de Clive Barker dont Hellraiser pour dessiner les mutants gothiques ? Le Sphère de Michael Crichton ou le Malhorne de Jérôme Camut ? Jack Stanton n’a-t-il pas un air de famille avec Bruce Campbell dans Evil Dead, fusil au poing ? ; les références littéraires et de culture populaire sont éparses. L’important comme le dit Lauffray était de trouver « son » fantastique.

L’achèvement du récit avait laissé comme une sensation de manque et d’amertume à plus d’un lecteur pourtant impatients d’en conclure après neuf ans d’attente. Moi-même je faisais partie des perplexes. Des questions restaient en suspens, la transition de l’histoire aventureuse au récit introspectif fut difficile à encaisser, d’autres choses demeuraient loin d’être claires. C’est finalement via l’édition intégrale que j’ai pu éclairer ma lanterne, grâce à un salutaire avant-propos de l’auteur expliquant sa démarche. Certes il y a du fantastique, de l’aventure, du survival horror puis de l’apocalyptique. Cependant Prophet n’est pas une histoire lambda de pur divertissement où le héros a un but bien déterminé, où chacun connaît son rôle et où chaque chose a son explication rationnelle. Prophet est aussi à lire comme une parabole dans lequel l’auteur y combat des thèmes qui lui sont chers. Jack Stanton a touché la sphère, le monde infernal qui s’en est suivi et dans lequel il n’y a aucun espoir de délivrance est à son image. Mais qui est Jack Stanton ? Un arriviste, égoïste et égocentrique, individualiste forcené, le type même de l’homme pressé opportuniste prêt à tous les coups bas pour parvenir à ses fins. Son « voyage » sur la Terre ravagée est à prendre comme un récit initiatique. Pendant longtemps sa ligne de conduite ne bouge pas. Il refuse son rôle de prophète, refusant d’être un guide, de mener, il veut la gloire mais sans les responsabilités. La seule chose qui l’intéresse est de rentrer dans son monde récolter les fruits d’une gloire usurpée. Car Jack est aussi un menteur, s’attribuant le travail de recherche d’autres plus talentueux que lui. C’est une critique de l’auteur contre les fausses « zélites » intellectuelles qui trop souvent ont pignon sur rue (une critique qu’on retrouve chez son pote Denis Bajram dans Universal War One). Le démon supérieur cornu qui pourchasse Stanton est une figure allégorique de sa mauvaise conscience qui le rappelle à ses fautes, une sorte de décompte qui fait « tic, tac ». Stanton a beau fuir, mais tôt ou tard il devra se confronter aux conséquences de ses actes. C’est aux côtés de Jahir et d’Athénaïs qu’il apprendra d’autres valeurs, que le « nous » est plus fort que le « je », en espérant qu’à la fin, au moment de faire un choix définitif il s’en souviendra. C’est sur ce dernier point que j’avais le plus tiqué. Ne sachant pas si Jack avait choisi la réalité ou une douce matrice où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

La version intégrale apporte un regard plus clair, preuve que l’œuvre est sans cesse retravaillée, car elle bénéficie de 2 pages supplémentaires dans la dernière partie (non présentes dans l’édition simple) qui en ce qui me concerne m’ont aidé à mieux saisir le choix définitif de Stanton et sur ce qu’est la sphère : un théâtre illusoire. Quant au pourquoi du comment sur d’autres aspects de l’intrigue, j’imagine qu’elles doivent demeurer un mystère. Certaines explications, si elles en ont, appartiennent à l’auteur. Il n’est pas toujours bon de tout révéler. Vous vouliez connaître l’histoire du space jockey dans Alien, Prometheus vous a-t-il satisfait ? Vous voulez un spin off sur la jeunesse de Yoda vous ?

Pour évoquer un peu les graphismes de la série, bah, que dire ? J’ai découvert Lauffray grâce à Prophet (gros fan de Xavier Dorison à la base) et j’ai de suite accroché à son style fortement influencé par les comics US, son découpage notamment qui « déborde » des cases. Et puis surtout son imagination assez stupéfiante. Rien que sur Prophet : le Hurleur, les Titans, les humanoïdes mutants, le démon rouge, les dessins en pleine pages, cet encrage puissant… c’est juste beau quoi. Les graphismes sont aussi un témoignage de l’évolution graphique de son auteur, il suffit juste de regarder pour constater qu’entre le tome 1 et le 3 il y a du changement. Et qu’entre le 3 et le 4, là c’est un fossé qui les séparent. Il faut dire que Patrick Pion ainsi qu’Eric Henninot ont beaucoup aidé sur ce dernier. D’ailleurs une remarque concernant l’intégrale qui ne reprend pas la page d’ouverture du premier chapitre du tome 2, où Jack marche en plein Manhattan Square façon Je suis une Légende, la page avec le logo de Coca Cola. Pourquoi putain ?! Why ?! Elle était magnifique cette page ! On rajoute deux pages mais on en supprime une, allez comprendre…

En conclusion Prophet fait partie de ces œuvres dures mais absorbantes, de celles qui donnent du grain à moudre à ces lecteurs. Typiquement ce que j’aime si en plus la qualité visuelle rentre dans mes clous. Je l’ai lu, relu à chaque nouvelle sortie, puis re-relu avec l’intégrale, et à chaque fois je l’apprécie davantage.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 18/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série qui commence bien et qui finit moyennement. Il faut dire que je n'ai pas complètement compris certaines parties de l'intrigue qui part un peu dans tous les sens vers la fin.

Enfin, cela reste une lecture agréable à défaut d'être mémorable. Xavier Dorison a encore une fois une idée de départ intéressante et une narration dynamique. Sauf que si j'aime bien l'univers qu'il a créé, je trouve que parfois le scénario va un peu trop vite et les scènes d'actions ne m'ont pas trop intéressé. De plus, le personnage principal me laisse indifférent.

Je trouve le dessin un peu moyen. J'ai parfois de la difficulté avec la manière dont le dessinateur dessine les humains sur certaines cases.

Avis posté par sloane Infos posteur le 04/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Que dire ? Que je l'ai attendu cette suite ? Ben oui forcément ! Mathieu Lauffray ! L'homme de LJS, l'homme au graphisme parfait, qui arrive par son trait a nous donner le mouvement, l'ambiance du récit, l'expressivité à ses personnages, enfin bref j'arrête là pour moi y a pas mieux.

Après, à un dessinateur il faut adjoindre un scénariste et ici c'est sans doute ou le bas blesse.Pour les premiers tomes Dorison était là et ma foi on aime ou pas mais dans le genre c'était vraiment très bien. Civilisation oubliée, vestiges cyclopéens mis à jour, vieux savant mort du fait de leur quête. Tout cela avait un petit air qui me branche plutôt à savoir des univers à la H.P.Lovecraft, A.Merrit ou R.Howard. Mais ces gars savaient conduire leurs histoires et dès lors que Lauffray se retrouve seul aux manettes il y a comme un hic. Le troisième tome est l'occasion pour l'auteur de nous livrer des planches plus infernales, plus dantesques les unes que les autres, (peut être un peu trop d'ailleurs), mais c'est en lien avec le récit alors pourquoi pas ?

Au quatrième tome tant attendu, comme Jack, j'ai dévissé, je suis moi aussi tombé dans les tréfonds. J'avoue ne pas avoir tout compris et m'être plus laisser porter par le dessin toujours aussi grandiose que par l'histoire. Je serais bien en peine de résumer l'affaire à un néophyte, d'ailleurs à lire les avis ici ou là je me rends compte qu'à chaque lecteur, une interprétation.

Alors donc franchement bien parce que : le dessin, et puis dans le style apocalyptique c'est quand même novateur (à l'époque). Je relirais en tout cas.

Avis posté par lacasebd.overblog.com Infos posteur le 01/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Suite et fin de la série Prophet commencée il y a déjà 16 longues années (pfiou ça passe vite), cette saga était et est devenue par la force des choses une vraie légende et ce, par deux fois (ouais, rien que ça) ; doublement donc parce que déjà à l’époque c’était une vraie tuerie graphique ne ménageant pas le lecteur, mais surtout à cause du fait que la série a arboré depuis le 3e tome un super pins genre « Arlésienne de la BD », car ouais, il a fallu attendre genre 9 grosses années de gestation avant d’avoir sa suite et toutes les mauvaises langues s’en sont donné à cœur joie entre-temps.

La faute à qui ? À plein de petites mésaventures en passant par les problèmes financiers des Éditions Humanoïdes Associés, le rachat par Glénat de la série et l’agenda des auteurs eux-mêmes (et sûrement un peu la motivation vu les aléas du projet mais on va encore dire que je suis mauvaise langue).

Bref, ce qu’il faut surtout retenir à ce niveau acrobatique des choses c’est que le pari fou est finalement atteint (autant que le cerveau de l’auteur c’est peu dire) et ce grâce à Mathieu Lauffray, qui est par ailleurs l’accoucheur de la série Long John Silver que je vous conseille vivement parce que, l’air de rien, ce jeune puceau a du talent derrière ses 3 poils pubiens.

Mais « Prophet » c’est quoi ? C’est l’histoire de Jack Stanton, un archéologue chevronné, égocentrique, à l’ambition dévorante et surtout ayant un énorme besoin d’être reconnu par ses pairs… bref un gros con. Lors d’une expédition dans les chaines montagneuses de l’Himalaya, lui et son groupe d’explorateurs vont faire une découverte qui pourrait remettre en question l’origine de notre monde : des vestiges pharaoniques creusés à même la roche et datant d’un autre âge. Qui a bien pu le construire ? Dans quel but ?

Malgré la mise en garde de certains de ses confrères et le décès/ (la) disparition inopiné(e) de presque tous ceux de l’expédition, Jack ne sait résister à l’appel de l’argent et de la popularité et s’en va publier sa découverte. Il devient ainsi le chouchou de tout le gotha avec tout le succès que l’on imagine et son cortège de tsoin-tsoin et de bling-bling. Mais voilà … survient l’impossible ! Quand Jack était rentré dans le sanctuaire « que-tout-le-monde-lui-disait-touche-pas-cela-petit-con », Jack a déclenché quelque chose et ce qu’il croyait des vestiges abandonnés était en fait une balise vers « autre chose », un autre monde qui lui, ne va pas se gêner pour déferler sur le nôtre. S’ensuivront des villes dévastées, des créatures immenses et étranges, avec destruction et génocide compris. Bref, le chaos et l’enfer sur terre.

Jack semble être le seul immunisé à cette apocalypse et sous ses yeux il verra le monde changer, gangrené et condamné à être dévoré et disparaitre. Comment vivre ? Comment survivre en sachant qu’à cause de son ambition, Jack est la cause de tout ce massacre ?

Naviguant entre rêve et folie prophétique, Jack sombrera-t-il dans la folie ? Arrivera-t-il à sauver son âme ou notre monde est-il condamné ? Est-il le « messie » que les survivants voient en lui ? Et quelle est cette étrange créature qui le pourchasse ?

Scénarisé initialement par Mathieu Lauffray et Xavier Dorison pour le premier épisode puis Lauffray tout seul comme un grand pour le reste, on nous propose ici une aventure fantastique saupoudrée de mysticisme et d’une réflexion sur l’individualisme et l’égoïsme, sur un ton de plus en plus sombre en avançant dans l’histoire. Mais d’abord faisons le tour du propriétaire.

Mathieu Lauffray, c’est un gars bien dans ses chaussettes et qui sait dessiner, genre vieille école avec pinceau et tout le toutim. De ce fait, graphiquement c’est une grosse claque avec de grandes mises en scène, de grandes cases, une maitrise au niveau du trait et un vertige graphique de derrière les fagots. Évidemment, on notera tout de même un changement de style entre les premiers albums et le dernier vu le temps qui les sépare (9 ans pour rappel). Le tout est finement rehaussé par un jeu de couleurs, parfois palpitantes, parfois froides et sombres mais toujours adaptées au contexte (c’est à un certain Anthony Simon qu’il faut dire merci… merci Anthony).

L’histoire quant à elle est découpée en 4 volumes et est remplie de cliffhanger qui motivera la lecture et, ça fonctionne ! Le récit est bien construit et ne faiblit pas même si toutes les promesses du premier volume ne sont pas rencontrées au fil des épisodes. Le rythme est soutenu, sauf peut-être pour le 3e épisode, et l’on ne s’ennuie nullement même si personnellement j’ai trouvé que le final avait un petit gout de marijuana sous acide et aurait mérité un 5e tome afin de répondre à toutes les questions et incertitudes ; mais au moins nous avons ici un récit complet et l’on sent l’envie de l’auteur de conclure l’histoire.

Au final une bonne série dans sa globalité qui démarre à tout berzingue et qui vous emmènera dans un trip étrange, faisant le grand écart entre aventure et introspection métaphysique. Une série sympa qui manque un peu de souffle et qui malheureusement a souffert de sa « réputation ».

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 28/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Dorison aime bien les univers insolites et étranges, on l'a vu avec Sanctuaire qui pose une ambiance angoissante. Ici, tout le début ressemble un peu à Sanctuaire, c'est bien mystérieux avec la découverte de Stanton dans l'Himalaya, avec cette architecture incroyable, ça pose des questions troubles et intéressantes, d'ailleurs au cours du récit, beaucoup de ces questions et d'indices développés ne trouveront pas de réponses à la fin, d'où une certaine frustration.

Tout le premier chapitre commence bien, même si dès l'arrivée du tanker sur Manhattan, ça bascule sec dans ce futur lointain et indéterminé, en forme d'apocalypse. Alors tout ça me dépasse complètement et finit par m'ennuyer ferme parce que d'abord je n'y trouve aucun plaisir ; je trouve le tout grandiloquent et prétentieux avec ce discours de l'homme qui a détruit le monde tel qu'il était, ce statut de nouveau prophète qui place Stanton dans un rôle de Messie futuriste, ces démons hideux qui l'attaquent, et cette intrigue qui empile les rebondissements. Il y a aussi une dose de mystique qui m'agace, bref tout ça me donne l'impression de n'être pas structuré, voire décousu et d'être raconté au coup par coup ; sans compter que le héros n'est guère intéressant.

Là-dessus, le dessin de Lauffray n'arrange rien ; il n'est pas mal par endroits, surtout sur certains décors déglingués, mais il comporte tout de même de nombreuses approximations sur les visages, des vues de loin, des détails vestimentaires, il est même trop excessif dans le tome 3 avec une déferlante d'images grandioses comme pour en mettre plein la vue, c'est du délire graphique qui me laisse indifférent.

Pour conclure, ce récit qui laissait ses fans dans une attente insoutenable depuis 2005, se termine avec ce 4ème album qui arrive 9 ans après et qui finit un peu comme un pétard mouillé, avec beaucoup trop de choses en suspend. Encore moi, j'ai lu les 4 albums à la suite, mais j'imagine la frustration de ceux qui ont attendu 9 ans pour ce résultat... J'ai seulement trouvé le dessin plus soigné, car après tout ce temps, Lauffray a affiné son style, mais ce genre de série n'est vraiment pas faite pour moi, je n'y trouve aucun intérêt, et je n'y comprends pas grand chose ; cependant je ne regrette pas trop de l'avoir lue car j'ai ainsi une opinion sur ce type de Bd, il se trouve qu'elle est négative, tant pis mais je la laisse sans regret...

Avis posté par Miranda Infos posteur le 18/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je passe sur le graphisme de Lauffray, que j’ai beaucoup aimé ici, sur tous les tomes, même le dernier un peu plus gai au niveau des couleurs.
Je passe aussi sur les trois premiers tomes assez appréciés par le plus grand nombre dont je fais partie. J’avais presque fait mon deuil sur la fin de l’histoire, maintenant qu’elle est là on ne va pas se plaindre, Lauffray aurait pu la laisser en plan, où faire un graphisme dégueu à la va-vite comme font certains.
Certes elle a fait l’effet d’un pétard mouillé à beaucoup, un dernier tome qui attise la polémique, mais que… ? Qui…? Quoi… ? Comment… ? Pourquoi… ?

Perso je n’ai pas eu de mal à accepter cette chute, ce que je reproche surtout au scénario c’est que pendant 3 tomes on évolue dans un monde apocalyptique, peuplé de démons effrayants où la peur et la mort sont les ingrédients premiers ; monde que l’on quitte abruptement dans le quatrième tome pour retrouver une étape nettement plus calme où l‘angoisse des premiers a pratiquement disparu. De plus, on ne revoit que sur quelques cases les personnages auxquels on s’était attachés auparavant.

Pour ce qui est de l’interprétation du récit, j’ai associé cette histoire à celle de Scrooge, mais dans un univers dantesque, d’ailleurs tout commence mal qui finit bien. Je dirais que la stèle représente l’incommensurable ambition de Jack Stanton, la gamine Kalayeni sa rédemption, ou peut-être même sa propre fille. A l’instar de Scrooge il entrevoit tout ce qu’il perdrait s’il ne change pas d‘attitude, s’il ne s’assoie pas sur ses rêves démesurés de gloire, s’il ne voit pas ce qui est vraiment essentiel dans sa vie. La méthode est brutale mais efficace.

Une histoire agréable mais un peu déséquilibrée, avec une fin qui aurait déjà dû prendre racine sur le tome trois, pour maintenir une certaine fluidité. Pas mal au final, peut-être que sachant ce qu’il en est j’apprécierai plus ma relecture.

Avis posté par DamBDfan Infos posteur le 15/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Sceptique par le peu de retour, j'avoue avoir mis du temps pour me replonger dans "Prophet".
Bon, première impression : Heu…C’est quoi ce tome 4 ?
Sérieusement, je n’ai rien compris à ce dénouement et à ce pseudo trip mystico/métaphysiquo/oniriquo/marijuano que lui seul (l’auteur), à mon avis, pourra m’expliquer.
C’est pourtant pas faute d’avoir essayé, j’aimais beaucoup cette série (du moins les 3 premiers tomes) que j'ai lue, relue et que j’ai suivi dès le début, mais que de questions sans réponse...C’est affligeant et encore pire qu’avant.
Où se situe le rêve, où est la réalité ? Qui est le Kalayeni , son rôle, son but? Que contient cette sphère, son origine ? Le sanctuaire, qui, que, quoi, l'origine ? La gosse, page 46,47, qu’est-ce qu’elle baragouine ? Page 49, what is it? Le monstre rouge, à quoi il sert? Et pour finir, cette phrase récurrente « Ils ont besoin de toi » (page 31,35,47) Heu, oui, mais qui et pourquoi ?

Bref, rien de cohérent et on ne sait finalement rien grand-chose.
Mais où est passé le scénariste ? 9 ans d'attente pour ça ? C'est une blague.
Cet ultime album censé nous révéler des choses, se lit en 10 min tant les dialogues sont absents ! Grosse déception. A éviter!

Avis posté par Erik Infos posteur le 31/12/2007 (dernière MAJ le 03/06/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette histoire de découverte d'un temple maléfique en Himalaya par un archéologue est pour le moins passionnante. Nous allons de surprise en surprise puisque notre découvreur Jack Stanton est alors projeté dans un monde parallèle avec un mystérieux tatouage sur sa poitrine.

On sent l'influence de Sanctuaire sur cette oeuvre ce qui n'est pas pour me déplaire avec une ambiance oppressante et le réveil de créatures démoniaques. Par ailleurs, le dessinateur Mathieu Lauffray assure avec un dessin et un style hors du commun. Tant d'expression et de relief dans les visages! Des décors sublimes notamment celle de New-York en ruine habitée par des créatures cauchemardesques! Un si caractéristique langage graphique que nous retrouverons d'ailleurs avec bonheur dans Long John Silver. Oui, nous avons là un dessinateur hors pair! Il se débrouille d'ailleurs pas si mal en reprenant seul la direction de l'oeuvre à partir du tome 2.

Géniale idée également cette association d'être le prophète non seulement de la destruction passée mais également celui du renouveau. Dans le registre "apocalyptique", c'est ce que j'ai lu de meilleur ! Un dénouement dans le tome 4 très attendu !

Il aura fallu bien des années avant d’aboutir à la conclusion (pour rappel : 9 ans !). Je l’étais promis que j’achèterais la série qu’une fois que celle-ci soit terminée. J’ai subi trop de déconvenue ces dernières années dont celle avec la série Adamson que je n’ai toujours pas digéré d’où mon excessive prudence. J’ai par conséquent acquis les 4 volumes réédités pour l’occasion chez le nouvel éditeur Soleil. J’ai juste regretté le remplacement de certaines couvertures que j’aimais bien.

Pour le reste, j’ai apprécié ce final en relisant l’ensemble d’une seule traite. Je n’ai pas senti de rupture graphique ou bien au niveau de l’intrigue. L’auteur est décidément au sommet de sa forme à tous les points de vue. Cela reste une suite cohérente avec le reste malgré le décalage temporel. C’est de la bonne science-fiction sur le thème de la fin du monde. Il est clair que la pirouette finale ne plaira pas à tous les lecteurs sans doute à cause de sa facilité. Cependant, c’est un choix qu’il faut respecter. J’ai passé un agréable moment de lecture et c’est bien là l’essentiel.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Avis posté par tolllo Infos posteur le 01/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un homme fait la découverte archéologique la plus important que le monde n’ai jamais connu, et cette découverte va, selon ses dires, changer celui-ci.

Pour changer, cela va changer, mais pas vraiment comme il l’imaginait.
Alors là, ça commence fort, au quart de tour même, peut-être un peu trop, mais le personnage central à qui il arrive certaines mésaventures complètement surréalistes que je me garderai volontairement de révéler afin de ne pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs, et bien ce personnage n'y comprend rien et les lecteurs restent dans le flou, eux aussi !

Il se demande, tout comme moi, où il a bien pu tomber, cela crédibilise ce récit et il nous fait accepter ce monde fantasmagorique. Serait-il dans une autre dimension ? un autre monde ?
On a ce petit "raccrochage" au monde réel qui ne fait pas de mal. On découvre l’univers en même temps que lui, aussi perplexes et sur nos gardes.

Evidemment avec ce titre on s’attend au prophète, à l’élu, et à l’être déclencheur du malheur ambiant, tout le monde va répondre présent à priori.
Quelques détails dérangeants tout de même.
La fin du second tome par exemple, très téléphonée, attendue : on se demande bien pourquoi le personnage principal ne l’avait pas subodorée. Ce n’est pas une grande révélation, elle est pourtant énoncée comme telle. Cela ne dira rien à qui n’a pas lu l’aventure, et n’est donc pas foncièrement gênant en soit, mais reste un peut dommageable.
Le dessin maintenant, parfois très bon il frôle le quelconque, voir le médiocre, surtout à partir du second tome, le dessinateur devant à partir de ce moment "s’occuper" à lui seul du scénario et du dessin, il va peut-être un peu trop vite en besogne, mais l’ensemble reste tout à fait correct.

Pas vraiment fana, je ne conseille pas l’achat pour l’instant, car l’histoire traîne un peu en longueur, malgré quelques très bonnes idées éparses au milieu des tomes, de plus est-on bien sûr d’avoir la fin ?
Pour l’instant une série à lire, l’achat est à reporter.

(11/20)

Avis posté par Bedelisse Infos posteur le 06/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Fantastique bd. Notre monde détruit par des géants réveillés par un homme qui deviendra le prophète de la résurrection de notre terre (enfin on l’espère). Le scénario est vraiment bien construit avec une pointe d’humour. Les géants et les zombies évoluent dans les décombres de notre civilisation à la recherche des derniers pseudo-humains qui pour certain sont vitaminés aux supers pouvoirs.

Le dessin est vraiment superbe, je trouve particulièrement bien réussit le New York ravagé. Vivement la suite !

Avis posté par Ro Infos posteur le 03/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quand j'ai acheté cette série, j'étais persuadé d'y trouver une oeuvre de l'ordre de Sanctuaire : un récit sombre, noire et très angoissant. J'ai donc été surpris de découvrir à la place quelque chose de relativement sombre dans sa thématique mais à la narration beaucoup plus légère, plus proche de l'action-fantasy à mes yeux. Bien sûr, c'est noir et ça devrait être angoissant, mais comparé à Sanctuaire, ça parait comme de la gentille aventure.

Le dessin est lui aussi assez frais et il est même très bon. Je n'ai pas totalement accroché, notamment car je trouve que ses grands décors qui devraient être impressionnants manquent un peu de puissance évocatrice. Mais c'est là une question d'affinité car techniquement, il n'y a vraiment rien à reprocher.
La narration graphique est en outre un petit peu déficiente par moment. J'ai ressenti à plusieurs endroits quelques hésitations sur la bonne compréhension de ce qu'il se passait, comme si les cadrages étaient choisis de telle manière qu'ils m'empêchaient de bien saisir des évènements parfois pourtant cruciaux. Là aussi, c'est difficile à exprimer, mais disons que le texte m'était quelques fois indispensable pour bien apprécier ce que j'aurais dû comprendre uniquement par les images. Etonnant quand il s'agit d'un dessin pourtant techniquement si maîtrisé.

Quant au scénario, il est relativement classique en définitive, une histoire d'apocalypse, de méchants démons qui attaquent la Terre et contre lesquels seuls une poignée de combattants se dressent encore en attendant l'arrivée d'un Elu, mais il est bon et bien raconté. Il est surtout prenant et c'est là un bon point. Pourtant je dois dire que j'ai vraiment eu du mal à trouver le héros attachant, même si c'est voulu dans le scénario, ça n'aide pas toujours.
Mais si la fin de l'histoire arrive bien dans le quatrième et dernier tome dont j'attends maintenant la parution avec intérêt, nous aurons là une série de bonne facture, assez belle graphiquement parlant et suffisamment fluide et efficace pour que j'e regrette pas l'achat.

Avis posté par Indi Infos posteur le 28/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Alors là, je dis tout simplement bravo.
Déjà, rien que pour le scénario, il reprend tout ce que j'aime dans la lecture de SF : ça commence par une tonne d'informations dont on ne comprend pas grand chose, et plus on avance et plus on commence à comprendre, plus le puzzle commence à se former.

Tome 1: là, on a plein d'informations mais alors on comprend rien à l'histoire, on ne sait pas le pourquoi du comment.
Coté dessin, c'est très respectable que ce soit au niveau des personnages, comme des décors et la couleur y est aussi très jolie sauf sur certaines scènes où je les trouve trop vives.

Tome 2: tout commence à bien s'emboîter, on comprend le pourquoi du comment, mais il reste encore certaines zones d'ombre. Mais dans ce tome, on commence à faire place à l'action, mais bon pourquoi pas.
Le dessin reste égal à lui-même.

Tome 3: Ben là, l'histoire n'avance plus beaucoup, on attend, c'est plus de l'action dans ce tome mais c'est assez bien rendu pour ne pas se dire que ce tome aurait été inutile, il y a quand même une autre question qu'on se pose sur la fin du tome.
Et comme pour les deux autres, le dessin est très zoli.

Donc une BD à acheter et à lire absolument.

Avis posté par klechko Infos posteur le 12/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après lecture des 2 premiers tomes : Une histoire remplie de mystères concernant le héros qui ne sait pas très bien ce qui lui arrive dans cet univers intrigant peuplé de démons.
Les informations sont habilement distillées de manière à donner envie de connaître la suite.

Les dessins sont vraiment très réussis et dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment.
Beaucoup de choses restent encore à découvrir et ce n’est pas pour me déplaire.

3,5/5 en attendant de relever ma note si la suite et la fin sont au niveau de ces 2 bons premiers volumes.

Avis posté par Manuel Infos posteur le 31/01/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'aime beaucoup cette série, assez perplexe au départ, je me suis laissé envoûté par les tomes suivants.

Le scénario me plait bien, assez original, un homme détruit notre monde et pour le ressusciter il doit affronter ses pires défauts. Les défauts que la plupart des hommes ont.
J'adore le 3ème tome, le doute s'installe sur le Prophet malgré quelques épreuves réussies. Il doute de lui alors qu'il sentait la confiance des autres tout l'inverse du premier tome.

Les dessins sont très bons, à part quelques cases gigantesques (en même temps elles appuient un sentiment fort). Le découpage révèle une bonne maîtrise de l'histoire.

A noter que l'ensemble tourne d'un homme, c'est un peu plus facile que 2-3 voir 4 histoires qui se recoupent.

Je la conseille aux personnes qui apprécient la lutte, l'action et la remise en question.
Bonne bd, affaire à suivre.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 08/01/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Prophet" est né de Lauffrey et Dorisson.

L'ambiguïté des deux premiers tomes en avait fait une entrée en matière assez hallucinante.

Maintenant seul aux commandes du troisième tome, Lauffrey confirme qu'il est un dessinateur vraiment hors-pair. Il réussit à installer un sentiment lugubre rarement atteint en BD.
Donc j'aime !...

Mais, bémol quand même : en tant que scénariste -et bien qu'il livre quelques clés intéressantes- il me semble s'éloigner du passé "terrestre" de Jack Stanton ; passé qui avait rendu le cocktail des deux premiers tomes très réussi.

56 pages qui, pourtant de bonne facture, me laissent néanmoins sur ma faim.

Avis posté par Gevaudan Infos posteur le 31/05/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En ce qui me concerne, j'ai été véritablement scotché par cette BD.
Dorison est vraiment un maître du scénario d'horreur à grand spectacle, et le plaisir que j'avais éprouvé en lisant Sanctuaire, je l'ai éprouvé à maintes reprises en lisant Prophet.

La première moitié du premier tome ne m'a pourtant pas trop plu. Les personnages sont tous très stéréotypés et l'intrigue est un peu brouillonne.

*** SPOILER***

En revanche, à partir de l'instant où Stanton 'bascule' dans le futur/autre réalité, l'histoire prend son essor. Les paysages du NY ravagé par l'armaggeddon sont à la fois splendides et effrayants, les créatures qui ont ravagé notre monde sont écrasantes de démesure et d'horreur et j'ai vraiment eu l'impression de plonger dans un monde de cauchemar à la Lovecraft, du style 'Les Grands Anciens sont revenus sur Terre'. C'est clairement la plus belle et plus efficace représentation de l'apocalypse qui m'ait été donné de voir en BD (surtout en comparaison à des grosses bouses comme 666).
Le deuxième tome, qui nous en apprend beaucoup plus sur ce qui s'est passé et apporte son lot de révélations, poursuit dans le même esprit et m'a clairement laissé en manque quant à la suite. Stanton, parviendra-t-il ou non à sauver l'Humanité? Argl, quel suspense!

*** FIN DU SPOILER***

Les dessins sont parfois un peu maladroits mais quel talent dans la mise en scène des grands paysages!

J'ai vraiment été impressionné par cette BD et j'en demande encore.

Avis posté par Da Rocha Infos posteur le 21/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après en avoir terminé avec le premier tome de cette série, je dois bien avouer que je suis quelque peu perplexe. A mon sens, la lecture de « Ante Genesem » ne suffit pas pour savoir ce que vaut réellement cette histoire.

Le récit proposé par Xavier Dorison est trop irrégulier et nous laisse avec trop d'interrogations pour que l'on puisse dire si « Prophet » sera un futur classique façon « Troisième Testament » ou un gros bide.

Le dessin de Mathieu Lauffrey est plutôt inégal car on alterne les personnages ratés et les planches des plus réussies notamment au niveau de certains décors. Mention spéciale pour la couverture, très accrocheuse, qui m'a en partie décidé à lire cet album.

En résumé, pour le moment cela part un peu dans tous les sens. Espérons que la suite sera meilleure de façon à ce que l'on y voit un peu plus clair !

Avis posté par jacko Infos posteur le 12/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le dessin de Mathieu Lauffray est comme toujours très efficace et agréable. Certaines planches sont superbes.

Le premier tome est plein de mystère, on ne voit pas où cette histoire va nous mener, et (comme Jack Stanton) on ne comprend pas trop où on a mis les pieds. Le deuxième tome, quant à lui, est sensé être le dénouement de l'histoire... mais on reste sur notre faim. Beaucoup de choses restent trop vagues, et on a l'impression de ne pas avoir toutes les réponses, voire même que certains dialogues ont disparus et que certaines images ont été oubliées.
On se demande même en arrivant à la dernière page du second tome si l'histoire est bel et bien terminée ou si on doit s'attendre une suite... du coup on reste assez déçu.
D'une façon générale on reste assez déçu de l'histoire, on a l'impression qu'il ne s'est pas passé grand chose et que de nombreuses pistes sont parties dans tous les sens sans avoir été suffisamment explorées.

Avis posté par pierig Infos posteur le 09/03/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dorison puise un peu dans ce qui à fait le succès du Troisième Testament (mystère ésotérique teinté de surnaturel). C'est clair que le premier tome (le seul lu pour l'instant) reste volontairement flou sans que, toutefois, cela nuise à sa lecture. J'ai donc pris bien du plaisir à lire "Ante Genesem", le dessin de Mathieu Lauffray y étant également pour beaucoup. En effet, j'apprécie ce style qui retranscrit les tensions du scénario et l'atmosphère qui s'en dégage.

Bref, voici encore une série que je suivrai du coin de l'oeil !

Avis posté par okilebo Infos posteur le 27/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Prophet nous fait découvrir un univers surréaliste mais très proche de nos croyances et nos mythes. Le bien et le mal s'affrontent à nouveau dans cette série, pour notre plus grande joie.

Xavier Dorison n'est plus à présenter. Il y a bien longtemps que ce scénariste a prouvé son talent, et cette série ne fait que confirmer ses qualités d'auteur.
L'histoire est très bien construite. Un archéologue découvre, au sommet de l'Himalaya, un sanctuaire. Après avoir fait cette surprenante découverte, bien des choses vont changer autour de lui, et cela va finalement le plonger dans un univers apocalyptique, aux limites de l'enfer.
Au premier abord, on se demande où va nous conduire ce récit, car la première approche est un peu surprenante. Le contexte où évoluent les personnages est assez déconcertant. Sont-ils dans un monde onirique, fantastique ou mythologique ? En avançant dans la lecture beaucoup d'éléments viennent donner des réponses à nos questions, et on accompagne ce héros un peu desorienté (Jack Stanton) avec beaucoup de plaisir. La galerie de personnages est assez intéressante également. Certains d'entre eux ont des personnalités hautes en couleur.
Grâce à tout ses éléments, on ne s'ennuie pas un seul instant.

Mathieu Lauffray nous prouve ici son talent. Son trait, très fin et vigoureux, donne beaucoup de punch au récit. Les vues de Manhattan au soleil couchant sont très belles et les expressions des visages sont plutôt convaincantes. Pour le tome 2, le dessinateur a repris le scénario et c'est franchement réussi, donc je pense que cette bd a un avenir prometteur.

En résumé, je vous conseille Prophet, sans hésitation !

Avis posté par hipopom Infos posteur le 25/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après avoir lu le premier tome, j'étais dans le flou total... Le deuxième nous éclaire un peu plus, mais je ne trouve pas l'histoire vraiment convaincante. Il y a de bonnes idées mais cela manque d'originalité. C'est l'éternel Grand Méchant qu'on aurait mieux fait de pas réveiller, les forces cosmiques par rapport auxquelles l'humanité n'est rien... C'est toujours fascinant, et on accroche presque malgré nous. Rien de neuf donc.
Apres lecture du 3e tome je reste sur mon avis et je ressens meme une certaine lassitude car les cliches sont vraiment nombreux...
Le dessin est pas mal, de belles planches parfois (celle du bateau encastré est vraiment bien je trouve). Cela reste honnête.
Ce qui me gêne le plus est la ressemblance avec les autres séries du scénariste, on ne sent pas de renouvellement, et cela se ressent. Je conseille de commencer plutôt par le Troisième Testament.

Avis posté par elveen Infos posteur le 05/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après avoir lu les deux tomes, je reste dans un drôle d'état d'esprit. J'ai une impression de manque.
A la lecture du premier tome, on ne sait pas trop où on en est. L'album pose plein de questions et nous laisse sans réponse. On est perdu! Ce qui me plaît, c'est qu'on rejoint ici le personnage, qui lui non plus ne comprend rien.
Le deuxième tome apporte certaines réponses (heureusement!), mais je suis restée sur ma faim. Le rythme de l'histoire me paraît bon (on ne s'ennuie pas), et les décors sont vraiment très bien faits, mais le scénario n'est pas des plus originaux. Et surtout on ne commence à s'attacher un peu aux personnages qu'à la toute fin, c'est-à-dire beaucoup trop tard. Globalement, j'ai l'impression d'avoir assisté à divers événements importants, mais d'un oeil tout à fait extérieur. On n'entre pas vraiment dans l'histoire.
Cette série a ainsi été difficile à noter, car malgré tout ce que je viens de dire, j'ai aimé. Un troisième tome m'aidera peut-être à me décider ?

Avis posté par Sans blabla... Infos posteur le 25/01/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Prophet c'est pour le moment 2 BDs, mais divisées en parties.

La première, la plus intéresante à mon goût, est celle de la découverte d'un lieu plus que particulier, et les questions qui en découlent.

La seconde partie, la plus nulle à mon goût, est celle où le héros disparait on ne sait pourquoi, on ne sait comment...et toute la fin de cette "seconde partie" qui correspond à la fin du 1er tome est du même accabit.

Enfin la 3ème partie (le 2e tome) nous apprend quelque petits trucs, mais malheureusement on ne sait toujours pas comment il est arrivé dans ce fichu endroit! Et je doute qu'on le sache un jour : vous avez dit tour de magie?

Avis posté par Crackos Infos posteur le 29/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
"Déception" serait le mot résumant ma pensée. J'achète les deux tomes, je me réserve un moment calme dans ma soirée. L'impatience me prend. Je commence à lire. Paf ! Les premières pages m'emballent et je me dis que je suis tombé sur une perle de dessin et de scénario. Et puis, tout d'un coup, plus rien. On n'attend la fin d'un délire qui ne s'arrête pas, ni dans le premier volet, ni dans le second ... L'histoire est un peu "molle", les personnages pas très attachants. En revanche, les planches restent pas mal mais cela ne justifie pas que l'on s'attarde sur la BD.
En résumé, on ne peut pas gagner à tous les coups !

Avis posté par sagera Infos posteur le 18/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Oui... Bon ! C'est vrai qu'à la lecture du tome 1, je m'étais dis "à voir, à suivre...". J'avais été tenu en haleine par cette singulière histoire d'homme appelé à devenir un personnage hors du commun, mais je restais dubitatif sur la suite des événements. Comment sur la base d'un postulat à la fois classique et à la mode (l'élu qui ne réalise pas qui il est vraiment, même s'il le pressent, rappelle le Néo de Matrix), où allait nous emmener la série ? Il était clair pour moi, que le talent des auteurs allait devoir se mobiliser à plein, pour que l'histoire décolle vraiment. A la lecture du tome 2, je me suis rendu compte que le pari était en train d'être perdu. Visiblement l'ombre de Matrix a un peu trop parasité la "vision" des auteurs. Parfois on frise même le plagiat. Le vaisseau, le capitaine qui s'efface devant le prophète, et même le cri d'un des personnages qui s'exclame : "Il n'y a que lui qui compte !!!". Hum... Hum... coïncidences, oui je veux bien.
Reste le dessin qui tient la route et qui fait qu'au bout du compte, si on oublie les détails cités avant, cette bd n'est quand même pas à jeter à la poubelle.

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 16/09/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Comme à son habitude, Dorison (à la demande de Lauffray) livre un 1er tome carré où tout s'imbrique plutôt bien: même si l'on est carrément perdu en suivant les péripéties de Jack Stanton, on sent le fil invisible qui relie toutes ces scènes. A la différence de Sanctuaire, il n'hésite pas à faire apparaître la ou les "créatures", jouant ainsi un peu moins sur le non-dit et la suggestion. C'est peut-être ce qui rend ce tome moins efficace que le premier de Sanctuaire. Au dessin, Lauffray fait du bon boulot: les vues d'ensembles sur les bâtiments, que ce soit ceux de New York ou de la citée oubliée, sont impressionnantes. Je regrette cependant la mise en couleur un peu terne.

Le deuxième tome (sans Dorison) explique pas mal de trous noirs du premier tome. Malheureusement l'ensemble est un peu moins cadré et beaucoup plus classique que le début. Des mutans, des démons, le futur, j'avais l'impression d'avoir vu ça 20 fois avant. Une petite déception donc. Je lirai le 3 avant de l'acheter, va faloir innover un brin pour m'intéresser je pense même si l'ensemble est loin d'être déplaisant.

Avis posté par JP Infos posteur le 24/05/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Extra, plein de détails à lire , relire et redécouvrir...
En plus, les auteurs (rencontrés lors d'une dédicace) sont franchement sympas.
Il y aura un 2ème et dernier tome qui est déjà dessiné, et est en attente de publication.
Dépéchez-vous "Les Humanoïdes Associés" !!!

Avis posté par Landry Infos posteur le 24/04/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Autant le dire tout de suite, je suis fan à 1 000 % du travail de Mathieu Lauffray. Je trouve que c'est un des dessinateurs les plus prometteurs de sa génération. Il possède un style très original, qui lui est propre et que je serais capable de reconnaître entre mille. Parfois très enlevé et vif et à d'autres moments, au contraire, plus calme et statique, avec un trait épais à la Mignola. Mais l'ensemble forme une unité graphique, ce n'est pas un patchwork irréfléchi.
Les vues d'ensemble sont également à tomber par terre. Les scènes de catastrophe sont plus que réelles, on a l'impression de voir la scène se dérouler un mètre devant nous.
Pour ce qui est du scénar, je suis d'accord pour dire qu'il faut attendre encore quelques albums, mais le peu que j'en ai lu (par rapport au nombre de tomes que comptera la série une fois terminée) m'a énormément plu.
VIVEMENT LA SUITE !!!!!!!!!!!!

Avis posté par Fubuki Infos posteur le 05/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Prophet ne comporte à ce jour qu'un seul et unique tome, et pas n'importe quelle gente de tome : celui où l'on patauge dans la choucroute, les deux pieds dedans. Xavier Dorison, scénariste du Troisième Testament où il m'avais légèrement décus, s'allit à Mathieu Lauffray que je découvre ; cela donne lieur à un tome remplit de démon et extrèmement énigmatique, de quoi laisser le lecteur sur sa faim...

Dorison ne fait que poser les bases de cette histoire : après une découverte qui pourrait changer l'histoire du monde, le découvreur de cela : Jack Stanton, alors qu'il s'apprête à sortir un livre sur ce qu'il a vu subit desw sortes de menaces lui demandant de ne sourtout pas publier son livre, frappé d'allucination : Jack se retrouve tout à coup sur une autre planète, du moins...c'est ce qu'il croit ! Dans un univers très oppressant évolue le héros de cette aventure...bizarroïd, dans les régles lovetkraftienne ce tome envoute le lecteur qui est, tout comme le héros en train d'essayer de comprendre ce qu'il se passe : Pourquoi ? Pourquoi ce livre est-il dangereux ? Pourquoi se trouve-t-il là ? Pourquoi ? Complètement mené en bâteau (c'est le cas de le dire) ! Voilà un tome ui donne envie de lire la suite : absolument. Extrèmement bien mené, ne manquant pas de rythme ce début de série va en séduire plus d'un.

Les dessins de Lauffray, que je découvre ici, se rapproche assez à ceux de Bajram. Assez irrégulier, hésitant : c'est son style ! Traits fins, personnage rectilignes parfois, décors époustouflants, ainsi que ceratines double pages à couper le souffle : on ne peut que apprécier ! La mise en couleurs n'est pas mauvaise, classique, mais colle bien aux illustrations. C'est un vrai délice, à noter une sublime couverture avec des couleurs au peinceau très bien maîtrisées !

Bref, Prophet est une série à commencer dès maintenant avant qu'elle fasse parler d'elle. Cette série plaira aux fans de Lovekraft...Argh ! à qand la suite ?!?

Avis posté par cac Infos posteur le 15/09/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
je l'ai lu à la b.u. (étonné d'ailleurs des bonnes bd qu'ils peuvent avoir) et j'ai franchement bien aimé. Le narrateur fait une découverte qui pourrait "changer la face du monde", et se retrouve catapulté dans un monde obscur : rêve ou réalité ? en tout cas on n'a pas la réponse ici, mais je pense quand même attendre la suite pour me procurer la série (surtout s'il faut attendre x années entre chaque tome, cf troisième testament). A lire

Avis posté par vince83 Infos posteur le 29/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une nouvelle serie ou le premier tome n'est pas vraiment parlant. Le dessin est correct, mais c'est le scenario des prochains tomes qui determinera vraiment la qualite de la bd. Bref une bd que je ne conseille pas d'acheter tout de suite, il vaut mieux attendre la suite savoir si le scenario vaut la peine de poursuivre cette serie.

Avis posté par Piehr Infos posteur le 11/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Acheté en occaz' parceque "la couverture me plaisait bien" (oui oui, je suis comme ça moi des fois ), j'ai tout de même été très intrigué par cet ouvrage : une nouvelle série de Dorison, scénariste de talent du Troisième Testament, voila qui méritait un petit coup d'oeil !

Et je n'est pas été déçu, loin de là !
- Première planche : Illustration grand format d'un sanctuaire de 800 metres de haut... "Ca sent le Lovecraft, à premier vue, miam ".
- Premiere case : "Moi, Jack Stanton, professeur à la Miskatonic University...". Youpi, c'est du Lovecraft !!!

Oui mais alors, attention ! du Lovecraft super bien adapté, pas une énième histoire de maison hantée ou de couleur tombée du ciel. Là, on a réellement affaire à un scénario original, qui ne prend que tout son sens à la seconde lecture.
Toutefois, on peut être un peu décontenancé par le premier tome de cette série : il nous propose sa quantité de questions sans nous apporter une seule réponse !! Donc, l'attente de la sortie du second tome peut etre une bonne chose, car la lecture du premier vous laissera sur votre faim, il y a de grandes chances !!

Le dessin de Mathieu Lauffray n'est pas mal du tout, sans être dément. Dans un style très Comics, il propose un trait assez géométrique et gras, parfait pour les scènes d'actions, mouvementées...

Les différents environnements représentés sont assez impressionnants, mais la mise en couleur en peut etre un peu classique...

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 21/05/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai été déçu par cet album. L'histoire est beaucoup trop courte, on a l'impression d'assister aux premières minutes d'un film de deux heures. Il faudra bien quatre tomes avant de pouvoir juger de la qualité du scénario. Les dialogues sont assez plats, les personnages encore incolores. Le dessin est loin d'être fantastique, certaine planches irritent par leur côté trop tape-à-l'oeil. Quant à la référence à Lovecraft, je suis désolé, à la lecture de ce tome, je ne ressens absolument rien alors qu'il ne me suffit que de quelques pages de Lovecraft pour avoir la chair de poule.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 23/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Lovecraft avait rarement été aussi bien exploité en BD. Le dessin de Lauffray, bien qu'ayant l'air "pas fini" par moments, se prête bien à ce genre d'ambiance, angoissante et un poil cradingue. Quant au scénario, c'est une bonne déclinaison de Lovecraft, comme je l'ai dit, mais mériterait peut-être un peu plus de cohérence.

Tome 2
La reprise du scénario par Mathieu Lauffray est plutôt bonne, assez proche du ton imposé par Dorison sur le tome 1. Mais ça part un peu dans tous les sens. Son dessin s'est légèrement affiné, même si le héros change encore de tête d'une case à l'autre.

Avis posté par Arni Infos posteur le 21/01/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bonne série mais l'histoire se déroule un peu trop vite...Tous les évènements du premier tome auraient pu se produire sur 3 tomes en renforçant un peu les dialogues et le mystère...Néanmoins, l'histoire est fort captivante, surtout au début...Ne la ratez pas si vous appréciez les X-files...

Avis posté par Téo Infos posteur le 18/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Nul n'est prophète en son pays.
Jack Stanton l'apprend à ses dépends.

Cette série mérite une place de choix dans nos collec.
Le cadre fantastique d'un monde parallèle est formidable l'incompréhension règne. Tel Jack Stanton nous retrouvons avec des éléments non rationnels. Complétement pommé à la fin du premier tome, ce qui mérite d'attendre le 2° ac impatience.

Notez le parallèle des attentats de NY et la catastrophes de la bd... Troublant, non ?!

Avis posté par Kael Infos posteur le 18/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette BD m'a reellement bloquée. Je reussis pas à avoir d'avis tranché dessus. Je devrais peut etre mettre qu'elle est pas mal... le probleme de cet album, c'est que l'univers presenté est vraiment complexe, d'où un probleme à la fin. On ne comprend rien, on nage en plein delire. Bref, le tome 2 sera à lire avec attention, et là, je verrai si je change ou non ma note.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque