Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Comix Remix Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (10) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(6)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis10
Note moyenne3.70 / 5
Pour l'achat90%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Comix Remix sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Gaston Infos posteur le 22/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Probablement la meilleure série de Bourhis que j'ai lue jusqu'à présent.

Contrairement à d'autres, son trait ne me dérange pas du tout et je trouve son style sympathique. Quant au scénario, c'est une déconstruction du genre super-héros et comme j'aime bien lire des histoires de super-héros, j'ai eu envie de voir ce que l'auteur avait à dire à ce sujet.

Le scénario est prenant et c'est rempli de rebondissements. Il y a des éléments qui ne sont pas nouveaux, mais qui sont bien utilisés. Je pense que le point fort de la série vient du développement des personnages qui gagnent en profondeur au fil des pages, surtout dans le dernier tome où l'intrigue autour des deux camps de super-héros qui s'affrontent devient moins manichéenne. Un truc gênant c'est qu'il y a tout de même deux questions qui restent sans réponses (ou alors s'il y a des réponses je ne les ai pas remarquées !). J'ai aussi aimé l'humour souvent un peu noir que l'auteur met dans son oeuvre.

Un bon divertissant qui pose des questions intéressantes. Ce n'est pas au niveau de Watchmen mais cela reste pour moi une BD qui sort du lot.

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 01/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est très simple : à travers ce genre de dessins, j'en arrive à oublier que le scénario de Comix Remix comporte de réelles qualités.

J'ai trouvé l'intégrale soldée à 20% de son prix… Je n'aurais pas donné plus en le feuilletant, mais les excellentes critiques dont cette série bénéficie m'ont convaincu d'en faire l'acquisition.

Côté histoire, ça tient la route. Il est vrai que depuis la parution des Watchmen, les auteurs n'hésitent plus à désacraliser les super-héros en montrant le côté obscur de ces personnages louches qui revêtent des collants grotesques pour combattre le crime, s'érigent en juges et bourreaux et méprisent secrètement les valeurs de l'humanité qu'ils prétendent défendre. Dans le meilleur des cas, ça peut devenir cruellement drôle comme dans The Boys.
Je découvre le travail d'Hervé Bourhis et son approche de la question s'avère moins naïve qu'on pourrait le croire à la lecture des premières pages. Au fil du récit, les personnages gagnent une véritable profondeur et la conclusion ambigüe ajoute à l'intérêt de l'intrigue. Pour cette écriture plutôt inspirée, je donne un 3,5/5.

MAIS je trouve son trait hideux (et ne lui donnerais même pas 1/5) ! Je n'aime décidément pas le travail de ces auteurs qui gribouillent personnages et décors, ne respectent pas les proportions, méprisent les règles élémentaires de la perspective et ne font aucun effort pour rendre leur dessin simplement lisible. Certains personnages secondaires sont si mal esquissés que j'ai peiné à les reconnaître (heureusement que l'auteur prend presque systématiquement le temps de les nommer à travers les dialogues). Je n'évoquerai même pas la mise en couleur.
En clair, il a vraiment fallu que le scénario tienne la route pour que je me force à lire l'intégrale jusqu'au bout.
Peut-être que je ne comprends rien à l'art moderne, mais je persiste à croire que si dans « BD », le « D » signifie « dessinée », c'est que le neuvième art suppose un minimum de soin dans le domaine pictural… Ou alors que l'on est vraiment capable d'écrire une histoire géniale qui fasse complètement oublier le trait, ce qui n'est pas si courant et pas le cas dans le présent ouvrage.

Dans le cahier qui conclut l'intégrale, Hervé Bourhis est interviewé à propos de Comix Remix ; il explique, je cite : « […] ça a été un sacré échec commercial, et un léger traumatisme de mon côté, parce que je savais que je ne serais pas capable de faire mieux dans ce style à la fois grand public et BD d'auteur. »
J'aurais bien une suggestion à faire… qu'il se contente d'écrire des scénarios pour des dessinateurs moins hermétiques que lui.

Avis posté par Jetjet Infos posteur le 15/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Sans la récente lecture de l’excellent Cycloman réédité par Cornélius sur un sujet à priori similaire (les superhéros à la french touch) et la présence intriguée de cette grosse intégrale aux accents comics (les annotations Comics sont reprises dessus comme sur un bon vieux Strange), il y a de fortes chances que je serais passé complètement à côté de l’œuvre de Hervé Bourhis et quelle grave erreur ça aurait été !

Car si Cycloman est aussi rafraichissant et drôle dans notre paysage franco-belge, Comix Remix emprunte une voix bien plus sombre que ses dessins épurés et colorés et rappelle davantage Watchmen et Donjon avec une ambition plutôt impressionnante pour une œuvre passé aussi inaperçue…

Petit retour en arrière : dans une mégalopole aussi industrielle qu’étouffante se cotoyent êtres humains et monstres… Parmi cette population se distinguent les superhéros eux même retranchés en deux partis : la « Corporation », entité officielle garni d’êtres parfaits physiquement mais cachant de sombres desseins politiques et vendant ses attributs aux plus généreux et le clan des Clandestins, reclus de tous genres et de toute origine condamnés à exercer des actes dits terroristes pour lutter contre la suprématie de Miss Honolulu, mystérieuse femme à l’aura tentaculaire….

Le récit commence avec l’assassinat de Mister Mercure, le superhéros le plus adulé de la « Corporation » et la convoitise de son fils John-John et de sa veuve par tous les bords. Tout ceci va mettre le feu au poudre au sens propre comme au figuré et permettre à Hervé Bourhis de déployer un bestiaire des plus atypiques et riches rarement vus dans un récit de ce genre en confrontant monstres roses charismatiques et super collants fascistes sans oublier attaques de monstres géants dans un final apocalyptique des plus délétères !

Ne vous fiez pas au dessin enfantin ni au titre représentant davantage l’hommage de Bourhis aux lectures de son enfance, si le début du récit est âpre et déstabilisant avec cette exposition de personnages multiples et complexes, la narration se fait plus prenante et bien structurée, multipliant les points de vue et les actions de tout bord… Il n’existe de surcroit nul personnage véritablement vertueux, chacun possède ses failles et l’auteur utilise beaucoup de subtilités dont une seconde lecture permet de cerner certaines réponses à des énigmes sans pour autant les surligner d’un fluo.

Habile récit sur les différences raciales ou sociales, les dangers d’une politique manipulée par le profit et tout en s’appuyant sur des propos terriblement humains, Bourhis construit un récit rythmé et poignant dont le pessimisme transpire à chaque page sans pour autant négliger quelques pages d’humour avec le regard émouvant ou naïf d’enfants dépassés par leurs responsabilités ou des histoires d’amour inavouées aux destinées tragiques quand il n’y insuffle pas un peu de poésie noire dissimulée dans les bas-fonds d’une ville gagnrénée par l’incommucabilité de ses citoyens.

En finalement si peu de pages et sur 3 tomes au contenu incroyablement riche et doté d’une galerie de monstres exceptionnels s’affrontant pour un idéal perdu (voir le charismatique Epominodas, homme chewing-gum affronter le ténébreux Mister Spice est un pur régal), Comix Remix se dote des plus beaux atouts pour offrir un récit aussi riche qu’un Donjon et complexe qu’un Watchmen sur des bases totalement différentes.

Dans les quelques bonus de cette intégrale, l’auteur se réjouit du nouveau format plus adapté de cette intégrale en espérant qu’elle aura plus de lisibilité et d’impact en librairie et à la conclusion de cette jolie saga, c’est également tout le mal que je lui souhaite… Ne vous fiez pas au titre faussement parodique et imprégnez vous de l’univers unique et ambitieux de Hervé Bourhis, lisez Comix Remix, joli coup de cœur injustement passé inaperçu.

Avis posté par Sejy Infos posteur le 01/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans la culture du Comic Book, on peut, en simplifiant, définir le superhéros comme l’incarnation fantasmatique de ce qu’il existe de meilleur chez l’Homme (une perspective assez naïve et superficielle j’en conviens). Droiture, bravoure, intelligence, abnégation, tolérance (et j’en passe), une surenchère de qualités et de valeurs nobles au service d’un altruisme sans faille. Hervé Bourhis propose une vision du mythe un peu plus dissonante et irrespectueuse. Un hommage en croc-en-jambe qui affiche les faux airs burlesques d’une parodie, mais lorgne également du côté de la satire sociologique.

Si son Comix Remix utilise bien une thématique Marvelienne, ses héros, en revanche, ne sont plus tout à fait de bons gars. Starifiés, mercantiles et arrogants, violents et égocentriques, ils prônent même le culte très aryen de la pureté physique. Sous le motif du maintien de l’ordre, ils outrepassent régulièrement leurs prérogatives, main (super) armée d’une « Corporation » qui dérive et laisse apparaître ses appétits de pouvoir derrière des doctrines fascisantes. Cette scénographie malsaine et angoissante exacerbe un anthropomorphisme révélateur (la nature humaine ne s’identifie que mieux quand elle s’expose sous ses plus mauvais atours) qui permet à l’auteur de pointer nos défauts avec intelligence. Plutôt que de les mettre en exergue, il extrapole sur leurs éventuelles conséquences en livrant une autopsie acerbe, mais lucide, de la politique et des problèmes de notre société « moderne ».

Bien qu’engagée, l’intrigue demeure très fictionnelle et divertissante. Dotée d’un vrai fil narratif, elle se révèle captivante (avec tout de même quelques variations dans l’intensité) et se pare d’une tonalité humoristique souvent grinçante et décalée. Bestiaire des « clandestins » savoureux (qui n’est pas sans évoquer Donjon par sa fraîcheur), bons mots, premiers degrés hilarants, clins d’œil malicieux à l’actualité du moment, alternance de références cinématographiques, littéraires ou encore historiques sont autant de récréations spirituelles qui engagent un détachement essentiel avec le propos noir et sérieux. Le style graphique, spontané et faussement brouillon, concourt à cette distanciation. Déconcertant au premier abord, il remplit à merveille son simple rôle de conteur de l’histoire, lui procurant au passage tout le dynamisme nécessaire. Un aspect jeté, nerveux et percutant, aux antipodes du réalisme, qui évite les écueils d’une emphase et d’une apathie rédhibitoires. Et si, par moments, il lui arrive de manquer de clarté, finalement, on s’adapte puis on l’apprécie très vite.

Le coup de fouet au genre d’une série originale, riche et bien équilibrée qui oscille entre plaisir, émotion et réflexion.

Avis posté par pol Infos posteur le 19/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette BD est dans l’ensemble plutôt plaisante. Il y a un certains nombres de choses qui m’ont plu. Déjà un certain nombre de situations ou de dialogues qui m’ont bien fait marrer. Mais aussi pas mal de bonnes idées dans le scénario, comme par exemple cette école pour les juniors, les futurs supers héros où ils tentent de faire l’apprentissage de leurs pouvoirs.
Quelques personnages sont aussi très bien trouvés et donnent un coté amusant très sympathique.

Par contre il m’a fallu quelques temps avant d’arriver à rentrer totalement dans l’histoire principale. Et même une fois dedans, je n’ai pas été séduit complètement. Je ne sais pas pourquoi, peut être que j’ai trouvé quelques longueurs par moment. Et puis je pense qu’il aurait été possible de trouver une fin plus séduisante que celle qui nous est proposée.
Le dessin lui non plu ne m’a pas trop enchanté.

Au final je ne suis pas totalement conquis, mais cette série est originale et mérite un petit coup d’œil.

Avis posté par Ro Infos posteur le 21/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai beaucoup aimé le scénario de cette BD. C'est un bon, voire très bon scénario d'histoire de super-héros. Je suis assez sûr qu'une telle histoire parue aux US aurait pu faire un petit tabac si elle avait été adaptée par DC, Marvel ou ABC. L'idée est bonne, les personnages originaux et sympas, le synopsis complexe tout en restant assez simple. Seul le rythme un peu inégal ne m'a pas toujours convaincu. Il est parfois très bon, généralement quand le récit est plongé au coeur de l'action, mais l'intrigue se tasse aussi parfois pour devenir un peu plus lente, me faisant légèrement décrocher.

Maintenant, à côté du scénario, je dois dire que j'ai beaucoup moins apprécié le dessin. Je suis fortement lassé de ce type de dessin au trait lâché et qui ne s'embarrasse pas de trop de détails et d'esthétique pure (à mon sens, hein, allez pas me faire un cours sur l'esthétisme et les goûts artistiques). Est-ce parce que je me suis habitué aux comics de super-héros aux dessins assez uniformisés mais parfois vraiment talentueux ? Quoiqu'il en soit, à de nombreuses reprises, je me suis pris à espérer un autre dessin pour ce récit qui me plaisait beaucoup à part ça.

Dommage donc, car le dessin a atténué la bonne impression que le scénario de cette BD aurait pu me laisser, tant et si bien que je me sens obligé de la trouver juste moyenne et non pas franchement bien.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 21/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah que vraiment pas mal du tout !..

J'ai eu ici affaire à un véritable syncrétisme entre trois genres normalement différents : le manga asiatique, la BD dite "européenne" et le comics US.

Et ce diable de Hervé Bourhis parvient à réaliser une sorte de fusion entre ces trois genres.
C'est vrai qu'il y a cette partie "comics" avec ces héros à cape et slip kangourou ; ce style franco-belge au dessin rapide et -faussement- naïf ; le manga enfin grâce à un rythme trépidant, une sorte de systématique qui se met en route dès les premières planches et qui ne se relâche pas.

Qui plus est, ces deux albums ne sont pas qu'un simple exercice de style(s) ou une parodie bien balancée ; c'est également une sorte de farce politique moins "déconnante" qu'elle ne pourrait sembler.
Cette "farce" me semble en effet une véritable mise en garde contre la prééminence de la sécurité sur la liberté ainsi que de la conformité sur la différence.
Une série qui a 3 formes de styles et -surtout- le fond. Une réussite.
Excellent... tout simplement.

Avis posté par biglolo Infos posteur le 12/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quelle BD rafraîchissante !

Le scénario est original pour une BD de super-héros : une corporation de super-héros, proche d’une organisation mafieuse, a la main mise sur la gestion de la ville. Les humains sont aveuglés par la propagande et les monstres deviennent les parias. Mais des super-héros et des monstres décident de devenir des clandestins et de changer tout ça. Bien que le sujet soit grave, il est nuancé par l’humour et la drôlerie issu des super-pouvoirs pour la plupart loufoques. Mon préféré est l’homme chewing-gum (genre malabar). Original, non ?

Le dessin peut rebuter certains, mais il m’a beaucoup plu. Il est très simple et rigolo. La tête des monstres vaut le détour.

J’ai acheté le 1er tome à l’aveuglette… après sa lecture, je me suis précipité pour acheter le 2ème et maintenant j’attends avec impatience le dernier.

Avis posté par DaredevilVF Infos posteur le 07/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Au contraire je suis pour ma part amateur de super-héros, et le plaisir n'en est que meilleur, j'ai un vrai coup de coeur pour cette série.

Les super-héros réappropriés par de la bd européenne nouvelle vague, c'est vraiment sympa. J'adore les personnages, les dialogues, et tout l'arrière-plan politique. On navigue entre le naïf du genre et la grave dérive qu'il peut aussi occasionner, l'arbitraire des super-héros.

En ce moment c'est ma série préférée (j'en suis au 2ème tome qui vient de sortir - et qui n'est pas le dernier !).

Avis posté par pierig Infos posteur le 20/07/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
D’emblée je l’avoue, je ne suis pas amateur de super-héros. Pourtant, avec Comix Remix, Hervé Bourhis fournit un album qui m’a captivé de bout en bout.
L’auteur centre son récit sur John-John, le fils du défunt Mister Mercure, convoité par la corporation des super-héros mais aussi par le groupe des clandestins. Le récit est intelligemment construit, dense et bien charpenté. On sent que l’auteur maîtrise parfaitement son sujet et que rien n’est laissé au hasard.
Tout en gardant son propre style, le dessin d’Hervé Bourhis est dans la lignée des auteurs dit de "nouvelle génération".
A lire sans hésitations!

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque