Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Blake et Mortimer Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (72) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(12)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(22)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(19)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(14)
Nombre d'avis72
Note moyenne3.35 / 5
Pour l'achat68%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Blake et Mortimer sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

1 2 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Spooky Infos posteur le 18/04/2002 (dernière MAJ le 13/03/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les récitatifs qui décrivent l'image en-dessous, les discours sans fin, la théâtralité d'Olrik...

Parfois longs, mais toujours intéressants, Blake et Mortimer ont failli tomber dans l'oubli, mais Dargaud a flairé le filon et leur a redonné une seconde jeunesse...

Je trouve les albums réalisés par le duo Sente-Juillard bien plus intéressants que ceux de leurs collègues Van Hamme-Benoît. La méladiction des trente deniers, diptyque réalisé par trois dessinateurs différents (quelle triste histoire, quand même...), aurait peut-être gagné à être plus condensé, mais se révèle assez plaisant. A ce titre le tome 23, Le Bâton de Plutarque, est l'un des meilleurs que j'aie jamais lus. Sente est très bon pour les intrigues de couloirs, moins pour l'action, eh bien celui-ci contient un dosage parfait entre ces deux éléments, et se révèle réellement plaisant. De plus il se positionne comme un prequel des albums historiques, puisque la suite des évènements décrits se trouve dans Le Secret de l'Espadon...

Avec 4 scénaristes différents et 8 dessinateurs, la qualité est fluctuante, mais cette série est en même temps un monument qu'un archétype de la franco-belge et de la ligne claire.

Avis posté par sloane Infos posteur le 28/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ouh là là, je sens que je vais me faire quelques amis! Je m'explique. Au même titre que Tintin cette série est au panthéon de la BD. Parce que les auteurs sont des pionniers, que c'était à une certaine époque. Les avis sont forcément empreints d'une certaine forme de nostalgie.
A plusieurs reprises j'ai essayé la lecture, ou plutôt devrais-je dire à plusieurs âges. Rien n'y a fait. Tout d'abord, trop, beaucoup trop de texte et qui plus est pas vraiment folichon à lire. Malgré mon âge - je ne suis plus un lapin de six semaines - je n'arrive pas à rentrer dans ces histoires scientifiques, d'espionnage, de complot etc.

Je reconnais volontiers l'attrait que cette bande à pu avoir dans le passé, je m'étonne que cela marche toujours, mais non décidément je n'y arrive pas. C'est désuet, voire poussiéreux. Alors peut-être à avoir dans ses rayons pour les nostalgiques d'une époque révolue.

Avis posté par Thobias Infos posteur le 22/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pas mal mais ça me passionne pas particulièrement que ça soit les personnages, l'histoire ou le dessin. Trop classique peut-être. Et passer de la SF au thriller d'un album à l'autre n’arrange pas les choses. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, sans être pour autant antipathiques. Le super méchant est une caricature sans originalité. Le dessin ni bon ni mauvais n'est pas spécialement percutant.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 10/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bon, voilà une série qui pourrait prétendre à intégrer la catégorie culte, parce qu’elle est, à l’instar de l’œuvre d’Hergé (et dans un style très proche), une des principales séries du Journal de Tintin, et de la bande dessinée de l’immédiat après guerre. A défaut de culte, c’est une série historique.

J’ai été un fervent lecteur des albums de Jacobs dans ma jeunesse, en possède encore certains, que je relis encore, parfois, avec plaisir (j’ai un faible pour « L’énigme de l’Atlantide », qui m’avait emballé lors de mes premières lectures, mais la trilogie de L’espadon ou SOS météores – qui se passe près de chez moi ! garde encore des qualités à mes yeux).
Respectant l’axiome d’Hitchcock, Jacobs a réussi à créer avec le colonel Olrik un méchant pimentant sérieusement les aventures des deux héros, et ce d’autant plus qu’il est une sorte de Phénix renaissant toujours de ses cendres…

Mais au final ma note ne dépassera pas les trois étoiles, et ce pour plusieurs raisons.
D’abord le côté très verbeux de Jacobs, qui gonfle les commentaires off hors phylactères. J’avoue que ce procédé ne rend pas la lecture très fluide et est souvent redondant par rapport aux dialogues et dessins (on retrouvait ce tic chez un autre auteur de « chez Tintin », Jacques Martin, avec son Alix, dont au passage Arbacès était une sorte de pendant d’Olrik).
De plus, Jacobs partageait avec Hergé une vision très manichéenne et européo centrée des relations internationales, anti communiste et à relents quelque peu racistes (la vision des Asiatiques par Hergé dans « Le lotus bleu » est proche de celle des « Jaunes » de Jacobs dans la trilogie de « L’espadon »). Ce côté de son œuvre la date, malgré le succès qu’elle persiste à avoir.
Enfin, la passion de Jacobs pour les sciences, visible dans ses albums (Le professeur Sato, Sos météores ou la trilogie de L’espadon par exemple) rend un peu désuets ces albums qui exaltaient une sorte de modernité. Mais cela leur donne aussi une patine poétique…

Malgré ces défauts, je reste quand même encore un peu attaché à cette série. Et n’ai pas du tout accroché aux récentes reprises, de Van Hamme, Sente et consorts. Je n’y ai trouvé que les défauts de ces auteurs (Van Hamme et ses scénarii « Hollywoodiens » avec retournements au kilomètre) et les mauvais côtés de l’œuvre initiale, alors que ce que Jacobs savait y mettre d’original a disparu.
A tout prendre, si vous voulez lire du Blake et Mortimer sans Jacobs, je vous recommande les albums parodiques et plutôt réussis de Veys et Barral (Philip et Francis (Les aventures de)).

Pour ce qui est de l’achat, je vous recommande de jeter un coup d’œil en bibliothèque avant, et de ne le faire que pour certains tomes.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 26/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette note est très flatteuse dans la mesure où je considère B&M comme une Bd majeure de la BD européenne, même culte à n'en pas douter, mais il se trouve que je n'aime pas vraiment cette bande, c'est un univers que je n'ai jamais réussi à approcher sans ennui. Cependant, je respecte ce travail qui fait partie des grandes Bd pionnières du journal Tintin, E.P. Jacobs étant lui-même un pionnier du journal, proche collaborateur d'Hergé, au même titre que Jacques Martin, Bob De Moor ou Paul Cuvelier. Devenu le premier assistant du "maître", il assimile totalement la technique hergéenne et décide de créer sa propre série en 1946, lors du lancement de l'édition belge du journal Tintin.

Jacobs est un cas unique dans le 9ème art, puisqu'en 30 ans de labeur, il n'a fourni (outre Le Rayon U) que 8 épisodes de B&M, et pourtant, c'est l'une des oeuvres (avec celle d'Hergé) les plus étudiées de la BD, faisant l'objet de multiples exégèses. Les anciens lecteurs en ont gardé un souvenir délectable et admiratif, et les continuelles rééditions prouvent qu'un nouveau public lui est également acquis.

Le style de Jacobs se reconnait au premier coup d'oeil : léché et académique avec un soin du détail et de l'exactitude, une méticulosité parfois exagérée, une documentation fouillée pour élaborer des scénarios très travaillés ; bref, un style basé sur un dessin qui a fait école, mais qui a aussi ses défauts, notamment son goût immodéré du texte qui est envahissant, commentant inutilement l'image. C'était comme ça à l'époque, Martin faisait de même dans Alix ; mais là où je suis prêt à accepter le trait figé des personnages, le dialogue trop verbeux qui en plus ne se justifie pas, m'est devenu difficilement supportable aujourd'hui.

Les deux héros qui se retrouvent au coeur de complots diaboliques, de trafics d'antiquités, de guerres "jaunissantes", découvrent des mondes fantastiques ou combattent des savants fous, font partie d'une lignée de héros aux aventures typiques d'une époque révolue, celle qui faisait rêver les lecteurs d'après-guerre avec leurs titres fascinants (Sos Météores, la Marque jaune...) très inspirés de Conan Doyle et de H.G. Wells. L'ennemi acharné est l'insaisissable Olrik , archétype du méchant à l'ancienne et incarnant le mal absolu, qui rappelle un peu le Ming de Flash Gordon. Blake est le type même de l'officier british flegmatique et distingué, dont le tempérament contraste avec celui plus passionné et exalté du barbu physicien Mortimer ; celui-ci est souvent le seul héros, Blake n'effectuant parfois qu'une apparition, mais leur association reste légendaire. B&M reste un savant cocktail d'aventure, de merveilleux scientifique, d'anticipation, de mystère et d'espionnage.

La série possède une atmosphère tellement particulière, qui a tant marqué une génération de lecteurs, que je fus bien étonné de voir l'éditeur entreprendre une reprise par d'autres auteurs ; même si l'alternance d'auteurs Van Hamme/Benoît et Sente/Juillard est de qualité, je n'ai pas lu ces albums, et ma note ne concerne que la période Jacobs. Le résultat doit cependant être bon, respectueux de l'univers jacobsien si j'en crois les rumeurs.
Je ne recommande pas l'achat en cas de déception, à essayer d'abord en biblio.

Avis posté par zeng Infos posteur le 28/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Bavard. Très bavard. Trop bavard.

Je pourrais m'arrêter là mais je pense que les modos me feraient des remarques... A juste titre d'ailleurs. Si quelqu'un avisait une de mes BD favorites avec un seul qualificatif, je pense que je serais en colère. Je vais donc essayer d'argumenter un peu.

Avant tout, je tiens à dire que je n'ai lu que 2 ou 3 épisodes seulement, et un seul en entier, j'ai laissé tomber les autres tellement j'en pouvais plus, (ça m'a suffit, quelle purge...), ce qui est rarissime pour moi avec la bande dessinée.

Déjà, il faut m'expliquer pourquoi Blake et Mortimer a été publié en format BD. Je m'explique. Un des intérêts de la BD est de ne pas devoir tout expliquer, le dessin est là pour nous faire comprendre une situation. Mais ici, tout est décrit dans le moindre détail. Exemple : Blake (ou Mortimer peu importe) saute dans un trou. Le dessin est clair, on le voit faire hein, y'a pas de problèmes, pas d'ambiguïtés. Mais que voit-on en haut de la vignette en explication ? Je vous le donne en mille ! "Blake (ou Mortimer, donc) saute dans le trou" !! Namého ! C'est quoi ce plaisir de tout décrire à outrance ? Et c'est partout pareil (dans les trois tomes que j'ai lus) ! Exaspérant. L'art de la description à outrance, ce n'est pas ça, c'est Stendhal !

Bref.

Les histoires maintenant. Chiantes. Pas prenantes pour un sou. J'adhère pas. Peut-être qu'en les ayant lues au moment de leurs sorties, j'aurais plus apprécié, je ne sais pas... Je n'ai lu que les histoires de Jacobs. Peut-être cela s'améliore-t-il avec les autres auteurs, que j'aime pour certains (Van Hamme). Peut-être aussi est-ce dû à ce coté bavard que je n'accroche pas à ces histoires...

Le dessin est pas mal. Dans la veine de ce qui se faisait à l'époque. Pas grand chose à dire si ce n'est qu'il n'est pas très bandant non plus. Sobre. Trop sobre peut-être.

Pour finir, je tiens à dire que ce n'est pas de gaieté de cœur que je critique aussi durement une BD, j'aime trop le 9è art pour cela. Mais il le fallait, tellement B&M m'a agacé. De même, mon avis ne comportant que sur les 2 ou 3 tomes que j'ai lus, il n'est pas à prendre pour argent comptant, peut-être celui-ci évoluera si quelqu'un me fait lire une bonne histoire de B&M. Il lui faudra trouver de bons arguments néanmoins...

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 09/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Hum .... Je suis retombé dernièrement sur deux trois albums de cette BD en rangeant la bibliothèque et il faut bien avouer : je n'aime pas beaucoup.

Le problème ne vient pas trop du scénario, qui est souvent intéressant et la plupart du temps inventif sur le plan technique. Les machines inventées sont tout simplement géniales, et le côté scientifique n'est pas pour me déplaire.

Mais le reste ... Je n'arrive pas à m'y faire. Le dessin est figé ! Tellement figé que lorsque des scènes paraissent dynamiques, ça me dérange presque par rapport au reste de l'histoire. Et je ne trouve pas la palette d'émotions des personnages extraordinaire. Les têtes changent peu, sauf pour les personnages secondaires, qui n'ont pas souvent grande importance.

Et surtout, qu'est-ce que c'est bavard ! Le texte en BD, je ne dis pas, mais là c'est clairement trop ! En plus, il y a en permanence le commentaire de ce qui est dessiné. Au début ça donne un charme mais au deuxième album c'est pénible. Très pénible. Surtout à la relecture.

Mais bon, je dois admettre tout de même que j'ai suivi chaque récit avec l'envie de connaitre la fin, surtout parce que le scénario est intéressant (avec quand même quelques gros clichés, tel l'ennemi immortel qui reviendra tout le temps et qui est méchant .... parce qu'il est méchant). Bref, c'est le genre de BD que je lis si je tombe dessus un jour ou l'autre, mais à haute dose je m'empoisonne avec. Du coup c'est un 3/5 mais je déconseille l'achat.

Avis posté par FrenchKamit Infos posteur le 18/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A l'instar de Tintin et Milou, Asterix le Gaulois, Lucky Luke et autres Spirou et Fantasio, Blake et Mortimer fait partie du panthéon sacré de la bande dessinée francophone. Ce qui singularise néanmoins l'oeuvre de Jacobs, c'est sa ligne beaucoup plus scientifique et "intellectuelle", naviguant entre la science fiction, le policier/espionnage, voier même le thriller, ce qui a pour conséquence de polariser un lectorat plus adulte donc plus mature et réfléchi. Univers que les auteurs devant reprendre le flambeau à la suite du décès de Jacobs réussiront plus ou moins bien à conserver.

A chaque tome on prend plaisir à suivre les aventures scientifico-policières de Blake et Mortimer, et on s'émerveille continuellement de la virtuosité scénaristique et de l'érudition de Jacobs qui fait vivre à ses héros les tribulations les plus rocambolesques : odyssée hasardeuse dans l'espace-temps, chasse au trésor effrénée à l'ombre des pyramides égyptiennes, confrontation à un énigmatique malfrat londonien piloté dans l'obscurité par un psychiatre dément, lutte musclée contre un Empereur tibétain au nom de la survie de l'Humanité, bref, les deux justiciers britanniques en voient des vertes et des pas mûres mais mettrons tout le zèle nécessaire à la réussite de leur combat. Les rabats-joies pourront se plaindre de la disproportion en importance entre Blake et Mortimer, le second étant beaucoup plus mis en avant au fil des volumes, le premier se retrouvant relégué progressivement à la place "infâme" de faire-valoir.

J'ai aussi beaucoup aimé le style graphique des livres. C'est très austère, énormément détaillé, dans le but manifeste de refléter le plus justement possible et de manière la plus approfondie la réalité. On imagine sans mal le temps dépensé par Jacobs pour finaliser toutes les planches de dessin. Un détail amusant est les poses qu'il impose à ses personnages. Ils sont toujours très figés, et ça produit un effet mélodramatique que certains qualifieront de brillant, d'autres d'un tantinet burlesque.

En définitive, Blake et Mortimer est une oeuvre dantesque et d'une remarquable épaisseur scénaristique qui convaincront les mordus de conspirations aux enjeux mondiaux, de théories scientifiques complexes, et de périples aventureux aux quatre coins du globe terrestre.

Avis posté par peckexcel Infos posteur le 23/12/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Voila la bande dessinée qui avec Astérix m'a fait aimer la bd ! J’ai fait un peu de chemin depuis, mes goûts se sont affinés ; je préfère désormais l'heroïc fantasy et le travail d'Olivier Ledroit aux lignes claires... Quoi qu'il en soit, je viens de me rendre compte que je n'avais pas encore avisé.

La période Jacobs :
1) L'avant Marque jaune :
Le secret de l'espadon est ma bd préférée de toutes (oui, je sais, je choque quelque idées reçues). On y trouve un maximum d'aventure, un souffle épique parcourant les 3 tomes... Même s'il souffre de quelques défauts comme l'inégalité criante des dessins, il n'en reste pas moins inégalé sur le plan de la narration.
Note 4,5/5

Le secret de la grande pyramide est, à mon avis et, là aussi, je sais que je vais choquer, le plus mauvais de la période Jacobs ! Le graphisme est vraiment décevant comparé au précédent. On voit clairement l'influence de Hergé et de Tintin tant sur le scénar qui est convenu et consensuel au possible que sur le graphisme fade et sans aspérité.
Note 2/5

2) L'après Marque jaune :
Quoi qu'on pense de cet album c'est LE changement dans le monde de la BD, LE schisme. La marque jaune brille d'abord par son scénario. Une ambiance de polar noire et adulte matinée de science fiction. Ensuite les dessins réussissant à parfaire l'ambiance glauque.... bref un album qui a marqué l'histoire de la BD.
Note 4/5

La suite des aventures dessinées et scénarisées par Jacobs reste d'excellente facture et vaut bien un 4/5 dans son ensemble jusqu'au tome 1 des Trois formules du professeur Sato où graphiquement Jacobs explose.

L'après Jacobs :
C’est très inégal ! Si les premiers tomes tiennent la route, c'est à dire jusqu'à l'étrange rendez-vous (un bon 3.5/5).
Les 5 derniers tomes sont vraiment pitoyables ! On ne retrouve rien de l'esprit de Jacobs, les dessins sont inégaux et manquent de profondeur, on retrouve une simple ligne claire et des décors vides ! Alors que Jacobs faisait très attentions aux décors (cf. le piège diabolique) !! Quant aux scénarios, ils sont pour la plupart dénués d'intérêt, mention spéciale au sanctuaire du Gondwana qui n'est en fait que le troisième tome des sarcophages du 6e continent (un petit 1/5).
Je pense que depuis quelques années aucun effort n'est fait pour relancer la série, les éditeurs se contentent de ramasser leur argent, ils savent que ça se vendra bien quoiqu'il arrive...

Avis posté par Yannis Infos posteur le 24/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Encore une Bd qui a marqué mon enfance.

J'ai commencé en lisant "Le mystère de la grande pyramide" et j'ai tout de suite adoré. J'aime beaucoup le dessin et les histoires nous faisant voyager au quatre coins du globe, l'on découvre des décors somptueux. Au niveau des scénarii, la période Jacobs est excellente jusqu'au piège diabolique. J'aime moins "L'affaire du collier" et "Le prof Sato". pour les reprises, je suis mitigé : autant certains tomes sont excellent (Voronov, l'étrange rendez vous), autant certains m'ont un peu déçu (sixième continent, le gondwana). Mais ceci ne m'empêche pas d'acheter chaque album et de prendre toujours du plaisir à lire les aventures du duo.

Vraiment une excellente BD que je recommande

Avis posté par Erik Infos posteur le 04/03/2007 (dernière MAJ le 26/06/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je me suis laissé bercé par le fait que tout bon collectionneur doit avoir "Blake et Mortimer" dans sa collection. Cela paraissait comme une évidence devant le flot de louanges de la part des lecteurs les plus aguéris. Le dessin animée n'était pas mal alors pourquoi pas ? Mais quelle déception à la lecture !

C'est d'un vieillot et d'un académisme totalement décalé et parfaitement désuet, un rien machiste car où sont les femmes ? Que dire également du texte qui prend toute la largeur de la case ? Un texte d'ailleurs très lourd voire inutile et qui ralentit le rythme. C'est à vrai dire ce que je déteste le plus dans cette bd très bavarde.

Tout juste, j'ai à peine apprécié la reprise de cette série par de nouveaux auteurs dont Van Hamme qui voulaient poursuivre l'héritage laissé par le mythique créateur.

C'est souvent prévisible, un brin caricatural et plutôt mal rythmé. Pour la petite histoire, j'ai tout revendu cette collection car cela ne me correspond absolument pas. En bd, il y a des styles divers et on ne peut pas tout apprécier: il faut l'accepter.

Pour autant, je reconnais que cette série a joué un rôle non négligeable dans l'histoire de la bande dessinée. J'en tiens compte pour ma notation.

Avis posté par jurin Infos posteur le 26/06/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je viens de relire le secret de l’Espadon, non seulement c’est l’œuvre majeure de E.P Jacobs mais sûrement aussi une œuvre phare de la bande dessinée.
Époustouflant, quand je pense que cette BD à été conçue en 1946, on ne peut que s’incliner devant l’immense talent de l’auteur, cette BD n’a pas prit une ride !
Pour témoin l’Espadon, cet extraordinaire avion submersible garde un profil aérodynamique qui n’est pas prêt de se démoder.
Le scénario est un modèle, l’auteur tient en haleine le lecteur, la course contre la montre de la fin de l’aventure est un chef d’œuvre de suspens.

Avis posté par Dogue-Son Infos posteur le 19/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La partie originelle de la série exclusivement due à Jacobs est culte, même si elle est inévitablement inégale. Il est impossible que tous les tomes soient des chefs-d'œuvres.
Néanmoins, tous les albums se tiennent bien.

La suite est beaucoup plus chaotique. Si Van-hamme prouve (si besoin était) qu'il est un scénariste diabolique, Sente se rate quelque peu sur tous ses opus. Rien de catastrophique non plus, mais suffisamment pour que ça se remarque.

Bref, foncez, il serait dommage de passer à côté.

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 24/03/2009 (dernière MAJ le 15/02/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Parler de Blake et Mortimer, c’est parler des premières amours, de la découverte… Mais pas seulement, car une relecture peut s’avérer destructrice.

Reprenons tome par tome.

L’espadon (3 tomes)

L’histoire est très prenante, le suspens bien mené, le scénario sans faille. Un côté idéologique démodé s’en dégage à la relecture, car c’est très gentil VS méchants, mais finalement çà passe très bien. Les couleurs et le dessin sert magnifiquement les propos, c’est une très jolie entrée en matière. Le tome 1 fait une introduction précise un peu longue mais présente bien les personnages, le tome 2 est rempli d’une tension, et le tome 3 est jubilatoire. A la relecture le tome 3 est celui ou la science vient vraiment donner un univers fantastique par rapport au monde réel, tout ceci est bien documenté, et monté de la façon la plus logique possible. Le thème scientifique est l’armement et la recherche militaire

Le mystère des grandes pyramides (2 tomes)

A chaque relecture c’est la redécouverte de quelques planches ou scènes ou indices oubliés. On mélange la science avec l’aventure, l’ésotérique avec le réel l’archéologie et la politique… Tout ceci toujours admirablement mis en scène avec un scénario rondement mené en fait l’un des meilleurs albums de la série. J’apprécie particulièrement les propos sur Amon et la recherche systématique d’accrocher le récit dans l’histoire réelle. Ici pas de thème scientifique à proprement parler si ce n’est le paranormal et les cultes secrets

La marque Jaune

S’il ne devait y en avoir qu’un ! Le bijou de la série, intrigue haletante, la science une fois encore à l’origine de l’intrigue. On a quitté ici l’aventure pour une intrigue policière et scientifique. Culte pour ses décors de Londres particulièrement travaillés, son histoire et ses personnages avec toujours plus de caractère. Le professeur Septimus joue à merveille le double rôle du fragile / tyran. N’a pas pris une ride ! Le thème scientifique abordé est le subconscient.

L’énigme de l’Atlantide

Ce n’était pas chose aisée de recréer un univers complet alors que jusqu’à présent les personnages étaient encrés dans un réel rigoureux. C’est chose relativement réussie sur le scénario de fin qui vient améliorer une impression moyenne tout au long de l’histoire. Les dessins sont plutôt des visions d’architectes des futures mégalopoles à cette époque. L’ensemble a un peu vieilli, mais reste très bien. Le thème scientifique est le voyage dans l’espace.

SOS météores

J’avoue à la première lecture j’ai trouvé çà très moyen, par la suite la relecture m’a permis de comprendre tout un tas de détail que je n’avais pas saisi et qui rendaient l’histoire cohérente ce que je n’avais pas cru de prime abord. Le thème scientifique abordé ici est la météo et l’on retrouve un environnement très travaillé à savoir paris. Les poursuites sont magnifiquement réglées pour qui connait Paris ce qui encre le tout dans un très joli scénario même si scientifiquement pour la première fois on n’y croit pas trop.

Le piège diabolique

Le thème scientifique ici abordé est le voyage dans le temps, ce qui en fait pour une fois un truc déjà vu dans la fiction. Les recettes sont plutôt habituelles et l’action se fait sans Blake ce qui est notable. Mortimer crève l’écran dans tout un tas de situations historiques où il joue le rôle que l’histoire attend de lui. Bref c’est gentil mais çà sonne un peu creu pour une fois.

L’affaire du Collier

On retourne ici dans le policier pur pas de science ni de fiction. On est à Paris dont on reconnait bien des endroits et on court dans les catacombes. C’est gentil sans plus.

Les 3 formules du Prof Sato (2 tomes)

Le premier tome est époustouflant dans un univers de science fiction, il sera le dernier signé de Jacobs, le second tome donne une fin abrupte et décevante par rapport à ce qui a été dit avant. La partie scientifique ici traitée est la cybernétique dans un univers japonais. Alors du au dessinateur reprenant l’histoire ? ou faiblesse initiale. Ici le scénario est compliqué et confus un peu dur à suivre, pourtant c’est très prenant.

L’affaire Francis Blake

Van Hamme et benoit entreprenaient une tâche difficile : reprendre cet univers mythique ! Parfaitement réussi dans ce tome avec un respect des dessins initiaux, des environnements… pour une histoire d’espionnage vraiment intéressante et pleine de rebondissements non convenus. Le premier personnage féminin arrive à bien s’intégrer, chose délicate !

La machination Voronov

Cette fois ci repris par Sente et Juillard, l’intrigue est sur la guerre froide. Franchement je ne retiens pas grand-chose de bon de ce tome, le dessin se veut fidèle mais ne l’est pas, cette reprise ne me paraissait pas bonne de la part de l’équipe sente Juliard. L’histoire tourne un peu en rond, bref oubliable

L’étrange rendez vous

Van Hamme et benoit remette çà pour un opus complètement réussi sur le voyage spatio temporel à priori difficile à envisager après SOS météore. Pourtant çà fonctionne très bien, l’univers est bien là et la magie opère. Cet opus de science fiction renoue avec la science et fait même une synthèse avec le premier opus militaire. Une réussite.

Les sarcophages du 6ème continent
Sente et Juliard remettent le couvert et encore une fois çà tombe à l’eau, on tombe dans l’abracadabrantesque le farfelu et on n’y croit pas.

Le sanctuaire de Gondwana non noté

Etant donnés les reprises loupées de l’équipe je n’ai pas encore pris le temps de lire cet opus.


La malédiction des 30 deniers tome 1

ce tome renoue avec ce qu'il y a de mieux dans la série à mon avis, le seul hic, vient du dessin de la fin du tome, fait par la femme du dessinateur qui avant ne faisait que les couleurs qui n'est pas au même niveau que le reste. pour le scénario en revanche, je retrouve du très bon.

Difficile au final de donner une note globale.

Si le mystère de la grande pyramide et surtout la marque jaune sont des bijoux, l’espadon et SOS météores valent vraiment le coup, les autres opus étant bien. Côté reprises Van Hamme fait du très bon travail au contraire de Sente et Juliard qui me paraissent inutiles. Culte oui forcément mais de là à en faire une bd géniale : non.

A acheter oui pour les historiques et Van Hamme non pour les autres (et ne pas oublier le N°0 sans Blake et Mortimer)

Avis posté par herve Infos posteur le 26/09/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
"Blake et Mortimer" est, à mes yeux, une série mythique. J'ai découvert cette série lorsque j'avais une dizaine d'années mais c'est beaucoup plus tard que j'ai vraiment apprécié ce chef d'oeuvre signé Jacobs, à tel point que j'en suis devenu un véritable fan (je ne compte plus les bouquins consacrés à Jacobs que je possède : son autobiographie "un opéra de papier", ou encore "le manuscrit d'EP Jacobs", "la damnation d'Edgar Jacobs" et aussi les ouvrages de Gérard Lenne consacrés à cet auteur incontournable.

Je reconnais que les récitatifs de Jacobs peuvent rebuter plus d'un mais cela fait partie de la magie de Jacobs.
S'il faut mettre en exergue certains albums de Jacobs, je placerai sur un piedestal "la marque jaune", album mythique de toute une génération, s'il n'en faut, mais aussi "SOS météores" pour la précision et l'exactitude des décors.

Les premiers albums "Le Secret de l'espadon" et "Le Mystère de la grande pyramide" - je me suis rendu d'ailleurs plusieurs fois au Caire et c'est toujours avec émotion que je prends un verre au Mena-House en pensant à Mortimer- possèdent quelque chose de spécial dans le monde de la bd, c'est qu'ils n'ont pas vieilli ; contrairement aux "Trois formules du professeur Sato" qui, lui, a subi un sacré coup de vieux, alors que, paradoxalement, cet album se situe en 1977-dernier album signé par Jacobs-

Je relis toujours avec plaisir l'ensemble des "Blake et Mortimer" et j'avoue que la période post-Jacobs m'a littéralement emballé.

Et cela pour plusieurs raisons : après un album complètement raté "Mortimer contre Mortimer" signé Bob de Moor -si vous avez l'occasion, essayez de dégoter "Le Dossier Mortimer contre Mortimer", avec les crayonnés de Jacobs-, j'ai été tout de suite séduit par les albums signés Van Hamme et Ted Benoit ("l'étrange rendez-vous" étant, à mon avis, le récit le plus proche qu'aurait imaginé Jacobs) et bien sûr par ceux sortis de l'imagination d'Yves Sente et de Juillard ("La Machination Voronov" n'aurait sans doute certes pas déplu au Maître du Bois des Pauvres). J'ajoute que Juillard avec la trilogie "Les Sarcophages du 6ème continent" (2 volumes) et le "Sanctuaire du Gondwana" est un digne héritier d'Edgar Jacobs- s'il faut encore s'en convaincre, jetez un oeil aux dessins magnifiques sur Blake et Mortimer dans le somptueux "entracte" édité chez Daniel Maghen-

En tant que collectionneur, je ne peux que recommander aux amateurs de "Blake & Mortimer" deux ouvrages "off" :
- "à propos de l'affaire Francis Blake : Histoire d'un retour"
- "dans les coulisses de Blake et Mortimer"

Ces deux livres vous apporteront des éclairages nouveaux et passionnants de la part des repreneurs de B&M, repreneurs qui n'ont nullement démérités, bien au contraire.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 21/09/2007 (dernière MAJ le 27/05/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
'Blake et Mortimer' n'est pas ma série préféré, mais je passe toujours un bon moment de lecture en lisant la plupart des albums. Ce que j'aime dans cette bande dessinée s'est le coté aventure et suspense. Je n'aime pas beaucoup les moments scientifiques qui m'ennuie profondément.

La série possède aussi un autre défaut et s'est les cases narratives totalement inutiles que mets Jacob dans son œuvre. Ça gâche souvent le rythme et la plupart du temps s'est totalement inutile. Heureusement, son dessin est très bon et va très bien avec le réalisme de la série.

Quant aux deux équipes de repreneurs, leur premier album respectifs sont parmi les meilleurs de la série, mais les albums suivent sont vraiment décevant.

Avis posté par Bedelisse Infos posteur le 16/03/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Blake et Mortimer, c’est juste le genre de BD qui en vaut pour son argent ! Il y a tellement à lire et à voir. C’est bien, une BD que l’on ne referme pas après 20 minutes.

Trèves de plaisanteries, B&M ravira tous ceux qui sont fans de Science-fiction, d’étrange, d’espionnage et de rebondissements scientifiques incroyables mais toujours bien documentés et expliqués !

Nos héros sont très anglais et increvables (comme Jack Bauer !) et notre ennemi… et bien c’est un peu toujours le même personnage… mais bon, c’est ça aussi qui fait le charme de la série.

Une série qui continue, malgré feu Edgar, de manière exceptionnelle. J’admire le talent de ces auteurs, dessinateurs qui arrivent à reprendre le style, la façon de voir les choses de Jacob. C’est vraiment très bien fait et je tenais à le préciser.

Pour moi c’est culte… Ca aussi je tenais à le préciser ! ;-)

Avis posté par iannick Infos posteur le 11/09/2003 (dernière MAJ le 14/12/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a, à mon avis, deux sortes de "Blake et Mortimer" : des chefs d'oeuvre et le reste...

Les chefs d'oeuvre (4/4 ou 5/5):

"La marque jaune" est certainement la bd la plus connue de "Blake et Mortimer". L'histoire menée comme un roman de Conan Doyles (auteur de Sherlock Holmes) est très captivante. De plus, cet album ne présente pas de nombreux textes sous off qui rebutent tant les lecteurs. Une réussite dans le genre !

"Le secret de l'espadon" est ma bd préférée de "Blake et Mortimer", c'est une sorte de mini-série comportant trois albums. L'histoire démarre comme une récit de science-fiction de la même façon qu'un James Bond pour ensuite nous faire voyage sur de nombreux continents à la manière d'une enquête/d'un récit d'espionnage et enfin, conclut par une scène d'action d'antologie. Le scénario est captivant et la narration pratiquement parfaite.

"L'affaire Francis Blake" : Cet album est le premier tome de l'ère post-Edgar P. Jacobs, ce sont Jean Van Hamme et Ted Benoit qui ont réalisé cette bd. L'aspect science-fiction que l'on retrouve dans les autres tomes est pratiquement absent de ce récit où le thème de l'espionnage est le maître mot. Certes, l'histoire est assez classique mais elle est racontée d'une façon tellement efficace que j'ai eu énormément de plaisirs à la suivre.

"La machination Voronov" : J'ai trouvé ce tome très plaisant à lire. J'ai aimé sa situation dans l'ex-URSS et l'histoire m'est apparue assez crédible. Le scénario comporte de nombreuses courses poursuites entre les héros et l'ex-KGB qui m'ont captivées. Bref, à mon avis, "La machination Voronov" présente une trame classique certes, mais elle est suffisamment efficace pour nous satisfaire.

Le reste (1/5 ou 2/5):

"Piège diabolique" : Les dessins de cette aventure me sont apparus vieillots, de plus, les dialogues en voix off sont trop présents.

"Mystère de la grande pyramide" : Ce récit m'est apparu très ennuyeux et pourtant, je suis amateur d'égyptologie ! Le dénouement m'a semblé très quelconque et les commentaires en voix-off sont, à mon avis, trop présents. Une grosse déception.

"L'étrange rendez-vous" : C'est le premier album de l'ère post-Edgar P. Jacobs qui me déçoit. Le récit m'est apparu trop bavard, le dénouement flirte sur les problèmes actuels (l'écologie notamment) et m'a semblé trop spontané.

Avis posté par Ro Infos posteur le 04/02/2004 (dernière MAJ le 28/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas un expert de "Blake et Mortimer". Je dois avoir tout lu (sauf le dernier), mais certains albums je n'ai fait que les feuilleter en réalité. A vrai dire, le style figé des dessins et la tonne de texte à lire m'a autant refroidi que la redondance entre les textes descriptifs et les images. C'est pourquoi il y a certains albums dont le sujet de base ne m'intéressait pas suffisamment pour me faire passer la barre de cette difficulté à apprécier la BD, et que je ne peux pas considérer avoir lu sérieusement.
Par contre, d'autres albums m'ont bien plu ("Le mystère de la pyramide", "Le secret de l'espadon", "Le piège diabolique"...). Et dans ceux-là j'apprécie le travail apporté par l'auteur et la qualité de la BD que j'ai entre les mains. Il s'agit là de monuments de la BD, et, même si à mes yeux les sujets, les personnages et le type de narration ont tous trois largement vieilli, ça reste assez sympathique à lire.
Mais personnellement, voilà le genre de bd que je n'achéterai pas, car je doute avoir envie de les relire, tout au plus de les refeuilleter.

Avis posté par Jugurtha Infos posteur le 09/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Classique des classiques, "Blake et Mortimer" représente sans doute le summum de la bande dessinée "sérieuse", où du dessin académique éprouvé à la documentation sans faille, le cachet sérieux et pédagogique est bien présent.

Ce qui fait que cette série est considérée comme l'une des premières à se démarquer des "petits mickeys" infantiles et innocents pour une littérature jeunesse mûre et sérieuse. Il faut dire qu'Edgar P. Jacobs ne manque tout de même pas d'ambition comme le prouve la trilogie qui ouvre les aventures de Blake et Mortimer où les méchants Jaunes partent à l'assaut du monde.

Plus de mesure pour le fameux "mystère de la grande pyramide" où nos héros partent eux à l'assaut de l'Egypte. Puis plus tard vient la non-moins fameuse "Marque Jeune", subtile mélange de suspense et science-fiction, très probablement le sommet de la série.
Chaque tome mériterait un développement tant chaque titre possède une inspiration différente et permet une exploration de nombreux genres grâce à nos deux comparses anglais. La méthode évolue peu : intrigue solide pour un récit feuilletonesque, où rien n'est laissé au hasard. La narration use de longs textes descriptifs (souvent redondants et rébarbatifs) comme de dialogues très littéraires. Jacobs n'en possède pas moins des idées fortes et ose des sujets "casse-gueule" comme la machine dans le temps ou l'énigme de l'Atlantide, dont il se sort avec panache. Le véritable point faible de la série, c'est son traitement vieillot, qui possède un charme désuet agréable, mais décourage tout de même quelque peu. Il est parfois plus facile de lire un roman qu'une bande dessinée où le texte répète l'image.

Le dessin est très rigoureux, sa fameuse ligne claire fait merveille pour mettre en valeur l'évidente documentation sur laquelle s'appuie Jacobs. Tout est parfaitement équilibré, mais si le dessinateur est à louer pour son travail de reconstitution, il faut souligner son talent pour créer des univers fantastiques : l'Atlantide, un futur peu recommandable... si le trait est sans aucun doute daté, il n'en demeure pas moins remarquable de cohérence et peut toujours séduire par son élégance.

La reprise de Van Hamme/Benoit est un peu trop appliquée pour le scénario, tout en étant de qualité suivie, Benoit possède une ligne claire assez personnelle qui illustre bien les personnages de Jacobs tout en gardant une identité certaines. Le choix de coller au plus près du style désuet de la série est un choix, pas le plus audacieux, qui fait que les auteurs jouent en mineur pour faire du Jacobs.

Le tandem Juillard/Sente donne un résultat à peu près équivalent, ce qui est un peu dommage car leur premier album, "la machination Voronov" était un vrai modèle de récit d'espionnage et se démarquait assez des tomes scénarisés par Jacobs. Coup de gueule tout de même : pourquoi les scénaristes reprenant des séries -ici Sente- se croient-ils obligés de créer un passé (une jeunesse) aux héros qu'ils lancent dans de nouvelles aventures ? Non seulement la version que donne Sente est niaise, mais elle enlève de leur mystère aux personnages. Un beau gâchis, une grosse facilité.

Donc, un style marqué par son âge, à découvrir comme une des premières créations ambitieuses de la bande dessinée.
Les reprises sont plutôt convenues du point de vue continuité, rien d'aussi ambitieux que les sujets abordés par Jacobs à attendre, dommage.

Avis posté par raymond legrand Infos posteur le 09/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Curieux : J'étais persuadé avoir donné mon avis sur cette série, dés mes premières interventions sur ce forum.
Qu'importe ! Blake et Mortimer, j'aime bien !.... depuis que j'ai découvert dans ma jeunesse "S.O.S Météores".
Le dessin précis et rigoureux, un suspense bien monté, des retournements de situation toujours aussi inattendus, et deux héros complémentaires face à un méchant des plus typé.

Avec le temps, cette série a vieilli, comme toutes les autres, face à la modernité des séries actuelles. Autant j'ai regretté pour Alix et Lefranc, que leur auteur n'ai pas fait évolué ces séries, autant j'admire les dessinateurs actuels qui se fondent dans le style Edgar P Jacob, nous donnant l'impression de découvrir des inédits.
Les plus jeunes lecteurs pourront regretter ce style vieillot, mais tant que ça n'altère pas le plaisir de lire de bonnes aventures, pourquoi s'en priver.

Par contre, force m'est de reconnaître, que je relis rarement un album, alors que je fonce chez mon libraire dés la parution d'un nouveau titre (ne pas chercher à comprendre ?).

Une collection que tout BDphile qui se respecte, se doit de posséder.

Raymond

Avis posté par Chéreau Infos posteur le 09/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Oui, OK, les cases regorgent de texte souvent laborieux à lire, surtout pour de jeunes ados. D'accord, on ne voit pas beaucoup de filles. Et, c'est vrai, l'esprit de la BD est très boy-scout.

Mais c'est l'époque qui veut ça, et le journal dans lequel ça sortait : Jacobs est un collaborateur d'Hergé de la première heure, un pilier du journal Tintin des années 50, magazine auquel on autorisait à s'abonner les fils de la bonne bourgeoisie catholique.

Pour moi, Jacobs est surtout culte pour les atmosphères technoïdes paranoïaques qu'il a su déployer dans ses albums, en ne lésinant pas sur les contrastes tranchés et les cases très sombres.

La Marque Jaune, SOS Météores ou le Piège Diabolique sont pour moi des chefs d'oeuvre de la BD.

La Marque Jaune représente le summum des fantasmes claustrophobes de Jacobs : on ne voit jamais le soleil dans ce Londres poisseux de brouillard où même les scènes en extérieur donnent une impression d'angoissant enfermement.

SOS Météores, qui joue sur le détraquement du temps, se passe presque intégralement sous la pluie, dans une Essonne des années 50 fidèlement reconstituée. Je me suis parfois amusé à retrouver les endroits que décrit Jacobs : on les reconnaît encore !

Gamin, le Piège Diabolique, fondé sur le thème du voyage dans le temps, me fascinait. La gueule cadavérique du professeur Miloch (rescapé de SOS Météores, d'ailleurs !) qui apparaît en fantôme à Mortimer dans son Chronoscaphe, les visions stroboscopiques de Mortimer à chaque voyage, la crypte où est caché la machine... Tout concourt à créer une atmosphère de cauchemar obsessionnelle, poussée à son paroxysme dans la longue séquence futuriste de la fin, où Mortimer découvre une civilisation totalitaire survivant dans les catacombes d'une terre ravagée...

A chaque album, je savoure la phrase de Mortimer, qu'on retrouve dans presque tous : "Oui, Blake, j'ai bien une hypothèse, mais elle est tellement incroyable que je préfère ne pas vous l'exposer tout de suite."

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 30/12/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Ce sacré duo vient de fêter ses SOIXANTE années d'existence !...
C'est en effet dans l'hebdo Tintin n° 1 du 26 SEPTEMBRE 1946 que la série débute.

Et quelle série !...
Dès les premières pages, Jacobs a planté le décor : l'aventure démarre en plein conflit mondial orchestré par Dasam Dambu, sanguinaire empereur asiatique. A ses côtés, on découvre déjà Olrik, un renégat de la pire espèce qui -curieusement- va séduire le lectorat. Lectorat qui, d'ailleurs, devra encorre attendre deux semaines -jusqu'au 10 Octobre 1946- pour faire connaissance avec les héros : Francis Percy Blake -membre du M.I.5., le département militaire de l'Intelligence Service-, et Philip Edgar Angus Mortimer, un professeur de physique nucléaire.

Blake et Mortimer... deux noms qui claquent toujours dans l'esprit des lecteurs.
Deux hommes d'âge presque mûr pour une équipe qui va gagner -et encore maintenant- sur tous les fronts.
Ils vivront de palpitantes aventures sous la direction de Jacobs. A la disparition de ce dernier -le 20 Février 1987- Bob de Moor reprend le flambeau et terminera "Les 3 formules du Professeur Sato" en 1990.

Blake et Mortimer ?... c'est... grand ! Une magnifique série aux postulats crédibles qui mêlent l'aventure, le policier, l'espionnage, le fantastique, la science-fiction dans une narration qui arrive encore à réellement me fasciner (du moins sous "l'ère Jacobs").
C'est vrai qu'il m'arrive de temps en temps de relire mes bonnes vieilles éditions originales au papier un peu épais, reliées à la ficelle, certaines au dos encollé à la colle de poisson (véridique !).
Je préfère -je l'écris à nouveau- la "période Jacobs", bien que ses successeurs n'aient point à démériter au niveau graphique.

Blake et Mortimer ?... C'est un dessin réaliste, précis, pointilleux, tout autant que clair et bien documenté ; ainsi que des scénarios imaginatifs, denses et -surtout- crédibles.

Attention : chef d'oeuvre !
Un 5/5 sans aucune hésitation. By jove !...

Avis posté par klechko Infos posteur le 05/12/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai une affection toute particulière pour "Blake et Mortimer" car je me rappelle que lorsque l’on me reprochait de ne pas lire (mes classiques), je disais à mes parents : "mais regardez un peu tout le texte qu’il y a là-dedans !"... et ça passait toujours avec un petit sourire.

En tout cas, pour l’époque, Jacobs était à la fois un dessinateur et un scénariste de grand talent bourré d’imagination et hormis "Le piège diabolique", j’aime beaucoup l’ensemble de la série.

J’ai aimé aussi la reprise des personnages par d’autres dessinateurs qui dans l’ensemble ont su préserver l’esprit général avec notamment de bons volumes, tels "L’affaire Francis Blake" ou "L’étrange rendez-vous". Même si "Les sarcophages du 6ème continent" sont pour moi ratés, j’ai toujours plaisir à replonger dans une nouvelle histoire en espérant toujours une bonne surprise.

Pour ceux que cela intéresse, je conseille vivement (si vous la trouvez encore…) l’édition spéciale du magazine Science et vie de 2003 intitulé "Blake et Mortimer face aux démons de la science", qui est vraiment très instructive et explique notamment comment Jacobs puisait toutes ses formidables idées.

Avis posté par scapin Infos posteur le 02/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai découvert cette bd il n'y a pas longtemps, quand un ami me l'a offerte.

Je connaissais de nom, mais n'en ayant jamais lu, je pensais que c'était une bd un peu vieille et ennuyeuse, mais pas du tout. J'ai été agréablement surpris.
Bons dessins, scénario excellent mais petit point faible : la longueur des textes. Comme plusieurs internautes, je trouve cela un peu décourageant ; mais une fois que l'on se plonge dans l'histoire, ça ne pose pas vraiment de problème. Je préfère ceux de Jacobs aux autres, bien qu'ils ne soient pas mauvais.

Mes préférés sont : La Marque jaune et S.O.S. Météores.

Avis posté par watchoom Infos posteur le 31/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le dessin de Jacobs a révolutionné la bande dessinée, n'ayons pas peur des mots.
Techniquement, chacun des tomes est extrêmement abouti, chaque case fourmille de 1000 détails, et toute la série a été réalisée avec un effort singulier de documentation.
Mais voilà, l'ensemble est ultra statique, à tel point que l’on croirait faire du sur place et la profusion de texte inutile décourage parfois la lecture. L’intérêt de la trame principale est souvent parasité par des événements annexes totalement inintéressants.
Je mets toutefois la moyenne pour l'influence qu'a eu Blake et Mortimer et en me disant que si cette série n'avait pas existé, beaucoup de dessinateurs n'auraient jamais fait de Bd.

Avis posté par JAMES RED Infos posteur le 04/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un monument de la bande dessinée franco-belge, le seul problème c'est qu'il a terriblement vieilli. Je ne pense pas qu'un adolescent puisse aujourd'hui se lancer dans ce type de BD avec une telle omniprésence de récitatifs.
La première histoire le secret de l'espadon est un peu trop longue à mon goût, j'ai aujourd'hui du mal à la finir.
La suivante le secret de la grande pyramide est plus intéressante et concerne une affaire liée à l'égyptologie.
J'aime bien les albums la marque jaune et SOS météores (sans doute mon préféré, le vieux Paris est admirablement rendu par Jacobs). L'affaire du collier est une histoire que j'apprécie, pourtant l'aspect fantastique n'y est pas présent.
Par contre, les albums L'énigme de l'Atlantide, le piège diabolique ou le pire de tous les 3 formules de professeur Sato me tombent des mains.
Quant à la reprise de BM, hormis l'affaire Francis Blake, ou la première parie des sarcophages du 6ème continent, ça ne plaît pas du tout.
Je conseille peut-être de lire simplement la marque jaune ou SOS météores pour se faire une idée.

Avis posté par narvik Infos posteur le 03/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les scénarios de cette bd sont très bien ficelés et l'intrigue est plutôt prenante. Par contre, il ne faut pas la feuilleter avant, parce qu'on est tout de suite découragé par la longueur des textes. Quand on la lit pour le coup, c'est vraiment longuet... Les dessins n'arrangent rien, ils sont fades et sans intérêt.
Bon, le tout se laisse lire (en plusieurs fois), mais pas relire! Je reconnais par contre que l'auteur a fait un gros travail pour réaliser la bd, et rien que pour ça, la série mérite la moyenne.

Avis posté par Artemis Infos posteur le 25/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tout a quasiment été dit sur ce classique: dessin pur, scénario science-fiction, longueur des textes... Chacun y trouve son compte.
Je retiens simplement deux choses: la qualité inégale des opus qui doit obligatoirement inviter le nouveau lecteur à ne pas se limiter à la lecture d'un ou deux tomes pour se forger son opinion.
Enfin, j'avoue que les suites réalisées après la mort de Jacobs sont de qualité, ce qui n'est à mon avis pas toujours le cas pour d'autres BD.

Avis posté par PatrikGC Infos posteur le 06/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Effectivement, si on achète une BD pour ne pas avoir à lire les textes, on ne peut être que déçu par B&M . Le dessin date un peu mais la série n'est pas non plus d'hier. Elle est d'ailleurs bien dans son temps et elle a fait rêver beaucoup de monde dans les années 50 à 60, elle avait d'ailleurs plus de succès que Tintin dans l'hebdo du même nom. Souvent théâtrale (normal pour un ex-barython), cette série essaye de revisiter tous les grands thèmes classiques du fantastique scientifique et elle s'y emploie bien. Jacobs était un maniaque du détail et il se documentait sur tout, planchant parfois laborieusement sur ses vignettes. C'est lui qui est à l'origine du style Tintin dans toute sa splendeur documentaire lors des parutions en albums couleurs d'après guerre dans lesquels il retravailla les cases. Jacques Martin (Alix - Lefranc) dira d'ailleurs que Jacobs avait "piégé" Hergé dans la précision...
Oui, ça manque un peu de femmes mais l'époque n'était pas propice aux courbes féminines et la censure agitait pour un oui ou pour un non ses ciseaux. Je signale que "Boule et Bill" avait été interdit en France à cette époque pour cause de dégradation de l'autorité parental (véridique).
Cette BD se laisse lire avec un bon fauteuil, du temps et une âme d'archiviste. Et on est pas volé contenu texte à lire et temps passé.
Les nouveaux auteurs sont assez bien dans la continuité, le dessin est propre, le scénario assez touffu mais il manque ce zeste jacobien qui fait bien prendre la sauce.

Avis posté par Marc Infos posteur le 06/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'auteur est né avant la guerre, et s'est beaucoup inspiré de son époque. Le dessin, vieilli et intuitif n'a pas évolué. Mais, ce n'est pas sur le dessin qu'il faut se concentrer, mais le scénario. Le suspense est fort bien tenu, et si "Le mystère de la grande pyramide" est devenu une référence bien souvent citée lorsqu'on parle d'égyptologie, c'est qu'il y a forcément quelque chose de spécial que Jacobs a su traduire dans son oeuvre. La série a pris un nouvel essor avec la reprise par Vanhamme, et les autres auteurs, mais, ce n'est plus tout à fait pareil. C'est plus Vanhammien, moins Jacobsien, plus punch-LargoWinchien, moins posé. Mais, bon, c'est encore très bien !!

Avis posté par Redman Infos posteur le 04/06/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'irai pas par quatre chemins, Blake et Mortimer est une bd culte que tout bédéphile se doit de posséder dans sa bédéthèque.
Qui n'a jamais lu ne serait-ce qu'un album de cette série ?
Les scénarii sont tous très bons, les dessins sont bien particuliers à l'atmosphère de la série, donc très bons eux aussi. Que dire de plus ? Bref un classique de la bande dessinée, tout comme Tintin ou Astérix dans leur genre.
Les nouveaux albums sortis sont mes préférés, notamment "La Machination Voronov".
"Le Secret de l'Espadon" demeure cependant mon préféré, formidable épopée d'après-guerre sur la conquête d'un empereur mégalomane.

Un régal !

Avis posté par Braz Infos posteur le 25/04/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Chefs-d'oeuvre absolus: le Secret de l'Espadon, le Mystère de la Pyramide, SOS Météores (qui est mon préféré). Et à peine en dessous, la Marque Jaune.

Evidemment, c'est un style d'une autre époque, ça manque (un peu) de femmes et attention à l'overdose de textes. Mais c'est incontournable ! L'idée d'avoir reformaté les albums plus grands est excellente.

Les derniers albums, réalisés par d'autres sont efficaces et de qualité, mais retombent dans du plus conventionnel. Jacobs, c'était un genre à lui tout seul, et en réalité il est inimitable.

Avis posté par cac Infos posteur le 21/04/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis un peu de l'avis précédent. Les scénarios sont bien pensés, ils entretiennent une part de mystère, du suspense etc. et puis il y a le méchant récurrent qui ne meurt jamais à la Rastapopoulos.

Mais bon côté dessin, c'est très moyen, les couleurs également, et surtout la lourdeur narrative avec plein de textes explicatifs modère le bon sentiment. Bref à lire pour sa "culture bd" mais pas indispensable. On peut facilement lire la série en bibliothèque.

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 21/04/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Blake et Mortimer" pour moi ce n'est pas la meilleure BD et ce n'est pas la pire. C'est moyen dans l'ensemble.
J'aime bien les scénarios de chaque épisode, surtout celui du "Secret de l'espadon" mais je trouve les dessins figés et vieillis, les héros pas crédibles et les textes tellement longs dans les bulles que ça en devient décourageant.
Je laisse donc la 3ème étoile pour les scénarios mais j'ai été très déçu par cette BD qui est encore aujourd'hui un classique. Pas indispensable mais vous pouvez toujours l'emprunter à la bibliothèque.

Avis posté par Hugues Infos posteur le 27/11/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série est un pur bonheur. Au moins, une BD qui ne se lit pas en 15 minutes! Scénario bien ficelé et captivant, dessins classiques agréables. C'est également une série qu'on relit plusieures fois avec autant de plaisir, ce qui n'est pas toujours le cas pour d'autres BD...

Avis posté par vestre Infos posteur le 26/11/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Certainement novatrice en son temps, cette serie ne présente guère d'intérêt aujourd'hui. J'ai lu "la marque jaune" et "le secret de l'espadon" suivant les conseils des précédents posteurs et je vais arrêter là cette fastidieuse lecture.
Le dessin est figé ,les dialogues convenus et les couleurs trops flash à mon goût.

Avis posté par J.F. Infos posteur le 21/09/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
La série possède des inégalités." La marque jaune "est sans doute un des meilleurs et " l'affaire du collier" le moins bon. Il ne faut pas négliger les postérieurs à Jacobs: "L'affaire F. Blake" ou "la machination Voronof" sont très moyens, en ne respectant que peu l'esprit Jacobs. Par contre, "l'étrange rendez-vous" est, à mon sens, très réussi, bien dans la ligne avec science très avancée et suspens haletant. Que va donner " les sarcophages du sixième continent" ? ( 2 volumes, déja parus ailleurs qu'en France). Il n'empèche que la série totale, excepté "le rayon U" ( mais il ne fait pas réellement partie de la série) vaut la lecture...Il s'agit d'une série culte: Lorsque "la marque jaune" est sortie, on ne pouvait plus trouver de craie jaune chez les papetiers:Rupture de stock. Tout avait été vendu, et l'on trouvait la fameuse marque sur tous les murs...Ancètre des tags ?
PS: Jacobs était baryton d'opéra. Voici pourquoi on surnomme sa série: un opéra de papier.

Les sarcophages du 6° continent : 3/5

Je viens juste de terminer la lecture des "sarcophages du 6° continent". Pas mal, cela commence bien et l'on attend le deuxième tome avec impatience. Le retour en arrière du début, avec la jeunesse de B. et M. fixe les idées. Bonne initiative, originale. Leur première rencontre, des nouvelles de la famille, le premier amour de M. (hé oui !). L'histoire mélange science et magie, selon les critères appréciés par Jacobs. Et l'infâme Olrik est toujours là ! De plus, on rencontre plusieurs personnages des albums précédents, ce qui permet de relier cette histoire aux autres dans la continuité. Le dessin est clair et épuré, plus plat que celui de T. Benoit, et sans doute moins ressemblant à celui de Jacobs. Mais il faut savoir évoluer. Si le deuxième tome tient ses promesses, l'essai non transformé de "l'affaire F. Blake" ne sera plus qu'un souvenir.

Avis posté par Pierre de Liège Infos posteur le 10/08/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je rejoins la plupart des avis précédents : c'est une série à avoir absolument. On ne peut tout simplement pas se prétendre bédéphile si on ne possède pas "la Marque Jaune", "Le Mystère de la Grande Pyramide", "Le piège diabolique", etc.

Certains aspects sont peut-être datés (l'ultra connu reproche de manque de présence féminine est typique des bandes de l'époque - les années 50-60 - et certainement justifié. Rappelons toutefois que les femmes n'avaient alors le droit de vote que depuis quelques années !) (on peut y ajouter le côté martial du "Secret de l'Espadon". Là encore, le contexte historique l'explique). Mais cette oeuvre a incontestablement marqué la bande dessinée (effort de documentation, travail d'ambiance, etc.). Sa qualité scénaristique et graphique n'a pas à rougir à côté des grands maîtres d'aujourd'hui. Au passage, je me permets de souligner que Jacobs était autodidacte (sauf erreur de ma part, il était chanteur d'opéra de formation !).

Pour être complet, il me faut constater - avec d'autres ci-dessous - que l'oeuvre de E.P. Jacobs n'a rien gagné de la récupération commerciale de Van Hamme et consorts. "La machination Voronov" est à pleurer (la clé de l'énigme est connue dès les premières pages !). Quant à "L'étrange rendez-vous", c'est tout simplement n'importe quoi. Au second degré, peut-être (un album dadaïste ?). Et encore.

Bref, achetez cette série les yeux fermés, mais uniquement jusqu'aux "Trois formules du Professeur Sato" (et encore).

Avis posté par saga Infos posteur le 31/07/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Impossible de passer à côté de cette série mêlant enquêtes policières et science fiction. Et que dire de l'album "La marque jaune" qui est peut-être l'un des plus grand chefs-d'oeuvre de la BD, tant au niveau du scénario que du dessin. Certain pourront dire que E.P Jacobs est un auteur trop descriptif, mais je pense qu'au contraire cela contribue à plonger le lecteur dans l'histoire.

1 2 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque