Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Bunker Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (26) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(4)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(14)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(6)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis26
Note moyenne3.23 / 5
Pour l'achat65%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Bunker sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Jérem Infos posteur le 06/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai lu l’intégralité de la série et l’ensemble m’a assez peu emballé.
L’intrigue est d’emblée difficile à suivre et peine à passionner le lecteur. Puis l’histoire se dévoile et elle semble sombrer dans le n’importe quoi car Bunker intègre beaucoup trop d’éléments de genre. Le mélange fantastique / science-fiction / monde parallèle ne fonctionne pas et nuit à l’intérêt et à la cohérence de la série.
Les personnages sont convenus, froids et peu attachants, quand ils ne sont pas carrément inutiles comme Iosef (l’élément comique), qui est particulièrement pénible du début à la fin.
Les dessins sont plutôt réussis mais comme souvent chez Christophe Bec, ils sont assez figés et les scènes d’action manquent de dynamisme.
Bunker est une série qui s’est voulue ambitieuse et c’est tout à l’honneur des auteurs. Malheureusement le résultat, sans être complètement raté, est très décevant.
Dommage…

Avis posté par Gaston Infos posteur le 03/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai arrêté ma lecture après deux tomes.

L'intrigue n'était pas nécessairement mauvaise, mais je la trouvais parfois un peu trop dur à suivre et il n'y a rien qui ne m'a intéressé. Les personnages me laisse de marbre. J'ai lu ses deux tomes dans une indifférence totale et je n'avais pas envie de perdre mon temps avec les trois tomes suivants.

Je suis divisé pour ce qui est du dessin. Il créé une bonne ambiance et niveau décors c'est pas mal. Sauf que je n'aime pas les visages des personnages. La plupart du temps ils n'expriment aucunes émotions et cela m'a vite ennuyé.

Avis posté par Graveen Infos posteur le 18/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bunker.... Bunker.

Commencons d'emblée: j'ai aimé:

Le scénario est intéressant
Le graphisme est agréable
Le développement est bien mené
Les personnages sont assez fouillés, et on sent tout à fait le caractère de chacun

Par contre, ce que je regrette:

La complexité du scénario, on se perd parfois dans les méandres des forces en présence (au sens large). Une relecture s'impose !
La fin, que je trouve non pas baclée, mais disons qu'un tome 6 aurait été bienvenue. Ca donne une impression sans doute voulue d'enchainement, mais c'est un peu dur à avaler, surtout si on lie ca au point précédent.

Mais dans l'ensemble, ca vaut bien son petit 4/5

Avis posté par sloane Infos posteur le 06/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Le désert des tartares" de Dino Buzatti, dès les premières pages j'ai pensé à cet excellent roman et au film éponyme. Une armée en situation d'attente qui surveille un ennemi qui ne viendra jamais. Bien sûr le décor est totalement différent, ici nous sommes dans les neiges éternelles mais le climat instauré dans et hors du bunker participe de cette longue attente des soldats.
Très vite bien sûr l'ambiance change, une tribu survivante des âges farouches occupe également la montagne, faut accepter ce postulat, et vénère des dieux que nous apprendrons à connaitre.
A la fin du tome 1 j'ai dit chapeau, voilà une histoire qui débute vraiment bien, même si je reproche au dessin de C. Bec d'être un peu figé, notamment en ce qui concerne les visages. Virage au tome 2, un nouveau dessinateur qui relève le niveau, (je pigne encore un peu, tout cela est un peu raide), mais exit le bunker du titre que nous ne reverrons que très tard.
Après, et bien C.Bec sait mener sa barque, le scénario est parfaitement maîtrisé, les éléments fantastiques s'intègrent bien, il n'y a pas de too much. La lecture est plaisante et l'on a envie de connaitre la suite.
Quelques éléments m'empêchent toutefois de mettre une note supérieure. Le dessin qui comme je l'ai déjà dit manque de fluidité, les décors du palais de l'impérator sont juste très bof, la partie territoires du sud plus moyenne à mon goût.
Petit clin d'oeil à "Alien" avec l'extraterrestre momifié dans son vaisseau spatial!

Avis posté par raistlin Infos posteur le 21/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une série qui me plonge dans la perplexité au moment de rédiger cet avis !
Un gros goût de Sanctuaire lié au dessin bien entendu. Mais aussi un peu à l'histoire mélangeant fantastique, entités, et monde réel. J'aime plutôt ces ambiances et ce type d'histoire.
Je trouve cette série meilleure que celle précitée. Le récit est agréable bien que m'ayant fait un peu penser à quelques BD déjà lues mais il est inutilement trop complexe à suivre à mon goût.
Trop complexe et parfois avec des décalages ou des références qui m'ont gêné.
Je ne comprends par exemple pas bien l'état des Iérétiques, sa place dans cet univers par rapport aux deux autres états, sa suprématie technologique est évidente et du coup ça ne cadre pas avec les 2 autres états et leur guerre. On ne comprend pas trop d'où ils viennent non plus à mon sens (je n'explique pas davantage puisque ce serait dévoiler les derniers tomes).
Et il y a ces références claires à notre propre monde mais qui du coup m'ont gêné dans la lecture. Les clichés sur les territoires du sud et leur religion, ou sur les territoires du nord, leur technologie à la fois en retard et pourtant si brillante quand le scénario le nécessite... J'aurais plus adhéré à un monde sans ces références que je trouve inutiles. Il y a de vraies bonnes idées mais il manque un truc pour que ça ait été vraiment une lecture passionnante. Les personnages peut-être qui retranscrivent peu d'émotions ou les décalages évoqués avant.
Je trouve dommage en fait que l'histoire ne se soit pas davantage centrée sur les 3 états et leurs évolutions au cours du temps... Une relecture s'impose peut-être, j'ai sans doute loupé des choses...

Sinon le dessin est clair, les personnages bien distincts, on ne s'y perd pas trop, le changement de dessinateur n'est pas trop dérangeant, à la limite, je préfère même le trait qui a pris le relais du premier tome, les couleurs sont agréables, variées, identifiant clairement les lieux, c'est propre, et le tout est plaisant à lire. J'aime beaucoup l'épilogue notamment.

Bref, un récit qui devrait plaire aux amateurs de fantastique et de science fiction.
La note de 3/5 me paraît injuste, mais en même temps impossible de mettre 4, les petits trucs qui m'ont gêné pendant la lecture m'ont vraiment gêné ! Trop proche de notre monde, voilà.
J'aurais été davantage porté par le récit s'il s'était abstenu de toutes ces références (on reconnait même certains véhicules !).

Avis posté par val62 Infos posteur le 01/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Alors je donne cet avis après la lecture des 4 premiers tomes. Et je peux déjà dire que de tous les commentaires que j'ai posté, c'est la première fois que je met 5/5 à une série. Pourquoi une si bonne note? Je vais vous l'expliquer.

-Commençons par l'univers de la série. Lors du premier tome, on débarque à plus de 6000 mètres d'altitude sur la Demarkacia, une sorte de frontière ultra sécurisée un peu à l'image de ce que l'on peut voir entre la Corée du Nord et du Sud. On suit l'histoire de Aleksi Stassik, un jeune militaire qui se retrouve pour plusieurs mois à cette Demarkacia qui a pour but premier d'empêcher l'invasion des Ieretiks, ennemis qui ne se sont pour l'instant jamais montrés... Mais n'oublions pas qui est aux commandes, Mr Bec! On se doute donc qu'il doit y avoir autre chose de l'autre côté des montagnes... Le premier tome se finit par une révélation qui frustrera sans aucun doute toutes les personnes qui n'ont pas la suite sous la main!
-Pour le deuxième tome, changement de décor, on se retrouve transporté au milieu du désert, on commence à en apprendre plus sur les différents régimes en vigueur, sur le personnage principal et autre...
-Je n'irai pas plus loin dans la description de l'histoire afin de ne pas gâcher le plaisir mais il y a deux choses à dire :
-l'histoire est complexe, il m'a fallu plusieurs fois revenir en arrière et aussi relire les fiches des personnages pour bien comprendre la trame scénaristique ;
-la série ne fait que se bonifier au fil du temps, ne vous fiez pas aux personnes qui n'ont lu que le premier tome, il ne faut surtout pas penser que le reste se fera dans sa continuité, de nombreuses surprises vous attendent...

-Les dessins maintenant. Le premier tome a été dessiné par Christophe Bec, on retrouve donc un dessin réaliste (qui paraîtra froid pour certains mais c'est assez subjectif). Pour les autres tomes, c'est M Genzianella qui prend le relais. Pas de soucis à se faire, le changement se fait très bien, et on ne peut aucunement regretter ce changement de dessinateur contrairement à certaines séries (Walking Dead par exemple...). Rien à redire sur les couleurs, elles sont efficaces, très bien adaptées.

Pour résumer, une révélation! J'avais rarement eu l'occasion de lire une série aussi originale, Christophe Bec nous montre bien que l'on peut faire d'excellents scénarios fantastiques, genre trop souvent sous-estimé ! Foncez
NB : juste une petite phrase par rapport au budget. La série comporte 5 tomes, et un spin-off de 2 tomes nommé Bunker Fundations est prévu. Bon à savoir si on a l'intention de se mettre à cette série, à 13,50€ la BD, mieux vaut prévoir...

Avis posté par Erik Infos posteur le 29/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est tout à fait le genre d'histoire que j'aime avec en prime l'un de mes auteurs favoris à savoir Christophe Bec. Ce dernier possède l'art de scénariser de belles histoires passionnantes qui instaurent progressivement un climat de peur et d'angoisse. Il sait créer une atmosphère pesante et presque étouffante. Certaines scènes sont d'anthologie !

C'est vrai qu'au début, on se dit qu'il y a comme un parfum de Sanctuaire avec cette fois-ci l'ivresse des hauteurs. Ce n'est pas forcément pour me déplaire car la qualité est au rendez-vous. Et puis, la tournure que prennent les évènements dans le second et troisième tome semble marquer une certaine rupture. C'est à se demander pourquoi le titre de la série demeure "bunker"...

Il y a un véritable effort qui a été fait pour créer un univers imaginaire entre deux Etats qui se font la guerre et qui ont une véritable ligne de démarcation à travers les bunkers. Cela va jusque dans le jargon employé par les différents personnages. Heureusement que le lexique nous éclaire ...

La série semble véritablement se bonifier au fil des tomes. Cela monte en crescendo tout en se complexifiant. Le lecteur devra s'accrocher mais le plaisir en sera plus intense.

Avis posté par sagera Infos posteur le 21/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Décidément, j’aime vraiment bien les univers mis en place par Christophe Bec. On y retrouve l’esprit qui anime certains bons films de sf. Le décor est planté de manière intelligente et détaillée. L’intrigue démarre tranquillement pour glisser irrémédiablement vers l’étrange et le fantastique. Le héros est présenté comme quelqu’un qui possède faiblesse et fêlures et chaque tome se termine par une sacré dose de suspense qui ne donne qu’une hâte, celle d’ouvrir rapidement le suivant (même s’il faut attendre au moins un an).

Quand en plus d’un évident savoir faire scénaristique, le dessin est au rendez vous, ça donne un truc très, très excitant. J’attends donc la suite pour confirmer mon excellente première impression.

Avis posté par Kikid Infos posteur le 06/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà bien une série qu’il faut lire à tête reposée pour en cerner les tenants et les aboutissants, du moins ce qu’il est possible d’en cerner, car Bunker est une série qui laisse planer le mystère constamment. Après trois tomes parus, qu’en est-il ?

Alors qu’on a l’impression d’aller de révélations en révélations, on a en même temps toujours l’impression d’être un peu perdu dans cet univers qui ne révélera sans doute ses secrets qu’après la lecture de l’histoire complète. En essayant de faire simple, on est projeté dans une nation imaginaire, le Velikiistok, qui vit sous la menace d’une nation voisine dont on ne sait presque rien. Des êtres supérieurs semblent tirer les ficelles et l’on suit en particulier le chemin d’Aleksi Stassik, un homme dont le destin semble être lié avec ces êtres. Le contexte politique et militaire de la série est intéressant, avec de bonnes idées comme par exemple la ligne de démarcation entre les deux pays. Le côté mystique et surnaturel est bien mené également, bien que perpétuellement flou. J’espère que les deux derniers volumes apporteront leur lot d’explications, car j’ai pris beaucoup de plaisir à lire Bunker jusqu’ici, et j’espère que la suite sera du même tonneau.

Les dessins de Bec dans le premier tome sont fidèles à ce que l’auteur a déjà pu faire auparavant, je comprends que ce style très réaliste puisse déplaire, mais je l’ai pour ma part toujours apprécié. Le changement de dessinateur à partir du tome 2 ne m’a pas dérangé : la rupture graphique est minime, le style de Genzianella est juste moins précis que celui de Bec, au niveau de l’anatomie par exemple. Mais dans l’ensemble ce sont de très beaux albums, bien mis en couleur, avec un nombre de pages un peu plus élevé que la moyenne.

La lecture de cette série a été pour moi très agréable, les auteurs entretiennent bien le mystère, ce qui me fait attendre la suite avec une certaine impatience ! Je donne un bon 3/5 en attendant la suite, qui viendra mettre je l’espère un peu d’ordre dans toutes ces intrigues.

Avis posté par billy Infos posteur le 22/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bunker est mon coup de coeur du moment, ainsi que de nombreuses BD de Bec (Prométhée, Sanctuaire..., je posterai des avis ultérieurement sur ces derniers).

L'intrigue élaborée par Bec et Betbeder est bien menée le long des 3 tomes parus à ce jour. L'histoire se présente ainsi dans le tome 1 : une frontière existe entre notre monde et un autre monde méconnu et dangereux. Cette frontière est gardée par des nombreux soldats qui s'installent dans des bunkers (d'où le titre).

Dans les tomes 2 et 3, nos héros prennent forme et l'histoire se complexifie grandement par des rapports conflictuels entre les différents peuples du nord et du sud, mais également au sein même de l'état major des forces du nord. Il est difficile d'expliquer la suite sans trop en dire et donc de gâcher le plaisir de la lecture. Mais la science fiction commence à prédominer grandement, et le héros que l'on croyait insipide dans le premier tome commence à se dévoiler.

Coté dessin, dans le tome 1 on se régale des dessins de Bec notamment sur les paysages montagneux et les hélicoptères. Dans les tomes 2 et 3, c'est un autre dessinateur qui prend le relais, un certain Genzianella, j'avoue avoir été choqué de ce changement au début du tome 2... par la suite je m'y suis plutôt habitué, voire totalement au tome 3. Surtout que l'on ressent bien que Bec veille, on reconnaît sa supervision dans la mise en page et dans les cadrages, je peux me tromper mais je ne pense pas que Genzianella était totalement libre, on ressent trop l'empreinte de Bec. C'est la main de Genzianella mais le cerveau de Bec qui la dirige.

Au final, un très bonne Bd pour les fans d'intrigues et de science-fiction.

Avis posté par Ubrald Infos posteur le 15/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le premier tome dont l’intrigue militaire empreinte de fantastique se déroulait dans des montagnes sombres glacées et menaçantes m’avait beaucoup plu.
La suite semblait prometteuse.
Hélas, le dessin, la colorisation et l’ambiance du second tome deviennent fades.
L’histoire est beaucoup plus réaliste.
Bon, après tout pourquoi pas, profiter d’une histoire se déroulant sur 5 tomes pour varier les ambiances peut apporter richesse et densité à la série.
Mais ce qui ne passe pas et qui m’a d’ailleurs empêché de terminer la lecture de ce second opus, c’est la baisse sensible de la qualité du dessin avec le changement de dessinateur.
Le niveau est équivalent lorsqu’il s’agit de ne dessiner que le visage dans une case ; en revanche les personnages de plein pied, en pleine action, perdent en précision et sont très figés (parfois ils m’ont semblé avoir le bassin bloqué).
J’apprécie trop le dessin de C. Bec pour ne pas être déçu lorsqu’il l’utilise uniquement pour lancer la BD pilote de la série.
Ce concept d’une première BD dessinée par un auteur majeur puis des suivantes par un auteur moins expérimenté ne me convient pas, surtout étant donné le coût des albums.

Soit l’auteur délègue totalement le dessin comme pour Carême, soit il le prend totalement en charge comme pour Sanctuaire, 2 autres séries de C. Bec à créditer d’un 4/5 et 100% à l'achat.
En espérant que Le Temps des loups conservera le même dessinateur...

Avis posté par pewi Infos posteur le 04/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas du tout accroché au scénario de cette BD "planplan".

Pourtant la deuxième de couverture est bien faite et donne l'eau à la bouche. Même les premières planches sont savoureuses... et puis l'histoire s'enlise dans un message que je n'ai pas compris, dans un trip que je n'ai pas ressenti et des personnages qui n'avancent pas.

J'ai horreur de ce dessin froid. Mais la couleur et les paysages de montagnes sont vraiment bien.

L'histoire ressemble à un copié de déjà vus mais le potentiel scénaristique est présent : de nombreux mystères restent à exploiter et le manifeste politique reste à développer.

Peut-être que l'ensemble de la série tiendra vraiment la route : j'espère !

Avis posté par Spooky Infos posteur le 10/01/2008 (dernière MAJ le 15/05/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Marrant tous ces avis qui s'appuient sur Sanctuaire pour parler de leur appréciation de la BD. Je dois être le seul à ne pas l'avoir encore lu, et ce sera peut-être ma dernière lecture dans le genre, au train où ça va.

Bref, j'ai abordé "Bunker" avec un regard "vierge", et du coup sans m'attendre à quoi que ce soit. J'ai trouvé, allez savoir pourquoi, la présentation des différents protagonistes, un poil prétentieuse, voire superfétatoire. Parce que si cette introduction n'existait pas, la lecture n'en serait pas affectée plus que ça. Mais cela ne m'a pas gêné ma lecture, qui fut, je dois le reconnaître, plus qu'agréable. J'y ai trouvé pas mal d'éléments que j'apprécie dans le "survival" : des personnages intéressants (pas forcément très recommandables), une ambiance inquiétante, une histoire bien construite, des dessins à la fois clairs et précis.

Il y a tout ça dans "Bunker", et j'attends la suite avec impatience.

Avis posté par Bedelisse Infos posteur le 24/03/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Vraiment pas mal pour cette histoire avec une ambiance à mi chemin entre le fantastique, la science fiction.
J’ai pourtant eu du mal à accrocher avec la première moitié du Tome 1 : Je trouvais que l’univers dans lequel évoluaient les personnages était à la fois trop proche du nôtre et à la fois trop éloigné ; en bref en tant que lecteur j’ai mi du temps à me mettre dans le bain.
Le tome 2 est quand à lui beaucoup plus clair. Les dessins de cet album rendant la lecture plus agréable que le premier.

Avis posté par Ems Infos posteur le 26/09/2007 (dernière MAJ le 04/03/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Difficile de se prononcer sur un seul tome mais je le fais afin d'apporter mon soutien à cette série qui débute. On ne peut que faire le parallèle avec Sanctuaire mais pourtant ici le huis-clos se fait dans un espace ouvert !!!
J'attends beaucoup de cette série comme des séries débutées pas Bec ces derniers temps.
En tout cas, je pense que Bunker mérite au moins une lecture. ;-)

Après lecture du tome 2, la bonne impression que me laisse cette série s'est encore renforcée.
Le dessin ultra réaliste ne nuit pas à la lecture et on progresse bien sur ce second tome. Restent 3 tomes, vivement la suite.

Avis posté par Chelmi Infos posteur le 31/01/2007 (dernière MAJ le 19/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Bunker" ou enfermé sur le toit du monde...

Le scénario de Bec et Betbeder démarre sur les mêmes bases que Sanctuaire avec un milieu clos : le bunker (/sous-marin), le tout perdu dans une immensité hostile à la l’homme : la haute montagne (/les profondeurs de l’océan), un temple mystérieux et dangereux possédant des forces ancestrales et surnaturelles, et les protagonistes sont encore des militaires. Donc, rien de réellement nouveau dans le premier tome.
Dans le second album, les hauts sommets sont remplacés par le désert. L’histoire prend une direction très différente: fini le huit clos, et le côté fantastique prend plus d’ampleur. La narration use d’ellipses assez conséquentes qui demandent beaucoup d’attention pour bien suivre l’intrigue. A mon sens plus d’indications n’aurait pas été du superflu.
Après ces deux tomes, je reste indécis mais toujours curieux d’en savoir plus... Je lirais la suite, d’autant plus que graphiquement c’est plutôt sympa.

Pour le tome 1, les dessins de Bec sont comme à l’accoutumé ultra réalistes avec un jeu d’ombre et lumière très réussis. Je trouve ces personnages beaucoup plus facile à identifier, ils ne sont plus changeant comme c’était le cas sur Zéro Absolu et Sanctuaire à moindre échelle.
Sur le tome 2, c’est Genzianella qui prend le relais, c’est aussi de bonne facture, et en dépit de mes craintes, la transition se fait sans encombre. Son encrage est plus apparent, le rendu parait plus ... comment dire ... traditionnel ... moins photogénique mais bien plus dynamique.

Il faut aussi saluer, les belles et bonnes couleurs de Alluard. J’aime beaucoup le choix de sa palette de couleurs toujours juste et dans le ton de l’histoire. C’est sombre, bien fait, le travail des dessinateurs est vraiment mis en avant.

Les couvertures de Bec sont chouettes, très accrocheuses mais pas racoleuses.

Avis posté par Ro Infos posteur le 27/09/2006 (dernière MAJ le 20/01/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Christophe Bec se définit de plus en plus comme un expert en bandes-dessinées de fantastique et d'horreur, usant d'un dessin reflétant à la fois la claustrophobie inquiétante des espaces clos et l'écrasement des hommes, infimes face à des décors gigantesques et imposants. Pourtant, Zéro Absolu, son premier essai du genre, pêchait par une narration originale mais très confuse. Sanctuaire bénéficiait d'une construction et d'un scénario excellents mais pêchait par le dessin de ses personnages difficiles à différencier et à reconnaître. Mais on sent au fil de l'oeuvre de Bec qu'il s'améliore dans son art à chaque nouvel essai. Voilà avec Bunker sa dernière série en date, et je peux vous confirmer qu'il s'est défait de quasiment tous les petits défauts qu'on pouvait lui reprocher auparavant.

Bunker raconte l'histoire de soldats en poste sur la Démarkacia, frontière naturelle et militaire entre deux pays imaginaires en guerre latente, située sur une chaîne de montagne culminant à plus de 11000 mètres. Décors montagneux démesurés, ambiance de huis clos loin du monde civilisé, mal des montagnes et membres gelés, angoisse permanente d'être attaqué par l'ennemi mais aussi... par autre chose.

Les décors sont excellents, comme toujours avec Christophe Bec. Et les personnages ne sont pas en reste. Facilement reconnaissables cette fois-ci, ils sont toujours aussi réalistes mais nettement plus beaux et maîtrisés que dans ses précédentes oeuvres. Le dessin est lumineux, la narration très claire la majorité du temps. La colorisation est belle et discrète. Bref, ce sont des planches de toute beauté mais surtout sans défaut narratif qui nous sont offertes là.

Le récit nous présente dès les pages de garde un pays militariste et farouche et ses soldats et dirigeants qui vont être les héros de la BD. Ce pays fictif est un cocktail d'armement américain et français, de géographie russe et de langue balkanique. Un pays à la fois réaliste et suffisamment imaginaire pour qu'on sache qu'il puisse tout y arriver.
Car dès le départ, le récit ne se cache pas : il sera fantastique, voire proche de la science-fiction ! Dès l'introduction, nous découvrons en effet le massacre perpétré par des créatures énormes ou invisibles, à même d'écorcher et de sucer la chair des hommes d'un seul souffle. Ensuite seulement débarquent les protagonistes qui seront rapidement amenés au coeur de l'action.
Contrairement à Sanctuaire ou Zéro Absolu, l'intrigue ne se base pas sur l'apparition insidieuse d'évènements inexpliqués et sur l'ignorance des personnages de ce à quoi il sont confrontés. Ici, les dirigeants ainsi qu'un peuple de villageois troglodytes semblent bien savoir quelles sont les créatures monstrueuses qui apparaissent là et comment aller les chercher. Ce n'est donc plus vraiment la même angoisse et le même sentiment d'oppression sourde. L'affrontement est plus direct, même si les humains sont loin d'en mener large, impuissants face à ces choses qui les dévorent comme elles les dominent.

Mais, avec ce premier tome, les auteurs ouvrent un grand nombre de pistes et de mystères qui suffisent véritablement à captiver le lecteur et à le laisser sur une féroce envie de connaître la suite. Le scénario a l'air complexe et innovant, empêchant toute prévision sur les évènements à venir, les motivations de chacun et l'origine et la nature de ces créatures étranges et monstrueuses.

Seul reproche que je pourrais faire, la narration de quelques passages mouvementés est un petit peu confuse, chose que Christophe Bec et Betbeder pourraient encore améliorer pour que l'action et les moments effrayants passent mieux.

L'édition Dupuis dans la collection Empreinte(s) est en outre de très belle qualité, offrant de superbes couvertures et des pages solide et agréables au toucher, ce qui ne gâche rien.

Personnages variés et pleins de personnalité, intrigue prenante et soignée, intelligente utilisation de l'aspect fantastique du récit, narration majoritairement claire, dessin excellent : c'est une belle série qui s'entame là, une série qui ravira les amateurs de fantastique, de SF, d'action et de frissons.


Après lecture du tome 2, je suis un peu perplexe.
Je réalise à quel point Christophe Bec avait raison de dire que Bunker n'avait en fait rien à voir avec Sanctuaire : j'avais eu un sentiment de similitude avec le premier tome, mais la donne change complètement dans le second. Plus de huis-clos gigantesque, plus de créature mystérieuse qui tue les militaires les uns après les autres, et même plus de montagnes ! L'intrigue prend désormais une forme beaucoup plus ouverte, plus politique et stratégique. Les décors deviennent plus variés, les intervenants sont nettement plus nombreux. Les créatures surnaturelles semblent devenir plutôt des extra-terrestres bien connus de certaines personnes haut-placées, et le héros devient une sorte d'élu que tout le monde essaie de manipuler à sa guise...
A tel point que j'avoue avoir un peu décroché. Le scénario laisse espérer des choses intéressantes par la suite mais pour le moment, c'est assez confus et ça manque d'accroche malheureusement. La narration dans le tome 2 est assez décousue, suffisamment en tout cas pour que 2 ou 3 fois je me demande ce que les personnages faisaient là et pourquoi.
J'attends la suite avec une certaine curiosité mais j'avoue avoir trouvé l'ambiance nettement moins prenante dans le tome 2 que dans le premier.

Avis posté par HardGore Infos posteur le 16/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Déjà que Sanctuaire était une réussite totale dans l'univers du fantastique (atmosphère très sombre, des événements inhabituels voire carrément étrange qui s'insinuent dans l'histoire, qui va finalement virer au cauchemar), Bunker me semble être une réussite aussi importante, particulièrement au niveau graphique, car je trouve que le dessin est plus fin et précis et sans parler des couleurs qui sont somptueuses.

On pourrait reprocher à cet album d'être un peut lent, car c'est vrai il n'y a pas beaucoup d'action, mais n'oublions pas que ce n'est que le premier tome, et il faut toujours du temps pour placer "les bases" d'une telle histoire...

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 22/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bunker quand la montagne rencontre le fantastique !

A mon avis Christophe Bec frappe là encore très fort ! Le dessin est d'un très bon niveau. C'est sombre, sinistre et oppressant mais en même temps on a un sentiment d'espace et de grandeur. C'est assez dur à décrire mais ceux qui vont en montagne savent bien que parfois c'est à la fois sinistre et immense. Certaines planches sont vraiment impressionnantes.

Le scénario est coécrit avec Betbeder. On reconnaît tout de même la patte de maître Bec. Une BD de ce dernier c'est toujours une ambiance très réussie. On est oppressé par l'histoire. On se sent petit face à la montagne et on tremble quand on entend dans le néant des cris surnaturels...
Le récit introduit doucement les personnages, la situation géopolitique de ce pays imaginaire et la montagne frontière dans laquelle notre héros évolue. Ce premier tome n'est pourtant pas qu'une simple introduction. En effet, à partir du dernier tiers de l'album, on entre véritablement dans l'histoire. C'est rythmé et mystérieux. Il me tarde de découvrir la suite ! A mon avis, on tient là une excellente série.

Pour moi, cette BD est très prometteuse. J'aurais mis le 3/5 sans cette fin d'album vraiment intéressante qui me fait passer à 4 !!
Je conseille l'achat (en plus il n'y aura que 5 tomes ) ou au moins la lecture. Du Christophe Bec pur jus pour mon plus grand plaisir !!

Avis posté par okilebo Infos posteur le 09/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bunker est le genre de série qui a tout pour réussir. Le thème du scénario est basé sur l'action et le fantastique. Le rythme de narration est soutenu et le dessin est très fun. Avec tout cela, difficile de s'ennuyer. Tant mieux car c'est le but recherché.

Pour en revenir plus précisément à Bunker, le scénario est bien foutu mais il est clair que la comparaison avec Sanctuaire est inévitable. L'histoire est dans la même veine si ce n'est que j'ai trouvé celui-ci un peu plus bavard. Betdeder a une écriture assez différente de celle de Dorison sur ce point-là, c'est clair.
Au niveau du scénario, excepté un passage qui m'a semblé un peu confus, le récit est plutôt plaisant.
Ce tome d'introduction laisse présager quelques surprises intéressantes et c'est tant mieux.

Le dessin de Bec est toujours aussi réussi. Son graphisme colle parfaitement avec ce genre d'histoire.

Bunker est une série divertissante qui mérite d'être lue.
Ne vous en privez pas !

Avis posté par Manuel Infos posteur le 15/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bunker,

perché à 7000m d'altitude dans les contreforts d'une chaîne de montagne (on suppose l'Himalaya), un contingent de l'armée russe surveille et défend ces lignes des Ieretiks (peuple hostile).

Bon, le scénar, outre le fait que Sanctuaire ait largement servi de trame à ce début de série : un groupe de militaires isolés dans un environnement extrême, une tension entre les personnages effrayés par les rumeurs, des monstres venus du cœur de la terre...

Bref, le scénar est à peu près identique, j'espère que ça va changer un peu. Par contre, les personnages se distinguent plus aisément et la lecture est mieux découpée.
Je regrette quand même la copie avec Sanctuaire. Encore que ce dernier présentait une SF proche du possible ; alors que "Bunker", moins.

Les dessins relèvent la série avec plus particulièrement (à mon goût) les hélicoptères, stupéfiant de réalisme. Les personnages sont bien maîtrisés mais manquent un peu de mouvement, de vitesse, les images paraissent parfois statiques.

Les couleurs, je mitige entre super et dommage. Pour les scènes se déroulant à l'extérieur (clairs) ok, super, par contre, dès que l'on entre dans le bunker ou dans la montagne c'est moins bon, enfin je trouve trop noir.

Pour conclure, cette série sera soit très classique, soit, je l'espère, très bonne ; tout dépend du scénario.

Cette bd plaira à ceux qui ont lu Sanctuaire, mais sans plus (pour l'instant). J'ai mis 'non' pour l'achat, car tout dépend de la suite (je changerai ou pas au prochain tome).

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 30/01/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un postulat attirant : à quelques milliers de mètres d'altitude, les soldats d'élite de l'Imperator montent la garde. Mais ils se font croquer à tous de bras lors d'expéditions fatales. Et, curieusement, la montagne semble se nourrir des audacieux qui osent la défier...
Appétissant...

Oui MAIS !... cette histoire mise en images me fait méchamment penser à Sanctuaire de Bec également. J'y ai retrouvé cette confrontation entre deux univers parallèles que tout oppose : d'une part le bunker -où règne une certaine sécurité- et de l'autre la montagne -vaste et hostile- où se dessine une sorte de solidarité -mais relative- entre les hommes.

Mon oeil et mon esprit s'interrogent aussi sur cette dualité entre les deux séries : une parenté assez frappante dans les ambiances sépulcrales.
Néanmoins, j'ai apprécié le talent graphique de Bec, au beau trait réaliste ; un trait qui sert quand même bien un scénario assez classique mais qui offre néanmoins de belles surprises.
Une "belle aventure" qui commence ?... je le souhaite...
Une série à surveiller...

Avis posté par iannick Infos posteur le 03/12/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bizarre, bizarre comme histoire… tel a été mon sentiment lorsque j’ai refermé cet album. « Bunker » est la nouvelle série de Christophe Bec en co-scénario avec Stéphane Betbeder. Les auteurs reprennent les thèmes liés au fantastique et à l’horreur qui ont fait le succès de Sanctuaire (entièrement réalisée par Bec). A la différence de cette série, « Bunker » se situe en pleine montagne dans un monde en guerre.

L’univers de « Bunker » me rappelle fortement le massif de l’Everest. Dans cette BD, les hommes ont érigé une ligne de démarcation (apparemment inspirée de la ligne « Maginot ») renforcée par des bunkers le long d’une immense crête montagneuse. Ils se servent de ce rempart naturel pour contenir l’ennemi.
Au début de l’histoire, le lecteur est invité à suivre l’arrivée d’une jeune équipe de commando en remplacement d’une autre plus âgée dans cette chaîne montagneuse. Une fois sur place, ces jeunes recrues vont vite apprendre que d’étranges évènements se sont produits près du Bunker 37 et que personne n’a jamais vu l’ennemi…

Les points forts de cette BD demeurent sans contexte sa capacité à nous transmettre la sensation d’étrangeté et froid qui règnent dans ce paysage montagneux et l’excellent dessin réaliste de Bec. Par rapport à ses précédentes séries, Christophe Bec a cette fois-ci fait en sorte que les personnages soient plus facilement reconnaissables ; ceci permet ainsi aux lecteurs de mieux de se concentrer sur l’histoire.
La narration en voix off est très présente dans ce premier tome et plombe un peu l’histoire. Malgré cela, le dessinateur a néanmoins réussi à incorporer de magnifiques vues d’ensemble grâce à l’utilisation d’un lettrage de petite taille (mais qui reste suffisamment lisible).
La mise en page est donc aérée et par conséquent rend la lecture de cette sombre histoire assez plaisante.
La mise en couleurs a été confiée à Marie Paule Alluard, c’est une coloriste connue pour avoir réalisée des séries comme Les Maîtres de l'Orge et Largo Winch. Elle a employé des tons froids et des aplats qui sied à merveille avec le thème de « Bunker ».

« Les frontières interdites » semble mettre en place une histoire fascinante renforcée par l’excellent trait réaliste de Bec et une ambiance malsaine qui m’a fait accrocher à cette BD. Cependant, je suis assez sceptique sur la capacité de cette nouvelle série à me faire captiver à son scénario tout au long des 5 tomes prévus… Wait and see !

Avis posté par Wolfen Infos posteur le 05/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
!!! Coup de coeur !!!

Bunker ressemble dans son ambiance à Sanctuaire. On ne peut pas dire si l'histoire suivra un chemin plus ou moins similaire même si la présence d'une civilisation antique et reculée vénérant des dieux cruels fait écho à la civilisation perdu des Ougarit (Sanctuaire).

Ceci étant dit quand quelqu'un fait quelque chose bien il a raison de continuer dans cette voie. Ca ne me pose donc pas de problème qu'il y ait certaines similitudes. J'accroche particulièrement bien a ce genre d'histoire et à la narration de C.Bec, j'aime bien ce qu'il fait et je prends un réel plaisir à le lire (je reviendrais peut-être sur ce que je dis n'ayant pas lu Le Temps des loups).
1ere raison pour laquelle j'aime ce 1er tome.

La seconde c'est que prendre la montagne pour cadre ça me plait énormément, j'accroche tout de suite, ça me laisse rêveur quant à la suite du scénario. Je vous le cache pas, je suis impatient !

En ce qui concerne le dessin allez donc jeter un oeil dans la galerie, vous serez tout de suite fixé ! Pour le scénario, je trouve que le décor est bien planté. Il ne reste plus qu'à voir comment les auteurs vont nous distiller la suite de l'histoire.
J'attends beaucoup de cette série et j'ai hâte de lire la suite !

Un bon 3 étoiles ! Une note temporaire, si la suite est à la hauteur du début je rajouterais une étoile et qui sait... peut-être 2 ! (je préfère rajouter les étoiles que les retirer

Avis posté par jopicard Infos posteur le 05/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A la sortie de ce premier tome (sur un total déjà annoncé de 5), il est bien difficile de se faire une idée sur la qualité de cette série. Je ne conseille pas l'achat pour l'instant, même si je ne devrais peut-être pas le faire... Voir l'abandon récent de la très bonne série « Freaks Agency », faute de lecteurs...

Mais comme Christophe Bec n'est pas le 1er venu, les ventes devraient suivre...
Bref, pour moi le dessin est bon et la confusion possible des différents personnages que l'on pouvait faire dans la série « Sanctuaire » ne se retrouve pas trop ici.
Quant au scénario, bien que très ouvert sur la fin de l'album, il me laisse vraiment sur ma faim par son grand manque d'originalité. J'ai vraiment l'impression de retrouver Sanctuaire (même huis-clos militaire, transposé du fond des mers vers les hauteurs enneigées).
A voir l'évolution au fil des tomes...

Pour finir, il est regrettable que la ligne de front passe de 10 000 à 1 000 km de long entre le glossaire et la page 27! C'est peut-être un détail mais bon... au prix des albums actuels...

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 04/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aurais presque envie de mettre deux étoiles, mais bon... Je n 'ai déjà pas été tendre avec le premier tome de Le Temps des loups et je dois reconnaître qu'ici, on est nettement un cran au-dessus.
J'aime l'idée de base du scénario, le décor, l'atmosphère qui se dégage de cette bd, mais je l'ai trouvée un brin verbeuse. Quelques passages s'avèrent laborieux, mais j'imagine que leur nécessité se fera pleinement sentir à la lecture des tomes suivants.

Ce qui me gène un peu plus, en revanche, c'est les similitudes entre "Bunker" et Sanctuaire, la série de Bec la plus réussie à ce jour... J'ai un peu la sensation que "Bunker" n'est que la transposition de Sanctuaire dans la montagne. Du coup, j’ai ressenti une étrange petite sensation de réchauffé et je n ‘ai pu éviter la comparaison, ce qui n'est pas à l'avantage de "Bunker", le premier tome de Sanctuaire étant plus accrocheur. Je lirai tout de même la suite, car il est vrai, le talent de mise en scène de Bec est manifeste.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque