Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Les Sous-sols du Révolu Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (18) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(6)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis18
Note moyenne3.11 / 5
Pour l'achat55%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Les Sous-sols du Revolu sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Sloane Infos posteur le 25/11/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quelques petits camarades bien intentionnés m'ont fait à maintes reprises l'article sur les œuvres de Marc Antoine Mathieu; Oh mais pardon j'ai appris que l'on devait dire MAM. Un brin snobinard sans doute mais aux vues des titres du monsieur, pourquoi pas. Je galéjade, ceci est donc mon titre, une découverte totale s'il en est.

Et bien les gars, les filles c'est plutôt pas mal du tout, même franchement bien, je répète c'est la première et seule œuvre que je connaisse du bonhomme, ( si je puis me permettre cette familiarité ).

Étant donc un nouvel explorateur de l'univers du monsieur, une ou deux remarques : le dessin est carrément sympa et n'est pas sans avoir quelques similitudes avec Mr Shuiten, les architectures bien sur et quelques perspectives vertigineuses. L'esprit également, particulièrement dans ce volume ou l'organisation des espaces est fondamental. Deuxième point, le côté un peu intello du discours qui risque d'en perdre plus d'un, mais bon il n'est pas inutile de se cultiver!!

L'on m'avait beaucoup vanté, les expérimentations "éditoriales et conceptuelles" des livres de l'auteur en me précisant qu'a certains moments j'aurais à suivre des découpages de pages, des pliages et autres expériences. Ici les choses sont relativement calmes sauf un petit pliage en cours de route, rien de rédhibitoire cependant.

Allez ne tergiversons pas, cet album est vraiment sympa, d'une lecture sans doute plus aisée que la réputation de l'auteur le laisserait supposer, donc hardi les gens, une (re)découverte d'un fameux musée qui ne s'abordera plus de la même manière la prochaine fois que nous irons y user nos semelles.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 12/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis un grand amateur et admirateur du travail de Marc-Antoine Mathieu, et j’ai retrouvé ici une partie de ce qui me séduit dans un grand nombre de ses albums.

C’est une œuvre de commande, et je craignais que cela ne bride l’imagination de MAM. En fait pas trop, et il a su trouver un angle d’attaque intéressant et original.

On a droit à une balade onirique, une descente dans des sous-sols à la fois quasi infinis et improbables sans en atteindre les limites (en cela l’album rappelle qu’un musée comme celui du Louvre est une sorte d’iceberg qui cache dans ses réserves la majorité de ce qu’il possède).

MAM joue sur les mots, les images, pour faire allusion à des œuvres originales présente au Louvre – qui n’est jamais cité, mais qui transparaît dans les multiples anagrammes (dont celui du titre) qui parsèment les dialogues.
Ce n’est pas une visite d’un musée avec arrêt devant les œuvres, c’est un éclairage de l’intérieur du musée, lui-même œuvre d’art.

Les clins d’œil aux divers métiers liés à la conservation, la restauration des œuvres, ainsi qu’à la Bande Dessinée, ajoutent une touche ludique, permettent de distendre les limites que le travail sur commande pouvait assigner au créateur.

Pour ce qui est du visuel, on a là la signature graphique de MAM, avec un très beau dessin usant intelligemment du Noir et Blanc (en passant par quelques nuances de gris). Et un travail sur la perspective, puisque le décor très géométrique et labyrinthique est un classique pour lui. Classique, géométrique, symétrie, l’art du Grand siècle qui a remodelé les façades du Louvre était fait pour être complété par le travail de MAM, architecte d’un imaginaire « à nul autre pareil »…

Avis posté par Blue Boy Infos posteur le 19/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il semble décidément impossible de mal noter Marc-Antoine Mathieu, tant celui-ci place la barre haute à chaque fois. Toutefois, ce n’est pas ce que j’ai préféré parmi ses productions. Est-ce parce qu’il s’agit d’un travail de commande ? Bien sûr, on retrouve son univers et sans nul doute, MAM a honorablement rempli son contrat, qui consistait à présenter une œuvre artistique revisitant le musée du Louvre. Dans cette désormais fameuse ambiance noir et blanc un peu inquiétante à laquelle notre doux-dingue nous a habitué, les pérégrinations de Eudes le volumeur donnent lieu à des réflexions pertinentes sur l’art en général et la conservation des œuvres, avec toute la fantaisie et l’humour absurde propres à son auteur. Comme dans Julius Corentin Acquefacques et la plupart de ses autres productions, on retrouve ces mêmes sensations de vertige face à des mises en abyme et cheminements cérébraux très imaginatifs, parfois même on s’esclaffe.

Alors qu’est-ce qui fait que cet opus m’a semblé un peu en dessous ? Peut-être ce côté moins ludique, avec plus de textes et moins de délires visuels empiétant parfois sur le livre physique comme à l’accoutumé – MAM s’est seulement autorisé un pliage en page 35. Peut-être ce côté plus statique et claustrophobique aussi. Cette promenade un peu monotone dans les sous-sols du musée – même si ceux-ci ne semblent pas avoir de limites – finit par susciter une sorte de malaise lié sans doute à une vague sensation de confinement.

Et comme sieur Mathieu nous a généreusement habitués au meilleur, ses enfants gâtés de lecteurs sont évidemment là pour le lui reprocher dès qu’il y a une petite baisse de régime ! Le point positif, c’est que cet album représente véritablement un pont dressé entre l’art institutionnel et le neuvième art (le petit dernier toujours un peu turbulent), non sans une certaine ironie de la part de l’auteur. A lire tout de même malgré ces légers griefs.

Avis posté par Superjé Infos posteur le 15/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Même si c'est un auteur dont je ne connais pas encore extrêmement bien le travail, chaque nouvel album de MAM est une expérience pour moi...

Voici une excellente BD, exploitant de façon intelligente ET absurde le thème des beaux-arts et du musée (en tant que lui-même œuvre d'art finalement).
Grâce à une histoire finement contée et assez captivante, l'auteur arrive à nous faire suivre ces élucubrations sur l'art, sa forme et son fond ; c'est quelque fois obscur à suivre, d'autres fois et assez souvent drôle (un humour très absurde que j'aime beaucoup), mais à chaque fois c'est bien trouvé et surprenant. L'auteur joue aussi, d'une manière expérimentale avec les codes de la BD (mais avec modération), et personnellement, j'aime bien son graphisme, résolument moderne. La partie visuelle du bouquin joue avec les codes de la BDs, mais aussi avec l'architecture voire même les nuances de gris.

Un ouvrage étrange, bien qu'attirant, envoutant, rigolo, profond : une œuvre d'art en somme.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 25/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Je suis divisé sur la qualité de cet album.

D'un côté, j'aime bien le dessin de Marc-Antoine Mathieu et ce fut un vrai plaisir d'admirer l'architecture du musée. De plus, j'ai trouvé certains dialogues savoureux.

D'un autre côté, je trouve que le scénario est mince. Ça se résume à des personnages qui se promènent dans le Louvre, ils découvrent des choses et ils rencontrent des gens. Cela manque de rebondissements passionnants et lorsque les dialogues n'étaient pas savoureux à mon goût, je m'ennuyais un peu et j'avais l'impression que les personnages parlaient pour rien.

Au final, je dirais que c'est un album inégal avec des bonnes et des mauvaises scènes.

Avis posté par PAco Infos posteur le 26/06/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Étrange et merveilleux album que celui-ci.
M.A.M. nous embarque à travers ce travail de commande dans les tréfonds d'un musée imaginaire... mais pas tant que cela. Un certain Louvre n'est jamais bien loin, tapis entre les ombres que l'auteur manie si bien...

Merveilleux en effet, car M.A.M se joue de l'immensité du lieu et de tout se qui compose un musée. Tout ? Non, et bien au contraire même. Car c'est la face immergée de l'iceberg qu'il nous propose d'essayer d'appréhender. La pleine lumière lui incombe peu. Son travail se révèle efficace dans le grandiose, ses contrastes et ses absurdités.
Tout est là pour coller parfaitement à l'univers si particulier qu'a su distiller M.A.M au fil de ses albums !

Mais, car il faut un mais, si tous les ingrédients semblent présents, l'osmose peine à se faire et à trouver une ligne conductrice. Notre "guide" à travers se dédale à qui est confié le soin de faire l'inventaire de cet univers, a autant de mal à remplir sa mission qu'à nous convaincre pleinement.
Les lieux, les personnages et les situations qui se suivent manquent de cohésion, et on peine à trouver le rythme de cette narration qui fait plus compilation d'idées qu'autre choses. Certes, celles-ci sont intéressantes, les clins d'œils font mouche, mais il manque ce petit quelque chose qui porte le récit. Est-ce dû au fait qu'il s'agisse d'un travail de commande ? Je ne sais pas.

En tout cas, malgré de très bonnes idées et réflexion sur l'art et sa conservation, un dessin toujours aussi bon de M.A.M, cet album pêche par un certain manque de pêche dans le récit. Dommage.
M.A.M n'aurait-il d'ailleurs pu intégrer cette notion de commande qui a porté l'art pendant une grande partie de son histoire ?

Avis posté par GiZeus Infos posteur le 21/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un essai sur l'art de la part de l'auteur de Julius Corentin Acquefacques et Dieu en personne ne se refuse pas. Surtout si comme moi on ne le sait pas en ouvrant le livre. Et c'est ainsi que j'ai pu découvrir ce sympathique album.

Pas facile de dire grand chose sur ce volume. L'histoire, si tant est qu'il y en ait une, se limite à l'exploration des souterrains d'un musée. Des personnages on n'en saura pas beaucoup, à part leur rôle. D'ailleurs l'intérêt de cet ouvrage n'est pas d'en faire un roman graphique mais d'explorer le pouvoir de l'Art. Quoi de mieux placé qu'un musée, au hasard le Louvre, pour tisser cette réflexion. A la différence qu'ici on s'intéresse aux sous-sols (imaginaires) du fameux musée et surtout aux trésors qu'ils renferment.

Je dois dire que j'ai bien apprécié la réflexion de MAM, sur la relation entre l'Art et le Réel. Lequel influe sur l'autre ? De quelle manière l'Art nous influence-t-il ? Cette partie là est très agréable à suivre. Cependant, je dois avouer avoir été moins intéressé par les autres problématiques. C'est pourquoi je ne mets seulement "pas mal".

A noter un joli clin d'oeil à la bande dessinée.

Avis posté par iannick Infos posteur le 03/12/2006 (dernière MAJ le 18/08/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Lorsqu’on me parle de Marc Antoine Mathieu (alias MAM), je pense immédiatement à ses séquences pleines d’inventivités de l’excellente série Julius Corentin Acquefacques. Autant le dire tout de suite, « Les sous sols du révolu » est moins original que la série phare de MAM (surtout pour les lecteurs habitués des BD de cet auteur) mais l’album vous fera passer un très agréable moment de lecture.

« Les sous sols du révolu » est une BD faisant partie d’un projet qui vise à réaliser des albums ayant pour cadre le musée du Louvre sous le label « Futuropolis ». Ainsi, « Les Sous-sols du résolu » est le deuxième album de cette collection après l’intéressant Période Glaciaire réalisé par De Crécy.

L’heureuse surprise de cet album vient du parti pris de MAM de nous avoir proposer un scénario qui nous fait découvrir les dessous du musée du Louvre, alors que je m’attendais à lire une histoire basée sur une banale promenade dans ce haut lieu de l’art mondial.
Le résultat m’a donné un très bon moment de lecture, la visite des deux personnages principaux dans ces lieux inconnus du public est ludique et captivante. Bien entendu, MAM glisse dans cette « balade » ses habituels délires visuels, ces hallucinations m’ont semblées bienvenues car elles dynamisent l’histoire.

Il faudra certainement un temps d’adaptation aux néophytes habitués aux BD colorisées pour qu’ils apprécient le noir et blanc très personnel de MAM. Pourtant, son trait est très lisible et j’avoue avoir beaucoup d’admiration devant sa capacité à maîtriser à merveille la perspective (à mon avis et à ma connaissance, MAM est un des meilleurs auteurs dans cet exercice actuellement).

Après Période Glaciaire, « Les Sous-sols du révolu » démontre que cette idée de réaliser des BD ayant pour cadre le musée du Louvre est intéressante… pour peu que cette collection soit confiée à des auteurs aux scénarii originaux et aux styles très personnels. Pour l’instant, je contacte que le pari de « Futuropolis » est bien parti pour être une grande réussite. J’attends prochainement le prochain album de cette collection !

Note finale : 3,5/5

Avis posté par Ems Infos posteur le 03/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bien qu'il s'agisse d'une commande, MAM nous gratifie d'une belle oeuvre.
On y retrouve ses aspirations, ses démonstrations tant graphiques et textuelles : vraiment du grand art !!!
Son dessin, habituellement clair-obscur, s'étoffe avec l'ajout des quelques nuances grises. Cela donne l'impression d'une progression et d'une évolution dans sa gestion du dessin, la maîtrise est comme toujours au rendez-vous.
Cette BD se déguste tranquillement et sereinement. La lecture n'est pas des plus faciles. C'est le prix à payer pour ce one shot inclassable si riche, comme le site et le milieu artistique qu'il représente et "vend" d'une certaine façon.

Avis posté par Alix Infos posteur le 31/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca alors, les avis sont partagés. Moi, ça m’a beaucoup plu. On est certes loin des prouesses techniques de la série Julius Corentin Acquefacques, et l’absence presque totale d’humour risque de décevoir les fans de cette dernière, mais il reste que le récit est d’une intelligence hors norme, sans pour autant être soporifique.

Musé du Louvre oblige, les thèmes abordés tournent tous autour de l’art, de sa conservation, de sa nature… mais le tout est présenté avec beaucoup d’originalité, avec un coté loufoque pince-sans-rire que j’ai trouvé énorme. Ah il faut le voir, le responsable du service restauration, expliquer super sérieusement qu’ils reconstruisent les nez des statues super gros et mal fait, pour que si une génération future décide que toute partie restaurée devrait être supprimée pour ne garder que l’œuvre originale, il sera plus facile de voir ce qui a été ajouté. En plus voyez-vous, ça aidera les passionnés d’art à fait la part des choses et réaliser que le nez ne fait pas partie de la création originale.

Le passage sur le portrait de Mona Lisa est aussi très ingénieux.

Le coté exploration des sous-sol a un coté fascinant, et m’a un peu rappelé l’ascension de la tour des Cités obscures (sauf qu’ici, l’exploration se fait vers le bas).

Bref, arrêtons de comparez tout ce que fait M.A.M au bijou qu’est Julius Corentin Acquefacques, et apprécions les œuvres originales de cet auteur décidément talentueux à leur juste valeur.

Avis posté par Quentin Infos posteur le 19/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Les sous-sols du révolu est pour moi un des meilleurs albums de Marc-Antoine Mathieu ce qui, au regard de la qualité des albums précédents, en fait tout de suite un chef d’œuvre – ce qui est d’ailleurs le sujet du livre.

L’album présente une réflexion extrêmement poussée sur l’art, la représentation du réel, la conservation des œuvres et leur exposition, servie avec une intelligence rare, un humour très fin, et une sensibilité pleine d’humilité qui, ultime qualité, met en pratique la théorie discutée dans le livre par un va et vient incessant entre différentes chaînes de représentés et de représentants. Il est vrai que le lien entre les différents chapitres semble ténu, le fil conducteur étant la découverte des diverses fonctions et aspects du Louvre plutôt qu’une histoire construite linéairement - cela déconcertera les lecteurs s’attendant à lire une BD classique. Mais il existe bel et bien un fil conducteur et la construction du livre, qui fait penser à l’histoire publiée dans l’album collectif sur « Le retour de Dieu », inscrit tous les chapitres dans un très grand dessein, en incluant d’ailleurs le lecteur qui devient partie intégrante de l’œuvre par une ultime mise en abyme sur le mystère liant l’œuvre au regard et sur les spécificités du 9e art.

Plus encore que dans ses précédents albums, Marc-Antoine Mathieu fait constamment appel à l’intelligence et à l’œil du lecteur, qui se transforme en complice d’Eudes le Volumeur et en élément essentiel de son œuvre. C’est tout simplement génial. Nul doute que des livres seront écrits pour décrypter l’incroyable richesse de celui-ci, contribuant ainsi à reproduire la chaîne des experts dont Eudes ne constitue qu'un maillon.

Avis posté par pol Infos posteur le 30/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Et bien je dois dire que je suis fortement déçu. Cette BD est très loin de la richesse à laquelle Marc-Antoine Mathieu nous avait habitué ! Pas d’histoire, pas d’humour, pas de génie… Seules notes d’esprit remarquables, les très nombreux anagrammes sortis de l’imagination de l’auteur et le chapitre avec les tableaux imbriqués. Et malheureusement ce n’est pas une nouveauté puisque ça nous rappelle Le Dessin.

A part ça les déambulations de cet expert dans les sous-sols du musée sont d’un ennui interminable. Les dialogues sont dénués d’intérêt, il n’y a pas d’histoire. On assiste à une succession de chapitres où MAM décrit à sa façon les différents services du Musée (encadrement, restauration, etc.…). Original oui, mais ennuyeux.

Une lecture laborieuse que j’ai terminée péniblement. A éviter…

Avis posté par Spooky Infos posteur le 10/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je comprends les louanges qui sont faites à MAM. C'est un auteur qui a toujours placé la recherche formelle au centre de son projet créatif, qui a su percer les mystères de l'insondable, qui a su allier sa passion des bâtiments marmoréens avec celle de la bande dessinée, et en faire des objets tellement étranges, impromptus, parfois abrupts, mais souvent fascinants pour celui qui rentre dans son univers.

Je comprends également les critiques, parfois virulentes, qui lui sont faites. Son côté élitiste, "artiste" dans ce que cette acception peut contenir de rébarbatif, de prétentieux, de pédant...

En clair, on aime ou on n'aime pas l'oeuvre de Marc-Antoine Mathieu.
Son dernier bouquin, co-édité par Futuropolis et le Musée du Louvre, n'échappera ni à ces reproches, ni à ces louanges.

Car il en contient tous les éléments : la solitude, la petitesse de l'homme face au temps, aux bâtiments immémoriaux. C'est beau, mais ça peut être chiant aussi, la contemplation. En ce qui me concerne, j'essaie de prendre du recul, de me détacher de ce genre d'oeuvre. Je suis un grand admirateur du Louvre, et je trouve que l'idée d'en faire le sujet d'un ensemble de bandes dessinées est bonne. Mais MAM en a fait sa chose, l'objet -légitime- de ses délires, de ses fantasmes...

Et je dois dire que malgré les bonnes idées contenues dans l'album, je l'ai trouvé, plus que tout, long. Très long. Le temps étant le sujet de l'album, je ne saurais dire si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Mon plaisir a donc été divisé par deux, tenaillé entre les bonnes idées et les abus. D'où ma note moyenne.

Avis posté par cac Infos posteur le 31/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album est une commande pour le musée du Louvre comme le fut Période Glaciaire auquel Mathieu fait d'ailleurs un clin d'oeil dans une planche. Pourtant cela met moins en valeur les oeuvres du musée, contrairement à l'album de Crécy qui en faisait une accumulation sans liant. On trouve bien sûr quelques oeuvres (tableaux, sculptures, ...) dont les références sont données en fin d'ouvrage.

Mon avis est mitigé. D'un côté MAM prend le parti de l'exploration comme Période Glaciaire, la narration n'est alors pas captivante. Mais le récit suit les thèmes de l'auteur comme par exemple l'oppression et l'immensité froide d'un bâtiment que toute une vie ne suffit pas à parcourir. On retrouve toute la classe de son dessin. J'avais d'ailleurs pu apprécier son dessins sur les planches originales exposées au musée au moment de la sortie de l'album (elles y sont peut-être encore).

Avis posté par pigou Infos posteur le 14/01/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
"Au secours !!! Achevez-moi !!!"... Telles ont été mes pensées au cours de ma lecture de cet album.

M-A Mathieu nous livre un récit sur le Louvre sans jamais le nommer. Mais l'auteur va utiliser de nombreux anagrammes, nous rappelant avec quelle intelligence l'auteur conçoit ses albums.

Ainsi, Eudes Le Volumeur (un des nombreux anagrammes) doit répertorier toutes les oeuvres se cachant dans les sous-sols du musée. Une tâche sans fin qui va l'occuper jusqu'à épuisement total... Voilà un point commun entre le héros de l'album et moi-même. En effet, j'ai lu cet album avec difficulté, ce fut long, pénible, épuisant... Et fait rare, j'ai dû abandonner la lecture de l'album avant son terme.

Je ne suis définitivement pas fan du style de M-A Mathieu. Certes, c'est toujours très bien pensé, très intelligent, mais aussi très chiant... Et comme je n'aime pas le style graphique de l'auteur que je trouve froid et trop géométrique (le style graphique pas l'auteur), vous comprendrez aisément que je ne vous conseille pas cet album.

Avis posté par Cassidy Infos posteur le 21/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mon avis est assez similaire, pour ne pas dire exactement identique à celui de Steril.

Quelle déception que ce petit album qui, bien loin de BDs comme Le Dessin ou Julius Corentin Acquefacques, ressemble effectivement beaucoup à une oeuvre de commande, très sage et guère passionnante. Il manque la fantaisie, la folie, l'humour...

Les jeux stylistiques, gadgets de mise en scène, surprises dont Matthieu parsème habituellement ses oeuvres sont ici quasiment absents, si l'on excepte les anagrammes (ce qui est loin d'être très passionnant) et le chapitre (plutôt réussi il est vrai) du tableau géant. Mais c'est peu, est l'impression qui prime est celle que M.A.M. aurait pu beaucoup, beaucoup mieux faire.

Avis posté par steril Infos posteur le 06/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Petite déception pour cet album pour ma part... On a l'impression qu'il s'agirait presque d'un bouquin de commande. A part nous promener dans les bien nombreux anagrammes qu'il est possible de construire avec le musée du Louvre, rien de bien folichon dans cet album, qui m'a franchement ennuyé. Par rapport aux aventures de Julius, je trouve que cet album manque franchement d'humour et de fantaisie... ça aurait fait une excellente histoire courte, mais tout un album, c'est un peu indigeste... vivement le prochain Julius Corentin Acquefacques.

Avis posté par Ro Infos posteur le 28/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce n'est peut-être pas le meilleur album de M-A Mathieu ni le plus original, ce n'est peut-être pas un chef-d'oeuvre à même de plaire à tout public, mais les Sous-sols du Révolu est un très bon album qui fourmille d'idées excellentes.

Il nous emmène dans les profondeurs du Musée du Révolu, ou bien du Musée du Voleur, ou de l'Oeuvre du Muselé, ou de... Bref, un Musée du Louvre magnifié, onirique, comme M-A Mathieu sait si bien retranscrire son univers absurde et ordonné à la fois.
On retrouve une structure de récit proche de L'ascension sauf que ce sont vers les profondeurs mystérieuses que nos deux héros se dirigent. On retrouve des jeux sur l'image et des réflexions sur l'art qui rappelleront Julius Corentin Acquefacques. Des décors et des planches dans le style typique de l'auteur.
Bref, l'amateur de M-A Mathieu ne sera pas dépaysé.

Chaque chapitre nous amène à découvrir une portion des coulisses du Musée, lieux et métiers qui ont indubitablement une origine réelle mais qui sont ici sublimés comme dans un rêve aux allures gothiques et absurdes. Réflexions autour de l'art, des métiers du musée, de l'histoire de l'art. Les idées sont nombreuses, les éclairs d'intelligence aussi, et l'humour est bien présent amenant de vrais éclats de rire au cours de la lecture.

Il faut cependant avouer que le rythme un peu lent et l'ambiance typique de M-A Mathieu ne pourra peut-être plaire à tout public. Il manque en effet quelque chose qui donne véritablement envie au lecteur d'aller jusqu'au bout de l'intrigue. Il faut accrocher aux idées et à l'humour de l'auteur sans quoi l'ennui a des chances de surgir. Par bonheur, moi j'y ai accroché.

Un grand moment de lecture pour un album qui manque peut-être un tout petit peu de liant pour forger un souvenir inoubliable dans l'esprit du lecteur.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque