Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Le Complexe du chimpanzé Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (33) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(9)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(19)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis33
Note moyenne2.88 / 5
Pour l'achat48%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Le Complexe du chimpanze sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par sloane Infos posteur le 03/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série dont je dirais qu'elle est sympa, ça veut dire que l'histoire se lit sans déplaisir, ça avance gentiment mais en aucun cas cela ne révolutionnera le genre.

Le premier tome est prometteur, les astronautes d'Apollo XI se retrouvent bien vivants sur Terre bien des années plus tard. Le pitch est savoureux, il faut l'avouer. Et puis tranquillement, gentiment, l'ensemble se délite doucètement , la mère et la fille vont elles se retrouver? Bientôt vient s'ajouter à cela se que l'on subodorait à savoir le fameux voyage dans le temps!

Sachez Messieurs les auteurs que c'est quand même le sujet casse-gueule par excellence! Soit vous noyez vos lecteurs sous des tonnes de discours pseudo ou véritablement scientifiques et personne n'y entrave que dalle, soit vous faites dans le genre à l'arrache et vogue la galère, braves gens démerdez vous avec les failles spatio-temporelles! Ici, ben je sais pas trop.

Et puis il y a le troisième tome, personnellement j'aurais bien aimé comprendre ou savoir d'où venait ce vaisseau gigantesque; Finalement je reste sur ma faim et le twist final qui reprends le début du tome 1 ne m'a pas convaincu plus qu'il ne faut.

Un petit mot sur le dessin qui pour une fois ne m'a pas paru trop informatisé, Ponzio s'en sort ici plutôt bien. A découvrir à l'emprunt pour voir si l'achat est vraiment nécessaire.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 18/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une série qui commence bien et qui finit moyennement ! Je ne suis pas un grand fan de science-fiction, mais ce scénario m'a rapidement captivé. Je voulais absolument savoir le mystère autour des astronautes et le scénariste sait comment faire des péripéties captivantes.

Sauf que le troisième et dernier tome ne contient pas assez d'explications pour me satisfaire. Je ne suis pas certain d'avoir compris pourquoi il se passe des phénomènes hors du commun et j'ai un peu l'impression que la fin se termine en queue de poisson.

Le dessin est pas mal sauf pour ce qui est du visage des personnages. Je les trouve trop réalistes et souvent les émotions que sont censés exprimer les personnages sont ratées.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 25/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série de Science-Fiction qui dispose de quelques qualités. D’abord, même si l’action se déroule dans la deuxième moitié du XXIème siècle, on n’a pas cherché à créer artificiellement un monde très différent du nôtre. L’univers terrestre est quasi contemporain, seul le voyage vers Mars est réellement « futuriste ». Cet ancrage dans une réalité compréhensible, crédible, palpable pour le lecteur contemporain est un plus pour cette série.

Par ailleurs, le début de l’histoire est assez bien amené je trouve, et le suspens habillement entretenu, disons environ jusqu’à la fin du deuxième album. Mais à partir de là, si l’histoire se laisse lire sans problème, c’est sûr, je reste clairement sur ma faim.

En effet, sans trop rentrer dans les détails pour ne pas spoiler, j’ai un peu l’impression que Marazano ne savait pas trop où il allait, et qu’il a empilé des aventures, des faits, des personnages, avec peut-être l’idée d’établir une cohérence à un moment ? Mais ce moment n’est hélas jamais venu : pas d’explication globale sur les événements relatés, ni sur la disparition de certains membres des différents équipages. Nous sommes lancés en fin de lecture à bord d’un gros point d’interrogation, dans le vide intersidéral…

C’est vraiment dommage, car le scénario est au départ assez emballant, et a su me faire oublier le caractère improbable de certains faits. Mais au final, je reste frustré par le développement et sa conclusion – qui n’en est pas vraiment une.

Le dessin mêle lui aussi qualités et défauts. Il est souvent très bon, mais en parallèle j’ai été parfois gêné par le style, parfois proche de la photographie dans le rendu (je ne sais pas comment Ponzio s’y prend ?). Ce n’est pas trop ma tasse de thé.

La note globale est donc une moyenne masquant enthousiasme et déception. Le complexe du chimpanzé est tout de même une série à découvrir. Il aurait fallu que les auteurs « soignent leur sortie »…

Avis posté par Miranda Infos posteur le 20/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le graphisme façon photo redessinée n’est pas ce que je préfère, mais c’est finalement plutôt bien passé sur cette histoire de S.-F., bien qu'un graphisme classique m'aurait été plus agréable.

Ce qui coince réellement c’est plutôt le scénario, car si les débuts sont accrocheurs et plein de suspense, l’histoire est un peu longuette pour arriver à une chute que tourne en rond, se refermant sur elle-même et n’expliquant rien, on dirait un scénario de Stephen King, on se démerde avec la fin, à nous de la faire, c’est un peu cher payé non ?
De plus, la gamine est assez énervante avec son jeune âge et ses réflexions d’adulte. Ils sont tous super intelligents dans cette B.D. mais il faut dire que ça ne les mène pas bien loin, à part six pieds sous terre.

Avis posté par Puma Infos posteur le 11/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Que dire d'une série dont le développement vous a plu avec un excellent commencement, et dont la chute se termine quasi en queue de boudin.

Je me suis assez vite habitué au graphisme qui ressemble plus à de la photo redessinée qu'à du dessin de talentueux dessinateur, avec un rendu final non déplaisant.

Au final, entre deux et trois, je penche tout de même un peu plus vers le 2. Je crois qu'il vaut mieux emprunter le chemin inverse, commencer éventuellement médiocrement et, après un bon développement, avoir une chute d'anthologie, que ce que nous avons ici.

Je ne regrette néanmoins pas la lecture de la série.

Avis posté par Fanfan Villeperdue Infos posteur le 11/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'étais un peu réticent sur le dessin au début, mais comme c'est un style très original, j'ai voulu me donner une chance d'en profiter : on ne sait jamais, peut-être qu'après quelques planches... Le travail sur les personnages, réalisé à partir de photographies, est intéressant mais présente le même inconvénient que les romans-photos : l'image paraît figée. Paradoxalement, il semblerait que l'œil d'un dessinateur rende souvent le mouvement de façon bien plus réaliste qu'un objectif ! L'intégration des personnages dans les décors est parfois bizarre car les styles graphiques sont différents. Malgré ces critiques, beaucoup de cases sont belles et on ne peut que saluer cette expérimentation. En pratique, le dessin ne m'a pas dérangé mais pas totalement séduit non plus.

Niveau scénario, j'ai été tout de suite transporté tambour battant. C'est très mystérieux et en même temps on sent que ça va tenir debout. Hélas... Ma première déception est survenue au tome 2, planche 36. À mon avis, en science-fiction, il y a deux écoles : soit on ne donne pas de justification scientifique (par exemple "on peut se déplacer plus vite que la lumière, c'est la règle du jeu et c'est tout, voyons quelle histoire on peut faire avec ça"), soit on en donne une et on la blinde assez vigoureusement, on la développe, on en explore les tenants et les aboutissants, etc. (hypothèses de multivers, etc.). Ici, première méfiance. Qui malheureusement, se justifie au tome 3, qui n'apporte aucune réponse, bien au contraire. Par ailleurs, la relation entre l'astronaute et sa fille m'a semblé un peu plaquée sur l'histoire, apporte peu et finalement semble un peu parasite du fil principal de la narration.

Bref, cette série n'est pas mauvaise mais je reste très déçu après un premier tome, et en partie un deuxième, qui m'avaient semblé si prometteurs.

Avis posté par Y Infos posteur le 21/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Même avis que maelle.
Les deux 1er tomes sont sympas. L'intrigue est intéressante. Mais le dernier tome n'apporte aucune réponse (mais alors rien du tout !) aux nombreuses questions que l'on se pose lors de la lecture.
Ca ne vaut pas le cycle La Guerre Eternelle ou bien Universal War One.
Heureusement, j'ai emprunté ces albums !

Avis posté par maelle Infos posteur le 25/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon bon bon bon....
Que dire de cette série, qui s'avérait pourtant prometteuse...
Je dois dire que le dessin ne me plait pas trop... Si les personnages en eux-mêmes sont bien dessinés, et très réalistes (un peu trop peut-être), j'ai trouvé leurs expressions souvent à côté de la plaque. Idem pour tout ce qui est mouvement, action, cela m'a paru figé, pas du tout fluide (particulièrement dans le dernier tome...). Par contre, les décors me plaisent beaucoup plus...

En ce qui concerne l'histoire, les deux premiers tome se tiennent assez bien, même si on ne comprend pas grand chose lors de la première lecture. Il faut les relire attentivement 2 ou 3 fois pour commencer à comprendre quelque chose !
Quant au tome 3, et bien pour ma part c'est le plus décevant. Nous n'avons rien de nouveau, on retombe sur ce qui a déjà été dit dans les deux premiers tomes, probabilité de présence etc...
J'ai trouvé le concept assez sympa, de présenter ce complexe du chimpanzé dans le contexte de l'aventure spatiale, mais je trouve que ça n'a pas abouti...

Comparé à d'autres BD sur le sujet espace (Universal War One, La Guerre Eternelle), je trouve que c'est trop faible....

Avis posté par cac Infos posteur le 30/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Assez amateur de science-fiction, et au vu des couvertures que je trouve assez réussies et attirantes, cette série avec Marazano au scénario me faisait de l'œil. Elle évoque dès les premières planches l'arrivée sur Terre d'une capsule spatiale inconnue, et qui plus est habitée. On commence à voir venir non pas le complexe du chimpanzé mais le syndrome de la planète des singes.

Sur le plan des dessins pour commencer, ils sont assez proches du style de Christophe Bec sur « Sanctuaire » par exemple avec un rendu très réaliste. De mon point de vue ils sont réussis même si on pourra reprocher parfois quelques mauvais choix de couleurs ou encore des personnages plaqués sur un fond vert sans décor et sous une perspective étrange dans quelques cases. La technique semble inspiré de photographie, ça m'a surtout sauté aux yeux dans les scènes à la marina, les personnages ont leurs traits un peu souligné mais les arrières-plans très peu. Pour autant le dessin participe à rendre crédible et palpable cette conquête martienne, les paysages y sont sublimes.

Ensuite l'histoire en elle-même nous appâte dans le premier tome, on mord à l'hameçon et on se dit que c'est trop énorme. Comment le scénariste va-t-il amener la suite pour donner un semblant d'explication scientifiquement à peu près crédible à tout ceci ?

Je raconte un peu l'intrigue dans les paragraphes qui suivent.

J'ai trouvé quelques raccourcis un peu facile. Je conçois qu'on ne dispose que de 48 pages par album mais pour un récit qui s'étale sur des années, on a par moments le sentiment de sauter d'une action à une autre un peu trop rapidement. Dans le premier tome alors que la NASA a coupé les crédits, au même titre que les autres grandes nations spatiales ont mis au ralenti leurs programmes spatiaux, on décide d'aller voir ce qui se passe sur la Lune en donnant au lecteur l'impression que la décision politique a pris une poignée d'heures. Douze jours plus tard on décollait, au passage l'héroïne n'a même pas pris le temps de contacter sa fille. Puis suite à ce qu'on y trouve – je n'ai d'ailleurs pas trop compris ce que faisait un message des russes à bord de la capsule Apollo XI à cet endroit – hop tout l'équipage décide de prendre la direction de Mars.

Une fois là-bas, nos amis découvrent que les russes avaient conquis Mars alors que les américains se sont contentés de faire 3 pas sur la Lune, ah les petits joueurs ! Les russes eux ont construit un vrai complexe, font pousser des plantes et tout le tralala. Un des personnages s'étonne d'ailleurs : « mais comment ont-ils fait pour acheminer tout ça avec les moyens qu'ils avaient ? » Bah oui comment ? Cela m'intéresse aussi, on peut rappeler que Mars se situe à 55 millions de kilomètres de la terre, ça fait une paille.

De même, que fait Gagarine dans sa caverne, sans parler du fait qu'il devrait avoir plus de 100 ans, serait-ce un spectre ? Pourquoi les astronautes revenus sur Terre se transforment en vieilles momies ? Pourquoi il semble y avoir plusieurs instances d'une même personne ? C'est quoi l'énorme vaisseau qu'on voit dans le tome 3 ?

Le postulat de base est intéressant mais quand on y réfléchit un peu, qu'on essaie d'associer une logique à tout cela, on a plein d'éléments incohérents qui nous sautent au visage et plein de questions sans réponse. Ce n'est pas le principe d'incertitude qui va étancher ma soif de réponses.

Marazano est très doué pour s'ancrer dans des récits historiques, le passage où il parle du programme russe pour Mars et ces commanditaires ou de la fausse mort de Gagarine, on a envie d'y croire mais il reste plein d'autres faits trop gros. En fin d'ouvrage on le sent venir la boucle est bouclée, et alors le digestif : le destin de la petite fille est encore une dernière pantalonnade.

Bref dommage, on s'est attaché à faire une histoire sur un mythe avec des bouts de sentiments dedans mais sans cohérence interne. Je laisse néanmoins une note moyenne car j'ai passé globalement un bon moment de lecture même si l'ensemble est un peu frustrant.

Avis posté par Ro Infos posteur le 03/08/2007 (dernière MAJ le 22/09/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un scénario SF original, intéressant et mystérieux, voilà qui était prometteur.

Le dessin de cette BD n'est pas mauvais mais pas trop ma tasse de thé. J'apprécie en effet moyennement son style photo réaliste relativement sombre. Cela m'a donné l'impression que l'auteur cherchait volontairement à éviter les détails, peut-être pour plus de facilité. En outre, les visages sont étranges, comme s'ils étaient recopiés à partir de photos. Ils apparaissent différents du reste du corps, comme en décalage, et souvent proportionnellement trop gros ou mal placés par rapport au corps.
Malgré ces reproches, ce n'est pas franchement moche, la narration graphique est réussie et j'ai apprécié les décors futuristes et spatiaux.

Le récit m'a vraiment capté dès le départ. Amateur de SF, d'intrigues complexes et de mystères étonnants, j'ai été assez gâté. L'histoire est bien construite et donne fortement l'envie de savoir la suite.
Au rayon des défauts, j'ai trouvé le développement un peu brusque et un peu facile sur la fin du premier tome, quand la mission lunaire se transforme en un claquement de doigt en mission martienne.
J'ai également trouvé bizarre le comportement très (trop) mature de la fille de l'héroïne : ses dialogues sont ceux d'une jeune adulte à mes yeux, ça parait étrange, même pour une enfant qui a appris à vivre toute seule.
Par contre, c'est cette même enfant qui permet de dégager des émotions fortes et la cruauté des voyages spatiaux quand on laisse des êtres aimés derrière soi (cette même douleur était d'ailleurs mise en scène dans la Guerre Eternelle). Etant père d'une petite fille moi aussi, ça m'a serré la gorge à l'idée de la laisser seule pour autant d'années.

Les mystères et les découvertes incroyables vont se succéder et s'additionner sur la longueur des trois tomes qui forment cette série. Malheureusement, aucune explication ne viendra les expliquer, si ce n'est une maigre théorie évasive et un peu fourre-tout. C'est peut-être mieux pour éviter une explication bancale, mais on se retrouve tout de même avec beaucoup trop d'évènements incroyables qui ressortent comme de faciles ficelles scénaristiques, des ajouts gratuits histoire d'épater le lecteur et de faire monter la mayonnaise.
La fin de cette série est donc frustrante. Pas foncièrement mauvaise, mais elle n'a pas réussi à sublimer le reste du récit qui du coup me parait trop artificiel pour réussir à me charmer davantage que la simple curiosité de première lecture.

Dommage, pour une fois que des auteurs français avaient choisi d'aller aussi loin dans la SF et le Fantastique, tout en restant à peu près réalistes, j'aurais aimé que leur scénario se tienne davantage de bout en bout.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 16/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas grand fan de science-fiction, et les récits qui mélangent fantastique et anticipation provoquent chez moi, dans bien des cas, une réelle allergie. Je ne parviens alors pas à rentrer dans un univers que je trouve trop illogique, trop incohérent.

Rien de tout cela ici, du moins jusqu’à quelques pages de la fin.

Le début du récit est excellent. Etrange, dramatique, intense, il m’a pris aux tripes et j’ai avalé les trois tomes d’une seule traite. La dimension fantastique du récit est bien amenée et les explications, quoiqu’obscures, me convainquent suffisamment pour que je poursuive ma lecture. De ce point de vue (et jusqu’à quelques planches de la fin, je me plais à le répéter), c’est très bien fait.

Je suis moins convaincu par les « tribulations » de la fille de l’héroïne. Des tribulations et des états d’âme dont je n’ai finalement que faire. Je reconnais cependant que ces séquences permettent de mieux comprendre l’état psychologique de l’héroïne.

Un petit détail, mais qui aura eu son importance dans mon appréciation d’ensemble : les citations reprises sur la page de garde. Ce procédé est fréquent, mais j’ai trouvé la justesse des phrases choisies tout simplement excellente. Ces citations ont agi chez moi comme autant de « portes » que je franchissais pour « entrer » dans l’histoire, laissant une part de mon esprit cartésien de l’autre côté de la cloison.

Reste le dessin. D’un point de vue technique, dans son style réaliste, il est excellent. La colorisation des personnages, par contre, m’aura choqué dans un premier temps. Le rendu me semble très artificiel, comme « plaqué » alors que la volonté de l’auteur était à mon avis d’obtenir au contraire un rendu très réaliste. Un autre détail m’a choqué : une poignée de mains … gauches. Etonnante erreur, et très déroutante. Je suis resté en arrêt sur ces trois cases en me demandant dans un premier temps ce qui était illogique. Mais, comme je le dis, il ne s’agit que d’un détail.

J’aurais, sans hésiter, mis un 4/5 pour ce récit, s’il n’avait pas compris les cinq, six dernières planches, qui ne cadrent pas avec le reste et rendent le scénario illogique.

Avis posté par pol Infos posteur le 20/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne savais rien de l’histoire avant de commencer ma lecture et j’ai vraiment bien aimé les premières péripéties. Quel surprise de voir retomber sur terre en 2035 des astronautes ayant existé et bien connu de tous, mais dont les aventures datent de 1969 ! Cette approche qui mêle réalité et fiction est très prenante. Sans parler du coté intriguant de ce retour inattendu. Bref cette série démarre de manière on ne peut plus séduisante. L’aspect SF est vraiment bon et ce mystère va mener nos héros sur la lune puis sur Mars ou les mystères vont s’amplifier. Du tout bon.

En parallèle il y a également la vie privée de l’héroïne qui tient une part importante dans le récit. Un peu trop pour moi. J’ai largement préféré les passages traitant de nos mystérieux astronautes que ceux relatant l’enfance difficile de la jeune Sofia qui vit mal que sa mère soit tout le temps absente. Il y en a un peu trop à mon gout. Ce n’est pas un roman graphique que je voulais lire…
Le dessin, très particulier, ne m’a ni plu ni dérangé.

Et enfin il y a le 3e tome qui comme tout le monde me laisse sur ma faim. Trop ouvert, pas assez de réponse. Il y avait matière à faire un truc géant, l'idée était là. Mais j'ai refermé la série avec le sentiment qu'elle n'a pas été exploitée.
Donc malgré une super idée de départ, je suis au final assez mitigé.

Avis posté par Pacman Infos posteur le 25/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une bonne bd de science fiction, sans plus. Les auteurs s'attaquent ici à un des thèmes récurrents de la SF, les paradoxes engendrés par les voyages dans l'espace. Le problème, c'est qu'ici, je n'ai pas très bien compris, même à la relecture, la théorie de base du paradoxe. Il y a une vague allusion à la probabilité de présence, théorie de mécanique statistique qui ne peut s'appliquer qu'au niveau sub atomique (à moins que les choses aient évolué depuis mon passage à la fac) et qui de toute manière, n'explique en rien les évènements qu'on nous expose. Beaucoup d'autres éléments viennent de greffer là dessus et je me suis trouvé rapidement submergé par un tas d'évènements, d'apparitions, de personnages qui viennent apporter autant d'embryons de pistes aussitôt abandonnés. En vrac: Une base soviétique martienne, Youri Gagarine, un vaisseau extra terrestre, j'en passe et des meilleures.

Au final, il reste un beau plateau de SF, avec de beaux vaisseaux, des personnages attachants, un paradoxe à résoudre, un petit rien de fantastique. Une espèce d'auberge espagnole de la SF.

Avis posté par zbah Infos posteur le 05/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Arg ! N'y allons pas par quatre chemins, ce complexe du chimpanzé se résume a un bonne petite histoire de SF, prenante, et pas trop mal menée, desservie par un style illustratif vraiment raté.

Si l'effet d'une BD basée sur de la retouche photo peut séduire au premier coup d'œil, à la lecture, les faiblesses du procédé vous sauteront au visage. On est plus proche du mauvais roman photo, que du concept illustratif maîtrisé, et le dessinateur a eu beau essayer de noyer le poisson à coup de "tonalités" qui vont bien, ajouts de clairs-obscurs cache-misère, et surlignage de contours, rien n'y fait. Un roman photo s'il doit être réussi (le peut-il ?) se base hélas sur un "jeu" d'acteurs - ici ils sont archi mauvais.

Il y a une continuelle déconnexion entre le visuel, l'attitude, et le texte prononcé. C'est l'antithèse en quelque sorte d'une BD réussie, où le travail d'image sert le texte et la narration, ici ça passe parfois, mais c'est souvent dommageable sur l'ensemble. Certaines cases, voire planches, sont purement et simplement "ratées". En plus l'auteur s'est pris d'une drôle d'envie de se la jouer cinéaste, avec des plans "shootés" en contre-plongée, plongée, et compagnie, qui viennent encore plus ternir le tableau, déjà pas brillant sans ça.

Reste donc, une histoire assez intéressante pour tout amateur de SF, et un prétexte à bonne re-plongée dans l'aventure spatiale des années 60. Ce que j'adore. Donc pour moi ça sauve la note in extrémis de cette série. Sans parler qu'il y avait beaucoup mieux a faire au niveau du final. Mais il faut vraiment être féru de ce genre de récits pour passer outre les défauts sus-cités - donc attention.

Avis posté par Ralphero Infos posteur le 10/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après la lecture de cette série (et non la relecture, notez), je me pose une question :

Est-ce à l'auteur ou au lecteur d'imaginer le scénario ? Parce que là, ayant fini la série, je n'ai en tête qu'un DEBUT d'histoire acceptable, avec une suite potentiellement intéressante mais malheureusement inexistante... Seul demeure un sentiment de frustration que le dessin aurait pu amoindrir, mais ces planches pseudo-réalistes réalisée à base de photos me laissent de marbre (le dessin m'avait pas mal plu au départ, mais je l'ai rapidement trouvé pénible, surtout au niveau des visages).

Pour en revenir au scénario : ou le travail est bâclé (ce dont je doute fort), ou les desseins de l'auteur sont insondables, et nous autres, pauvres mortels, sommes incapables d'en appréhender l'immense valeur (ou suis-je stupide et fais-je preuve d'un indicible mauvais goût ?). Trêve de plaisanteries, je pense avoir compris la fin, mais ce sentiment d'indécision me reste en travers de la gorge.

Bon, je ne m'attarde pas et je résume : Dessins froids voire désagréables, scénario intéressant lors de la première lecture, mais une fin trop douteuse ; humour totalement inexistant, sentiments et psychologie assez indigestes. Trop de défauts pour conseiller l'achat de cette BD.

Avis posté par PAco Infos posteur le 02/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un paradoxe qui laisse perplexe...
Car au delà de celui-ci, si cette série apparait très prometteuse dans le premier tome, je trouve que le niveau baisse au fur et à mesure... Dommage car j'étais parti pour mettre un 4 étoile à cette série. Je resterai sur 3...

En effet, cette série dans son ensemble est sympa, mais aurait pu nous proposer quelque chose de formidable si certains éléments de l'histoire n'étaient pas un peu trop raccourcis... Je trouve certaines décisions et actions un peu trop rondement menées et d'autres au contraire, pas assez explicites. Par moment faut suivre quoi... Tout ça pour déboucher sur un final un peu attendu, mais bien amené.

Le travail graphique de Jean-Michel Ponzio est assez particulier. En cherchant un peu, j'ai découvert qu'il travaillait d'après photo, ce qui ne m'étonne pas quand on voit le rendu des planches. Un réalisme époustouflant qui se pose en très bon stabilisateur pour cette BD de SF. Je regrette quand même des vignettes un peu sombres, qui donnent parfois aux visages des rendus malheureux. Mais dans l'ensemble j'avoue être agréablement surpris, n'étant pas un adepte particulier du genre. En tout cas, la fluidité des compos soutient parfaitement le rythme imposé par l'histoire, et quelques planches sont très belles !

Bref, moi qui avais tant entendu parler de cette BD, je me retrouve du coup un brin déçu par l'ensemble, même si ça reste une bonne série SF à lire et à découvrir pour les amateurs du genre.

Avis posté par Seb94 Infos posteur le 19/09/2008 (dernière MAJ le 16/01/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'histoire de cette série prévue en 3 tomes est vraiment très prenante et j'avoue que je suis impatient de découvrir la conclusion (A quand le tome 3 ?). Je trouve l'idée de base vraiment intéressante et l'évolution de l'histoire très palpitante. Espérons que les réponses apportées dans le dernier tome seront à la hauteur des 2 premiers.

Les passages concernant la petite fille ne m'ont pas autant déplu que pour les avis ci-dessous, elle est plutôt attachante et sa présence exprime bien le tiraillement de la mère entre sa passion pour l'espace et l'amour pour sa fille. De plus, je pense même que la présence de l'enfant dans cette histoire aura une grande importance dans la conclusion de cette série (Enfin, on verra bien hein !).

Le dessin est particulier, mais correspond bien à l'ambiance générale, je trouve même qu'il s'améliore dans le tome 2. Seul les visages des personnages restent trop crispés à mon goût, mais ce n'est qu'un détail tant on est absorbé par cette histoire.

2ème avis, après lecture du 3ème et dernier tome (16/01/09) :
La conclusion de cette histoire s'avère décevante, au final beaucoup de questions restent sans réponses. C'est vraiment dommage, j'avais vraiment été emballé par les 2 premiers tomes, mais le 3ème m'a déçu. Je retire donc une étoile à ma note initiale.

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 09/11/2008 (dernière MAJ le 13/01/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mes goûts en matière de BD me conduisent rarement à choisir de la SF mais le dessin magnifiquement réaliste (mais pas trop) de Ponzio était suffisamment exceptionnel pour me convaincre. La conquête spatiale et la confrontation de l'infiniment grand et de l'infiniment petit n'étant pas pour me déplaire non plus.

Pour en revenir au dessin, les visages, les expressions, les regards, les paysages terrestres et extraterrestres, la mécanique des engins spatiaux, même les casques des scaphandres reflétant la lumière stellaire, les couleurs, sombres dans l'espace, lumineuses sur Terre, jusqu'au choix du fond de page moitié blanc / moitié noir, tout me ravit !
L'amarsissage est époustouflant et la vision de Mars de la fin du 3ème épisode est presque magique, m'empêchant presque de tourner la page pour lire la suite.

Côté histoire, l'auteur nous propose un voyage vers l'inconnu, un voyage dans le temps et dans l'espace, avec la magie de la SF qui autorise toutes les prospectives, c'est suffisamment convaincant pour qu'on soit tenté de dire "pourquoi pas" à la théorie de la probabilité de présence appliquée à l'individu et plus seulement aux particules, même si c'est objectivement le point faible de l'histoire.

Le récit ne souffre d'aucune longueur, d'aucune lourdeur, c'est une aventure humaine qui file comme un vaisseau dans l'immensité de l'espace. La frustration de Sofia confrontée à l'absence de sa mère et celle d'Hélène de ne pouvoir choisir entre sa passion et sa fille sont omniprésentes sans pour autant alourdir le récit par un excès de sentimentalisme, c'est comme un fil rouge qui donne une dimension humaine dans un monde de politiciens et de scientifiques.

Peut-on mettre un 5/5 à une œuvre aussi récente ? Ne doit-elle pas résister à l'épreuve du temps avant de mériter le titre suprême ? Je prends le pari que oui.

modif du 13/01 : suite à d'autres lectures de SF beaucoup plus convaincantes, je baisse ma note d'une étoile.

Avis posté par tolllo Infos posteur le 13/01/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Entrée.
~au menu : Tome 1~

J’ai dégusté un savoureux petit en-cas, très appétissant, qui n’augurait que le meilleur pour la suite.
Après une entrée légèrement frugale, de très bonne qualité, j’étais impatient de voir la suite. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu une mise en bouche de cette finesse, et de cette excellence, un vrai régal !

Plat de résistance.
~au menu : tome 2 plus une partie du tome 3~

Appétissant également, quoique.... un peu lourd à digérer : plusieurs petits condiments ne sont pas bien passés, mais l’ensemble est resté passable et agréable.
Du coup je me demande bien quel sont ses ingrédients inconnus, je m’attends à un dessert bien digestif pour assimiler tout le repas.

Dessert.
~au menu :fin du tome 3~

L’addition !

Je fais donc remarquer au serveur que l’on m’avait promis un repas entier, avec entrée plat ET dessert.
Là, il m’explique que j’ai déjà eu mon dessert et que j’ai du le manger sans m’en rendre compte ! !
Effectivement, je n’ai pas trouvé mon dessert, quelqu’un d’autre à dû se le bâfrer en douce ?

Pour se faire pardonner le chef cuisinier me donne un petit bonbon qui se révèle infect, je n’arrive évidemment pas à le digérer il me donne même envie de régurgiter. Zut ! Qui avait-il de si bon dans l’entrée du début du repas ? Impossible de m’en souvenir !

Surnage une vague impression que cela était surprenant et novateur. Mais ce dessert jamais arrivé et ce bonbon supposé me réconforter m’ont tout gâché. En plus je n’ai même pas réussi à avoir la recette de tout ce qui m’avait plu.
A n’y rien comprendre.

Mon addition personnelle (8/20)

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 16/08/2008 (dernière MAJ le 26/12/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après avoir savouré Genetiks des mêmes auteurs, je me devais d’acquérir cette série.

"De la déception ? Quelle déception ?" J’ai encore une fois pris mon pied lors de la lecture de ces deux opus. Le postulat de base, comme déjà répété, est vraiment génial. L’histoire est vraiment prenante et ambitieuse. La conquête spatiale est revisitée magistralement. Le gros point faible, certes je vais dans le sens de beaucoup d’autres avis, est la coupure du récit principal avec cette pseudo relation mère-fille qui est censée, je pense, donner un côté humain et attachant aux personnages mais qui, au final, donne envie au lecteur de passer ces quelques pages pour retrouver l’intrigue générale, nettement plus accrocheuse.
De plus, ces passages n’apportent, pour l’instant, rien de plus au récit.

Bref, je ne m’éternise pas là-dessus, cela me paraît dérisoire compte tenu de la qualité générale de la série.

Côté graphique, la technique employée est vraiment adaptée à ce récit. Effectivement, les planètes paraissent être au bout des doigts; le réalisme « photo » est encore mieux adapté ici que dans Genetiks. Les couleurs appuient très bien l’angoisse du vide sidéral et la peur de l’inconnu.

En conclusion, cette série fait mouche en ce qui me concerne, au même titre que Genetiks.

Malheureusement, je me dois de mettre à jour cet avis après la lecture du dernier opus... Deçevant, voilà tout. La fin de l'histoire ne m'est pas parue convaincante; pire, elle m'a vraiment laissé une impression de râté.

Vous voilà prévenu... Je descends ma note de 4/5 à 3/5, pour les deux premiers tomes.

Avis posté par Papybouyoul Infos posteur le 26/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis du même avis que les 2 précédents... Je ne sais si c'est le fait de ne pas avoir pris le temps de relire les 2 tomes précédents et d'avoir lu des critiques enthousiastes sur la conclusion de ce troisième tome donnant toutes les réponses... Mais je n'ai pas compris grand chose !

J'ai même trouvé le graphisme de Ponzio un peu bâclé sur certaines planches, un peu comme le scénario d'ailleurs... Bref, je suis très déçu !

Décidément en matière de SF, Universal War One reste ma référence car D. Bajram savait depuis le début où il allait, lui !

Avis posté par iannick Infos posteur le 04/02/2008 (dernière MAJ le 20/11/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai attendu la sortie du deuxième tome « Les fils d’Arès » pour me faire une idée plus précise du "Complexe du chimpanzé". En effet, le premier album de cette série m’avait laissé sceptique et je me demandais comment les auteurs allaient pouvoir me convaincre par la suite. Après lecture des « fils d’Arès », je reste toujours sur ce sentiment de frustration et je m’interroge encore sur la façon dont cette histoire de fou va se terminer !

[SPOILER]
Dans le premier tome « Paradoxe », la bd nous conte la découverte surprenante par la Nasa et l’armée américaine d’une capsule spatiale qui vient de tomber dans l’océan indien en 2035. Cette apparition aurait pu en rester là si l’engin n’avait pas été celui de la fameuse mission Apollo XI dont l’équipage (et donc la capsule) était revenu sur Terre en 1969 !
[FIN SPOILER]

Je ne vous dévoilerai pas la suite de ce récit. Sachez cependant que de très gros rebondissements jalonnent la bd ! Ces péripéties me sont apparues, pour l’instant, difficiles à croire et il faudra que le scénariste, Richard Marazano, soit suffisamment convaincant pour que j’apprécie son récit : chose dont je doute vraiment car il ne reste qu’un seul tome pour finaliser la série !

En fait, ce que je reproche le plus dans ce scénario, c’est d’avoir incorporé une relation entre l’héroïne et sa fille qui condense le récit au détriment de la trame principale (la découverte de la capsule et ses mystères).
Certes, cette union entre la mère et son enfant apporte une touche « humaine » à l’histoire qui peut plaire à des bédéphiles. Pour ma part, je trouve que ça n’apporte que peu de choses au récit surtout lorsque « seulement » trois tomes sont prévus pour finaliser cette série. D’ailleurs, certains passages contenant le sujet qui m’intéresse le plus dans cette bd (la capsule spatiale et ses mystères) me sont apparus trop vite expédiés.

Graphiquement, le trait réaliste (qui se rapproche de celui de Christophe Bec) de Jean-Michel Ponzio est remarquable. Même si la mise en couleurs m’a semblé convaincante, je suis curieux de contempler les planches encrées de cet auteur (je suis prêt à parier qu’une intégrale du "Complexe du chimpanzé" en noir et blanc sortira prochainement).
Cependant, comme la plupart des bd où le dessin est très réaliste, j’ai éprouvé des difficultés à bien distinguer les visages des différents protagonistes.

Avec "Le Complexe du chimpanzé", j’ai le sentiment que l’éditeur Dargaud tient là une série de science-fiction qui peut être une référence. Cependant, je souhaite bon courage au scénariste pour que le prochain tome apporte des réponses très convaincantes sur les hypothèses émises dans les deux premiers albums car, pour l’instant, je suis très sceptique sur les gros retournements de situation contenus dans sa bd.
Série à suivre de près…

Avis sur le troisième (et dernier) tome :

Je suis déçu du final de cette série ! Comme je le pressentais en terminant de lire le deuxième tome du « Complexe du chimpanzé » : les explications sur les phénomènes qu’ont vécus les protagonistes ne me sont pas finalement apparues convaincantes. La théorie évoquée par le personnage principal n’est évoquée qu’en quelques pages et m’a semblée très vague comme si elle a été balancée à la va-vite pour donner un semblant de réponse aux lecteurs.

En fait, je pense que les auteurs auraient dus laisser tomber les séquences entre la fille et la mère pour se concentrer sur les évènements « extraterrestres » d’autant plus que le scénariste ne disposait que de trois tomes pour étaler sa théorie.

C’est dommage que ce dénouement me soit apparu raté car le dessin réaliste de Jean-Michel Ponzio se prête –à mon avis- très bien aux atmosphères sidérales.
Décidément, je crois que les séries « La guerre éternelle » et « Universal War One » resteront pour (très) longtemps mes références en bds de science-fiction !

Avis posté par ced Infos posteur le 20/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après un tome 1 très alléchant, un tome 2 surprenant, beaucoup plus rapide sur le développement de l'histoire, et un peu décevant...voici donc le final. Que dire ?

J'attendais ce tome, me demandant si le scénario était finalement une trouvaille génial ou une supercherie, me voilà au parfum... On ne sait définitivement pas où l'auteur a voulu nous emmener, ça ressemble sur certains points à du "2001" de Kubrick, mais sans arriver à sa cheville, il y a des clins d'oeil à pleins de films de SF, mais pour aller où ? J'attends encore la réponse... J'ai peine à croire que le scénario était écrit à l'avance, ayant l'impression d'un final pour "bazarder" l'histoire.

Au final, rien. Pas de réflexion, sur rien. Mon avis semblera surement sévère, mais j'assume pleinement, tant le début était alléchant.

Avis posté par herve Infos posteur le 08/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En matière de science-fiction, nous avions ces dernières années (car je passe sous silence les Valérian et autres bande dessinées de cette époque) une référence, Universal War One (UW1 pour les intimes). A présent il va falloir compter avec "le complexe du chimpanzé" qui avec ses trois volumes parus à un rythme très rapide (2 ans et demi) vient renouveler complètement le genre.

Certes, il faut s'habituer au travail et au dessin si particulier de Jean-Michel Ponzio, à partir de photographies. J'ai apprécié et découvert cet auteur dans la série Genetiks, avec également Marazano au scénario. Cette atmosphère si particulière oscillant entre dessin et roman photo rend encore plus crédible cette histoire spatio-temporelle assez déboussolante.

D'ailleurs, le scénario est fort bien construit, et même si j'avais deviné la fin (la boucle est bouclée) j'ai passé un très bon moment de lecture avec les aventures d'Hélène Freeman.
L'histoire est sombre, au sens propre comme au figuré, et le suspens nous tient en haleine tout au long de ces 3 volumes oppressants et angoissants.

J'ai pensé, aussi bien au niveau du dessin que du scénario, parfois à l'univers de Christophe Bec (dans Sanctuaire par exemple).

Une bonne série que je recommande évidemment.

Avis posté par Erik Infos posteur le 29/03/2008 (dernière MAJ le 05/04/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime la vraie science-fiction et plus particulièrement ces histoires contant la conquête spatiale. C'est réellement mon genre préféré même si cela ne se reflète pas au volume des bd que j'ai pu lire.

Or, ce récit traite d'un sujet qui me passionne : les décalages temporels. Visiblement, cela ne va pas s'éterniser sur un nombre impressionnant de volumes, ce qui est appréciable.

Nous avons droit à une héroïne partagée entre sa passion professionnelle (être la première femme à poser ses pas sur la planète Mars) et sa petite fille en mal d'amour. Cela donne un côté un peu humain à un scénario fort complexe qui cultive le mystère.

Le cadrage, les plans rapprochés choisis, un dessin (trop?) sobre, une colorisation froide... tout cela concourt à nous mettre dans une ambiance particulièrement opressante.

Au bout de deux tomes, on ne ressort pas totalement convaincu. Il va falloir encore un peu attendre pour savoir si cette bd mérite toute l'attention préconisée par une élogieuse préface de Xavier Dorison.

Cependant, cette lecture est intéressante avec une excellente idée de départ.

Avis posté par Bedelisse Infos posteur le 04/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bonne BD de SF avec de beaux dessins très précis. Les engins spatiaux sont remarquables et l'environnement spatial, la planète Mars et la Lune paraissent plus que réels. Bravo.

Coté scénario, l'intrigue est vraiment passionnante. J'aime particulièrement ce mélange de conquête de l'espace à la fin des années 60 avec Gagarine, Armstrong et ce qui pourrait être nos voyages spatiaux dans un proche avenir. Il est difficile de voir quelle sera l'issue de cette histoire, mais toujours est-il que les 2 premiers tomes valent le détour.

Le seul bémol dans le scénario est la relation entre la fille et la mère qui, je trouve, manque d'intérêt et surtout casse la fluidité de l'histoire.

Avis posté par Ems Infos posteur le 14/05/2007 (dernière MAJ le 10/03/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je commence par une note moyenne pour deux raisons : il ne s'agit que du premier tome et je trouve le dessin trop réaliste, à la limite du photomontage. Mis à par cela, le plaisir de lecture est complet, l'histoire se met bien en place, l'intrigue semble bien pensée et donne envie de lire la suite.

Mais quelle suite pour le scénario, le tome 1 nous laisse dans l'expectative, difficile d'anticiper l'orientation de l'histoire. Etant donné qu'il s'agit d'un triptyque, il y aura encore certainement des chamboulements, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Après lecture du tome 2 : il faut bien se résoudre à devoir attendre le tome 3 pour la note finale.
Cette série est assez déroutante mais quand même plaisante à lire. Difficile de prévoir où celà nous mènera. J'ai préféré le dessin dans ce tome 2.

Mise à jour du 27/10/2010 : Après la lecture des 3 tomes.
C'est de la BD à grand spectacle !!
Le premier tome est excellent, le second moyen et le dernier correct (les dernières pages seraient limite à éviter à la lecture !!!)
Le dessin ultra réaliste grâce à des photos montages me plait mais certaines cases sont ratées au niveau maquillage
Note finale : 3/5 car il n'y a rien d'exceptionnel dans ce triptyque.

Avis posté par ManuB Infos posteur le 14/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici la 2ème série entamée par le couple Marazano / Ponzio avec Genetiks paru chez Futuropolis.

Il s’agit cette fois d’un scénario de SF ambitieux et partant d’une idée pour le moins étonnante : le retour sur terre de Neil Armstrong et Buzz Aldrin 64 ans après leur mort. On entre directement dans le vif du sujet et le mystère s’amplifie au fur et à mesure de la lecture. Les points d’ombre sont nombreux et beaucoup de questions sont posées dans ce premier tome. On pourra trouver quand même que les évènements en fin d’album sont un peu précipités et que tout va un peu trop vite.
Le style photo réaliste de Ponzio peut comme pour ses autres réalisations être soumis à quelques critiques : personnages figés, expressions de visages mal choisies … Pour ma part, je trouve toujours le résultat réussi.

Un bon premier tome qui repose sur une idée originale, mais il y a encore beaucoup trop de mystères et la suite permettra ou non d’augmenter la note.

Avis posté par okilebo Infos posteur le 27/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En ce qui me concerne, j'avais beaucoup aimé le travail de Marazano sur Zéro Absolu et Le Bataillon des lâches. Sa manière d'aborder la S-F est très réaliste et c'est donc avec beaucoup de joie que j'ai retrouvé, ici, sa "patte".

Ce premier tome est une très bonne introduction. Les bases du récit sont placées avec beaucoup de subtilité. On apprend à connaître les personnages, et les perspectives du scénario sont multiples, ce qui, évidemment, attise ma curiosité. Où va nous conduire cette histoire ? Là est toute la question.

Je suis vraiment curieux de connaître la suite !

A suivre sans modération !

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 26/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce premier tome du "Complexe du chimpanzé" lance une intrigue très intéressante : que s'est-il réellement passé en 1969 lorsque l'homme a marché sur la lune ?? Si on se plonge vraiment dans le récit, il y a de quoi avoir des frissons dans le dos !

Le scénario est donc original et bien mené. Le rythme n'est trop lent ni trop rapide. Chaque chose arrive en son temps et nous permet d'avancer pas à pas dans l'histoire. J'espère sincèrement que les auteurs parviendront à garder ce niveau et qu'ils ne tomberont pas dans un scénar de série z bien prévisible et bateau.

Côté personnages,, je ne suis pas complètement convaincu. Je ne les trouve pas charismatiques à l'image de "l'héroïne" Hélène. En parlant d'Hélène, il me semble qu'elle veut un peu le beurre et l'argent du beurre : quand on veut être le meilleur astronaute du monde, on fait des horaires de fou, donc élever un enfant correctement me paraît difficile ! Son déchirement entre son travail et sa fille me paraît pour le coup moins crédible car un peu provoqué... Je ne suis pas un macho ! Je pense ça également pour les hommes qui bossent 14 heures par jour (j'en connais) et qui veulent avoir des gosses... On ne peut pas tout avoir de manière idéale, il y a forcément des problèmes qui surgissent... Enfin bref, c'est une réflexion personnelle qui nous éloigne du sujet mais bon disons que ça ne m'a pas aidé à m'attacher au personnage d'Hélène.

Le dessin est de bonne qualité dans l'ensemble, bien que certaines cases me laissent une impression étrange : j'ai le sentiment que parfois les personnages ont été pris en photos, transformés en dessin sur ordi et introduits par-dessus le fond de l'image... étrange. Je n'aime pas particulièrement mais il faut dire que ça donne un côté très réel aux personnages.

En résumé, "Le complexe du chimpanzé" a toutes les cartes en main pour devenir une excellente BD de science-fiction. Reste à savoir si les auteurs y parviendront au terme de la série (3 tomes prévus). Je reverrai alors la note à ce moment-là.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 20/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Premier tome d'une trilogie annoncée.

Le postulat de départ ?... une idée tellement "simple", si je peux dire, qu'elle en est impressionnante : en 2035, les astronautes Armstrong et Aldrin, à bord de leur capsule de la mission Apollo XI, reviennent sur Terre. Armstrong et Aldrin ?... ils sont pourtant revenus de la Lune en Juillet 1969 et sont morts depuis. Qui alors est revenu sur Terre cette année-là ?... Comment ces "nouveaux" astronautes ont-ils pu survivre à une éventuelle dérive dans l'espace de plus de 65 ans ?...

L'enquête va démarrer. Comme j'ai démarré au quart de tour dans cette nouvelle série SF.
C'est que l'idée de base va s'ouvrir sur d'autres portes, apportant de nombreuses questions et rebondissement inattendus.

Qui plus est, deux histoires se mélangent : celle des astronautes et celle de Hélène et de sa fille Sofia ; Hélène qui devra partir en mission pour -peut-être- de nombreuses années.
Le dessin ?... le graphisme m'a un peu perturbé. C'est hyperréaliste mais j'ai parfois l'impression que des photos de personnes ont été retouchées ; une sorte de roman-photos graphique. Mais cela n'a quand même aucun démérite. Qui plus est, Hélène a vraiment un air de Sophie Marceau que j'apprécie beaucoup.

Scénario (très) solide, bien bon graphisme, mise en scène et découpage des planches de bonne facture, tout ici "sent" une histoire -crédible d'ailleurs- dont j'attends la suite.
Cote perso : 3,5/5.

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 20/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Comme le dit Spooky, l’intrigue esquissée dans ce premier tome est excitante mais potentiellement casse-gueule. On risque d’assister dans les tomes suivants au meilleur comme au pire, tant les éléments avancés dans ce premier tome sont gros, très gros même. Pour le moment, le lecteur les accepte et rendra sans doute hommage à l’audace des auteurs en matière de science-fiction, mais il va falloir assurer… Bon, je parle un peu dans le vide, là… parce que je n’ai pas envie de déflorer la moindre parcelle de l’intrigue aux lecteurs potentiels, pour leur laisser l’entière surprise.

Parlons plutôt du dessin alors, contrairement à ce que dit Spooky, ce n’est pas du tout le premier album de Ponzio, il a quand même déjà signé deux one-shot chez Soleil (« Kybrilon » et « T’ien Keou »). On est dans un style hyper réaliste, presque photographique proche de Bec et Marazano. Visuellement, c’est une réussite, même si, on trouvera certaines postures des personnages par moment un peu trop figées et que l’encrage, très dur, a tendance à marquer les visages des personnages masculins et à empêcher de les distinguer les uns des autres. Mais rien de très grave, Ponzio a beaucoup de talent.

Un grande série potentielle ou un futur illustre nanar ? L'avenir est fait d'angoisse et d'inconnues...

Avis posté par Spooky Infos posteur le 15/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bien prometteuse cette série.

Le "pitch" de départ est bien excitant, mais aussi potentiellement casse-gueule. En effet, comment remettre en question des évènements qui sont tenus pour acquis ? Qui plus est, des évènements que tout le monde a vus ? Et si on nous mentait, si on nous racontait des bobards depuis le début ?

Une telle histoire ne tiendrait pas si elle se passait en 2007. En effet la plupart des acteurs sont encore, sinon vivants, du moins très présents dans les mémoires collectives. Par contre, dans 28 ans... Marazano tire bien son épingle du jeu, en insérant une dimension intimiste dans ce qui s'annonce comme un thriller science-fictionnesque de premier plan. En effet le personnage principal, Hélène Friedman, est une physicienne qui travaille pour la NASA, mais qui a aussi une vie de famille... Enfin, qui essaie d'en avoir une. Elle a en effet du mal à s'occuper de sa petite fille, très futée. Et lorsqu'elle s'embarque pour sa mission d'investigation, elle sait que sa mission durera plusieurs années, peut-être même plus que prévu... La couverture du tome 1 est terrible, puisqu'elle contient en creux ce double aspect de l'intrigue : techno-thriller et récit graphique dramatique.

Niveau graphique, il semblerait que ce soit le premier album de Ponzio. J'avoue que j'ai un peu de mal avec le côté "figé" de son trait. Mais cette gêne disparaît au fil de la lecture, tant celle-ci est prenante.

Une série à suivre de près, donc.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque