Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Ferme 54 Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (6) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis6
Note moyenne2.67 / 5
Pour l'achat33%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Ferme 54 sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Erik Infos posteur le 19/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le dessin avec cette monochromie violette ne m'a pas particulièrement attiré. La calligraphie est très petite ce qui rend les caractères assez illisibles. Question confort de la lecture, il faudra repasser par d'autres codes. Par ailleurs, les femmes ressemblent à des hommes : c'est à s'y méprendre !

En ce qui concerne le récit, c'est une succession de drames entre la perte d'un petit enfant laissé sans surveillance ou celle d'un pauvre chien abandonné dans une cave. Bref, que des réjouissance à travers cette ferme de colonisation. La guerre ne sera pas évoquée directement. On ne traite pas des sujets qui fâchent.

Avis posté par cac Infos posteur le 31/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Galit et Gilad Seliktar, frère et sœur, réalisent avec Ferme 54 une bande dessinée aux éditions ça et là, leur première publication en France nous apprend la quatrième de couverture. En effet ils sont israéliens et ces quelques nouvelles portent sur la vie dans une cité locale. Rien de spécial à dire sur ces scénarios. Les histoires sont indépendantes entre elles, les textes sont d'une certaine qualité d'écriture.

Par contre j'aime particulièrement le dessin, tout fin et épuré, en bichromie, sans cadre ni même numéro de planche ce qui est étonnant et enfin c'est un détail mais j'aime bien également la police utilisée pour le texte.

Une histoire israélienne qui n'a rien de fondamentalement identitaire si je puis dire, c'est tout simplement agréable à lire.

Avis posté par Ems Infos posteur le 22/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai dû passer à côté du sujet.
Mis à part le premier récit assez poignant, le reste de la BD m'a paru vide.
J'ai l'impression qu'une certaine retenue a fait que les histoires soient moins pertinentes qu'elles auraient pu être.
Je me suis ennuyé avec cette BD. J'aime les récits témoignage mais seulement quand il y a de la matière à s'instruire et comprendre.
La narration est correcte.
Le dessin, intriguant au départ, a fini par me lasser. La cause à une colorisation minimaliste (une couleur) m'ayant paru de moins en moins belle au fil des cases.
Au final, je me serais bien passé de cette lecture, mais je reconnais que la BD n'est pas un navet.
Il s'agit juste d'une appréciation personnelle.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 29/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La BD israélienne est très peu représentée en France, et c'est toujours une chance quand on a l'opportunité d'en lire un produit.

Cependant tout n'est pas forcément bon à prendre dans cette production. "Ferme 54" nous permet de suivre des instantanés de la vie d'une jeune femme, qui découvre l'amour, la mort, et au final est engagée dans l'armée. Pour un final triste, très triste. Le dessin ressemble plus à celui que l'on trouve dans un carnet de croquis qu'à des planches proprement dites. Ce style n'est pas désagréable, d'autant plus qu'il y a quelques trouvailles graphiques par-ci par-là (les volutes de parfum, certains cadrages). L'utilisation de la bichromie est assez judicieuse.

Cependant, et malgré ces qualités, je n'ai pas réussi à m'intéresser à la vie de Noga. Le récit à la première personne lui procure un détachement, un éloignement par rapport à son histoire qui ne nous la rendent pas très intéressante. C'est avec un ennui grandissant que j'ai suivi son histoire, même si ce n'était pas désagréable à l'oeil.

Avis posté par Quentin Infos posteur le 11/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Noga, une jeune israélienne née au début des années 70, vit à la Ferme 54, dans une petit village de campagne, non loin de Jérusalem. Trois étapes clés illustrent son passage de l'enfance à l'âge adulte, en un triptyque sur les dimensions obscures et dérangeantes de l'adolescence. Ferme 54 Evoque les traumatismes qui se dissimulent sous la superficielle tranquillité d'une jeunesse à la campagne". Tout est dit dans le 4e de couverture.

Les moments obscurs et dérangeants du passage de l'enfance à l'âge adulte ont quelque chose qui fait penser aux albums d'Adrian Tomine. On y retrouve le même détachement, la même intériorisation des sentiments. Sauf que les récits de ferme 54 sont plus violents car ils ont en toile de fond la mort et la destruction, ce qui rend le détachement encore plus terrible. Ferme 54 est, quelque part, un album sur l'insoutenable légèreté de l'être. Que dire, que faire, face à la mort du petit frère? Face au racisme quotidien? Face à la violence structurelle d'une société en guerre? L'album est jonché de comportements d'un calme et d'une trivialité qui, malgré leur réalisme et leur authenticité, ne peuvent qu'apparaître incongrus et en décalage avec la violence ambiante. A l'instar de cette soldate Israélienne, qui recueille un mignon petit lapin pendant que ses coreligionnaires dynamitent la maison d'une famille Palestinienne.

Les récits sont bien construits, ne disant pas plus qu'il ne faut et laissant le lecteur puiser dans sa propre expérience du monde pour comprendre ce qu'il se passe. Les dessins sont du même tonneau, suggérant plus qu'ils ne montrent. Mais c'est l'usage de la bichromie qui est le plus remarquable car il confère aux lumières et aux ombres une vie propre, attirant le regard sur l'avant- ou l'arrière plan, sur un objet, un visage, accentuant un mouvement, donnant le vertige ou faisant passer un sentiment de vide.

Avis posté par iannick Infos posteur le 13/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La bd israélienne semble peu à peu se faire une petite place au milieu des étals des librairies. Après le remarqué Exit Wounds au festival d’Angoulème 2008 (classé comme album essentiel), « Ferme 54 » est un autre comics mettant en scène le quotidien des habitants d’Israël. Cependant, à la différence d'Exit Wounds dont l’histoire se passe de nos jours, « Ferme 54 » se déroule dans les années 80.

Galit Seliktar est une poète/écrivaine, elle écrit également des nouvelles. Pour réaliser « Ferme 54 », elle a fait appel logiquement à son frère pour le dessiner. Oui, logiquement car Il faut dire que Gilas Seliktar est un illustrateur et dessinateur bd relativement connu dans son pays…

« Ferme 54 » est une autobiographie partielle. La bd est décomposée en trois chapitres qui ont marqué l’héroïne pendant son passage de l’adolescence à l’âge adulte dans les années 80.
Que ceux qui pensent que ce comics est une énième variation de la guerre israëlo-palestinienne se rassurent, le conflit n’y est pratiquement pas abordé, seul, le troisième chapitre se déroule dans l’armée lorsque la jeune femme fait son service militaire (en Israël, les conscrits doivent l’effectuer pendant 36 mois !).
A part la première partie qui raconte un drame, je n’ai pas été très touché par ses petites histoires. Ça se lit bien, la narration est très bonne mais l’auteure aborde ses récits d’un ton tellement neutre qu’il est difficile de ressentir une émotion particulière. J’aurais tout de même apprécié que Galit Seliktar se livre un peu de temps en temps !

Au niveau du dessin, j’ai eu l’impression de feuilleter plus un carnet d’illustrations qu’une bd/comics proprement dit. Que l’auteur se console : ce n’est pas un reproche de ma part, loin de là ! Son coup de crayon s’avère fin et plaisant à contempler, ses décors sont très détaillés et ses personnages sont assez facilement identifiables.
Cependant, je dois reconnaître que j’ai éprouvé des difficultés à comprendre ce que Gilas Seliktar a voulu représenter dans certaines cases…
Quant au choix de la bichromie pour la mise en couleurs, j’avoue que je n’ai jamais été fan de cette technique et que j’aurais aimé une colorisation plus « réaliste » (avec un ciel bleu/gris et quelques coups de pinceau à l’aquarelle par-ci par-là) ou l’utilisation d’un lavis comme dans la bd Martha Jane Cannary (éditions Futuropolis) par exemple.

En conclusion, « Ferme 54 » m’est apparu comme un comics assez intéressant à lire parce qu’elle raconte le quotidien d’une jeune femme dans une patrie relativement inconnue de nous (en dehors du conflit israélo-palestinien, que connaît-on réellement de ce pays ?).
Cependant, je trouve dommage que la scénariste n’ait pas pu ou su livrer ses pensées et ses émotions car ce genre de bd est, à mon avis, tout à fait indiqué pour cela (c’est d’ailleurs ça que recherche la plupart des lecteurs de romans graphiques non ?).
Une curiosité…

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque