Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Les Chevaux du vent Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (9) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(6)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis9
Note moyenne3.33 / 5
Pour l'achat77%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Les Chevaux du vent sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Sloane Infos posteur le 17/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Première remarque : magnifiques couvertures qui possèdent un pouvoir évocateur d'invitation au voyage qui me touche beaucoup, personnellement cette image de chorten perdu au milieu de tout me donne envie d'y aller voir de plus près.

Dans ce diptyque les auteurs ont à mon sens bien réussi à capter l'essence l'humanisme de ces hommes vivant dans des conditions souvent extrêmes. Ici le colonisateur anglais est encore présent et fait régner sa loi. D'un point de vue politique les choses ne sont pas simples et entre les états ou les ethnies les conflits sont fréquents.

L'histoire est agréable à suivre et les paysages qu'elle nous fait traverser sont bien rendus, peut être un petit bémol sur les visages des personnages qui me conviennent un peu moins.

Au final un beau récit d'aventure à hauteur d'homme qui mérite d'être lu.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 11/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai trouvé là une histoire agréable à suivre, riche d’un contexte géopolitique intéressant, loin d’être avare en rebondissements, peuplée de personnages à la psychologie travaillée et illustrée par un Fournier surprenant.

Un agréable moment de lecture qui manque cependant d'un peu d'originalité pour accéder à la catégorie supérieure (celle des indispensables). A lire cependant, et même à posséder si vous êtes friands de ce genre de récit très humaniste.

Avis posté par Jérem Infos posteur le 29/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Belle petite série.
On suit le destin tragique des membres d’une famille dans le Népal du 19ème siècle.
L’histoire, très romanesque, est agréable à suivre. On sent que les auteurs se sont beaucoup documentés pour la création de ce diptyque. Les différents éléments historiques, politiques, culturels ou religieux de la région sont finement intégrés dans le récit sans casser le dynamisme de l’intrigue.
Les dessins sont assez réussis avec un soin particulier pour les paysages et les décors, toujours dans un souci de réalisme.
Bref Les Chevaux du vent est une bonne série qui vaut vraiment le coup d’être lue.
3,5 sur 5

Avis posté par Gaston Infos posteur le 23/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

C'est beaucoup plus le nom de Fournier qui a attiré mon attention que celui de Lax. Selon moi, Jean-Claude Fournier est l'un de ces auteurs dont le talent est injustement oublié par le grand public et j'aime son œuvre. Ici, il ne me déçoit pas. Son dessin est toujours aussi bien fait bien que ses visages soient parfois un peu étranges.

En revanche, le scénario de Lax ne m'a pas emballé. Comme c'est souvent le cas avec lui, je n'ai pas ressenti les émotions des personnages et je lisais sans passion. Pourtant, je ne trouve pas l'histoire mauvaise, c'est plutôt que le récit me laisse indifférent. Peut-être que la suite va être mieux. En tout cas, je l'espère.

Avis posté par raistlin Infos posteur le 18/12/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une note d'attente, car effectivement on a envie de connaître la fin.
Je ne reviendrai pas sur la toile de fond, les avis précédents sont parfaitement précis et maîtrisent ce sujet mieux que moi. Donc, cette première partie est intéressante par son côté historique et culturel, donc instructif, le tout sur une trame classique mais plutôt efficace. 3 garçons, 3 choix distincts d'avenir, souvent imposés, et un père qui cherche au bout de 15 ans à trouver la paix intérieure. Ce qui permet d'évoquer plusieurs aspects de l'Histoire et de la culture locale. Sur fond de pays en guerre et occupé. Dans une région méconnue mais qu'on évoque souvent.
Ce premier tome est axé sur le père justement. Et le second tome, je l'espère, n'oubliera personne. En attendant celui-ci, cette BD se lit bien, le personnage du père est attachant mais les autres sont un peu oubliés, en tout cas, on s'y attarde trop peu, le récit est prenant, et bien mené. Mais le dessin m'a peu accroché en me rappelant un peu trop certains livres pour enfant que je lisais à ma fille, les couleurs et le trait je pense... Il faut vraiment attendre la suite pour se faire une véritable idée, en tout cas le premier tome ne m'a pas suffit pour être enlevé sur ces chevaux de vents...

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 29/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une BD, une histoire qui est comme une sorte de théâtre à ciel ouvert.
C’est le Népal, à la fin du 19ème siècle, avec la vie difficile d’une famille. Ben oui, deux frères sont amoureux de la même femme mais vont suivre des routes différentes.
Les auteurs rassemblent ici un bon moment de lecture où l’on parle de colonisation, des mouvements sociaux, de la dureté de la vie aux abords de l’Himalaya, des différences entre ethnies, des problèmes de voyager dans les pays occupés…

J’ai apprécié que cette histoire ne soit pas née de l’imaginaire seul. Elle se passe dans le Mustang, un des royaumes du Népal ; une région encore fort peu courue…. Et c’est beaucoup dire. Mais Lax, lui, y est allé et en a ramené des images et des rêves.
Et c’est là que l’imagination intervient : créer une histoire « simple » autant interprétée par les gens que par le pays en lui-même.

Bien aimé aussi car Fournier passe d’un thème à l’autre avec une véritable aisance, que ce soit Spirou, Bizu, les Crannibales ou ces « chevaux ».
Avec cet album vous allez vous replonger cent ans en arrière. Et ce qui est curieux, c’est que quasi rien n’a changé depuis cette époque.

Avis posté par Erik Infos posteur le 29/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce voyage qui commence aux contreforts de l'Himalaya dans une Inde occupée par le colonisateur britannique est plutôt périlleux pour ce père d'une famille de paysan qui a dû contraindre à l'exil son plus jeune fils sourd et muet dans un monastère. Ce dernier était en effet devenu le souffre-douleur d'un village reculé. Sa vie était menacée par la méchanceté du genre humain.

J'ai franchement apprécié cette lecture car il se dégage beaucoup d'émotion un peu refoulé. On ressent toute la déchirure de ce père à la séparation de cet être cher. On découvrira également que les choix qu'il a opéré le rongent cruellement. Cette pauvre famille sera encore accaparée par la rivalité pour une femme des deux frères restants dont l'un va finalement rejoindre les armées coloniales britanniques. Tout cet équilibre familial va se rompre sous les yeux des parents infortunés.

Le trait graphique est fin et élégant. Les paysages népalais sont restitués en toute beauté. Le dessinateur est un vieux vétéran de la bd, ami de Lax qui pour une fois endosse le rôle du scénariste. On a du plaisir à tourner les pages de cette somptueuse bd. Quelques petits détails évoquent même le célèbre "Tintin au Tibet".

Juste un dernier mot pour expliquer ce que sont les chevaux du vent: il s'agit en fait de drapeaux de prière multicolores reliés ensemble par un fil et qui flottent au vent des montages népalaises.

On n'a plus qu'une hâte à la fin de ce premier tome qui se termine sur un suspense presque intenable : découvrir la suite rapidement.

Avis posté par pol Infos posteur le 17/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je découvre dans l'avis de Ro ci-dessous que Lax est en fait le scénariste et non le dessinateur de cette série. Je ne l'avais pas remarqué à la lecture, car le style est proche du sien et je pensais logiquement qu'il était aux crayons.

Tout ça pour dire que le dessin ne m'a pas spécialement emballé. C'est parfois un peu imprécis, les formes des visages varient d'une case à l'autre et sur les vues éloignées, il n'est pas facile de reconnaître les personnages. Pas emballé mais pas gêné non plus car ce style colle assez bien à l'histoire finalement.

Le cadre est bien posé et les personnages bien présentés ce qui aide à rentrer dans l'histoire. J'ai passé un bon moment mais, contrairement à Ro, je ne me suis pas senti proche du personnage principal, je ne me suis pas identifié à lui et je n'étais pas mort de trouille quand il en bave dans son périple. Par contre la lecture est plaisante et intéressante, la fin du premier tome donne vraiment envie de découvrir la suite.

Avis posté par Ro Infos posteur le 19/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce n'est pas Lax qui a dessiné cette BD bien que son décor se rapproche de ses thèmes graphiques de prédilection d'ordinaire. Il se contente d'être ici le scénariste et laisse le pinceau à Fournier. Ce dernier nous revient pour un album très éloigné de ses premières oeuvres, Spirou et Fantasio et Bizu, et à mille lieues de son autre série, Les Crannibales.
Il est étonnant de découvrir le trait reconnaissable de Fournier dans une ambiance aussi réaliste. Son trait rond, un peu épuré, surprend dans ce contexte historique et ces paysages peints à l'aquarelle. Mais il conserve toute son efficacité et on s'y fait très vite, emporté par le scénario.

Nous sommes au milieu du 19e siècle, au Nord de l'Inde, dans les contreforts de l'Himalaya. Comme leur cadet sourd-muet est rejeté et maltraité par les enfants de son village du fait de son handicap, Calay et sa femme se voient contraints, à leur coeur défendant, de l'envoyer en exil dans un temple bouddhiste très loin de chez eux, au Mustang, où il sera recueilli par son oncle et élevé comme moine. Mais la situation politique, avec la présence pesante des colons britanniques, est telle que les frontières du Népal et du royaume du Mustang se ferment bientôt, empêchant les parents de revoir leur fils durant des années.
L'âme tiraillée et triste, Calay prend finalement la décision de tout faire pour revoir son fils. Pour ce faire, il est obligé de s'enrôler auprès des anglais qu'il méprise mais qui, seuls, pourront lui apprendre, en tant qu'espion pundit, à traverser les frontières fermées. Et c'est le début d'un long périple à travers les montages himalayennes, simple fêtu de paille humain balloté par les vents de la vie et commandé par un seul but, revoir son fils à tout prix.

Ce récit est beau et prenant. J'ai véritablement été transporté dans les montagnes indiennes et népalaises. La situation géopolitique complexe de l'époque nous est présentée avec simplicité et intelligence. On a l'impression d'un voyage dans le temps, à la fois exotique, grandiose et instructif.
Et surtout, les émotions m'ont été transmises de belle manière. J'ai véritablement été avec Calay sur les routes enneigées, dans les cols arides et froids, je l'encourageais mentalement à aller de l'avant, je priais avec lui pour qu'il retrouve son fils, qu'il n'en soit surtout pas empêché par les caprices du destin ou la folie des hommes qui s'opposent et brisent les vies de ceux qui se trouvent sur leur chemin.
En cela, le premier tome de ce dyptique se termine sur un suspens haletant qui me fait craindre et espérer pour la réussite de cet homme à qui j'ai su m'identifier, comme un proche, comme le père que je suis également.

Une belle bande dessinée qui fait voyager et ressentir. L'union de deux auteurs, Lax et Fournier, qui ont su se trouver de bien belle manière.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque