Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Je me souviens, Beyrouth Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (3) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis3
Note moyenne3.00 / 5
Pour l'achat66%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Je me souviens, Beyrouth sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Erik Infos posteur le 08/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au début de ma lecture, j'étais assez circonspect. La narration commence invariablement par la phrase "je me souviens", un peu comme la devise du Québec. Cependant, on est plutôt loin de la belle province puisqu'il s'agit d'évoquer les souvenirs d'une vie de famille dans un Beyrouth en guerre. Il faut dire que les libanais ont beaucoup souffert de ce long conflit interminable dans les années 80. Ce beau pays a été complètement détruit sous les bombardements.

Le dessin est en noir et blanc avec des traits assez gras. Ce n'est pas très beau esthétiquement. Cela rappelle un peu le Persepolis de Marjane Satrapi.

Cependant, je n'en tiendrais pas compte dans ma notation car j'ai été emporté le propos qui peut susciter une certaine compassion. C'est clair que de souvenir de ça et de cela peut conférer à un ennui mortel dans la répétitivité. Mais comme dit, c'est presque poétique. Cela reste émouvant quad on sait que la famille de l'auteur est restée au pays et qu'un nouveau conflit a démarré en 2006. Pauvre Liban !

Avis posté par Ro Infos posteur le 14/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On pense immédiatement à Persepolis quand on découvre cette bande dessinée. Comme Marjane Satrapi l'avait fait pour l'Iran, c'est le récit de la jeunesse d'une jeune fille dans un Liban bouleversé par les évènements qui s'y sont déroulés dans les années 80, le tout dans un style de noir et blanc volontairement naïf et contrasté, quelque part entre l'art pictural persan et le dessin enfantin. L'analogie avec l'oeuvre de Satrapi se poursuit également dans le ton narratif, celui d'un récit vu par les yeux d'un enfant avec tous les souvenirs et la nostalgie que cela implique.

Malgré cette très grande ressemblance qui aurait pu me faire ressentir la lassitude d'un déjà-vu déjà-lu, j'ai apprécié cette bande dessinée.
Elle met en scène la guerre civile libanaise telle que vue par une simple famille qui vivait tout juste à côté de la ligne de démarcation entre Beyrouth-Ouest et Beyrouth-Est. Aux souvenirs d'enfance d'un jeune des années 80, mâtinés de bandes dessinées, de chansons écoutées sur cassette et de dessins animés japonais à la télé, s'ajoutent des péripéties du quotidien quand il faut s'organiser pour pouvoir aller à l'école ou quand il faut évacuer à la campagne ou à l'étranger à chaque aggravation du conflit. J'y ai retrouvé une petite part de ma propre nostalgie et de ma propre enfance.
La narration est d'une grande simplicité, structurée en souvenirs de détails précis ou d'anecdotes, énumérés les uns à la suite des autres pour former une ambiance globale très parlante. On est plongé dans cette guerre civile sans en ressentir trop de noirceur, le tout étant allégé par la vision enfantine quoique bien consciente de la situation, de l'enfant narrateur.
Instructif et touchant à la fois, j'ai pris plaisir à lire cet album.

Avis posté par cac Infos posteur le 18/01/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai pas lu les précédents ouvrages de Zeina Abirached sur son enfance dans un Liban en guerre. Première chose à la saisie de ce bouquin, l'air de déjà-vu du dessin. On ne pourra pas s'empêcher de penser à Marjane Satrapi, qui elle-même en son temps conta sa jeunesse iranienne. Zeina a mon âge, sauf qu'elle a vécu une partie de son enfance dans un monde en guerre avec la chute des obus, les coupures d'électricité et sans eau courante. La vie de famille ressemble pourtant à la nôtre, européenne, et curieusement on ne ressent pas de peur ou d'oppression mais plutôt de la joie parmi ses membres.

Le récit est mené à la façon "je me souviens", l'auteur évoque toutes les petites anecdotes de son enfance qui ont pu marquer tout un chacun. Zeina se souvient de la Renault 12 bleue de sa mère ou encore de la fois où elle et sa classe ont dû dormir à l'école à cause d'une attaque.

A part ça j'ai été content d'apprendre que Goldorak s'appelle Grindayzer au Liban

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque