Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4750 avis et 914 séries (Note moyenne: 2.82)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Karma City  posté le 17/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis devenu assez difficile et assez sélectif. Un 4 étoiles pour moi, cela se mérite, cela ne se décrète point. Il faut absolument que la bd en question me plaise. Après, il faut des critères assez objectifs et parfois subjectifs. En l’occurrence, c’est mission accomplie pour Karma City, la ville vertueuse.

Karma City est certes une bd dans un contexte de science-fiction mais c’est tout d’abord un véritable polar d’anticipation. Cela me rappelle un peu l’excellent dessin d’animation des studios Disney à savoir Zootopie dans le concept. Certes, il n’y a pas de tronches animalières mais il y a une enquête de police qui commence de manière assez banale pour nous révéler de sacrés surprises sous couvert de complot d’envergure.

Pour moi, tout y est dans cette bd. Il y a le rythme, la psychologie des différents personnages même s’ils font un peu clichés, l’originalité et surtout cet univers immersif dans une société où la philosophie du karma est religion ou règles. J’adore ce concept de ville vertueuse. On peut toujours prôner de belles valeurs. Cependant, en l’espèce, elles sont réellement mises en application avec un contrôle grâce à un détecteur. Gare à vous si vous réprimandez vos enfants car ils vous mettent en retard de bon matin ! La surveillance électronique est déjà arrivée dans nos vies. Snowden nous avait bien prévenus et il est d’ailleurs pourchassé pour cela.

L’intérêt général doit primer sur les intérêts individuels car il en va de la survie du groupe. C’est une belle idée qui montre toutefois certaines limites. Les morts vont s’accumuler au fil de cette enquête qui va se révéler assez passionnante. Le récit est absolument maîtrisé car je n’ai pas perdu une miette. Le graphisme un peu rétro n’est pas celui que je préfère mais cela passe convenablement. Avec un autre dessinateur (qui est à la fois le scénariste), cela aurait pu être bien meilleur. C’est dit.

Oui, on peut dire que le premier tome de ce diptyque est une belle réussite. Cette série risque fort bien de faire partie des derniers must.

Nom série  De Cape et de Crocs  posté le 04/10/2007 (dernière MAJ le 17/01/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !) Découvrez toutes les séries « coup de coeur du moment » de BDTheque! Coup de coeur
Voilà une lecture qui détonne ! C'est impétueux à souhait ! J'adore les dialogues et l'humour fin qui s'en dégage. C'est tout à fait mon style ! Le dessin est véritablement somptueux et tout en nuance. Par moment, c'est même incroyablement divin de beauté. Cela apporte un incontestable "plus" à ce récit d'aventure.

Il est vrai que c'est un véritable monument de la bd largement plébiscité sur ce site que je n'avais pas encore avisé. J'avoue sans conteste avoir eu beaucoup de mal à me décider pour la lire. La raison ? Les 20 premières pages ne m'avaient pas tout à fait convaincu il y a deux ans et j'avais arrêté net ma lecture.

J'avais peur d'un verbiage façon comédia dell'arte tout le long qui m'aurait épuisé dans tous les sens du terme. Heureusement, il n'en est rien. Bien m'en a pris de reprendre la lecture. Comme quoi, je donne raison à tout ceux qui pensent qu'il faut juger une oeuvre après avoir tout lu.

Pour la petite histoire, mon cauchemar était de mettre une seule étoile à cette bd auquel cas, je me serais fais beaucoup d'ennemis tant l'objet est sacré. C'est dire que j'ai abordé ma lecture avec beaucoup de crainte. Ma note est donc très sincère car j'ai véritablement ressenti la grande aventure mêlée à de la poésie.

C'est un savant mélange qui fait la singularité de cette oeuvre unique en son genre, bien qu'on assiste actuellement à la montée en puissance d'autres bd qui tentent d'imiter le style avec plus ou moins de bonheur (Célestin Gobe-la-lune, Spoogue...).

Par ailleurs, je n'avais pas l'impression qu'il y a une baisse de régime dans les derniers tomes. Bien au contraire! Cependant, comme pratiquement toutes les séries cultes, ce sont bien les premiers volumes qui sont les meilleurs. Cela est indéniable ce qui n'empêche pas de trouver une suite de haut niveau. Comme la plupart des lecteurs, on attend la fin du cycle lunaire pour espérer le retour de la grande aventure sur Terre.

Le 10ème tome marque donc la fin des aventures de cette joyeuse bande. J'apprécie surtout qu'il y ait une fin même si elle reste ouverte. Voilà une série qui ne s'éternise pas et qui sait tirer sa révérence finale comme une vraie pièce de théâtre. Le dessin culmine par sa beauté. Les dialogues sont toujours aussi exquis. En conclusion, nous avons là une série tout à fait originale qui aura fini par nous séduire.

C’est un plaisir de retrouver un nouveau diptyque pour cette série mythique. Le récit est censé se passer 20 mois avant la série initiale et cela sera un diptyque. On se concentre sur l’aventure du mignon petit lapin Eusèbe dont le mystère de son passé a toujours été conservé. J’avoue avoir pris du plaisir à revoir ce sympathique personnage dont la gentillesse et la naïveté se confondent pour nous donner des scènes très décalées. Certes, les inconditionnels crieront au scandale surtout ceux qui ont acquis le coffret de l’intégral en 2012. Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! On devrait tous le savoir. Le dessin frise encore une fois la perfection. C’est franchement sublime. La poésie est toujours présente. Bref, ce n’est que du bonheur !

En résumé: une richesse de texte et un dessin sublime pour constituer une pure merveille !

Note Dessin : 4.75/5 - Note Scénario : 4.25/5 - Note Globale : 4.5/5



Nom série  Arte  posté le 03/01/2016 (dernière MAJ le 17/01/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien) Découvrez toutes les séries « coup de coeur du moment » de BDTheque! Coup de coeur
Ce manga à connotation historique est un réel coup de coeur. Il est plutôt rare d'en rencontrer. Par bien des aspects, cela m'a rappelé l'excellente série Cesare mais sans la rigueur. Cependant, le sujet s'intéresse particulièrement à la fabrication des tableaux dans les fameux ateliers durant la Renaissance à Florence.

Arte n'est pas seulement le nom d'une célèbre chaîne de TV intelligente dans sa programmation culturelle mais également le prénom d'une jeune aristocrate de 16 ans qui renonce à sa condition pour devenir artiste peintre. Cependant, elle devra surtout faire face à la misogynie ambiante. En effet, les hommes détestent qu'une femme vienne empiéter sur leur chasse gardée.

Au début du XVIème siècle, la plupart des filles recevaient une éducation au rabais par rapport aux garçons du même milieu. Tout ce qu'on demandait aux femmes, c'était d'être de bonnes épouses, d'avoir des enfants et de bien les élever. Arte va s'élever contre ce système mais elle paiera très cher le prix de cette liberté. Enfin, une vraie héroïne qui est déterminée et volontaire !

Ce manga va également nous permettre de nous immerger à travers le quotidien de cette ville au milieu du foisonnement de la Renaissance. On va découvrir ainsi les différentes corporations, le rôle de l'Eglise, le marché, le carnaval également et les courtisanes. La narration aidant, on sera vite submergé par ce récit.

L'auteur est un réel inconnu qui frappe fort pour sa première série richement documentée. Le dessin est une vraie merveille sur un support tout à fait adapté et très soigné. On a du mal à y croire ! C'est une vraie success story. On va suivre cette série de très près car elle nous réserve le meilleur tel que c'est parti. Il faut lire Arte si on apprécie particulièrement les mangas de qualité.

Déjà 5 tomes et le récit a pris totalement une autre tournure ce qui apporte un peu de nouveauté et de renouvellement. Arte est devenue préceptrice à Venise pour dompter une petite fille au caractère assez capricieux. Certes, on s'éloigne un peu de l'art et des tableaux. Cependant, on découvre une ville magnifique ainsi que la société des aristocrates vénitiens qui ne manque pas de charme. C'est toujours aussi beau graphiquement parlant.

Les mangas que j'achète sont assez rares. Cette série en fait pourtant partie.

Note Dessin : 4.5/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4.25/5

Nom série  Hyperbole  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est un roman graphique hors du commun que nous avons là sur un mode totalement introverti. Les petites bizarreries qui ponctuent la vie semblent être le sujet principal de cette oeuvre. Le graphisme est d'une simplicité enfantine alors que le propos l'est moins. Il y a un sérieux décalage que je n'ai pas forcément apprécié. Oui, c'est déroutant à tous les niveaux entre dérision et exagération.

J'avoue ne pas avoir compris les analyses psychologiques assez profondes de l'auteur qui se morfond dans une espèce de sublimation du quotidien. La véracité des propos reste toutefois à confirmer.

L'humour est présent comme une arme anti-névrose. On aurait pu tomber plus bas, c'est vrai. Je ne suis tout simplement pas entrer dans l'univers un peu étrange de cette jeune femme dépressive.

Nom série  Egon Schiele (Glénat)  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai découvert ce peintre tout récemment lors d'une lecture de bd intitulée tout simplement Egon Schiele. Il est mort très jeune à 28 ans comme une rock-star déchue en pleine ascension. La grippe espagnole était passée par là emportant par la même occasion des millions d'autres personnes. J'aime vraisemblablement ce côté artiste maudit.

C'était toujours intéressant de découvrir ce jeune peintre sur une autre période de sa vie où il avait été incarcéré suite à un sulfureux scandale sur fond d'outrage aux bonnes moeurs. Il est vrai qu'il dessinait les jeunes filles dans des positions sans doute trop lascives. Ce génie irrévérencieux a réussi à faire voler tous les codes de la peinture en éclats. Les autres grandes célébrités de l'époque l'ont bien compris.

Le graphisme a des traits résolument réalistes qui colle bien. On est plongé véritablement dans l'effervescence artistique qui habitait Vienne au début du XXe siècle.

Bref, un album assez captivant pour découvrir une formidable puissance artistique qui est désormais entré dans la légende.

Nom série  Gauguin (Glénat)  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est avec une bonne surprise que j'ai constaté que c'est Nicoby qui était le dessinateur de cette oeuvre consacré à Gauguin dans la fameuse collection des grands peintres. J'aime beaucoup son dessin qui semble être en l'occurrence à son apogée.

On retrouve également un autre peintre à savoir Van Gogh qui avait fait l'objet également d'un titre dans cette collection. Il est intéressant de voir un autre point de vue. La cohabitation de ces deux peintres pendant deux mois ne se fera pas sans heurts. Ce sont deux caractères différents qui composent ces génies de la création. Il y a une véritable passion qui souffle sur l'art que l'on arrive parfaitement à ressentir. Le tableau concerné est celui qui est baptisé "Portrait de l'artiste au Christ jaune". Attention à ne pas perdre son oreille !

Au final, c'est une bd plutôt réussie aussi bien graphiquement que sur le plan du scénario. On pourra sans doute regretter que le récit qui devait s'articuler surtout autour de Gauguin le fait surtout sur Van Gogh qui lui vole la vedette.

Nom série  Van Gogh  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est encore une autre approche fort intéressante pour découvrir la vie de Van Gogh qui a maintes fois été exploité sur le support de la bd. il faut dire que c'est l'un des peintres les plus connus au monde dont la vie a été assez surprenante pour ne pas dire déroutante. En effet, on va suivre le peintre dans les derniers moments de sa vie.

Il y a toujours en fin d'album un cahier graphique qui apporte des précisions complémentaires. C'est toujours aussi bien réalisé pour peu que l'on se passionne pour la peinture.

En ce qui concerne la bd, c'est un travail tout à fait honnête. Pour autant, je dois quand même avouer que je n'ai pas trop apprécié ce graphisme un peu tortueux à l'image du grand maître. Les couleurs sont vives et éclatantes toujours à l'image de ses fameux tournesols. C'est assez tourmenté.

Pour le reste, il faudra se plonger dans la folie de ce peintre pour découvrir l'envers du décors à savoir la manipulation. L'auteur a sans doute été très loin pour donner sa vision. On peut y adhérer ou pas. Il n'y a point de consensus.

Nom série  Monet  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est l'un des albums de cette collection que j'attendais le plus car Monet est mon peintre préféré. Sa toile "Impression, soleil levant" m'a littéralement subjugué depuis ma jeunesse. Bref, je connais son oeuvre pour posséder pas mal de livres le concernant.

J'avoue que le choix du graphisme m'a un peu étonné mais cela passe finalement assez bien au vu du résultat. Un bon point pour la lumière et la couleur très clair. Le bassin aux nymphéas est saisissant de beauté par exemple. C'est un BD qui rend hommage à la peinture du grand maître Monet.

Par contre, le scénario ne semble pas assez maîtrisé. Il y a quelques petits ratés. On s'y perd un peu. Pour autant, cela prend vie autour de personnages aux caractères assez trempés. Et puis, cette idée des différentes saisons est plutôt bien exploités. C'est une approche qui nous permet de manière assez subtile de faire la connaissance de ce grand peintre qui a connu le succès de son vivant.

Nom série  Auguste Renoir  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Montmartre est un quartier parisien que j'aime beaucoup. Or, le voilà qui revit sous mes yeux à l'époque du peintre Renoir. C'était foisonnant et pétillant de vie. Certes, cela a un peu changé mais il y a toujours cet esprit mêlé à la création.

La mise en scène est concentrée sur une soirée dans le cabaret du chat noir entre Auguste Renoir, Erik Satie et Paul Durand où l'on discute travail et femmes. On découvre la grande influence des muses. Il est vrai que je ne connaissais pas cette histoire qui part d'une certaine réalité. Pour autant, ce n'est qu'un aspect de ce peintre que nous découvrons à travers les coulisses de la création.

J'ai également beaucoup apprécié le dessin tout en rondeur. Les planches sont réellement magnifiques. On pourra se laisser embarquer sur un voyage aux confins de l'impressionnisme.

Nom série  Géricault  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Derrière une toile très célèbre peut se cacher toute une histoire ayant de multiples ramifications. C'est ainsi du naufrage de la Méduse qui préfigurait celle de la royauté. J'ai bien aimé ce récit autour du peintre Géricault et de cette femme qui va tomber amoureuse de lui alors qu'elle avait été embauché pour le discréditer. Il est vrai que c'était un passionné qui voulait peindre au plus près de toutes les émotions et même de la mort.

Nous avons sans doute là l'un des portraits les plus réussis de la collection sur les grands peintres. C'est surtout la mise en scène qui est très efficace entre l'Histoire et la fiction. Une oeuvre très intéressante à découvrir. Cela donne envie également de faire un tour dans les musées pour admirer ses tableaux.

Nom série  La Fantaisie des Dieux (Rwanda 1994)  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le mot génocide a une terrible résonance surtout lorsqu'on est un des descendants de survivants à ce massacre organisé. L'histoire du XXème siècle a connu malheureusement 3 grands génocides : celui des arméniens, puis des juifs et enfin des hutus. Le présent documentaire s'intéresse à ce dernier génocide perpétré au Rwanda en juin et juillet 1996. Rien au monde ne justifie un tel crime. Par ailleurs, j'avoue n'avoir jamais encore vu dans l'histoire de l'humanité, qu'un groupe politique d'un pays a sacrifié un million de ses habitants pour accéder au pouvoir. Ni impunité, ni négationnisme. C'est dit.

Par contre, je n'ai pas aimé que l'on commence par cette phrase prononcée par François Mitterrand : "dans ces pays là, un génocide, ce 'est pas trop important". C'est facile d'accuser la France quand des chefs africains décident de régler leurs problèmes à la machette. En ce qui me concerne, le Rwanda est responsable de sa propre histoire et la France ne doit pas porter le chapeau. Personne dans mes relations n'a utilisé la machette. C'est facile en effet de culpabiliser la France ou la Belgique en disant que lors de la colonisation, elle a monté une ethnie contre une autre ou armer un groupe contre un autre. C'est facile de dire que nous n'avons rien fait pour empêcher cette barbarie.

De nos jours, on sait presque tous que Donald Trump est un dirigeant dangereux pour le monde et nous ne faisons rien. Quand une guerre éclatera, on reviendra pour dire que nous n'avons rien fait pour empêcher cela. L'ingérence dans les affaires d'un autre Etat est interdit par le droit international. Bref, je ne partage absolument pas la vision des auteurs. C'est dit.

Maintenant pour aller plus loin, il faudrait certainement un ou deux gendarmes dans le monde qui interviendraient militairement quand un dictateur menacerait directement ou indirectement sa population. On ne pourra plus nous accuser de génocide par passivité. La justification serait toujours d'éviter les bains de sang. Tiens au hasard, on pourrait commencer par la Syrie.

Pour en revenir avec la bd, le passage où les Tutsis se font massacrer dans une église est terrible. Il y a également des passages qui sont contemplatifs à savoir des paysages vides de leurs habitants comme une pause avant de se replonger dans l'insoutenable. Les auteurs ont voulu marquer les consciences et ils ont réussi leur objectif. Cependant, au-delà du fait de sortir nos mouchoirs, il faut poser la réflexion sur l'interventionnisme militaire en territoire étranger. Je rêve bien entendu d'une terre où il n'y aurait qu'un seul pays où les gens vivraient en paix mais c'est une vaine utopie. A noter pour finir que la France est le seul pays au monde à avoir organiser une opération humanitaire sur place pour éviter un massacre généralisé dans un contexte de guerre civile au Rwanda.

Nom série  Les Contes de l'Ankou  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La Bretagne est une région bien étrange qui donne lieu à de nombreux contes qui ne se terminent souvent pas très bien. Il est vrai que l'Ankou vient souvent chercher les hommes pour les emmener sur leur dernier voyage.

Les auteurs réussissent fort bien à nous raconter ces différents contes et légendes bretonnes en réussissant à merveille les transitions. Il y a en effet une histoire principale qui encadre toutes les autres.

Le dessin est variable selon les dessinateurs même s'ils essayent de prolonger le même style graphique. Il est vrai que je n'aime pas trop ces variations. Cela reste lisible et fort colorisé donc satisfaisant dans l'ensemble.

Pour le reste, je n'ai guère été impressionné par les scénarios qui restent assez bateau. J'aurais sans doute voulu un peu plus de créativité et des surprises.

Nom série  La Déconfiture  posté le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce n'est guère un épisode glorieux de l'Histoire de notre pays. Après avoir envoyé des millions d'hommes à la boucherie lors de la Première Guerre Mondiale, voilà encore l'incompétence de l'état major durant ce qu'on a appelé la drôle de guerre. Neuf mois sans tirer un coup de feu puis la blitzkrieg qui fut rapide et efficace mettant à genoux un pays tout entier qui n'était manifestement pas préparé. La déconfiture nous donne plein de détails assez intéressants pour peu qu'on soit un peu masochiste. Pour autant, le ton sonne juste.

L'auteur choisit l'angle de deux militaires totalement impuissants dans ce chaos sans nom et qui tentent de survivre. Il y a certes l'absurdité de la guerre mais on l'a fait au nom des idéaux, pour ne pas laisser par exemple s'installer la tyrannie ou l'extermination au nom de la discrimination assumée. La sobriété du trait sera de mise. En ce qui me concerne, l'envie ne suit pas malgré l'honnêteté de ce travail.

Nom série  Sexe  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pour une fois, je vais aller à contre-courant des avis car j'ai plutôt bien apprécié ce comics qui semble aller plus loin dans le mythe des super-héros en introduisant un peu d'érotisme. Certes, le rythme est plutôt lent ce qui ne contribue pas à dynamiser l'ensemble mais c'est pour mieux infuser une certaine ambiance. Cela nous permet également de faire connaissance avec les différents personnages dont notre mystérieux héros qui n'a pas dévoilé toutes ses cartes.

Le graphisme a retenu également toute mon attention car les personnages sont beaux ce qui est actuellement rare dans la bd moderne. Oui, il faut quand même le souligner. Nous avons une sorte de Batman déchu qui essaye de gérer sa grande entreprise en donnant un peu de sens à sa vie. Cependant, c'est sans compter les méchants et le passé finit toujours par resurgir pour révéler sa vraie nature.

A noter que ce premier tome évite tous les écueils de la pornographie. Les scènes exotiques seront plutôt rares malgré le titre de la série ainsi que le sous-titre. Cela démarque un peu avec les actuels comics ce qui n'est pas pour me déplaire.

Nom série  Locas, elles ne pensent qu'à ça  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Les aventures de Magie et Hopey ne m'ont pas du tout séduit bien au contraire. Certes, c'est la vie avec ses petits déboires entre les problèmes de poids ou de garçon. L'ambiance fait très punk.

Les récits sont souvent déjantés à défaut d'être érotiques. C'est prétentieux, illustratif et apathique pour résumer. Je n'ai rien ressenti, rien vécu. Ni ses désirs, ni ses plaisirs, ou ses absences de plaisir, rien , un grand vide !

Jusqu'où on peut aller dans le registre du ridicule. Heureusement que cela ne tue pas. Locas est un chef d'oeuvre du nihilisme où la monotonie frise la turpitude. Ennuyeux à mourir ou insupportable, il faudra choisir à moins d'avoir les deux.

Alors qu'elles ne pensent qu'à cela, je ne pensais qu'à une chose: en finir avec cette lecture navrante. Bref, passez votre chemin car il 'y a rien à voir.

Nom série  Les Petites Femmes  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le style est celui des bd classiques dans le style Spirou mais avec un côté un peu plus adulte. C'est un peu coquin ce qui n'est pas pour me déplaire. Cependant, c'est surtout le scénario des différents tomes qui me laisse de marbre. Il n'y a pas cette petite étincelle qui ferait que cela décolle réellement. C'est un peu vieillot dans le concept.

Pour ce qui est de l'érotisme, c'est très gentillet mais cela correspond à un certain créneau de lecteurs. A noter que les femmes ressemblent un peu à celles que Dany dessine dans ses différentes séries sur le même thème. Pour ce qui est des gags, il m'en faut beaucoup plus pour me faire décrocher ne serait-ce qu'un sourire.

Nom série  Apple et Lemon  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime bien de manière générale les oeuvres de Nicoby. Son dessin est à la fois frais et aérien dans un style pourtant assez classique. Il va directement à l'essentiel mais c'est simple et efficace.

Le thème est celui de la découverte à l'adolescence du corps féminin ce qui donne lieu à pas mal de fantasmes surtout de la part d'Apple et Lemon les deux puceaux qui rivalisent d'ingéniosité mais surtout de bêtises propres à leur âge.

C'est très gentillet avec des chutes toujours bien dosés pour ne pas tomber dans le vulgaire ou le douteux.

Nom série  Le Cadavre et le Sofa  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé le dessin qui m'a assez impressionné par un style bien à part. Le rendu est plutôt satisfaisant au niveau du graphisme. La couverture est par exemple assez belle et attirante.

Pour ce qui concerne le récit, cela se laisse plutôt bien lire. Par contre, je trouve que c'est un peu malsain d'autant que si des enfants trouvaient un cadavre, ils ne feraient certainement pas l'amour ou un feu de joie autour du corps mais ils iraient sans doute prévenir les parents ou les autorités.

Encore du politiquement incorrect où l'on peut donner de drôles d'idées glauques à nos bambins. Il ne faut pas alors s'étonner que le monde va si mal. Bien sûr, il y a une pseudo-poésie de l'âme pour nous faire avaler la pilule. Mais tout de même, à bien y réfléchir.

Un dessin doux et presque enfantin pour une histoire assez glauque avec une réelle sensation de malaise. Un univers cependant assez intéressant qui lorgne vers le fantastique.

Nom série  Peter Pank  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Un dessin qui fait très vieilli dans un style ligne claire ainsi qu'un manque manifeste d'idées font de cette oeuvre un monument de débilité profonde. S'il y a un public pour ce type de bd contre-culture, je n'en fais clairement pas partie. C'est clair que le tout est assaisonné à la sauce punk.

Même le personnage est repoussant : le pauvre Walt Disney et J. M. Barrie se retourneraient dans leur tombe: paix à leur âme ! Décidément , je n'ai pas de chance dans mon exploration d'une certaine forme de bd.

Nom série  Candide Caméra (Projection privée)  posté le 14/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est le plus mauvais Milo Manara que je lis à ce jour. Ces petits récits ne sont absolument pas aboutis pour la plupart. Même le dessin semble souffrir de sa grâce habituelle. Que s'est 'il donc passé ?

Je pense que c'est juste des ébauches qui n'auraient jamais dû être publiées mais qui le sont du fait de sa notoriété. Le résultat est là et c'est sans appel. C'est le vide complet. Le message ne passe pas.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 238 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque