Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1012 avis et 189 séries (Note moyenne: 3.1)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Batman - Année Un (Year One)  posté le 24/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Batman année un, on se dit que ça doit raconter le début de Batman. Eh bien oui !
C'est donc a priori un bon point de départ pour rentrer dans l'univers Batman qui comporte de nombreux tomes, le néophyte ne sait pas vraiment par quel bout commencer. Pour ma part j'ai du lire Dark Knight il y a longtemps et Joker il y a trois ans (d'après la date de mon avis sur ce même site car j'aurais dit que c'était plus récent).

Pour autant ce n'est pas très fouillé d'un point de vue psychologie et motivations du jeune Bruce Wayne. Pourquoi était-il absent si longtemps de Gotham, pourquoi maintenant se sent-il prêt à endosser un costume de justicier et comment a-t-il déjà pensé à tous ses gadgets. On ne peut pas dire qu'il soit encore tout à fait prêt vu les embrouilles dans lesquelles il se met, et il se prend même quelques balles. Je veux bien qu'il soit très entrainé mais il est quand même très fort et assez invulnérable, et chanceux en plus car sa petite aventure costumée aurait pu rapidement tourner court.

Je n'aime pas vraiment le dessin, quand on voit ce que DM a fait par la suite, c'est choquant que ce soit si moche. D'un point de vue mise en page c'est efficace.

En fait le personnage le plus intéressant, au milieu d'autres que je ne connaissais pas comme le Romain, c'est Gordon. C'est le flic trop intègre qui du coup se met tout le monde à dos par son honnêteté de boy scout. Mais qui a tout de même ses failles, très intéressant la crédibilité de ce personnage.

Mais ce qui me fait peur, c'est que ce serait un des meilleurs albums de Batman, ça laisse craindre des déconvenues pour les autres tomes.

Nom série  Le Parcours d'un puceau  posté le 24/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pas mal déçu parce que ce n'est pas ce que j'attendais, je ne suis pas dans la cible. En fait je pensais tomber sur une histoire comme sait si bien les faire Riad Sattouf avec un humour un peu méchant sur les jeunes ados, cette espèce qu'on ne comprend pas trop et qui s'exprime bizarrement. Et en fait c'est plutôt gentillet avec des petits personnages animaliers, le maki, sa copine la petite chatte et son copain le canard. Au delà du parti pris animalier qui me va bien, le public visé est à mon avis plutôt le jeune ado qui vit ce genre d'histoire au temps présent que l'adulte, même si en l'occurrence il y a une petite intrigue avec une célébrité qui fait des grosses fêtes trop bien, une disparition inexpliquée et plein d'autres choses qui n'arrivent pas spécialement dans le quotidien de l'ado lambda.

Nom série  L'Arabe du futur  posté le 17/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une des bonnes surprises de l'année. Bien sûr c'est le nom de Riad Sattouf qui m'a attiré, bien connu pour ses bandes dessinées à l'humour assez acerbe, particulièrement sur la jeunesse, cf. La Vie secrète des jeunes ou encore Pascal Brutal. Ici l'auteur se dévoile, il raconte son enfance donc forcément c'est plus intime. Cela reste drôle mais ce n'est pas le but premier. C'est dans sa façon de voir les choses et les situations qui sont drôles par elle-mêmes.

On sent beaucoup de respect pour son père libyen, diplômé ce qui n'était pas si courant et qui a galéré comme pas deux pour essayer de se faire une place dans le milieu intellectuel si peu valorisé dans son pays d'origine. Bien sûr la mère de l'auteur, bretonne, est présente mais semble plus effacée et discrète, dans ce premier volume du moins, suivant son mari de la Bretagne vers l'étranger et l'inconnu. On ne sait pas trop si elle avait son mot à dire mais elle semble plutôt épanouie.

Riad quant à lui préfère de loin la Bretagne et déteste ce pays lointain dont il ne comprend pas la langue et où ses cousins le brutalisent. Petit blondinet un peu trouillard et très chouchouté, son père doit considérer que cela ne lui fait pas de mal d'être un peu malmené. En tout cas il rêve d'un destin pour son fils. Ce sera l'arabe du futur.

Ces aventures sont un vrai plaisir à lire, et le dessin n'est pas en reste avec une jolie bichromie. Vivement la suite.

Nom série  Saga  posté le 17/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ayant eu récemment en écho les nombreux prix (Eisner, Harvey entre autres) obtenus par cette série, doublé d'une présence dans plusieurs têtes de gondole, je me suis penché dessus vu que le scénario avait l'air assez riche. De plus Brian K. Vaughan semble avoir une petite notoriété de scénariste, la quatrième de couverture rappelant qu'il était également dans l'équipe de la série télévisée Lost - ce qui peut présager du meilleur comme du pire.

Le premier tome permet de poser les personnages, notamment Marko et Alana le couple interracial en fuite, mais aussi les mondes où ils évoluent et tout plein de créatures ce qui n'est pas sans rappeler Star Wars ou encore je pense à Sillage si on reste dans le domaine de la bande dessinée. Le monde est à la fois fantastique mais assez proche du notre pour qu'on ne soit pas complètement dépaysé.

Je dois dire que le dessin me pique vraiment les yeux, et là je ne comprends pas trop l'attribution d'un prix Harvey du meilleur dessinateur et cela relativise pour moi la valeur de ce prix. Je ne le trouve pas assez abouti, la colorisation étant de plus ratée - ou alors c'est habituel dans ce genre de comics et je n'en lis pas assez souvent...

Pour autant, faisant outre de cette allergie visuelle qui me saisit, la lecture est agréable avec un bon rythme entre action, scènes d'attente, un peu de sexe, de la science-fiction avec notamment une guerre intergalactique opposant les deux camps mais aussi de la magie. J'ai bien aimé également les personnages de chasseurs de prime qui constituent une intrigue secondaire.

Bref une série qui picore dans plusieurs styles et qui sait susciter mon attention, ce qu'on devine de la narratrice et la complexité du monde peut donner de belles choses dans la suite. Pas mal.

Nom série  Renégat  posté le 15/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un pirate emprisonné raconte sa vie palpipante de pirate à un homme, un écrivain. Sauf qu'il enjolive un peu le truc. Il raconte comment il devient pirate, puis son naufrage sur une île au trésor, enfin la façon dont il se convertit à l'Islam.

J'aime beaucoup la manière de dessiner de Baladi, des mises en pages éclatées sans cases au sens où on l'entend communément, du moins pas d'angles mais tout en rondeur. Enfin si quelques cases anguleuses dans les passages de sa conversation présente avec l'écrivain, en rondeur dans son récit du passé. C'est vrai que ça se lit assez vite malgré le nombre de pages.

Bon bouquin de pirates.

Nom série  Big Man  posté le 14/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Big Man, le géant, est une courte bande dessinée mettant en scène un grand homme débarqué dans un village, inconscient sur un radeau. Il est un peu étrange et simplet mais rend bien des services par sa force et se fait adopter par les habitants.

J'ai trouvé ça assez convenu, même si le tout reste bien fait et le dessin en bichromie est bien réussi malgré des traits un peu grossiers sur les personnages. Sur la forme, on est bien éloigné d'Asterios Polyp, on voit l'évolution du style que peut prendre Mazzucchelli.

Nom série  Le Temps est proche  posté le 14/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un livre à la croisée des chemins, on peut le classer dans le genre historique car il parcourt le XIVème siècle européen par ces faits marquants si on peut dire, que ce soient les guerres, les famines ou autres considérations politiques mais également les faits artistiques comme l'Enfer de Dante. On peut surtout le classer dans le registre de l'humour, assez féroce et noir même. On a une alternance entre petites anecdotes et histoires un peu plus longues. Par exemple, on a une histoire sur la peste ou encore Margery Kempe que je ne connaissais pas. Ajoutons à cela un joli petit style et on obtient un bouquin très plaisant.

Nom série  Petrograd  posté le 14/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce livre assez dense de 250 pages nous conte le Petrograd de l'époque de Raspoutine, homme à femmes notoire de l'Empire russe du début du XXème siècle et particulièrement proche de la tsarine et donc très influent sur la politique du pays. Les britanniques vont infiltrer un espion pour s'occuper du gêneur.

Plus exactement l'action se situe en 1916 et la ville bruisse des prémices de la Révolution. Je ne suis pas fan du dessin, d'autant que les visages et les différents personnages nécessitent une certaine concentration pour ne pas perdre le fil. Pour autant cela est un bon livre, ça m'a fait penser à du John Le Carré.

Nom série  Sens  posté le 14/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Franchement j'aime beaucoup ce que fait M. Mathieu, encore une fois cet album est plutôt original, inventif et innovant, mais personnellement j'ai toujours du mal à me satisfaire d'une bande dessinée entièrement muette. En effet ça me fait mal de mettre un prix relativement élevé, 25 euros, dans un livre qui se lit en deux minutes, dépliage compris (vous comprendrez en l'ayant en main), un peu façon "flip book". On est dans l'objet de luxe, le beau livre qui s'offre à Noël et je ne doute pas que cela se vende à cette occasion avec une parution opportune un mois avant.

Sur le fond et la forme, cela est de très bonne facture. Pour résumer, la flèche présente sur la couverture est l'élément central de l’œuvre, et un homme la poursuit malgré toutes ses transformations de petite flèche à grande flèche toujours avec ce dessin noir et blanc caractéristique ; un monde vide ou presque avec pour seuls acteurs l'homme et cette flèche.

Il faut sûrement y voir une allégorie philosophique. On pourra aussi arguer que ce livre a plusieurs niveaux de lecture et que je suis trop terre à terre.

Nom série  Max et Charly  posté le 28/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nouvel album de Vanoli à l'Association qui met en scène Max et Charly. Ce sont deux types qui se rencontrent dans un monde étrange où la faim et la soif n'existent plus. Sont-ils morts ? Ils ont de quoi douter car le monde de la mort et les sensations ressemblent étrangement au nôtre, pas de barbu ni de lumière aveuglante pour vous accueillir.

Et il y a cette boîte qu'on leur a confié à chacun avec interdiction formelle de l'ouvrir. Sauront-ils résister à la tentation ? Qu'est-ce qu'il peut bien y avoir dedans ? Tout cela est gentiment absurde, très joliment illustré. Cela faisait longtemps que je n'avais rien lu de l'auteur, j'apprécie mieux son dessin d'aujourd'hui, moins torturé qu'avant ; on pourra dire que c'est aussi ce qui faisait son charme avec ses personnages affublés de gueules caractéristiques.

Un one shot qui se lit avec plaisir mais pour autant sans révélation métaphysique et une fin qui me laisse un peu pantois.

Nom série  Hitler  posté le 29/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Shigeru Mizuki s'interroge. Lui-même touché dans sa chair car il a perdu un bras lors de la Seconde Guerre mondiale, il a cherché à comprendre qui avait été à l'origine de cette guerre. Qui était cet homme, quelle était sa vie, quelles étaient ses motivations ? Cela donne ce manga, une belle brique au dessin léché dans une édition soignée, qui a pour mérite d'éclairer le public japonais sur le personnage qui y est moins connu que chez nous. C'est toujours bien d'éditer ce genre de choses pour un public français, même si ce n'est pas forcément les plus jeunes qui vont être attirés par ce genre, sans parler d'un prix d'achat pas spécialement à leur portée.

C'est assez précis, chronologique. Pour autant pas de passion à cette lecture, pas de prise de position de son auteur, le tout constitue une histoire assez distanciée et impersonnelle, sans émotion particulière. De plus j'avoue que parfois le dessin des personnages un peu burlesque de l'auteur m'a dérangé. Cela contraste vraiment avec le détail photo-réaliste fourni dans les décors et ce n'est pas à première vue le plus adapté à un récit aussi grave. Peut-être est-ce justement pour faire respirer un peu le lecteur que Mizuki le représente ainsi ; en tout cas je pense qu'on ne peut pas l'accuser de complaisance vis-à-vis d'Hitler.

Nom série  Hotel  posté le 29/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Hotel est un bon petit manga one-shot composé de nouvelles de science-fiction. C'est à la fois sérieux, documenté, bref crédible surtout la première histoire qui donne son nom au recueil narrant la fin du monde dont seul un immense "hôtel" survivra à l'humanité. C'est à la fois gentiment barré avec du dessin "super deformed" par moments et un auteur qui ne se prend pas au sérieux.

J'ai bien apprécié la première nouvelle. Un hôtel est construit par les humains pour résister au cataclysme à venir, conséquence de la destruction des ressources de la planète par les humains, d'un réchauffement climatique global et d'une montée des eaux généralisée. Ils décident à la fois de bâtir cette sorte d'arche de Noé pour y déposer l'ADN de toutes les espèces vivantes de la planète à l'exception de l'homme justement comme une sorte d'auto punition, bien japonaise, pour avoir provoqué leur perte. La tour est contrôlée par un robot, une intelligence artificielle, presque aussi sensible et émouvante qu'un humain et narrateur des événements faisant suite à la disparition de la vie terrestre.

La décroissance de mon intérêt s'est à vrai dire amenuisée au fur et à mesure de la lecture du recueil, les nouvelles devenant moins percutantes.

Nom série  Hitler=SS  posté le 11/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une femme nue est prise en levrette par un nazi, la porte du four n°5 s'ouvre laissant paraître un tas de cendres avec quelques ossements surplombés par un crâne. La légende indique "Ciel, mon mari !". Ce "gag" me reste en tête des mois après l'avoir lu. C'est une illustration du niveau donné par Hitler=SS en terme de mauvais goût dans l'humour. C'est clair que les auteurs ne se sont pas posés beaucoup de limites et encore aujourd'hui une publication de ce type aurait de quoi provoquer un tollé. Je connais très peu Vuillemin donc je ne sais pas dire si l'humour parfois scatologique est un trait commun chez lui comme dans le passage avec la mouche à merde qui se plaint d'avoir rien à se mettre sous la dent vu que les prisonniers n'ont rien à bouffer et que les cadavres sont secs.

Bien sûr ça ne fera pas rire tout le monde selon son degré d'acceptabilité en terme d'humour trash, mais il y a quand même des passages qui m'ont fait rire. Par exemple les scientifiques du camp mettent au point des poupées gonflables à partir du corps des juives, l'avantage c'est qu'une fois dégonflé ça ne prend pas de place et permet de les envoyer aux hommes sur le front russe. L'un de ses collègues lui objecte que gonflable ou pas, ça reste une juive, et le troisième acquiesce en disant que ça pose un problème d'éthique... Ou encore quand les villageois alignés devant un mur, les nazis devant en exécuter un sur cinq, se battent pour savoir si le bébé porté dans les bras d'une femme ça compte ou pas. Tellement horrible mais on rit doucement.

Voilà un beau matériau qui a déjà plus de 20 ans pour alimenter le débat sur les limites de l'humour, il fallait oser. Supportés dans leur oeuvre par Choron, Gourio et Vuillemin l'ont fait.

Nom série  Le Guide du Mauvais Père  posté le 14/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu ce guide du mauvais père où Guy Delisle pour une fois ne se représente pas dans un de ses nombreux voyages mais en tant que papa d'un petit garçon et d'une fille. Il raconte plusieurs anecdotes - à mon avis de son invention, quoique... - où il fait preuve de manque de tact avec ses enfants, répondant par exemple à leurs questions sans les prendre avec des pincettes ni les rassurer. Oublier de mettre une pièce pour la petite souris, répondre cash à son fils sur ce qu'est la pénétration mais pas dans le bon contexte... voici quelques exemples d'un père parfois gaffeur. Drôle mais sans plus même si certains gags comme celui de la tronçonneuse m'ont bien faire rire. Ce tome semble être le premier d'une série. Pour ma part je ne suis pas sûr que je suivrai car à 10 euros le tome pour un format manga qui se lit en 1/4 d'heure, j'en attends plus.

Nom série  L’homme qui aimait les fesses  posté le 25/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce pavé de Tezuka est un peu décevant pourtant j'avais assez hâte de le lire surtout que les publications de cet auteur deviennent rares. Déjà son titre "l'homme qui aimait les fesses" interpelle, puis il promettait de compiler des histoires un peu plus "de fesses" que d'habitude chez cet auteur fort prude même si la sexualité est abordée dans ses histoires mais souvent de façon métaphorique.

La première histoire est pour cela assez barrée avec cette histoire de quéquette sur patte qui emménage chez Fusuke, personnage récurrent qu'on retrouvera dans toutes les histoires. Puis la quéquette se reproduit avec une paire de fesses et il se trouve que ces animaux de compagnie d'un goût douteux sont très propres. On décide de les utiliser pour s'occuper des ordures dans la ville...

Bref beaucoup d'humour légèrement barré, un peu de fesses, du moins un peu plus que d'ordinaire pour cette compilation d'histoires dans le style de dessin de presse très épuré qu'on pouvait déjà voir dans "Debout l'humanité" chez le même éditeur. C'est juste que sur 500 pages, ça m'a quelque peu lassé.

Nom série  Frenchman  posté le 05/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il doit y avoir l'unanimité sur la beauté visuelle de cet album, déjà rien que la couverture soigneusement choisie parmi plusieurs propositions comme le montrent les pages en postface est impressionnante, une quiétude s'en dégage avec cet indien accroupi sur une rive brumeuse avant la tempête qui s'annonce.

J'ai pris l'histoire pour ce qu'elle est sans me poser la question du trop court ou non, de sa vraisemblance historique ou factuelle ou bien encore du caractère des personnages. Il faut avouer que sur un format court que reste malgré tout une bande dessinée face à un roman, il faut allier finement le graphisme et le fond. Certes les personnages sont un peu caricaturaux dans le genre un bonhomme = un trait de personnalité, pour certains candides et idéalistes, pour d'autres cruels et bas du front. Mais l'ensemble reste d'un bon niveau avec ce décor d'Amérique fraîchement indépendante où tout est à bâtir, y compris la cohabitation avec les indigènes.

On suit Alban Labiche qui se retrouve injustement envoyé outre-Atlantique dans l'armée de Napoléon et où il va rapidement devenir une cible à abattre au milieu d'une faune nouvelle pour lui le petit français, aussi fascinante que dangereuse.

A titre personnel je ne pense pas que j'aurais mis presque 20 euros dans un livre de ce type que j'ai lu en quasiment autant de minutes, mais ses dessins sont une vraie réussite qui en justifie presque l'achat bien que je privilégie plus souvent un bon scénario qu'un bon dessin. Mais on ne peut pas dire du tout que le scénario soit mauvais dans le cas présent.

Nom série  Noir (Götting)  posté le 04/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pas mal du tout ce petit livre. Assez étrange par son format et chez un éditeur que je ne connaissais pas à savoir Barbier & Mathon - il s'avère que c'est lié à une galerie parisienne du même nom où je viens d'ailleurs de voir que Nicolas de Crécy va être exposé en janvier 2013, ce qui ne peut que m'intéresser mais je digresse. Il se trouve être assez proche d'un manga avec environ 150 pages et un petit format. Le rythme de lecture est rapide également, pas mal de planches étant sans texte et comme le format est petit les pages défilent à l'instar d'un manga donc pour rester sur ma comparaison.

Pour ce qui est de l'histoire c'est un polar assez classique mettant en scène des truands, des meurtres et une femme au milieu avec un problème de climatiseur. Les planches sont assez charbonneuses et sombres ce qui sied souvent bien au genre.

Je ne suis pas un fin connaisseur de l'oeuvre de Jean-Claude Götting, j'ai du lire La serviette noire et Happy living, ce titre m'a plu et m'amènera potentiellement à chercher d'autres de ses livres que je n'ai point encore lus.

Nom série  Yum Yum Book  posté le 04/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bon je suis un fan de Crumb, donc j'ai acheté ce miam miam livre en connaissance de cause. Oui c'est son premier album, il était tout jeune et c'est un objet de séduction en quelque sorte qu'il utilisera pour draguer une femme. La particularité du bouquin est qu'il est entièrement en couleurs, chose rare chez l'auteur et franchement pour un livre qui a maintenant près de 50 ans, puisque réalisé en 1963, il a de beaux restes...

L'histoire n'est pas super originale, cela revisite le conte de Jack et le haricot magique où l'on croise aussi une femme bien en chair et sans vêtements. Pourtant sans faire du fanatisme de base, on sent déjà une bonne maîtrise des codes de la bande dessinée. Le tout est clair, la narration est bien faite. Il n'y a pas la légère transgression ou l'érotisme pervers qu'on trouvera dans ses oeuvres ultérieures, mais ce livre vaut le coup d'oeil ne serait-ce que par curiosité sur les débuts d'un auteur majeur du 9ème art américain.

Nom série  Tonnerre Rampant  posté le 04/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Voulant asseoir mes connaissances du 9ème art, je me suis procuré 2 titres d'Eric Liberge qui a tout de même une certaine notoriété dans le milieu. Autant dire que je m'y suis repris à plusieurs fois pour lire cet album, c'est mauvais signe. Les planches sont hyper chargées, un graphisme qui claque, certains pourront trouver ça superbe, pas moi. C'est juste too much, je ne sais pas comment c'est fait mais ça mélange de la photo, du dessin et sûrement pas mal de boulot sur ordinateur pour produire ces planches malgré tout bien mises en valeur par le grand format de l'album.

La lecture est assez tortueuse, on perd parfois le fil pour savoir quelle case est la suivante, quel phylactère doit-on lire.

Ensuite, et surtout, l'histoire pouvait éventuellement partir d'une bonne idée sur un lieu ''hanté'' depuis plusieurs siècles, on touchait alors à une quelconque légende historique sur les terres britanniques, un peu de concret. Hélas, cela s'enlise dans un fatras d'actions surnaturelles dignes d'une mauvaise série fantastique, spiritisme et tutti quanti.

Les textes sont pompeux (reproche à faire aussi à Monsieur Mardi Gras Descendres), bref l'ennui pointe rapidement.

A oublier. Arf c'est déjà sorti de mon cerveau.

Nom série  Mickey Mickey  posté le 04/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cela fait longtemps que je veux lire Le Roi des Mouches mais ça ne m'est pas encore parvenu entre les mains. Quand je suis tombé sur Mickey Mickey des mêmes auteurs, je me suis laissé tenter. Le dessin en noir et blanc est très bien maîtrisé, il convient fort bien à ce polar à l'instar d'un titre comme Nuit Noire de David Chauvel.

Pourtant la narration est assez confuse. C'est une histoire de braquage où tout le monde essaie de blouser l'autre et en plus 2 personnages s'appellent Mickey, pas évident de suivre.

Dommage, cela aurait pu être un titre plus marquant. Deux semaines après l'avoir lu, je ne me rappelle même plus de la chute.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque