Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5113 avis et 1041 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Sang de la Sirène  posté le 17/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'étais passé complètement à côté de ce titre à l'époque en passant l'avoir lu. Il faut dire qu'il y a eu beaucoup de bd sur les sirènes et que ce titre rappelle celui d'autres séries comme Le Sang des Porphyre, Le Sang de la vigne, Le Sang des automates, Le Sang du Dragon etc (car cela ne manque pas)... Bref, il y a comme un effet de déjà vu!

Pour autant, la couverture fait très moderne avec un effet petite sirène de Copenhague. Par contre, l'intérieur de l'album est plutôt vieille France avec ce dessin et surtout cette écriture qui casse les yeux et les oreilles. C'est lourd et pompeux à la fois. Certes, c'est tiré d'une vieille adaptation de l'oeuvre d'Anatole Le Braz. Cela a été un peu désagréable à suivre avec tout ce folklore breton qui fait dans le cliché.

Nom série  Les Guerriers de Dieu  posté le 17/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les auteurs sont des passionnés d'histoire. Je le suis également mais j'ai globalement moins aimé cette période un peu trouble de l'histoire qui se concentre sur l'une des plus importantes guerres civiles qu'a connu notre pays entre les catholiques et les protestants.

L'action se situe sous le règne un peu méconnu d'Henri II en l'an 1557 soit 2 siècles avant la Révolution Française. On s'aperçoit que la Renaissance n'a pas été qu'un beau mouvement puisqu'elle s'est accompagnée de beaucoup de mort au nom de la religion avec la barbarie de la fameuse question. Cela rappelle étrangement quelque chose. Bref, notre société judéo-chrétienne a vécu également toutes ses transformations au prix du sang.

Le contexte historique est assez bien décrit mais le récit qui se concentre sur les mésaventures d'un gentilhomme qui est venu s'intéresser à la Réforme un peu par hasard me semble un peu cousu de fil blanc. Par ailleurs, j'ai toujours du mal avec le dessin de Pierre Wachs où j'ai une curieuse impression de personnages figés. Il manque le dynamisme du trait. Pour le reste, c'est correct.

Nom série  Addiction  posté le 16/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est vrai que les addictions sont partout autour de nous. Qui n'a pas eu dans ses relations une cleptomane, une mytho, un gros joueur de casino, un alcoolo, un drogué ou une accro au sexe ou au boulot ? Elles sont parfois inavouables et même parfois bien respectée par la société qui s'en accommode comme un phénomène de mode. Pour reprendre plus sincèrement ma phrase du début, elles peuvent même être en nous sous une forme anodine ou une autre.

Pour autant, certaines de ces dépendances peuvent conduire aux pires extrémités. Il peut arriver des malheurs en tous genre quand on perd le contrôle de sa vie. C'est l'histoire de ces destins croisés dont certains peuvent faire mal au coeur. On ne sait jamais ce qui peut arriver également à un passionné de bd. Cela fait peur et c'est tragique.

Les situations de chassé-croisé sont assez rapides avec des transitions parfois réfléchies. Cependant, cela manque de profondeur au profit d'un sensationnalisme de mise. Pour autant, le mécanisme de l'addiction est plutôt intéressant à suivre. Un récit chorale assez surprenant surtout à la fin.

Nom série  Le Guide Mondial des Records  posté le 16/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour une fois, je ne jouerai plus au lecteur blasé. Je salue ici la performance des auteurs à avoir su créer une histoire très originale à partir lu livre mondial des records. C'est toute la philosophie de la performance qui est décortiquée pour en tirer une sorte de leçon de morale. Bien entendu, c'est le culte de la performance d'une société de la gagne qui est visé.

Il faut dire qu'à l'image de la couverture, je croyais que j'allais lire une bd d'humour et c'est bien plus que cela. Par ailleurs, le dessinateur a parfaitement assuré pour faire en sorte que cela soit très agréable à la lecture tout en étant également parfois assez profond dans la réflexion.

Alors, comme je suis plutôt bon public malgré mes notes assassines, je mets 4 étoiles surtout pour l'originalité et la mise en scène. Il ne faut pas bouder son plaisir quand c'est bon. Bref, un album très sympathique.

Nom série  Legio Nostra  posté le 11/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Légio Nostra est une bd qui relate l’histoire de la légion étrangère afin qu’on puisse enfin avoir un autre regard sur ce corps expéditionnaire qui alimente tous les fantasmes. A l’origine, c’est un ancien maréchal de Napoléon 1er qui l’a créé en se mettant au service du roi Louis-Philippe.

Ces soldats devaient impérativement intervenir à l’étranger et non sur le sol national. Il y a eu entorse à la règle quand celle-ci a réprimé la Commune dans le sang. Même si cet épisode est tout juste évoqué, les auteurs vont très vite passé dessus pour nous montrer que les bons côtés. A croire qu’il y a eu un véritable parrainage de la part de l’armée !

Je ne vais pas crier au loup. Le graphisme n’est pas des lus réussi mais c’est au moins lisible. Pour autant, on apprend des choses tout de même assez intéressantes. Je ne savais pas par exemple que le chant du boudin était l’hymne officielle de la légion étrangère en France. Tiens, voilà du boudin…

Cette œuvre peut inciter certains jeunes à s’engager pour la mère patrie. Il a par conséquent une utilité puisqu’il apporte des informations. Les auteurs soulignent par ailleurs le courage de ces hommes prêt à risquer leur vie pour sauver la nôtre avec un sens profond du code de l'honneur. Ceux qui aiment les super-héros seront aux anges. Les autres pourront toujours se rabattre sur la chanson reprise par Serge Gainsbourg à savoir Mon légionnaire. Moi, il est vrai que ce n’est pas trop mon truc mais bon.

Nom série  Intempérie  posté le 11/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est vrai que le titre pourrait faire penser à un cyclone dévastateur mais il n’en n’est rien. Je n’aime pas trop ces titres qui sont un peu éloignés du sujet. Là, le temps sera plutôt beau et sec avec comme décors les plateaux d’oliviers espagnols ravagés par la sécheresse.

Le sujet ne sera guère réjouissant puisqu’il s’agit d’un enfant battu par son père qui décide de fuir cette condition de vie épouvantable. Il va se heurter à la puissance néfaste du désert. L’hostilité ne s’arrêtera pas à la nature puisqu’il aura également trois hommes à ses trousses qui sont bien décidés de le ramener dans le droit chemin. Fort heureusement, il bénéficiera de l’aide d’un vieux chevrier avec qui il sympathisera afin de survivre.

Comme dit, il s’agit d’une tranche de vie qui se situe dans le seul moment de l’après-fugue. A la fin, nous ne serons pas vraiment ce qu’il advient de ce petit garçon en fuite. Il est vrai que j’aime bien les histoires aboutie. Là, il s’agit de respecter le principe. A noter un dessin tout à fait correct avec des couleurs chaudes qui soulignent l’aridité et le manque d’eau de la terre.

Une œuvre âtre et parfois violente qui montre une certaine réalité des conditions de vie des enfants. Dans cette nature hostile et en ces temps-là, il n’y avait pas de services sociaux. Le vieux nomade constitue son seul recours. Le prix à payer sera difficile. Bref, un récit tout à fait maîtrisé.

Nom série  Emmett Till  posté le 11/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le lynchage d’un garçon afro-américain de 14 ans du seul fait de sa couleur par deux sudistes est un crime abominable. Ils ne se sont pas contenter de le tuer mais ont pris soin de leur arracher les yeux préalablement. Le pire dans cette affaire est qu’ils ont été acquittés en vitesse (67 minutes) par un jury composé uniquement de blanc avant de donner une interview payante dans un grand magazine pour finalement avouer leur crime en toute impunité. Or, aux USA, on ne peut être rejugé pour le même crime.

On comprend mieux les accès de violence d’une partie de la population américaine à certains faits divers qui peuvent vite dégénérer par exemple les événements de Ferguson. Ce récit assez méconnu se situe dans les années 50 et a été à l’origine du mouvement pour les libertés civiles de ses populations. En faire une bd est plutôt une bonne chose pour le devoir de mémoire même si certaines institutions voudraient qu’on oublie vite pour passer à autre chose.

Cependant, des faits presque similaires se reproduisent assez souvent. Ce jour, en allumant la radio ou en regardant les informations à la TV, on apprend que c’est une famille juive qui a été torturé chez eux par des individus cagoulés du seul fait de leur appartenance à une religion. J’espère qu’un jour toute cette haine liée à la non acceptation de la différence disparaîtra.

Alors, oui, cette lecture est utile et presque incontournable. Il est dommage que la bd ne soit pas allé plus loin dans le déroulé de cette histoire qui n’a pas manqué de rebondissement par la suite. Il faut savoir que la mère du jeune garçon avait fait ouvrir le cercueil afin que des photographes puissent voir comment son fils avait été atrocement mutilé au niveau du visage. Ceci provoqua une immense réaction du public.

Pour autant, les auteurs se sont focalisé sur les 5 derniers jours de la vie de ce jeune garçon qui passait des vacances chez son oncle. La ségrégation ambiante dans les états du Sud est omniprésente et cela nous révolte. Le graphisme est réaliste ce qui colle bien pour ajouter à la touche d'authenticité. Ceux qui ont un cœur pourront trouver ce récit bouleversant.

Conclusion : il ne faut plus mourir ou souffrir à cause de la couleur de sa peau et de ses croyances religieuses. C’est pourtant une évidence mais cela a du mal à passer. Cette bd reste malheureusement d’actualité.

Nom série  Perfect World  posté le 10/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est la première oeuvre de la mangaka qui réussit son entrée en la matière sur un sujet très sensible. Il s'agit de la vie amoureuse de personne handicapée. Notre beau héros n'a par exemple plus l'usage de ses jambes suite à un accident de voiture. Le thème est celui d'une certaine forme de sensibilisation sur les personnes handicapée et les obstacles qu'elles doivent rencontrer dans une société qui les ignorent ou pire qui a pitié d'eux.

Je n'ai pas trop aimé l'entrée en matière de ce récit où l'héroïne retrouve son premier amour lors d'une soirée professionnelle. Fort heureusement, la suite sera fortement intéressante. La qualité graphique ne sera pas la première qualité de cette oeuvre bouleversante, poétique et sociale. Cependant, le dessin reste correct même s'il manque de précision notamment dans les décors. J'ai par contre bien apprécié le réalisme des situations car rien n'est occulté ou enjolivé.

En effet, on se prend réellement d'amitié pour le couple qui devra traversé bien des épreuves pour pouvoir vivre leur relation pleinement et sereinement. La belle héroïne qui travaille dans une société de décoration intérieure va t'elle sortir avec un handicapé ? Aura t'elle la force d'affronter avec lui le regard des autres et de la famille ? Pourra t'elle fonder une famille ? Va t'elle le regretter en vieillissant? Bref, de douloureuses questions qui se posent dans cette romance...

En conclusion, une belle série qui va en se bonifiant de tomes en tomes. Cependant, il faudra sortir les mouchoirs. Le public du livre et film Nos étoiles contraires apprécieront.

Nom série  A la folie... pas du tout  posté le 10/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ce manga est en réalité construit comme un strip de 2-3 pages. Le principe est celui d'un jeune couple qui la seconde d'après se font les pires coup de catch possible. Il y a une extrême violence alors que rien ne le prévoyait. C'est répétitif à souhait avec certes des figures de style différentes.

L'auteure a sans doute voulu montrer qu'une relation sentimentale pouvait basculer à tout moment dans un combat impitoyable qui brise les corps et pas seulement les coeurs. Elle invite cependant son jeune public à ne pas imiter ces scènes assez désagréables. Ouf, l'honneur est sauf !

Nom série  Le Chenal  posté le 05/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un album rare que voilà édité à seulement 3000 exemplaires pour commencer. Si les objectifs de financement sont dépassés, il y en aura plus. Certains auteurs font appel à différentes sources de financement dont la participation directe du public afin de produire leur œuvre. D'autres auteurs sont obligés de financer eux-même une grande partie des frais d'impression comme c'est le cas en l'espèce. L'avantage est que cela procure une certaine forme d'indépendance dans la création.

Thierry Boulanger possède un univers graphique bien à lui qui est d'une beauté presque irréelle. Ceux qui ont lu Et si nous devions tomber… pourront comprendre ce que l'on ressent à travers cette lecture. Encore une fois, l'auteur prend tout son temps pour nous raconter une simple histoire avec une narration assez longue et pesante ponctuée de beaucoup de poésie. C'est le genre à éviter si on aime l'action. On accompagne seulement les pensées du narrateur qui se souvent avec nostalgie d'un vieux marin atteint par le cancer.

Les paysages sont ceux d'un chenal de Charente Maritime. C'est très beau au niveau du dessin qui parvient à nous fasciner. Cela comble la lenteur sur une pagination très importante. Les couleurs pastels donnent un effet très particulier à cette œuvre. Les bestioles ressemblent à des vélociraptors prêt à nous dévorer au détour de ces marais très étranges. C'est le réalisme du trait qui est étonnant.

On peut juste regretter que le scénario ne suit pas la beauté réaliste du dessin. Pour l'instant, l'auteur ne s'est jamais associé à un autre. Cela produirait sans doute un résultat intéressant.

Nom série  Viking - Un long feu de glace  posté le 04/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n'irai pas par 4 chemins malheureusement. Cette bd a été très décevante à sa lecture par son côté très confus aussi bien dans le scénario que dans le graphisme trop brouillon et imprécis. Il y a dès fois où cela fonctionne et dès fois où on a envie de refermer les pages très rapidement.

Je reconnais qu'il y avait du potentiel. Cependant, la mise en exploitation a été désastreuse à commencer par un déroulé beaucoup trop abrupt. Le découpage n'aide pas beaucoup entre les différentes scènes. Le décor est très minimaliste. Les dialogues sont insipides. Les deux héros existent-ils réellement ?

Bref, tout est réuni pour passer un mauvais moment de lecture. On pourra très vite oublier ce viking en se portant sur d'autres choix plus judicieux sur le même thème. Ce n'est pas ce qui manque...

Nom série  Jack Wolfgang  posté le 04/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Jack Wolfgang est un mélange entre l’excellent dessin animé des studios Disney Zootopia et le magistral Blacksad. C’est presque une comédie policière dans une ville peuplée de mammifères anthropomorphes et d’humains.

La spécificité se situe dans cette coexistence pacifique sachant que les animaux ont acquis les mêmes droits que les humains progressivement. Chaque espèce aussi bien carnivore qu'herbivore arrive à cohabiter ensemble grâce à une alimentation spéciale (un tofu qui synthétise par exemple la viande). Notre héros est un loup, espion culinaire qui a de la répartie notamment avec la gente féline.

J’avoue avoir aimé le dessin ainsi que le déroulé de cette histoire plutôt bien réalisé. Ce n’était pas évident au départ car cela souffre réellement de cette comparaison avec ces illustres références. La lecture n’a pas été désagréable bien au contraire avec une belle touche d'humour. Là encore, c’est une série qui semble être bien partie.

Nom série  Marshall Bass  posté le 04/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le western est plutôt un genre assez rare en bande dessinée malgré quelques séries qui ont réussi leur tour de force à populariser le genre. C’est toujours avec un certain plaisir que je découvre de nouveaux titres et non avec un esprit mal placé prêt à démolir comme on tire dans un saloon sur le mécréant. Il est vrai qu’on n’est jamais à l’abri d’une balle perdue.

Ceci dit, Marshall Bass est un western original qui place un homme de couleur noir pour être m’adjoint d’un shérif qui va lui laisser tout le travail. Il est vrai que l’exploitation s’étend à toutes les professions et même les plus nobles. A cette époque, l’esclavage régnait en maître sur une bonne partie du territoire américain. Mais bon, dans l’Ouest et notamment en Arizona, tout est permis.

On retrouve des scènes assez difficiles qui dépeignent une dure réalité de l’Ouest américain, un peu comme dans une série comme Bouncer. J’ai bien aimé le début où notre héros est en fort mauvaise posture comme à la fin d’ailleurs. J‘ai observé une réelle maîtrise du scénario ainsi que du découpage de ce récit. J’ai eu un peu de mal avec le dessinateur de L'Histoire Secrète mais bon passons. C’est plutôt un bon démarrage dans l’ensemble.

Nom série  Amazonie  posté le 26/09/2016 (dernière MAJ le 03/09/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Kenya et Namibia, voilà Amazonie où l'on retrouve avec plaisir notre belle et pétulante héroïne Kathy Austin. On est loin de l'Afrique mais toujours en milieu hostile dans la moiteur d'une pleine jungle encore assez mystérieuse. A noter que ce titre à éviter de s'intituler Amazonia ce qui aurait été plus cohérent avec l'ensemble mais visiblement, la place est déjà prise par une autre série.

Je suis toujours aussi fan de cette série exotique qui se place à la fin des années 40 alors que les stigmates de la Seconde Guerre Mondiale sont encore présents. Les méchants sont toujours les affreux nazis qui sévissent encore en Amérique du Sud. Là encore, les extraterrestres demeurent l'élément central de cette aventure ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Ce premier tome démarre un peu lentement mais suffisamment pour installer progressivement tous les ingrédients. On retrouve de vieux personnages rencontrés sur Kenya mais il y a également des nouveaux qui sont plutôt bien travaillés. Namibia avait étonné en prenant une direction tout autre que celle emprunté par Kenya. Il faut voir avec ce nouveau cycle de 5 tomes prévus où tout cela va nous mener. Moi, je suis partant en tous les cas.

Le second tome confirme toutes les promesses du premier. On ne pouvait pas s'attendre à mieux. On vit l'aventure au sein de la forêt amazonienne. Il y a cependant une incursion temporelle de deux années auparavant avec des protagonistes qui se rendent dans les Carpates où une pluie de météorites aurait eu des conséquences assez néfastes sur les habitants de la région. Le mystère s'épaissit avec ce nouvel arc narratif. Pour le reste, on pourra être choqué par l'attitude assez volage du curé local mais cela donne une touche d'exotisme et surtout d'humour. Je suis encore preneur.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Les Nuits d'Aksehir  posté le 31/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les japonais sont des gens très curieux sur les autres civilisations. Il y a en effet des mangas pour chaque thème : la renaissance italienne ou les thermes romains, les vins ou les steppes asiatiques. J’aime beaucoup cette ouverture d’esprit de ce peuple qui tranche par exemple avec la bd nord-coréenne ou biélorusse.

Là, on va s’intéresser à la Turquie qui nous est présentée comme un beau pays entre modernité et tradition. Néanmoins, certaines affirmations peuvent nous laisser pantois comme par exemple le fait d’annoncer fièrement que la cuisine turque se classe à la troisième position des meilleures cuisines au monde !!! On ne sait pas lesquels sont les deux premières dans ce classement. La gastronomie française doit être sans doute en 20ème position ? Il est vrai que je ne connais que les döner kebab que j’adore déguster avec un champagne mais va-t-on placer la cuisine américaine première avec son Mac Do ? Excusez-moi de m’insurger un peu mais il y a quand même des limites ! Question crédibilité, ce manga a de grands progrès à réaliser.

Pour autant, la lecture n’a pas été désagréable malgré un dessin très fade et plutôt très dénué dans les décors. La partie qui s’intéresse à la danse orientale sera sans doute la plus intéressante. C’est également mêlé à un travail de mode que doit réaliser l’héroïne qui découvre cette nouvelle culture sans aucun préjugés et nous avec à travers ses yeux. Là encore, on voit la femme assez libérée et presque dominatrice ce qui ne reflète pas vraiment la Turquie d’aujourd’hui sans vouloir offusquer qui que ce soit.

Bref, c’est trop léger. Le mangaka aurait dû vivre au moins deux ans en Turquie avant de nous livrer sa vision d’une œuvre qui demeure trop fantasmée. Il est vrai qu’on arrête actuellement des artistes et des journalistes très vite accusé de complot terroriste avec une intelligence vivant reclus dans une forêt montagneuse de Pennsylvanie. Je ne saurais lui conseiller de se rendre sur place mais bon, il faut bien rendre compte d’une certaine réalité si on veut demeurer crédible.

Malgré tout, je vais laisser 3 étoiles car tout n’est pas à jeter. On apprend tout de même des choses intéressantes et il y a une intrigue. La thématique principale serait l’islam et la volonté de l’auteure serait de briser certains tabous. Il n’y aura pas de politique, ni de mention aux actes terroristes commis au nom de cette religion. C’est clair que cela risque d'en refreiner plus d’un. Il faut sans doute aller au-delà.

Nom série  L'Homme invisible  posté le 31/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La dernière version cinématographique de l’homme invisible avec l’acteur Kevin Bacon avait un peu refroidi les amateurs de H.G Wells. On se situait un peu dans la lignée de la fameuse Momie dont la récente adaptation est également un total flop. Avec cette bd, on revient aux fondamentaux du roman originel ce qui n’est pas plus mal. L’ambiance d’époque est fort bien respectée.

Pour autant, l’action semble faire du surplace dans cette petite ville isolée. Certaines scènes qui étaient censé créer l’effroi m’ont font hurler de rire ce qui n’était sans doute pas l’effet recherché. C’est sans doute difficile d’adapter ce roman pour le rendre crédible et intéressant voir un peu moderne. Il y a pourtant de la matière sans vouloir faire une mauvaise comparaison.

Pour l’instant, c’est le titre le moins réussi de cette collection après La Guerre des Mondes (Glénat) et La Machine à explorer le Temps (Glénat). Un mot pour dire que je n’ai absolument rien à reprocher au dessinateur qui a rempli sa part de travail de manière tout à fait correct entre le découpage ou la mise en couleur.

Il manque quelque chose au niveau de l’intrigue qui nous laisse dans le secret de ces mystérieuses expériences qu’on ne voit d’ailleurs pas. Bref, l’invisibilité nous guette au sortir de cette lecture même si une certaine qualité est tout de même au rendez-vous. Gageons que le second et dernier tome arrive à relever le scénario. Qui n’a jamais rêvé d’être un homme invisible ? Je sais qu’on peut le souhaiter à certains individus.

Nom série  Futura Nostalgia  posté le 30/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le dessin de Tony Sandoval est assez caractéristique. Il y a un côté doux dans les couleurs qui attire incontestablement. On entre tout de suite dans l’univers de ce conte pour enfants peuplé par exemple d’une grenouille qui parle pour donner des conseils sur le fait de comment séduire le plus beau garçon de la classe. On regrettera cependant le langage assez ordurier de ce batracien.

Pour le reste, la lecture a été assez rapide et nous voilà déjà dans l’attente d’un tome 2. Cela aurait pu être beaucoup plus étoffé afin d’en avoir pour notre argent. Il manque un peu de consistance et de véritable enjeu. Reste le magnifique dessin de Tony et un peu de poésie sur la nostalgie d’un futur pas encore acquis.

Nom série  Du moment qu'on s'aime  posté le 30/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avec un titre pareil, je ne m’attendais pas vraiment à une bd d’humour basée sur une succession de gags quelques fois en forme de strip. Le sujet concerne la durée des rapports amoureux avec comme thématique le fait de savoir si on peut s’aimer pour la vie. Cette bd est censée nous donner la réponse.

Le couple, qu’il soit hétéro ou homo ainsi que la famille ne seront guère épargnés. Il faut avoir le sens de l’humour et accepter certaines réalités qui sont autant de travers dans la vie amoureuse.

C’est parfois léger, parfois cinglant, parfois drôle. Cela reste divertissant avec un dessin et un trait plutôt agréable. A lire de préférence dans une salle d’attente bondée chez le médecin ou le dentiste pour faire passer le temps.

Nom série  Le Journal du Off  posté le 30/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le journal du off va ravir ceux qui aiment la politique puisqu’il s’agit de retracer tout ce qui s’est passé lors de la dernière campagne des présidentielles en France sur la période août 2016 - mai 2017. C’est encore tout récent et assez frais dans nos esprits. Cela ne sera sans doute plus le cas dans quelques années. Il faut savoir que les auteurs se sont basés sur les faits et les phrases réellement prononcées par les différents hommes politiques que cela soit en off ou dans les différents médias. La part de fiction ne concerne que le journaliste qui couvre la campagne électorale. La bave d’Alain Juppé dans le débat était bien réelle.

Avec le recul, on se rend bien compte de l’énormité de certaines petites phrases prononcées dans les coulisses. Je me suis bien marré lorsque j’ai entendu le président Hollande qui indiquait que Bayrou était l’homme dangereux de cette élection à la fin de l’été 2016. Nul ne pouvait prédire les multiples retournements de cette élection qui sera certainement dans les annales. Des personnages se sont révélés et d’autres se sont littéralement écroulés.

La matière est là et on ne s’ennuiera pas bien au contraire. Pour le dessin, il est de celui que j’apprécie. Cependant, j’ai eu du mal à reconnaître la figure de certains hommes politiques comme François Baroin par exemple. D’autres figures sont un peu moins présentes malgré le rôle joué dans la campagne: on n’a pas parlé de l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon par exemple. Certains faits sont ignorés également. Il est vrai que ceux qui ont suivi attentivement cette campagne n’apprendront rien de véritablement neuf. Cependant, je trouve que le format bd est bien adapté à ces off avec une lecture très agréable ponctuée de beaucoup d’humour.

A recommander à ceux qui s’intéressent à la politique et ses coulisses. C’est forcément féroce et savoureux s’agissant de nos hommes politiques bien aimés quelques soit le bord.

Petit bonus : qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ? Je ne sais pas : il faudrait sans doute balayer devant sa porte.

Nom série  Hel'Blar  posté le 29/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est sans doute difficile de construire une histoire de viking loin de l’influence thorgalienne avec sa mythologie nordique. On retrouve bien entendu certains détails et aspects car nul ne peut y échapper.

Pour autant, la tonalité de ce récit est bien différente. Cela commence d’ailleurs par un terrible massacre de villageois. Puis, il y a des palabres qui ne seront pas inutiles pour lancer les enjeux puis l’action. J’ai d’ailleurs moins apprécié cette seconde partie car trop commune avec un sérieux manque d’originalité. La scène du cliffhanger final se situe d’ailleurs dans cette lignée.

Cependant, au niveau du dessin, je dois reconnaître que c’est bien réalisé. Les créatures sont saisissantes de réalisme ce qui peut causer un certain effroi. La lecture demeure divertissante mais elle n’apporte pas plus que cela.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 256 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque