Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 193 avis et 11 séries (Note moyenne: 3.07)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Another World War II  posté le 05/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas accroché à cette BD.

Le concept me plaisait pourtant bien : une deuxième guerre mondiale revisitée avec des histoires courtes, agrémentée par des apports de technologie franchement uchronique (dont les Loaders, sortes de blindés à pattes, directement importés de Gundam, ou de Star Wars, au choix) et puis la représentation animalière des personnages.

Mais, les scénarios sont quand même très, très pauvres (probablement coincés par un format trop court pour avoir la profondeur nécessaire), souvent naïfs, voire niais, et puis, j'ai tout le temps eu l'impression que l'auteur ne connaissait in fine pas grand chose à la 2de guerre mondiale. Oh certes, je suis persuadé que c'est un véritable "war nerd" capable de donner le nombre exact de boulons sur un char Tigre, ou encore l'épaisseur du plexiglas du cockpit d'un Supermarine Spitfire, mais pour ce qui est de la dimension humaine du conflit, c'est le zéro pointé.

Je sais, on est à dix mille lieues d'oeuvres sérieuses sur le même thème (et je pense bien sûr à Maus, dont le traitement zoomorphe force évidemment la comparaison) pour autant j'aurais aimé quand même que soit évité le côté "tous les soldats sont au fond des braves types, quelle que soit leur camp, et finalement ils sont tous bien sympathiques, voire marrants" (j'ai quand même du mal avec ça quand il s'agit de la Wehrmacht).
Bref, je suis passé à côté.

Nom série  Rails  posté le 05/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Longtemps intrigué par cette série, j'ai fini par en lire l'intégrale, et cela m'a laissé un sentiment assez mitigé.

J'ai beaucoup aimé le style graphique, net, très précis, avec un traitement des personnages parfois à la limite de la caricature, mais indéniablement original. Les paysages (sauvages ou urbains) comme les machines (mention spéciale pour les effrayantes locomotives de la Garde Blanche) m'ont particulièrement impressionné.

L'univers de la série est riche et novateur. Cette Amérique ségrégationniste à l'extrême, où le transport aérien est aboli, laissant la place au rail, et à ses pirates, est une belle trouvaille. Les clins d'oeil à la célèbre Compagnie des Glaces sont présents, mais sans excès, et on sent que les auteurs ont construit un monde complexe et cohérent, dont ils ne nous dévoilent certains détails que lorsque l'intrigue le justifie. Et c'est quelque chose qui laisse la part belle à l'imagination du lecteur, ce que j'apprécie énormément.

Malheureusement, l'intrigue en elle même est décevante. Partant sur des bases solides et pleines de promesses, elle s'enferme au fil des tomes dans une séquence de scènes d'action assez linéaire, qui ne profite que faiblement du potentiel de l'univers mentionné ci-dessus. La fin, sans être bâclée, laisse une impression frustrante d'inachèvement, avec énormément de questions non résolues et d'intrigues secondaires abandonnées.

C'est dommage, j'aurais vraiment aimé aller plus loin.

Nom série  L'Etoile du Désert  posté le 27/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu d'une traite les deux volumes composant cette série.

Autant j'ai été fortement impressionné par le talent de Marini (mais, il est vrai, c'est une valeur sûre), autant le scénario m'a laissé sur ma fin. Il n'est pas franchement original, reposant sur tous les grands clichés du western, même si je reconnais que je n'avais pas vu venir la révélation finale.

L'ensemble reste néanmoins fascinant et très agréable à lire, mais c'est pour moi l'une de ces rares BD où le dessin l'emporte sur le scénario, et constitue l'intérêt presque unique de l'œuvre.

Nom série  Batman - The Dark Knight returns  posté le 27/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Bon, je crois que tout a été largement dit et re-dit sur cette BD alors je n'en ajouterai pas des masses. Si ce n'est pour confirmer que le talent de Miller est éclatant, tant sur le plan de l'histoire que sur celui du graphisme (ok, le trait n'est pas toujours parfait ni léché, mais ce mec est quand même un génie du découpage et de la mise en scène).

Le ton désespéré, tragique de cette BD est une véritable force, et le baroud d'honneur de ce Bruce Wayne vieillissant mais encore accroché à ses vieux idéaux (ou ses psychoses, dans le cas de Batman, les deux ne sont jamais complètement dissociés) éclate comme une bombe dans un Gotham devenu cynique, désemparé et sans avenir.

Une mention spéciale au duel au sommet avec Superman (habilement transformé en laquais de la Maison Blanche) où c'est un véritable plaisir de voir le grand dadais de Krypton se prendre une peignée digne des annales par l'homme à la chauve souris.

Un bel ouvrage, à prendre au premier degré comme une belle BD d'action, ou dans toute sa profondeur, comme une réflexion triste et pertinente sur la place et la finalité du super héros dans nos sociétés.

En tout cas, indispensable.

Nom série  Empire (Delcourt)  posté le 20/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens ? Une uchronie steampunk napoléonienne ? Ca ne se refuse pas ça.

Ce que j'ai aimé : les auteurs vont à fond dans leur délire. Quitte à revisiter l'Histoire, ils se lâchent. On ne se contente pas d'un banal "Et si l'Empereur avait triomphé à Waterloo ?", on part franco dans la conquête des Indes par la Grande Armée dans la foulée du Proche et Moyen Orient et de l'Asie Centrale. Et puis tant qu'à faire, on y rajoute des régiments de blindés à vapeur, des machines volantes et de la magie/sorcellerie hindoue et des conspirations diaboliques de perfides (en est-il d'autres?) Anglais…

Et ça marche. Je me suis vraiment laissé porter par cette histoire d'aventures où le croisement de la fiction et de certains personnages ou faits avérés de l'épopée napoléonienne produit un cocktail très plaisant et efficace.

Bon, alors, ok, il ne faut pas avoir peur des gros clichés et des bonnes grosses ficelles narratives, ni des stéréotypes en ce qui concerne les personnages, mais je trouve que tout ça donne un esprit très 'roman feuilleton' des plus sympas.

Un bémol : j'ai un peu de mal avec le dessin qui est, certes, très vivant et énergique, mais que je trouve parfois un peu grossier (sale, ce serait trop méchant) et approximatif.

Mais je suivrai quand même la suite (vive l'Empereur !).

Nom série  Voyage à Uroshima  posté le 20/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etonnant ouvrage.

Cette adaptation d'une célèbre et ancienne légende japonaise sous forme de manga érotique assez débridé (sans jeu de mots) m'a vraiment déstabilisé.
Même si les scènes de zig-zig (pour reprendre une onomatopée propre à la BD) sont très, très nombreuses, et parfois émoustillantes, je ne suis en définitive pas vraiment sûr qu'elles constituent l'intérêt premier de ce bouquin, ou en tout cas la finalité recherchée par son auteur.
Il y a derrière tout ça un message certainement beaucoup plus profond sur la société nippone contemporaine, la complexité des rapports humains en son sein, ou un autre truc dans ce genre là.
Malheureusement, je ne connais pas assez bien la civilisation et la culture japonaises pour capter ce fameux message.

Alors je me contente de ressentir certains sentiments qui ressortent à la lecture de cette BD, dont une impression de très grande frustration pour le personnage principal et, mais je me trompe peut-être, une certaine forme de désespoir aussi.

Et puis, plus prosaïquement, c'est quand même toujours sympa de lire de temps à autre une BD avec des scènes de cul aussi généreusement dispensées.

N'empêche, j'ai quand même eu l'impression de passer à côté de quelque chose (un petit commentaire, ou une préface, aurait été de bon aloi).

Nom série  Preacher  posté le 20/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai enfin pris le temps de me plonger dans cette série qui m'avait été chaudement recommandée. Enfin, pour être honnête, j'étais surtout attiré par le tandem Ennis/Dillon que j'avais adoré lorsqu'il était aux commandes de "Hellblazer".

Je reconnais que je n'ai pas été déçu. Le ton de cette BD est complètement déjanté, bourré d'humour extrêmement acide et de scènes franchement limites (violence et débauche, que demande le peuple ?). Les personnages principaux sont inoubliables et dotés de personnalités très marquées, et les personnages secondaires valent également leur pesant de cacahouètes (la grand-mère de Jessie, Herr Starr, le Saint des Tueurs, etc…). Quant aux dialogues, ils sont tout simplement hilarants.

Le ton de cette BD m'a souvent fait penser au film Dogma qui aborde également la religion sous l'angle du délire irrévérencieux (sans toutefois verser dans les extrêmes de "Preacher").

Le dessin de Dillon est naturellement impeccable de maîtrise et de fluidité (allez, histoire d'être vache, je lui reprocherai quand même une façon de dessiner les visages qui manque un peu de variété, mais je chipote).

En fait, si je devais trouver un défaut à "Preacher" (et ce n'est pas facile), ce serait probablement une tendance à tomber dans la surenchère. Je me suis souvent dit que les auteurs avaient dû se creuser les méninges pour trouver un nouveau tabou à violer, une scène d'orgie ou de massacre encore plus trash, etc… L'accumulation des excès provoque quand même à force une certaine lassitude.

Mais ce léger travers ne doit pas occulter les qualités indéniables de cette série.

Lisez et mettez-vous à genoux, c'est tout.

Nom série  Myrkos  posté le 20/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce qui est très plaisant avec cet album, c'est l'originalité du contexte développé par les auteurs. Un univers très crédible au croisement de la Grèce et de l'Egypte antiques, parsemé d'une multitude de petits détails qui "font vrai" et qui renforcent l'immersion du lecteur.

Le scénario ensuite est également séduisant. Sur la base d'une trame de fond vraiment innovante (rien de moins que l'invention de la notion de perspective) viennent se greffer de nombreux thèmes et intrigues secondaires (intolérance religieuse, rigidité sociale, rivalité amoureuse, aventures, etc..) toutes traitées avec talent.

Le dessin, enfin, est certes très académique mais il a le mérite d'être très soigné et réaliste, et permet au dessinateur de nous livrer quelques morceaux de bravoure qui forcent le respect (je pense notamment à la vue panoramique de la capitale dans le tome 2 – je crois).

Thème attrayant, réalisation exemplaire, une série à découvrir, elle vaut le détour!

Nom série  La Pro  posté le 20/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le thème de la place du super héros dans la société, de la psyché profonde du body-buildé en collants et de sa signification sociologique a maintenant été largement traité dans la BD (grâce à des œuvres comme Watchmen ou Kingdom Come).

Pour moi La Pro, sous ses dehors provocateurs et caustiques, rentre dans cette même tendance.

Bien sûr, c'est de la bonne grosse rigolade bien cracra, des dialogues corrosifs et des scènes hallucinantes (je me suis vraiment bidonné quand le Saint se fait administrer sa récompense), mais je crois que le vrai propos de la BD se dévoile dans les dernières pages.

La Pro assénant à ses collègues justiciers leurs 4 vérités critique assez magistralement la culture du super héros et son inadaptation avec la société moderne. Si certains des propos d'Ennis sont néanmoins regrettables (désolé, bombarder les hôpitaux, pour moi, ça ne sera jamais de l'héroïsme) le ton général du discours sonne et frappe juste.

Le dessin, enfin, est efficace, pas révolutionnaire, mais bien dans le ton de la BD.

A lire, ne serait-ce que pour le plaisir de voir le mythe du Super Héros traîné dans le caniveau, entre une capote usagée et deux mégots de cigarettes.

Nom série  FullMetal Alchemist  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai été attiré par le concept de départ, à savoir un univers où l'alchimie a été érigée au rang de science et dont les applications concrètes sont très nombreuses, au point que l'Etat en vient à utiliser les alchimistes comme autant d'armes de guerre.

Sur ce postulat très original, vient se greffer l'histoire des deux frangins Elric, qui vaut également son pesant de cacahouètes, ainsi qu'une ribambelle de personnages de second ordre dont les motivations et caractères sont eux-mêmes bien étudiés et intéressants.

L'humour (pas de haute volée, quand même, hein, n'exagérons rien) est très présent et coexiste avec des moments d'une très grande violence (morts violentes et flots d'hémoglobine garantis).

Quant au trait, n'étant pas vraiment un grand fan de manga, je ne me risquerai pas à le qualifier par rapport au reste de la production, mais bon, il m'a paru clair et précis et ça m'allait très bien.

Divertissant et original.

Nom série  Bouche du diable  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Deux parties distinctes dans cet album.

Première séquence : l'apprentissage. Où le jeune héros est pris en main par les services secrets soviétiques et formé aux techniques d'espionnage en vue de son implantation à l'Ouest. C'est, à mes yeux, la partie la plus intéressante. La technique d'embrigadement, le côté complètement insolite de l'école du KGB, le lourd passé du vieux maître, le personnage envoûtant et reptilien du colonel... Tout cela contribue à une lente montée en puissance dont on attend qu'elle atteigne une apothéose lors de la seconde partie.

Seconde séquence, justement, où le héros est désormais un espion opérationnel aux USA. Et là, je n'adhère plus. L'ensemble jusque là très rationnel, très crédible, dérive dans une intrigue où le thriller s'efface progressivement devant l'onirique, pour ne pas dire le délire. Et je trouve que le mélange des genres ne prend pas. On ne sait plus sur quel pied danser, et l'ensemble m'a laissé un goût un peu amer, une impression d'album bancal et déséquilibré.

Vraiment dommage. Surtout que le dessin de Boucq est, comme toujours, formidable.

Nom série  Kaamelott  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Alors, soyons clair, je déteste, que dis-je, je vomis, cette pratique d'adaptation de séries TV en bande dessinée. Jamais, je dis bien, jamais, je ne cautionnerai des bouses immondes du style Caméra café et autres Bigard sous forme d'album.

Et pourtant, j'ai vraiment bien aimé "Kaamelott".

Le dessinateur est talentueux, on reconnaît bien les protagonistes et pourtant il arrive à rendre leurs expressions faciales très vivantes et drôles, en tout cas rarement figées par souci de réalisme.

Le scénario est solide. Et c'est, je crois, ce qui fait la force de cet album. Astier a bien compris toutes les opportunités qu'offraient la BD et en a profité pour donner un souffle épique, une orientation très grand spectacle, dans lequel vont évoluer les protagonistes usuels de la série. Les dialogues sont toujours aussi bons et incisifs, mais la BD va au-delà de ça, et c'est tant mieux.

Si le format de la série TV avait été littéralement transposé en BD (et je pense que cela aurait été assez facile, peut être sous forme de strips de quelques cases), cela n'aurait eu que très peut d'intérêt. En revanche, son adaptation sous forme de grand récit d'aventure tout en s'appuyant sur les qualités de la série, lui donne toute sa saveur.

A lire, et probablement à suivre…

Nom série  Dieu n'a pas réponse à tout (mais Il est bien entouré)  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Déception.
Déception parce que j'étais alléché par le nom de Benacquista, que j'apprécie énormément en tant que romancier. Et là, je suis tombé de haut devant la pauvreté des intrigues des histoires courtes qui composent cet album.

Pourtant le postulat de départ est intéressant. Dieu envoie sur terre des personnages illustres du passé pour améliorer le commun de mortels promis à un destin hors du commun.

Et bien, de ce synopsis original et prometteur, on aboutit à des histoires assez plates, rarement drôles, qui m'ont parfois laissé une impression de bâclage et facilité. L'ensemble est toutefois inégal : certaines histoires sont vraiment bien pensées et intéressantes (je pense notamment à Mozart, et dans une moindre mesure à Marylin) mais les autres me sont vraiment tombées des mains (Freud, Homère, Al Capone…).

Rien à dire sur le dessin de Barral, que décidément j'aime beaucoup, et qui sait redonner vie à ces personnages illustres avec, souvent, un talent remarquable (je pense notamment à certaines cases où Marylin est d'une grande beauté, avec beaucoup de nostalgie et de tristesse dans le regard).

Bref, à feuilleter à la FNAC ou chez un copain, mais probablement pas à acheter.

Nom série  Berceuse assassine  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sombre, bien sûr. Mais aussi, efficace et réglé avec une froide précision. Ce polar en trois tomes, relatant les destins tragiquement mêlés d'un couple new-yorkais englué dans la haine et la rancœur, et d'un indien brisé, est une belle pièce de 9ème art, où tout m'a semblé finement pesé et construit.

Le jeu de l'intrigue croisée, perçue du point de vue d'un des protagonistes pour chaque opus, est admirablement maîtrisé. Néanmoins, les poncifs du genre ne sont pas toujours évités et on verse parfois dans une certaine forme de caricature du genre Noir à l'américaine.

Sur le plan du dessin, c'est remarquable. Le trait est précis et sans défaut, et le choix de la bichromie (avec quelques taches, toujours symboliques, de jaune) cadre bien avec le ton du récit.

Un (petit) bémol quand même. Le dernier tome, qui fait sortir l'histoire du champ de la rivalité entre Martha et Telenko pour y inclure un troisième larron, m'a paru en décalage par rapport aux deux premiers, qui sont vraiment étroitement imbriqués et interdépendants.

Nom série  Les Brumes d'Asceltis  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ah, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une grosse daube comme celle-là (je rends un vibrant hommage au passage aux bibliothèques municipales qui nous permettent de nous plonger dans de telles abîmes sans avoir à rémunérer les éditions Soleil).

Alors tout y est, hein. Le mélange de races med/fan sur une énième variation du genre (avec petits bonshommes gentils, elfettes à gros seins, nains-grognons-mais-sympa-au-fond-quand-même, etc…).

L'intrigue, vaguement alimentée par une histoire de dieu mauvais (ouh j'ai peur) qui revient se résume pour l'instant à un long voyage à travers des paysages supposés grandioses avec, là encore, tous les clichés incontournables (la jungle, la montagne, le désert).

Ah si, un truc intéressant quand même, les auteurs qui décident de flinguer un des protagonistes principaux au cours du 2ème tome, parce que visiblement, celui-là, ils ne savaient pas quoi en faire (pas de barbe, pas de gros seins, pas de grands yeux mignons… et en plus c'était le seul qui avait un brin d'originalité, et ça, visiblement ils ne savent pas gérer).

Le dessin est bof, tout simplement, et ne m'a pas paru s'améliorer au fil des tomes.

Pratique pour caler les meubles…

Nom série  Okko  posté le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis emballé par cette série, point barre.

C'est exactement le genre de dessins et de colorisation que j'aime, très précis, très étudié et en même temps remarquablement fluide et dynamique.

L'univers fantastique créé sur les bases de la mythologie et de l'histoire nippones est intéressant, et riche de potentialités et de promesses.

Et les histoires, qu'il s'agisse du cycle de l'Eau (terminé) ou du cycle de la Terre (en cours), elles sont sobres, souvent inquiétantes tout en contenant la dose nécessaire d'action.

Je suis conquis et j'en redemande.

Nom série  Napoléon - Austerlitz et Waterloo  posté le 22/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quand j'étais petit, mon papa qui est féru d'histoire napoléonienne et, en même temps, grand amateur de BD, avait découvert ce petit OVNI et me l'avait aussitôt offert, espérant m'inoculer son double virus.

Pour l'Empereur, le résultat est assez mitigé mais pour la BD, ça a plutôt bien marché.

En le relisant aujourd'hui, je redécouvre un ouvrage extrêmement sérieux (on est quand même chez Larousse, ça ne plaisante pas) et plutôt bien foutu.

On est ici dans l'explication de texte de deux batailles ultra-célèbres, avec force schémas (petites flèches et carrés pour les mouvement et positions des troupes), commentaires des protagonistes et longs développements de l'auteur en contrepoint. Pas de place pour l'imagination ni l'aventure, il s'agit avant tout d'un album à vocation pédagogique.

De ce côté là, c'est béton. Les aficionados du petit Corse et les wargamers classiques seront comblés, pas un bouton ne manque sur les guêtres des grognards.

En revanche, les bdphiles seront probablement un peu rebutés par la représentation très académique des scènes et personnages, les dialogues peu vivants et un certain archaïsme de la mise en page.

Il en ressort néanmoins quelques vrais morceaux de bravoure, où le souffle des batailles parvient à se faire sentir (ah.. l'assaut du plateau de Pratzen, ah.. la charge des cuirassiers sur les carrés anglais.. mais je m'égare).

A réserver aux passionnés, et peut être à certains curieux.

Nom série  Le Marteau des Sorcières  posté le 22/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Comme beaucoup, à la lecture de cet album, j'ai été très impressionné par le style unique du dessinateur. C'est d'ailleurs ce qui avait motivé mon achat à l'époque. A la limite de la caricature, les traits des personnages, très arrondis, se marient harmonieusement avec un graphisme extrêmement précis et soigné. Un contraste intéressant est ainsi produit entre les protagonistes et leur environnement qui, s'il peut être déroutant au premier abord, m'a personnellement séduit.
L'ensemble est très travaillé, léché donnant l'impression d'un travail d'une très grande minutie et patience. Par ailleurs, la colorisation est également impeccable, collant très bien avec le ton sombre et inquiétant du récit.

J'ai été, en revanche, beaucoup moins emballé par le scénario. Le synopsis de base est pour le moins convenu. Dans le tome 1, un savant missionné par la cour de France part enquêter sur de mystérieux phénomènes en Europe centrale. D'abord engoncé dans ses certitudes scientifiques, il va devoir revoir son opinion face à des évènements clairement surnaturels. Bref, rien de bien innovant.

Ce qui est dommage, c'est que la narration est très confuse. Les textes sont parfois très ampoulés et perdent en clarté et le problème est aggravé par une disposition parois malheureuse des phylactères (qui a dit ça ? est-ce du texte? la pensée d'un personnage ? une partie du dialogue ?) et un lettrage informatisé parfois mal employé (je pense notamment à une certaine - petite case - où le héros a un long monologue, et où, pour faire passer le tout, la police du texte est considérablement réduite : résultat bizarre).

Le bilan reste très positif et l'on peut espérer que ces menus travers seront corrigés dans les tomes ultérieurs, qui pourraient permettre à l'intrigue de prendre son essor et une tournure originale, tout en continuant à s'appuyer sur le grand talent du dessinateur.

Nom série  Le Gardien de la Lance  posté le 21/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ok, pas grand chose à ajouter par rapport aux précédents avis.

C'est nul.

Dessin insipide, sans relief ni originalité.

Scénario franchement moyen. On nous ressort le bon vieux mélange de l'occulte et des nazis, servi et resservi des dizaines de fois par tous les médias, sans lui donner une once de crédibilité ou d'intérêt.

Cette collection loge noire est vraiment très, très inégale...

Nom série  Rising Stars  posté le 21/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai vraiment été emballé par le concept de départ de cette série. N'étant pas un grand consommateur de comics en temps normal, j'étais content de trouver dans cette série un élément déclencheur qui laissait présager quelque chose de vraiment original, plutôt qu'une énième variation d'histoire de super héros.

Le premier tome a tenu ses promesses. Bon, je n'ai pas trouvé le dessin particulièrement remarquable, mais le synopsis est bon, les trouvailles nombreuses et le propos prend parfois l'allure d'une certaine forme de critique la société US contemporaine (cf. le personnage de Patriot, très bien trouvé).

Malheureusement, les deux tomes suivants ne sont pas à la hauteur. Le dessin devient franchement quelconque (absence totale d'originalité), l'histoire devient très convenue et tourne à la bastonnade entre super héros et super vilains et les attitudes de certains protagonistes frisent parfois le ridicule (ah ces beaux cheveux longs qui flottent dans le vent, ah ces airs tourmentés et profonds...).

J'ai lâché l'affaire après le tome 3, déçu que j'étais.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque