Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 394 avis et 0 série (Note moyenne: 3.14)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Aquablue  posté le 23/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture des 16 premiers tomes.
Aquablue est une série de qualité très inégale. En effet, le premier cycle, bien qu’un peu daté (humour et personnalité des personnages), est très intéressant. Le scénario est ambitieux grâce aux nombreuses thématiques développées : l’écologie, la puissance des multinationales, le choc des civilisations ou le difficile équilibre entre modernité et traditions. L’univers de la planète Aquablue est à la fois riche et original et bien accompagné par un visuel coloré et travaillé. L’intrigue, plutôt bien fichue, est passionnante à suivre durant tout le cycle.
Malheureusement, les trois cycles suivants (de 2 tomes chacun), sont nettement moins réussis. Les dessins baissent sensiblement de qualité. Pire, les histoires sans être complètement dénuées d’intérêt, sont plates et assez prévisibles. Globalement, elles n’apportent pas grand-chose à l’univers et s’éloignent beaucoup de ce qui faisait la force de la série à ses débuts.
La reprise en main de la saga par Hautière et Reno est par contre une bouffée d’air frais. Les auteurs reviennent aux sources d’Aquablue. Ils lui redonnent un sacré coup de jeune et relancent avec talent et ambition une série un peu moribonde.
Vivement la suite.

Nom série  Un océan d'amour  posté le 16/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Belle surprise que ce volumineux album !
L’odyssée de ces deux petits vieux bretons est à la fois drôle et passionnante à suivre. Le choix de la BD muette est audacieux et original, surtout pour un ouvrage aussi long, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce parti pris narratif donne beaucoup de personnalité au récit et renforce encore l’expressivité des magnifiques dessins de Panaccione. L’histoire est moins légère qu’il n’y parait avec beaucoup de thèmes abordés comme l’écologie et la sauvegarde des océans, la critique de la société de consommation ou la satire politique de régimes autoritaires. Tout cela est finement intégré en arrière-plan des multiples aventures rocambolesques de nos deux héros. Le ton est rafraichissant et l’humour, omniprésent, fait souvent mouche.
Un Océan d’amour est un très bel album.

Nom série  Le Sourire de Mao  posté le 13/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les auteurs imaginent, dans un futur proche, la Belgique divisée en deux états indépendants. Dans la partie wallonne, où se situe le récit, le pays, qui est en grande difficulté économique et sociale, a élu un président nationaliste, démagogue et mégalomane qui pousse progressivement l’état vers une dictature fascisante.
L’idée de départ est aussi séduisante qu’intrigante, et si l’album se lit avec un certain plaisir, il faut bien reconnaitre qu’on ressort un peu déçu de sa lecture.
L’intrigue manque d’audace et d’ampleur car si le contexte est habilement présenté, les auteurs ne développent pas suffisamment les potentialités énormes qu’une telle idée offre. L’histoire tourne autour des quelques personnages (sympathiques mais trop caricaturaux) sans jamais prendre assez de hauteur et de subtilité. La lecture est agréable mais malheureusement les (grandes) promesses ne sont pas tenues.
Un mot quand même sur les dessins qui sont dans l’ensemble réussis, à la fois clairs, réalistes et modernes.
Le Sourire de Mao est un roman graphique (vraiment bizarre d’avoir classé ça en thriller sur BDT) honnête et malgré tout intéressant.
A découvrir à l’occasion.

Nom série  Sláine  posté le 06/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai lu l’intégralité de la série, à savoir les onze tomes, et mon ressenti est largement différent de celui des autres posteurs. Sláine m’a dans son ensemble vraiment ennuyé. Je n’ai jamais été emporté par la fibre épique que les auteurs ont tenté d’instituer.
La narration, particulièrement datée, est polluée par le recours trop fréquent à une voix off lourde, souvent inutile et redondante avec l’action. De même, le choix d’alléger le récit avec un humour décalé (horriblement lourdingue), incarné par le nain chroniqueur Ukko, est aussi étrange que pénible. Enfin, les très nombreuses scènes de batailles sont souvent interminables, peu dynamiques et par là même ennuyeuses.
Néanmoins certains éléments m’ont plu et m’empêchent de mettre la note minimum. L’univers celtique / mythologique est convaincant et immersif. Les dessins, en dépit de leur grande inégalité (on navigue entre le bâclé et le sublime) collent bien à l’atmosphère du récit tout en proposant un rendu visuel singulier et bien identifié. Le cycle du Trésor des Anglais, de très loin le meilleur, relève un peu le niveau général.
Sláine est une série très décevante, loin de la saga incontournable que l’on m’avait plusieurs fois vantée.

Nom série  La Bête  posté le 29/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Chabouté est un auteur que j’aime bien et La Bête ne fait pas exception à la règle.
Le gros point fort de l’album est bien sûr ce dessin en noir et blanc magnifique qui restitue avec talent, et non sans un sens certain de la contemplation, cette nature enneigée. L’atmosphère inquiétante de cette forêt sauvage est également très bien rendue.
Je suis par contre plus mesuré sur le développement de l’intrigue. L’idée de départ est plutôt classique mais efficace : un flic désabusé enquête sur une série de meurtres dans une bourgade reculée qui sera rapidement coupée du monde par la neige. Cette enquête en huis-clos, bien que sympa à lire, souffre de plusieurs défauts. En effet, le récit ne gagne jamais en intensité car il n’est ponctué que par les meurtres et tous les éléments de l’histoire, au lieu ne nous être distillés au fur et à mesure, nous sont balancés en quelques pages à la fin.
Par ailleurs, le personnage principal, un flic blasé est intéressant au début mais Chabouté ne le développe malheureusement pas vraiment, d’autant qu’il agit plus en spectateur d’un évènement qui le dépasse qu’en enquêteur professionnel : pas d’indice, pas de suspect, pas de piste, pas d’hypothèse…
Pour le coup, je pense qu’un coscénariste aurait vraiment été utile.
Après, je le répète, l’album est agréable à découvrir et ses qualités surpassent ses défauts.

Nom série  Tanatos  posté le 22/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture des 4 tomes.
Tanatos est une série difficile à évaluer car elle a pas mal de belles qualités tout comme un certain nombre de défauts plutôt gênants.
J’ai été assez impressionné par la maitrise graphique de Delitte. Les planches sont toute de grande qualité avec un soin remarquable apporté aux décors. L’ambiance de l’époque se trouve de fait très bien rendue malgré quelques anachronismes maladroits.
L’idée de mettre en scène un génie du mal tirant les ficelles de l’histoire dans l’ombre, sorte d’avatar de Fantômas, est intéressante et originale. Malheureusement tanatos, avec ses moyens dignes d’un état, son avance technologique et son armée privée, aurait mérité d’être présenté. Le « super méchant » débarque dans l’histoire comme un cheveu sur la soupe. C’est assez frustrant de ne pas avoir un mot d’explication sur lui. Peut être les auteurs avaient le projet de dévoiler le bonhomme plus tard.
J’ai trouvé tous les tomes plaisant à lire mais la narration classique et un peu molle empêche le lecteur de complètement plonger dans l’intrigue, d’autant qu’il y a une certaine redondance dans l’action et les « tours » de Tanatos qui mystifie le monde avec une facilité assez peu crédible. Par ailleurs, ce dernier en tant que génial inventeur possède une technologie digne d’une œuvre de SF qui jure trop avec le cadre historique d’une époque assez fidèlement retranscrite.
Enfin, la saga est bloquée au tome 4 depuis 2011 et la chance de voir un jour la suite semble assez hypothétique.
2,5/5

Nom série  Canicule  posté le 10/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je précise que je n’ai pas lu le roman de Vautrin.
Bien que je ne sois pas du tout fan du trait de Baru, je reconnais volontiers que les dessins par leur clarté et leur expressivité donnent parfaitement le ton à ce polar sombre et violent. L’intrigue est plutôt classique avec un énième braquage qui tourne mal mais elle se démarque en revanche en se déroulant en pleine campagne, dans une ferme isolée de la Beauce. Ses habitants, une galerie de « bouseux » plutôt cinglés, n’ont pas grand-chose à envier, dans leur misère humaine et intellectuelle aux braqueurs de banque ; leur confrontation va d’ailleurs vite dégénérer… Ça donne pas mal de sel au récit.
L’histoire, plutôt solide et bien foutue (c’est Jean Vautrin quand même) est indéniablement agréable à suivre grâce à une narration claire, un scénario de qualité et des personnages parfaitement croqués.
Canicule est une valeur sûre du polar sans en être cependant un immanquable.

Nom série  Dans la forêt sombre et mystérieuse  posté le 07/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans la forêt sombre et mystérieuse, c’est du Winshluss pur jus : un univers graphique foisonnant et reconnaissable au premier coup d’œil, une imagination fertile et délirante, un humour féroce et surtout ce talent pour détourner et caricaturer les contes.
Néanmoins, l’auteur, bien que toujours cynique et irrévérencieux, semble s’être pas mal assagi dans cet album, moins trash, moins « méchant » que ses ouvrages précédents ; le passage chez l’éditeur Gallimard sans doute. Il y a également plus de tendresse pour ses personnages, notamment pour Angelo, le personnage principal.

J’ai beaucoup aimé cet album faussement enfantin. L’humour, omniprésent, fait presque toujours mouche et cet univers personnel nourri de multiples références est assez savoureux. Le personnage d’Angelo est réussi et attachant et l’on suit avec plaisir ses pérégrinations forestières.
Dans la forêt sombre et mystérieuse est un joli conte moderne tout public à la fois drôle et passionnant. A découvrir évidemment.

Nom série  Le Bel Âge  posté le 27/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En avisant cette série, je me rends compte que je ne suis que le troisième posteur…
J’aime beaucoup ce que fait Merwan et Le Bel âge confirme encore un peu plus le fait que cet auteur commence à compter dans le petit milieu de la BD.
Le Bel âge est un roman graphique pur jus mettant en scène trois jeunes femmes, un peu paumées dans leur récente vie d’adulte, vivotant sans projet dans un présent qui ne les satisfait pas.
Le ton est d’une grande justesse, tout comme les dialogues et les situations ; les personnages sont réalistes, travaillés et attachants. L’histoire est convaincante de bout en bout en montrant sans fard une jeunesse qui se cherche un avenir.
Les dessins, réalistes et épurés, sont de bonne facture et accompagnent parfaitement le récit.
Le Bel âge est un au final un beau roman graphique, intelligent, sensible et émouvant.

Nom série  Bouffon  posté le 22/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Zidrou est depuis plusieurs années un auteur très prolifique en BD adulte, autant qu’éclectique.
Loin de se cantonner au roman graphique, il s’essaie à de nombreux genres avec un certain succès, il faut bien le reconnaitre.
Bouffon est un conte médiéval très noir, voire carrément glauque qui revisite des thèmes plutôt classiques comme l’amour ou le rapport à la beauté et la laideur.
L’intrigue est vraiment prenante grâce notamment à un traitement narratif original. Malheureusement, l’album se lit un peu vite à mon goût et le récit aurait peut être gagné à être un peu plus développé dans sa dernière partie où la fin arrive trop vite.
Graphiquement, c’est vraiment pas mal ; les dessins accompagnent bien l’histoire et son atmosphère sombre.
Bouffon est un album sympa qui mérite amplement le coup d’œil.

Nom série  Bouche du diable  posté le 20/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On découvre la vie de Youri, jeune orphelin ukrainien, formé par le KGB, pour devenir un espion russe sur le sol américain en pleine Guerre Froide.
Si la construction de l’intrigue est classique avec un chapitre dédié pour chaque période clé du héros (comme dans un roman), l’histoire est quant à elle aussi originale que passionnante avec une place importante offerte à la spiritualité et au fantastique, ainsi que la grande minutie du travail sur la psychologie de Youri, personnage tragique très réussi.
J’ai beaucoup aimé le trait très singulier de Boucq, auteur que j’ai très peu lu jusqu’ici. Les dessins, d’un réalisme et d’un détail saisissants, accompagnent avec brio l’intrigue de Charyn et donnent à l’album une ambiance très particulière.
J’ai un peu moins aimé la fin, ainsi que l’importance donnée à son compagnon indien qui semble sortir de nulle part.
Bouche du diable est un bel album.

Nom série  Percevan  posté le 12/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’avais lu un album de Percevan dans ma jeunesse qui m’avait beaucoup plu.
J’ai pu emprunter les 14 premiers tomes de la série et la lecture en a été vraiment agréable.
Percevan est une saga destinée aux jeunes ados, plutôt bien foutue, qui m’a fait un peu penser, comme à d’autres posteurs, à Johan et Pirlouit, avec une atmosphère bien plus sombre.
Les différentes aventures sont assez prenantes avec en point d’orgue deux excellents cycles très dark fantasy (La table d’émeraude et Les sept sceaux). Bien que Percevan soit une série médiévale fantastique relativement classique dans son traitement, les auteurs ont réussi à la distinguer grâce à des dessins soignés, de nombreux personnages sympas qui réapparaissent au fur et à mesure des albums et un univers foisonnant peuplés de créatures merveilleuses.
Malheureusement certains éléments m’ont parfois un peu gênés : l’omniprésence du duo Polémic / Mortepierre plutôt lourd à la longue, l’humour très redondant et une apocalypse qui se pointe presque à chaque album.
Malgré tout Percevan est une série vraiment divertissante, joliment illustrée et à l’univers développé.

Nom série  100 bullets  posté le 09/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après la lecture des 18 tomes de la série.
Autant le dire tout de suite, 100 Bullets est une grande réussite. J’ai rarement vu un scénario de polar aussi ambitieux et bien construit. Risso prend son temps pour amener ses nombreux personnages (très réussis pour la plupart) et surtout développer très, très progressivement une intrigue extrêmement dense et complexe, qui pourtant accroche le lecteur dès les premières pages pour ne plus le lâcher. Suspense, révélations, rebondissements, tout est habilement dosé et l’on avale avec délectation tous les volumes jusqu’au feu d’artifice final.
Graphiquement, pas grand-chose à redire : c’est parfaitement illustré. L’ambiance sombre et paranoïaque est très justement rendue par un trait percutant et dynamique.

Série culte alors ? Malgré la grande qualité de la saga, certains défauts ont quand même sensiblement atténués mon plaisir. En vrac : la redondance de certaines situations, un manque d’explications sur certaines intrigues secondaires, une colorisation un peu criarde et surtout le côté quasiment invincible, pour ne pas dire surnaturel, des Minutemen.

100 Bullets est une série brillante.
A découvrir absolument !

Nom série  Le Troisième Testament  posté le 31/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je viens de relire l’intégralité du troisième Testament que j’avais lu il y a très, très longtemps et dont je ne gardais que peu de souvenirs.
J’avais peur d’être déçu par un « dinosaure » de la BD ésotérique tant les éditeurs et les auteurs se sont, depuis, emparés de ce genre très populaire. Et bien non, ça a été une chouette redécouverte !
Le scénario, assez complexe, tient parfaitement la route tout le long de l’histoire. Les bases du genre sont évidemment là (manipulation par l’Eglise des Evangiles, templiers, Inquisition, Vatican occulte) mais les personnages comme les « institutions » sont soignés et intelligemment intégrés dans l’intrigue. On voyage aux quatre coins de l’Europe chrétienne avec plaisir et dépaysement, même si les courses-poursuites sont à la longue un peu répétitives.
Les dessins d’Alice sont assez impressionnants, surtout les plans larges sur les villes médiévales. L’action, très présente, est claire et dynamique et les personnages ont de « la gueule », à part le personnage d’Elisabeth que j’ai trouvé assez anachronique et peu utile au récit. Rien de grave néanmoins.
Passionnant et divertissant, Le Troisième Testament est une réussite.
On n’en attendait pas moins de deux auteurs aussi talentueux.

Nom série  Solo (Delcourt)  posté le 24/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture de la trilogie, je me retrouve complètement dans l’avis précédent, celui de Gaston.
Le premier volume est aussi passionnant qu’enthousiasmant : un monde post-apocalyptique original, des dessins superbes, de nombreuses scènes d’action particulièrement dynamiques et une intrigue, certes classique mais diablement efficace.
Malheureusement la suite m’a pas mal déçu par rapport aux grandes attentes suscitées par le premier tome. L’univers graphique reste impeccable et immersif mais comme le souligne Gaston, l’auteur n’a pu su exploiter dans son scénario le potentiel et la richesse du monde qu’il a lui-même créé. Beaucoup d’éléments sont survolés et Oscar Martin se perd dans une certaine contemplation des réflexions de Solo, souvent longues et redondantes. Le travail sur la psychologie du héros est louable mais sur ce coup-là, cet aspect est mal exploité. L’histoire générale en pâtit, d’autant que l’auteur multiplie inutilement les scènes de combat.
Malgré ma déception du résultat final, je dois bien reconnaitre que Solo est une bonne série de SF, agréable à lire, originale et à réalisation soignée.
J’en recommande la lecture car la saga a de nombreuses qualités.

Nom série  Le nouvel Angyo Onshi  posté le 05/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Plutôt agréable cette BD coréenne.
Si le Nouvel Angyo Onshi n’échappe malheureusement pas aux nombreux clichés et stéréotypes hérités de l'influence des shônens japonais (personne ne sera étonné de savoir que l’amoureuse du héros est son amie d’enfance et qu’en plus, elle a une maladie incurable lui faisant cracher du sang…), la série se distingue par un univers original, un graphisme très sympa et une histoire classique mais bien foutue.
Dans une Corée imaginaire, appelée Royaume de Jushin, Mun Su, ancien général devenu Angyo Onshi (sorte de justicier d’état au service des opprimés) parcoure le pays à la dérive pour châtier les gouverneurs corrompus et surtout retrouver le responsable de la chute du régime. Mun Su est intéressant, car si les autres personnages sont assez classiques, lui brille par son cynisme et son sens expéditif de la justice.
Les auteurs n’ont jamais recherché une once de réalisme, mélangeant fantasy, monstres, magie, armes à feu ou légendes coréennes et japonaises revisitées et je dois dire que ça fonctionne bien. L’histoire, bien que sans grande surprise, est agréable à suivre, ménageant suspense, rebondissements et révélations. Les nombreuses scènes d’action sont très dynamiques.
Bien fait, à défaut de révolutionner le manga, Le Nouvel Angyo Onshi saura être apprécié des amateurs.

Nom série  Zoo  posté le 03/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme tout le monde, j’ai été bluffé par la qualité graphique de cette trilogie… et pas seulement par la grande qualité des dessins, mais également par la colorisation, le choix du cadrage ou l’incroyable expressivité du trait de Frank Pé.
Le zoo, sorte d’Eden à la fois fragile et hors du temps est remarquablement rendu. L’atmosphère, constamment changeante, varie en fonction des états d’âme et de l’humeur des quatre héros du récit. Ces derniers, très intéressants, sont des personnages écorchés par la vie. Regroupés comme une famille, ils sont les protecteurs d’un lieu menacé qui les apaise autant qu’il les éloigne du monde et des hommes.
L’intrigue est très agréable à suivre, bien que je l’ai trouvée un peu trop contemplative.
Zoo est un beau roman graphique, fin et mélancolique qui fait honneur à la collection Aire libre.

Nom série  W.E.S.T  posté le 15/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après la lecture des 6 tomes.
J’ai beaucoup apprécié W.E.S.T. Derrière un vague air de La Ligue des gentlemen extraordinaires (un groupe de spécialistes en paranormal agissant au service du gouvernement), Nury et Dorison ont réussi à créer un univers cohérent et indéniablement passionnant.
Si les personnages ne sont pas, comme certains posteurs le soulignent à juste titre, très originaux, ils ne manquent pas d’intérêt. Les auteurs distillent avec habileté progressivement leur passé.

Le choix de la période (début du 20ème siècle américain) est surprenant car c’est un moment assez peu traité en BD, qui privilégie la Guerre de Sécession, la conquête de l’ouest ou la Guerre froide. La période est particulièrement bien rendue ; on sent que les auteurs se sont bien documentés. Il faut dire que les superbes dessins de Rossi, toujours très soignés, détaillés et fidèles à l’époque y sont pour beaucoup.

Le choix de diviser la série en trois diptyques de deux albums, avec une trame principale commune fonctionne très bien. La qualité des différentes intrigues ne baisse jamais et l’ensemble se révèle passionnant du début à la fin. Le fantastique, élément essentiel de la saga, est très bien intégré et ne nuit pas à la cohérence de l’histoire, bien au contraire.

W.E.S.T. est une très bonne série.
A découvrir sans crainte !

Nom série  Pierre Tombal  posté le 30/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Enfant déjà, Pierre Tombal m’ennuyait beaucoup plus qu’il ne me distrayait.
Adulte, j’ai relu quelques albums et ce ressenti s’est largement amplifié.
L’humour est redondant, et les gags tombent régulièrement à plat. Comme souvent chez Cauvin, on préfère la quantité (d’albums) à la qualité (d’écriture) et cette production scénaristique quasi-industrielle n’aide vraiment pas la série qui manque cruellement d’audace, d’originalité et d’effort d’évolution. Pierre Tombal semble tourner en rond depuis 30 ans. Si l’idée de faire une série d’humour autour de la mort était assez bonne, son traitement ne suit malheureusement pas.
Graphiquement, Hardy ne relève pas vraiment le niveau. Je trouve les dessins assez grossiers, en plus de la colorisation assez ratée.
Il y a tellement mieux en BD jeunesse. Inutile de s’égarer avec Pierre Tombal.

Nom série  Gunnm Last Order  posté le 27/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’adore Gunnm et c’est tout naturellement que j’ai acquis l’intégralité de Gunnm Last Order. Autant éviter tout suspense, cette suite est malheureusement très loin de la série mère.
J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à la noter, tant elle m’a enthousiasmé par moments et ennuyé à d’autres… je m’explique.

Après la fin précipitée de Gunnm où nombre d’éléments de l’histoire sont éludés, l’idée d’en faire une suite est intéressante et prometteuse. Kishiro y développe considérablement son univers, revient sur beaucoup d’évènements du passé, éclaircit progressivement les zones d’ombres de l’intrigue. En ce sens Last Order, apporte beaucoup de choses à Gunnm.
D’autant que visuellement c’est toujours superbe. La technique de dessin s’est modernisée mais le rendu est toujours excellent.
Par contre, le scénario n’est passionnant que par intermittence et souffre de pas mal de longueurs. Beaucoup de chapitres sont superflus et alourdissent le récit, pourtant si limpide jusque-là. Pire, dans une recherche de complexité scénaristique, l’auteur pond une histoire que des éléments parasites et des mauvaises idées rendent parfois confuse et difficile à suivre.
De même, les nouveaux personnages sont décevants, tant dans leur design que dans leur personnalité ou leur utilité dans le récit. Je ne parle pas de Nova, qui sombre un peu dans le n’importe quoi. Néanmoins, c’est très sympa de retrouver la plupart des personnages de Gunnm, même si ils sont moins présents.
Enfin, les combats (composante essentielle de la série) sont souvent longs et ennuyeux. Un comble quand on les compare à ceux de la série-mère, tellement fluides, efficaces et intéressants. Kishiro tombe dans le piège de la surenchère de puissance des combattants… on se croirait dans DBZ par moment. L’auteur ne nous épargne pas non plus l’inévitable tournoi d’arts martiaux…

Bien que globalement décevant, Gunnm Last Order enrichit très nettement le génial univers de Kishiro, mais n’aura un intérêt pour les seuls amateurs de la série-mère.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque