Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 403 avis et 0 série (Note moyenne: 3.14)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Togari  posté le 29/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après la lecture des huit tomes.
Togari est malheureusement un manga décevant. Si l’idée de départ est accrocheuse, l’auteur n’arrive pas à donner de l’ampleur à sa série, qui tourne rapidement en rond. Les scènes sont redondantes, notamment les scènes d’action et l’intrigue évolue très, très lentement sans jamais donner tous les éclaircissements nécessaires. Le personnage de Tobé est réussi mais les autres acteurs sont peu nombreux et assez stéréotypés.
Il faut reconnaitre que le manga se laisse gentiment lire en dépit de ses défauts. Mais l’auteur rate complètement la fin de Togari. Certains posteurs parlent de fin ouverte, moi je dirais que Natsume se dispense carrément d’achever sa série. Une fois le dernier tome fini, absolument tout reste en suspend, comme si un second cycle devait voir le jour.
Lecture largement dispensable.

Nom série  Kanopé  posté le 19/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai bien aimé la lecture de Kanopé.
La forte thématique écologique de l’album est très classique mais plutôt bien menée et parfaitement dans l’air du temps. La rencontre des deux personnages principaux qui est aussi la rencontre de deux mondes qui s’ignorent (l’urbain ultra-connecté et la jeune femme vivant seule dans la forêt) fonctionne bien à défaut d’être d’une grande originalité. L’univers est intéressant et cohérent, d’autant qu’il est joliment illustré.
Sans être un must de la SF, Kanopé est un album agréable à lire et Louise Joor, une auteure à suivre.

Nom série  La Maison de la Faim  posté le 13/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis assez d’accord avec l’avis précédent, celui d’Erik.
Les auteurs revisitent le thème de la maison hantée et cette version est plutôt intéressante à défaut d’être franchement originale. Comme beaucoup d’œuvres scandinaves, la thématique de la famille est l’élément central de l’intrigue. L’histoire s’appuie sur la relation ambiguë des deux sœurs, sur l’absence douloureuse de la mère et sur l’artificialité des rapports avec la famille d’accueil. L’histoire est très sobre, sans artifice mais agréable à suivre, en dépit d’une fin un peu décevante et la présence du fantastique est bien intégrée dans le récit.
Visuellement, j’ai trouvé le travail du dessinateur convaincant et accompagnant efficacement l’ambiance de l’album.
Sympa, sans être indispensable, La maison de la faim mérite assurément le coup d’œil.

Nom série  Shangri-La  posté le 12/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans le futur, les hommes, ayant rendu la Terre invivable, s’entassent dans une gigantesque station spatiale. Cette mini-société est entièrement dirigée par une entreprise qui fournit à ses employés travail, loisir et information. Elle a remplacé la religion par le culte exacerbé de la consommation de masse afin de contrôler les foules tout en promettant un avenir aux hommes en terra formant un satellite de Saturne.

L’univers de Shangri-La est extrêmement riche tant il regorge de thématiques propres à la SF (voyage dans le temps, manipulations génétiques, colonisation spatiale) et de sujets contemporains (toute puissance de la société de consommation, stigmatisation des minorités, écologie, terrorisme). Ça fonctionne plutôt bien, d’autant que le scénario est dense et accrocheur en dépit de quelques longueurs. Il faut dire que l’auteur a choisi de développer sans contrainte son univers dystopique dans cet album plus que volumineux (220 pages).
Graphiquement, c’est assez impressionnant… bien qu’inégal. Les environnements sont magnifiques et Mathieu Bablet fait preuve, comme pour son scénario, de beaucoup de créativité. Par contre, les personnages sont plutôt moches, peu reconnaissables et à l’expression figée et un peu grimaçante. Les scènes d’action sont elles aussi moins réussies mais ces défauts n’entachent pas la puissance du récit et du visuel général.

Shangri-La est incontestablement une réussite dans l’univers de la science-fiction. Original, dense et passionnant, cet album est assurément à découvrir rapidement.

Nom série  Nemesis  posté le 27/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai lu les 3 premiers tomes de la série et je ne compte pas vraiment lire la suite.
Némésis n’est pas foncièrement désagréable à lire. La narration est fluide et dynamique et les auteurs alternent bien entre action, suspense, révélations et humour. Par ailleurs, les dessins sont de très bonne facture.

Non, ce qui m’a gêné, c’est que le scénariste a voulu intégrer beaucoup trop d’éléments et de genres dans une histoire qui, du coup, manque d’équilibre et de cohérence. Némésis, c’est un mélange de policier, de SF, d’ésotérisme fantastique et d’influences de séries B américaines. L’alchimie ne prend pas et la série donne malheureusement l’impression d’être un fourre-tout de thèmes populaires des années 90. Vers la fin du troisième tome, on tombe un peu dans le n’importe quoi.

Némésis est une lecture dispensable.

Nom série  Pourquoi j'ai tué Pierre  posté le 19/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pourquoi j’ai tué Pierre est le récit autobiographique du scénariste Olivier Ka, victime d’un abus sexuel dans sa jeunesse par un prêtre pédophile. Véritable catharsis pour surmonter le mal-être profond de son auteur, l’album est également un témoignage bouleversant et d’une grande sincérité sur l’enfer qu’il a vécu.
Olivier Ka se livre complètement et prend le parti de développer son enfance, son cadre familial, son rapport à la religion et surtout l’arrivée du prédateur Pierre dans sa vie. Il montre bien comment se dernier est rapidement devenu un ami de la famille, la manière dont il a gagné la confiance d’Olivier.
La narration est fluide avec le choix d’un chapitrage clair et l’histoire est passionnante à suivre.
Les dessins d’Alfred sont simples, sans artifice, et se mettent entièrement au service du récit.
Pourquoi j’ai tué Pierre est un album particulièrement dur, qui a dû demander beaucoup de courage aux auteurs. Bravo à eux pour ce titre coup de poing !

Nom série  Un bruit étrange et beau  posté le 12/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un moine quitte à contre cœur son monastère perdu dans les montagnes pour se rendre à Paris, afin de toucher un héritage laissé par une tante fortunée. Après 25 ans d’une vie ascétique, ce bref retour à la vie laïque est une parenthèse qui le force à se confronter à son passé et à sa famille dont il est quasiment sans nouvelles.
Zep, à l’image de son personnage principal, invente un récit très contemplatif et économe en dialogues, où la réflexion sur les questions existentielles est centrale. L’intrigue, grave et douce à la fois, est très agréable à suivre, bien portée par des personnages crédibles et intéressants.
Les dessins de Zep sont une fois de plus magnifiques, dont le rythme lent accompagne à merveille l’histoire.
Un bruit étrange et beau est un roman graphique fin et très joliment illustré.

Nom série  Les Aquanautes  posté le 05/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture des 5 tomes de la série.
Le début est très accrocheur : l’ambiance thriller dans cette base sous-marine est oppressante à souhait, les dessins sont soignés et le scénario bien fichu ménage un certain suspense et pas mal de mystères. L’idée d’avoir pour cadre les fonds marins n’est pas nouvelle mais les auteurs l’exploitent habilement en sachant se démarquer de leurs références.

Malheureusement, au fur et à mesure des albums, la saga n’arrive pas à garder la même qualité et le même intérêt qu’à ses débuts. Les dessins perdent de leur finesse, l’intrigue est polluée par trop de longueurs et l’atmosphère claustrophobique perd progressivement en intensité.

Néanmoins la série est dans son ensemble assez sympa à lire. Sans être un must du genre, elle jouit de pas mal de qualités mais il est vrai que j’en attendais un peu plus.
A découvrir à l’occasion.

Nom série  Naruto  posté le 29/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Naruto a longtemps été l’un de mes shōnen préférés.
Ce monde de fantasy mettant en scène une société de ninjas est assez original et particulièrement foisonnant. Le rendu visuel est très chouette. Les très nombreux personnages sont pour la plupart fort réussis, d’autant que l’auteur prend vraiment le temps de les développer. Naruto est malheureusement pénible du début à la fin (en plus de son design douteux), tant il est le bête stéréotype du héros de ce genre de production.
L’histoire, assez banale au début, prend progressivement de l’ampleur et devient vite passionnante. L’auteur multiplie les intrigues, casse la linéarité des premiers tomes et réussit à intégrer énormément de personnages, et donc d’histoires personnelles. Les combats, très nombreux, sont intéressants et extrêmement dynamiques, sans être redondants et participent largement au succès du récit.

Malheureusement Kishimoto saborde (et je reste poli) littéralement la fin de sa série. Manque d’imagination, usure, volonté commerciale d’étirer artificiellement la poule aux œufs d’or… je ne sais pas. Dès le dernier quart de la saga, on sombre rapidement dans le n’importe quoi : baisse de la qualité des dessins, surenchère absurde de pouvoirs (on se croirait dans Dragon Ball), scénario qui se délite, combat final aussi ennuyeux qu’interminable… la liste est longue !

Naruto avait tout pour devenir une référence du genre mais la fin bâclée gâche l’ensemble. C’est malheureusement souvent le cas dans le manga.
Vraiment dommage !

Nom série  Aquablue  posté le 23/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture des 16 premiers tomes.
Aquablue est une série de qualité très inégale. En effet, le premier cycle, bien qu’un peu daté (humour et personnalité des personnages), est très intéressant. Le scénario est ambitieux grâce aux nombreuses thématiques développées : l’écologie, la puissance des multinationales, le choc des civilisations ou le difficile équilibre entre modernité et traditions. L’univers de la planète Aquablue est à la fois riche et original et bien accompagné par un visuel coloré et travaillé. L’intrigue, plutôt bien fichue, est passionnante à suivre durant tout le cycle.
Malheureusement, les trois cycles suivants (de 2 tomes chacun), sont nettement moins réussis. Les dessins baissent sensiblement de qualité. Pire, les histoires sans être complètement dénuées d’intérêt, sont plates et assez prévisibles. Globalement, elles n’apportent pas grand-chose à l’univers et s’éloignent beaucoup de ce qui faisait la force de la série à ses débuts.
La reprise en main de la saga par Hautière et Reno est par contre une bouffée d’air frais. Les auteurs reviennent aux sources d’Aquablue. Ils lui redonnent un sacré coup de jeune et relancent avec talent et ambition une série un peu moribonde.
Vivement la suite.

Nom série  Un océan d'amour  posté le 16/05/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Belle surprise que ce volumineux album !
L’odyssée de ces deux petits vieux bretons est à la fois drôle et passionnante à suivre. Le choix de la BD muette est audacieux et original, surtout pour un ouvrage aussi long, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce parti pris narratif donne beaucoup de personnalité au récit et renforce encore l’expressivité des magnifiques dessins de Panaccione. L’histoire est moins légère qu’il n’y parait avec beaucoup de thèmes abordés comme l’écologie et la sauvegarde des océans, la critique de la société de consommation ou la satire politique de régimes autoritaires. Tout cela est finement intégré en arrière-plan des multiples aventures rocambolesques de nos deux héros. Le ton est rafraichissant et l’humour, omniprésent, fait souvent mouche.
Un Océan d’amour est un très bel album.

Nom série  Le Sourire de Mao  posté le 13/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les auteurs imaginent, dans un futur proche, la Belgique divisée en deux états indépendants. Dans la partie wallonne, où se situe le récit, le pays, qui est en grande difficulté économique et sociale, a élu un président nationaliste, démagogue et mégalomane qui pousse progressivement l’état vers une dictature fascisante.
L’idée de départ est aussi séduisante qu’intrigante, et si l’album se lit avec un certain plaisir, il faut bien reconnaitre qu’on ressort un peu déçu de sa lecture.
L’intrigue manque d’audace et d’ampleur car si le contexte est habilement présenté, les auteurs ne développent pas suffisamment les potentialités énormes qu’une telle idée offre. L’histoire tourne autour des quelques personnages (sympathiques mais trop caricaturaux) sans jamais prendre assez de hauteur et de subtilité. La lecture est agréable mais malheureusement les (grandes) promesses ne sont pas tenues.
Un mot quand même sur les dessins qui sont dans l’ensemble réussis, à la fois clairs, réalistes et modernes.
Le Sourire de Mao est un roman graphique (vraiment bizarre d’avoir classé ça en thriller sur BDT) honnête et malgré tout intéressant.
A découvrir à l’occasion.

Nom série  Sláine  posté le 06/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai lu l’intégralité de la série, à savoir les onze tomes, et mon ressenti est largement différent de celui des autres posteurs. Sláine m’a dans son ensemble vraiment ennuyé. Je n’ai jamais été emporté par la fibre épique que les auteurs ont tenté d’instituer.
La narration, particulièrement datée, est polluée par le recours trop fréquent à une voix off lourde, souvent inutile et redondante avec l’action. De même, le choix d’alléger le récit avec un humour décalé (horriblement lourdingue), incarné par le nain chroniqueur Ukko, est aussi étrange que pénible. Enfin, les très nombreuses scènes de batailles sont souvent interminables, peu dynamiques et par là même ennuyeuses.
Néanmoins certains éléments m’ont plu et m’empêchent de mettre la note minimum. L’univers celtique / mythologique est convaincant et immersif. Les dessins, en dépit de leur grande inégalité (on navigue entre le bâclé et le sublime) collent bien à l’atmosphère du récit tout en proposant un rendu visuel singulier et bien identifié. Le cycle du Trésor des Anglais, de très loin le meilleur, relève un peu le niveau général.
Sláine est une série très décevante, loin de la saga incontournable que l’on m’avait plusieurs fois vantée.

Nom série  La Bête  posté le 29/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Chabouté est un auteur que j’aime bien et La Bête ne fait pas exception à la règle.
Le gros point fort de l’album est bien sûr ce dessin en noir et blanc magnifique qui restitue avec talent, et non sans un sens certain de la contemplation, cette nature enneigée. L’atmosphère inquiétante de cette forêt sauvage est également très bien rendue.
Je suis par contre plus mesuré sur le développement de l’intrigue. L’idée de départ est plutôt classique mais efficace : un flic désabusé enquête sur une série de meurtres dans une bourgade reculée qui sera rapidement coupée du monde par la neige. Cette enquête en huis-clos, bien que sympa à lire, souffre de plusieurs défauts. En effet, le récit ne gagne jamais en intensité car il n’est ponctué que par les meurtres et tous les éléments de l’histoire, au lieu ne nous être distillés au fur et à mesure, nous sont balancés en quelques pages à la fin.
Par ailleurs, le personnage principal, un flic blasé est intéressant au début mais Chabouté ne le développe malheureusement pas vraiment, d’autant qu’il agit plus en spectateur d’un évènement qui le dépasse qu’en enquêteur professionnel : pas d’indice, pas de suspect, pas de piste, pas d’hypothèse…
Pour le coup, je pense qu’un coscénariste aurait vraiment été utile.
Après, je le répète, l’album est agréable à découvrir et ses qualités surpassent ses défauts.

Nom série  Tanatos  posté le 22/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture des 4 tomes.
Tanatos est une série difficile à évaluer car elle a pas mal de belles qualités tout comme un certain nombre de défauts plutôt gênants.
J’ai été assez impressionné par la maitrise graphique de Delitte. Les planches sont toute de grande qualité avec un soin remarquable apporté aux décors. L’ambiance de l’époque se trouve de fait très bien rendue malgré quelques anachronismes maladroits.
L’idée de mettre en scène un génie du mal tirant les ficelles de l’histoire dans l’ombre, sorte d’avatar de Fantômas, est intéressante et originale. Malheureusement tanatos, avec ses moyens dignes d’un état, son avance technologique et son armée privée, aurait mérité d’être présenté. Le « super méchant » débarque dans l’histoire comme un cheveu sur la soupe. C’est assez frustrant de ne pas avoir un mot d’explication sur lui. Peut être les auteurs avaient le projet de dévoiler le bonhomme plus tard.
J’ai trouvé tous les tomes plaisant à lire mais la narration classique et un peu molle empêche le lecteur de complètement plonger dans l’intrigue, d’autant qu’il y a une certaine redondance dans l’action et les « tours » de Tanatos qui mystifie le monde avec une facilité assez peu crédible. Par ailleurs, ce dernier en tant que génial inventeur possède une technologie digne d’une œuvre de SF qui jure trop avec le cadre historique d’une époque assez fidèlement retranscrite.
Enfin, la saga est bloquée au tome 4 depuis 2011 et la chance de voir un jour la suite semble assez hypothétique.
2,5/5

Nom série  Canicule  posté le 10/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je précise que je n’ai pas lu le roman de Vautrin.
Bien que je ne sois pas du tout fan du trait de Baru, je reconnais volontiers que les dessins par leur clarté et leur expressivité donnent parfaitement le ton à ce polar sombre et violent. L’intrigue est plutôt classique avec un énième braquage qui tourne mal mais elle se démarque en revanche en se déroulant en pleine campagne, dans une ferme isolée de la Beauce. Ses habitants, une galerie de « bouseux » plutôt cinglés, n’ont pas grand-chose à envier, dans leur misère humaine et intellectuelle aux braqueurs de banque ; leur confrontation va d’ailleurs vite dégénérer… Ça donne pas mal de sel au récit.
L’histoire, plutôt solide et bien foutue (c’est Jean Vautrin quand même) est indéniablement agréable à suivre grâce à une narration claire, un scénario de qualité et des personnages parfaitement croqués.
Canicule est une valeur sûre du polar sans en être cependant un immanquable.

Nom série  Dans la forêt sombre et mystérieuse  posté le 07/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans la forêt sombre et mystérieuse, c’est du Winshluss pur jus : un univers graphique foisonnant et reconnaissable au premier coup d’œil, une imagination fertile et délirante, un humour féroce et surtout ce talent pour détourner et caricaturer les contes.
Néanmoins, l’auteur, bien que toujours cynique et irrévérencieux, semble s’être pas mal assagi dans cet album, moins trash, moins « méchant » que ses ouvrages précédents ; le passage chez l’éditeur Gallimard sans doute. Il y a également plus de tendresse pour ses personnages, notamment pour Angelo, le personnage principal.

J’ai beaucoup aimé cet album faussement enfantin. L’humour, omniprésent, fait presque toujours mouche et cet univers personnel nourri de multiples références est assez savoureux. Le personnage d’Angelo est réussi et attachant et l’on suit avec plaisir ses pérégrinations forestières.
Dans la forêt sombre et mystérieuse est un joli conte moderne tout public à la fois drôle et passionnant. A découvrir évidemment.

Nom série  Le Bel Âge  posté le 27/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En avisant cette série, je me rends compte que je ne suis que le troisième posteur…
J’aime beaucoup ce que fait Merwan et Le Bel âge confirme encore un peu plus le fait que cet auteur commence à compter dans le petit milieu de la BD.
Le Bel âge est un roman graphique pur jus mettant en scène trois jeunes femmes, un peu paumées dans leur récente vie d’adulte, vivotant sans projet dans un présent qui ne les satisfait pas.
Le ton est d’une grande justesse, tout comme les dialogues et les situations ; les personnages sont réalistes, travaillés et attachants. L’histoire est convaincante de bout en bout en montrant sans fard une jeunesse qui se cherche un avenir.
Les dessins, réalistes et épurés, sont de bonne facture et accompagnent parfaitement le récit.
Le Bel âge est un au final un beau roman graphique, intelligent, sensible et émouvant.

Nom série  Bouffon  posté le 22/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Zidrou est depuis plusieurs années un auteur très prolifique en BD adulte, autant qu’éclectique.
Loin de se cantonner au roman graphique, il s’essaie à de nombreux genres avec un certain succès, il faut bien le reconnaitre.
Bouffon est un conte médiéval très noir, voire carrément glauque qui revisite des thèmes plutôt classiques comme l’amour ou le rapport à la beauté et la laideur.
L’intrigue est vraiment prenante grâce notamment à un traitement narratif original. Malheureusement, l’album se lit un peu vite à mon goût et le récit aurait peut être gagné à être un peu plus développé dans sa dernière partie où la fin arrive trop vite.
Graphiquement, c’est vraiment pas mal ; les dessins accompagnent bien l’histoire et son atmosphère sombre.
Bouffon est un album sympa qui mérite amplement le coup d’œil.

Nom série  Bouche du diable  posté le 20/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On découvre la vie de Youri, jeune orphelin ukrainien, formé par le KGB, pour devenir un espion russe sur le sol américain en pleine Guerre Froide.
Si la construction de l’intrigue est classique avec un chapitre dédié pour chaque période clé du héros (comme dans un roman), l’histoire est quant à elle aussi originale que passionnante avec une place importante offerte à la spiritualité et au fantastique, ainsi que la grande minutie du travail sur la psychologie de Youri, personnage tragique très réussi.
J’ai beaucoup aimé le trait très singulier de Boucq, auteur que j’ai très peu lu jusqu’ici. Les dessins, d’un réalisme et d’un détail saisissants, accompagnent avec brio l’intrigue de Charyn et donnent à l’album une ambiance très particulière.
J’ai un peu moins aimé la fin, ainsi que l’importance donnée à son compagnon indien qui semble sortir de nulle part.
Bouche du diable est un bel album.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 21 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque