Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 303 avis et 27 séries (Note moyenne: 2.87)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Lookbook  posté le 14/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J'adore.
J'ai les 2 tomes et je ne m'en lasse pas. J'attends chaque caricature lâchée sur les réseaux sociaux avec impatience.

J'aime l'oeuvre, car Salch tape sur tous ceux qui me dégoûtent. C'est une sorte d'exutoire pour moi de le voir se taper toutes ces têtes de cons: Pénicaud, Enora Malagré, Nadine Morano, Hanouna... et j'en passe.

Les petits commentaires écrits autour de chaque dessin viennent parfaire ces portraits au vitriol, tels des piques sur le dos d'un taureau lâché dans l’arène publique.

Je suis totalement fan.

Nom série  La Pluie des corps  posté le 29/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Pas grand chose à retenir pour cette BD issue de la plateforme de crowdfunding Sandawe.

Le gros défaut est le scénario en lui-même. J'ai une sainte horreur de ces histoires complètement alambiquées, au final incompréhensibles, auxquelles l'auteur n'apporte que peu voire pas d'éléments d'explications. A la fin, c'est un peu au lecteur de se faire sa propre interprétation: débrouille toi avec ça, mon cher. C'était bien, hein ? Euh...j'ai pas tout compris les trucs, là...C'est rien c'est magique, c'est fantastique, c'est du 3e degré.
Très peu pour moi.

Deuxième défaut non moins important, il y a un gros problème de rythme dans ce récit ! C'est plaaaaaaaaaaaaaaaaat, c'est mou, toute l'histoire, déjà difficile à avaler, est racontée d'une traite, sans cadence, et donc, on se fait chier...
Certaines scènes ne sont pas claires non plus, j'ai dû une fois revenir en arrière pour comprendre ce qu'il se passait.

Le seul point positif, mais qui ne sauvera pas les meubles, c'est le talent d'Anaïs Bernabé, de l'école Emile-Cohl, qui montre de belles choses en dessins et en couleurs. Certaines planches sont plutôt réussies. Malheureusement, son niveau s'avère assez inconstant tout au long de l'ouvrage, notamment à la fin, où elle semblerait presque s'épuiser.
Malheureusement l'univers de cette BD est très restreint, le cadre ne change pour ainsi dire quasiment pas tout au long de l'histoire, et 90% du récit se passe dans la maison des deux principaux personnages, ça lasse donc encore plus et empêche peut être notre dessinatrice d'en montrer d'avantage.
Bref, je pense que notre artiste n'est pas encore à pleine maturité mais qu'elle est peut être à suivre.

Au final, j'attendais beaucoup de cet album dont le synopsis paraissait très original, et je suis très déçu par cette histoire obscure, mal racontée, et ennuyeuse.
Désolé...

Nom série  Mars !  posté le 24/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai passé un bon moment mais ça n'est clairement pas l'oeuvre signée Fabcaro que je préfère.
J'ai trouvé dans cet exercice Z comme don Diego plus convaincant, plus drôle, par exemple.
Ça reste cependant très sympathique, ça se lit très vite.
Graphiquement pas grand chose à dire: ça reste dans le style habituel de Fabrice Erre avec des têtes qui collent parfaitement aux QI des personnages, et une colorisation dynamique.
(301)

Nom série  Du Raisiné sur Paname  posté le 22/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Achetée 2.5€ chez Noz mais c'est déjà beaucoup trop.

Quand j'y repense, j'ai du mal à trouver du positif dans cette BD. C'est gras, grivois, et gribouillis.
Ça plairait au beauf moustachu de la cinquantaine, vous savez, celui qui aime bien écouter les grosses têtes (version Bouvard) et les sketchs de Jean-Marie Bigard, celui qui, à l'occasion, tâte les fesses de la gente féminine, mais uniquement pour plaisanter bien sûr.

Bref, nous voilà embarqués dans une histoire assez peu intéressante, qui peine à se mettre en place, et dont le final, un peu surprenant il est vrai, n'amène finalement aucune émotion tant il est vite et mal expédié.

Il faut dire que la narration n'est pas aidée par des dessins assez moches, aux couleurs criardes, avec des gros nichons et des gros culs, qui collent bien à cette ambiance vulgaire de Pigalle des années 60, et qui pourraient tout à fait convenir à un recueil de blagues grasses, le genre de livre qu'on achète pour faire un cadeau au beauf moustachu sus-décrit.

Le summum, ce sont des dialogues hyper pénibles à lire, complètement tarabiscotés et trafiqués. L'auteur à mis un point d'honneur à ce que les personnages, surtout le principal, s'expriment essentiellement en proverbes et maximes, le plus souvent inventées, et du coup, des fois, on ne comprend même pas ce qu'ils veulent dire (du style "il a les arpions qui arpentent la cafetière", "la sardine va mordre, je vais sortir la canne"... à peu de choses près).

Bref, à oublier.

Nom série  Donjon Zenith  posté le 04/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai un peu le cul entre deux chaises pour cette série, qui m'avait toujours attiré, et que l'on m'a offert il y a quelques temps.
Comme la note le laisse entrevoir, j'ai aimé, mais, comme l'aurait dit ma mémé, il y a un mais.

J'ai beaucoup apprécié les 2 premiers tomes, que j'ai trouvés très drôles, je me suis tapé d'ailleurs quelques barres tout seul dans mon lit. Les dialogues et le comique de situation font leur travail à merveille, et cette ambiance enfantine et sympathique colle parfaitement avec le dessin assez simpliste, mais auquel j'adhère complètement.
C'est ensuite que je suis un peu dérouté...La ligne scénaristique prend une direction différente, et, au lieu d'avoir une BD comique, on commence à avoir une histoire sérieuse, parfois même sombre, sur le destin du canard. Ça reste intéressant, je prend encore du plaisir à lire la série, mais plus autant.
Du coup, le graphisme, qui convenait bien à l'ambiance potache initiale, me semble ensuite en décalage.

Par ailleurs, le scénario, au fur et à mesure, tend à se contenter de quelques facilités.

Une bonne série, assurément, mais qui ne me comble pas autant que ce que j'avais espéré. Je préfère sa petite sœur Donjon potron-minet, que je trouve plus drôle et plus solidement construite. J'espère que les auteurs ne tomberont pas dans le piège de la rallonge à outrance, mais j'ai peu d'espoir en cela.

Nom série  Preacher  posté le 02/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Me voilà bien embêté concernant cette série entamée il y a environ un an, suite à la réédition en intégrale chez Urban Comics, et qui me faisait envie depuis longtemps.

Alors autant j'ai a-do-ré le tome 1 (), qui est vraiment culte, et que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire, et encore plus à relire. Tout est au top: l'originalité de l'histoire, l'action incessante, qui rend la lecture addictive et vous pousse à lire jusqu'à des heures impossibles, le dessin et les couleurs impeccables de Steve Dillon. Fort heureusement on peut même apprécier toutes les couv' de chaque chapitre, et également les brouillons non retenus, en fin d'ouvrage. Enfin, les personnalités des différents caractères sont très bien travaillées et sont vraiment complémentaires.
J'ai apprécié aussi qu'il y ait des histoires dans l'histoire, comme celle du tueur en série.

Malheureusement, je suis beaucoup plus critique envers le 2e tome de cette intégrale (). Si le graphisme reste d'une magnifique constance, on ne peut plus en dire autant du scénario. Le personnage principal de Jesse Custer devient insupportable, américanisé à outrance. Il devient invincible, même en n'utilisant pas ''la Voix", et les adversaires qu'il a en face de lui, censés être des badass de grande dimension, en deviennent ridicules. Il pourrait à ce stade être incarné au ciné par d'anciennes stars comme Stallone ou Steven Seagal.
On a bien évidemment droit à un couplet sur la guerre, cette formidable armée américaine qui déchire tout sur son passage.
Il y a manifestement un manque de volonté de coller à la réalité, puisque les auteurs nous infligent un décor du sud de la France qui n'a rien de crédible, avec ces espèces de montagnes plutôt évocatrices des Rocheuses américaines (rien à voir avec Arles, quoi...).
Garth Ennis tombe dans le piège d'en faire trop dans le gore, alors que l'horreur était bien dosée dans le tome 1: pédérastes, pédophiles, sadiques, boulimiques...franchement ça devient gratuit et pesant.
Pour finir, j'ai même fini par m'ennuyer avec l'histoire sur le passé de Cassidy, chiante au possible, surtout avec ses dialogues insipides et interminables, je me suis endormi dessus plus d'une fois, alors qu'avant, je devais me forcer à éteindre la lumière...

Bien évidemment, j'achèterai le tome 3, j'espère juste que le cap sera redressé.

Nom série  Tony Chu Détective Cannibale  posté le 06/06/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
A ma grande surprise je n'ai pas du tout accroché à cette série qui me faisait pourtant envie depuis longtemps.

Je n'ai pas apprécié le caractère trop loufoque du scénario, pas sérieux, et un certain air de déjà vu avec le fameux "petit bleu" haï par son patron mais bien couvé par un "grand frère"...

Pour moi, les graphismes ne sont pas en reste, avec ces dessins criards aux traits torturés, les couleurs parfois nauséabondes, et j'ai parfois trouvé que les polices utilisées dans les phylactères donnaient là aussi un sentiment enfantin et pas sérieux.

J'ai également ressenti un profond ennui à la lecture des dialogues, aucune émotion ne se déclenche en moi à la lecture de cette BD, surtout que j'ai envie de mettre des claques à notre Tony Chu un peu mollasson. Mon premier essai n'a même pas abouti au bout de l'album.
Evidemment, aucune envie d'aller feuilleter la suite.

Tout simplement pas pour moi....
(297)

Nom série  Rébétiko  posté le 13/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cet album, certes sans prétention, c'est pas du chef d'oeuvre, mais c'est très sympa.

C'est plein de soleil et l'on retrouve volontiers des teintes de rouge, orange, jaune pour mieux se fondre dans l'ambiance chaude et estivale de la Grèce.
L'histoire est sympathique, même s'il n'y a pas de réel dénouement, de chute, j'ai pris plaisir à suivre les escapades de nos rebetes, dont certains ont un réel charisme.
Le trait est assez particulier, assez anguleux, mais j'ai bien aimé cette originalité.

Enfin, j'ai pu découvrir grâce à cette BD un morceau d'histoire gréco-turque (domaine que je ne maitrise absolument pas...) ainsi qu'une partie du patrimoine musical de cette région. Moi qui ne connaissais pas le rébétiko, j'en ai écouté, suite à cette lecture, plusieurs morceaux, et certains sont vraiment très beaux (Apo ligo ligo, et Dio jiftopoulès, par exemple, sont mes favoris).

Bref, un petit album qui ne se prend pas la tête, c'est pas de la haute voltige, mais j'ai même fini par l'acheter. Un coup de coeur pour la découverte musicale en prime.
(296)

Nom série  Les Damnés  posté le 13/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le démarrage de cette nouvelle série estampillée Sandawe, plateforme de crowdfunding maintenant bien connue, est on ne peut plus timoré...

Côté scénario, nous avons ici le premier tome, l'introduction d'une série qui manifestement cherchera à nous conter les aventures d'un "club" de super-héros dans des temps moyen-âgeux imaginaires, un peu à la sauce de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires ou autres 4 Fantastiques.
Ce premier volet nous narre l'histoire d'une jeune femme, Néora, qui subit régulièrement des transformations en panthère, indépendamment de sa volonté, et, à ce titre, elle se verra contrainte et forcée de dépecer de la chair humaine.
Notre jeune et belle héroïne est en quête de vengeance contre son propre père, qui est lui-même à l'origine de cette malédiction.
Un trio d'hommes aux super-pouvoirs est sollicité pour mettre un terme aux agissements de Néora, mais, finalement elle entrera dans leur groupe pour former un quatuor: voilà le début de ce qui s'annonce comme une série mettant en scène ce groupe d'individus dans des aventures diverses et variées.

Malheureusement, j'ai trouvé que l'intérêt de cette histoire était assez faible, la fonction introductive semble être la seule ligne scénaristique, et, à côté de cela, la trame narrative est relativement faible. Il ne se passe pas grand chose, c'est très vite lu, sans réel intérêt.
Il faut ajouter à cela que le rythme narratif n'est pas toujours au top, c'est souvent un peu précipité.

Côté dessins, Guida fait montre de belles performances, c'est beau à regarder, les couleurs sont bien réussies, mais il y a quelques irrégularités avec certaines cases voire pages qui sont nettement en dessous au niveau qualité.

J'espère, si cette série se poursuit, que l'intérêt scénaristique sera bien meilleur après ce tome relativement passable, sinon, je pense qu'elle est condamnée à l'abandon...
(295)

Nom série  Locke & Key  posté le 28/06/2013 (dernière MAJ le 02/09/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une excellente série, assurément.

Le scénario est original, mêlant habilement fantastique, frissons, suspense, émotion, et j'en passe, bref, cette lecture ne laisse pas indifférent.
Le tome 1 est particulièrement généreux en sentiments d'effroi, chair de poule garantie sur certains passages !!!

Le graphisme de Gabriel Rodriguez est magnifique, et pourtant, a priori, ce genre n'est pas ma tasse de thé.
Cependant, ce dessin aux couleurs informatisées est très travaillé, dans les moindres détails, même les polices utilisées dans les phylactères ne sont pas choisies au hasard.
Grâce à quelques bonus en fin d'album, on peut encore mieux apprécier ce travail, en le redécouvrant étape par étape.

Les plans utilisés sont très variés, très originaux eux aussi, et permettent toujours de saisir l'atmosphère de la double page en cours d'un coup d’œil.
La lecture est donc très fluide, ce qui est une qualité essentielle.

J'étais un peu réservé sur l'ambiance dans laquelle pouvait se passer certaines scènes, particulièrement le lycée, car j'avais peur d'y retrouver les impayables clichés vomis années après années dans les séries TV abrutissantes destinées aux ados, et que j'avais pu aussi découvrir pendant mon enfance.
Néanmoins, on ne retrouve pas ce côté lourdingue, manichéen ,et démodé des clichés de la belle pom pom-girl, du footballeur costaud avec un pois-chiche dans la tête, et autres.


J'ai tout de même quelques griefs sur cette série, en fait, seulement sur le tome 4, qui m'a tout de même un peu déçu, car il n'est pas à la hauteur des trois précédents.

Dans cet opus, il faut attendre de passer la moitié des pages pour que l'action débute vraiment. En gros, jusqu'à ce que le petit autiste rencontre le fantôme de Sam Lesser.
Avant, je trouve que les auteurs ne respectent vraiment pas les lecteurs.

Déjà, ce tome contient beaucoup moins de pages que les autres, et je ne trouve donc pas normal qu'il soit aussi cher.

De plus, la première partie, un peu mollassonne, est composée d'un premier chapitre dessiné à la Bill Watterson, ce qui m'est apparu des plus dispensables, car ça casse vraiment le côté sérieux du récit.

Ensuite, dans les chapitres suivants, l'action est menée bien trop rapidement, les scènes se déroulent après que les auteurs aient appuyé sur "avance rapide", même les moments importants, sans complexe.
Franchement, le minimum aurait été de développer les scènes dans lesquelles la dame en noir/Zack attaque les enfants Locke, Ty en premier lieu.
Là, on a droit à un enchaînement de pages de deux cases, et démerde toi avec ça, lecteur.

Enfin, on nous fait découvrir pas mal de nouvelles clés dans cet album, pourquoi pas, mais c'est trop. La plupart d'entre elles n'apporte rien à l'intrigue, et on a l'impression que c'est juste du meublage en attendant que l'action arrive.

Heureusement donc que la deuxième partie du tome 4 vaut le coup, sinon, j'aurais été plus sévère dans ma note.
Et franchement, vu comment ce tome se termine, il est clair que l'on a très très envie de se ruer sur la suite.


Au final, une série récente de très bonne qualité, dont je vous conseille la lecture (et même l'achat, ce qui n'est pas rien venant de moi !) .
J'espère juste que Joe Hill sait où il mène sa barque et qu'il ne nous égarera pas dans des méandres inutiles et tirés par les cheveux ou manquant d'originalité.

Edit: Je viens de lire le tome 5 après avoir relu les 4 premiers. La relecture fut très plaisante, j'ai redécouvert les nombreux détails et recoupements entre les différents tomes, qui ne m'avaient pas frappés de prime abord.
Même le tome 4 qui m'avait un peu déçu par rapport aux 3 premiers m'a plus contenté que lors de ma première lecture.
Quant au tome 5, j'en reste sur le cul...Pondre un scénario aussi original, bien ficelé, intrigant, et crédible....Gros coup de chapeau. J'en mets un p'tit coup de coeur.

Edit 2/9/14: dernier tome décevant...Celui-ci est bâclé, le rythme de la narration n'y est plus, l'histoire devient confuse, alors que, jusque là, les rouages étaient parfaitement huilés. Quant à la fin, c'est le coup de grâce. En voulant à tout prix faire un happy end, nos auteurs ont carrément dépassé les bornes du possible, et ne cherchent même plus à nous conter une histoire logique.
Je baisse ma note de 5 à 4/5.

( 238 )

Nom série  Sanctuaire  posté le 30/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'essaye, et essaye encore, mais impossible pour l'instant qu'un récit de Dorison trouve grâce à mes yeux...Et pourtant, j'avais débuté ma lecture sans aucun a priori.

Je reproche surtout à cette série son côté "Blockbuster Hollywoodien", j'avais vraiment l'impression d'être face à un scénario d'un film catastrophe passant sur NT1.
Les ennuis s'enchainent, de vraies guignes, pires les unes que les autres, mais, bien évidemment, l'équipe garde le moral, et, il y a toujours quelqu'un pour trouver la solution à la dernière minute, toujours une bonne âme pour se sacrifier.

Quoi de plus simple pour un sous-marinier que de déchiffrer les secrets que recele un manuscrit ougaritique datant de plusieurs millénaires ? Notre personnage principal avait sans doute fait ougaritique en LV1 au collège.

[SPOILER]

Quoi de plus normal pour l'équipage d'un sous marin de remonter à la surface d'un océan et d'y trouver une terre dévastée ? Nos bonshommes n'ont pourtant pas l'air surpris le moins du monde...
[FIN DU SPOILER]

J'ai parfois eu du mal à suivre l'action, à reconnaitre les noms et les visages, à comprendre les réactions des personnages. Les enchainements ne sont pas toujours réussis.

Concernant le dessin, il est honorable, mais je relève pourtant une séquence qui m'a étonné: la disparition des lunettes de notre personnage principal sur une case !!
Je me suis dit, bon, ben c'est pas grave, elles ont pas disparu, il doit les avoir prises en main...Sauf que ses mains sont déjà occupées à soulever une lourde pile de livres....what the fuck??

Au final, beaucoup d'esbrouffe pour un scénario qui tourne autour d'une idée principale, mais très mal mise en oeuvre, en action, et en valeur, comme d'habitude avec les histoires pondues par Dorison, spécialiste en la matière.
(294)

Nom série  Batman - Année Un (Year One)  posté le 17/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bon album.

Tenter de raconter avec talent les début de Batman était un pari risqué et Frank Miller s'en est tiré avec brio.

J'ai beaucoup aimé le dessin old school qui colle parfaitement à l'ambiance, "vintage", mais pas vieillot.

La façon dont le chevalier noir et le commissaire Gordon font connaissance et finissent par s'apprivoiser, avec force et faiblesse, est très bien amenée et narrée, dans ce petit album rapide à lire, mais qui va à l'essentiel.

Du très bon boulot.
(293)

Nom série  Batman - Amère victoire (Dark Victory)  posté le 17/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
(2.5/5)

Je suis un peu sévère, car après avoir lu avec délectation le premier opus Batman - Un long Halloween, j'ai été passablement déçu par cette suite que je trouve un peu bâclée.

Le dessin est strictement identique au premier tome, mais je ne saurais dire si c'est par lassitude ou autre, il a commencé à me déranger, notamment pour les dessins représentant Joker avec ses gueules démesurées et sa bouche comptant une centaine de dents.

Le gros reproche que je fais, c'est que, si le dessin est identique, le scénario l'est aussi: mêmes personnages, même trame de fond du scénario, avec un tueur en série qui agit dans la ville, plusieurs suspects potentiels, la fin à rebondissements...
C'est l'archétype de la suite hollywoodienne: on prend les mêmes et on recommence.
Si cette histoire reste largement lisible, elle ne surprend plus, et évidemment, la qualité du scénario s'en ressent également, avec des errements et des séquences superflues.

Pas désagréable à lire, mais finalement beaucoup moins plaisant que l'original, la surprise n'étant plus au rendez-vous, et limite un peu ennuyeux.
Assez d'accord avec l'avis de Blacklabel.
(292)

Nom série  Malet  posté le 17/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très agréable petit one shot !

L'histoire est très intéressante, et la postface, de grande qualité, vous apprendra s'il en est encore besoin, qu'il s'agit de faits authentiques.

J'ai beaucoup apprécié la fluidité de cette histoire, le découpage et la mise en page sont bien maitrisés, et ce fut un vrai plaisir que de se plonger dans cet album.

Je salue la performance de l'auteur qui, en dépit d'un scénario pas très gai, avec des coups, de la colère, et du sang, est arrivé avec brio à ajouter un bonne dose d'humour dans son travail.

On a également droit à une sacrée flopée de personnages divers et variés tous très bien croqués.

Ma principale critique vient du dessin, que j'ai eu un peu de mal à encaisser au début avec son trait très anguleux, son côté très épuré. Par contre, ce qui fait vraiment défaut, c'est la lisibilité de certaines cases. Heureusement, les cases ratées sont vraiment peu nombreuses (2-3), mais il y en a pour lesquelles j'ai vraiment pas du tout su interpréter ce que je voyais.

Facilement trouvable à petit prix (je l'ai eu à 2€), le rapport qualité/coût est des plus avantageux, et je vous conseille de vous laisser tenter.
(291)

Nom série  Batman - Un long Halloween  posté le 07/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Et bien ! Voilà un album de Batman qu'il est bien !! (Comme quoi ça existe, ce n'était donc pas un mythe!)

L'accroche s'est faite très rapidement, et une fois rentré dedans, impossible de décrocher de ce pavé bien fourni, quasiment lu d'une traite.

L'intrigue, savamment distillée, est racontée de façon magistrale.
Le gros défaut des albums de notre célèbre héros masqué que j'avais lus précédemment n'est pas présent ici: à savoir que, principalement, les dialogues et la narration sont bien menés et fluides, et sont bien équilibrés avec l'action qui est très présente.

Graphiquement, le découpage est aussi une réussite, et le trait allie à merveille sobriété et explosions ponctuelles de fantaisies, comme pour les scènes mettant en jeu le Joker ou Poison Ivy par exemple.
J'ai grâce à cette oeuvre pu faire connaissance avec d'autres méchants de Gotham, que je ne connaissais pas: Solomon Grundy, Poison Ivy, le chapelier fou, et l'épouvantail dont le nom m'échappe.
La mise en couleur est de bonne facture également, avec quelques bonnes trouvailles comme des nuances différentes lorsque les cases évoquent des scènes hypothétiques par exemple.

S'il fallait donner quelques critiques, je dirais que quelques visages se ressemblent un peu trop, entre Bruce Wayne, Harvey Dent, et "Le Boss'', j'ai parfois eu un peu de mal.
Autre petit défaut de cette intégrale, plus on avance, et plus il y a de rappels sur l'identité des personnages. Cette astuce a aidé ma lecture à un moment tant il y a de personnages, mais devient lourde et trop redondante sur la fin.

Un album très agréable à lire, qui me réconcilie avec Batman !
(290)

Nom série  La Malédiction des sept boules vertes  posté le 04/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avis portant sur le premier cycle de 6 tomes.

Ai-je passé un bon moment de lecture avec cette série qui me faisait envie depuis longtemps ? Oui.

Est-elle culte ou même immanquable ? Non...

J'ai apprécié cette BD qui est divertissante et possède une atmosphère très particulière, onirique, vue trop peu souvent, qui m'a un peu fait retomber en enfance.

Hélas, si la fluidité est de mise, l'action fait parfois cruellement défaut, comme dans le tome 1 par exemple qui pourrait se résumer en 2-3 lignes !
De plus, pour le peu de fois où ça s'active un peu, il n'arrive jamais rien de bien grave à nos héros, notre petit Guillio en chef de file: il y a toujours une solution, jamais de danger, toujours un deus ex machina qui vient sauver nos personnages en cas de coup dur...
C'est sympa, mais pas toujours très recherché.

J'ai globalement lu ces 6 tomes avec plaisir, et je reconnais bien volontiers le talent de narration de Parcelier,. Je lui tire d'ailleurs mon chapeau pour la séquence de la poursuite dans le tome 6, dans les 2 univers parralèles, Guillio étant poursuiveur ou poursuivi. Un grand bravo.
Malheureusement, je sens aussi que l'imagination commence à faire défaut à l'auteur en fin de cycle: on commence à voir des cases inutiles, comme un bête paysage, ou des séquences entièrement superflues, qui, vraiment n'apportent rien de rien à l'histoire, comme la séquence des taches que doit faire Guillio dans la maison du collectionneur. Ce problème n'est absolument pas présent dans les 4 premiers tomes.

Graphiquement, ces albums jouissent d'une ligne claire agréable et de couleurs pastelles et délavées, qui habituellement ne me plaisent guère, mais qui ne m'ont pas du tout dérangé dans le cas présent.
La mise en page est très bien réussie, c'est le gros point fort de Parcelier.

Concernant l'achat, pas évident...Tomes nombreux, pas faciles à trouver, donc pas donnés...Même si je pouvais envisager de la relire un jour ou la faire connaitre à mes enfants, je déconseille l'achat, car, librement téléchargeable, la lecture sous format numérique m'a amplement suffi.
Je remercie d'ailleurs les membres du site qui m'ont permis de découvrir cette oeuvre.
(289)

Nom série  Sweet Little Devil  posté le 19/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ouach ! Que c'est mauvais...

Ce petit manga érotique est une compilation de défauts.

D'emblée j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, car le plus grand problème de cet ouvrage, parmi beaucoup d'autres, ce sont les dialogues complètement hermétiques, surnaturels, probablement mal traduits, qui rendent la lecture non fluide et très ennuyeuse.

Par ailleurs, dans chaque case, c'est une nuée de phylactères qui nous attend, sans que l'on sache jamais qui dit quoi, car ils sont trop nombreux et non orientés. Je vous dis pas la galère quand il y a plus de deux personnages en situation...

L'histoire de fond ne m'a pas du tout emballé, je l'ai trouvée totalement inintéressante et superficielle, trop "teenager".

Graphiquement, les cadrages sont assez mauvais, trop zoomés, parfois, on ne comprend même pas ce que l'on voit.

Concernant les scènes de sexe, elles restent excitantes, c'est vrai, mais pas originales pour deux sous, peu élaborées, et finalement assez rares.

Au total, un manga de cul illisible, et qui manque cruellement d'originalité sur le fond.
( 288 )

Nom série  Sillage  posté le 13/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Et bien ! Je ne pensais vraiment pas accrocher à cette série là à ce point !
Lorsque j'ai emprunté le premier tome, j'étais plein d'a priori: pffffff...Une série de SF de plus, une jeune héroïne pimbèche invincible de plus, une série à rallonge de plus.....

Et en fait, j'ai adoré...Principalement parce qu'on ne s'ennuie pas, c'est di-ver-ti-ssant, plaisant, fluide, agréable, j'ai toujours passé de bons moments avec les différents tomes de cette série.
Alors, certes, les différents opus sont de qualité inégale, mais certains valent VRAIMENT le détour. Coup de coeur particulièrement pour les tomes 3, 6, 9, et 11.
Certains tomes offrent un scénario moins palpitant et travaillé, mais en contre partie, ils permettent d'en apprendre plus sur l'histoire de l'héroïne, Nävis, qui finalement n'est pas la jeune petite connasse insupportable que je m'imaginais.

Concernant les dessins, s'ils ne sont pas toujours originaux, reprenant parfois des classiques et des choses déjà vues, ils restent d'une qualité tout à fait honorable et la lecture est très fluide.

Sillage nous offre aussi une brochette de personnages accessoires attachants, intrigants, charismatiques: le général Rib'wund, Snivel, Bobo, le général Juaiz..et j'en passe...Tous apportent leur pierre à ce bel édifice.

Pour rendre cette lecture encore plus agréable, les auteurs ont glissé ça et là, parmi le langage Sillagien, de petits jeux de mots à saisir à l'occasion.

Une belle surprise, une vraiment très bonne série de SF.
(287)

Nom série  Before Watchmen - Minutemen  posté le 13/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai acheté cet album car j'ai beaucoup aimé la série-mère, et que les avis sur cette série étaient élogieux.
Sans cela, je ne sais pas si j'aurais agi de telle sorte, puisque je ne suis guère adepte de spin-off, prologues et épilogues sortis a posteriori, tant l'on est souvent déçu par ce genre de productions à but commercial.
Par ailleurs, on ne peut pas dire que ce sont les Minutemen qui marquent le plus l'histoire de Watchmen de leur empreinte.

Je dois avouer que l'histoire est très bien racontée et que l'on ne s'ennuie pas une seconde. Au final, j'ai un peu de mal à faire totalement la lumière dans mon esprit sur tous les noeuds de l'intrigue, notamment à la fin, mais je pense qu'une deuxième lecture pourra être salutaire. Or, pour moi, qu'une BD motive une relecture rapidement, c'est un gage de qualité.

Graphiquement, le trait rétro est excellemment bien réussi, colle parfaitement bien à l'époque du récit, et la mise en couleur est dynamique, la lecture n'en est que plus fluide.

Chapeau, je n'y croyais pas, mais Darwyn Cooke l'a fait: un dérivé d'une série mythique de qualité.
(286)

Nom série  Le Petit Bleu de la Côte Ouest  posté le 13/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Décidément, à chaque fois, le même scénario avec ces polars tirés du duo Tardi-Manchette: je sais pas quoi prendre, allez, un polar de Tardi, pffffff, la couv est pas terrible, si ça se trouve, ça va être chiant....
....et une fois dedans, pas moyen de décoller !

L'atmosphère de la France des années 70 est très bien rendue, et l'on vit vraiment cette histoire comme un spectateur intégré à l'action.

Comme toujours dans ce type de production, le début est difficile à comprendre, on ne distingue pas où l'on va nous emmener, ce qui motive énormément la lecture, afin de connaite le dénouement.

Graphiquement, du Tardi pur jus, noir et blanc, avec ses gueules sorties d'on ne sait où, toujours idéal pour raconter le style du néopolar noir de Manchette.

Encore une belle réussite, au même titre que les autres opus du duo: Ô dingos, ô châteaux ! ou encore Le Der des ders de Daeninckx.
(285)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 16 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque