Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 134 avis et 7 séries (Note moyenne: 3.31)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Acéré comme la dent du serpent  posté le 19/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Triste histoire écrite sous forme de poème (haïku) japonais se déroulant lors de la seconde guerre mondiale au Japon. Les images magnifiques de la BD illustrent le texte de façon brillante et émouvante. Les couleurs pastel donnent une ambiance sombre et provenant du siècle précédent (telle de vieilles photos sépia), un ton très en phase avec le scénario associé. Les dessins décrivent sur chaque page les mots qui composent le poème et nous font découvrir par des métaphores une histoire d’amour extrême d'un pilote avec des racines et une culture de type samouraï où nous suivons son parcours et son histoire héroïque vue par l'œil de sa femme.

Très agréable à lire, pour les yeux, pour l'aspect nostalgique d'un temps révolu et pour la qualité de la narration sous cette forme si spéciale d'haïku qui nous plonge dans l’état d’esprit et le célèbre honneur traditionnel des guerriers japonais. À acheter quand on aime le style de dessin et quand on est sensible à la poésie plus qu’à l’action. Les amoureux du Japon médiéval devraient aimer car on y trouve les éléments classiques du Bushido des derniers samouraïs se confrontant au monde moderne avec les anciennes valeurs qui se modifient ou deviennent obsolètes. Un mélange donc d’honneur, tradition, amour, douleur, fatalité et sacrifice.

Nom série  Des lendemains sans nuage  posté le 29/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une bande dessinée futuriste dans un monde qui serait dirigé par une seule multinationale technologique. Plusieurs aventures d'anticipation sont reliées de manière originale pour le biais d'un héros qui retourne dans le passé pour essayer de changer le futur. Pour cela, il raconte des histoires de son passé qui pour nous est le futur (ouf, faut suivre).

Cela permet d'aborder des sujets de société par l'intermédiaire de la science-fiction tels que la légalisation du dopage, l'addiction de la TV, jeux vidéos vs vie réelle et bien d'autres. Ces histoires courtes sont comme souvent dans des recueils de nouvelles assez inégales, sans surprise mais simples et détendantes. Le dessin est adapté au scénario, il est simple et plutôt de type « humoristique ».

Un tout sans grande prétention, qui reste de la science-fiction moyenne mais qui reste sympathique à lire sans rester inoubliable.

Nom série  La Déviation  posté le 28/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un mélange d'histoires courtes sans aucun rapport les unes avec les autres, excepté le thème de la science-fiction. Moebius est toujours brillant au dessin, avec un noir et blanc magnifique qui valorise le trait et les détails.

Le soin du dessin est variable d'une histoire à l'autre (certainement normal puisque souvent chaque nouvelle n'est pas écrite à la même époque), mais qu'importe certaines nouvelles ne sont pas terribles et d'autres par contre font sourire ou sont plus fouillées. Les histoires sont donc assez inégales mais il faut noter qu'elles ont été éditées tout d'abord pour Métal hurlant ou Pilote.

Mais le tout forme un ensemble assez sympathique de « vieille » science-fiction qui se lit assez rapidement et de par sa simplicité reste agréable et détendant.

Certaines histoires (dont la première) sont assez déconcertantes (peut-être sorties de leur contexte) où Moebius part dans un délire qu'il est parfois difficile à suivre. Les autres histoires restent plus classique.

Nom série  Magasin Sexuel  posté le 21/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'aime bien Turf et c'est donc avec un œil biaisé que j'ai commencé à lire cette bd. Le trait est là bien fidèle à ce qu'il a pu déjà faire avec notamment La Nef des fous, même si ici, nous sommes dans un univers actuel et non l'univers fictif de la nef. J'aime ce dessin, légèrement enfantin avec des couleurs pastel qui correspondent bien avec le thème et l'action.

L'histoire est calme et agréable, il ne faut pas s'attendre à de l'action à tout bout de champ, mais bien à la description d'un vie d'un village de campagne avec ses préjugés, ses petites habitudes et ses guerres de voisinage. Amandine vient y bousculer la quiétude et les mœurs habituels. Le second et dernier tome permettra de se faire une meilleure vision de cette bd reposante pour voir si elle bascule en mieux ou en moins bien, en attendant, je mets un 4/5.

Seul bémol tout de même, le titre ne correspond pas du tout au contenu, je trouve. Et c'est quelque chose que je n'aurais pas forcément lu si ça ne venait pas de Turf. Il aurait pu être mieux choisi.

Nom série  Mathilde  posté le 18/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un scénario qui n'est pas sur vendu. Je m'attendais à avoir une histoire type un peu eau de rose, et c'est bien à ça qu'on se retrouve confronté : les questions existentielles que se posent une jeune adulte de 25 ans quant à la tournure qu'à pris sa vie par rapport à ce qu'elle en attendait. Que ce soit sur sa vie professionnelle que sur sa vie amoureuse. Ça ne casse pas des briques, ça reste prévisible et sans trop de grande surprise mais ça reste agréable à lire.

Les dessins sont de type manga et ils sont bien travaillés je trouve. C'est d'ailleurs ce qui m'a attiré d'un premier abord. J'aime bien aussi la colorisation qui va parfaitement avec le thème avec notamment des couleurs chaudes.

Par contre, le gros point négatif qui m'a fait descendre la note, c'est l'utilisation « à la manga » de personnages qui se "minimalisent" (qui changent de taille et d'aspect brouillon) ou qui ont des réactions débiles, exagérées ou irréalistes (type départ accéléré d'une pièce ou des pleurs en mode robinet). De truc typiquement manga, mais que je déteste car ça casse le rythme et gâche l'effort de graphisme. Mais ce point est une question de goût et d'autres que moi apprécieront peut être justement cet aspect.

Nom série  Souvenirs de Toussaint  posté le 03/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un héros banal qui mène son chemin de photographe ambulant à travers la France du 19e siècle. Il nous entraîne dans des enquêtes de meurtres où il est à chaque fois mêlé par hasard. Chaque tome est indépendant, même si le fil rouge reste le personnage de Toussaint qu'on suit de son enfance à sa vieillesse. Souvent des histoires de famille torturées mais à chaque fois bien menées avec au scénario le brillant Convard. Il ne faut pas rechercher un grand suspense ou un dynamisme, ici, ce sont plutôt des histoires de village où hontes, rumeurs, on-dit, secrets et sentiments cachés sont prédominants. L'ambiance y est souvent sombre et pesante.

Malgré un changement de dessinateur à partir du tome 4, les dessins restent intéressants avec des détails et des paysages ou des ambiances, ils nous font voyager dans cette France rurale. Je dirais même que le dessin gagne au changement de dessinateur, mais surtout dans la coloration qui était un peu trop flashy dans les premiers tomes.

Le tout est bon et agréable à lire sans prétention.

Nom série  L'Histoire du Corbac aux Baskets  posté le 11/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
De Fred, j'ai lu quand j'étais jeune la série Philémon et j'en ai pour souvenir un univers très fantaisiste et très spécial. Par hasard, dans ma médiathèque, je tombe sur cette bd de Fred, et je me dis que ça me permettra d'une part de voir ce que Fred faisait comme type de one-shot, et d'autre part, ça me rappellera des souvenirs avec une petite curiosité pour voir comment ma vue d'adulte va percevoir une autre bd de Fred.

Et franchement, je n'ai pas été déçu ! J'ai trouvé ça formidable. Il ne faut pas prendre cette bd au premier degré, mais elle dénonce avec un humour très fin le regard de la foule face à un étranger (dans le sens différent de la normalité) que ce soit physique ou dans la façon de se vêtir. On y perçoit le mal que ça peut faire à la personne qui est ciblée par cette différence et tous les doutes et le mal-être qui est ressenti.

De plus l'auteur est très critique envers les psychologues qui ne sont pas décrits ici sous leurs meilleurs avantages, ainsi que plein d'autres petits sujets qui abordent des thèmes différents grâce à un ton humoristique.

Je ne suis pas habituellement fan de ce type de dessin, mais là, l'humour aidant, et le cadrage et découpage des cases sont très bien maîtrisés et contribuent à la bizarrerie du tout.

Je ne suis pas sûr qu'un jeune ado perçoive (en tout cas, consciemment) tous les messages qui parcourent cette bd, mais elle est très divertissante malgré le message qui est toujours d'actualité qu'essaie de faire passer Fred.

Nom série  Silex and the city  posté le 28/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Silex and the city est une bd avec un humour grinçant. C'est une satire politique transposée aux temps lointain de l'homme des cavernes. Beaucoup de clins d'œil à l'actualité qui va de la parodie de nos élections, les mouvements politiques et contestataires aux grands groupes privés et l'intarissable sujet « patron exploiteur / ouvrier exploité ». Ça foisonne de petits détails qu'on ne voit pas forcément à la première lecture où tous les éléments de notre société actuelle sont parodiés.

Ça se lit vite et ça fait très souvent sourire (pas de grands éclats de rire) par contre avec ce type de bd, j'ai un peu peur que ça retombe et qu'après quelques années, hors contexte, il y ait un trop grand décalage avec l'actualité. Donc je ne conseille pas l'achat pour cette raison. Par contre, c'est un bon moment de détente qui vaut le coup de ne pas se priver.

Le dessin est primaire et caricaturale, mais pour ce genre d'humour c'est adapté et suffit amplement. Les répliques des personnages sont vraiment sympa et c'est là le plus de la série. Pour l'instant les deux tomes restent sur le même rythme et on ne s'ennuie pas, mais à suivre pour les tome à venir que le tout ne s'étouffe pas en devenant lassant et au contraire que Jul arrive à renouveler les gags avec succès.

Nom série  Pour l'amour de Guenièvre  posté le 09/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour l'amour de Guenièvre retrace la célèbre légende du roi Arthur. L'originalité de l'album de Servais est de la retracer de la naissance d'Arthur jusqu'à sa mort en un seul tome de 54 pages. Évidemment, avec un tel concept, l'histoire ne peut pas être approfondie et on n'échappe pas aux raccourcis. Mais ce que je trouve très fort, c'est que malgré cette contrainte, c'est plaisant à lire : le résumé est très bien fait, ce n'est pas bâclé et Servais arrive à nous décrire cette légende en y intégrant les principaux évènements sans avoir une impression d'approximation.

On suit les faits un par un, avec la mise en place petit à petit de chaque brique : Merlin, les chevaliers de la table ronde, la quête du Graal, Lancelot, etc. J'admire donc l'esprit de synthèse de l'auteur qui arrive à nous présenter cette légende aussi rapidement, par contre il faut avoir en tête qu'on ne rentre pas dans les détails (ce qui est bien pour quelqu'un qui ne connait pas bien l'histoire), mais les personnes soucieuses des détails ou de chaque élément de la légende devront ensuite trouver leur bonheur autre part : c'est bien une approche généraliste.

L'approche de Servais a été de centrer l'histoire sur Guenièvre et de faire tourner les évènements autour de son histoire d'amour (comme le titre l'indique) avec Arthur et avec Lancelot et les conséquences que cela a pu avoir. On pourrait penser que cette solution donnerait un album un peu fleur bleue, mais pas du tout, c'est une fois de plus réalisé avec brio.

Les dessins de Servais sont comme toujours magnifiques et le style médiéval lui va parfaitement (c'est d'ailleurs, à ma connaissance, le seul album qu'il ait fait dans ce style). Le découpage des cases et les enchaînements sont bien maitrisés pour rendre ce parcours de la légende agréable. Personnellement, j'aurai préféré un peu de couleur pour relever le tout, mais je sais que beaucoup d'amoureux du noir et blanc ne partageront pas mon avis.

Nom série  Berlin (Les Sept Nains)  posté le 03/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le premier volume de la première édition (les sept nains) décrit la vie journalière des aviateurs chargés de lâcher des bombes, notamment dans notre cas, sur la ville de Berlin. On les suit lors de leur vol et on y voit leur peur, leur angoisse, leur doute. Mais on les voit aussi lorsqu'ils ne volent pas, comment ils arrivent à survivre sur la base.

L'histoire est racontée sous forme d'une lettre qu'écrivait le pilote de l'avion nommé Snowwhite (d'où le titre de l'album), mais le récit est parfois un peu trop découpé à mon goût et en conséquence un peu confus. De plus, je n'ai pas trouvé le scénario très développé et pas très prenant. Le seul plus du scénario, c'est qu'on a vraiment l'impression de se trouver avec l'équipage de cet avion et de le suivre vraiment. Les dessins sont de bonne qualité mais ce n'est pas l'élément premier de cet album. J'ai plus apprécié le côté historique et l'ambiance créée que l'histoire en elle-même.

Lors de la réédition (10 ans après la parution du premier tome), Marvano a souhaité faire une suite. Les tomes 2 et 3 se suivent et ils ont un vague fil commun avec le tome 1. Ici, l'élément principal n'est plus du tout l'aviation, mais la ville de Berlin après la seconde guerre pour le tome 2 (194 et les évènements qui conduiront à la construction du mur de Berlin (vers 1961). Ces deux albums sont rédigés d'une façon très spéciale pour une bd et ça ne plaira certainement pas à de nombreux lecteurs, moi j'ai aimé. En effet, le scénario est entre-coupé de parties complètement historiques où Marvano explique le contexte ambiant de l'époque, c'est très instructif et ça permet de bien rentrer dans l'histoire et d'imaginer ce que ça pouvait être, de mieux comprendre les réactions des protagonistes.

Le récit est sombre, comme l'était la vie à cette époque dans cette ville profondément marquée par les évènements de la seconde guerre mondiale puis par le tiraillement dont elle a été le théâtre entre les forces de l'ouest et les forces de l'est. Les personnages sont eux aussi fortement marqués par leur époque et ça se sent tout au long de leur vie qu'on peut suivre à différentes étapes dans chaque album.

Marvano, à travers ce triptyque, nous fait donc découvrir une époque difficile et complexe, ainsi qu'une ville et des habitants perturbés et changés par ces évènements. Le tout est illustré de manière assez classique en ligne claire mais pas dénué d'intérêt. Les fans d'historiques devraient aimer. Personnellement, j'ai préféré les tomes 2 et 3, et plus généralement les descriptions historiques qui font le plus de cette série.

Nom série  Le Mal  posté le 29/12/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Notons déjà des dessins magnifiques, fouillés et réalistes. J'ai déjà été surpris de ce type de dessin que la couverture - très rougeoyante voire sanglante - ne présageait pas au premier abord. En effet, au vue de la couverture, je m'attendais à une histoire de type médiéval ou fantastique et pas une histoire contemporaine. Pour revenir aux dessins, ils nous décrivent de façon superbe Lyon et ses environs avec une multitude de détails dans les textures, les arrières-plans et les paysages, c'est un plaisir à parcourir. De même, les personnages sont très bien dessinés et particulièrement les visages qui sont parlants et représentent assez bien le caractère de chacun.

Le scénario est bien amené, il se met en place petit à petit, en même temps qu'on découvre les principaux acteurs, et qu'on voit le côté fantastique de l'histoire se mettre en place : autour d'un petit village (dont les ragots et les opinions de foule sont truculents) une étrange et vieille maladie qui se propage de nouveau. L'auteur nous présente plusieurs sujet de façon assez intéressante : comme la religion poussée à l'extrémiste, la crédulité du peuple et les mouvements de foule. Bref un cocktail assez réussi et très agréable à lire. Le seul petit hic serait que la fin est un peu rapidement expédiée et mériterait d'être un peu plus étirée à mon goût.

Nom série  Double JE  posté le 29/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un scénario pas très original à l'heure actuelle mais qui l'était certainement lors de sa parution. Cela reste tout de même intéressant et toujours d'actualité : cette bd nous parle de clonage, et jusqu'où la science doit et peut aller dans l'éthique. Le format de deux albums est parfait, ni trop court, ni trop long pour développer le sujet. La façon de l'aborder est intéressante, on suit une jeune fille qui a une vision faussée de la réalité et sous la forme d'une enquête, elle va découvrir une réalité pas si facile à aborder.

Côté illustration, rien de bien original non plus, les couleurs restent un peu délavées, le tout correspond bien à un dessin qui a presque une vingtaine d'années maintenant.

Malgré ce côté simpliste et ces dessins vieillots, le tout se tient encore bien et se laisse lire sans problème, mais ne vaut pas le coup d'être acheté.

Nom série  Sharaz-De  posté le 29/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans l'ensemble, j'ai été un peu déçu, peut-être parce que tous les avis que j'avais lu encensait cette bd de Toppi comme étant une de ses meilleures. Ma déception vient du fait que j'ai à chaque petit conte, eu du mal à rentrer dans l'histoire. Je trouve les dessins magnifiques, de ce côté là, je n'ai rien à dire, mais je n'arrive pas à trouver les liants entre chaque pseudo-case (j'adore par ailleurs ce style dont les cases sont formées par le dessin lui même et avec très peu de dessin par page). Pris séparément, les illustrations sont parfaites, mais je m'y perds facilement entre lire les textes et regarder ces images qui, pour moi, sont un peu décalé ou plutôt un prétexte pour dessiner.

Quant au contenu, les histoires sont biens mais sans plus, à force de les lire, elles sont assez répétitives et à chaque fois on devine facilement la fin.

Pour résumer, c'est une bd agréable à lire par la beauté de ses dessins mais son scénario reste léger.

Nom série  Koblenz  posté le 23/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Départ difficile lors de la lecture du premier tome, même si le scénario est bien, j'ai trouvé que l'historique des personnages n'était pas développée suffisamment. Et que ça traînait un peu en longueur. Mais peu à peu, je me suis habitué à ce rythme qui contribue en fait à l'ambiance.

Les personnages étant peu nombreux dans chaque tome, c'est le moins qu'on puisse dire car ils ne sont que deux à être récurent : Koblenz et son assistante, ainsi leur personnalité ressort facilement.

La colorisation est adaptée selon le contexte (lumineux pour Carthage, sombre dans les mines, etc.). Le dessin est bon, les scénarios en un seul tome sont variés, autant dans les lieux : Carthage, Japon, Allemagne, que dans les thèmes fantastiques abordés (évidemment il faut aimer ce genre).

Mais ce qui a fait basculer ma note à 4, c'est le dernier tome (M pour Anarchie) qui a une dynamique, de l'action et le découpage des cases est remarquablement réalisé en cohérence avec le déroulement de l'histoire. De plus, le dessin s'entremêle aussi avec le découpage ce qui donne un rendu très original. Quand au scénario de ce tome, il est beaucoup plus fouillé que les autres, et on apprend beaucoup plus de chose sur l'historique des personnages, ce qui me semblait être un défaut au départ sur ce point, est en fait distillé au fur et à mesure des tomes et particulièrement celui-ci. J'ai hâte de voir ce que vont donner les autres tomes, si la qualité va se stabiliser, augmenter ou baisser.

Même si la chute de chaque histoire est prévisible, le tout (dessin, scénario et ambiance) reste très agréable et cohérent et cela reste donc très plaisant à lire.

Nom série  Spoon & White  posté le 17/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les dessins sont classiques pour un genre policier/humoristique et assez sympathiques, ils collent bien au genre humoristique et dynamique. Sur ça, rien à dire.

L'idée de base semble assez bonne : se servir de 2 flics complètement à la ramasse pour faire une satire de la société américaine. Ils ont chacun des tares propres et une commune : ils sont raides dingues de la célèbre journaliste d'investigation de la chaine de TV locale. Mais... Des clichés à gogo et des gags très, très répétitifs rendent vite cette série vraiment ennuyante. Les auteurs n'arrivent pas à se renouveler et on a l'impression de relire continuellement la même histoire. De plus, les personnages ne sont pas fouillés, dès le premier tome, nous connaissons tout d'eux et ils n'évoluent plus du tout, que ce soit dans leur personnalité ou bien dans leur histoire personnelle.

Franchement, dans un genre proche, je conseille plutôt la série Soda, qui est plus développée dans le scénario et un peu moins déjantée (après, il en faut pour tous les goûts).

Je dirais que la lecture du premier tome suffit amplement pour se rendre compte de ce que peut être la série et ensuite la qualité ne fait que baisser.

Nom série  Le Coeur en Islande  posté le 16/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
La quête d'un enfant entre l'attrait pour la mer tout comme son père et ses amis qu'il voit partir en mer, à l'aventure. Il idéalise au début ces longues absences de ses proches et on le voit murir sur ce sujet. D'un autre côté, nous suivons sa quête qui le tiraille pour savoir, au début, qui il est réellement (petit miracle comme l'appellent ses proches) et lorsqu'il apprend que son père n'est peut-être pas celui qu'il a toujours cru, nous cherchons avec lui.

Le scénario est bien mené et le lecteur est maintenu dans le mystère avec d'un côté la recherche de qui est son père, et de l'autre son indécision à partir en mer. J'ai trouvé que l'auteur faisait bien ressortir son vécu dans cette histoire qui semble assez banale et arrive à maintenir une certaine ambiance qui augmente en intensité tout au long du récit. En effet, on vit l'histoire par les yeux d'un enfant qu'on suit et qu'on voit évoluer, grandir dans sa manière d'aborder et de comprendre ce qui l'entoure.

Le côté historique est aussi très bien abordé, avec dans le premier tome la vie des familles à terre, entre leur longue attente du retour des marins partis pêcher et leur vie difficile faite de pauvreté et de peu de choses. Ensuite, dans le deuxième tome, l'auteur décrit remarquablement le dur labeur des marins en mer, les tensions sur les bateaux et la mort qui est toujours présente.

Les dessins sont très réussis et fouillés et la coloration, très sombre, est particulièrement bien rendue, le tout accentue la mélancolie ambiante.

Nom série  Blacksad  posté le 27/10/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
La première chose que l'on peut remarquer sur Blacksad, c'est l'extrême qualité des dessins. En effet, ils sont magnifiques avec des décors époustouflants de réalisme et des couleurs adaptées au polar et à l'époque début 20e siècle, avec un effet retro.

Ensuite, les personnages : j'aime beaucoup les bds qui utilisent le monde animalier pour représenter les humains, comme Canardo (pour rester dans le monde du polar sombre) ou Trondheim qui sait si bien le faire. Mais dans le cas de Blacksad, je trouve que les expressions de visage sont représentées à la perfection et que l'animal choisi correspond parfaitement à la personnalité de celui qui est décrit. Ce principe renforce donc le scénario en apportant un plus non négligeable.

Ensuite les scénarios sont assez classiques pour du polar sombre de ces années, mais le détective Blacksad est attachant, honnête au grand cœur et sans le sous comme les préjugés classiques qu'on peut avoir dans ce domaine. Cela dit, ils restent bons et accrochant avec une continuité au fil des tomes des personnages secondaires ce qui permet de développer un peu plus leur personnalité.

Pour conclure, rien que pour les yeux, je conseille l'achat de cette série.

Nom série  Le Trône d'argile  posté le 29/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le scénario de cette bd historique se situe à la fin de la guerre de 100 ans. Je ne suis pas un fan d'histoire et je me suis demandé au début si l'histoire était fidèle à la réalité ou bien si c'était de l'historique librement inspiré. Quelques recherches après avoir fini la lecture m'ont montré que c'était tout de même relativement fidèle à la réalité.

Sur le premier tome, j'ai tout d'abord eu du mal à accrocher au scénario, je pense que c'est dû à la présentation de tous les personnages et du contexte politique qui n'est pas forcément simple à appréhender. Puis, la suite m'a tenu en haleine et je trouve que la trame scénaristique est bonne sur un exercice pas facile que de décrire des faits historiques qui s'étalent sur de longues périodes. J'aime la façon de traiter les relations et tractations politiques sans trop s'attarder sur de longs combats ou guerre tout en montrant un peu l'horreur que ça devait être à l'époque.

Côté dessin, les paysages et les dessins des villes ou châteaux sont superbes, d'un réalisme et d'un détail remarquable. Les dessins des personnages sont par contre un peu inégaux parfois (surtout au début) où des gros plans (sur les visages) sont complétement inutiles et un peu trop a la manga à mon goût ; mais dans l'ensemble ils sont bien dessinés avec des costumes plein de détails et fouillés.

Pour résumer, c'est une bd incontournable pour les fans de médiéval dont j'attends la suite avec impatience.

Nom série  Jolies ténèbres  posté le 31/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je n'avais pas vu la grande polémique qu'avait suscitée cet album depuis sa sortie, mais je me souvenais uniquement des bons avis qui étaient parus au début. Donc lorsque je l'ai enfin vu à ma médiathèque, j'étais assez confiant en l'empruntant.

Je comprends les réactions de certaines personnes face à ce scénario original et vraiment décalé. Personnellement, j'ai beaucoup aimé et je n'ai pas trop cherché à y voir des messages (en tout cas, consciemment), mais j'ai apprécié le côté enfantin (que nous avons tous eu) de tous ces petits personnages qui prennent la vie au premier degré et comme elle vient sans se soucier du futur et du passé ou des conséquences de leurs actes, un côté naïf en fait. J'y ai trouvé chaque facette de la représentation d'une même personnalité (la jalousie, la peur, la timidité, la cruauté) chapeautées par le personnage principal Aurore, qui résulte de tous les autres. On y trouve aussi plein de morceaux de contes ou de rêves d'enfants qui se matérialisent dans cette histoire (prince, princesse, mariage) mais tous tournés à la dérision.

Moi, le côté morbide, fataliste et cruel ne m'a absolument pas choqué, au contraire, ça m'a beaucoup plu et parfois fait sourire, mais ça, ce sont les goûts de chacun. De même, j'y ai reconnu dans l'organisation d'une communauté face à l'imprévu, un réalisme et un regard très intéressant : le développement des personnalités, les bandes qui se forment avec les leaders et ceux qui suivent les autres. On y voit aussi la cohabitation entre humains et animaux (qu'on peut étendre entre colonisateurs et indigènes) très ressemblant.

Maintenant, le dessin. Il reste magnifique et ressemble aux images qui illustrent certains contes, ce qui renforce le côté enfantin, bref il est parfaitement associé à l'histoire racontée.

En résumé, que ce soit le dessin, la colorisation ou le scénario, ce conte m'a conquis par son regard naïf et enfantin qui permet de parler de choses plus ou moins tabou assez simplement même si parfois cela nous renvoi une image très cruelle de notre propre humanité, et je pense que c'est aussi pour ça que cet album fait tant parlé de lui (en bien ou en mal).

Nom série  L'Orchidée Noire (Black Orchid)  posté le 09/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Lecture très difficile où je n'ai pris aucun plaisir à lire et j'ai failli abandonner la lecture.

Il doit me manquer de nombreuses références DC car j'ai souvent eu l'impression de clins d'œil (bon j'ai quand même reconnu batman) mais j'avais le sentiment de tomber comme un cheveu dans la soupe : comme si j'arrivais en plein milieu d'une série sans en avoir lu le début.

L'intrigue avance lentement, elle m'a semblé confuse, floue et sans rythme. Les dessins ne me conviennent vraiment pas, je les ai trouvé mal adaptés, sales et presque brouillons avec une colorisation que je n'aime absolument pas type aquarelle mais avec des choix très curieux pour les couleurs.

Je n'ai pas accroché, mais n'étant pas du tout un fan de super-héros, je ne suis certainement pas une référence. À l'origine, en choisissant la bd, j'imaginais plutôt un scénario du type « la tulipe noire », mais bon, rien à voir, c'est une erreur de casting de ma part.

1 2 3 4 5 6 7 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque