Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 272 avis et 85 séries (Note moyenne: 2.98)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Nana  posté le 27/03/2007 (dernière MAJ le 14/04/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Graphiquement cette œuvre n'est pas du tout à mon gout : pas de décors (quelques images informatisées parfois), des personnages "fils de fer", des expressions surfaites... Bref c'est moche.

Soit, l'important c'est l'histoire... Ben, heu comment dire, je ne suis pas emballé non plus, c'est très midinette tout ça.. Ce manga vise clairement la ménagère de - de 30 ans et ce n'est pas un hasard si ce manga me fait penser à "amour gloire et beauté" et autres niaiseries du même genre. D'ailleurs ma femme adore...

Bon tout n'est pas mauvais, si vous aimez la collection arlequin, il y même toutes les chances pour que vous raffoliez de ce manga. Le fait que ce soit un seinen et non un shôjo rend également le sujet (parfois) plus mature et intéressant.

Mais bon, si je continue à l'acheter et à le lire après 18 tomes, c'est uniquement parce que ma femme adore car personnellement je n'aurait pas dépassé le dixième...

Nom série  Les Schtroumpfs  posté le 04/05/2006 (dernière MAJ le 14/04/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les Schtroumpfs est une BD merveilleuse pour nos chères têtes blondes.

Cette série, joliment dessinée et très colorée, est un régal pour les enfants. Elle les emmène dans un univers rassurant de joie, de bonne humeur et d'humour que Walt Disney aurait pu commettre. Les tomes sont tous plus ou moins du même niveau, aucun ne pas paru "raté" en comparaison des autres.

Mais force est de constater que passé l'adolescence cette œuvre perd beaucoup de son intérêt. Contrairement aux aventures d'Astérix qui elles peuvent se lire de 7 à 77 ans (ou + ). C'est pourquoi je ne mets pas la note maximale.

Un must pour faire découvrir la BD à un enfant.

Nom série  Saint Seiya - The lost canvas  posté le 14/11/2008 (dernière MAJ le 14/04/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Enfin une suite (si je puis dire puisqu'il s'agit d'une prequel indépendante de l'histoire originelle) digne de ce nom. Et même mieux que cela car cette troisième série de l'univers Saint Seiya gomme de nombreux défauts de la première œuvre tout en en respectant l'esprit et même le graphisme d'origine.

Ainsi le graphisme dynamique mais un peu suranné de l'œuvre originale fait place à un style plus actuel mais conserve les décors et armures qui font le charme de ces séries. Une franche réussite.

Au niveau du scénario, le résultat est aussi très convainquant. On retrouve totalement l'esprit originel, le même nekketsu, les mêmes rapports humains... Les personnages ont de vrais caractères comme dans... la série originale ; et les combats que je trouvais interminables sont ici de longueur bien plus raisonnable pour le moment.

Pour finir il est très possible d'aborder cette série sans connaitre l'histoire originelle. The lost canvas parvient sans peine à nous faire oublier le pitoyable épisode G.

Nom série  Kabuto, le dieu corbeau  posté le 26/01/2009 (dernière MAJ le 14/04/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Terasawa fait... du Terasawa ! Pas de doute ses œuvres ont toujours beaucoup de points communs ; des filles vêtues de string et de résille, des méchants masqués, des châteaux volant montés sur chenilles, de l'action frénétique, un héros surpuissant et incorruptible, des dessins très fins et très soignés... En effet il ne se renouvèle pas. Mais est-ce que beaucoup de ses fans le lui demandent ?

L'univers graphique est donc le même que celui de Cobra, ou plutôt de Midnight eye Goku dont Terasawa va jusqu'à réutiliser le character design du héros. Le rythme est aussi très bon comme toujours. J'ai apprécié toutefois 2 petites nouveautés dans cette œuvre. Tout d'abord il s'agit d'une œuvre assez ésotérique où des ponts existent entre le monde réel et d'autres mondes, tel le monde des enfers. Le bien affrontant le mal dans un combat assez manichéen il est vrai. L'univers magique dépeins par le mangaka ressemble assez à ces précédentes œuvres malgré tout (le fait que l'énergie magique remplace l'énergie électrique ne change pas grand chose au final). La seconde nouveauté et le fait que le héros n'est pas solitaire, il dispose ici de 4 divinités pour l'épauler. Ces 4 divinités mineures forment avec Kabuto un groupe d'ami soudé face à l'adversité et promettait d'enrichir un tant soit peu cette aventure. Malheureusement ces divinités sont étrangement absentes du second tome, où l'on a (encore) affaire à un héros solitaire...

Je ne vois aucune raison pour que cette œuvre (qui plus est courte) ne déçoive les fans du mangaka.

Nom série  Uchronie[s] - New Harlem  posté le 31/03/2008 (dernière MAJ le 10/04/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je trouvais le graphisme de New Byzance magnifique et la colorisation moyenne... Ici c'est le contraire, le graphisme me semble quelconque (et parfois mal maitrisé, l'auteur peine à reproduire les véhicules par exemple) mais la colorisation est superbe et sans le moindre reproche pour moi.

Au niveau de l'histoire, je trouvais les critiques acerbes de New Byzance quelques peu superficielles et simplistes... Cela se retrouve dans cette œuvre également, en pire car ici je ne vois qu'une unique critique: celle de la ghettoïsation... Un premier tome qui m'a donc paru plus creux que celui de New Byzance et qui semble sombre dans la facilité du genre "action sans profondeur". Heureusement le second tome, en amenant un lien entre les 3 séries apporte un peu de fraicheur et d'intérêt à cette série.

En revanche, je ne vois pas bien où est l'uchronie dans cette œuvre de pure science-fiction (désolé mais les voyants ça n'existe pas).

Bref une simple série de SF-action sans grande réflexion.

Nom série  Ma femme est une étudiante  posté le 14/02/2008 (dernière MAJ le 07/04/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La mangaka de Peridot se lâche dans un genre qui colle bien à son graphisme: l'érotisme.

J'ai trouvé que le premier tome ressemblait plus à un art book avec toutes ces pages en couleurs et scènes ultra courtes et sans lien les unes aux autres. Sans grand intérêt donc.

Heureusement le second tome m'a fait changer d'avis. Car le style change totalement, exit les pages en couleurs et, à la place, nous avons droit à un manga chapitré et construit. Bien meilleur. Que ceux qui ont peur de voire une adolescente forniquer se rassurent : l'héroïne, bien que lycéenne est une femme et ne ressemble ni physiquement ni par le comportement ou les préoccupations à une gamine.

En revanche, puisque les pages couleurs se raréfient, je peine à trouver une justification au tarif prohibitif de cette œuvre, la bonne qualité du papier étant déjà compensé par un nombre de page réduit...

Le scénario quand à lui ne mène pas bien loin et fait beaucoup de surplace, c'est un peut trop lent dans l'évolution des personnages et de leurs aventures pour véritable captiver le lecteur, dommage.

Nom série  Love nana  posté le 17/06/2008 (dernière MAJ le 27/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'éditeur Gekko est spécialisé dans les Manga parodiques ("Two pieces", Death Joke, "Naruzozo"). Si cet exercice de style est courant au Japon (voire incontrôlable étant donné le grand nombre d'œuvres réalisées par des fans et souvent auto-édités), il est surprenant de voir ce courant arriver jusqu'à nous. Car chez nous on peut s'attendre à ce que ce genre d'œuvres donne droit à un procès pour plagiat. Du moins avec des auteurs européens, car il est peu probable qu'un auteur japonais vienne se battre en France contre un type d'œuvre par ailleurs courant dans son pays.

Au niveau graphique, l'amateurisme des auteurs est d'ailleurs assez flagrant. Sans être rédhibitoire, c'est assez fade et manque, par beaucoup, de travail. Même si on reconnait sans peine les personnages et décors de Love Hina, la qualité est sans rapport avec l'œuvre d'Akamatsu.

Au niveau scénario, on ne suit que très vaguement la trame de Love Hina. Le manga n'est pas fin, c'est grotesque, voire grossier par moment... Amis du bon gout, passez votre chemin (lisez l'introduction que j'ai mise dans l'onglet "histoire" pour vous en persuader). Mais, ma foi, je dois bien avouer que ça m'a bien amusé, j'ai même parfois ri devant le grotesque des scènes présentées. Et c'est bien ce que j'attends d'une œuvre parodique.

En revanche puisqu'il faut attendre 1 an entre chaque tome, on est heureux de constater que cette parodie ne fait que 3 tomes et pas 14 comme son modèle .

Nom série  Suzuka  posté le 18/06/2007 (dernière MAJ le 23/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On a parfois l'impression, en regardant la production franco-belge, que la moitié des BD sont des strip-gags... De même on a parfois l'impression en regardant la production japonaise que la moitié des mangas sont des shônen où un étudiant raté se retrouve dans une pension de jeunes filles où celui-ci découvre l'amour et les petites culottes de ces donzelles...

Vous l'aurez compris, nous sommes au degré 0 de l'originalité. Du moins au départ. Car le traitement psychologique des personnages est intéressant et réaliste. D'ailleurs notre sympathique étudiant se prend un beau râteau dès le tome 2. Cela plante le décor, l'héroïne n'est pas une cruche, une fille facile. Il faudra faire ses preuves... Et peut être faire fausse route...

Je suis, qui plus est, tout à fait convaincu par le graphisme très soigné de ce manga. De plus, je trouve les personnages plutôt attachants et marrants. J'aurais toutefois apprécié un character design plus original (on reconnait sans peine la belle Urd de Ah ! My Goddess !). Les habituels quiproquos amoureux juvéniles sont bien sûr de rigueur. Mais plutôt bien mis en scène et surtout très crédibles. Plus on avance dans l'histoire moins les personnages semblent stéréotypés et plus le scénario est intéressant.

Nous en sommes au tome 11 et, pour l'instant, ce manga est très plaisant, la Rolls du shônen harem, malgré un léger piétinement dans les 2 derniers tomes.

Nom série  Le Chant des Stryges  posté le 04/12/2006 (dernière MAJ le 20/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Chouette, une intégrale pas trop chère (de la première saison soit 6 albums) me suis-je dit... première déception : le format tout petit (environ 15X25), je doute que ce soit le format original (24X32 non ?) du coup tout est moins lisible... Mais bon passons, ça ne gâche pas plus que ça le plaisir de lecture.

Je vais commencer par parler du graphisme... que je n'ai pas plus apprécié que cela. Tout est trop soigné, trop figé, trop sombre (le sang est noir mat, les ombres sont trop accentuées, tous les recoins sont noir de jais). Mais cela s'améliore un peu, notamment à partir du tome 5 et l'informatisation de la colorisation qui apporte (enfin) quelques couleurs à cette oeuvre jusque-là bien morne. Au passage, le dessin ressort mieux (en tout cas en petit format) et semble du coup moins "fouillis".

Ensuite, comme d'autres aviseurs l'ont dit plus bas, j'ai rapidement eu le sentiment de lire un épisode d'X-Files. Complots d'État, petits hommes verts, peu d'énigme, beaucoup d'action, jamais vraiment de réponses, beaucoup de manipulations, dissimulation des faits au public, tous les ingrédients sont là... Jusqu'à la relation en non-dit des 2 héros et leur méthode d'investigation mi-coopérative, mi-autonome. Bref, seuls les noms changent... D'ailleurs, "Kévin Nivek", c'est une blague ce nom ? L'auteur était-il en manque de sommeil pour ne pas être capable de trouver un véritable nom à son héros et devoir l'affubler de son prénom à l'envers ? Bon c'est toutefois secondaire.

Ce qui me gêne grandement c'est qu'il faut tout de même 6 tomes pour arriver à la fin de cette première enquête, soit 6*12 euros pour ceux qui n'ont pas, comme moi, pu dégoter une intégrale bon marché. Pour au final.. être toujours au point de départ... Car, comme dans X-files, les questions ne trouvent pas vraiment de réponses et l'intrigue n'avance guère.

Reste une BD d'action plutôt bien faite et qui comblera les aficionados d'X-Files. Les autres, comme moi, finiront vite par s'ennuyer et y réfléchiront à 2 fois avant de commencer un nouveau cycle.

Nom série  Léonard  posté le 17/10/2006 (dernière MAJ le 20/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une BD franco-belge comme il en existe tant. Du strip-gag, plutôt réussi dans l'ensemble mais sans grande originalité. Des gags basés avant tout sur la répétitivité (pauvre disciple !), un gag par page et des graphismes eux aussi archi-vus et revus (Gaston Lagaffe, Boule et Bill,Les Schtroumpfs, ...).

Cette BD est loin d'être mauvaise, elle est même assez divertissante l'espace de quelques tomes. Sans grand défaut, elle n'a pas non plus de grandes qualités et 36 tomes, ma foi c'est beaucoup trop pour moi.

Une bonne BD de salle d'attente mais pas forcément à posséder à tout prix, surtout qu'il existe beaucoup de choix de très bonnes BD dans ce style.

Nom série  One Piece  posté le 16/12/2008 (dernière MAJ le 20/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Qui n'a jamais été pirate dans sa jeunesse ? Défendant, sabre-légo au poing, le bateau-sofa contre les vases-assaillants du bateau-table du salon... Tout en prenant garde aux terrifiants requin-chaise bien sûr ! Que de souvenirs... Quelle belle imagination que celle des jeux d'enfants !

C'est toute cette imagination débridée exempte de vulgarité, cette rassurante ambiance ludique faite de confiance, d'amitié, d'optimisme et d'insouciance que j'ai retrouvée dans ce manga. J'ai adoré. Bien sûr c'est long (déjà plus de 50 tomes au Japon, et ont peut aisément s'attendre à voir cette série en atteindre le double). Mais à aucun moment on ne s'ennuie, le rythme ne baisse jamais, le délire non plus.

Je ne suis habituellement pas fan des séries "à la mode" qui s'étirent sur des dizaines de tomes (Dragon Ball, Naruto,...). Mais celle-ci fait exception. En parti du fait que les graphismes sont en général simpliste pour produire le plus vite possible (Dragon Ball, Naruto,...). Cela n'est pas le cas ici, les dessins sont étonnement soignés, Les personnages, bien que très expressifs, ne sont pas caricaturaux et les décors sont irréprochables. Les séries à rallonges finissent, de plus généralement par tourner en rond (Dragon Ball, Naruto,...). Là non plus One Piece ne tombe pas dans le piège. Certains arcs sont même un peu déroutants, clairement on n'a jamais l'impression de lire 2 fois la même aventure.

Bien sûr certains arcs (comme celui dans les iles célestes) ne sont pas aussi bons que le reste mais l'ensemble mérite à mon sens la note maximale.

Nom série  Chibi vampire Karin  posté le 01/10/2008 (dernière MAJ le 20/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les graphismes qui m'ont paru assez médiocres tant pour les personnages peu soignés que pour les décors assez insipides. Nous n'avons pas droit, avec chibi vampire Karin, à la crème du genre, loin s'en faut.

Sur le principe je trouve ce shônen intéressant (le déroutage des codes vampiriques) même si je suis encore incapable d'estimer la bonne ou la mauvaise utilisation de cette idée de départ sur le long terme. Tout juste puis-je remarquer que mon empathie pour ce manga est de prime abord moins forte que pour Rosario+Vampire dans un style approchant (un peu moins drôle mais plus joli).

Une série correcte, assez drôle et fraiche sans être une perle incontournable pour autant.

Nom série  Bleach  posté le 17/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tiens, ça faisait longtemps que je n'avais pas abandonné la lecture d'un manga fleuve après seulement 1 tome. Mais il faut dire que ma lecture de Bleach fut particulièrement laborieuse. J'ai même dû m'y reprendre en 4 fois pour le lire ce satané tome 1.

La faute à un scénario d'une banalité affligeante. Honnêtement le gars béni des Dieux qui peut voir les âmes... Ça n'attire pas le chaland tant ça a déjà été vu et revu 100 fois (et pourtant des films comme "le sixième sens" ou des manga comme Berserk ont montré qu'on peut se démarquer de la masse même avec ce pitch). Bleach est un manga qui n'a aucune personnalité, un truc plat et insipide muni d'un graphisme piteux comme dans beaucoup de shônen fleuve (Dragon Ball, Naruto....) mais ici sans originalité, sans personnalité identifiable. On y trouve des personnages creux et sans personnalité (eux non plus) dont le seul but dans la vie est évidemment de se battre contre des esprits aussi charismatiques qu'une moule sur son rocher. Saupoudrez le tout d'un humour totalement absent.

Bon c'est peut-être moins pire par la suite mais franchement j'ai même pas envie de le savoir.

Une lecture asthmatique...

Nom série  Un drôle de père  posté le 30/01/2009 (dernière MAJ le 16/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le josei (aussi connu sous le nom redikomi/redikomiku ou lady's comics -- même mot orthographié différemment --) est un genre de manga destiné aux jeunes femmes typiquement de 18 à 30 ans. Ce genre est assez peu représenté en France. Les lectrices de 18 à 30 ans amatrices de manga sont elles rares ? Le fait est que ce manga se destine à une cible assez restreinte. C'est peut-être pour cela que Delcourt a misé sur une édition "luxe" hors de prix... Pour ma part je me serait volontiers contenté d'une édition bon marché à 6 euros comme pour Nana !

Le graphisme, dans la lignée des shôjo est assez simpliste. Néanmoins les proportions des personnages sont correctement respectées, ce qui est déjà un progrès en comparaison de nombreux shôjo. Les cases sont souvent vides, les détails rares... Le graphisme ce n'est clairement le point fort de ce manga.

En revanche l'histoire est très intéressante. Le postulat de départ est tellement gros qu'on se doute bien que l'histoire reviendra sur les raisons qui ont fait qu'une gamine de 6 ans soit adopté par un papy de près de 80 ans sans que sa famille ne soit au courant ni que la mère de cette dernière ne pointe son nez à l'enterrement du papy. Pourtant le premier tome laisse un peu cette situation ubuesque de coté pour se concentrer sur la formation de cette nouvelle famille mono parentale et de toutes les interrogations, sentiments, changements que cela entraine dans la vie de Daikichi (le drôle de père) et Rin (la petite fille). Ce tome est passionnant, j'ai juste trouvé certaines ellipses gênantes dans la narration mais j'ai été globalement très convaincu et intéressé. Le second tome en revanche se focalise plutôt sur la recherche des origines de Rin. Et cela m'a paru nettement moins amusant à suivre. Heureusement le tome 3 repars dans le bon sens.

Une œuvre actuelle assez touchante qui vaut le coup d'œil (si vous êtes riche).

Nom série  Le Petit Spirou  posté le 27/12/2006 (dernière MAJ le 16/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sans être franchement mauvaise, cette série ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Dans un esprit extrêmement proche de Titeuf, les gags exagérément pipi-caca ou zizi-zezete sont d'un ennui profond.

Reste un graphisme propre et mignon que l'on pourrait comparer à Boule et Bill tant dans le trait que dans la colorisation et des personnages assez attachants.

Bref rien de bien original dans cette BD déjà vu partout ailleurs. Si vous tenez à faire lire des gags particulièrement cul-cul à vos enfants, cette BD leur plaira certainement, sinon passez votre chemin.

Nom série  Le Guide de...  posté le 30/03/2006 (dernière MAJ le 16/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je crois que Ro a tout dit, mon avis va donc ressembler à de la paraphrase:

Cette série disponible dans tout bon supermarché et destiné à être offerte. Naissance, anniversaire, célibataire, marié,... Il y en a pour tous mais par tous les gouts!

Aussi vrai qu'un gastronome fera toujours la moue devant une choucroute de supermarché et sourira devant une choucroute faite maison (demandez à J-P Coffe ce qu'il en pense!), un amateur de BD fera la tronche en lisant ces insipides "blagues" archi connues et surtout archi nulles.

Et le dessin, que dire du dessin... C'est du vite fait. La productivité bien plus que l'amour de l'art anime les auteurs (un peu comme pour trouver les blagues en fait).

Faites "blagues sur les blondes" sur Google, gardez les 50 premières blagues (si vous avez de la chance, 10% arracheront un sourire), dessinez 3 planches à l'heure pour illustrer tout ça et vous obtiendrez "le guide pour les blondes". Faites le 24 fois et vous obtiendrez cette série.

Vous pouvez offrir ces BD si vous le souhaitez, elle se laissent lire tout de même. Mais vous ne ferez pas plaisir...

Nom série  Les Pompiers  posté le 29/11/2006 (dernière MAJ le 16/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai vraiment eu l'impression d'avoir du vide entre les mains en lisant cette BD. En effet, les dessins sont particulièrement vides, emplit de grands espaces monochromes sans le moindre détail. Bon certains aimeront peut-être les personnages rondouillards (qui manquent singulièrement de caractère à mon gout), mais les décors...

Et côté humour, j'ai ressenti le même vide... je ne crois pas avoir sourit une seule fois à la lecture de cette BD. Les gags sont simplistes et n'amuseront guère que les enfants.

Une BD à offrir à un gamin en adoration devant les camions rouge ?

Nom série  Le journal intime de Sakura  posté le 06/11/2006 (dernière MAJ le 16/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec U-jin (l'auteur de Angel) aux commandes et un manga interdit aux mineurs de 16 ans (l'éditeur ajoute d'ailleurs désormais une mention "interdits aux moins de 18 ans"... faudrait savoir!), je m'attendais à un manga érotique dans le style de Step up Love story. Tout faux ! Certes certaines scènes justifient la limitation d'âge (notamment dans le tome 4 où l'auteur se "lâche" un peu sur les scènes de sexe) mais elles sont totalement intégrées à l'histoire. Histoire qui n'a pas pour seul but d'amener des scènes olé-olé. Il s'agit en fait d'une romance qui commence par une relation triangulaire classique (le garçon est hébergé par une cousine amoureuse et convoite lui-même une étudiante - il se fait passer pour un étudiant pour tenter de la séduire alors qu'il est recalé-).

Bref une histoire assez classique mais qui ne met pas en œuvre des lycéens mais des étudiants, un brin plus matures et complexes. Finalement les scènes osés s'intègrent aussi bien que dans Asatte Dance et ne choquent pas spécialement malgré leur crudité. Il s'agit d'un seinen mature et complexe dans les comportements des personnages et dans les relations entre les personnages. C'est du moins le sentiment que j'ai après lecture de 12 tomes. L'humour n'est pas toujours absent (surtout dans les premiers tomes), ce qui ne gâche rien.

Les graphismes sont assez réussis, ils sont certes typés manga mais sont très détaillé et très travaillés.

A noter: on trouve un DVD contenant le premier épisode de l'anime tiré du manga avec le premier tome.

Nom série  Les arcanes de Naheulbeuk, L'arrière-boutique de la Terre de Fangh  posté le 27/03/2008 (dernière MAJ le 13/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Moi qui ai bien aimé Le Donjon de Naheulbeuk, je suis déçu par cette série dérivée. Sensée nous en apprendre plus sur l'univers onirique de la série originelle, je n'ai pas trouvé d'intérêt à cet ersatz d'art book.

Certes le graphisme est aussi réussi que dans Le Donjon de Naheulbeuk (bien qu'un peu moins travaillé il me semble... mais c'est anecdotique) mais cette lecture est creuse et ennuyeuse, je n'ai pas rit. Bien sûr il n'y a pas d'histoire, pas d'aventure puisque qu'il ne s'agit que d'un recueil de "parchemins" sensés nous en apprendre plus sur les personnages et la terre de Fang, le tout agrémenté de scénettes rarement drôles... Mais bon, les informations que l'on peut apprendre sont... comment dire... Ha, oui, je sais : "on s'en tamponne l'oreille avec une babouche" comme le dis le synopsis.

Bah, c'est pas pour moi, clairement. Et à mon avis même les fans de la série auront du mal à trouver un intérêt à ces 'Arcanes'.

Nom série  Fushigi Yugi - La légende de Gembu  posté le 27/06/2006 (dernière MAJ le 13/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne connaissais pas l'univers de l'heroic-fantasy à la japonaise, c'est désormais chose faite.

Les graphismes assez mignons et pas trop typés manga de cette œuvre sont extrêmement détaillés et soignés. C'est un grand plaisir de parcourir le monde étrange de Gembu. Je ne connait pas "Fushigi Yugi" premier du nom, je ne peux donc pas faire de comparaison, mais je peut assurer que cette œuvre se suffit à elle-même et qu'il est inutile d'avoir lu la première série pour comprendre l'histoire (c'est même déconseillé, si j'ai bien suivis).

La série est bien construite, les aventures s'enchainent avec logique et les personnages, bien campés, sont attachants. C'est une œuvre vraiment bien équilibrée qui plaira assurément aux amateurs d'heroic-fantasy pas trop réfractaires aux mangas.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 14 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque