Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 454 avis et 25 séries (Note moyenne: 3.43)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Happy!  posté le 23/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Là je m'inquiète, parce qu'en voyant l'avis de Gaston je me suis rendu compte que je n'ai pas publié mon avis, ce dont j'étais certain.

Mais trêve de divagations incessantes sur ma mémoire, parlons plutôt de cette très jolie série qu'est Happy!, une série que j'ai savouré tout au long de sa publication.
Car c'est le genre de série dont on apprécie la découverte progressive d'un tome à l'autre, les petits suspenses dont l'auteur nous régale à chaque fin de chapitre donnant envie de découvrir la suite. L'histoire est moins en force lorsqu'on la lit d'une traite, je pense. D'ailleurs je préfère encore la relire par petite touche.

Le dessin est toujours dans la veine de ce que fait Ursawa, même si je le trouve moins soigné que dans Monster. Il dégage cependant un petit quelque chose, à la fois léger et enfantin. C'est probablement lié au ton de la série, bien loin de la gravité de Monster, bien que toujours dans une veine assez réaliste.

D'ailleurs, c'est ce que j'ai apprécié dans cette BD : le ton mélangé entre le sérieux du fond (histoire de Yakuza, de famille endeuillé, de dettes et d'odieux connards) et la forme très légère et humoristique. L'alternance des deux à quelque chose de très décalé, donnant encore plus de piquant à l'histoire. On ne sait jamais si le chapitre va basculer dans le propos humoristique ou le propos sérieux.
L'idée du héros (ou de l'héroïne) qui cherche à tout prix à monter au meilleur niveau de sa discipline, c'est du déjà vu et ressassé, certes. Mais là, on a quelque chose de différent : directement dans le bain (la joueuse est déjà excellente), pas de visée progressive (elle cherche à devenir première mondiale dès le début), et surtout des personnages très atypiques : un coach alcoolique et pervers, une rivale absolument horrible en plus d'être excellente joueuse, des acolytes très peu conventionnels (j'adore le Yakuza notamment) ... C'est pas forcément ce qu'on imaginerait d'une telle série : l'héroïne ne se fait pas aider par le pouvoir de l'amitié (en vrai elle se fait une seule amie de tout le manga !) et c'est bien plus réaliste sur les dures conditions des circuits professionnels. On joue plus pour les sponsors et les placements que pour le réel niveau.

Par contre, je dois reconnaitre un bémol à la BD : l'héroïne est ... très peu intéressante. Elle devient rapidement personnage secondaire de sa propre histoire, tant elle connait peu d'évolution : toujours forte et souriante, excellente et battante. En soi, ce sont les personnages autour d'elles qui vont connaitre une véritable évolution (avec en tête le Yakuza, Choko et son sempaï), ce qui est un peu dommage pour un tel genre de BD. Mais ne boudons pas notre plaisir : pour une série de ce style, avec une héroïne de ce calibre (l'auteur aime bien faire des filles fortes et ça fait plaisir !) et une histoire qui tient sur les quinze tomes, c'est du bon !

J'ai toujours un peu de tendresse pour cette BD qui m'a beaucoup plu au moment de sa sortie et pour laquelle j'ai toujours une certaine tendresse, notamment avec sa fin absolument épique après tout ces volumes dans lequel on voit un personnage se faire autant haïr ... Il y a un vrai plaisir dans la montée progressive, et ça fait du bien de voir des fins comme ça. C'est un manga que j'aime pour son titre, qui est bien résumé : c'est une histoire très heureuse !

Nom série  Ces jours qui disparaissent  posté le 21/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien) Découvrez toutes les séries « coup de coeur du moment » de BDTheque! Coup de coeur
Wouah, et Wouah, et Wouah encore. Vraiment, je suis soufflé.

C'est assez étrange comme certaine BD peuvent vous attraper parfois, sans vous lâcher, et vous laisser ensuite quelque chose en tête que vous ne parvenez pas à déloger. Comme une pensée qui revient vous démanger la réflexion pendant deux semaines. Voila plus ou moins l'état d'esprit dans lequel je suis depuis cette lecture.

Ce qui est curieux, c'est que je n'ai pas vraiment été pris au début, trouvant le style de dessin très proche (trop proche) de Bastien Vives. L'idée de base me rappelait d'autres scénaris ... Bref on partait sur des mauvaises bases. Mais à partir du moment où l'histoire enclenche son rythme ... J'ai été vraiment sur le cul.

C'est très rare de trouver ce genre d'histoires, où l'on suivra le "perdant" et l'enfer qu'il connaitra, voyant sa vie disparaitre au fur et à mesure du temps. Et alors qu'on pourrait se dire qu'il n'y a pas grand-chose à en tirer ... C'est bluffant.

Je n'ai pas vraiment les mots pour dire ce qui s'est passé à la lecture, mais l'auteur a réussi un tour de force narratif incroyablement réussi. On peut être réfractaire à la façon qu'il a de représenter le futur (j'avoue avoir été un peu réticent sur certains points également), mais globalement c'est surtout pour le propos humain qu'il faut lire cette BD. Parce qu'elle pose des questions justes, et efficaces. Des petites pointes de réflexions, mais aussi de tristesse et quelque chose d'assez mélancolique. On peut y lire un adieu à l'adolescence, une façon de considérer le temps qui passe, un regard sur la vieillesse ... J'y vois surtout quelque chose sur la mort et la mémoire, sur ce qui fait de nous un être humain. Et un superbe regard sur la vie. Sur la vie qui avance malgré tout, et bien qu'elle soit une salope, elle reste incroyablement belle.

C'est très difficile de parler de cette BD sans faire de digressions ou d'extrapolations, et surtout sans dévoiler le dernier tiers de la BD qui donne toute la saveur à l'ensemble, alors je me contenterais de vous la recommander chaudement. Parce que c'est une surprise, une grosse surprise et que j'ai vraiment été pris dans l'histoire. Et parce que quand une BD vous trotte en tête pendant aussi longtemps après la lecture, c'est qu'il doit y avoir quelque chose, non ?

Nom série  Alexandrin ou l'art de faire des vers à pied  posté le 21/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ouah, je m'étonne moi-même de la note que je donne, c'est vous dire !

Qu'a fait cette BD pour attirer mes foudres chroniqueuses ? Rien, et c'est là tout le drame. Cette lecture n'a pas été déplaisante, mais elle m'est passé un peu trop au-dessus de la tête. J'en reste encore surpris.

Le souci, c'est que si je n'avais pas du redéménager mes BD récemment, j'aurais complètement oublié que je l'avais lu. Et pourtant je me rappelle l'histoire et quelques détails, mais dans l'ensemble j'ai trouvé ça seulement sympathique, j'ai oublié pas mal de choses et ma relecture m'a encore plus laissé sur ma faim. C'est trop mignon et trop beau, sans doute. Pas assez de fantaisie ou de poésie (dans le sens pas assez poétique dans la façon de faire), une fin convenable mais qui ne m'a pas touché ... Je ne sais pas exactement où, mais l'alchimie n'a pas pris. Et ça m'embête un peu parce qu'il y avait tout pour que je sois enthousiaste.

Le dessin est bon, quoique pas particulièrement notable à mon gout. Et pour le reste ... Ben je n'ai pas tellement envie de le lire une troisième fois, ce qui est quand même sacrément dommage. Bref, en ce qui me concerne c'est un coup d'éclat dans le vent. Et c'est malheureusement tout.

Nom série  Il s'appelait Ptirou  posté le 21/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellent est le mot d'ordre pour cette BD. Une véritable pépite qui nous est sortie, et qui parvient à concilier à merveille l'aventure, l'hommage et l'informatif. Pour une BD qui se veut une continuité de Spirou, on frôle le génie !

Ce qui est plaisant dans cette BD, c'est que l'auteur a réussi à merveille à éviter le piège de l'hommage (aux belles histoires de l'oncle Paul notamment) qui aurait rebuté les plus jeunes ne connaissant pas les références. L'auteur a privilégié une véritable histoire, inspiré de la vie de ce Ptirou, à la fois prenante et drôle. On est transporté avec ce jeune orphelin à bord de ce paquebot, tout en étant pris dans ces conflits d'intérêts, dans cette aventure pleine de rebondissements. J'ai été plusieurs fois surpris par les tournures du scénario, et pour une BD dans l'univers de Spirou c'est tout de même bien rare.

Le dessin est très réussi, dynamique et original, ne tombant pas dans la pâle copie ni dans le trop différent. On sent la patte graphique de l'auteur et son univers à lui, mais en même temps on reste dans quelque chose proche de Spirou, et la conciliation des deux est faite avec maestra.

Une réussite totale pour cette BD : scénario au poil, qu'on a envie de relire (surtout après avoir relu un autre album de Spirou), une belle histoire pour ce personnage, plusieurs hommages réussis, un dessin très bon ... Que demande le peuple ? Des rares nouveautés que j'ai lu récemment, elle sort clairement du lot !

Nom série  Lady Mechanika  posté le 21/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En grand amateur de cosplay et d'univers fantastique que je suis, je ne pouvais qu'aimer cette BD ! Je surnote peut-être un poil, mais ça fait vraiment plaisir de voir une BD sortir sur du Steampunk où l’héroïne (car c'est un genre qui le privilégie souvent) n'est pas une simple paire de seins bien exposée par le décolleté plongeant. Bon, certes elle a une devanture bien aérée, mais l'essentiel de la BD ne se base pas dessus. L’héroïne est ici une femme forte et indépendante, cherchant pour son propre compte dans les mystérieuses découvertes.

Ce que j'ai apprécié, outre le soin évident apporté aux dessins par un auteur visiblement enthousiaste, c'est les incartades dans les différents domaines, de l'Afrique au Mexique, avec chaque fois d'autres représentations de costumes qui font plaisir à voir. Rien que ce style visuel est tout à l'honneur de la BD.

Niveau histoire on reste sur quelque chose de classique, mais d'efficace. Je ne me consume pas d'impatience pour lire la suite, mais j'ai bien envie de découvrir le prochain tome à sa sortie. Actuellement c'est plutôt rare pour des sorties récentes, et je tiens à le préciser. J'ai bien envie de découvrir ce qu'il va en être de cette Lady Mechanika.

Une série qui reste dans les codes du genre, mais qui exploite très bien le steampunk et est un vrai régal visuel pour toute personne adepte du genre. Pour un peu, ça donne envie de se remettre à sa machine à coudre pour en faire un cosplay. Bref, une série que j'ai bien aimé !

Nom série  Le Loup des Mers  posté le 10/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !) Découvrez toutes les séries « coup de coeur du moment » de BDTheque! Coup de coeur
Je suis un grand fan de Jack London, dont je collectionne les écrits (réédités pour mon plus grand plaisir) et dont je me targue d'avoir bientôt lu toute la bibliographie. Mais dans ce fouillis de plus de cinquante livres aussi divers que cohérent, il en est un que je n'ai toujours pas lu : Le loup des mers. La raison est que lorsque cette BD est sortie, je ne l'avais toujours pas lu et je me suis réservé le plaisir de découvrir en avant première l’œuvre qu'en aura tiré Riff Reb's.

Vous l'aurez compris à cette note, mais ce livre est exceptionnel. Et la liste des qualités est aussi longue que vous le souhaitez.

Le dessin ? Si ce n'est pour vous le point le plus fort, je crois qu'il faut au moins lui laisser sa maestria. Une virtuosité du trait, une noirceur métaphorique, un talent pour représenter le monde maritime ... Il est beau, précis, efficace. C'est dosé à la perfection pour faire ressentir toute l'atmosphère poisseuse d'une goélette de mer, toute la noirceur de ce navire hanté par son capitaine. Rien que le dessin mérite à coup sur qu'on s'y attarde, mais aussi qu'on le relise.

Le scénario ? Outre l'adaptation qui a été faite avec brio (Jack London, malgré tout le respect que je lui porte, est souvent un peu daté dans la façon d'écrire), je dois dire que c'est un modèle pour expliquer les passerelles entre BD et livres : la façon de rendre ces écrits, cette voix intérieure qui traverse les pages, tout autant que la coupure en chapitres. Je suis émerveillé de la façon dont il a réussi à retranscrire les idées, les propos et l'histoire, tout en reconnaissant qu'on est pris aux tripes dans cette lecture presque viscérale.

L'ambiance ? Le plus gros point fort selon moi. Une ambiance de mer, de philosophie, de mort et de noirceur. L'âme humaine dans ses plus bas niveaux, là où ni dieu ni le philosophe ne peuvent aider. C'est une parenthèse que nous ne connaitrons sans doute jamais, mais qui prend aux tripes par la façon de nous montrer des hommes dans leurs limites les plus absolues. Rien ne sera épargné au(x) héros, et ce pour notre plus grande horreur.

Les couleurs ! Une idée superbe : une couleur dominante par chapitre, envahissant toutes les cases et donnant un ton à chaque chapitre, renforçant les idées et les propos.

Et justement, finissons par cela : les propos. Les considérations de chaque homme, mais avant tout de Loup Larsen, le capitaine, sont une des raisons supplémentaires d'aimer cette BD. On y retrouve toutes les idées chères à Jack London : la sauvagerie de l'homme, le nihilisme, l'opposition entre la culture et la force, le destin inéluctable de l'homme, le bonheur dans l'accomplissement physique détaché de toute philosophie, les "dandys" contre les travailleurs, la force primitive de la nature contre laquelle l'homme ne peut rien, et l'absurdité de la vie des hommes. Comme un rappel de notre condition, cette BD se fait défenseur d'idées peu développées aujourd'hui, jugées sombres, violentes ou très peu humanistes. Mais force est de reconnaitre la qualité des arguments employés par Loup Larsen, et ce jusqu'à la fin, qui semble ironiquement lui donner raison.

Une BD belle, une BD forte, qui fit grande impression à sa sortie, et qui le mérite amplement. Du travail de ce niveau, c'est du chef-d’œuvre. Dois-je préciser que je conseille la lecture ?

Nom série  La Belle et la Bête (Tabou)  posté le 04/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Décidément, rien n'arrêtera Trif, si ce n'est peut-être le nombre limité de contes classiques adapté par Disney ! Après avoir détourné Cendrillon et Blanche-neige/Raiponce, le voila reparti dans une nouvelle BD qui détourne cette fois-ci le très connu La belle et la bête.

Mais si j'ai déjà dit tout le bien que je pense de cet auteur qui arrive à me faire rire tout en caricaturant en version érotique plutôt soft, je dois bien dire que là il a réussi à se surpasser ! Eh oui, voici qu'il a soudainement décidé de faire quelque chose inattendue : il est passé au sérieux. Et même au très sérieux : le ton de la plaisanterie est loin, et la BD ne recèle pas de gags.
Trif fait ici une BD au ton bien plus grave que ses précédentes, tout en conservant la trame du conte. Le mélange est très bon, et donne une sacrée envie de connaitre la suite. D'autant que la façon dont il détourne le conte m'a paru bien trouvé.

Le dessin s'améliore au fur et à mesure de ses albums, et je le trouve plutôt bon, notamment dans l'apparence de la Bête.

Après, certes, il continue de déshabiller les jeunes filles sans trop d'explications, mais le genre reste pour adulte. L'histoire aurait peu de raisons de se prétendre érotique sans cela. D'autre part, je dois reconnaitre que les textes en attaché (comme si la Belle les écrivait dans son journal) sont un peu difficile à lire. Il aurait fallu une police plus grande pour être vraiment lisible, et c'est un peu rebutant, surtout au début.

Mais pour l'ensemble, je suis impatient de découvrir la suite de cet opus que l'auteur à enfin traité comme sérieux. Ses détournements deviennent de mieux en mieux, et je suis étonné de la façon sérieuse qu'il a de traiter son sujet.

Nom série  Argentina  posté le 04/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire bien ficelée qui reprend le thème de cette fameuse légende urbaine, comme quoi Hitler aurait survécu à la guerre et se serait caché en Argentine.
Là où cette histoire me plait, c'est qu'elle a justement pris ce postulat de départ pour faire une autre histoire. On ne suivra donc pas le Führer, mais l'équipage qui l'emmène. Un postulat bien exploité à mon sens, puisqu'il y a de la tension dramatique tout du long, jusqu'à ce final un peu rapide à mon gout mais néanmoins très bien fichu.

Le dessin est presque du plagiat d'Hugo Pratt, mais l'auteur a été son assistant pendant un très long moment, ce qui explique son trait incroyablement proche. Cela dit, c'est très beau avec ce noir et blanc très net, appuyé par une précision et des détails qui ajoutent du charme.

Bref, sans aller à dire que c'est là un chef-d’œuvre de la BD (il manque un peu d'histoire pour ça je trouve), on a là une belle BD bien faite qui exploite très bien ses idées. Si vous avez envie, je vous recommande de découvrir !

Nom série  La Saga de Grimr  posté le 03/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette BD est très étrange, à la fois par son graphisme et son histoire, tout les deux bien surprenants.
La surprise vient probablement de la façon dont l'histoire se développe, bien loin de ce que j'imaginais en lisant le début. De plus, le dessin développe quelque chose d'assez unique, mais transmettant à merveille une ambiance islandaise de grands paysages et de pauvreté des hommes, dans une terre dure et violente.

L'histoire est bien tournée, nous présentant toute la vie de Grimr, sans que l'on ne sache au final vers quoi tout ceci se dirige. L'auteur a su à merveille transmettre une ambiance d'époque et une histoire en adéquation avec celle-ci, mêlant moeurs et culture avec le fond de la BD. On est révolté avec ces pauvres islandais sous un joug impitoyable, mais en même temps on se prend au jeu de la saga et de son personnage, inculte et pauvre, fort et têtu. Un vrai héros de saga, qui incarne à la fois le côté héroïque, capable d'exploits que ne peuvent prétendre faire les mortels, mais également le côté humain de tout ce qui est faible et mortel en nous. Une belle dualité épique qui ressort de cette BD.

Une belle histoire, qui arrive à donner un souffle épique à ce que je n'aurais pas pensé, et qui contient de jolies surprises. A découvrir !

Nom série  Thoreau - La vie sublime  posté le 03/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mon avis est biaisé par deux gros points : le premier est que je me suis déjà intéressé plusieurs fois au personnage de Thoreau, sans doute un des penseurs les plus atypiques que je connaisse par sa vision très naturelle de l'homme, et le deuxième est la discussion que j'ai pu avoir avec A. Dan lors d'un festival. Ce qui a fait que je ne suis pas venu à cette BD avec un regard innocent mais déjà préparé, et c'est sans doute ce qui m'a fait aimer cette BD.

Les auteurs ont voulu à la fois détailler un peu la vie de ce penseur américain, mais également distiller ses idées et ce qui l'a amené à penser du même. A ce niveau là, la BD est un petit régal puisqu'elle ne se contente pas de passer par le très connu épisode de Walden, mais détaille également son combat contre la guerre et ses idées de violence. Contrairement à ce qu'on a pu croire ensuite (notamment lorsque des "apôtres de la paix" citèrent Thoreau, comme Gandhi ou Martin Luther King) Thoreau n'était pas un pacifiste convaincu.
Bref, la BD permet à la fois de découvrir le personnage mais également de décortiquer quelques idées et démonter quelques idées reçues.

Mais ce que j'apprécie beaucoup, c'est que cette BD permet, au moins, de faire découvrir la philosophie qu'il prônait et que je trouve de plus en plus pertinente. Peut-être parce qu'elle fait parfaitement écho à ce qui se joue aujourd'hui, que ce soit des thématiques politiques, sociales ou climatiques (notamment autour de la façon dont l'homme considère la nature). Et cela, j'apprécie beaucoup : la BD a clairement un but d'information et de découverte, et sur ce point je la trouve parfaitement bien faite. J'en suis sorti avec l'envie de lire ou découvrir plus sur cet auteur.

Le dessin est pas mal même si je ne suis pas très fan de la colorisation. Quand on voit ce que l'auteur peut faire avec du noir et blanc c'est presque dommage d'avoir mis des couleurs comme celles-ci, notamment sur les visages. Les paysages, par contre, dégagent plus de douceur et de lumière. Peut-être volontairement un hommage à la philosophie de Thoreau ?

Bref, je suis plus enthousiaste que la plupart des avis, mais cela parce que j'ai pu lire la BD avec plus de recul et de clés de compréhension. Une BD qui m'a fait également réfléchir et m'a donné envie de continuer à découvrir cet auteur. Message reçu en ce qui me concerne !

Nom série  Lakota  posté le 03/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai continué ma découverte de toutes les BD de Serpieri avec celle-ci, qui était peut-être celle qui est la plus historique. Une sorte d'ensemble d'histoires autour de Little Big Horn, de différents points de vue et à différentes périodes.

Je suis assez loin de l'histoire américaine, et bien que je connaisse quelques grands moments par la présence de la culture américaine au cinéma et dans nos livres, je suis très novice en matière de guerres indiennes. Et cette BD continent tout ce qu'il faut à un novice comme moi : des histoires intéressantes, un dessin qu'il n'est plus besoin d'encenser (si jamais, jetez un oeil dans la galerie pour vous en rendre compte) et un cadrage historique précis. D'ailleurs c'est ce que j'ai trouvé de plus intéressant, entre la haine de certains généraux et la colère des indiens, c'est un conflit qui aura eu des points de vue assez tranchés.
Comme à son habitude, Serpieri prend ici le parti des indiens contre l'armée qui les spolie de leurs terres et de leurs vies, mais même si je sais qu'il faut nuancer cette vision un peu trop parfaite des amérindiens, il faut bien avouer qu'on est pris par la défaite progressive de ces indiens qui ne peuvent pas faire face à tout ce que l'homme blanc leur fera.

Une nouvelle BD pleine de magnifiques dessins, de très bonnes histoires et un cadre qui donne envie de vivre dans ces grandes plaines. Bref, encore une sacrée réussite de cet auteur !

Nom série  Supplément d'âme  posté le 03/01/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je préfère le préciser immédiatement, mais ma note n'est pas du tout objective. Si je voulais être précis, je mettrais plutôt un 3/5, mais je dirais que j'ai été charmé par cette BD, et je n'ai pas pu m'empêcher de vraiment apprécier. Surtout l'histoire d'amour (oui, on ne se refait jamais).

Cette BD est pleine de douceur et de poésie, du genre où l'on rentre dedans et on se laisse porter. Sinon, on reste sur le carreau en regardant des personnages agir étrangement sans qu'on ne voie de fil directeur très clair.
Cela dit, si on rentre dans l'histoire, c'est très décalé et très beau. Un mélange de folie décalée (qui rappelle un peu l'absurde) et de douceur. L'humanité en paix, déjà, c'est si beau comme idée, surtout pour une telle idée. Et puis ce personnage principal qui passe tout au long de cette BD comme une idée, c'est bien trouvé.

Je dirais du dessin que c'est en adéquation avec le propos, notamment lorsque l'auteur passe en mode BD humoristique, au personnages simplifié et en version gag en une planche. On reste toujours dans cette thématique avicole, et plusieurs passages sont vraiment beaux.

Une petite BD sans grande prétention, mais que j'ai beaucoup aimé pour son ambiance et toute la poésie qui s'en dégage. J'ai été charmé et c'est tout à l'honneur de cette BD. Une petite douceur en ce début d'année.

Nom série  Henriquet, l'homme-reine  posté le 13/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'avis d'Agecanonix m'a vraiment convaincu d'acheter cette BD et de m'y plonger allègrement une seconde fois, et je lui en suis vraiment reconnaissant. Parce que c'est le genre de BD que j'apprécie presque plus à deuxième lecture.

Lorsque j'avais fini ma première lecture, je l'avais trouvé pas mal du tout mais un peu moins bien que Charly IX, qui m'avait vraiment enthousiasmé, mais à la relecture, c'est plutôt l'inverse.
Parce que dans cette BD, Guérineau aura réussi le pari de faire aussi bien que son prédécesseur encensé par la critique, mais même mieux sur bien des points. Déjà, il arrive à réaliser l'exploit de couvrir cette période mouvementée de l'histoire en conservant tout les protagonistes principaux et sans que l'on ne s'y perde. De même il réussit l'exploit de rendre compréhensible le beau bordel qu'était le royaume de France à cette époque (quoiqu'il n'ait pas trop développé l'aspect politique extérieur, qui joua un grand rôle dans les troubles du royaume, mais on ne peut pas tout mettre). Privilégiant la lecture fluide sur une précision historique chirurgicale, il en ressort une BD très plaisante, drôle et instructive. Certes, elle ne remplacera jamais un bon cours d'histoire ou un livre documenté sur le sujet, mais on ne vient pas à cette BD pour un cours d'histoire !

Et pourtant, l'auteur fait très fort en nous assenant quelques principes que tout historien se doit de retenir (notamment essayer de trier dans les rumeurs ou encore comprendre les raisons de chaque gestes plutôt que d'y glisser ce qu'on a envie d'y voir). Sans faire de leçon moral, par petites phrases bien sentis, on sent passer l'idée. Et ça, c'est fort !

La BD a encore le bon gout de proposer de l'humour (beaucoup d'humour), des parodies bien trouvées et qui ajoutent au cadre globalement humoristique, mais aussi des pages plus menaçantes (n'oublions pas que ce fut un règne de guerre régulière). Le dessin est excellent, tout autant dans les phases habituelles que dans les parodies qu'on reconnait très vite. La colorisation ajoute beaucoup à l'agréable de la lecture.

Bref, une sorte de leçon d'histoire simplifiée mais donnant envie de se plonger un peu plus dans cette période foisonnante de guerre et de religion. C'est instructif, drôle et donnant envie de se pencher encore plus sur le sujet. Un must-have en la matière !

Nom série  Traquemage  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Rho, la bonne BD que voilà ... J'ai attendu le tome 2 pour juger de ce que la série avait à proposer, et j'adhère complètement au concept.
Voilà le genre de BD qui fait plaisir à lire : drôle et innovante, proposant des gueules peu courantes, des situations hilarantes et des répliques qui font sacrément mouche. L'histoire est prenante, et pour l'instant on se sent parti pour une quête épique dans la campagne profonde, loin des belles armures et des grands mythes. On se retrouve dans des dilemmes épiques et des situations rocambolesques.

Le personnage principal est à la fois attachant et particulièrement drôle, avec son fameux pecadou (auraient-ils repris l'idée de Gotlib et son fameux Pecadou pas frescou ?), mais la fée alcoolique n'est pas en reste. Tout comme la brebis, dont j'attends avec impatience les nouvelles transformations (la pauvre ...).

Le dessin est très bon, respirant le provincial, le rural, le terroir. Tout le monde est croqué avec une sacrée gueule, et ça sent le paysan dans les attitudes. Même la ville embourbée de vase est bien faite.

Bref, un ensemble de bonnes idées sur une histoire prenante que j'ai envie de suivre. Vivement que la série continue, qu'on puisse découvrir ce traquemage assez peu banal, et ses aventures sans précédent !

Nom série  Une affaire de caractères  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Faut reconnaitre la qualité quand on l'a face à soi, et cette œuvre est de grande qualité, même si je ne saurais dire si j'ai réussi à tout comprendre.

Car dans ces BD oubapiennes, travaillant sur le langage et toutes les formes d'utilisation du français, on est parfois perdu. Heureusement, quelques éléments de cultures m'ont permis de reconnaitre un George Perec muet ou un Marcel Proust vantant les mérites d'une machine. On croise quelques grands de la littérature (comme un inspecteur Maigret sous les traits de Siméon), et plusieurs perles d'utilisation du langage. Parfois c'est évident et un peu trop factice (notamment la famille qui n'utilise qu'une voyelle), mais souvent c'est très bien mené et discret. Il faut noter aussi quelques petites références parfois discrètes (on peut voir un clin d’œil à Tintin), mais qui font plaisir dans la relecture. C'est comme un jeu de recherche, sans savoir ce qu'il y a à trouver.

Pour l'histoire et le dessin, c'est pas mal sans être particulièrement génial. On est sur de l'efficace, qui sait s'effacer au profit de toute la littérature et le verbage. C'est un choix judicieux, et la colorisation sait se faire discrète également. C'est très fluide à lire, par conséquent.

Une BD qui a beaucoup de qualités mais que je ne suis pas sûr d'avoir encore complètement décortiqué. Il y a beaucoup de références que je n'ai pas encore comprises, ou des petits détails qui sont à remarquer. Et mine de rien, ça fait plaisir à lire !

Nom série  Chaman  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Toujours dans les rééditions de Mosquito, cette nouvelle BD compile encore quelques histoires courtes de l'auteur. Mais je crois que c'est là la moins intéressante de toutes celles qui ont parus à ce jour, et c'est notamment du aux scénarios qui sont moins efficaces dans l'ensemble.

Si le dessin reste toujours aussi bon dans ce que Serpieri adore faire, on note que les scénarios laissent un peu plus à désirer. Je pense que c'est le gros problème des histoires très courtes, qui sont souvent peu propices à des développements travaillés. Et l'auteur aime prendre le temps pour admirer la nature, les paysages et les personnes qui s'y trouvent.
J'ai tout de même une préférence pour le premier des scénarios, qui est bien tourné et m'a plu d'un bout à l'autre. C'est à la fois amusant comme point de vue et bien construit comme histoire. Le genre que j'aime bien relire.

En résumé, c'est une nouvelle démonstration du talent graphique de Serpieri, et une série d'histoires dispensables qui peuvent être lues pour se divertir un soir. Ca ne restera pas dans les annales (en dehors du dessin), mais j'ai trouvé qu'on passe un moment agréable quand même. L'achat est conseillé, mais je crois qu'il faut être fan de l'auteur et de son dessin.

Nom série  Dieu n'aime pas papa  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une BD pas mal, mais je l'ai trouvé sans grand plus. L'idée de base était intéressante, mais je n'ai pas été particulièrement touché par la façon dont elle se déroulait.
Je dois dire que j'ai un problème de manière générale avec toute personne qui oblige un enfant à suivre sa confession, donc j'ai déjà un a priori négatif en commençant la lecture. Et ça n'a pas manqué, j'ai été énervé par le comportement des personnages. Du coup, niveau immersion dans la lecture, ça a été difficile.

Cela dit, je reconnais que la BD utilise un concept intéressant avec ce jeune garçon qui a sa façon de voir la religion. Mais j'en ai déjà soupé des concepts religieux, et d'en voir encore, rabâchés sous une autre forme et pour un autre propos, ça me gave un peu.
Niveau dessin, le quatre mains passe plutôt bien, même si on reste sur quelque chose d'assez classique. Les passages en dessin d'enfant m'ont parfois semblé plus pertinent, surtout au vu de l'utilisation scénaristique.

Au final, je crois que le sujet m'a beaucoup bloqué sur la BD, qui reste plutôt bonne, mais je n'ai pas adhéré. Ca peut parler à pas mal de monde, mais je dois être trop en butte avec la religion pour arriver à apprécier ce genre d'histoire. Tant pis, je passerais mon tour pour cette fois.

Nom série  Betty Boob  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sans aller jusqu’à l'enthousiasme des autres posteurs, je reconnais que c'est là une bien belle BD qui a beaucoup d'atouts pour elle. Notamment son dessin, qui a une belle patte. Notamment dans les couleurs agréables. Pour tout le reste, on est dans quelque chose de très doux à l’œil, et aux graphisme plutôt beau.

L'histoire est bien ficelée, une histoire muette qui prend son temps pour parler du corps et de notre rapport à celui-ci. Et puis du burlesque, univers que j'aime beaucoup pour l'avoir connu via une amie, c'est pas ce qu'on voit le plus représenté, mais c'est exactement comme dans cette BD : humoristique et très diversifié. L'univers du burlesque est ce mélange de délires et de costumes, de danse et de présentation, le tout encadré par des personnes souvent très amusées de ce qu'elles font. Et cette ambiance passe à travers la BD, donnant envie d'aller s'en regarder un spectacle un de ces jours.

Je regrette un peu que la BD se lise aussi vite, malheureusement (le désavantage de la BD muette), mais le message est pas mal du tout, et l'ensemble fait plaisir à lire. C'est une belle sortie, je suis content de l'avoir découverte.

Nom série  Le Trop Grand Vide d'Alphonse Tabouret  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Étrange BD, étrange mais pas mal.

C'est le genre de BD assez inclassable sur laquelle on tombe au détour de sa liste d'envies (sans que je ne me rappelle pourquoi je l'ai mis ici), qui est aussi déroutantess à l'intérieur. Difficile d'expliquer ce que c'est, mais je résumerais en disant qu'il s'agit de l'histoire d'Alphonse Tabouret. Lequel cherche à combler un vide dans sa vie.

Si l'histoire est assez étrange et en même temps très naïve, il n'en reste pas moins qu'on a le droit à quelques petites perles, que ce soit dans les dialogues ou les aventures de ce brave Alphonse. Il déambulera longtemps dans la forêt, cherchant partout quelque chose qu'il ne connait pas. Et tout cela l'amènera à rencontrer plusieurs archétypes, tous aussi amusant que diversifiés.
C'est une histoire basique, mais qui sait en jouer, et c'est plaisant à lire.

Le gros point fort vient sans doute de ce dessin qui joue avec les pages, notamment sur les dialogues qui ne sont jamais présents sous forme de bulle mais dans des dialogues accompagnés de la tête de l'interlocuteur. C'est la première fois que je vois un tel procédé mais c'est efficace. Et ça reste dans le ton de ce livre.

Sans aller à crier au chef-d’œuvre, on a là une histoire plutôt pas mal du tout, avec quelque chose de très unique dans la façon d'illustrer. Globalement, c'est vraiment une BD d'ambiance, à la fois naïve et légère, qui sait conserver son ambiance jusqu'au bout. Et quelques pointes d'humour ou de jeux de mots qui font mouches. C'est assez unique pour que je recommande au moins une lecture.

Nom série  Martin Bonheur  posté le 11/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un album mignon tout plein, avec des bonnes idées et une histoire qui donne envie de sourire. C'est assez amusant, parce que je me suis laissé prendre au jeu d'un coup de foudre et d'un imbroglio de situations autour d'un manuscrit. Je ne pensais pas que ça serait aussi efficace.

Le dessin est pas mal du tout, on ressent l'attachement à ce petit village de la côte ouest, simple et plaisant. Et puis le petit message pour la campagne, malgré qu'on y trouve que des vieux ... Moi j'aime bien !

Pour l'histoire, c'est bien fait, même si j'ai été un peu embrouillé à un moment. Mais une fois compris les différentes interactions et tous les quiproquos, on se retrouve face à quelque chose d'à la fois réussi sur le plan enquête, mais également très bien fait sur l'ambiance dégagée. C'est une belle histoire sur le bonheur simple et la joie de vivre, tout bêtement. Et c'est vrai que ça fait plaisir à lire, de temps en temps, quelque chose de ce style. On se prend à sourire et avoir un petit moment une bulle de bonheur avec nous en sortant de ce genre de lecture.

Si je ne la jugerais pas indispensable, c'est quand même conseillé !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 23 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque