Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 417 avis et 24 séries (Note moyenne: 3.43)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Dans l'intimité de Marie  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La seule impression qui m'est venu en finissant cette série, ce fut : Whouah !
J'ai dû la relire deux fois avant de pouvoir en être certain, mais cette série est vraiment extrêmement bien faite, avec une surprise de taille.

Comme l'ont dit les autres avis, c'est une série bien tournée sur la psychologie, où les personnages sont détaillés et travaillés. Chacun est bien campé, et très réaliste. Le principe de base est bien exploité, posant les bases d'une bonne enquête. On est pris dedans, et ce jusqu'au tome 9.
Et c'est là que j'ai trouvé que la série faisait fort : l'auteur arrive à nous mener par le bout du nez jusqu'à là où il voulait nous emmener, et ce sans qu'on ne s'en rende compte une seule fois. J'ai du relire presque dans la foulée tant j'étais surpris par la tournure finale. C'est vraiment bien fait, et je suis encore amusé de la facilité avec laquelle j'ai marché dedans.

La série se lit très vite, et c'est là le seul point faible que je lui trouve, mais elle se relit très facilement. Et mine de rien, c'est une belle réflexion qui est menée en parallèle de l'enquête (mais je ne dirais rien de plus par peur de vous en dire trop).
Ajoutons le dessin , qui est pas mauvais du tout, convenant à merveille à l'ambiance. Ça nous plonge dans le bain, on en ressort seulement au bout du neuvième tome.

Une série dont je ne savais pas trop quoi attendre mais qui m'a vraiment beaucoup plu ! Je le recommande, parce que c'est rare de voir une telle surprise dans le scénario. Et une finesse de propos qui m'a plu. A lire et à relire !

Nom série  King's Game  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je confesse avoir été enthousiaste à la lecture de ce manga, et d'avoir eut une grande envie de lire la suite à chaque tome.
Maintenant que j'ai fini la série, je n'ai pourtant pas une envie folle de relire le tout et je n'ai pas été non plus complètement comblé par la fin.

L'idée est très intéressante et s'exploite plutôt pas mal, il est vrai, même si j'avais l'impression que certains principes ressemblaient à Battle Royal, mais en moins bien (notamment dans la façon dont les personnages changent au fur et à mesure). J'ai aussi été surpris de la fin, même s'il est vrai qu'elle arrive à proposer quelque chose de neuf. Mais c'est un peu étrange comme idée, et je n'ai pas trouvé que c'était particulièrement bon.
Le dessin se marrie bien avec l'ambiance, noire et gore, avec des déformations qui passent bien. Et beaucoup de sang !

Après, ça reste un genre très particulier, que je ne relirai pas régulièrement. C'est vraiment prenant à lire, mais une seule fois. Je ne peux pas en conseiller l'achat du coup.

Nom série  L'Indienne blanche  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une BD sur la nation indienne et sa disparition progressive lors de la conquête de l'ouest, mais qui apporte un regard très différent de ce dont on à l'habitude. Loin d'un manichéen primaire, Serpieri s'attache à démontrer des relations inter-indiennes complexes, des guerres de nations et des massacres, amplifié par l'arrivée des hommes blancs et de leurs fusils. Le sol américain fut bien trempé de sang dans toute cette histoire ...

Et c'est exactement ce que l'auteur arrive à nous retranscrire : tout ce que cela à donné dans ce conflit sans fin, entre catholiques exterminateurs (ah, les grandes causes et les grands noms ...), racisme et intolérance, personne essayant de tisser des liens. On retrouve un peu tout ces archétypes de personnages dans cette histoire bien ficelée, et qui a le mérite de proposer une fin très réaliste (malheureusement).
D'ailleurs le réalisme imprègne les pages, tant par le dessin que par l'histoire. Le coup de crayon de l'auteur m'avait beaucoup plu dans sa série Druuna, et là j'ai pris plaisir à regarder la façon dont il croquait les visages tout autant que les personnages.

Mais ... Il y a quelques bémols, et notamment le fait que la BD est bien trop courte ! L'histoire va bien trop vite, les actions s'enchaînent trop rapidement, on a pas vraiment le temps de s'immerger dans certaines scènes ... Et c'est regrettable, car le pitch permettait de facilement rajouter une dizaine de pages. Je pense que le format des BD ne l'a malheureusement pas permis. Du coup, je suis un peu frustré de voir la BD aller si vite et ne pas avoir posé plus certains passages.

Mais globalement, une BD qui fait plaisir à lire, et que je vous recommande pour peu que vous soyez intéressé par l'ouest américain ou fan de western. Ici, on aura quelque chose de plus réaliste, et c'est pas mal du tout !

Nom série  Alzeor Mondraggo  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais, une série que je trouve un peu surcotée quand même ...

Ce n'est pas que la série est mauvaise, mais l'exploitation de l'idée de base n'est pas faramineuse, et les péripéties semblent s'enchaîner sans grand lien entre elles. J'ai eu l'impression que l'auteur n'avait pas préparé la fin en commençant à écrire le début. Et c'est dommage, il y aurait eu moyen de faire mieux, je pense.

L'autre souci, c'est le dessin, qui m'a paru très artificiel par moment, surtout dans les visages.
Un peu trop de soucis au final, et c'est ce qui me bloque : c'est sympathique mais ça ne mérite pas un statut de culte. Ca se lit sans marquer, c'est pas non plus à relire ... Oui, c'est pas le genre de BD que je recommande en lecture !

Nom série  Blanche-Neige (Tabou)  posté le 13/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bon, c'est un peu de la gourmandise, mais cet auteur arrive décidément à faire des BD tellement drôles que je ne peux m'empêcher de les aimer. Parce que c'est encore une fois une idée très bien exploitée : refaire le conte de fée en version érotique, avec en prime des personnages complètement différents.

J'avais déjà beaucoup apprécié ce que l'auteur avait fait sur son Cendrillon, et là c'est au même niveau : ni mieux, ni moins bien. On a encore un détournement du conte de fée de A à Z (le pire étant sans doute qu'il arrive à mettre tous les éléments du conte tel qu'on le connait) et des personnages encore plus méchants (si, si, c'est possible). Entre la marâtre qui est une croqueuse d'hommes, des nains naïfs (et ignorants) et un prince tout sauf charmant, une Blanche-Neige et une Raiponce bien moins ingénues qu'on ne les connait, c'est tous les personnages qui sont revisités.
Et avec de l'érotisme, s'il vous plait ! L'auteur arrive à tourner tout ceci en dérision dans un cadre érotique où les filles ont tendance à se dénuder très facilement, mais sans que ça ne vire jamais au pornographique, alors même que c'était facilement faisable. On reste sur du soft, et pourtant agréable à l’œil (bon, les femmes sont un peu toutes bien fichues, mais bon, c'est le genre ...).

En bref, une agréable série, qui arrive à me faire exploser de rire en gardant ce côté érotique et en usant (et abusant) des codes du conte de fée (on y retrouve même le baiser d'amour, mais pas entre les mêmes protagonistes). Cet auteur est vraiment très doué pour le genre, et je me demande s'il compte s'arrêter là ! En tout cas, je serais ravi de découvrir d'autres BD du même genre.

Nom série  Serum  posté le 13/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien) Découvrez toutes les séries « coup de coeur du moment » de BDTheque! Coup de coeur
J'ai eu un gros moment de surprise une fois la BD refermée. Parce qu'elle m'avait plongée bien plus que je ne le pensais dans une ambiance très forte, et qu'au sortir de la lecture, je me suis retrouvé brutalement dans le monde réel.
Et pourtant cette plongée saisissante est la moindre de ses qualités.

Pedrosa est un auteur dont j'apprécie les œuvres même si je ne suis pas un très grand fan, mais là il devient quelqu'un à suivre selon moi. Ça fait longtemps que je n'ai pas eu un tel scénario devant les yeux ! De la bonne science-fiction de type anticipation politique, assaisonnée de considération sur l'humain. Un bon mélange, qui surprend par la finesse de son dosage. C'est typiquement le genre de scénario qu'il faut relire deux ou trois fois pour saisir toutes les subtilités que l'auteur distille au fur et à mesure. La BD est en finesse, et c'est très surprenant à quel point rien n'est expliqué de façon évidente. Pour autant, toutes les clés de compréhension sont délivrés dans ce récit, ce qui en fait un scénario intelligent et subtil. Je ne suis d'ailleurs pas sûr d'avoir déjà tout compris.

En revanche, le dessinateur m'était complètement inconnu. Et pourtant il a un trait qui fait mouche, surtout avec l'ambiance viscérale qu'il a réussi à développer. C'est sombre et glauque, on est happé dans ce Paris dystopique, encadré de militaires et de policiers, sous contrôle permanent. Et il y a quelque chose qui passe dans les personnages, leur attitudes, les cadrages ... C'est entrainant, sans qu'on ne se rende compte. Le dessin nous saute au visage pour nous entrainer dans cet univers sombre. Vraiment, pour un auteur que je découvre, je suis très enthousiaste !

Le régal final vient sans doute de ce mélange bien dosé de scénario intelligent et de dessin prenant : quelques considérations sur l'environnement et l'énergie, la politique, un futur de la France à la fois cohérent et parfaitement réaliste... C'est une BD qui résonne bien plus sur l'actualité qu'on ne pourrait s'y attendre (ça m'a fait immédiatement penser à l'état d'urgence notamment). C'est rempli de petits riens qui donnent un ensemble cohérent à cette France bien changée. Tellement bien fait qu'on aurait presque l'impression de s'y diriger gentiment.

J'ai suivi l'avis de mon libraire, et je ne suis vraiment pas déçu. Une série bien noire, mais qui fait réfléchir, intelligente et servie par un dessin parfaitement en adéquation. J'ai vraiment un coup de cœur pour cette BD, que je vous recommande fortement.

Nom série  DirtyBiology - La grande aventure du sexe  posté le 13/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En voila une BD de vulgarisation qu'elle est bonne ! C'est certain que j'ai un apriori positif sur l'auteur tant j'apprécie le travail de vulgarisation fait par Leo Grasset, mais j'estime que cette BD est vraiment bien faite, tout à fait dans la veine des vidéos de DirtyBiology.

Il faut dire que le dessin ne m'a pas enchanté outre mesure, mais j'ai remarqué au fil de ma lecture que c'est un dessin purement fonctionnel, ayant pour but de pouvoir expliquer facilement, avec une lisibilité et une grande marge pour les gags (qui sont nombreux et parsèment l'ouvrage). C'est pourtant bien fait lorsqu'il s'agit de représenter des animaux spécifiques, qu'on reconnait immédiatement.

L'idée est d'enfin expliquer le mystère que tout le monde veut connaitre : pourquoi le sexe ? Et c'est extrêmement bien mis en scène, avec des explications au fur et à mesure, du détail scientifique entrecoupé d'anecdotes très amusantes, mais aussi instructives sur ce que la nature a fait de la sexualité.

Si vous aimez l'humour de la chaine, je peux vous recommander la lecture, et si vous ne connaissez pas, ça reste une BD bien sympathique sur la beauté de la nature et de son évolution. On découvre beaucoup de choses, et au final c'est autant amusant que intéressant. Je vous recommande la lecture, qui ne sera sans doute jamais un immanquable de la documentation, mais qui fait rudement plaisir !

Nom série  La Dernière image  posté le 13/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je me demande vraiment pourquoi j'avais mis cette BD dans ma liste de recherche, mais la lecture fut une déception malgré quelques bons points. Et c'est également la première fois que j'ai du mettre si longtemps à lire une BD (surtout à commencer à la lire, elle est restée très longtemps sur la pile).

Mais c'est le genre de mauvais documentaire que je déconseille. Le dessin n'est vraiment pas bon, trop verbeux et pas assez intéressant (il n'apporte pas grand chose la plupart du temps). Le texte est lourd, et à le désavantage de sentir le pamphlet contre certaines pratiques du monde journalistique occidental. Et bien que je sois d'accord avec certains points, je trouve que c'est fait de façon trop brutale pour m'intéresser vraiment. Niveau scénario, c'est pas non plus transcendant, et ça n'a que peu d'intérêt d'un bout à l'autre.

Et c'est franchement dommage, l'idée de couvrir la guerre au Kosovo (et surtout l'imbroglio politique des Balkans) aurait pu être largement mieux exploité ! Surtout qu'on sent l'auteur attaché à expliquer que nous ne savons que peu de choses de tout ce qu'il s'est passé là-bas.

Bref, peu d'intérêt, et peu de bonnes chose. Surtout que niveau BD documentaire, on peut se tourner vers Ted Rall ou Joe Sacco pour avoir une bien meilleure utilisation du support BD.

Nom série  La Fabrique pornographique  posté le 11/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Très intéressant comme genre de BD, et j'apprécie de plus en plus ce que fait Lisa Mandel. L'idée de mélanger un aperçu sociologique avec la BD pour donner ce genre d'ouvrages. Idéal pour intéresser les gens à des aspects du monde qui les entoure.

La BD est intéressante, ne serait-ce que pour découvrir les tournages d'un film pornographique, mais également pour découvrir la conception que ces personnes ont de leur métier et du sexe. C'est un domaine sur lequel j'avais déjà lu plusieurs choses, donc je n'ai pas été en terre inconnue. Cela ne m'a pas empêché de découvrir d'autres choses, notamment sur la façon de voir des acteurs amateurs.

Par contre, et c'est ce qui m'empêche de conseiller l'achat, c'est que la relecture ne sera pas un grand indispensable. J'ai bien aimé lire cette BD, mais ça ne dépasse pas vraiment cela. C'est à caractère informatif mais sans grand plus.
Cela dit, je regarderais bien le reste de la collection, qui a l'air de contenir de belles choses !

Nom série  Les Cinq Conteurs de Bagdad  posté le 11/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Précision importante : la couverture de la réédition est moche !

Cette considération faite, je dois dire que cette BD est vraiment pas mal du tout, complètement tournée autour des histoires (notamment des contes). Et le scénario est vraiment pas mal du tout. On passe sur bien des considérations autour d'une histoire, et je ne pourrais trop en dire sans dévoiler le scénario.

C'est vraiment fait de façon très fine, tout en étant fluide. On est avec ces cinq conteurs, et le final m'a surpris autant que les protagonistes, puisque finalement moi aussi j'ai été pris par l'histoire. Et j'ai apprécié.

Un petit mot sur le dessin, qui est correct mais que je n'ai pas vraiment apprécié. C'est un peu trop charbonneux pour moi, et en général ce n'est pas le genre que je préfère. Mais il est efficace et c'est tout ce que je lui demande !
Une belle découverte, qui se relit très bien !

Nom série  F.Compo  posté le 10/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je remet un avis plus récent sur cette série qui était resté longtemps dans les immanquables, puisque je comprends beaucoup mieux l'enthousiasme derrière cette BD ! On est vraiment pas passé loin du culte, et c'est presque à regret que je ne met "que" un 4/5.

Parce que cette série est un vrai régal, d'un bout à l'autre ! Je me suis fendu la poire à lire ces péripéties d'une famille totalement ordinaire sortant complètement de l'ordinaire. J'ai presque versée une larme devant ce que l'auteur arrive à nous faire comme scène, et je me suis laissé entrainé sans m'en rendre compte jusqu'au tome final.
Tout est bon dans cette série : les dessins sont géniaux (mais l'auteur n'est pas à son coup d'essai et a une maitrise vraiment remarquable), servis par une pagination habile, avec des personnages crédibles et tellement attachants, des situations hilarantes et des péripéties variées, des questionnements vraiment pointus, des considérations géniales ...
Le gros point fort, c'est le point de départ : cette famille où l'on change de sexe, avec des personnages qui ne glissent ni dans le cliché des travestis ni dans la facilité de l'humour gras. C'est toujours bien mené, hilarant mais jamais méchant, rempli de douceur et de gentillesse. Si on crie contre le manque de visibilité de certaines sexualités en BD, c'est peut-être parce qu'on n'a pas cherché de ce côté : on y trouve travestis, transexuels, lesbiennes et gays, toujours dans l'humour mais jamais dans la méchanceté. On raille les clichés que les autres imposent, on développe des histoires d'amours sensibles et belles. C'est du beau manga, qu'on a envie de relire tant ça force le respect.

Mais tout n'est pas parfait, et je suis déçu par cette fin. Qui ne conclut rien, certes, mais qui passe vite sur certaines intrigues (la relation avec Yoko et tout ce qu'elle vit avec sa mère, le Yakuza et Kaoru, la mère de Kaoru ...), et qui ne donne pas beaucoup d'idée de l'avenir : notre héros continuera-t-il à faire acteur ? Comment envisagent-ils leurs avenirs ? Que deviennent tout les personnages secondaires ?
Je ne demandais pas un développement complet de tout ceci, mais quelques petites pistes, un peu plus de détails ... Là, j'ai vraiment eu l'impression que l'auteur à coupé au milieu en se disant que c'était le moment de passer à autre chose. C'est vraiment dommage, ça gache un peu tout ce qui a été fait ...

Et pour cela, je laisserais un 4/5 amplement mérité. Parce que traiter aussi finement d'un sujet autant risqué, c'est du grand art. Arriver à faire rire sans que jamais on ne sente de méchanceté, de railleries ou de haine, c'est du talent. Arriver à faire des histoires aussi belles (et pas forcément heureuses d'ailleurs), aussi vraies et aussi riches, c'est vraiment du génie. Je suis décidément frustré de cette fin, qui empêche de mettre plus.
Mais que cela ne vous dispense pas de le lire, parce que ça en vaut vraiment, vraiment la peine.

Nom série  I"s  posté le 10/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon, faut être honnête, cette série est un beau gâchis de potentiel. Et c'est vraiment dommage, parce que j'y ai cru pendant un long moment, et que le genre est probablement mon préféré !

Mais non, je ne peux décemment pas conseiller cette série malgré ses qualités. Le dessin est vraiment pas mal du tout, il y a un réel effort dans les personnages, et les décors sont assez jolis. Et il y a de très bonnes trouvailles, notamment dans certains personnages secondaires (je pense au meilleur ami qui est plus d'une fois très bien mis en scène). Mais c'est malheureusement tout.

Parce que tout le reste est moyen : le personnage principal qui est une tête à claque agaçante, sans aucun courage et incapable de s'expliquer (alors même qu'il est pratiquement tout le temps innocent), mais qui est également une hormone sur patte (d'accord, à un certain âge on est plutôt "chaud", mais là faut pas exagérer ...), Iori qui manque de consistance dans le personnage, des situations qui se répètent en boucle, c'est loooooong (et évidemment, toujours des "je peux pas leur dire", "comment faire", et patati et patata ...).
En parlant de longueur, les derniers tomes se trainent, j'ai du me forcer pour finir la lecture des cinq derniers (donc un tiers de la série), qui tourne clairement en rond et peine à trouver sa fin. Fin par ailleurs pas particulièrement remarquable, elle passe mais c'est tout.

Et c'est dommage, parce qu'il y a plusieurs petites trouvailles sympa (notamment dans le personnage du harceleur qui revient régulièrement), des petits détails qui font mouche ... Mais tout le reste est noyé dans un cercle vicieux de conséquences désastreuses pour notre héros, sans qu'il ne semble évoluer le moins du monde. C'est trop long, trop répétitif ... Et pourtant j'aime le genre, mais là, vraiment, c'est de trop.
Passez outre, le manga à proposé bien mieux en comédie romantique de ce genre !

Nom série  La Mauvaise Fée  posté le 07/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je pensais mettre plus, mais après réflexion, non. Ca ne vaut pas un 3/5, parce qu'a partir de 3/5 je considère que je le relirais. Alors que là, j'ai quand même un gros doute.

Le problème n'est pas que la BD est mauvaise, mais qu'elle est franchement vite oubliée. C'est intéressant comme idée de base, et la résolution est plutôt bien trouvée, mais dans l'ensemble ça ne va pas non plus très loin. C'est vite oublié une fois le livre refermé.
D'autant que le ton semble être humoristique pour une grande partie de l'histoire, sans qu'on ne sache vraiment si c'est le cas. L'auteur ne joue pas la carte de l'humour de façon nette, et c'est un peu troublant.

Mais surtout, je n'ai pas du tout aimé le dessin (enfin, celui de l'histoire principale, pas des flashbacks). Trop chargé, aux couleurs fades et trop fouillis, il ne m'a pas du tout plu et j'ai trouvé la lecture un peu trop pénible.
C'est pas le genre de lecture que je recommanderais, donc on passera à autre chose !

Nom série  Un Monde de différence  posté le 07/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne vais finalement pas attendre pour écrire mon avis sur cette BD, parce que je suis certain de ce que j'en pense : c'est bien, et c'est à peu près tout.

Déjà, il faut souligner le gros point noir : c'est indigeste ! Mon dieu que c'est difficile à lire, long et rapidement écœurant. C'est rare que je doive poser une BD et y revenir plusieurs fois sur une longue période de temps, mais là c'est vraiment le cas. Difficile d'accès, donc, et renforcé par un dessin bien trop surchargé (à l'image d'ailleurs de la couverture), trop de textes, pas de temps pour souffler ... Certes il y a beaucoup à dire, mais là on frôle l'indigestion. Je n'ai jamais eu autant de mal à lire 200 pages.

Niveau défaut, je rajouterai le fait que c'est malheureusement pas très innovant. L'idée de montrer en parallèle la lutte pour les droits civiques et la naissance des mouvements de reconnaissance des gays est bien pensée, mais c'est déjà vu. En soi, je n'ai rien tiré de cette BD, ni surprises ni nouveauté. Oui, c'était pas chouette comme période si on était noir et/ou homosexuel, mais ça je le savais déjà. Et pour le reste, bien qu'on sente l'attachement de l'auteur à tout ce qui se passe ... Ben je suis passé un peu (voir largement) à côté. Et c'est le genre de BD qui a tout intérêt à vous prendre par les sentiments pour que ça passe, donc bon ...

Pour finir sur une note positive, je dois dire qu'il y a une belle galerie de personnages bien sympathiques, avec une façon de les présenter qui différencie enfin les infinies nuances de racisme/intolérance (du simple commentaire à la haine pure et simple). Ajoutons que c'est une peinture d'époque très bien faite.

Mais bon, voila ... C'est lourd à lire, long et pas forcément innovant. Si vous ne connaissez vraiment pas grand chose sur cette période, allez voir. Mais je ne vous le recommande pas du tout. Il y a mieux sur le thème, je trouve.

Nom série  Lunes birmanes  posté le 31/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD horrible, par bien des aspects. Et qui pourtant fait partie de ces lectures qui sont vraiment éclairantes sur ce qu'il se passe dans le monde. Ou sur ce que l'humain est capable de faire subir à d'autres êtres humains.

C'est le genre de BD qu'on ne lit qu'en étant prêt au contenu, et avec envie d'en savoir plus. Parce que c'est vraiment violent, dans tous les sens du terme. Violent graphiquement, violence physique et morale, violence envers une population donnée, mais violence de la surprise. Chaque planche semble contenir son lot d'horreur, et ce n'est pas qu'en prison que le pire arrive.

La BD est très bien fournie, niveau documentation, et permet de mieux comprendre ce qui s'est passé dans ce pays durant si longtemps. Une barbarie bien moderne mais qui fait froid dans le dos, car c'est ce que d'autres connaissent aujourd'hui dans d'autres parties du monde. Une piqûre de rappel qui fait mouche.

Le dessin est très réussi, avec une mise en couleur qui rehausse un trait pas forcément réaliste mais qui retranscrit toute l'horreur et la violence de chaque situation.
Encore une fois, je mets en garde : ne lisez que si vous savez à quoi vous attendre. Mais attention, c'est vraiment dur à lire, parce que c'est malheureusement réel. Et que ça fait peur de voir tant de cruauté et de haine.

Nom série  Clandestine  posté le 31/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je dois reconnaître pas mal de qualités à cette BD, ne serait-ce déjà que le dessin qui est bien fichu. Et une histoire qui n'est pas banale, d'une enfant née par accident. Une petite fille qui vivra chez sa grand-mère, loin de ses parents. C'est un sujet assez peu traité je trouve, et qui est bien représenté ici. On lit avec plaisir les petits moments de vie de cette jeune fille qui découvre le monde au fur et à mesure, entourée de femmes. C'est très agréable à lire.

Le souci est que le tome un en appelle un deuxième, et que celui-ci ne viendra pas, la série s'étant malheureusement arrêtée. C'est pourquoi je ne peux pas vous recommander l'achat, malgré un début fort prometteur. C'est triste de voir des séries de ce genre interrompues.

Nom série  100% Doubt  posté le 29/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire qui est bien, mais sans grand plus. Et c'est dommage, on aurait pu aller plus loin qu'une sympathique comédie romantique.

Ce qui fait plaisir, c'est que la BD parle de la relation amoureuse d'une fille qui était "moche" et à tout tenté pour se faire belle. Du coup, la BD va aborder tout ce qu'elle connaitra comme tourment intérieur. Car être belle ne suffit pas à garder l'homme qu'on aime, et ça c'est à elle de le découvrir.

La BD oscille entre petites réflexions pas dégeu et un humour parfois un peu trop lourd. C'est globalement pas prise de tête, on s'amuse et on rigole, avec des petits moments plus sérieux qui rehaussent l'ensemble. Le souci étant qu'au final, c'est quand même pas la lecture qu'on garde en tête pendant dix ans. C'est sympa, frais, agréable à lire, et puis on passe à autre chose.

Le dessin n'est vraiment pas du genre que j'affectionne mais j'ai lu sans que je sois bloqué par celui-ci, alors il semble être fonctionnel et efficace.

Nom série  Asatte Dance  posté le 29/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
LISEZ L'AVIS AVANT DE VOUS FIER A LA NOTE

Pour mon 400ème avis, je me prends enfin le temps de chroniquer cette BD qui fut sans doute une des lectures les plus remuantes que j'ai connu cette année. Année qui fut pourtant pleine de lectures non moins remuantes.

Cette BD est une des rares qui m'ait fait un effet bœuf sur ma vie privée : j'ai du la lire en plusieurs fois, tant je m'énervais à lire le tome 4 et 5, et j'ai été très pensif pendant plusieurs jours après l'avoir fini. Et je crois que c'est de là que vient le double problème de la noter et de la critiquer : je ne suis pas certain de savoir quoi en penser.

Commençons quand même par les gros défauts de l'oeuvre, ou au moins ceux dont je suis certain. Le premier étant le personnage principal, qui est une chiffe molle, une lavette et un personnage globalement inintéressant. C'est incroyable de dire ça, mais il ne sert à rien. Du début à la fin, il reste identique, sans évolution. On ne sait quasiment rien de lui et il n'a aucun goût, aucune envie, aucune dynamique (bon, j'exagère, on doit en trouver deux trois sur les sept volumes). C'est douloureux, d'autant qu'il y aurait eu matière à le rendre plus profond.
Le deuxième souci, c'est pour moi cette fin : elle n'est pas vraiment logique avec le reste de la BD (notamment les liens entre personnages), et n'apporte rien à l’œuvre (je veux dire : dix ans passent, et rien ne change ...). C'est une fin qui donne envie d'insulter l'auteur, comme s'il avait refusé de finir plus sérieusement ou simplement de faire une fin pas heureuse. Mais non, on met un cartouche avec "dix ans plus tard" et hop. On règle tout à coup de baguette magique !

Pour le reste, j'ai beaucoup aimé : le dessin, qui sait se faire efficace et évolue en bien tout au long de la série, le ton mi-humour potache et léger, mi-sérieux. On navigue entre relations complexes et problèmes de vie, avec des personnages potaches et drôles, attachants, qui font mouche de plusieurs répliques. D'ailleurs mention spéciale à l'humour, qui m'a fait bien plus souvent rire que je ne pensais.

Et surtout, quelle belle BD sur les relations ! C'est compliqué de traiter cet aspect de la vie de manière efficace, mais là les relations amoureuses sont vues sous un angle original : on couche ensemble avant de vivre ensemble, on ne se dit pas qu'on s'aime (il y a en tout 3 fois l'échange "Je t'aime" entre les deux personnages principaux, sur 7 volumes !), on ne sait pas trop sur quel pied danser entre eux. C'est complexe, mais bien représentatif de ce que peut être une relation : une simple envie de danser ensemble, peut-être longtemps peut-être pas. C'est très bien expliqué par la citation que nous sort le père lors du mariage. Une citation que je trouve diablement vraie.
On assiste aussi à quelque chose qui est très banal et proche de la vie : la galère des cours, du théâtre amateur qui rêve de plus grand, la vie d'un Yakuza qui apparaît régulièrement, des complots foireux, des petits instants de la vie ... Plein de bonnes idées, de très bonnes scènes. C'est inventif durant 7 tomes, ce qui est assez rare.
Et puis les personnages ! Entre l'auteure de théâtre géniale qui n'arrive pas à jouer avec les moyens qu'elle voudrait, l'acteur dragueur de tout ce qui bouge et pourtant excellent ami et plein de bon conseils, l'acteur qui se croit génial et n'est que pédant, le notaire en costard cravate qui ne sait jamais trop quoi penser de la vie du héros, le Yakuza qui connait une histoire pas très drôle au final, de nombreuses autres apparitions de personnages sympathiques et agréables. Une bonne galeries de gens ordinaires et pas trop, qui sonne vraie.
Mais avouons le : la véritable force de ce récit, le véritable point central, c'est le personnage de Aya. Personnage vraiment excellent, elle fait partie de ces rares personnages de BD qui donnent l'impression d'être vraiment réels. Échappant toujours au lecteur, jeune fille insouciante et pourtant grave, avec une profondeur de sentiments et des attentes en dehors des normes, elle est le point central de cette BD. C'est difficile à transmettre mais j'ai vraiment trouvé que ce personnage avait quelque chose de magique et de génial. On aurait envie de la rencontrer, tant elle est atypique (pour un manga mais même pour une BD de manière générale). Sans compter qu'elle reste une femme forte et indépendante, avec ses propres envies et sa façon de voir la vie.

Je pourrais encore disséquer cette BD pendant un long moment, tant j'aurais de choses à en dire (parce qu'elle a vraiment touché un point sensible en moi, mais je ne sais pas lequel), mais c'est déjà bien assez long. Je ne sais pas trop quoi en dire : d'un côté, j'ai adoré la BD et j'ai envie de la relire, d'un autre j'ai vraiment de gros points noirs, et une sacrée réserve sur cette fin (mais comment a-t-il pu penser que ce serait une fin correcte à cette BD ?!).
Alors quelle note lui mettre ? Que faire sur le conseil ? J'ai tranché en cette note-ci et un conseil d'achat, mais je ne suis pas certain. J'ai hésité entre le 2 et le 5, puis entre le 3 et le 4. Je crois que simplement je ne sais trop que penser de cette BD et qu'en dire. C'est compliqué, mais en même temps, ça m'a beaucoup marqué de la lire, alors puis-je vraiment la déconseiller ? C'est un genre d'expérience unique, une lecture assez hors-norme. Peut-être que je me dois de vous laisser vous faire votre propre avis.

Nom série  Université X  posté le 29/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je réserve ce genre de notes aux BD qui vraiment m'ont déçu et qui en plus ne contiennent rien de bien en essence, et là c'est typiquement le cas : la BD se contente d'enchaîner les scènes de sexe (bien évidemment pas toujours consenties, pas très nettes non plus ...) avec de vagues prétextes de scénarios et de gags pas drôles.

Le tout est servi par un dessin qui ne m'a pas plu, exagérant les proportions de tout (même si le genre se prête beaucoup aux proportions anatomiques exagérées, là c'est clair que ça ne rentre jamais sans provoquer des lésions mortelles) et avec des cases trop remplies, surchargées. On a des découpages un peu foireux et pas grand chose d'intéressant.

Le plus qui m'a fait décider de mettre la pire note, c'est la fin : le tome 2 se conclut de façon ultra-sérieuse, symbolisant la fin de l'insouciance de l'auteur (qui précise avoir voulu retracer l'ambiance de ses années d'études) et de l'Espagne, dévastée par les premières crises financières. Oui, l'auteur se paye le luxe de vouloir finir sur une note sérieuse et grave, alors que c'est un joyeux bordel depuis le début. Et ça, ça ne passe pas : on ne peut pas développer tout au long de la BD des propos allant dans l'idée de jeunes écervelées insouciantes qui font n'importe quoi pour finir, dans les 5 dernières pages, par montrer que ça peut dégénérer. Ça tombe comme un cheveu sur la soupe, et ça n'apporte rien à l'intrigue, si ce n'est un questionnement sur ce que l'auteur voulait dire. C'est dommage, parce que si l'auteur avait prit le temps de développer plus ça en filigrane (et il y avait largement matière à le faire, sur la drogue, la prostitution occasionnelle, les boulots de merde et les changements dans le pays) dès le début, j'aurais nettement plus apprécié la BD. Mais là c'est une fin qui apparait sans qu'on comprenne pourquoi, et qui ne sert à rien.

En gros, la BD se présente comme une BD de sexe sans intérêt, avec un final à l'encontre de tout ce qui s'est passé avant. On repassera, question intérêt.

Nom série  Watertown  posté le 29/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'arrondis à la note supérieur ce 3.5, parce que le dessin m'a vraiment beaucoup plu, et surtout parce qu'il arrive à nous surprendre de façon assez incroyable.

Le gros point fort de cette BD, c'est vraiment la surprise qu'il parvient à créer dans un scénario à mi-chemin entre l'enquête et la vie normale d'une petite ville américaine des années 50. L'auteur réussit à nous mener par le bout du nez dans quelque chose que l'on suit sans jamais remettre en cause, pour nous sortir une conclusion qui sonne comme un pied de nez, et qui fait plaisir. Comme le personnage principal, on s'immerge progressivement dans une histoire qui nous entraine, pour mieux nous tromper.

J'ai beaucoup apprécié également la façon dont l'auteur parvient à retranscrire, en dessin et en texte, cette ambiance de ville tranquille, où rien de bien inquiétant ne se passe. Le crime est absent, le monde est paisible. Et le personnage principal, présenté comme ce monsieur tout le monde, est d'autant plus intéressant qu'il n'a rien à offrir. Il vit tranquillement, sans rien de particulier, et cette enquête va l'accaparer complètement. C'est ce qui est fort : dénoncer à travers ceci la quête absurde et fausse de quelque chose d'excitant dans notre vie. Ce n'est pas parce que nous vivons tranquillement chaque jour qu'il faut se laisser imaginer des choses qui n'existent pas. Et en ce sens, le message est assez pertinent.

Le dessin est pas mal du tout, conférant un ton très américain au récit (ça rappelle quelques tableaux ou dessins de grands auteurs américains de l'après-guerre). Je ne suis pas un grand fan de ce genre de dessins, mais il fait largement son travail.

Bref, une très bonne Bd qui allie une réflexion bien menée avec un scénario qui a du potentiel. C'est vraiment une grosse surprise, et une très bonne lecture. N'hésitez pas si vous en avez l'occasion !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 21 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque