Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 313 avis et 8 séries (Note moyenne: 2.96)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Servitude  posté le 24/12/2008 (dernière MAJ le 13/12/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Servitude" peut passer pour un ovni dans la production standard de chez Soleil. Certes, on reste dans leur genre de prédilection mais, on oublie tous les côtés adolescents qui ont fait le succès des Lanfeust et consort.

Les auteurs ont su créer un monde fantasy bien cadré et sérieux celui-ci. En plus, le traitement graphique est intéressant puisque seule des variations du beige et du marron sont utilisés. Rien que pour cela, la découverte vaut le coup.

Par contre, la narration ne permet pas vraiment de se passionner pour l’histoire. Les deux premiers tomes sortis jusqu’à présent ne parlent pas des mêmes personnages et ethnies. Du coup il est assez difficile de s’attacher à des héros qui n’ont pas eu le temps de gagner en charisme. Espérons que c’en est fini de poser les bases de l’aventure et que l’on va pouvoir bientôt se passionner pour cette guerre où, point intéressant, les deux points de vue nous serons exposés et sans manichéisme.

Les auteurs semblent savoir où ils vont, ce qui est plutôt bon signe pour la suite. Pour l’instant, je garde mes réserves mais il y a des chances que ce soit le genre de série que l’on ne pourra que juger dans son ensemble.

Après lecture du tome 3 :
Je passe ma note à 4 étoiles car comme je l'espérais, on commence à rentrer un peu plus dans le vif du sujet... Et puis, après une relecture sérieuse, je me rends compte qu'on tient là un futur incontournable... Les intros avec le chant du premier et les lettres des 2 suivants finissent de nous transporter dans ce monde imaginaire. Les révélations d'Ulfas donnent vraiment envie de connaître la suite et d'en connaître un peu plus sur les puissances et ce dieu avide de pouvoir...

Nom série  La Quête de l'Oiseau du Temps - Avant la Quête  posté le 07/06/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce second cycle de La Quête de l'Oiseau du Temps nous permet au moins de voir quelques marches de ce monde à l'agonie au temps de leur grandeur. Il ne casse pas trop le mythe comme j'avais pu le craindre à la lecture du 1er tome mais est quand même un peu moins bon parce qu'un peu moins sombre.
Une fois ce prequel terminé, il sera intéressant de lire les deux ( puis trois ? ) cycles à la suite pour voir la déchéance d'Akbar et des personnages secondaires comme Bodias ou Bulrog qu'il est agréable de retrouver plus jeune.
En attendant l'enseignement du Rige du tome 3...

Nom série  Assassin's Creed  posté le 23/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Vu le temps que j’ai passé ( et que je passe encore ) sur la licence vidéoludique, je me devais de lire son adaptation…

Franchement, ça n’a aucun intérêt.
Premièrement, si vous n’avez pas joué aux jeux, il est fort probable que vous ne compreniez qu’une partie de l’intrigue. Dès lors cette série est clairement destinée aux assassins en herbe. Malheureusement, l’histoire de la bd n’est pas en accord avec celle des jeux ; c’est mal barré.

Je voulais en apprendre plus sur l’univers et au final, je connaissais déjà la moitié du scenario et l’autre moitié n’est pas cohérente. Pour l’instant, la seule chose intéressante est de connaître un nouvel ancêtre du héros : Aquilus, que l’on aimerait bien diriger dans la Rome antique.

La partie graphique est confiée à l’acolyte favori de Corbeyran, Défali. J’ai beaucoup de mal avec ses proportions parfois approximatives et ses personnages que je trouve moche. Et puis… ses assassins n’ont pas le quart de la classe d’Altaïr ou Ezio.

Nom série  Uchronie[s] - New Byzance  posté le 03/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le point de départ de cette uchronie est un peu facile ; j’ai du mal à croire qu’il aurait pu se passer un changement aussi radical au cœur même du symbole du capitalisme… Comme si la Mecque pouvait être transformée en Wall Street en deux coups de cuillères à pot… N’importe quoi.

Cela dit, ce postulat farfelu permet d’établir une toile de fond originale et propre à nous intriguer. Le premier tome est donc assez sympa ; on découvre le système de New Byzance avec intérêt.
Cette idée d’un New York oriental permet aussi au dessinateur de s’éclater point de vue architecture, les extérieurs comme les intérieurs sont recherchés et dans chaque immeuble ou appartement, on se sent en orient.
Au niveau des personnages, je le trouve beaucoup moins convaincant. Les proportions sont bonnes mais je trouve que les visages manquent de finesse et de détails. Sur certaines images, c’est vraiment flagrant : sans la couleur, on se retrouverait devant un premier jet crayonné ( pas mal fait, certes, mais quand même… )

Les deux tomes suivants sont beaucoup moins sympas, ils développent cette idée de réalités alternatives mais pas vraiment de façon surprenante, surtout si vous avez déjà commencé les deux autres séries en parallèle. La fin est quand à elle pas trop mal, assez surprenante et elle donne relativement envie de lire les autres série.
Pour ce qui est du dessin ; passé la surprise architecturale du premier tome, il ne m’a plus fait aucun effet.

Nom série  Uchronie[s] - New Harlem  posté le 03/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette uchronie me semble beaucoup plus crédible que la première. Le pays a radicalement changé de couleur mais suite à quoi ?
L’intérêt de cette série par rapport aux autres, c’est que les raisons du changement ne nous sont pas jetées à la figure dès la première page. Et ces raisons et conséquences qui en découlent me semblent bien plus plausibles que la prise de pouvoir par Al-Qaïda faisant directement suite à des attentats terroristes.

Mais c’est presque tout ce qu’il y a à sauver de cette partie.
Le dessinateur est clairement le moins bon des trois. Il débute sûrement et les contraintes de la série lui auront probablement imposé des contraintes de temps qui l’ont sévèrement handicapé.
Niveau scénario, ça suit la première série, mais c’est plutôt chiant. On se retrouve dans un univers de complots, de politique et de problèmes financiers, un truc assez lourd en somme. Et puis les capacités de Zack sont totalement différentes que dans New Byzance ce qui manque de cohérence.

Seule la fin est vraiment intrigante… La seule des trois d’ailleurs. Il est probable que l’épilogue parte de cette fin puisque c’est la seule qui attend des réponses.

Nom série  Uchronie[s] - New York  posté le 03/11/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La dernière uchronie n’en est pas une, puisqu’il s’agit de notre réalité, celle d’où démarre l’histoire de Charles Kosinski et de Tia Brown qui voyagent entre ces mondes parallèles.

Alors forcément, comprendre un peu plus le pourquoi du comment, c’est toujours intéressant. Pourquoi diable Tia est-elle partie cherché Kosinski à New Byzance ? Tia qui par ailleurs a un comportement très différent par rapport aux deux premières séries, ce qui est plutôt surprenant.
Mais au bout de la troisième série, relire les même explications à propos de la fusion noire, des rêves de Zack et des réalités alternatives, ça commence à être un poil lourdingue. Et puis ici, point de changement de notre histoire qui pourrait donner une nouvelle toile de fond et capter notre intérêt.
Donc ça se lit pour compléter les deux autres mais en aucun cas, cela se montre plus passionnant.

Au niveau du dessin par contre, on a ici le meilleur des trois ( pour peu que l’on aime le trait un peu gras de Défali ). Même si c’est loin d’être parfait et que l’on aimerait qu’il soit un peu moins prolifique ( Le Syndrome de Hyde, Assassin's Creed, Pulsions ) pour être un peu plus appliqué.

Nom série  Missi Dominici  posté le 22/10/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Autant le dire, tout de suite, je l’ai lu pour le scénariste. Et j’ai retrouvé ce qui me plait dans les scénarii de Gloris ; Densité, bonne intrigue, situations inattendues et des dialogues recherchés. Je dois quand même avouer que les thèmes abordés sont plus classiques que dans ses autre séries ( Le Codex angélique, Waterloo 1911 ), la complexité de l’histoire est donc la bienvenue, ça évite la redondance avec toutes les séries ésotériques que l’on a pu lire.

Donc une histoire dense, servi par un dessin… dense. Effectivement, Dellac, nous la joue pattes de mouches et les dessins se retrouvent confinés dans de toutes petites cases. Ce qui n’empêche pas son trait d’être assez plaisant dans un style classique et dynamique à la Alex Alice.
On soulignera, toutefois, que le dessinateur a voulu aérer son travail dans le tome 2 puisqu’on a le droit à quelques doubles planches assez sympas.

En bref, c’est une série que j’ai trouvé très sympa à lire ; elle ne prétend pas devenir une référence mais juste divertir de façon intelligente. L’histoire avance bon train, et dès la fin du 2nd tome, on a déjà quelques réponses. L’ami Gloris, n’est de toutes façons pas du genre à faire des séries à rallonges : pas le temps de s’ennuyer, c’est déjà un très bon point.

Petit, voir gros bémol qui tronque la note d’une étoile ; des fautes de phylactères dans le tome 2 où un personnage parle à la place d’un autre et inversement. Je n’avais jamais un tel manque de professionnalisme chez un grand éditeur. Ca a le don de vous faire sortir de l’histoire instantanément.

Nom série  Les Exilés d'Asceltis  posté le 06/06/2007 (dernière MAJ le 02/02/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une fois encore le genre n'est pas renouvelé. Jarry reste sur ses références comme pour ses brumes. Mais ayant apprécié la lecture de cette première série, je me suis forcément lancé.

Un peu à la manière d'Arleston avec son monde de Troy, Jarry développe son univers avec la richesse des histoires en plus (ça vaut les 12 euros réglementaires) et la bouffonnerie en moins.

Deplano nous offre une illustration très satisfaisante pour ce genre d'histoire, sans doute meilleure que celle d'Istin.

Bon, faut quand même avouer, que au bout de trois tomes, il n'en ressort pas grand chose. L'histoire se termine, c'est déjà ça. Et on comprend mieux la situation des nabdirs dans la série mère. Mais il aurait été préférable de finir cette dernière plutôt que de développer cette petite histoire qui ne restera pas dans les mémoires.

De l'heroïc-fantasy pas trop débile, comparé au reste de la production, inspirée de plusieurs piliers du genre mais qui leur reste aux niveau des chevilles... Allez, des genoux peut-être...

Nom série  Airborne 44  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bonne histoire se déroulant pendant la seconde guerre mondiale. On sent un peu l’inspiration des quelques bons films américains sur la dite guerre et de Gibrat, effectivement.

En tout cas, en l’espace de deux tomes, on a beaucoup de points de vues différents sur le conflit (enfants juifs, soldats américains, soldats allemands, citoyens allemands… ), tout en restant dans une histoire presque intimiste puisque l’on reste concentré sur un petit groupe de gens.
Au début, ça m’a un peu dérangé mais finalement, cela permet de s’attacher rapidement aux personnages et le manque d’envergure est compensé par le récit du soldat allemand, fort en émotion et en images marquantes.

Une très bonne histoire courte, rien à dire…

Nom série  Hel  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Hey, c’est pas mal, ce truc, pourtant, je n’en attendais rien.

Le dessin est très classique mais plutôt bon. Pas de problèmes de proportions, les scènes d’action sont bien mises en scène. C’est pas l’extase mais c’est juste bon.

Pour l’histoire, le début est un peu confus, surtout à cause des jumeaux qui passent leurs temps à déblatérer des mots incompréhensibles pour expliquer l’évolution de l’humanité. Mais la solitude et les sentiments de l'héroïne sont plutôt bien rendus. On y croit...

En fait, c’est juste un bon premier tome qui intrigue le lecteur et introduit bien l’univers. Malheureusement, la suite se fait attendre depuis un bon moment.

Nom série  Le Régulateur  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je ne sais pas pourquoi, je me doutais que j’allais être déçu. Et le mot est faible.

Pourtant, cette série avait tout pour me plaire ; un thriller énergique dans un univers Steampunk mis en valeur par un dessin original et riche.

Bon alors pour le côté thriller énergique ; bof. Les deux premiers tomes sont plutôt bons mais dès le troisième, on commence à se faire chier, même les flashbacks sur l’enfance de Nyx n’ont plus grand intérêt.
Et puis franchement, sur la fin, le coup de : finalement, y’en a marre des régulateurs, on va créer des super robots (moches) pour tout réguler… Pauvres régulateurs, ils vont se retrouver au chômage. S’en suit une rébellion de tous les groupes de régulations, tous plus stéréotypés et ridicules les uns que les autres.
Au lieu de cette vaste blague, il aurait mieux fait de détailler et rendre un peu plus crédibles les raisons pour lesquelles l’humanité en est venue à la régulation.

Le dessin : Wouah Moreno, la grande classe…
Mwouais, approchez vous un temps soit peu des images pour plonger dans les détails et on s’aperçoit très vite que c’est bâclé et, ce, dès le premier tome. Alors, les derniers opus, j’en parle même pas ; quand on voit les 666 I.A, on se dit que les auteurs n’en ont plus rien à faire de cette série.
Et bien, moi non plus, d'ailleurs...

Nom série  Code Mc Callum  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Ha ha, du pur bonheur.

Autant je ne suis pas un fanatique de "Carmen McCallum" (même si les derniers cycles commencent à bien me plaire), autant ce préquel est tout simplement génial :

- Une mise en scène très bien réfléchie, d’un bout à l’autre des 5 tomes.
- Des scènes d’actions jubilatoires et des situations dramatiques qui font mal au bide.
- Aucun temps morts, comme d’habitude, avec Duval.
- Toutes les réponses aux questions que l’on pouvait se poser sur le passé de Carmen.

Côté dessin, l’original Cassegrain a très bien croqué notre mercenaire pour la rendre encore plus attachante que dans la série mère. Et son dessin s’adapte plutôt bien à la mise en scène nerveuse de Duval.
Même si il est moins détaillé que le travail d’un Quet, par exemple, la constance de son trait, tout au long de la série, donne beaucoup de cachet.

De la pop-corn bd au scénario intelligent. Quand on aime le genre, on est devant un must.

Nom série  Encyclomerveille d'un tueur  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Du pur Ségur, il est encore meilleur qu’avant, même si j’ai une petite nostalgie pour ses couleurs pastel d’antan.

Encore une fois, il m’a complètement mystifié les pupilles. J'ai adoré découvrir ses doubles pages fourmillant de détails devant lesquelles on peut rester des heures. Seul petit bémol, c’en est parfois même un peu assommant, surtout du fait du sujet très onirique. Mieux vaut ne pas être trop fatigué pour s’attaquer à ce 1er tome.

Surtout aussi parce que les textes confus et la narration sont, eux, pour le coup, très assommants. Et je dois dire que je ne suis pas vraiment confiant pour la suite même si j’ai été relativement transporté.
Ca va être du quitte ou double, soit l’histoire décolle et ça méritera sa place à côté des Légendes des Contrées Oubliées, soit ça restera un bel objet graphique comme Le Roi des Méduses.

Nom série  Il était une fois en France  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Grosse hésitation avant de me lancer, malgré tous les avis élogieux. La bd historique et moi, ça fait deux.

Mais finalement, c’est tout simplement génial. Le petit plus revenant au dessin, un poil plus caricatural que les styles usuels du genre. Mais c’est seulement le petit plus, la palme revient à l’histoire et la narration.

Une superbe fresque à la Sergio Leone très documentée et empreint de véracité. C’est tout bonnement passionnant. J’ai juste préféré la mise en scène du premier tome qui nous baladait d’époque en époque pour mieux introduire ce destin hors norme qui ensuite sera raconté de façon plus linéaire.

Dès le début, on a une idée de la fin mais on veut tout connaître de la vie de cet homme ambigu et atypique, parfois touchant, parfois détestable par ses choix égoïstes.

Faut juste espérer que Nury ne trébuche pas sur le succès, mais je pense pas…

Nom série  Le Cercle de Minsk  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Aïe, j’ai parfois l’impression que, sûr de la qualité de ses scenarii, Giroud ne fait pas le difficile sur les dessinateurs auxquels il s’associe.
Quand je vois les "Destins" à venir, et ce cercle de Minsk, je regrette l’époque de Lax et de Dethorey. Pourtant Jean-Marc Stalner est réputé mais j’ai trouvé que tout était bâclé, les personnages sont laids, les décors n’ont pas d’intérêt.

On aurait pu se rattraper sur le scenar mais ça ne m’a pas intrigué et de toutes façons, le pot-aux-roses est décelable dès le second tome. Peut-être que Giroud nous réserve une surprise pour la fin. Toujours est-il que ça fait trop de tomes d’un truc aussi peu captivant et qui s'oublie très rapidement.

Je réserve ça à ceux qui aiment.

Nom série  Labyrinthes  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’aime beaucoup ces séries fantastiques à l’ancienne où un individu (ici, le prof Ariane) va être happé par des évènements surnaturels aux apparences classiques.

Tout est suggéré, ça ne pète pas de mille feu comme chez Ledroit, non, on reste à la limite d’un monde fantastique. Ca m’a un peu rappelé Balade au bout du monde dans le même genre. En tous cas, ça m’a fait le même effet ; à partir du second tome, j’étais complètement baladé par les évènements.

Comme le dit Erik, il y a parfois des p’tits raccourcis mais on pardonne aux auteurs qui ont exploré plusieurs directions. C’est vrai que celui sur la mort est le meilleur parce que le plus troublant. En revanche, la fin m’a bien plu.

Une bonne petite série à l’ancienne qui même graphiquement n’a pas vieillit tant que ça. La qualité du dessin et de la colorisation s’améliorent d’ailleurs au fil des tomes.

Nom série  Pietrolino  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je dirais que c’est un peu vide en évènements, rebondissements, dialogues, situations… Houlà, ça fait beaucoup…

20 minutes pour lire les deux tomes, c’est court, très court. Et pourtant, je me suis attardé sur certains dessins. L’histoire, en elle-même, est pas mal, attendrissante. Mais c'est vrai que pour du Jodorowsky, il manque quelque chose, même si l'indispensable mutilation est là, elle.

Le dessin, c’est du Boiscommun classique, pas d’évolution par rapport à ses autres œuvres. Je le trouve sûrement beaucoup moins détaillé que sur d'autres, ce qui est dommage puisqu'il y a peu de cases par pages, donc encore cette impression de vide...

Donc, l’histoire : pas mal, le dessin : pas mal, mais le plaisir de lecture ; bah, j’ai pas vraiment eu le temps d’en prendre.

Nom série  Carthago  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Autant, je n’aime pas du tout Bec dessinateur, autant Bec scénariste sait intriguer le lecteur.
Le problème c’est que, de toutes ses séries, aucune n’est terminée (à part Carême mais c’est pas vraiment le même style). Donc pour l’instant, je ne sais pas si je peux lui faire confiance pour étancher ma soif de réponses.

Toujours est-il que ce Carthago est captivant et j’en redemande tant qu’il sait où il va. Et en tant qu’amoureux des fonds marins, je ne peux que être client de ce genre de récit même s’il y a quelques invraisemblances (Cf. l’avis de Jolly Roger).

Donc en espérant que ça continue et que ça continue bien… les 4 étoiles sont très proches.

Nom série  Le Voyage des Pères  posté le 28/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Moi, ça me détend, ce genre de récit. Parce qu’en plus d’avoir l’impression d’apprendre quelques trucs sur la vie de Jésus, on se fend bien la gueule.

La grande idée, c’est le personnage de Jonas, qui est vraiment poilant du fait de sa petite taille, de sa bouille excellente, de son ras le bol, de son cynisme… Il m’éclate, ce p’tit pépé. Faut dire que je pense que j’aurais la même attitude envers Jésus et ses soi-disant miracles. Le décalage avec le caractère des deux autres est frappant. En tous cas, on les suit, tous les trois, avec grand plaisir.

Malgré le côté décalé, la série ne remet pas en cause les bases de la religion chrétienne (pour l’instant). La série n’est donc pas forcément dédiée aux athées même si ils rigoleront sûrement un peu plus.

J’ai trouvé le second tome, un peu moi bon, probablement moins surprenant. Espérons que le final en fera une série indispensable.

Nom série  Angus Powderhill  posté le 16/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au premier abord on se dit que Angus n’est pas une série d’héroïc fantasy comme les autres, pourquoi cela ?

Le dessin est déjà assez spécial et ne me séduit pas plus que ça. Je l’ai même trouvé laid par moment, basique mais fouillis à la fois, un style un peu brouillon, ça reste un style.

Le scénario est quant à lui assez surprenant, les choix de Brunschwig concernant ses personnages où la direction que prend son intrigue ne sont pas communs. Choisir une héroïne cul-de-jatte quand même, c’est pas banal. L’ensemble de son intrigue marche bien et m’a un peu rappelé celle qu’il a développée dans Vauriens avec ces deux entités antagonistes qui habitent les êtres humains.

L’histoire est captivante et malheureusement Brunschwig a calé sur celle-ci et pour pas changer c’est encore chez les humano… grrr…

4 pour le scénar’, 2 pour le dessin…

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 16 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque