Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5 avis et 1 série (Note moyenne: 4.6)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  666  posté le 13/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un humour noir ravageur, un personnage principal hors du commun, merci à Tacito et Froideval pour cette BD cultissime. J'en viens à regretter qu'il ne s'agisse pas d'une oeuvre made in USA car nous aurions eu une adaptation ciné décoiffante, genre Sin City, avoir Bruce Willis pour interprèter le Père Carmody...

Nom série  Alix  posté le 28/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Si le graphisme de Jacques Martin est assez figé (Hergé s'était d'abord montré très réticent pour cette raison), il a réalisé des progrès remarquables depuis "Le dernier spartiate". Sa minutie dans les décors et l'architecture font de ces histoires de vrais albums de voyage. En outre, le scénario est irréprochable, et le suspense bien entretenu, notamment depuis que l'auteur a abandonné le manichéisme des premiers récits pour nous montrer un Alix souvent impuissant et réduit à l'état de témoin d'une réalité complexe, pris au piêge des ambitions humaines et de la lutte pour le pouvoir.

Nom série  Corto Maltese  posté le 28/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Le mot "culte" est un peu infantile, mais... bon ! On va effectivement dire que Hugo Pratt a dessiné là l'une des meilleures séries de l'histoire de la BD. Sa force se trouve dans le scénario et dans la psychologie de ses personnages qui cotoyent tous les frontières de l'anormalité : un marin anarchiste, à la fois homme d'action et rêveur romantique, plus fasciné par le mystère qui entoure la quête du trésor que le trésor lui même. Mais ses relations ambigues avec son ami, un psychopate fou qui tire à vue et qui porte le même nom qu'un personnage historique célèbre (Raspoutine), valent aussi le coup d'oeil. Citons également Steiner, le philosophe alcoolique, le baron Von Ungern Sternberg, qui se prend pour la réincarnation de Gengis-Khan, ainsi que Cush, l'Ethiopien impassible, aussi terre à terre que Corto est poétique... Et puis, "Corto Maltese", c'est aussi une curiosité de tout instant, sur les pays, ses habitants, les hommes, (les femmes aussi, bien sûr...) C'est aussi un attrait pour l'Histoire, avec des préférences marquées pour des époques troublées et assez compliquées : la Sibérie au cours de la Guerre Civile russe, l'ancien empire turc après son démantellement en 1920...
Evidemment, on peut regretter que (presque) toutes les femmes de Maltese soient toutes des fils de fer anorexiques, que le dessin soit parfois baclé (à force de faire dans la sobriété, on frise le gribouillage), enfin, que le succès de la série ait engendré un commercialisme de mauvais aloi (les versions couleur, forcémment deux fois plus chers que le noir et blanc ; quant à "La Jeunesse", ce n'est pas un roman, mais une novellette qui se lit en 20 minutes) Celà nous apprendra à parler de "culte" pour Corto Maltese ! Mais j'ai toute la collec de Maltese chez moi, et ce n'est certainement pas un hasard.

Nom série  Tintin (Les aventures de)  posté le 15/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je regarde les autres avis sur "Tintin" pour savoir si les gens aiment ou détestent le talent d'Hergé, et je tombe sur un forum politique ! Depuis quand l'art se mesure-t-il à l'aune d'une idéologie ? J'admire le style du cinéaste Eisenstein, même s'il fut un lèche-botte de Lénine et de Staline. Et si cela ne suffisait pas, Hergé a mis dos à dos aussi bien la lèpre noire que la peste rouge dans "Tintin et les Picaros".
S'agissant de l'art d'Hergé (c'est quand même le principal !), il reste et restera une référence inévitable dans l'histoire de la B.D. pour qui il a beaucoup fait, à commencer par donner naissance à un journal après 1945 qui a lui même permis à beaucoup de talents de s'épanouir (faut-il citer Edgar Jacobs, Rossinski et Van Hamme, Franz Drappier, Jacques Martin...?)
Evidemment, la série date un peu, notamment au niveau de l'humour qui peut sembler puéril une fois le lecteur sorti de l'enfance (le capitaine Haddock qui ne peut faire trois pas sans s'étaler par terre... passons !). Je soupçonne les aficionados de la série de l'aimer par nostalgie, parce qu'elle a justement bercé leur jeunesse... Mais quand on considère que celle-ci a traversé les décennies, de 1929 à 1975, en restant toujours d'actualité durant chaque phase de cette période, c'est tout de même un remarquable exploit qu'on aimera pouvoir souhaiter à beaucoup d'autres auteurs. Aujourd'hui, je pense que "Tintin" est très inégal ("Les bijoux de la Castafiore" est l'anti-histoire d'aventure par définition), mais je garderai encore longtemps le souvenir de "L'étoile mystérieuse" ou de "Vol 714 pour Sidney" (d'excellentes histoires de SF) ou "Tintin au Tibet" qui est une merveilleuse histoire d'amitié.

Nom série  Yoko Tsuno  posté le 30/09/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Le graphisme est irréprochable pour les décors et les machines, peut être un peu stylisé pour les personnages (dommage, car Yoko est une héroïne autant charmante qu'attachante). Les scénarios sont très élaborés, très variés, et les explications scientifiques très convaincantes. Un seul regret (Nothing is perfect !): je regrette que le monde de Yoko soit trop féminin ; les hommes y jouent soit le mauvais rôle, soit ceux de faire-valoir (Vic et Pol). La série reste néanmoins exceptionnelle dans la mesure où, n'étant pas humoristique comme "Astérix", elle peut pourtant toucher à la fois un public très jeune mais également des lecteurs plus adultes. Dommage que les nouveaux albums se raréfient à mesure que le temps passe... mais Roger Leloup, j'ai cru comprendre, n'est plus très jeune !

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque