Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1367 avis et 53 séries (Note moyenne: 3.04)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Demba Diop  posté le 25/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un sentiment un brin mitigé à l'issue de ma lecture. Ce Demba Diop me semble en effet un peu trop sage, alors certes c'est un album réservé au jeune public, il n'empêche que j'aurais aimé que la question du recrutement des engagés Sénégalais ou autres soit plus approfondi. De même la guerre "proprement" dite est juste survolée.

Pour autant cet album a le mérite d'exister et de mettre en lumière la participation de ces troupes coloniales à la grande guerre. Je serais un peu moins dur que mes petits camarades précédents en ce qui concerne le dessin que je trouve plutôt pas mal même s'il n'est pas mon style préféré.

Achat conseillé en soutient d'un cours d'histoire.

Nom série  Batman (DC Renaissance)  posté le 25/03/2015 (dernière MAJ le 25/06/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne suis pas un grand connaisseur de Batman et c'est sur les conseils d'un ami que j'ai entrepris d'essayer de boucher ce trou dans ma culture. Très franchement je suis plutôt satisfait de mes découvertes dans l'univers de Gotham, même si j'avoue qu'il est parfois difficile de s'y retrouver pour le néophyte.

J'ai bien aimé cette Cour des hiboux, côté dessin je trouve que Capullo fait vraiment un très bon boulot avec un trait anguleux vraiment sympa accompagné d'une colorisation également parfaite et puis en cours de route mon plaisir a vraiment été gâché par le changement de dessinateur. Non pas que celui ci soit mauvais mais ce n'est pas le même style, traits gras et couleurs plus flashy, que je n'ai pas franchement apprécié.

Au niveau de l'histoire j'ai apprécié le fait que Batman ne soit pas un surhomme, l'intrigue le montre en position de faiblesse tant physique que psychologique. Un bon point pour moi et s'il n'y avait pas eu ce changement de dessinateur en cours de route ma note aurait sans doute été plus élevée.

Pour une de mes premières approches de Batman je ne suis pas déçu.

Majoration après lecture du dernier tome:

Cet album fait suite à "La cour des Hiboux" et "La nuit des hiboux". Disons le tout de go, ça décoiffe! Notre vilain préféré de retour d'une longue absence revient sur le lieu de ses méfaits. Il a cependant subi un gros changement puisqu'il est passé entre les mains du taxidermiste qui s'est amusé à lui façonner un nouveau visage parfaitement hallucinant. Mais le joker aimerait bien retrouver sa vieille dépouille de visage qui est gardée au commissariat de Gotham. Qu'à cela ne tienne, une attaque sur le central et tout rentre dans l'ordre. Le Joker est maintenant fin prêt pour assouvir se vengeance contre Batman. Son but?, capturer la "famille" du héros masqué. C'est ainsi que Nightwing, Batgirl, Robin, Redhood, Red Robin sont kidnappés afin de jouer un rôle macabre dans la farce du Joker.

Depuis longtemps nous savons que le Joker est un individu dont l'égo est assez surdimensionné, aussi son grand œuvre dans cette histoire ne saurait être parfaite sans qu'il y convie les supers vilains que sont le Pingouin, Double face et le Sphinx. en victimes collatérales le fidèle Alfred et la commissaire Gordon ne seront pas épargnés.

Scénario parfaitement huilé, diabolique avec n'en déplaise aux puristes, un Joker hallucinant et halluciné qui vole largement la vedette à notre Batman. La noirceur du vilain, certes enrobé dans son humour si particulier, en devient lumineuse de machiavélisme. Je ne reviendrais pas à ce propos sur le débat qui agite le monde et qui affirme souvent que le méchant est souvent bien plus intéressant que le gentil mais ici c'est un véritable plaisir. Nous adorons détester le Joker! Pour renforcer ce que je dit j'invite les futurs lecteurs à se pencher avec attention sur la partie finale lors de la confrontation entre Batman et le Joker est à ce niveau fort éclairante.

Il y a peu j'avais avisé "La cour de Hiboux" et mon pas mal se transforme donc, je passe à la note supérieure sans remord tant les petits reproches que j'avais apporté n'ont plus lieu d'être; cela me permet d'enchainer sur le dessin de Greg Capullo parfaitement maitrisé qui nous offre des cases magnifiques dans un découpage somptueux.

A lire absolument et si possible dans l'ordre indiqué plus haut.

Nom série  Le Sang des Valentines  posté le 24/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un De Metter première période qui pêche un peu au niveau du dessin, cependant et c'est paradoxal certaines planches sont très belles dans un style peintures assez classiques.

Pour ce qui est de l'histoire j'ai été moyennement convaincu c'est un récit que j'ai l'impression d'avoir lu ou vu des centaines de fois, tout n'est pas à jeter à certains moments il y a quelques moments de grâce mais trop peu pour faire mon bonheur.

Nom série  Lady Mechanika  posté le 24/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai découvert le steampunk grâce a Le Régulateur et quelques cos play vu ici et là à l'occasion de festivals. Le look est sympa quoique un peu chaud en ces périodes de canicule et quelques jeunes femmes portaient fort bien le corset (fantasmes, fantasmes).

Bien que n'étant pas un grand connaisseur du genre je dois avouer qu'il se prête bien à une interprétation graphique et il est donc normal que la BD s'en empare.

Alors notre lady Mechanika ? Belles couvertures, l'intérieur propose des dessins de belles factures, une colorisation comics c'est donc encore une fois vers le scénario qu'il faut se tourner pour voir les petits trucs qui ne fonctionnent pas au poil. Du texte, du texte pas très loin du verbiage qui au final paume le lecteur.

Enfin il y a le look de la dame, peut être affole t'elle l'ado prépubère mais moi elle m'a gavé plus qu'autre chose. Attention que l'on ne me prête pas d'obscures intentions mais le plan du chemisier tendu à se rompre, le dit chemisier déchiré de partout sauf "là". Allez m'en irais sans doute pas voir la suite moi

Nom série  Katanga  posté le 24/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Décidément F. Nury aime les personnages de salauds. Après nous avoir conté les méfaits du sieur Joseph dans Il était une fois en France le voila qui s'attaque à l'histoire romancée du Katanga, province africaine de l'ancien Congo Belge qui n’intéresserait personne si son sous sol ne regorgeait de divers minerais hautement rémunérateurs sur les grands marché du capitalisme.

Et alors là mes aïeux, c'est du lourd, du très très lourd. Entre des potentats africains, des représentants de consortiums européens et une bande de mercenaires tous plus pourris les uns que les autres nous naviguons dans des eaux ou la bassesse, le cynisme, l'irrespect de la vie de l'autre sont érigés en vertu cardinales.

N'en déplaise à certains mais Monsieur Joseph était loin d'être un parangon de vertu et j'avoue qu'à par sa chance éhonté je ne lui ait jamais rien envié. Ici , pfiou!! la bande de mercenaires même si elle est menée par un gars qui possède un vague air de Lino Ventura, gars à priori sympathique, ne trouve là non plus pas vraiment grâce à mes yeux.

Le pire dans tout cela me direz vous, ben c'est que tout ces personnages ont bien existé. Comme le précise l'auteur cela reste une œuvre de fiction mais franchement sans tomber dans le complotisme à outrance vous ne pensez que des saloperies de ce genre ce passe ou se sont passées un peu partout dans le monde. Subtil Monsieur Nury , le seul personnage à peu près fréquentable est un voleur, notre brave Charlie sur lequel je ne miserais pas trop d'argent pour la suite.

Or donc me direz vous, ben c'est du tout bon, du genre qui vous colle le bourdon sur le genre humain et vous incite soit à devenir pacifiste et à vivre en ermite, soit un bon gros bourrin qui dégomme tout ce joli monde pour faire place nette.

Un premier tome superbement maitrisé tant au niveau du scénario que du dessin à trognes; si ma note n'est pas supérieure c'est que je veux éviter tout emballement précipité et donc attendre la suite pour me prononcer. Pas comique mais du tout bon quand même.

Nom série  Ghost in the shell  posté le 09/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ben non en fait je ne dois pas être dans la cible, je n'ai pas tout compris. De temps en temps nous apercevons la petite culotte de la demoiselle, là c'est pas du fan service mais du ados service et outre ses courbes généreuses ben y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Et puis que c'est bavard entre les réflexions pseudo techniques en bas de pages que j'ai très vite sautées le reste des dialogues qui pourraient servir d'explications ne fait que rendre le truc encore plus nébuleux. Bref c'est la plupart du temps assez incohérent.

Au final un dessin classique de ce style mais sans grande fulgurance, un scénario surement chiadé mais trop souvent incompréhensible. Il faut sans doute lui préférer la version animé plus poétique mais là encore prendre son temps pour regarder.

Nom série  Emmanuelle  posté le 04/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Elle a morflé la "belle" Emmanuelle, parce qu'en fait concentrons nous sur la BD de monsieur Crepax. Putain qu'il a vieilli ce dessin, c'est limite hideux. Ouais, OK, il y a quelques fulgurances dans l'éclatement des cases, des dessins "dédoublés" mais au final ce qui sans doute ce voulait être un album qui donne quelques chaleurs aux ados boutonneux se révèle en fin de compte d'une indigence crasse qui ne doit faire baver que quelques psychopathes au fond de leurs cellules capitonnées, encore qu'avec un coup de Lexomil ou de Risperdal, la bistouquette ramollisse un gros brin.

Bref au même titre que nos 50 nuances de gris actuel, Emmanuelle fut un must dans les années 70 mais dans ces années là, d'autres choses, d'un autre ordre valaient bien plus d’intérêt. Crepax n'est pas Serpieri pour ce qui est des corps de femmes, donc dessin très moyen, scénario inspiré de Madame Arsan un peu pitoyable, la demi érection évoquée par le sieur Agecanonix ne m'a personnellement pas effleuré une seconde.

Nom série  Retour sur Belzagor  posté le 29/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un bestiaire, une faune et une flore en droite ligne d'Aldébaran bref tout le visuel de cet album vient en droite ligne de l'auteur prolifique Léo. J'avais découvert Laura Zuccheri à l'occasion de sa série Les Epées de verre non exempte de tout reproche. Ici malheureusement en ce qui concerne le dessin c'est un peu la même chose. Un manque de fluidité dans le trait, des attitudes de personnages figées bref c'est pas le plus beau dessin du monde.

Si la création de ce monde fait la part belle a une imagination débordante voire foisonnante que dire du scénario ou plutôt l'adaptation du roman dont elle est tirée. Il est possible que dans ma jeunesse j'ai lu ce roman de Robert Silverberg mais je n'en ai pas gardé le souvenir, pourtant cet auteur je le place au panthéon des auteurs de SF. C'est un écrivain qui affichait de nombreux détails dans ses descriptions et s’arrêtait longtemps sur des événements a priori sans importance.

Ici tout semble plat, sans relief et du coup les chose perdent de leur intérêt. Désolé les gars et filles mais j'ai l'impression de lire du Léo avec des dialogues un peu insipides. Mon propos va sans doute vous paraître un peu rude mais face à un auteur que je vénérais dans ma jeunesse le résultat de cette adaptation ne me convient guère et je ne pense pas aller voir la suite.

Nom série  Espace vital  posté le 29/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Univers familier, oui sans doute, mais à mon sens bougrement intelligent. Plutôt que d'un Stephen King comme le dit mon prédécesseur c'est plutôt du côté d'Agatha Christie et son célèbre roman les "Dix petits nègres" qu'il faut chercher l'inspiration principale avec un petit côté "Lost". Là, les protagonistes ne sont que six, enfin... sept. Comme dans le roman de notre auteure anglaise chacun est bien typé, possède une personnalité suffisamment riche, expliquée dans des flashbacks qui n'alourdissent en rien le récit.

Contrairement au roman sus nommé les caractères des uns et des autres s'inscrivent et possèdent juste ce qu'il faut de modernité pour s'ancrer dans une réalité qui nous est connue. Cette manière de procéder rend le récit d'autant plus plausible que les éléments fantastiques s'insèrent parfaitement comme dans une mécanique bien huilée. Pourquoi ces individus que rien, dans un premier temps ne rattache les uns aux autres se retrouvent ils réunis ensemble dans cette grande maison Edwardienne, architecture fluctuante d'ailleurs et donc propice à l'émergence du surnaturel.

Oscillant entre polar, fantastique et SF le premier tome prend son temps pour installer le climat, les questions auxquelles sont confrontés les personnages. Dans le deuxième tome le petit groupe de prisonniers s'amenuise, chacun découvre qu'à la fin il n'en restera plus qu'un. L'intrigue nous prodigue quelques révélations mais rien qui ne fasse véritablement progresser la résolution de l’énigme, du pourquoi de cette expérience s'il s'agit de cela.

Le dessin de Fabrice Meddour dans un style expressionniste est plus qu'efficace et en y ajoutant la colorisation en tons tranchés de noir, de bleu, de rouge et de vert nous avons un rendu angoissant en adéquation avec le récit.

J'attends avec impatience le dernier tome de cette trilogie qui devra mettre la barre assez haut pour ne pas décevoir les lecteurs et surtout répondre de manière satisfaisante aux multiples pistes semées jusqu'à présent. A lire.

Nom série  Mémoire morte  posté le 28/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Honte sur moi je n'ai pas lu "Julius Corentin" dont il semble que ce soit un must, c'est donc par le biais de ses autres œuvres que j'ai abordé MAM. Pas simple le bougre ses BD sont bien loin du "Pif Gadget" que je lisais enfant. Bon je déconne bien sûr mais après du temps j'apprécie de plus en plus cet auteur qui s'il n'est pas d'un abord facile je dois l'avouer arrive cependant à chaque fois à interroger le lecteur sur des sujets d'importance.

Ici comment ne pas voir une critique en règle de notre monde ultra connecté. Je vais faire ma feignasse et vous renvoyer à l'excellent avis du sieur Sejy quelques roulements de souris plus bas, il a à mon sens tout dit et pour en rajouter cette BD de MAM se devrait d'être lue dans toutes les bonnes écoles de France et de Navarre.

Bien sûr achat conseillé.

Nom série  Voyage sous les eaux  posté le 28/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il n'y a pas de notice explicative accompagnant ces deux albums pour donner au lecteur quelques indications concernant notamment le degré auquel il faut les lire.

Affligeant ou risible, j'hésite encore, quoi qu'il en soit c'est entre ces deux sentiments que j'ai navigué pendant ma lecture. Je fus un ardent passionné de Jules Verne dans ma jeunesse et puis quand on habite Nantes il est presque obligatoire d'avoir lu un ouvrage ou deux du grand homme. Et là mon dieu mais qui est ce François Rivière ? Un puriste qui ayant sans doute décrété en lui même qu'il était un spécialiste de l’œuvre de l'auteur allait derechef nous en faire comprendre toutes les subtilités. L'idée est ma foi plaisante, il est toujours bon que d'aucun si colle pour faire connaitre au bon peuple les méandres de la pensée d'un créateur quel qu'il soit.

Mais à l'arrivée quel salmigondis, je n'ose imaginer la provenance des idées de J. Verne si je m'en réfère à ce scénario. Qu'est ce que cette princesse Mikha qui voyage à travers les éons, comme disait l'autre, manquerait plus qu'elle soit neurasthénique ? Propos qui m'amène à vous dire quelques mots du dessin.

Hormis la colorisation réalisée par un mec visiblement sous acide ou grand fan des seventies je ne trouve pas que le dessin soit si moche que certains ont bien voulu le dire. Personnellement je lui ai vu un petit côté Tiburce Oger époque Gorn mais avec ici un trait plus gras.

Bon au final dommage que le scénariste se soit emmêlé les pinceaux et surtout qu'il ait voulu faire aussi pédant. Pas d'achat conseillé.

Nom série  Tchernobyl - La Zone  posté le 28/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un sentiment prédomine après ma lecture, par les dieux que les hommes sont cons, enfin certains mais ils se trouvent aux commandes de nos destinées. Je ne reviendrais pas sur l'énormissime individu qui nous déclara que le nuage radioactif s'était arrêté aux frontières de notre beau pays en vertu de je ne sais quel bidouillage météorologique. Passons!!

Bien cette BD elle aborde cette catastrophe par l'angle des petites gens qui ce jour là ont tout perdu, malgré les dangers ils s'accrochent à cette terre qui les a vus naître, élever leurs enfants, chargé de souvenirs cet endroit n'est définitivement pas "quittable".

Bon ça n'est pas la BD du siècle et son office est de faire acte de mémoire mais soit est ce dû au dessin assez minimaliste ou à certaines images un peu trop insistantes mais le tout est un poil trop dans le pathos pour que j'y trouve mon compte, pour autant je conseille l'achat.

Nom série  La Terre sans mal  posté le 28/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne vais pas faire preuve d'une grande originalité en disant tout le bien que je pense du dessin de cette BD. Une précision du trait qui donne à tous les personnages un petit côté aérien, presque trop parfait. C'est d'ailleurs le seul bémol que je mettrais; que de corps trop parfaits, nos indiens du fin fond de l'Amazonie sont gaulés comme de parfaits athlètes. Mais bon je pinaille, ce dessin et sa colorisation rendent à merveille l'impression de touffeur de la forêt équatoriale.

Quant au scénario, sous des dehors plutôt linéaires il est assez touffu. Dans le sens où la grande partie qui voit notre héroïne au sein de la tribu et s'enfonçant dans la forêt à la recherche du pays sans mal est à mon sens plus ardue à suivre, du moins c'est pas très clair. Cette quête initiatique est jolie, magnifiquement dessinée mais peut être étais-je dans de mauvaises conditions pour l'apprécier à sa juste valeur si j'en juge par d'autres commentaires dithyrambiques. Pour autant j'en conseille l'achat et personnellement j'y reviendrai pour apprécier à nouveau le travail graphique de Mr Lepage.

Nom série  Urielle  posté le 13/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ma lecture me laisse plus que dubitatif. En fait je n'ai pas bien compris quelle était la finalité de la chose. S'agit-il d'une ode au féminisme, du moins ces prémices dans une société où le pouvoir des hommes était sans égal ? Est-ce un réquisitoire sur l'inquisition ? Une étude historique sur le béguinage ? Au bout du compte je reste finalement de marbre devant cette histoire. Pire le personnage principal "Urielle" me semble vide, sans consistance.

L'ensemble est un peu tortueux, si l'on comprend la manipulation de la mère supérieure, le rôle de ses filles est quant à lui plutôt mal définit.

Enfin le dessin ne me plaît pas trop, rien à voir avec la couverture plus aguicheuse. Au final une semi déception que je ne peux conseiller.

Nom série  Anita Bomba  posté le 08/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est bien tardivement que je découvre cette Anita et j'avoue ma déception, pas très grosse mais suffisante pour ne pas mettre une meilleure note. En cause le scénario bien trop foutraque à mon goût, je veux bien que l'on prenne des libertés avec la linéarité mais là sa part un peu dans tous les sens, le découpage en très courts chapitres hache la lecture, si vous y ajoutez une voix off omniprésente vous aurez compris mon désappointement.

Mais car il y a un mais, tout est sauvé par le dessin de Cromwell. Certaines planches valent le détour et son personnage est un modèle de fluidité, c'est inventif en diable, dynamique avec un mouvement mais un mouvement mes aïeux!!.

Dernier bémol, je pensais avant ma lecture que j'allais tomber sur une héroïne beaucoup plus trash que cela. Oui elle jure un peu, fait péter des trucs à coup d'explosif mais bon je la pensais plus anar, plus "brut de décoffrage".

Voila donc une BD sans doute iconique par certains aspects et qui mérite le coup d’œil mais dont l'achat est sans doute dispensable, reste le magnifique dessin de Cromwell.

Nom série  Célestin Gobe-la-lune  posté le 05/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais zappé cette série alors que sa lecture m'avait procuré plus qu'un agréable moment. Que dire après déjà 32 avis ?. C'est rafraichissant, plaisant plein de gouaille, un autre avis évoque le film "Mon oncle Benjamin" comme lui ce récit est empreint de libertinage mais avec un détachement, le pas de côté qui donne une lecture fluide, aérée, dynamique.

Des personnages fort bien croqués avec des trognes certes un brin caricaturales mais qui au bout du compte semblent naturelles, des dialogues amusants mêlant poésie et verve, bref que du bon.

Le dessin un poil grossier dans la première partie s'améliore grandement dans la deuxième. Alors je sais les pinailleurs diront toujours que nous ne sommes pas devant la BD du siècle mais en voilà une qui fait son office : divertir en utilisant un texte ciselé. Pas exempte de petits défauts, surtout au niveau de la colorisation par exemple, cela n'en reste pas moins une bonne série dont je conseille l'achat.

Nom série  Princesse Caraboo  posté le 03/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Frais, voila le premier terme qui me vient à l'esprit pour décrire mon ressenti après ma lecture de l'histoire de cette mystérieuse princesse. C'est en grande partie au dessin que je dois cette impression, dans l'ensemble des couleurs chaudes qui se marient bien au côté exotique de la dame et de ses origines supposées.

Cette histoire nous montre un choc des cultures, sans trop en dire, cela déflorerait tout, ici il n'est question au final que de l'acceptation de l'autre, différent dans sa manière d'être et d'agir, qui plus est dans une société anglaise victorienne , corsetée et rigide. Si certains aspects de cette histoire peuvent prêter à sourire au final tout cela est bien triste et l'on ne souhaiterai que connaitre la suite des aventures de notre princesse.

Pour le plaisir simple que m'a procuré ma lecture je suis très enclin à conseiller l'achat, sans avoir l'air d'y toucher cela en dit plus qu'une lecture rapide ne le laisserait paraître.

Nom série  Milo  posté le 03/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un triptyque qui se lit vite, haletant, dynamique, avec une solide histoire, en fait un polar plutôt classique si ce n'est qu'il possède l'attrait de se passer dans un futur proche ou les innovations technologiques sont tout a fait crédibles. Pas de surhommes, de grosses cylindrées au design improbables de même que les armes des flics et des truands qui ne font pas dans la surenchère.

Le dessin est nerveux, pour tout dire agréable avec une colorisation adéquate.

Pas prise de tête pour un rond voila une BD qui remplit son office, divertir, à lire, voir à acheter.

Nom série  Le Fulgur  posté le 03/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Monsieur Bec vous êtes un homme de synthèse. Voila une évidence pour moi, après avoir lu la série Prométhée qui arrive en treize tomes tout de même à réunir l'ensemble des théories complotistes, de vieilles légendes d'ici ou d'ailleurs, j’espérais qu'enfin un brin d'originalité sortirait de ce nouveau récit. Comme le dit le posteur précédent un mix improbable de 20.ooo milles lieues sous les mers et de Voyage au centre de la terre avec quelques situations hautement improbables, que l'on en juge, je n'y résiste pas.

Nos aventuriers, suite à une éruption volcanique sous marine, se retrouvent sans encombre dans des sortes de grottes, (air respirable !) qu'ils explorent à bord de canots en bois miraculeusement en état. Au cours de leur pérégrinations ils tombent sur une écurie en bois avec ses stalles et avec des cadavres de chevaux qui se font bouffer par des rats, tout ce petit monde est passé entre les mailles et surtout des tonnes de caillasses, des litres de flotte !

Hola bijou!! Tu veux tuer les derniers neurones qui me reste, non sans "déc" je veux bien avoir l'esprit ouvert mais jamais l'expression trop c'est trop n'a pris autant tout son sens.

La voix narrative est effectivement illisible, le dessin est correct et s'en sort même plutôt pas mal dans ces lieux sombres.

Afin que Mr Bec ne pense pas que j'ai une dent contre lui, en fait il doit s'en foutre, je précise que son récit Les Tourbières noires m'a bien plu

Nom série  Récits d'un siècle oublié  posté le 23/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un univers uchronique avec des relents Steampunk pour nous conter une seconde guerre mondiale alternative, ma foi l'idée avait de quoi séduire. Les mystères de l'édition font qu'il n'y aura sans doute jamais de suite ce qui est fort dommage car cette histoire possède de nombreuses qualités.

Tout d'abord un dessin plutôt sympa dont mes camarades précédents ont parlé et qui oui évoque d'autres auteurs bien connus. Une histoire bien fichue qui tient la route avec sa part de mystère, les personnages n'étant pas si clairs qu'il pourrait y paraître. Enfin pour finir une grande originalité dans la manière de traiter ce thème.

Un seul mot, dommage il y avait à n'en pas douter du potentiel, pas d'achat conseillé évidement mais au hasard d'un vide grenier il faut pouvoir se laisser tenter.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 69 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque