Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 141 avis et 14 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Waterloo - Le chant du départ  posté le 21/09/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce one shot nous retrace dans les détails de la fameuse bataille de Waterloo qui fut fatidique pour Napoléon et ses rêves de reconquête.

La narration est habilement menée puisque l'on assiste à la confrontation de deux anciens ennemis, le baron Larrey (chef de la garde impériale de Napoléon) et Blücher (chef des armées prussienne). Cela nous permet de suivre le déroulement des événements autant du coté français que de celui de la coalition.

C'est un récit extrêmement bien documenté car vraiment fidèle à la réalité historique.
Petit bonus à la fin du livre, on ne peut qu'apprécier les notes concernant le devenir de tous les principaux acteurs de cette bataille et des personnages hauts placés de l'époque.
Le tout mis en images par de très bons dessins et des couleurs impeccables.

Bref, les amateurs de récits historiques seront ravis.

Nom série  Nathalie, la petite hôtesse  posté le 29/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En gros je rejoins l'avis général.

Il s'agit d'un pastiche de Natacha l'hôtesse de l'air, l'une des héroïnes les plus sexy de la BD. Mais, ici, cet album n'a certainement pas pour but d'émoustiller le lecteur et cela malgré les nombreuses scènes de nu. Il faut dire aussi que le dessin ne se prête pas trop à l'érotisme.

Il vaut mieux prendre ce one-shot comme un délire à but humoristique.
Enfin quand je parle d'humour c'est un bien grand mot car on ne peut pas dire que ça soit la grande rigolage, tout juste si l'on esquisse un sourire de temps en temps.
Pourtant les calembours sont légion mais ils ne dépassent jamais le haut de la ceinture.

Bref un album défouloir idéal pour s'aérer la tête avec un humour bien graveleux mais dont la lecture reste fort dispensable.

Nom série  La Princesse des Glaces  posté le 26/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'histoire se déroule dans une bourgade suédoise où notre héroïne va essayer de retrouver le meurtrier de son amie d'enfance. Elle va donc mener son enquête et faire resurgir les vieux squelettes des placards et autres secrets enfouis inavouables.

J'avoue avoir eu du mal à entrer dans le récit la faute à des dessins qui ne me plaisent pas vraiment (non pas qu'ils soient mauvais, mais disons que je n'accroche pas au style) et à un nombre de page que je juge conséquent ; mais il ne faut pas s'y fier car, au final, l'ensemble est assez vite lu.

En effet cette histoire policière rondement menée s'avère fort palpitante avec son lot de révélation et de rebondissement ; de plus la narration est efficace et sobre allant direct à l'essentiel.

Par contre j'ai trouvé le dénouement final plutôt arbitraire dans le sens où le coupable aurait très bien pu être une autre personne sans que cela pose le moindre problème de crédibilité ; c'est un peu comme si on avait choisi au hasard le "grand gagnant" entre plusieurs personnages aux motivations toutes aussi légitimes.

Bref, malgrès quelques faiblesses, ce petit polar vaut le coup d'oeil.

Nom série  L'Ambulance 13  posté le 19/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans cette série nous suivons le parcours du capitaine Bateloup, jeune bourgeois de bonne famille engagé dans les premières heures du conflit comme responsable d'une unité d'ambulanciers. Il va très vite découvrir les horreurs de la guerre.

Ce qui m'a frappé en premier lieu, c'est le fait que tous les personnages servent de faire valoir à des sujets historiques relatifs à cette sombre période.
Ainsi on entrevoit pêle-mêle l'horreur des combats, la dure vie dans les tranchées, la terreur du soldat avant de monter à l'assaut, la stupidité des gradés prêts à sacrifier des centaines de vie pour leur gloire personnelle, le fanatisme idiot de certains, la délation, l'injustice face à des situations comme celles des fusillés pour l'exemple, le racisme d'une armée blanche envers ses soldats coloniaux, les gueules cassées, la vie à l'arrière, les magouilles politiques, et enfin comment la guerre change irrémédiablement le caractère des hommes.

J'ai un peu le sentiment que l'auteur veut nous dire : "Certes il s'agit d'un récit avec des personnages fictifs mais la plupart des choses que je décris se sont véritablement produites." Cela fait maintenant un siècle que ce conflit meurtrier a eu lieu et cette oeuvre me fait penser à une sorte de devoir de mémoire.

Bref, pour moi qui aime les séries historiques, il s'agit là d'une oeuvre puissante, complète et très bien écrite car d'une justesse remarquable ; le tout desservi par des dessins et une coloration d'une qualité indéniable.

A découvrir absolument.

Nom série  Top 10 - The Forty-Niners  posté le 25/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A la fin de la seconde guerre mondiale, Steve Traynor rentre au pays après avoir servi sous les drapeaux. Sur sa route, il croise Leni Muller ancienne combattante elle aussi. Leur train les transporte à Néopolis la ville que l'état a choisie pour héberger toutes les personnes possédant des capacités hors normes ou des super pouvoirs...

Un one shot dans la lignée de la série mère ; aussi les habitués ne seront pas surpris de retrouver cette ambiance particulière, celle d'un commissariat de police dans une ville où chaque habitant est "spécial".
Un scénario bien ficelé et prenant du début à la fin nous permet de faire la connaissance des tout premiers enquêteurs de la ville de Néopolis.
J'ai bien aimé la critique à peine voilée de la société américaine d'après guerre (l'accueil très mitigé des anciens combattants, l'utilisation de criminels de guerre ou encore le sécrégationnisme envers certaines minorités).
Je regrette cependant le manque d'humour flagrant comparé à la série mère.
Dommage aussi que le récit ne soit pas plus long ; ce qui ne permet pas de développer les personnages (à part le principal), ni de s'y attacher vraiment.
Les dessins sont aussi réussis voire même meilleurs que ceux de Top 10 et la colorisation donne un aspect vintage collant à merveille à l'époque où se déroule l'histoire.

Bref, si vous avez aimé la série mère vous apprécierez aussi cette histoire, certes un peu trop courte, mais bien sympa.

Nom série  Walking Dead  posté le 15/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un flic se réveille dans une chambre d'hopital aprés plusieurs mois passés dans le coma. Il se rend vite compte que quelque chose ne va pas car les lieux semblent désert et à l'abandon. Trés vite il tombe sur une bande de zombies friands de chair fraiche et il parvient de justesse à leur échaper. En effet, pour une raison inconnu les morts se relèvent de leur tombe afin de traquer les vivants pour les manger ; l'humanité a subis des pertes effroyables et le monde est en proie au chaos. Dès lors il n'a plus qu'une seule idée en tête, retrouver sa femme et son fils. C'est le début d'une grande épopée qui va le mener au bout de l'horreur mais aussi de lui même.

Pour moi, dans l'univers des zombies, il existe un avant et un aprés Walking Dead. C'est vraiment la série qui a révolutionner le genre. Avant la plupart des séries se contentaient de montrer des personnes unis dans une cause commune, celle de la survie de tous.
Mais Walking Dead va plus loin en mettant en scène les difficultés qu'engendrent les relations humaines dans un monde où la survie de tous les jours est une affaire de chaque instant.

La recette avait déjà était éprouvée dans les comics de super héros. En effet, le grand public aime ce genre de série non seulement parce qu'il y a de l'action mais aussi et surtout parce que les protagonistes ont des problèmes relationnels et sentimentaux comme n'importe quelle personne lambda.

Ainsi entre amour, amitié, complot, trahison, folie, cruauté, vengeance, moments de bonheur ou de souffrance, tous les personnages évoluent en subissant des épreuves psychologiques trés fortes ; d'ailleurs certains albums sont trés marquant à ce sujet.
Bien sûr tout cela se déroule dans une ambiance de danger permanent dont les zombies ne semblent pas être les seuls responsables, car comme le dit le héros principal : "les rodeurs sont une menace mais elle reste gérable et bien moins dangeureuse que celle représentée par l'imprévisibilté du cerveau humain".

A signaler qu'il existe aussi une série télévisée tirée de cette série et qui suit les grandes lignes de l'histoire ; mais la version papier reste bien plus trash et donc pour un public averti.

Bref tout ça pour dire que c'est certainement la meilleure série du genre avec un scénario des plus intense qui sait alterner à merveille les moments d'action avec ceux plus calmes.

Attention, si vous commencez cette série vous ne pourez plus vous arrêter tellement elle est prenante car malgrés un grand nombre d'album l'envie de connaitre la suite reste bien présente du début à la fin ; à bon entendeur salut.

Nom série  La Croisade de l'Infini  posté le 27/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Petit rappel des faits.
Afin d'assurer son rôle de protecteur de l'univers, Adam Warlock a éjecté de sa personne toute notion de bien ou de mal donnant ainsi naissance à deux nouvelles entités ; celle du Mage incarnant l'intégralité de son coté diabolique (auquel nos superhéros ont eu affaire dans la Guerre de l'Infini) et celle de la Déesse qui représente la pureté.
C'est cette dernière que nos héros vont devoir affronter car elle veut éradiquer toute impureté de l'univers mais cela passe par l'anéantissement de notre monde qu'elle trouve trop décadant.
Pour parvenir à ses fins, elle va enrôler une partie de nos superhéros. Cela va déclencher une lutte fratricide et sans merci entre pro- et anti-déesse dont l'enjeu n'est autre que la sauvegarde de notre monde.

Autant le dire de suite, ce dernier acte est le plus dispensable des trois.
Encore une fois, on retrouve avec plaisir toutes les équipes emblématiques de ce début des années 90.
Hélas, on sent que l'auteur était pressé d'en finir car même si l'on apprécie de voir nos superhéros se battre les uns contre les autres (fait assez rare pour l'époque) ; on ne peut s'empécher de constater certaines facilités scénaristiques ainsi qu'un dénouement assez bancal et prévisible.
Cependant on peut saluer une certaine dénonciation de tout ce qui s'aparente aux sectes ou autres fanatiques religieux car le personnage de la déesse fait fortement penser à un gourou prêt à déclencher l'apocalypse pour assouvir ses infâmes désirs spiritueux.
Quant aux dessins, même s'ils restent de bonne facture et dans le lignée de l'opus précédent, on constate aussi une légère baisse de qualité (surtout au niveau des finitions des arrières plans ou des visages).

Bref un dernier acte assez dispensable et d'une qualité moindre par rapport aux deux précédents ; j'en conseille l'achat uniquement à ceux qui possèdent déjà les autres opus et veulent compléter leur collection.
note 2.5/5

Nom série  Lanfeust Odyssey  posté le 21/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après un Lanfeust de Troy excellent et un petit tour dans les étoiles plus que préjudiciable, voilà notre héros et son compagnon de toujours (Hébus) qui reviennent sur leur bonne vieille planète d'origine pour vivre d'autres aventures.

Pour moi l'ensemble sonne comme l'archétype même de la série commerciale qui joue simplement de sa notoriété pour attirer le client.
Car disons le franchement au niveau scénaristique on atteint des sommets en matière de médiocrité et de platitude ; à des années lumières d'un certain souffle épique que l'on pouvait ressentir en lisant la série mère.
Même la qualité des dessins est à la baisse avec des seconds plans bâclés ou des couleurs parfois criardes.

Alors, certes, mon avis ne prend en compte que les deux premiers albums mais cela me suffit amplement puisque je ne compte pas pousser plus loin "l'aventure" avec ce héros qui ne méritait pas de tomber aussi bas.
Néanmoins, par respect pour ce héros que j'affectionne et puisque ce diptyque a quand même su me divertir très légèrement, je ne mettrai pas la note minimale.

Bref dans cette série on continue la dégringolade scénaristique amorcée dans les derniers albums de Lanfeust de étoiles.
M. Arleston, pour l'amour de la BD, laissez ce pauvre Lanfeust tranquille et passez à autre chose.
Note 1.5/5

Nom série  Une nuit à Rome  posté le 21/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La veille de ses 40 ans un homme lambda reçoit une K7 vidéo le mettant en scène lui et son ex petite amie lorsqu'ils avaient vingt ans et dans laquelle ils se donnent rendez vous à Rome la nuit de leur quarantième anniversaire. C'est le début de tout un tas de questionnements pour notre héros dont le plus important : va-t-il répondre favorablement à cette promesse faite il y a 20 ans ?

Dans ce diptyque nous suivons donc les tribulations d'un quadra ayant visiblement du mal à faire le deuil de sa relation tumultueuse avec son ex petite amie qui, bien sûr, aime bien venir de temps en temps jouer les empêcheuses de vivre en rond.

On ne peut pas dire que l'image de l'homme en général soit très valorisante, ni celle de la femme d'ailleurs. Mais il ne faut pas non plus tout prendre au premier degré en se disant que le personnage de l'héroïne est une belle salope ne pouvant pas s'empêcher de semer la zizanie dans la vie de son ex et que celui du héros ressemble à un pauvre type sans personnalité, dénué de toute volonté et incapable de tirer un trait sur son passé amoureux.

Car pour moi, l'auteur a voulu faire passer le message suivant : qui n'a jamais eu envie de tout envoyer valser, se lâcher, succomber à ses anciens démons afin de se redécouvrir et être une autre personne ou celle que l'on aurait voulu devenir, tout cela juste le temps d'un week-end ?
Ainsi on se rend bien compte de l'habileté de l'auteur à nous tenir en haleine avec une histoire dans le fond des plus banales mais vraiment entraînante ; cependant je ne pense pas que ce soit le genre de série que l'on relise plusieurs fois avec autant de plaisir.

Enfin ce diptyque se révéla être pour moi d'une saveur toute particulière puisque je l'ai lu le jour même de mes 35 ans ce qui contribua à me mettre encore un peu plus dans l'ambiance.

Bref, vraiment sympa pour qui aime les histoires d'amour tumultueuses et les remises en question de soi.

Nom série  Les Noëls de Franquin  posté le 29/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les fêtes de fin d'année approchant, je me suis penché sur cet album (prété par un ami) qui leur est entièrement consacré.
Il ne s'agit pas d'un one-shot avec un début et une fin mais d'un recueil de plusieurs petites histoires ayant toutes un rapport avec la magie de Noël le tout entrecoupé d'illustrations de Franquin.
C'est vrai que ça sent l'oeuvre commerciale à plein nez commandée par une maison d'édition pour les fêtes de fin d'année. D'ailleurs au vu du prix un peu trop excessif à mon gout, j'en déconseille l'achat sauf pour les fans inconditionnels de l'auteur qui aprécieront au passage la beauté du style des dessins de Franquin.
Néanmoins même si ces petits récits non rien de transcendant, ils n'en restent pas moins sympa et ils parviennent trés bien à retranscrire cette ambiance trés spéciale que l'on ressent parfois lors de cette période de l'année.

Bref du 100% Franquin pour les grands fans de l'auteur ; à lire en période de fête pour être encore plus dans l'ambiance de ces minis récits.

Nom série  From Hell  posté le 25/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il m'en aura fallu du temps pour réussir à finir cet énorme pavé de 500 pages d'autant que c'était pas gagné d'avance car, pour moi, les 100 premières pages (jusqu'au premier meurtre en fait) ont été un vrai calvaire.
En effet Moore y plante le décor d'un Londres grouillant et crasseux passant d'un personnage à un autre sans arrêt le tout accompagné d'un naration trop bavarde et pesante ; cela m'a donné un sentiment de confusion important mais surtout ce début de récit aura été pour moi d'un ennui mortel.
Ajoutez à cela que je n'aprécie pas du tout les dessins que j'ai souvent trouvé moche et brouillon au point que certains personnages soient difficiles à reconnaitre parfois.

Heureusement la suite reste bien plus convainquante et envoutante avec cette explication de l'identité du célèbre Jack l'éventreur, ma foi, assez bien trouvé car le thème du complot royaliste franc-maçonique peut sembler assez plausible au vu de la multitude de notes aportées par l'auteur à la fin du livre.
Comme bien souvent dans chacune de ses oeuvre Moore intègre une porté phylosophique ici habilement amenée puisqu'elle nous permet de mieux cerner la psychologie et la folie du personnage principal, cela contribue aussi à créer une ambiance à la fois lourde et palpipante.
La dernière partie se résume à une sorte d'enquète policière plutot pesante et assez mal goupillée le dénouement arrivant un peu comme un cheveux sur la soupe.
De plus je trouve que Moore en fait trop avec un personnage en proie à de multiples allucinations de plus en plus importantes qui l'entrainent même à faire des bons dans le temps ; perso je trouve cet imbroglillo histoirico-psychologique plus que dispensable.

En fait j'ai largement préféré le film à la version papier car il occulte toute la longue partie du début qui m'a fortement déplu et se déroule à la manière d'une enquète policière proprement dite beaucoup mieux menée que celle de la fin du récit ; dommage que la dimension phylosophique soit presque totalement occultée mais cela ne m'a pas géné plus que ça au vu du déroulement et de la mise en scène de l'histoire.

Bref un énorme one shot en demi teinte avec un début laborieux, un épilogue plutot moyen et des dessins pas vraiment à la hauteur ; heureusement que le corps même du récit s'avère lui bien trouvé et captivant ce qui permet de sauver l'ensemble de la catastrophe.

Nom série  Merdichesky  posté le 14/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans cette série nous suivons le quotidien d'un flic ; il tente de faire son métier du mieux possible mais cela s'avère trés difficile lorsque l'on possède par une maman trés envahissante mais surtout que l'on est l'homme le plus maladroit de la Terre.

C'est clair qu'il s'agit du Pierre Richard de la police qui se débrouille toujours pour gaffer et se retrouver dans des situations improbables ; d'où un léger coté humouristique.
L'ensemble est un peu embrouillé car il se décompose en trés petites affaires donnant l'impression d'être devant des minis scénettes à but comique bousculant les codes établis des polars qui se veulent sérieux.
Pourtant on s'aperçoit vite que toutes ces affaires semblent reliées entre elles et notre héros va se faire un devoir de les résoudre malgrés quelques pressions hiérarchiques, prouvant ainsi qu'on peut avoir un coté looser tout en possédant un cerveau.
Juste un bémol au sujet de la fin qui reste un peu trop évasive à mon gout.
Le dessin donne un assez bon rendu et fait trés typique de la fin des années 70-début 80.

Bref un one shot policier teinté de comédie assez sympa à voir, mais de là à l'acheter c'est une autre histoire.

Nom série  Le Déclic  posté le 11/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il existe un boitier qui, lorsqu'il est activé, transforme la cible en une personne possédant une soif intarissable de sexe.
Dans le premier album un docteur va s'en servir pour se venger d'une bourgeoise coincée qui le méprise.
Dans cette série il ne faut pas trop en attendre au niveau du sexe car, même si l'auteur maitrise parfaitement son sujet en sachant dessiner de belles et plantureuses femmes, cela reste du porno soft ; donc on ne ressent que trés peu d'excitation.
Par contre il faut reconnaitre que je me suis bien marré dans ce premier album car chaque petit clic sur l'appareil est l'occasion pour notre héroïne de se retrouver dans des situations tordues et honteuses mais surtout vraiment droles. (note 4/5)

Dans le deuxième album notre héroïne devenue journaliste est au prise et traquée par un homme qui possède lui aussi le fameux boitier et n'hésitera pas à s'en servir.
Cette fois ci j'ai beaucoup moins accroché, pour moi au niveau scénaristique c'est la dégringolade car j'ai trouvé l'humour beaucoup moins présent et certaines situations pas trés attirantes, comme la longue séance de fouettage en règle. (note 2/5)

Enfin dans le troisième album, notre héroïne enquête sur une secte recluse dans la foret amazonienne aux agissements pour les moins surprenants.
Alors là c'est du grand n'importe quoi ; scénario inepte, situations malvenues et faciles, un humour qui m'a laissé totalement de marbre. En gros je me suis ennuyé du début à la fin de cet album qui restera pour moi le pire de la série. (note 1/5)

Bref une série porno soft humouristique dont la qualité scénaristique varie grandement selon les albums et dont je conseille l'achat du premier tome uniquement.

Nom série  Les Princes d'Arclan  posté le 07/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une série qui se déroule dans un univers d'héroïc fantasy mais à la sauce fin XIXème siècle. Nous y suivons les aventures de quatre personnages qui arrivent tous ensemble dans la ville d'Arclan sur le même bateau avec chacun des objectifs très différents mais dont le destin ne cessera de se croiser au fil de leurs pérégrinations.

C'est une série rondement menée du début à la fin avec juste ce qu'il faut d'action, de suspense, de rebondissements, d'intrigue et qui fut très vite addictive dans mon cas ; on notera aussi un petit coté policier bien sympa puisqu'il faut essayer de deviner qui se cache derrière la capuche du super méchant de service responsable de quasiment tous les malheurs de nos héros. J'ai aussi apprécié cette ambiance fin XIXème et que le coté fantasy ne soit pas poussé à l'extrême. Quant aux dessins ils s'avèrent d'une très bonne qualité même si de temps à autre on relève quelques petits défauts.

Seuls points négatifs : la forte ressemblance entre lekhar et olgo ainsi que l'extrême enchevêtrement de l'histoire de chacun peut un peu dérouter le lecteur pendant les deux premiers tomes ; de plus j'aurais aimé en connaitre d'avantage sur le passé de chacun.

Bref une série d'aventure teintée d'héroïc fantasy fort divertissante du début à la fin.

Nom série  Dans la nuit  posté le 31/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Trois albums avec chacun une atmosphère, une ambiance et un scénario propre.
Il n'y a pas vraiment de fil conducteur à part des histoires qui se passent globalement à la même époque et l'animateur d'une émission de radio tardive qui intervient parfois brièvement auprès de certains des personnages.
Chaque histoire est vraiment bien construite et prenante.
A la manière d'un bon thriller on monte crescendo dans l'angoisse, l'horreur, le fantastique, le tout dans une ambiance lourde et oppressante.
Une fois de plus Callède, dont j'avais déjà apprécié le travail sur Comptine d'Halloween, nous prouve qu'il maitrise parfaitement son sujet en matière de thriller horrifique.
Dommage que cette série ne comporte pas plus d'albums.

Nom série  Arnest Ringard et Augraphie  posté le 09/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Même si je n'ai lu (un peu par hasard) qu'un seul album, je vais donner mon ressenti.
Un gros bof pour cette série de strips/gags dans laquelle jeux de mots, blagues potaches et contrepéteries sont légions.

Hélas on ne peut pas dire que l'ensemble fasse vraiment rire ; de plus, les personnages du pauvre type un peu idiot et vulgaire ainsi que celui de son ennemie la taupe hyper intello ne sont pas vraiment attachants.

Pour moi scénaristiquement parlant cela reste d'un niveau bien pâle comparé à celui de Gaston Lagaffe et même le style des dessins sonne un peu comme un erzats de ceux de Franquin.

Bref, une série pas bien terrible "aussitôt lue aussitôt oubliée" (comme dit dans un autre avis) ; dans le même genre préférez Gaston Lagaffe.

Nom série  Peter Pan  posté le 31/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Loisel reprend à son compte le très célèbre Peter Pan, mais il signe ici une oeuvre noire à souhait au ton vraisemblablement très adulte qui dépeint tous les travers de l'humanité.
A la lecture des premières pages on ressent comme une sorte de choc devant autant de personnages sordides et vulgaires, cela sonne comme un contre pied total mais rudement bien trouvé car dans l'inconscient des gens Peter Pan reste ce gentil garçon qui combat les méchants pirates avec sa gentille fée clochette.

C'est clair qu'on est à des années lumière de la version édulcorée pour enfants de Walt Disney, d'ailleurs on peut dire que ce sont des histoires complètement différentes puisque l'auteur nous dépeint ici les origines de ce héros bien connu de tous : Qui était-il avant de venir sur l'île aux pirates ? D'où lui vient ce surnom de Peter Pan ? Qui sont les enfants perdus et le capitaine Crochet ? et bien d'autres questions encore.

L'histoire est tellement bien écrite qu'elle en devient vite envoûtante au point que l'on veut lire l'ensemble d'une traite ; de plus le rendu visuel est lui aussi d'une excellente qualité.

Il demeure juste, pour ma part, un petit bémol en ce qui concerne la fin que je trouve un poil décevante, mais au vu des événements et toujours pour rester dans ce thème de "l'avant Walt Disney" elle sonne presque comme une évidence.

Bref, voilà une série d'une très bonne qualité autant scénaristique que visuelle et qui reste pour moi une des meilleures de Loisel.

Nom série  Putain de guerre !  posté le 11/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD qui aborde la première guerre mondiale de manière assez atypique puisqu'elle ne développe pas vraiment de réel scénario, on se contente de nous présenter certains faits année après année (de 1914 à l'armistice) vus par les yeux d'un soldats français enrolé comme tant d'autres dans une guerre qui va le changer à tout jamais.
Ainsi l'histoire ne comporte aucun dialogue mais seulement la voix off du "héros" qui utilise le jargon du troufion de base de l'époque.
On met l'accent sur ses impressions, son ressenti en décrivant avec minutie certaines horreurs de cette guerre, la bétise des hauts gradés, le désespoir des combattants et leurs sacrifices inutiles, les conditions de vie déplorables dans les tranchées, la boucherie des grandes offensives, mais aussi les avancées technologiques, la vie des populations civiles de l'arrière. Le récit se termine sur le destin croisé de plusieurs personnages de tous camps qui ont vécu de près ou de loin ce terrible conflit.
Quant aux dessins, ceux qui connaissent les oeuvres de Tardi (comme le très célèbre Nestor Burma) reconnaitront son style propre qui se marie très bien avec toutes ces scènes de combats et d'horreurs.
La colorisation, au début, comprend une palette diverse et lumineuse mais s'estompe progressivement pour en arriver sur une dominante de gris comme pour mieux coller au moral du soldat ou au paysage du front d'une uniformité cataclismique.

La dernière partie est une sorte de document, avec photos d'archives à l'appui, qui dépeind le conflit de a à z avec toutes les répercutions géopolitiques qui en découleront. En une vingtaine de pages l'essentiel est résumé pour les années 1914 à 1919 et on peut dire que cette analyse est tellement complète qu'elle n'a rien à envier à certains livres d'histoire.

Bref, cette BD comprend tous les attributs d'un pamphlet anti militariste poignant traitant des affres de cette guerre qui, aux égards d'une telle cruauté, aurait vraiment dû être la der des ders. A lire pour tous les amateurs d'histoire ou ceux qui veulent découvrir un des conflits les plus sanglants de l'humanité.

Nom série  Les Mondes de Thorgal - Louve  posté le 02/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après la lecture du premier cycle soit les trois premiers tomes.

Avec la jeunesse de Thorgal et les aventures de Kriss de Valnor, voici la troisième série dérivée de l'univers de Thorgal ; hélas pour moi c'est aussi la moins réussie.

La faute à son héroïne principale pour commencer car, au contraire de ces contemporains des autres spin-off, cette petite fille manque d'un certains charisme ; en effet on est bien loin de la sulfureuse et emblématique Kriss de Valnor ou encore de l'aura que dégage Thorgal. Ainsi, dès le premier tome on sent bien que son histoire, même si elle s'avère assez mouvementée, va manquer quelque part d'une certaine dose de maturité.
De plus, au niveau du scénario proprement dit il se passe des évènements (surtout un en fait) qui me déplaisent fortement et dont je tairai le déroulement pour ne pas dévoiler une partie de l'intrigue.
Enfin on ne peut pas dire que l'ensemble apporte vraiment quelque chose ou même un petit plus à la série mère ; pour moi ça sent l'opération commerciale à plein nez (mais après tout c'est le but de tous les spin-off me direz-vous).

Reste que ces aventures assez remuantes et desservies par une qualité graphique de haut vol évidente parviennent tout de même à retenir l'attention sans pour autant qu'elles soient véritablement passionnantes.

Bref, en ce qui me concerne je n'ai pas assez accroché pour acheter le quatrième album, mais cette série saura surement trouver la faveur des plus jeune ou des inconditionnels de la série.

Nom série  Soda  posté le 31/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans cette série nous suivons les aventures d'un flic qui se fait passer pour un prêtre afin que sa cardiaque de mère ne se fasse pas trop de soucis.

C'est une série qui se déroule donc dans un New York en proie à une criminalité débordante et à laquelle notre héros devra faire face. Ainsi on assiste à bon nombre de scènes de fusillades sanglantes ou autres courses poursuites ; le tout agrémenté de dialogues ciselés et percutants accompagnés d'une bonne dose d'humour noir bienvenue en total décalage avec cette ambiance plutôt sérieuse.
Ce qui m'a le plus interpellé ce sont les dessins ; non pas qu'ils soient mauvais (loin de là) mais ils font très journal de Spirou ce qui, à mon goût, n'est pas vraiment en accord avec gravité des histoires développées.
D'ailleurs à ce propos, il faut signaler que chaque album raconte une histoire complète et peut donc se lire indépendamment des autres, quant à la qualité de chacune elle varie grandement (bien sur en fonction des goûts personnels du lecteur) allant de moyenne à très bonne.

Bref une série policière qui vaut le coup d'oeil ne serait ce que pour son concept de base et son humour noir bien sympa et même si les albums ne racontent pas tous une histoire d'une grande qualité, la plupart restent cependant assez intéressants.
note 3.5/5

1 2 3 4 5 6 7 8 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque